Vous êtes sur la page 1sur 3

COMMISSION EUROPEENNE COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE

DELEGATION AU BURKINA FASO CONTRE LA SECHERESSE AU SAHEL

 
 
 
 
 
TERMES DE REFERENCE POUR L’ELABORATION D’UN DOCUMENT HARMONISE DE REFERENCE SUR 
LES BONNES PRATIQUES D’AMELIORATION DE LA FERTILITE DES SOLS AU BURKINA FASO 
 
 
 
 
1. INTRODUCTION 
 
Le CILSS, avec l’appui de l’Union Européenne, a entrepris de réaliser, pour une durée de cinq ans, une 
capitalisation  globale  des  actions  de  gestion  durable  de  la  fertilité  des  sols  agricoles  et  pastoraux 
menées  au  Burkina  Faso,  depuis  le  début  des  années  80  pour  le  partage  et  la  diffusion  des  acquis 
nationaux dans le domaine. Cette initiative est intitulée « capitalisation des actions d’amélioration 
durable de la fertilité des sols pour l’aide à la décision au Burkina Faso (FERSOL) » 
 
L’Initiative FERSOL s’inscrit dans le Plan de Travail 2009‐2013 du CILSS, pour le développement de la 
production de connaissances et le renforcement des capacités des acteurs en matière de gestion des 
ressources  naturelles  et  d'adaptation  aux  changements  climatiques.  Elle  contribue  ainsi  à 
l’amélioration  de  la  gestion  des  connaissances,  de  l’information  et  du  renforcement  des  capacités 
des  acteurs  à  travers  la  production  et  la  mise  à  disposition  des  acteurs  des  outils  d’information  en 
Gestion des Ressources Naturelles.  
 
L’aboutissement  de  cette  Initiative  permettra  (i)  la  réalisation  d’une  documentation  multimédia  de 
référence, accessible en ligne qui capitalise les expériences des aménagements d’amélioration de la 
fertilité des sols, (ii) la création d’une interface webmapping qui devient une référence nationale, (iii) 
que l’expérience attire des initiatives similaires dans d’autres pays et (iv) la formulation de thèmes de 
recherche ou de vulgarisation adaptés au contexte et acquis burkinabè. 
 
Depuis le démarrage du  projet en 2008, le CILSS s’est engagé  dans la production d’outils pour une 
adoption  généralisée  des  pratiques  de  gestion  durable  des  terres  et  d’amélioration  soutenue  de  la 
productivité agricole. Pour l’année 2012, le CILSS entamera dans le cadre du projet FERSOL une série 
d’études d’approfondissement thématique sur les meilleures pratiques d’amélioration durable de la 
fertilité des sols pour une meilleure performance et pour leur diffusion.  Parmi ces études, on note la 
« construction  de  modèles  de  recommandations  de  bonnes  pratiques  d’amélioration  durable  de  la 
fertilité  des  sols ».  Pour  accompagner  les  équipes  en  charge  de  conduire  cette  thématique,  la 
production  préalable  d’un  document  national  de  référence  des  bonnes  pratiques  en  matière 
d’amélioration  durable  de  la  fertilité  des  sols  au  Burkina  Faso  s’avère  nécessaire.  Ce  document  qui 
puisera  son  contenu  de  l’ensemble  des  documents  de  synthèse  et  des  catalogues  de  bonnes 
pratiques  produits  par  la  diversité  des  institutions  au  Burkina  Faso  dont  celui  du  projet  FERSOL 
servira de référence pour l’étude.  
 
Pour ce faire, le CILSS recrute une équipe de consultants, composée de spécialistes des secteurs clés 
de  la  production  agro‐sylvo‐pastorale  (agronomie,  agroforesterie/foresterie  et  pastoralisme),  pour 
conduire ce travail préliminaire.  
 
 

1
COMMISSION EUROPEENNE COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE
DELEGATION AU BURKINA FASO CONTRE LA SECHERESSE AU SAHEL

2. Objectifs de la consultance  
 
L’objectif général cette consultation est d’élaborer un document de référence des bonnes pratiques 
de gestion durable de la fertilité des sols au Burkina Faso  
 
Objectifs spécifiques 
 
Deux objectifs spécifiques sont visés. Il s’agit de : 
‐ Produire  un  document  unique  des  bonnes  pratiques,  les  plus  pertinentes  et  les  plus 
complètes  à  partir  des  documents  et  catalogues  y  compris  la  production  de  FERSOL/CILSS 
pour en faire une référence pour l’élaboration du modèle de recommandations de pratiques 
de gestion durable de la fertilité des sols. 
‐ Faire une synthèse des insuffisances et besoins d’amélioration des performances des bonnes 
pratiques  caractérisées  pour  en  suggérer  des  thèmes  de  recherche  ou  de  vulgarisation 
adaptés au contexte et acquis burkinabè. 

 
 

3. RESULTATS ATTENDUS 
 
Cette  consultation  devra  aboutir  à  la  production  d’un  document  de  référence  pour  la  construction 
des modèles de recommandations de bonnes pratiques qui comprendra : 
‐ Un répertoire des bonnes pratiques de Gestion Durable de la Fertilité des sols sur la base des 
documents disponibles ; 
‐ Un  catalogue  des  meilleures  pratiques  de  Gestion  Durable  de  la  Fertilité  des  Sols  (GDFS) 
comprenant  les  pratiques  déjà  caractérisées  y  compris  les  éléments  nécessaires  à  la 
formulation des recommandations ; 
‐ Un chapitre relatant de façon succincte les besoins d’amélioration des performances de ces 
pratiques pour le partage et la diffusion à l’adresse de la recherche et du développement.  

 
4. CONDUITE DE LA MISSION  

 
L’équipe  de  consultants  travaillera  en  étroite  collaboration  avec  l’équipe  CILSS/FERSOL  pour  la 
réalisation  de  leurs  travaux  et  communiquera  les  résultats  de  ces  travaux  suivant  un  calendrier 
élaboré au début de sa mission.  
 
Ainsi, dix jours (10) jours après la signature du contrat, le chef de l’équipe devra déposer le premier 
draft  du  document  au  CILSS  pour  examen  et  amendements.  Il  déposera  les  versions  finales 
numérisées  des  documents  produits  prenant  en  compte  toutes  les  observations  et 
recommandations. 
 
 
 
  

2
COMMISSION EUROPEENNE COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE
DELEGATION AU BURKINA FASO CONTRE LA SECHERESSE AU SAHEL

5. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES REQUISES 
‐ Etre  titulaire  d’un  diplôme  universitaire  de  niveau  Bac  +  5  au  moins  dans  le  domaine  du 
développement rural (Elevage, agronomie et agroforesterie). 
‐ Avoir  au  moins  dix  (10)  ans  d’expérience  dans  les  domaines  de  l’agronomie,  de  l’agro‐
économie, de l’agroforesterie/foresterie et de la production. 
‐ Avoir des compétences avérées dans les domaines de la capitalisation des connaissances et 
acquis. 
‐ Avoir une capacité de synthèse, d’analyse et de rédaction en français.  
‐ Avoir  une  bonne  expérience  des  exercices  et  processus  de  capitalisation  dans  un 
environnement multi‐acteurs et de transfert d’expériences et de savoirs locaux. 

6. DUREE DE L’ETUDE 
L’équipe  des  consultants  disposera  de  dix  (10)  jours  de  consultation  sur  une  période  de  vingt  (20) 
jours pour réaliser sa mission jusqu’à la finalisation de son étude.  
Le chef d’équipe disposera de cinq (5) jours supplémentaires pour l’intégration des observations et le 
dépôt de la version définitive des documents.  
 
7. DOSSIER DE CANDIDATURE 
Chaque équipe qui postule devra soumettre sous pli fermé : 
‐ une note méthodologique,  
‐ une offre financière de la réalisation de l’étude,  
‐ une lettre de motivation  
‐ et les CV de tous les membres de l’équipe justifiant le niveau académique et les expériences 
des membres de l’équipe au plus tard le 05 janvier 2012 à 15H30mn. 

L’ensemble du dossier sera transmis sous pli fermé à l’adresse du Secrétariat


Exécutif avec la mention Offre CILSS/FERSOL pour l’« ELABORATION  D’UN 
DOCUMENT HARMONISE DE REFERENCE SUR LES BONNES PRATIQUES D’AMELIORATION DE LA 
FERTILITE DES SOLS AU BURKINA FASO » A N’OUVRIR QU’EN SEANCE DE DEPOUILLEMENT.

Vous aimerez peut-être aussi