Vous êtes sur la page 1sur 3

TD N°1

Exercice 1 :
R
Reprenons l'exemple du gène de résistance Ace chez le moustique. Une souche de
laboratoire possédant ce gène de résistance vient d'être testé. Malheureusement, l'étudiant qui
a réalisé le test biochimique de l'activité de l'acétylcholinestérase n'a pas noté les génotypes: il
R R
a seulement classé comme "résistants" les Ace /Ace (66 individus) et comme "sensibles"
S R S S
(350 individus) les deux autres génotypes (Ace /Ace & Ace /Ace )
R S
a) On lui demande de calculer les fréquences de Ace et Ace . Peut-il le faire ?
b) Par la suite, il doit tester si cette souche est en équilibre de HW à ce locus. Peut-il réaliser
ce test ?

Exercice 2 :

Chez la drosophile, la forme des yeux est contrôlée par un locus polymorphe à deux allèles
codominants A et B, situés sur le chromosome X. Le caractère "Bar" est gouverné par l'allèle
B et l'hétérozygote présente un œil "réniforme". Une population est constituée de:
748 ♀ [œil normal]
452 ♀ [œil réniforme]
104 ♀ [œil bar]
983 ♂ [œil normal]
301 ♂ [œil bar]
Calculer les fréquences de B a) parmi les femelles b) parmi les mâles c) dans l'ensemble de la
population.

Exercice 3 :

Chez la drosophile, le gène récessif w lié au sexe est responsable de la couleur blanche des
yeux. L'allèle dominant w+ conduit au type sauvage à yeux rouges. Dans une population de
laboratoire, il a été trouvé 170 mâles à yeux rouges et 30 à yeux blancs.
Estimer la fréquence des allèles w et w+ chez les mâles. Pouvez-vous en déduire leur
fréquence dans la population totale ? Sous quelle condition ?
Quel pourcentage de femelles aurait alors les yeux blancs dans cette population ?
Solution :

Exercice 1 :

R S
a) On lui demande de calculer les fréquences de Ace et Ace . Peut-il le faire ?

R R R S S S
Ace Ace Ace Ace Ace Ace

[R] [S]

66 350 total = 416

On se retrouve dans le cas de dominance on doit supposer que la population est à


l'équilibre d'HW pour estimer les fréquences alléliques.
R S
Ho : la pop est à l’équilibre d’HW fq(Ace )=p , fq(Ace )=q

R R R S S S
Ace Ace Ace Ace Ace Ace
2 2
p 2pq q

[R] [S]

66 350 total = 416


2
p = 66/416 = 0,158 p=√ ≈ 0,4
q = 1 – 0,4 = 0,6

b) Par la suite, il doit tester si cette souche est en équilibre de HW à ce locus. Peut-il
réaliser ce test ?
b) Il ne peut tester l’équilibre supposé au départ. Il trouverait forcément l’équilibre !
Les données ne contiennent pas assez d’information. Cela se traduit par le fait qu’il n’y a plus
de degré de liberté pour effectuer un test χ².

Exercice 2 :
A B A B
1 gène à 2 allèles X et X . X et X codominants.


♀ [normal] ♀[oeil bar] ♂ [normal] ♂ [bar]
[réniforme]
XA XA XA XB XBXB XA XB

748 452 104 983 301

Total ♀= 1304 Total ♂= 1284


a) Fréquence de B parmi les femelles
fq(XB ) = (2x104)+452/2x1304 = 0,253

b) Fréquence de B parmi les mâles


fq(XB ) = 301/1284 = 0,234

c) Fréquence de B parmi l’ensemble de la population


fq(XB ) = (2x104)+452+301/(2x1304)+1284 = 1/3 fq(XB )♂ + 2/3 fq(XB )♀ = 0,246.

Exercice 3 :

1 gène lié à l’X . 2 allèles Xw+ > Xw

♂ [rouge] ♂ [blanc]

Xw+ Y Xw Y

170 30 total = 200

Calcul des fréquences alléliques chez les ♂


p + = 170/200=0,85 p
W ♂ W♂=30/200=0,15

Calcul des fréquences alléliques dans la population totale

• On suppose que la population est à l’équilibre HW et que fréquence ♂ = fréquence ♀

Ainsi, on a : p + =0,85 p =0,15


W ♀ W♀

dans ce cas, fq (♀ [yeux blancs]) = p 2 = 0,0225=2,25%


W♀