Vous êtes sur la page 1sur 24

Note d’Orientations

Générales pour

du Digital au Maroc
à horizon 2025

Mars 2020
SOMMAIRE EXÉCUTIF
Contexte et objectifs
Le Digital est aujourd’hui identifié au en place plusieurs programmes natio-
niveau mondial comme la 4e révolution naux pour soutenir le développement du
industrielle, créatrice d’opportunités Digital. Néanmoins, des obstacles per-
économiques et sociales majeures, mais sistent et freinent l’entrée de plein pied du
apportant également des changements pays dans l’ère digitale. Sous l’impulsion
sans précédent. La vague du digital de Sa Majesté, que Dieu Le glorifie, le
requière de nombreuses adaptations au pays souhaite donner un nouvel élan à la
niveau de nos sociétés et en particulier transformation digitale et promouvoir un
au niveau des politiques menées afin de développement volontariste et ambitieux
bénéficier de ses bienfaits. Le Royaume des secteurs technologiques.
du Maroc, conscient de ces défis, a mis

Perspectives de développement du Digital au Maroc


Le Maroc a conscience que le Digital est nistrations, l’amélioration de la producti-
un facteur important pour faire face aux vité et de la compétitivité de l’économie
défis socio-économiques, en particulier marocaine et la réduction des inégalités
sur 3 volets : l’amélioration de la qualité sociales.
des interactions entre citoyens et admi-

Orientations stratégiques
Pour accélérer la transformation digitale Digital et au développement des secteurs
et répondre à ces enjeux socio-écono- technologiques, afin d’ériger le Maroc en
miques, la vision cible de développe- tant que Hub Digital & Technologique de
ment du Digital ambitionne de mettre en référence au niveau Africain
place au Maroc dans les cinq prochaines
• Une société inclusive grâce au Digital,
années :
pour d’améliorer la qualité de vie des
• Une administration digitale au service citoyens
des citoyens et des entreprises, avec
Pour garantir la concrétisation de la vision
comme objectif un taux de satisfaction
cible et ses objectifs, les orientations
des citoyens de plus de 85%
générales s’articulent autour de trois axes
• Une économie compétitive grâce aux stratégiques et quatre piliers transverses.
gains de performances amenés par le Le premier axe « Administration digitale »

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 3


regroupe les différentes initiatives visant Pour mettre en œuvre cette vision, il sera
à assurer la transformation digitale de nécessaire de mettre en place un environ-
l’administration marocaine. Le second nement favorable au développement du
axe « Ecosystème Digital et innovation » Digital, qui repose sur le développement
a pour ambition de garantir le développe- de quatre piliers transverses : élabora-
ment accéléré de l’économie digitale au tion d’un programme dédié de formation
Maroc. Enfin, le troisième axe « Inclusion aux nouveaux métiers du Digital, mise
sociale et développement humain » vise en place les infrastructures nécessaires,
à améliorer la qualité de vie des citoyens meilleure adaptation du cadre réglemen-
via le Digital. taire et instauration d’une culture du
Digital dans le pays.

Mise en œuvre
La mise en œuvre réussie du dévelop- rants effectués de façon coordonnée.
pement du Digital au Maroc requière le Enfin, pour assurer le développement
développement d’une architecture digi- du digital dans tous les secteurs, il sera
tale intégrée. Cette architecture, incluant nécessaire d’intégrer une perspective
de nombreux acteurs de l’écosystème, sectorielle et régionale, en intégrant une
exigera un modèle de gouvernance clair, perspective participative et centrée sur
doté d’outils de pilotage performants, l’usager.
avec des choix d’infrastructure structu-

4 Note d’Orientations Générales | Mars 2020


INTRODUCTION

Cette note a pour objectif de clarifier les orientations stratégiques du Gouvernement


du Royaume du Maroc pour le développement du Digital au cours des cinq pro-
chaines années, dans un contexte national et international en profonde mutation
sur les sujets de transformation technologique et digitale.
:
1. Contexte et objectifs
2. Perspectives de développement du Digital au Maroc
3. Orientations stratégiques
4. Mise en œuvre

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 5


1. CONTEXTE ET OBJECTIFS
1.1 Historique et contexte général

industrielle, la plus rapide par sa diffusion et la plus profonde par son impact
socio-économique.
Le Digital a créé des vagues de chan- ment de tous les secteurs d’activité, plutôt
gement de plus en plus rapides au qu’à « l’économie numérique ». Soit d’une
cours des dernières années, offrant de vision verticale vers une vision transver-
grandes opportunités à certains acteurs sale, touchant à l’ensemble du parcours
économiques, souvent au détriment des de vie des citoyens, des entreprises, et
secteurs traditionnels. Les habitudes de tous les acteurs, avec comme guide
des citoyens et des entreprises ont été ce qu’offrent les nouvelles technologies
modifiées, créant un appel d’air pour une du digital. Par conséquent, il s’agit d’une
transformation d’envergure de l’économie nouvelle attitude de penser indispensable
et de la société au niveau mondial. pour réussir ce chantier de transformation
digitale.
Il est également important de bien sou-
ligner la différence entre l’ère des NTIC Ainsi, de nombreux États ont, au cours
(Nouvelles Technologies d’Information des deux dernières décennies, mis à
et de Communication) et celle du Digital. profit la vague du Digital pour transfor-
mer en profondeur leurs administrations
En effet, si les NTIC avaient permis de
publiques et mettre en place un cadre
supporter avec efficacité les processus
et des leviers incitatifs, accélérant ainsi
existants, la transformation digitale, elle,
l’accès à la digitalisation au niveau de
bouleverse ces mêmes processus pour
la société et des entreprises. Ces pro-
supporter les nouvelles opportunités
grammes nationaux menés par les États
d’usage. Autrement dit, et en logique de
leur ont permis d’avoir un impact signifi-
transformation digitale, ce sont les nou-
catif en matière de développement éco-
velles opportunités d’usage qui guident la
nomique et social.
mise en place des nouveaux processus,
alors que les NTIC supportent ce qui Dans ce cadre, le Maroc a adopté
existe déjà. C’est la logique de rupture durant la dernière décennie plusieurs
(disruption) qui se trouve au cœur de la programmes nationaux pour le déve-
transformation digitale. loppement du Digital. Ces programmes
ont permis la création d’une dynamique
Ce changement de paradigme interpelle
importante dans le secteur et se sont
les pays pour penser davantage à « la
traduits par des réalisations concrètes
numérisation de l’économie », mais égale-

6 Note d’Orientations Générales | Mars 2020


(e.g., développement des infrastruc- 3. Une infrastructure digitale, qui en
tures numériques et télécoms, …). Cela dépit des efforts réalisés, conserve un
a donné lieu à des avancées pour le potentiel d’amélioration en raison des
pays, avec notamment la mise en ligne zones blanches restantes à couvrir,
de plusieurs services d’e-gouvernement, du faible débit de données et de la
l’amélioration de la compétitivité et de faible utilisation de data centers ;
la productivité des PME, et la mise en
4. Une pénurie de profils spécialisés
place de certains prérequis nécessaires à
dans les métiers du Digital sur le
l’amplification de la confiance numérique.
marché ;
Cependant, la mise en œuvre de ce
5. Une culture et des usages digitaux
programme a présenté des défis et des
encore limités chez les citoyens, les
difficultés majeurs, parmi lesquels :
entreprises et les administrations
1. Une absence de vision intégrée de publiques, et une conduite du chan-
la transformation digitale, apportant gement insuffisante, avec un enjeu de
une réponse partielle et en silo aux renforcement des compétences des
besoins des citoyens et des entre- employés de l’administration publique
prises; et de démocratisation de l’usage du
Digital ;
2. Des barrières réglementaires ne per-
mettant pas la mise en œuvre effec- 6. Un système de gouvernance n’ayant
tive et l’usage à grande échelle des pas permis un pilotage efficace de
plateformes digitales ; la mise en œuvre des programmes
digitaux.

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 7


1.2 Orientations royales
Sous la conduite éclairée de Sa Majesté nouvelle impulsion au développement
le Roi Mohammed VI, que Dieu Le glo- économique et social et de réaliser dans
rifie, et en application de Ses hautes ce domaine un saut significatif au niveau
Orientations, le Maroc parie sur la trans- local, régional, national et continental.
formation digitale afin de donner une

1.3 Objectifs
Le Maroc veut promouvoir un dévelop- de rédiger cette note pour proposer au
pement volontariste et ambitieux des Gouvernement des orientations straté-
secteurs technologiques. Le pays est giques pour le développement du Digital
aujourd’hui déterminé à s’inscrire dans au Maroc à horizon 2025.
la révolution digitale mondiale, principal
moteur du développement humain et
économique des pays en forte émer-
gence.
De ce fait, et en vue d’ancrer son ambition
dans le domaine du Digital, le Maroc s’est
doté d’un établissement stratégique dédié
au Digital, l’Agence de Développement
du Digital (ADD), créée en vertu de la
loi n°61-16 publiée au BO n°6604 du 14
septembre 2017.
L’ADD est notamment en charge de
mettre en œuvre, pour le compte de
l’État, la stratégie digitale du Maroc et
de proposer au gouvernement les orien-
tations générales à suivre en matière de
développement du Digital pour définir
une vision claire, objective et intégrée, en
cohérence avec les stratégies sectorielles
et territoriales en cours. C’est dans ce
cadre qu’il a été demandé à l’Agence

8 Note d’Orientations Générales | Mars 2020


Extrait du Discours prononcé par SM le Roi, que Dieu l’Assiste, le 14 octobre 2016,
lors la 1ère session de la 1ère année législative de la 10-ème législature, insistant sur
la nécessité d’utiliser le levier digital comme moyen pour rendre l’Administration
efficace et efficiente au service du citoyen :
- Par ailleurs, l’administration élec-
cience administrative contribue à pro- tronique doit être généralisée selon
une approche intégrée permettant
l’investissement national et étranger
divers services un accès commun aux
le Maroc. informations.
Aussi, Nous engageons tout le monde, De fait, l’utilisation des nouvelles
gouvernement et parlement, partis et technologies contribue à faciliter
syndicats, associations et fonction- l’accès, dans les plus brefs délais, du
naires, à faire preuve de patriotisme citoyen aux prestations, sans qu’il soit
nécessaire de se déplacer souvent à

de rehausser le travail des services c’est là la cause principale de l’exten-


administratifs et d’améliorer la qualité sion du phénomène de corruption et

[…]

Extrait du discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu le Glorifie, adressé,
le 21 mars 2018, au Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de
l’Union Africaine (UA) sur la Zone de libre-échange continentale, et dont la lecture
a été donnée par le Chef du gouvernement, soulignant l’importance des nouvelles
technologies digitales dans le développement du continent Africain :
« Le développement du continent une jeunesse inventive, créative et
Africain et de ses échanges commer- audacieuse. Ce saut numérique est le
ciaux devra également tenir compte fruit de jeunes startups actives dans
des développements technologiques
de l’industrie et de l’agroalimentaire,
nos échanges intracontinentaux en pour ne citer que ces domaines. C’est
une vraie opportunité pour le déve- souvent une population jeune et à
loppement des nouvelles technologies faible revenu qui est au cœur de ce
digitales. processus d’innovation ; elle doit par
conséquent être au cœur de nos poli-
L’Afrique est en passe de devenir un
tiques publiques. »
laboratoire du monde numérique.
Le Digital est en train de changer le
visage de notre continent, porté par

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 9


2. PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT
DU DIGITAL AU MAROC

Le Digital est un facteur important qui aide le pays à faire face aux défis socio-éco-
nomiques qu’il rencontre, en particulier sur 3 volets : l’amélioration de la qualité
des services publics (2.1), l’amélioration de la productivité et de la compétitivité
de l’économie marocaine (2.2) et la réduction des inégalités sociales (2.3).

2.1 Amélioration de la qualité des services publics


La transformation digitale des adminis- De nombreuses initiatives e-gouverne-
trations permet d’atteindre une meilleure ment ont été mises en œuvre au cours
efficacité et des gains de temps majeurs des 10 dernières années. Néanmoins, les
pour l’administration publique, avec des e-services déployés ne sont pas encore
résultats probants quant à la satisfac- à la hauteur des attentes des citoyens et
tion des citoyens et des entreprises. Elle des entreprises (resp. 92% et 87% des
permet aussi une réduction des coûts citoyens et entreprises se disent non ou
pour l’État, une amélioration de l’attrac- peu satisfaits des e-services en place1),
tivité pour les investisseurs et l’instaura- en raison notamment de l’absence de
tion d’échanges coordonnés, fluides et digitalisation de bout-en-bout des par-
sécurisés entre administrations. cours et le manque d’ergonomie des
sites.
Au Maroc, les citoyens passent en
moyenne 50 heures par an à interagir Il est donc nécessaire de poursuivre ces
avec des administrations publiques, ce efforts pour accélérer la transformation
qui génère une insatisfaction importante digitale et capturer les bénéfices atten-
(>85% des citoyens s’estiment non ou dus de la digitalisation, optimiser le par-
peu satisfaits de ces interactions 1 ). cours administratif en mettant le citoyen
Parallèlement, les entreprises maro- au cœur de cette transformation digitale.
caines passent en moyenne ~200 heures
par année en contact avec les services
publics, avec un taux d’insatisfaction
élevé (~70% des entreprises se disent
insatisfaites ou peu satisfaites desdits
contacts1).

1. Source : Enquête terrain menée auprès d’un échantillon représentatif de citoyens / entreprises marocains.

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 11


2.2 Amélioration de la productivité et de la compétitivité
de l’économie marocaine
A l’échelle mondiale, le Digital est un levier électronique permettrait au Maroc de pro-
de compétitivité économique important fiter des potentialités qu’offre ce secteur
et créateur de richesse économique pour l’économie nationale.
(Figure1), notamment grâce aux gains
Par ailleurs, la transformation digitale offre
de productivité que permet la transfor-
au Maroc l’opportunité de se positionner
mation digitale.
en tant que Hub Digital Africain, à même
L’économie marocaine fait face à des d’attirer des entreprises digitales inno-
gains de productivité structurellement vantes et des talents de tout le continent,
faibles depuis le début des années 20002. des investissements et ainsi fédérer les
La croissance des années 2000 - 2015, offres technologiques, et l’écosystème
principalement soutenue par l’accumu- entrepreneurial national. Le Maroc devrait
lation de capital fixe, paraît peu soute- ainsi créer une vraie dynamique en com-
nable : le taux d’investissement ne peut paraison avec les pays de la région, mais
croître indéfiniment. Sans augmentation aussi se positionner sur un ou plusieurs
des gains de productivité, la croissance domaines sur lesquels il pourra occuper
du Maroc risque de décélérer. Dans cette la position de leader régional.la position
perspective, la transformation digitale de leader régional.
peut constituer un accélérateur de la
croissance économique et de la compé-
titivité économique du Maroc notamment
chez les PME et TPE.
En particulier, l’un des principaux moteurs
de l’économie numérique est le com-
merce électronique, tiré par des plate-
formes numériques dédiées à la transac-
tion de biens et services. Ce secteur a
connu ces dernières années au Maroc
une progression importante, dynamisée
par l’évolution de l’usage des TIC, l’aug-
mentation du nombre d’internautes et des
cyberconsommateurs. Dans ce cadre, le
renforcement des conditions nécessaires
pour le développement du commerce

2. Source : Rapport de la Banque Mondiale, 2017, Le Maroc à horizon 2040

12 Note d’Orientations Générales | Mars 2020


l’économie

Milliards de dollars au niveau mondial


Commerce 4,877 Valeur dans l'économie

Logistique 1,546
Électricité 1,360
Télécom 1,280 Valeur ajoutée
Media 1,037 (p.ex.: nouveaux
produits ou services)
Énergie fossile 945
Auto 667
Aviation 405
Mine 321 Valeur migrée
(p.ex.: shift dans
Chimie 308 les sources de profits)

Source: World Economic Forum, 2017 1

2.3 Réduction des inégalités sociales


La digitalisation peut ouvrir de nouvelles densité médicale.
perspectives en permettant à des popu-
Par ailleurs, le Digital peut jouer un rôle de
lations moins favorisées d’accéder à l’in-
levier dans le développement du secteur
formation, aux bénéfices sociaux, aux
de l’Education au Maroc pour donner
services de soin, ainsi qu’à l’éducation.
accès à l’éducation, en particulier aux
La digitalisation du secteur de la santé populations défavorisées, en intégrant
en particulier ouvre de nouvelles pers- par exemple des formations de qualité
pectives, grâce à la masse et au volume dans des classes numériques, notam-
de données de santé disponibles. En ment dans les zones rurales reculées.
effet, l’utilisation et l’exploitation efficace
Le levier Digital peut contribuer à atté-
du Digital permettent de mieux gérer
nuer les inégalités socio-économiques
les informations et d’en assurer la diffu-
en démocratisant l’accès à Internet et en
sion rapide, afin d’assurer une prise en
inscrivant la technologie comme vecteur
charge du patient efficace. Par ailleurs,
de développement des territoires ruraux,
en matière d’accès aux soins, la télé-
notamment dans l’agriculture, étant
médecine permet de redessiner la carte
donné que près de 40% de la population
sanitaire et d’opérer un rééquilibrage
active vit encore du secteur agricole³.
territorial en faveur des zones à faible

3. Source : HCP, Le marché du travail au Maroc, défis et opportunités, 2017

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 13


Pour accélérer la transformation digitale, répondre aux enjeux socio-économiques
du pays et s’orienter vers une approche centrée usager (citoyen et entreprise),
la vision de développement du Digital ambitionne de mettre en place au Maroc
dans les cinq prochaines années
1. amenés par le Digital et au déve-
service des citoyens et des entre- loppement des secteurs techno-
prises, logiques,
2. 3.
aux gains de performances Digital.

:
1. Transformer les interactions avec 3. Mettre le Digital au service d’une
l’administration publique, via la digi- société plus inclusive et égalitaire avec
talisation de bout en bout des par- la réduction de la fracture numérique,
cours citoyen/entreprise prioritaires, la formation d’une nouvelle génération
permettant d’améliorer la satisfaction de 50 000 jeunes talents employables
des citoyens et des entreprises vis-à- et le développement d’initiatives spé-
vis des services rendus par l’adminis- cifiques dans les secteurs tels que
tration dans ce cadre, avec comme l’Education, la Santé, l’Agriculture et
objectif un taux de satisfaction de plus l’Artisanat.
de 85%;
2. Eriger le Maroc en tant que Hub Pour garantir la concrétisation de la
Digital & Technologique de référence vision cible et ses objectifs, les orien-
au niveau Africain, avec notamment tations générales s’articulent autour de
une évolution significative dans le trois axes stratégiques et quatre piliers
classement Online Service Index des transverses ( ).
Nations Unies (objectif de faire partie
du top 3 en Afrique et d’être parmi
les 40 premiers au niveau global) ; et
l’installation de plus de 2 500 star-
tups au cours des cinq prochaines
années;

14 Note d’Orientations Générales | Mars 2020


Figure 2: Orientations générales autour de trois volets et quatre piliers transverses

Écosystème
Réglementation digital et innovation Infrastructure

Inclusion sociale et Confiance


Génération digitale Administration et culture
développement
digitale du Digital
humain

: Administration digitale
Transformation digitale de l’administration marocaine
La transformation digitale de l’administra- ment, etc.).
tion publique marocaine est aujourd’hui
2. Création d’un laboratoire d’innova-
un défi crucial, afin de modifier en profon-
tions permettant de développer des
deur les services publics pour les rendre
initiatives digitales structurantes en
plus efficaces, transparents et rapides.
vue d’accélérer les transformations
Cette transformation doit tenir compte
digitales des services publics.
des dispositions des textes réglemen-
taires en vigueur notamment la loi n°55-19 3. Digitalisation de bout en bout des
relative à la simplification des procédures parcours de services publics citoyens
et démarches administratives. et entreprises se focalisant sur les
besoins des usagers et intégrant des
L’État interviendra dans 3 domaines pour
exigences fortes en matière de flui-
accélérer cette transformation :
dité et de structuration autour des
1. Mise en place d’un cadre global d’in- moments de vie déclencheurs d’inte-
teropérabilité effectif des administra- raction avec l’administration regrou-
tions (plateforme d’interopérabilité, pant plusieurs services de base parmi
plateforme cloud mutualisée, services les plus courants pour le citoyen et
partagés, etc.) et des prérequis fon- l’entreprise.
damentaux (i.e., Identifiant unique,
signature électronique, mobile paye-

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 15


: Écosystème digital et innovation
Développement accéléré de l’économie digitale au Maroc
Le développement d’une économie inno- niveaux logistique, réglementaire, promo-
vante passe par la mise en place d’un tionnel, transactionnel et en termes de
écosystème Digital et technologique, connectivité. Par ailleurs, le Maroc doit
ayant pour objectif d’accélérer la transfor- organiser les fondements d’un système
mation digitale de l’économie marocaine. d’innovation pour développer l’industrie
technologique locale. Il s’agira notamment
Il s’agit d’une part de mettre en place
d’investir davantage dans la Recherche
une politique de développement volon-
et le Développement, de construire le
tariste des secteurs de la technologie
capital d’innovation du Maroc dans les
– développement des startups et paris
domaines du financement, du dévelop-
sur des technologies d’avenir (e.g. intel-
pement des talents et de l’incubation de
ligence artificielle, big data, blockchain,
nouveaux secteurs axés sur la technolo-
etc.) ; mise en place d’un cadre attractif
gie. Les écosystèmes technologiques et
pour des acteurs internationaux dans
d’innovation digital existants seront mis à
l’écosystème digital. D’autre part, il faut
contribution dans cette démarche pour
inciter et accompagner l’ensemble des
bénéficier de leur retour d’expérience.
secteurs économiques et du tissu d’en-
treprises dans leur transformation digi- Cet axe stratégique permettra d’éle-
tale et accélérer celle des PME et des ver le Maroc au rang de Hub Digital et
auto-entrepreneurs. A titre d’exemple, le Technologique de référence en Afrique,
Maroc gagnerait à mettre en place des tout en boostant l’écosystème technolo-
mesures incitatives pour la croissance gique marocain avec l’attraction d’inves-
du commerce électronique, à la fois aux tissements internationaux et régionaux.

: Inclusion sociale et développement humain


Amélioration de la qualité de vie des citoyens via le Digital
Le Digital doit être mis au service du lations fragiles (e.g., populations rurales
développement humain, à travers un ou défavorisées), afin d’offrir à tous de
meilleur accès aux aides sociales, à mêmes opportunités.
la santé, à l’éducation et à la mise en
En ceci, le Digital peut permettre d’adres-
place de services plus simples et mieux
ser des enjeux critiques pour le dévelop-
adaptés aux besoins des bénéficiaires.
pement social au Maroc sur 3 principaux
La transformation digitale constitue par
volets
ailleurs un levier d’inclusion sociale, à
même de faciliter l’accès à l’information 1. Education et Jeunesse avec l’utilisa-
à des citoyens, et notamment des popu- tion des nouvelles technologies pour

16 Note d’Orientations Générales | Mars 2020


développer l’accès à l’éducation et 3. Amélioration de l’accès aux aides
à la formation sur tout le territoire du sociales et de l’inclusion financière
pays et sensibiliser au numérique les des populations fragiles, et notam-
jeunes marocains ; ment des populations non bancari-
sées (taux de bancarisation au Maroc
2. Santé : amélioration de la prise en
de 56%4 ), p.ex. avec le développe-
charge des patients, notamment avec
ment du mobile money.
le développement du Dossier Médical
Electronique pour faciliter le partage Cet axe stratégique permettra de contri-
d’information et le suivi médical des buer à la réduction des inégalités sociales
patients, et l’accès à la santé, en par- grâce à un accès équitable à l’information
ticulier dans les zones rurales avec la et aux opportunités.
télémédecine ;

Piliers transverses
Mise en place de l’environnement nécessaire pour la réussite
Pour mettre en œuvre cette vision, il est le Digital. Il est donc important pour le
nécessaire de mettre en place un envi- Maroc de se doter d’un plan national de
ronnement favorable au développement formation en mesure de relever le défi
du Digital. Il consiste à élaborer un pro- du capital humain, intégrant le déve-
gramme dédié de formation aux nou- loppement d’une véritable ingénierie de
veaux métiers du Digital, mettre en place formation orientée industrie 4.0. Cela
les infrastructures nécessaires, mieux permettra entre autres aux entreprises
adapter le cadre réglementaire et instau- marocaines d’exporter leur savoir-faire
rer une culture du Digital dans le pays. au niveau continental.
Génération digitale Infrastructure digitale
Le Digital fait évoluer les méthodes de Pour lutter contre la fracture digitale, le
travail des entreprises, ce qui accroît Maroc devra poursuivre la mise à niveau
l’écart entre les compétences des tra- de ses infrastructures technologiques
vailleurs et les besoins des entreprises et existantes et déployer des infrastructures
exacerbe la pénurie de talents digitaux. avancées, telles que la généralisation du
Cette rareté incite de nombreux pays à très haut débit, l’introduction du réseau
lancer des programmes de formation, mobile de la 5ème génération, et le déve-
de reconversion-insertion et d’attracti- loppement d’un cloud gouvernemental
vité pour les talents. Par conséquent, le et de data centers régionaux en fonction
digital constitue un levier pour promouvoir des besoins.
l’employabilité des jeunes en leur permet-
tant d’acquérir des compétences dans

4. Source : Bank Al-Maghrib, Rapport annuel sur la supervision bancaire, 2018

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 17


Adaptation du cadre réglementaire 3. Construction d’une société inclusive
Le développement du Digital engendre grâce au Digital : élaboration des dis-
une multiplication d’échanges et de positions réglementaires au niveau
transactions électroniques, requérant des lois sectorielles pour l’inclusion
l’élaboration d’un cadre réglementaire sociale.
approprié, portant d’une part sur les Par ailleurs, pour achever la construction
aspects juridico-techniques intrinsèques de ce cadre réglementaire, des politiques
au développement de ces échanges, et de cybersécurité doivent être définies
d’autre part sur la protection des libertés pour assurer la protection des réseaux
individuelles et la lutte contre la cyber- et des infrastructures, des entreprises et
criminalité. des particuliers.

Ces aspects réglementaires sont essen- Culture et Confiance Digitale


tiels pour soutenir les 3 axes stratégiques: La digitalisation de l’administration ou des
entreprises engendre des changements
1. Mise en place d’une administration importants sur l’organisation, les métiers,
digitale : nécessité de légiférer sur les outils mais également sur la culture
l’administration électronique et de de ces organisations. La conduite du
renforcer les textes relatifs à la gou- changement aura pour objectifs d’an-
vernance des données et en parti- ticiper les impacts des projets digitaux
culier les données ouvertes (Open menés au sein d’une administration sur
Data), etc. ; Ce dernier point est un les populations concernées, de créer
des leviers clés de la transformation une dynamique d’adhésion autour de
digitale dans un pays et une brique ces projets et de mettre en œuvre les
importante de la construction de actions ad hoc (e.g., communication, for-
la confiance entre le citoyen et son mation, support) qui permettront de faire
administration. Il permet aussi de évoluer significativement les modes de
créer des écosystèmes d’innovation fonctionnement et les comportements,
autour des données sur tout le ter- gage d’un changement durable. En paral-
ritoire. lèle, le développement de la confiance
numérique (e.g., cybersécurité, signature
2. Développement d’une économie
électronique, paiement en ligne) devra
compétitive : mise en place d’une
être adressé.
charte d’investissement, réforme de
la fiscalité, fixation du cadre règlemen-
taire relatif au financement collaboratif
(crowdfunding), facilitation de l’accès
des startups au marché, etc. ;

18 Note d’Orientations Générales | Mars 2020


Note d’Orientations Générales | Mars 2020 19
4. MISE EN ŒUVRE
La mise en œuvre réussie du dévelop- des choix d’infrastructure structurants
pement du Digital au Maroc requière le effectués de façon coordonnée (iii).
développement d’une architecture digi-
Enfin, pour assurer le développement du
tale intégrée (Figure 3).
digital, il sera nécessaire d’intégrer une
Cette architecture, incluant de nom- perspective sectorielle (iv) et régionale (v),
breux acteurs de l’écosystème, exigera en intégrant une perspective participative
un modèle de gouvernance clair (i), doté et centrée sur l’usager.
d’outils de pilotage performants (ii), avec

Figure 3: Illustration de l’architecture de la plateforme digitale gouvernementale

Objectifs Architecture
Mise à disposition de services communs Mise à disposition de services
Administration publique (p. ex. : identifiant unique du citoyen, informatiques métiers
intégrée plateforme vidéo, démographie)
Santé Éducation Justice …

Services publics intégrés

Développement Plateforme d’échange de données entre les administrations


industriel intégré (y compris définition de normes et de standards)

Intégration des sources


Infrastructure nationale d’hébergement des données
de données
(p. ex. : clouds et data centers)

Contrôle intégré des


systèmes de capteur Fondations de l’infrastructure nationale pour permettre l’accès aux réseaux téléphonique
et internet (p. ex. : réseaux de capteurs, 5G, câbles sous marins, etc.)

Analyse intégrée des


données Cybersécurité Règlementation Formation

4.1
La réussite du développement du Digital digital et permettre d’identifier et de cla-
au niveau national requiert l’action coor- rifier les missions et compétences de
donnée de tous les acteurs publics. Le chaque acteur public impliqué dans le
modèle de gouvernance doit intégrer plan de mise en œuvre, ainsi que de
l’ensemble des acteurs de l’écosystème répartir les rôles et responsabilités entre

20 Note d’Orientations Générales | Mars 2020


les différents acteurs. Ce modèle de caines. L’objectif est de permettre à l’en-
gouvernance devra également intégrer semble des opérateurs économiques
un cadre de gouvernance de données actifs dans les divers secteurs d’activités
pour encourager les analyses et les (e.g., industrie, commerce, agriculture,
innovations basées sur l’exploitation des santé, éducation, tourisme, etc.) de parier
données (Open Data et ). sur le virage numérique, de promouvoir
l’innovation, et d’encourager la recherche
et développement, en vue d’assurer
4.2 - l’amélioration de la compétitivité et de
formants renforcer les capacités des ressources
humaines et des talents dans le Digital.
Un des leviers clé de transformation et
de changement est de se doter d’un
outil de pilotage qui offrira des données 4.5 Une déclinaison régionale
fiables sur les différentes composantes dans le domaine du digital
du développement du digital au Maroc
Pour faire bénéficier les territoires des
et permettra de faire une veille straté-
retombées de ces orientations straté-
gique et concurrentielle par rapport aux
giques. Il s’agit d’accompagner la dyna-
indicateurs fixés. Il donnera aussi les ten-
mique de déploiement des schémas
dances technologiques et des usages
directeurs de déconcentration de l’en-
chez les citoyens et les entreprises. Ses semble des secteurs dans le cadre de
services seront ouverts aux pouvoirs la mise en œuvre de la régionalisation
publics, aux entreprises et aux citoyens. avancée en termes de développement
socioéconomique, en intégrant les notions
4.3 de « Smart City » et « Smart Territoires ».
structurants
Tels que l’utilisation de la techno- 4.6 Adoption d’une approche
logie du cloud, la construction de participative et centrée usagers
data centers à l’échelle nationale, le (Citoyen et entreprise), pour contribuer
cadre de gestion de la cybersécuri- à la conception de nouvelles activités
té, le plan Haut Débit national, etc. et dynamisation du tissu économique
local, mutualisation et interopérabilité des
4.4 Un plan de transformation informations au sein des administrations
digitale sectoriel locales, en créant de nouveaux services
et de nouvelles interfaces citoyennes
Afin d’accompagner le Maroc dans la tenant compte les spécificités de chaque
transition digitale en faisant de l’inno- région et territoire.
vation technologique un véritable pilier
de compétitivité des entreprises maro-

Note d’Orientations Générales | Mars 2020 21