Vous êtes sur la page 1sur 2

Thermochimie 𝑆 ° : entropie standard absolue

Définition : L’enthalpie de changement de


phase :
La thermochimie étudie les échanges
d’énergie au cours d’une réaction La chaleur latente : 𝐿𝜑
chimique.
Loi de Hess :

∆𝑟 𝐻 = ∑ ∆𝐻𝑓° (P) − ∑ ∆𝐻𝑓° (R)

∆𝑟 𝐻 < 0 exothermique
∆𝑟 𝐻 > 0 endothermique
Condition standard :
Combustion :
𝑇 = 25℃ = 298 𝐾
C → CO2
𝑃 = 1atm
O → H2 O
1 cal = 4,18 J
N → N2
Pour les corps simples :
Cl → Cl2
∆𝐻𝑓 = 0
𝟕
Pour les corps purs : C2 H6 + O2 → 𝟐CO2 + 𝟑H2 O
𝟐
∆𝐻𝑓 = 𝑛 ∫ 𝑐𝑝 . 𝑑𝑡 L’enthalpie libre :
∆𝐺 = ∆𝐻 − 𝑇∆𝑆
Loi de Kirchhoff :
𝑇 ∆𝐺 = ∑ ∆𝐺𝑓 (P) − ∑ ∆𝐺𝑓 (R)
∆𝑟 𝐻𝑇 = ∆𝑟 𝐻𝑇0 − ∫ ∆𝑐𝑝 . 𝑑𝑡
𝑇0 𝑃(𝑃)
∆𝐺𝑇 = ∆𝐺𝑇0 + 𝑅𝑇ln ( )
∆𝑐𝑝 = 𝑐𝑝 (𝑃) − 𝑐𝑝 (𝑅) 𝑃(𝑅)

Energie de liaison : 𝐶(𝑃)


∆𝐺𝑇 = ∆𝐺𝑇0 + 𝑅𝑇ln ( )
𝐶(𝑅)
CH4 + 4F2 → CF4 + 4HF
∆𝐺𝑇 > 0 impossible
∆𝑟 𝐻 = −4𝐸𝐶−𝐻 − 4𝐸𝐹−𝐹 + 4𝐸𝐶−𝐹 + 4𝐸𝐻−𝐹
∆𝐺𝑇 < 0 possible
L’entropie :
∆𝐺𝑇 = 0 équilibre
∆𝐻
∆𝑆 = Equilibre chimique :
𝑇
 Elle mesure la variation du
𝑎𝐴 + 𝑏𝐵 ⇌ 𝑐𝐶 + 𝑑𝐷
désordre.
 Elle augmente avec la température. ∆𝐺 ° = −𝑅𝑇 ln(𝐾)
 Sgaz ≫ Sliquide ≫ Ssolide [𝑃𝐶 ]𝑐 [𝑃𝐷 ]𝑑
𝐾𝑝 =
[𝑃𝐴 ]𝑎 [𝑃𝐵 ]𝑏
∆𝑟 𝑆 ° = ∑ ∆𝑆 ° (P) − ∑ ∆𝑆 ° (R)
[𝐶]𝑐 [𝐷]𝑑
 La différence du nombre de moles à 𝐾𝑐 =
[𝐴]𝑎 [𝐵]𝑏
l’état gazeux détermine la grandeur 𝑐 𝑑
du ∆𝑆 ° [ 𝐶 ] [ 𝐷 ]
𝐾 = 𝑎 𝑏
∆𝑆 ° : entropie standard [𝐴 ] [𝐵 ]

BOUGHAIDI Mohammed Taha


La variance :
V=C−r+p−φ
C : nombre des constituants
p = 1 si ∆ngaz = 0
p = 0 si ∆ngaz ≠ 0
r : nombre des réactions
nombre des phases
Loi de déplacement des équilibres :
On considère un système à l’équilibre
chimique, et on modifie un de ses
paramètres. Si le système évolue vers un
nouvel état d’équilibre, on dit qu’il y a
déplacement d’équilibre.
Principe de Le Chatelier :
Si une modification est appliquée à un
mélange réactionnel à l’équilibre,
l’équilibre se déplace dans le sens qui
permet de supprimer cette modification.
Influence de la température (à P =
cte) :
Si l’on augmente la température à pression
constante, la réaction évolue dans le sens
endothermique.
Influence de la pression (à T = cte) :
Si l’on augmente la pression à température
constante, la réaction évolue dans le sens
de la diminution du nombre de moles
gazeuses.

BOUGHAIDI Mohammed Taha

Vous aimerez peut-être aussi