Vous êtes sur la page 1sur 3

École Normale Supérieure de Laghouat

Master : Semestre : 03 Département de sciences naturelles


TP Extraction et dosage des métabolites secondaires Biochimie fondamentale et appliquée

TP 3 : Extraction et quantification

Introduction:
Les alcaloïdes sont des substances d’origine naturelle (végétale), azotées, +/- basiques,
donnant des réactions de précipitation avec certains réactifs « réactifs généraux des alcaloïdes»
et douées, à faible dose, de propriétés pharmacologiques marquées. Pas tous les plantes
contiennent des alcaloïdes, et dans certains plante les organes comme racine (ipéca), feuilles
(coca), fruit (pavot), écorce (quinquina), graine (colchique) peuvent contenir des teneurs est
très variable. Généralement les alcaloïdes trouvent à faible entre 1‰ à 3% (du poids sec).
Parfois des teneurs supérieures à 10% (écorce de quinquina). Les alcaloïdes présentent des
activités pharmacologiques très intéressantes et très variées :
• Sur le système nerveux central : Dépresseur (morphine et scopolamine), Stimulant
(caféine, strychnine)
• Sur le système nerveux autonome : Sympathomimétique (éphédrine)
Gonglioplégique (nicotine)
• Au niveau vasculaire : hypertenseurs (éphédrine, hydrastine).
• Autres actions : Curarisant et anesthésiques locaux (cocaïne), anti-fibrillants
(quinidine), anti-tumoraux (vinblastine, ellipticine), antipaludique (quinine),
amoebicides (émétines).
Les objectifs
L'objectif de ce travail est de faire une extraction purification de caféine de thé et de doses la caféine.
Méthodologie
Matériales
• Dichloromethane
• Ethanol

1
Serseg T., Hachani S.
• Sulfate de sodium anhydride
• Carbonate de sodium
• Eau distillée.
• Becher, tube à essai, ampoule à décanter, Spatule, Verre montre et papier filtre.

L’extraction

A) Extraction solide – liquide

• Introduire 6 sachets de thé dans un bécher avec l’eau brouillant (50 ml) pendent 10 min d’ébullition
• Presser les sachets entre deux verres de montres
• Ajouter 6 g de carbonate de sodium

B) Extraction liquide– liquide

• Mettre la solution dans une ampoule à décanter


• Ajouter 15 ml de dichlorométhane
• Agiter et faire le dégazage puis laisse à décanter et récupère la phase organique (la phase inferieure)
• Répéter l’opération plusieurs fois
• Sécher la phase organique avec le sulfate de sodium anhydride
• Eliminez le sulfate de sodium anhydride par filtration
• Evaporer le solvant sur un bain de sable (quantité de sable sur une plaque chauffante)
• Noter l’apparition de caféine (précipite blanc)

C) Purification de caféine

• Gratter la poudre de caféine


• Transférer dans un tube à essai
• Ajouter l’éthanol
• Rincer le reste de la poudre par l’éthanol
• Mettre le tube dans un bécher contenant du glaçon
• Récupérer la caféine pure par filtration.

2
Serseg T., Hachani S.
Quantification et dosage de caféine de thé:

Dosage des alcaloïdes totaux : Il s’effectue sur le résidu d’alcaloïdes après extraction en milieu alcalin,
le dosage est effectué soit par : Spectrophotométrie et colorimétrie, méthode chromatographique (CPG,
HPLC), méthode gravimétrique et méthode volumétrique.

Nous allons choisir la quantification avec :

• Méthode gravimétrique: consiste en une simple pesée du résidu d’alcaloïdes totaux mais
avec manque de précision.
• Méthode volumétrique : elle met à profit le caractère basique des alcaloïdes, on opère soit
par :
o Protométrie directe : le résidu d’alcaloïdes totaux est neutralisé par une quantité d’acide
de titre connu (généralement le HCl ou H2SO4 0.1 ou 0.01N).
o Protométrie indirecte : On ajoute aux résidus d’alcaloïdes totaux une quantité connue
et en excès d’acide titré, on détermine l’excès d’acide par une solution de base titrée
(KOH ou NaOH) et on déduit la quantité d’acide nécessaire pour neutraliser les
alcaloïdes.

Bibliography:

A. J. Harborne, Phytochemical methods a guide to modern techniques of plant analysis. Springer


Science & Business Media, 1998.

3
Serseg T., Hachani S.