Vous êtes sur la page 1sur 50

Université de la Manouba

COURS DE
ERP

Enseignante : Dr. Donia BEN HASSEN

Filière

2ème année MBDS

Année Universitaire 2018/2019


OBJECTIFS DU COURS ERP

 Comprendre ce qu’est un ERP, à quels enjeux il


répond pour l’entreprise.
 Pourquoi utiliser un ERP?
 Comprendre les différentes fonctionnalités
offertes par un ERP
 Comment le mettre en place, vu du client (impact
sur l’organisation) et vu de l’intégrateur (maîtrise
2
du projet).
PLAN

 Chapitre1: Les SI dans l’entreprise

 Chapitre2: ERP/PGI

 Chapitre3: Fonctionnement d’un ERP

 Chapitre4: Mise en place d’un ERP

 Chapitre4: JSON 3
L’INFORMATION, VITALE POUR
L’ENTREPRISE

Avant 1970

–L’entreprise était considérée comme une addition de

services aux fonctions délimitées

4
L’INFORMATION, VITALE POUR
L’ENTREPRISE

Apparue dans les années 1970


 Entreprise = Système
 « Ensemble d’éléments en interaction dynamique,
organisé en fonction d’un but »
Joël De Rosnay « Le macroscope », éditions du seuil,
1975

 L’entreprise est alors considérée comme un ensemble


d’éléments (des moyens humains, matériels,
financiers et techniques) en interrelations 5
L’INFORMATION, VITALE POUR
L’ENTREPRISE

 l’entreprise est un système

 Ouvert sur l’environnement

 Il est finalisé (but = profit…)

 Il est en constante évolution

 Pour parvenir à son but, le système tient compte de son

environnement et régule son fonctionnement en

s’adaptant aux changements 6


L’INFORMATION, VITALE POUR
L’ENTREPRISE

7
L’INFORMATION, VITALE POUR
L’ENTREPRISE

8
EXEMPLE

9
LE SYSTÈME DE PILOTAGE

10
LE SYSTÈME OPÉRANT

11
LE SYSTÈME D’INFORMATION

12
LE SYSTÈME ET SON ENVIRONNEMENT

13
UN SYSTÈME D’INFORMATION

14
APPROCHES POUR ÉTUDIER LE SI

15
FONCTIONS DU SI

16
LE SI : UN OUTIL D’AIDE À LA DÉCISION

 Assurer l’aide à la décision: c’est le Business


Intelligence (BI)
 Extraction et traitement des données
 Reporting
 Restitutions par axes d’analyse
 Représentations par tableaux, cubes,

graphes

17
QUALITÉS D’UN SI

18
QUALITÉS D’UN SI

19
QUALITÉS D’UN SI

20
QUALITÉS D’UN SI

21
QUALITÉS D’UN SI

22
LE CYCLE DE VIE D’UN SYSTÈME

23
UN LARGE CHAMP D’APPLICATION

 Système de communication par satellites

 Pilote automatique d’un avion

 Réseau de surveillance et de prévision

 Centrale nucléaire

 Système d’Information et de Communication

24
 Annuaire électronique
LES SYSTÈMES DE CALCUL
(1ÈRE GÉNÉRATION)

 Premiers systèmes d’information apparus dans les

entreprises

 L’objectif était de prendre en charge des calculs répétitifs

et fastidieux.

 Premières applications : calcul de la paie, comptabilité et

suivi des quantités en stock.

 Ces systèmes traitaient des données mais produisaient


25
peu d’informations.
LES SYSTÈMES FONCTIONNELS
(2ÈME GÉNÉRATION)

 Ils se sont développés à partir des systèmes de


1ère génération en élargissant le périmètre traité
au sein de l’activité
 Calcul de la paie -> gestion ressources humaines

 Comptabilité -> reporting financier

 Gestion des stocks -> gestion de production

 Ils sont plus conviviaux et mieux tournés vers les


besoins des utilisateurs
26
LES SYSTÈMES FONCTIONNELS
(2ÈME GÉNÉRATION)

 Ils répondent aux besoins d’une fonction précise

de l’entreprise

 Mais leur problème est qu’ils sont isolés et

 communiquent très mal entre eux : on parle d’

«îlots d’automatisation »

27
SYSTÈMES DE GESTION DES
RESSOURCES HUMAINES

28
SYSTÈMES DE GESTION
COMPTABLE ET FINANCIÈRE

 Les applications de comptabilité effectuent :

 L’enregistrement des factures

 Le suivi des paiements / règlements, positions des

clients/fournisseurs, impayés

 Prévenir le risque de cessation de paiement,

optimiser l’utilisation des excédents


29
SYSTÈMES DE MARKETING ET DE
SUIVI DES VENTES

 Ils enregistrent les données sur les prospects,


leurs attentes et leurs intentions d’achat et
l’historique de leurs contacts avec la force de
vente.
 Le suivi des ventes utilise des systèmes de prévision
pour anticiper et influencer le futur client.

 Les systèmes de gestion des clients tracent


l’historique des contacts clients, des commandes et
30
des paiements
SYSTÈMES DE GESTION DES OPÉRATIONS
 La gestion des commandes
 suit les commandes,
 organise la livraison,
 gère les problèmes divers (ruptures de stock)
 informe les clients quant au statut de leur
commande.
 Le service après vente permet aux clients
 de contacter l’entreprise
 de poser des questions sur les produits, l’état de leur
commande,
 les problèmes suite à la livraison
 de faire des réclamations. 31
SYSTÈMES DE GESTION DE PRODUCTION

32
LES PROBLÈMES DES SYSTÈMES
FONCTIONNELS DE SECONDE GÉNÉRATION

CRM: Material Requirement planning


33
MRP: Cusomer Relationship Management
LES PROBLÈMES DES SYSTÈMES
FONCTIONNELS DE SECONDE GÉNÉRATION

 Ils rendent de considérables services aux départements qui


les utilisent ; mais leur fonctionnement en silos isolés
limite leur champ d’action.
 Avec des systèmes en silos
 Les données sont dupliquées dans les bases de données de chaque
système (risques d’incohérence)

 Les processus métiers sont séparés

 Il est très difficile d’intégrer l’information

 Au global, l’entreprise encourt des coûts supplémentaires


34
LES PROBLÈMES DES SYSTÈMES
FONCTIONNELS DE SECONDE GÉNÉRATION

35
COMMENT ASSEMBLER TOUS LES
COMPOSANTS DE L’ENTREPRISE ?

36
SOLUTION: MIDDLEWARE

 But : gestion des communications entre les objets

hétérogènes via le réseau dans les architectures

distribuées •

 Exemples CORBA

37
LA PREMIÈRE APPROCHE

• La mise en place de couche logicielle permettant de


garantir l'interopérabilité des applications hétérogènes.

• Cette couche appelée « MiddleWare » ou inter-logiciel


est définie comme étant un logiciel servant
d’intermédiaire de communication entre plusieurs
applications, généralement complexes ou distribuées sur
38
un réseau informatique
39
LA PREMIÈRE APPROCHE

• L'hypothèse de base de cette approche est que les


systèmes d’information ont une capacité pour
fonctionner avec d’autres produits ou systèmes
informatiques, existants ou futurs, sans
restriction d’accès. Un Middleware doit offrir
des services de haut niveau liés aux besoins de
communication des applications. 40
EXEMPLE MIDDLEWARE: CORBA

• Cette première communauté a élaboré à


cet effet des spécifications théoriques
comme CORBA, acronyme de Common
Object Request Broker Architecture

41
LA DEUXIÈMEAPPROCHE

• La deuxième approche propose de résoudre ces


problèmes par la mise en place et le paramétrage
de progiciel de gestion intégré ou PGI -
Enterprise Resource Planning - qui intègre tous
les systèmes informatisés permettant de soutenir
le fonctionnementde l'entreprise.
42
DEUX APPROCHES

Middelware VS Le « Tout intégré »

43
L’OBJECTIF : UN SYSTÈME
D’INFORMATION INTÉGRÉ (SII)

44
SII
DES BÉNÉFICES POUR TOUS

 Cohérence des données (unicité...)

 Pilotage local/régional/national fiable et

beaucoup plus précis

 Visibilité globale pour la tutelle

 Possibilité d’évolution rapide des outils

 Maintenance au niveau central d’un référentiel 45


VERS LE «TOUT INTÉGRÉ »

46
ERP
 ERP: Entreprise ResourcePlanning

 PGI: Progiciel de GestionIntégré


 Solution logicielle qui regroupe en son sein les
principales composantes fonctionnelles de
l’entreprise
 gestion production, gestion commerciale, logistique,
RH, comptabilité/gestion, paie, vente, …
 gestion du processusde planification/ordonnancement,


 suivit de fabrication et de la traçabilité,…

47
VALEURS AJOUTÉES

48
ERP : LES SOLUTIONS COMMERCIALES

• Il en existe une100aine
• Principaux acteurs du marché :
1. SAP(1972)
2. ORACLE(v1 en 1978) 2005-2009
• E-BUSINESS SUITE
Autre SAP
• PEOPLESOFT s 33%
• JDEDWARDS 30%
Dynamic Oracle
3. SAGEERP(1981) s 14% 23%
4. MICROSOFT DYNAMICS
49
ERP : LES LOGICIELS LIBRES

• Il en existe une30aine
• Les principaux :
– COMPIERE (2000, Java) 2008 2009 www.compiere.com

– OPENBRAVO(2005, Java) openbravo.com

– ERP5(2003, Python/Zope) 2006


www.erp5.org

– OFBIZ (2001, Java) ofbiz.apache.org

– OPENERP/ODOO (2002, Python) www.odoo.com

– NEOGIA(2004, Java) neogia.org


50