Vous êtes sur la page 1sur 4

édito

Recherche en logistique et Supply Chain Management :


Une place de choix au sein des Sciences de Gestion…

La recherche en logistique et Supply Chain Management occupe bien une place de choix au
sein des Sciences de Gestion. La dernière édition des RIRL (Rencontres Internationales de
Recherche en Logistique), qui s’est déroulée à Marseille en mai 2014, en a encore fourni la
preuve : cette dixième édition fut, de fait, le théâtre d’interrogations majeures, tant sur le plan
stratégique que sur le plan organisationnel. C’est ce qui a motivé le Comité Scientifique des
RIRL, à sélectionner tout d’abord 60 propositions de communication, puis les 20 meilleures en
vue de leur publication dans les revues « Logistique & Management » et « Supply Chain Forum:
an International Journal ». C’est donc, à la suite d’un long et méticuleux processus d’évaluation,
que les douze meilleurs articles présentés en langue française ont donné lieu à deux numéros
spéciaux de « Logistique & Management ». Concernant plus précisément le second numéro,
dont les six articles figurent dans les pages ci-après, force est d’y souligner l’intérêt des
chercheurs en logistique et SCM pour des questions de logistique hospitalière, de logistique du
e-commerce ou encore de logistique urbaine, une thématique actuellement très en vogue…
Christelle Bruyère, Nelly Massard, Cécile Romeyer et Stéphane Sirjean
s’intéressent, pour leur part, aux pratiques logistiques en milieu hospitalier en se centrant
plus particulièrement sur le flux de réapprovisionnement des services de soins. Ce flux n’a fait
l’objet, à ce jour, que de très peu d’analyses alors même qu’il est au cœur de la performance de
la prise en charge des patients. Les travaux de ces quatre chercheuses, rattachées à COACTIS
ou au CRET-LOG, reposent sur une étude de cas unique : un centre hospitalier au sein duquel
une étude sociométrique mixte a été conduite. Des questionnaires couplés à des entretiens
nous permettent de comprendre comment le flux logistique se forme et se déforme en
fonction des besoins des services de soins. Les agents « bricolent » ainsi le flux de commande
en apportant avec les moyens du bord des réponses aux besoins qui se présentent. Cette
recherche identifie ainsi les « bricolages » logistiques en jeu et propose, pour terminer, des
pistes managériales en vue d’améliorer la performance de la chaîne logistique.

Vol. 22 - N°3, 2014 3


De leur côté, Sophie Claye-Puaux, Jennifer Lazzeri, Béatrice Meurier et Aurélien
Rouquet s’intéressent à l’intégration logistique à l’échelle des supply chains. L’objectif est de
caractériser les différents pivots organisationnels qui peuvent faciliter l’intégration globale.
En s’appuyant sur les théories des organisations, les quatre chercheurs du CRET-LOG et
de NEOMA-CMAC proposent une typologie théorique, identifiant quatre types de pivots
organisationnels : (1) l’entreprise dominante ; (2) l’entreprise de service ; (3) l’association de
standardisation ; (4) le cluster. Les avantages et inconvénients de chacun de ces pivots sont
alors analysés sur le plan de l’intégration des supply chains. La complexité de l’intégration
globale est également soulignée, ces pivots organisationnels pouvant effectivement jouer
simultanément un rôle d’intégration dans les supply chains…
Grâce à Sarah Benmoyal-Bouzaglo et Aline Boissinot, chercheuses au CEDAG de
Paris-Descartes, nous sommes en capacité de mesurer l’impact de la logistique sur la relation
de confiance en CtoC. Le développement du e-commerce se traduit, en effet, par l’essor du
modèle relationnel de la vente entre particuliers. Le Consumer-to-Consumer occupe, ainsi, une
place de choix dans le e-business en cette période de crise économique et d’intérêt croissant
des consommateurs pour donner une seconde vie aux objets. Les composantes logistiques
(emballage des produits, livraison…) contribuent certainement à tisser un lien de confiance
entre un acheteur et un vendeur non professionnels, concept au cœur de la pérennité de ce
modèle nouveau d’échanges économiques. Cet article en étudie la problématique grâce à une
étude qualitative pertinente, basée sur des entretiens semi-directifs auprès d’une vingtaine
de consommateurs ayant vécus des expériences d’achat et/ou de vente sur le site Web Le
Boncoin.
Avec Raphaëlle Ducret, qui a soutenu sa thèse en Sciences de Gestion en décembre dernier
à l’Ecole des Mines de Paris, l’accent est mis sur les différents niveaux de prise en charge du fret
urbain dans les politiques publiques locales, celles de dix-neuf collectivités françaises, grâce
à un référentiel d’évaluation réalisé à partir d’une approche qualitative. L’analyse permet de
comprendre les freins, mais aussi les éléments déclencheurs d’une prise en charge politique,
d’en souligner les points saillants et, notamment, le niveau de prise en charge des « 3C » -
compétences, connaissances et concertation - ainsi que les outils et leviers d’actions.

4 Vol. 22 - N°3, 2014


Nous resterons dans l’univers de la logistique urbaine avec Kanyarat Nimtrakool,
Odile Chanut et Samuel Grandval. Dans leur article, les trois chercheurs du NIMEC
du Havre et du CRET-LOG réalisent une analyse de l’intérêt que suscite la thématique de
la mutualisation des ressources logistiques pour la gestion du dernier kilomètre en ville.
Dans cette perspective, ils se basent principalement sur une étude bibliométrique de revues
académiques et professionnelles. Les résultats montrent ainsi l’accroissement de l’importance
de la thématique tant d’un point de vue académique que managérial. Après une revue des
définitions, théories et méthodes mobilisées dans les publications, l’article parvient à mettre
en évidence les thèmes associés à la mutualisation en contexte urbain. Une étude qualitative
dans le contexte spécifique d’une métropole asiatique complète également cette analyse,
vraiment pertinente.
Enfin, avec Enrica Bracchi et Bruno Durand, nous tenterons de percevoir la place de
facteurs culturels dans le développement et, surtout, la pérennité des infrastructures de
logistique urbaine. Les pressions, en particulier environnementales et économiques, mettent
en effet en évidence les enjeux du TMV (Transport des Marchandises en Ville), et annoncent
des mutations inéluctables : les villes ne peuvent plus continuer à absorber des déplacements
croissants. Se pose donc la question de la création d’infrastructures facilitant la distribution
urbaine. La communication qui porte, dans un premier temps, sur l’apparente nécessité
de développer des sites logistiques spécifiques, capables de favoriser les opérations de
mutualisation, dresse ensuite une comparaison de réalisations majeures conduites en Italie et
en France, tant du côté des centres de distribution urbaine que de celui des espaces logistiques
de proximité.
Alors que la 11ème édition des RIRL, celle des RIRL 2016 de Lausanne, se met progressivement
sur les rails, nous souhaiterions féliciter et remercier de nouveau les membres du Comité
Scientifique de ces dixièmes RIRL, car sans eux les articles proposés n’auraient sans doute pas
atteint le niveau d’excellence visé et atteint par « Logistique et Management ».
Très bonne lecture et dans l’immense plaisir de vous revoir,.

Bruno Durand
Université de Nantes
Président des RIRL 2014
Dominique Estampe
Kedge BS - Bordeaux, France
Président de l’AIRL

Vol. 22 - N°3, 2014 5


Copyright of Logistique & Management is the property of KEDGE Business School and its
content may not be copied or emailed to multiple sites or posted to a listserv without the
copyright holder's express written permission. However, users may print, download, or email
articles for individual use.

Vous aimerez peut-être aussi