Vous êtes sur la page 1sur 31

INSTITUT UNIVERSITAIRE DE LOKOSSA (IUT)

EXERCICES ET SOLUTIONS DE BA

ANNEE ACADEMIQUE : 2016 - 2017


EXERCICE 1
A l’issu d’un calcul le projeteur BA a trouvé une section AS= 1,95cm 2. A combien d’armature
de diamètre 10 correspond cette quantité ?

REULTATS
Choix : Retenons 3HA10 développant une section de 2,37cm2 >1,95cm2

EXERCICE 2
Le bordereau d’achat d’acier confié à un technicien comporte les inscriptions suivantes :

2,1t de HA6/12
1,5t de HA10/12
3t de HA12/12
Dire le nombre de barre à réceptionner pour chaque type

RESULTATS
Déterminons le nombre de barre à réceptionner pour chaque type :
-2,1tonnes HA6/12
1000
1m→ 0.222 kg ⇒L= =4504m
0.222
L→ 1000 kg
Donc 375 barres de 12m/ tonne de HA6.
Pour 2,1 tonnes ; on a N=2,1x375=787 barres
-1,5tonnes HA10/12
1m→ 0,616kg⇒L=1623m
L→1000kg
Donc 135 barres HA10/12 par tonne.
Pour 1,5tonnes ; on a N=1,5x135=202 barres
-3tonnes de HA12/12
1m→0,888kg⇒L=1126m
L→1000kg
Donc 93 barres de HA12/12 par tonne.
Pour 3 tonnes ; on a N=3x93=279barres
EXERCICE 3
Soit une poutre en béton armé sollicitée telle que les déformations de l’acier et du béton
comme suit : εs en traction = 2‰ εbc =3‰
L’acier utilisé est de type FEe400 et le béton tel que fc28=30Mpa
1) En supposant la fissuration peu nuisible calculer les contraintes dans l’acier et le béton à
ELU et à ELS
2) Qu’advient –il de ces contraintes quand la fissuration est très préjudiciable.

RESULTATS
1.) Calculons les contraintes

ELU : (Acier) déterminons ɛsl


fsu fe 400∗1000
Ɛsl = Es = EƔ s = 1,15∗200000 = 1, 74؉

Ɛsl = 1,74؉ < 2؉ donc la contrainte à calculer est fsu.


fe 400
fsu = =
γs 1,15
fsu = 347,826 MPA
Béton :
σbc = 3 ؉ donc 2 ؉ < σbc < 3,5 ؉ alors la contrainte à calculer est fbu
0,85 fc 28 0,85∗30
fbu = =
θγb 1∗1,15
fbu = 17 MPA.
ELS :
Comme la FPP alors nous ne pouvons pas calculer les contraintes dans l’acier et le béton.
2.) A la FTP c’est-à-dire à l’ELS
Acier :

σs
´ = max {200 MPA
90 √ ɳftj

200 MPA
σs
´ = max {90 √ 1,6∗(0,6+0,06∗30)

200 MPA
σs
´ = max {176,363 MPA
σs
´ = 200 MPA
Béton :
´ = 0,6fcj
σbc
¿ 0,6∗30
´ = 18 MPA
σbc

EXERCICE 4
Déterminer le nombre de barres de fer HA6/12 nécessaire pour confectionner les
45 cadres de la poutre dont la section transversale est représentée ci-dessous :
3

40
334

3 14 3

20
RESULTATS
- Longueur développée des cadres :
Ld : (14*2) + (34*14) + (9*2) = 114 cm
- Nombre de cadre dans une barre :
1200
= 10 cadres.
114

HA 6
- nombre de barre 12 :

45
= 4,5 cadres
10

- longueur totale des chutes :


Lc = 4 chutes de 60 cm+1chute de 30 cm+ 600cm
Lc = 870 cm

EXERCICE 5
Soit un tirant qui doit supporter les efforts de traction simple suivant : sous charge permanente
NG=0,33MN et charge d’exploitation NQ= 0,57MN
Calculer les sections nécessaires dans les deux cas suivant :
1er cas
Le tirant est réalisé avec du béton fc28=30Mpa armé avec des aciers HAFeE 400 en
fissuration préjudiciable ; la section du tirant est carrée de côté 40cm
2emecas
Le tirant est réalisé avec du béton fc28=30Mpa, des aciers HAFeE 500 en fissuration très
préjudiciable, la section est carrée de côté non fixé mais si possible voisin de 50cm

RESULTATS
Calculons les sections nécessaires dans les deux cas :
1ercas :
Calculons As
Ft28=0,6+0,06fc28=2,4Mpa
Nser
Aser= σs avec : Nser=NG+NQ

=0,33+0,57=0,9MN

{240 Mpa
C’est la FP donc σs=min 110 ηftj

240
=min{215,56

σs = 240MPa
9000
Aser= Aser = 37,5cm²
240

Vérification de la condition de non fragilité


B ft 28 40 2 x 2,4
Amin= = Amin = 9,6cm²
fe 400

Aser > Amin donc Aser = 37,5cm²


Choix d’armature
Retenons 8HA25 développant une section de 39.27cm² > 37.5 cm² donc ok
Armature transversale
∅ lmax
∅t ≤
3
25
≤ 3

∅ t ≤ 8,33

∅t = 8

En zone courant : St ≤ a St = 35cm


En zone de recouvrement
At fet
St<
mπ ∅ τsu
τ su = 0, 6 ψ 2ftj

= 0, 6 * 1,52 *[ 0,6+0,06∗30 ]
τ su = 3, 24 MPA.

π d2
At = *4
4

At = 0,0082*π
m=3
ϕ = 8mm = 0,008m
0,0082∗π∗400
st ' ≤
3∗3,24∗0,008∗π

≤ 3,292*10−1m
≤ 32,92 cm
st ' = 30 cm

Le ferraillage

3HA25
5

2HA25
40
30

2Cad HA10
St’ = 30 cm
St = 35 cm
5

3HA25

5 30 5
40

Coupe transversale
2ème cas :
Calculons As
Ft28=0,6+0,06fc28=2,4Mpa
Nser
Aser= σs avec : Nser=NG+NQ

=0,33+0,57=0,9MN

C’est la FTP donc σs=min 90 ηftj


√ {200 Mpa
{ 240
=min 176,36

σs = 200MPa
0,9
Aser= Aser = 4,5cm²
200

Vérification de la condition de non fragilité


B ft 28 502 x 2,4
Amin= = Amin = 12cm²
fe 500

Aser < Amin donc As = 12cm²


Choix d’armature
Retenons 8HA14 développant une section de 12,32cm² > 12 cm² donc ok
Armature transversale
∅ lmax
∅t ≤
3
14
≤ 3

∅ t ≤ 4,67

∅ t = 8 mm

Calcul des espacements :


En zone courante : St ≤ a St = 45cm
En zone de recouvrement
At fet
St<
mπ ∅ τsu
τ su = 0, 6 ψ 2ftj

= 0, 6 * 1,52 *[ 0,6+0,06∗30 ]
τ su = 3, 24 MPA.

π d2
At = *4
4

At = 0,0082*π
m=3
ϕt = 8mm = 0,008m
0,0082∗π∗500
st ' ≤
3∗3,24∗0,008∗π

≤ 41,15 cm
st ' = 40 cm

Les ferraillages

3HA14
5

2HA14
50
40

2Cad HA8
St’ = 40 cm
St = 45 cm
5

3HA14

5 40 5
50

Coupe transversale
EXERCICE 6
On veut ferrailler le poteau intérieur P5 d’un local au RDC avec toiture terrasse accessible
(voir plan de coffrage ci-joint). Les différents types de charges appliquées aux poteaux sont
les suivantes :
-Plancher à corps creux et à poutrelle reposant sur poutre et poteau d’épaisseur 20cm :
4,5KN/m2
-revêtement sur plancher 1750N/m2
-Poids spécifique des éléments BA : 25 kN/m2
-Charge d’exploitation sur terrasse accessible 1500 N/m2
On donne fc28=22Mpa, Acier HAFeE400. La majorité des charges est appliquée avant 90jrs,
fissuration peu préjudiciable. On vous demande de :
1) Déterminer les charges qui sollicite le poteau P5
2) Calculer le ferraillage complet du poteau
3) Faire un schéma de ferraillage de la section du poteau.

RESULTATS
1- Déterminons les charges sur P5 :
4,5
G1 =
4
[( 4,15∗6,30 )+ ( 4,65∗6,30 ) +(3,30∗4,65)]

G1 = 79,633 KN

G2 = 1, 75*[ ( 4,4∗3,15 )+(2,325∗1,65) ]

G2 = 30,968 KN
G3 = [ (0,15∗0,4 )( 2,075+3,15+2,325+1,65) ]*25
G3 = 13, 80 KN
Calculons la section du poteau P5 :
0,7 lo √ 12
a≥ avec Lo = 4,35m
35
0,7∗4,35∗√ 12
a≥ * 100
35
a ≥ 21,096m
Retenons a = 25cm.
G4 = (0, 25*0, 25*4, 35)*25
G4 = 6,796 KN
G = G1+G2+G3+G4
G = 79,633+30,968+13, 80+6,796
G= 131,197 KN

Q = [ ( 4,4∗3,15 )+(2,325∗1,65) ]*1,5

Q = 26,544 KN
2- Calculons le ferraillage complet :
NU = 1,35G + 1,5Q
= 1,35*131,197 + 1,5*26,544
NU = 216,931 KN

- Calcul de Br :
Br = (a-0,02)2
= (0,25-0,02)2
Br = 0,0529m2
- Calcul de fbu :
0,85 f c 28
Fbu =
θγb
0,85∗22
=
1∗1,5
Fbu = 12,467 MPA.
- Calcul de Fed :
fe
Fed =
γs
400
=
1,15
Fed = 347,826 MPA.
K = 1,1
λ 2
λ = 35 < 50 => β = 1+0,2( )
35
50 2
= 1+0,2( )
35
β = 1,41
1 Brfbu
Asu ≥
0,85 fed
KβNU −θ [
0,9 ]
1 0,0529∗12,467
Asu ≥
0,85∗347,826 [
1,1∗1,41∗0,216931−1
0,9 ]
Asu ≥ - 13,49 cm2

4 cm2∗p
Amin = max 0,2 B
100
{
4 cm 2
= max {
1,25 cm2

Amin = 4cm2
0,5 B
Amax =
100
0,5∗25∗25
=
100
Amax = 31,25cm2
Asu ≥ - 13,49 cm2 ce qui veut dire que le béton est surabondant alors As = 4cm2.
Retenons 4HA14 développant une section de 4,52cm2 > 4cm2 ok !

- Armature transversal
∅ l max 12
∅t ≤
{ 3
12 mm
=>∅ t ≤ 3
12m
{
4 mm
∅t ≤ {12mm =>∅ t=¿ 6mm

- Espacement :

40 cm
St ≤ min
{
a+10 cm
15 ∅ l

40 cm
{
St ≤ min 35 cm
18 cm

St ≤ 18cm
Soit st = 15cm
- En zone de recouvrement :
lr−(2∗3 cm)
st ' =
2
∅ l∗fe
lr=0,6 ls avec ls=
4∗τsu
τsu = 0,6 *ψ2*ftj
= 0,6*(1,5)2*(0,6+0,06*22)
τsu = 3,27MPA

1,2
lr = 0,6 *
[ 4
∗400
3,27 ]
lr = 22,02cm
22,02−(2∗3)
st ' =
2

st ' = 8,01 cm
Soit st ' = 10 cm
3- Schéma de ferraillage :

EXERCICE 7
Soit un poteau de section 25x25cm2 de longueur libre Lo=3,2m doit supporter
un effort normal de compression Nu=650KN. Le poteau est réalisé avec du
béton de résistance caractéristique fc28=25Mpa et d’armature FeE400. Plus de
la moitié des charges est appliquée entre 28et 90jrs. Le choix des armatures
prévu pour ce poteau est 4HA14 et le coefficient d’élancement k=0,7. On vous
demande :
1) Vérifier la section minimale d’armature
2) Vérifier si la section d’armature prévue pourra répondre à l’effort normal de
compression.

RESULTATS

1- Vérifions la section d’acier minimale :


4U
{
Amin = max 0,2 B
100
4 cm 2
= max {
1,2cm 2

Amin = 4cm2
5B
Amax = 100

25∗25∗5
= 100

Amax = 31,25cm2
 Condition de non fragilité :
As= 6,16cm2
Amin = 4cm2
Amax = 31,25cm2
4cm2 < 6,16 <31,25cm2.
La condition est vérifiée.
2- Vérifions si la section d’armature est vérifiée :
θBrfbu
+0,85 Asfed
NU ≤ 0,9

K = 1,1
lf = 0,7lo = 2,24.
Calculons λ :
2 √ 3 lf
λ= a
2 3∗2,24
= √
0,25

λ = 31,04
λ
λ < 50 donc β = 1+ 0,2( 35 ¿2

31,04
β = 1+ 0,2( 35 ¿2

β = 1,16
- Calcul de Br :
Br = (a-0,02) (a-0,02)
= (0,25-0,02)2
Br = 0,0529cm2
- Calcul de fbu :
0,85 f c 28
Fbu =
θγb
0,85∗25
= 1,5

Fbu = 14,17MPA
- Calculons fed :
fe
fed = γs

400
= 1,15

fed = 347,83MPA
0,0529∗14,17
+0,85∗0,000616∗347,83
NU ≤ 0,9
1,1∗1,16

NU ≤ 0,795 MN
NU ≤ 795 MN la section d’armature vérifie l’effort.

EXERCICE 8
Soit une poutre d’une structure de bâtiment de section 20x40cm2 chargée comme la figure ci-
dessous :

On donne fc28=20Mpa ; Acier feE400


Hauteur entre plancher est telle que H=4m.
Les planchers ont une épaisseur de 30cm en supposant que la majorité reprise ∈ [ 28,90 jrs ] .On
vous demande de :
1) Déterminer les sections d’armatures du poteau A de section 20x20cm2 sachant qu’il est
parfaitement encastré à ses deux extrémités.
2) Déterminer les sections du béton et d’armatures pour le poteau B en le supposant encastrée
à une extrémité et libre de l’autre.
3) Proposer dans chacun des cas un schéma de ferraillage.

RESULTATS
1.) Section d’armatures du poteau A :
 Armatures longitudinales :
A s ≥ ( A su ; A smin )

1 θB f
A su=
0,85 f ed [
Kβ N u− r bu
0,9 ]

*Calculons λ  :

0,5l o √ 12
λ=
a

0,5× 4,30 × √ 12
λ=
0,20

λ=37,24

2
λ
β=1+0,2 ( ) 35

2
37,24
β=1+0,2
35 ( )
β=1,23

Br =( 0,20−0,02 )2 Br =0,0324 m 2
0,85× fc 28 0,85 ×20
f bu= ; f bu=
θ γb 1,5

400
f bu=11,33 MPa ; f ed = ; f ed =347,83 MPa  ; K=1,1
1,15

θ=1

N U =R A + PP A

R A =?

5 PG +7 Pu (2,5)
NU= +PP
4 A

5 ×1,35 ×95+ 7 ×2,5(1,35 × 45+1,5 ×15)


NU= +(0,202 ×4 )× 25× 1,35
4

N u=529,93 kN  ; N u=0,52993 MN

1 1 ×0,0324 × 11,33
A su=
0,85 × 347,83 [
1,1 ×1,23 ×0,52993−
0,9 ]
A su=10,46.10−4 m2 ; A su=10,46 c m 2

4 Pcm 2
A smin=max
{
m
0,2 B
100

4 ( 4 ×0,20 ) cm2
A smin=max
{ m
0,2× 202
100

2
A smin=max 3,2 cm 2
{
0,8 cm

A smin=3,2 cm2

A s ≥ ( 10,46 c m2 ; 3,20 c m 2 ) ⟹ A s ≥10,46 c m 2

Choix des armatures


Retenons 4HA20 développant une section totale de 12,56 cm2 >10,46 cm2(ok !)

A smax=
5B 5 x 202
A smax=
100 100

A smax=20 cm2

10,46 cm 2 <20 cm2 ⟹ A s < A smax

 Armatures transversales :

1
∅ t ≥ ∅ lmax
3

1
∅ t ≥ ×20
3

∅ t ≥ 6,67 mm

a+10 cm 20+10 cm 30 cm
Soit ∅ t =8 mm St ≤ min
{ 15 ∅l {
40 cm St ≤ min 40 cm
15 ×2 {
St ≤ min 40 cm Soit
30 cm
St =30 cm

∅l f e
ls =
[ ×
4 τ su ]
τ su =0,6 ψ 2 f tj

τ su =0,6 ×1,52 ×1,80

τ su =2,430 MPa

2,0 400
l r =0,6 [ ×
4 2,430 ]
l r =49,38 cm

Prenons l r =50 cm

l r −( 2 ×3 cm )
St ' ≤
2

Prenons
50−6
St ' ≤
2

St ' ≤ 22 cm

S't =20 cm

Calculons e h et e v :

e h=max {1,5∅cg
e h=max 1,2 cm
{ 1,5 ×2,5

e =max 1,2 cm
h
{3,75 cm
e h=3,75 cm

Sur le schéma, e h=16,6 cm>e hcalculé =3,75 cm(ok !).

e v =max ∅
cg{
e v =max 1,2 cm
{
2,5 cm

e v =2,5 cm

Sur le schéma, e v =16,6 cm> evcalculé =3,75 cm(ok !).

Schémas de ferraillage :
COUPE TRANSVERSALE EN ZONE COURANT E

COUPE TRANSVERSALE EN ZONES COURANTE ET DE


RECOUVREMENT
2.) Section d’armatures du poteau B :
 Armatures longitudinales :
A s ≥ ( A su ; A smin )

1 θB r f bu
A su=
0,85 f ed [
Kβ N u−
0,9 ]

*Calculons les côtés de ce poteau :

μ=0,7

0,7 l o √ 12
λ= ≤ 35
a

0,7× 4,30 × √ 12
a≥
35

λ ≥ 0,298

Soit a=30 cm

0,7 ×4,30 × √12


λ= =34,76< 35
0,30

2
λ
β=1+0,2 ( ) 35

λ< ¿50

2
34,76
β=1+0,2 ( 35 )
β=1,20

Br =( 0,30−0,02 )2 Br =0,0784 m 2
0,85× fc 28 0,85 ×20
f bu= ; f bu=
θ γb 1,5

400
f bu=11,33 MPa ; f ed = ; f ed =347,83 MPa  ; K=1,1
1,15

θ=1

N U =R B + P P B

R A =?

−1,35 PG +7 Pu (1,5)
NU= +PP
4 B

−1 ×1,35 ×95+ 7× 1,5(1,35 × 45+1,5 ×15)


NU= +(0,302 × 4 )×25 × 1,35
4

N u=198,62 kN  ; N u=0,19862 MN

1 1 ×0,0784 × 11,33
A su=
0,85 × 347,83 [
1,1 ×1,20 ×0,19862−
0,9 ]
A su=−0,245.10−4 m 2; A su=−0,245 c m2

Le béton est surabondant pour supporter la charge appliquée.


Cherchons la section minimale d’armatures :
4 Pcm 2
A smin=max
{
m
0,2 B
100

4 ( 4 ×0,30 ) cm2
A smin=max
{ m
0,2× 302
100

2
A smin=max 4,8 cm 2
{
1,8 cm

A smin=4,80 cm2
A s ≥ (−0,245 c m 2 ; 4,80 c m 2 ) ⟹ A s ≥ 4,80 c m 2

Choix des armatures

Retenons 4HA14 développant une section totale de 6,16 cm2 >4,80 cm2(ok !)

A smax=
5B 5 x 302
A smax=
100 100

A smax=45 cm2

4,80 cm2 < 45 cm2 ⟹ A s < A smax

 Armatures transversales :

1
∅ t ≥ ∅ lmax
3

1
∅ t ≥ ×12
3

∅ t ≥ 4 mm

a+10 cm 30+10 cm 40 cm
{
Soit ∅ t =6 mm St ≤ min 40 cm St ≤ min 40 cm St ≤ min 40 cm { {
∅l f e
Soit St =35 cml s =
[ ×
4 τ su ]
τ su =0,6 ψ 2 f tj

τ su =0,6 ×1,52 ×1,80

τ su =2,430 MPa

1,4 400
l r =0,6 [ ×
4 2,430 ]
l r =34,57 cm

Prenons l r =35 cm

l r −( 2 ×3 cm )
St ' ≤
2
35−6
St ' ≤
2

St ' ≤ 14,5 cm

Prenons  S't =10 cm

Calculons e h et e v :

e h=max {1,5∅cg
e h=max 1,4 cm
{
1,5 ×2,5

e h=max 1,2 cm ;
{
3,75 cm

e h=3,75 cm

e v =max ∅
cg{
e v =max 1,4 cm
{
2,5 cm

e v =2,5 cm

*Schémas de ferraillage :
COUPE TRANSVERSALE EN ZONE COURANTE

COUPE LONGITUDINALE EN ZONES DE RECOUVREMENT ET


COURANTE

EXERCICE 9
On considère la poutre de l’exo 2 avec les chargements ci-après P G=20KN Q=15KN/ml et
G=40KN/ml
La poutre étant un élément de structure d’un bâtiment existant et dans le cadre de l’extension
de ce bâtiment initialement RDC à R+1.
Quels sont les essais et sondages à prévoir pour la vérification de la stabilité du poteau A et de
sa semelle de fondation. Les plans d’exécution de l’ouvrage n’ayant pas été retrouvés.
Les essais géotechniques à cette étape ont révélé que le sol à la profondeur de 2 mètre
d’encrage des fondations actuelles est de très faible portance pour autoriser des charges
supplémentaires à votre structure.
Quelles solutions pourriez-vous proposer au maitre d’ouvrage. On donne fc28=20Mpa pour le
béton et feE400 pour l’acier. La hauteur entre plancher h=4m les planchers ont une épaisseur
e=30cm
Le bâtiment est réalisé il y a de cela 2ans. Les essais ont révélé pour les sections d’armatures
du poteau A 4HA14.
En supposant que le poteau A après extension recevra le double de la charge actuelle au RDC.
Vérifier la stabilité de la structure du bâtiment par rapport au poteau A.

EXERCICE 10
Soit à déterminer les sections d’armatures à placer dans la section rectangulaire réaliser en
béton de résistance fc28=25Mpa armé avec les aciers HA feE400 et soumise à un moment
ultime Mu=0,193MN.m. La section de la poutre est de 30x60cm2. Le dimensionnement est
conduit à l’ELU.
RESULTATS
Calculons Asu :
- Calculons µbu :
Mu
µbu = avec bo =30cm ; Mu = 0,193MN.m
bo d 2 fbu
d = 0,9h = 0, 9*0, 6 = 0, 54 m
0,85 fc 28 0,85∗25
fbu = = = 14, 17 MPA
θγb 1∗1,5
0,193
µbu =
0,3∗0,542∗14,17
µbu = 0,156
- Calcul de α :
α = 1,25 (1-√1-2µbu)
¿1,25 (1-√ 1−2∗0,156)
α = 0,213
On a : α =0,213< 0,259
fe 400
σs= = => σs=347,826 MPA
γs 1,15
0,193
Asu =
347,83∗0,54∗(1−0,4∗0,213)
Asu = 11,23cm2
Retenons 6HA16 totalisant une section de 12,06cm2 > 11,23cm2 ok !

EXERCICE 11
On désire vérifier à l’ELU une poutre de section 30x60cm 2 de portée 6m15 dont le ferraillage
en travée (armatures inférieurs tendue) est 6HA14+4HA12.
1) A partir de l’équation d’équilibre de forces intérieures de la section (travée)
déterminer la hauteur du béton comprimé yu
2) Déterminer par exploitation de la représentation graphique la section transversale de la
poutre la valeur de la hauteur utile d sachant qu’il est retenu un enrobage c=3cm et
l’espacement ev entre les murs des deux lits d’armatures ≤3cm.
Le diamètre du cadre et des étriers pour le ferraillage transversal est de 6mm
3) Déterminer la valeur du coefficient α
4) Calculer le moment réduit du béton réel de la section.
5) Calculer le moment fléchissant maximum réel Mu max que peut reprendre cette
section.
6) Déterminer le moment fléchissant ultime maximum supporter par la travée de la
poutre que l’on considèrera comme simplement appuyer à ses extrémités et soumises
au chargement suivant :
-poids propre de la poutre
-ne considérer que la retombée de la poutre, (le plancher étant en dalle pleine
d’épaisseur 20cm)
-charge permanente du plancher porté (la largeur de reprise est de 2m50)
-charge ponctuelle (permanente) appliquée à mi travée est prise : 5,01KN
-charge d’exploitation du plancher
7) Quelle conclusion est-il loisible de tirée sur la capacité de la poutre à jouer pleinement
son rôle.
Justifier votre réponse.
Donnés pour l’étude :
-poids volumique du BA25KN/m3
-charge d’exploitation 3,5KN/m2
-fc28=25Mpa, t>24h
-acier HAFeE500

RESULTATS
1- Déterminons yu par l’équilibre des forces :

Mu = Fbc.Zb = Fs.Zb
= (0,8yu.bo.fbu) (d-0,4yu) = σsAsu (d-0,4yu)
σsAsu
Yu =
0,8. fbu . bo
fe 500
σs= = = 434,78MPA
γs 1,15
0,85 f c 28 0,85∗25
fbu=¿ = = 14,17 MPA
θγb 1,5
Asu=9,24 +4,52=13,76 cm2
434,78∗0,001376
yu=¿
0,8∗14,17∗0,3
yu = 17,59cm

2- Déterminons graphiquement d réelle :


( 6,16∗4,3 ) + ( 3,08∗5,7 ) + ( 5,7∗2,26 ) +(2,26∗10,5)
YG tendu =
13,76
YG tendu = 5,86 cm
d = 60 – 5,86
d = 54,14 cm

3- Déterminons la valeur du coefficient α :


y1 = αd
y 1 17,59
= =
d 54,14
y1 = 0,325

4- calculons le moment réduit du béton :


µbu = 0,8α (1-0,4α)
= 0,8 * 0,325 (1- 0,4*0,325)
µbu = 0,2262
5- Calculons Mu :
Mu = µbu.bo.d 2.fbu
= 0,2262*0,3*0,54142*14,17
Mu = 0,282 MN.m

6- Déterminons le moment fléchissant supporté par la travée :


- Gu1 : 25*0,3*0,4
Gu1 : 3KN/ml
- Gu2 : 25*2,5*0,2
Gu2 : 12,5KN/ml
- G = Gu1+Gu2
G = 3+12,5 = 15,5KN/ml
Q = 3,5*2,5 = 8,75 KN/ml
l l2
Mumax = (P+Nul) - Nu
4 8
PL Nu l 2 Nu l 2
Mumax = + -
4 4 8
PL Nu l 2
Mumax = +
4 8
AN : Nu = 1,35*15,5 + 1,5*8,75
Nu = 34, 05 KN/ml
5,01∗6,15 34,05∗6,152
Mumax = +
4 8
Mumax = 168, 68 KN.m
Mumax = 0, 16868 MN.m