Vous êtes sur la page 1sur 118

REVISION COMPTABLE

Module: AUDIT & REVISION


DES COMPTES
préparé par
Maher GAIDA

IHEC
Année universitaire 2015
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 1
CHAPITRE 1

•Concepts et
Principes de Base
Normes de réf:
ISA 200/300/315/500

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 2
PLAN

1. INTRODUCTION

2. CONCEPTS DE BASE LIES A UNE MISSION d’AUDIT

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 3
1-INTRODUCTION

• Ce chapitre traite des obligations de l'auditeur lors de la


conduite d'un audit d'états financiers selon les Normes
ISA. Il définit les objectifs généraux que poursuit
l'auditeur ainsi que la nature et l'étendue d'un audit
destinées à permettre à l'auditeur d'atteindre ces
objectifs.
• Il rappel également certains concepts fondamentaux
touchant au cadre conceptuel, à l‘éthique et à la conduite
de la mission d’audit
• Il définit les concepts et explique leur contenu afin de
faciliter la compréhension du reste du cours et
surtout la compréhension des normes étudiées
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 4
1-INTRODUCTION

Nous verrons ainsi :

Les buts et
objectifs d’un audit
d’états financiers

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 5
1-INTRODUCTION

Nous verrons également:

La notion d’audit et
les normes d’audit

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 6
CONCEPTS DE BASE

2- CONCEPTS DE BASE LIES A UNE MISSION d’AUDIT

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 7
CONCEPTS DE BASE

•But d’un audit d’états financiers

• Le but d'un audit est de renforcer le degré de confiance des


utilisateurs présumés des états financiers.
• Ceci est atteint par l'expression d'une opinion selon laquelle les
états financiers (historiques) sont établis et présentés
sincèrement (ou donnent une image fidèle), dans tous leurs
aspects significatifs, conformément à un référentiel comptable
applicable.
• Un audit réalisé selon les Normes ISA et effectué en conformité
avec les règles d'éthique y relatives permet à l'auditeur
d'exprimer cette opinion.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 8
CONCEPTS DE BASE

• L'auditeur peut aussi avoir d'autres obligations de


communication et de rapport en relation avec les
questions soulevées lors de l'audit à l'intention :
– des utilisateurs,
– de la direction,
– des personnes constituant le gouvernement d'entreprise,
– ou des tiers à l'entité.
• Ces obligations peuvent être définies par les Normes
ISA ou par la loi ou la réglementation applicable.

• Voir ISA 260, « Communication avec les personnes constituant le gouvernement


d'entreprise », et le paragraphe 43 de la Norme ISA 240, « Les obligations de l'auditeur
en matière de fraudes dans le cadre d'un audit d'états financiers ».

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 9
CONCEPTS DE BASE

Objectifs généraux d’un audit


Obtenir une
assurance
raisonnable

Objectifs
généraux
de
l'auditeur
Emettre un
rapport sur
les états
financiers

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 10
CONCEPTS DE BASE

Objectifs généraux d’un audit

• Dans la conduite d'un audit d'états financiers, les objectifs


généraux de l'auditeur sont donc :

• (a) d'obtenir l'assurance raisonnable que les états financiers pris


dans leur ensemble ne comportent pas d'anomalies significatives,
(que celles-ci proviennent de fraudes ou résultent d'erreurs),
permettant ainsi à l'auditeur d'exprimer une opinion selon laquelle
les états financiers sont établis, dans tous leurs aspects significatifs,
conformément à un référentiel comptable applicable; et

• (b) d'émettre un rapport sur les états financiers et de procéder aux


communications requises par les Normes ISA sur la base des
conclusions de ses travaux.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 11
CONCEPTS DE BASE

• Notion d’anomalie

• Différence entre le montant, le classement, la


présentation ou l'information fournie relatif à
Différenc
un élément des états financiers et le montant, e
le classement, la présentation ou l'information montant
fournie qui est exigée pour ce même élément
pour être en conformité avec le référentiel
comptable applicable. Les anomalies
peuvent résulter d'erreurs ou provenir deDifférenc Différenc
fraudes. e Anomalie e
informati ds les EF classeme
on nt
• Les anomalies comprennent également les
ajustements de montants, de classements, de
présentation ou de l'information fournie qui,
selon le jugement de l'auditeur, sont Différenc
e
nécessaires pour que les états financiers présentat
soient présentés sincèrement, dans tous ion
leurs aspects significatifs,
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Préparé par Maher GAIDA 12
CONCEPTS DE BASE

Notion d’anomalie • Montant


• Classement

de l’auditeur
Jugement
• Présentation
États financiers de la DG

• information

• Montant
• Classement
• Présentation
• information • Montant
• Classement

comptable
référentiel
• Présentation
• information

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 13
Règles
d'éthique CONCEPTS DE BASE
relatives à
un audit
d'états Règles d'éthique relatives à l'audit d'états financiers
financiers.
• L'auditeur doit se conformer aux règles d'éthique pertinentes, y
compris celles qui ont trait à l'indépendance, applicables aux
missions d'audit d'états financiers.
• Il est dans l'intérêt du public et, en conséquence, exigé par le
Code de l'IFAC, que l'auditeur soit indépendant de l'entité
soumise à l'audit.
• Le Code de l'IFAC précise que l'indépendance vise aussi bien
l'indépendance d'esprit que l'apparence d'indépendance.
• L'indépendance de l'auditeur vis-à-vis de l'entité sauvegarde la
capacité de celui-ci de se forger une opinion sans que celle-ci
soit affectée par des influences qui pourraient l'altérer.
• L'indépendance renforce la capacité d'agir avec intégrité, d'être
objectif et de faire preuve d'esprit critique.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 14
• Règles d'éthique applicables aux
professionnels comptables

5 BASES DE L’ETHIQUE

5 RISQUES POTENTIELS

2 MESURES DE SAUVEGARDE

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 15
Ethic framework

Compét
Comport
ence, Secret
Objectivi ement
Intégrité Soins & professi
té professi
diligenc onnel
onnel
es

5 ethic basis

IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Préparé par Maher GAIDA
Self
interest

Mesures de sauvegarde définie par la profession /lois et règlements

Mesures de sauvegarde définies par


l’organisation du cabinet et de la mission

Compé
Compo
tence
Secret rtemen
intégrit objecti Soins
profess t
é vité et
ionnel profess
diligen
ionnel
ces
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base 5 ethic basis
Préparé par Maher GAIDA 17
Homo ethicus en audit
Indépendance
d’apparence :
« le paraitre »

Indépendance
d’esprit: « l’être »

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 18
CONCEPTS DE BASE

•Règles d'éthique relatives à l'audit d'états financiers


• l’auditeur peut avoir à se conformer à d’autres règles
professionnelles, légales ou réglementaires, en complément de
celles prévues dans les Normes ISA.

• Ces dernières ne se substituent pas aux lois ou réglementations


nationales en matière d’audit d’états financiers.

•Dans les situations où ces lois ou réglementations diffèrent des


Normes ISA, un audit effectué selon ces lois ou règlements
nationaux ne sera pas automatiquement en conformité avec les
Normes ISA.

•L’auditeur ne doit pas indiquer se conformer aux Normes


Internationales d’Audit à moins qu’il n’ait complètement satisfait à
toutes les Normes Internationales d’Audit qui s’y appliquent.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 19
lois
Normes
ISA

Règleme
nts

Les textes les plus restrictifs


l’emportent sur les plus permissifs

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 20
CONCEPTS DE BASE
Esprit
critique Esprit critique

Au cours de sa mission l’auditeur doit toujours faire


preuve d’esprit critique tout en étant conscient que
certaines situations peuvent exister et conduire à
ce que les états financiers contiennent des
anomalies significatives.
• C’est donc une attitude relevant d'un esprit
interrogatif, attentif à des conditions qui peuvent
indiquer des anomalies possibles qui résultent
d'erreurs ou provenant de fraudes, et conduisant à
une évaluation critique des éléments probants

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 21
CONCEPTS DE BASE

•Lors des demandes d’informations et de la réalisation


d’autres procédures d’audit, l’auditeur ne peut se
satisfaire d’éléments probants non persuasifs en se
fondant sur la présomption que la direction et les
personnes constituant le gouvernement d’entreprise
sont honnêtes et intègres.

•En conséquence, les déclarations de la direction ne


sont pas un substitut à l’obtention d’éléments probants
suffisants et appropriés permettant de tirer des
conclusions raisonnables sur lesquelles l’auditeur fonde
son opinion.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 22
CONCEPTS DE BASE

Faire preuve d'esprit critique implique d'être attentif, par


exemple :
– • aux éléments probants qui contredisent d'autres
éléments probants recueillis ;
– • aux informations qui remettent en cause la fiabilité de
documents et de réponses apportées aux demandes de
renseignements à utiliser en tant qu'élément probant ;
– • aux situations qui peuvent révéler une fraude possible ;
– • aux circonstances qui suggèrent le besoin de mettre en
œuvre des procédures d'audit en supplément de celles
requises par les Normes ISA (ex : révélation de faits
délictueux)

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 23
CONCEPTS DE BASE
Jugement
professionnel

Jugement professionnel
• L'auditeur doit exercer son jugement professionnel lors
de la planification et de la réalisation d'un audit d'états
financiers.
• Le jugement professionnel est essentiel pour la bonne
conduite d'un audit. Cela tient au fait que l'interprétation
des règles d'éthiques concernées et des Normes ISA,
ainsi que la prise de décisions fondées, requises tout au
long de l'audit, ne peuvent être faites ou prises sans
s'appuyer sur une connaissance et une expérience
pertinentes des faits et circonstances.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 24
l'interprétation
l'interprétati des règles
on des d'éthiques
Normes ISA

connaissance
et une
expérience
Jugement pertinentes des
professionnel faits et
circonstances

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 25
diligences
requises l'interprétatio
n des règles
caractère d'éthiques
significatif référentiel
comptable
Si les éléments applicable
probants
suffisants et
appropriés sont
travaux
recueillis
supplémen
taires
risque
nécessaire
d'audit La nature, le
s
calendrier et
l'étendue des
procédures
d'audit
fondement Jugement l'évaluation
des professionnel des
conclusion jugements
s Chap 1: Concepts et
Principes de Base
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Préparé par Maher GAIDA
de la
26
direction
CONCEPTS DE BASE

Jugement professionnel
• Le jugement professionnel nécessite d'être exercé tout au
long de l'audit. Il nécessite également d'être documenté de
façon appropriée.
• A cet effet, l'auditeur est tenu de préparer une documentation
d'audit suffisante pour permettre à un auditeur expérimenté,
n'ayant eu aucune expérience passée avec la mission d'audit,
de comprendre les jugements professionnels importants
exercés, aboutissant aux conclusions tirées sur les questions
importantes relevées au cours de l'audit
• Le jugement professionnel ne peut être utilisé en tant que
justification des décisions prises qui ne sont pas par ailleurs
supportées par les faits et circonstances de la mission ou par
des éléments probants suffisants et appropriés.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 27
CONCEPTS DE BASE

•Jugement professionnel

•Le processus d’audit implique l’exercice d’un jugement


professionnel dans la définition de l’approche d’audit, en
mettant l’accent sur ce qui peut être erroné (c’est-à-dire
quelles sont les anomalies potentielles qui peuvent
survenir) au niveau des assertions et en réalisant des
procédures d’audit répondant aux risques identifiés afin
de recueillir des éléments probants suffisants et
appropriés.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 28
CONCEPTS DE BASE

Assurance raisonnable
•Un auditeur qui effectue un audit selon les normes ISA
obtient une assurance raisonnable que les états
financiers, pris dans leur ensemble, ne comportent pas
d’anomalies significatives provenant de fraudes ou
d’erreurs.

•L’assurance raisonnable est un concept qui s’applique


à l’ensemble des éléments probants recueillis.

•Ce concept est sous-jacent au processus d’audit dans


sa globalité.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 29
Notion de mission d’assurance

Définition et Objectif d’une mission d’assurance


Pour le cadre conceptuel:
conceptuel:

Une mission d’assurance signifie une mission par laquelle un


professionnel exprime un avis:
- destiné à ACCROÎTRE LE DEGRÉ DE CONFIANCE chez
les prétendus utilisateurs, autres que ceux qui en sont
responsables,
- à propos du RESULTAT de l’évaluation ou de la mesure d’un
SUJET en application d’un ensemble de CRITERES
CRITERES..

IHEC -CES REVISION


Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Notion de mission d’assurance

Définition et Objectif d’une mission d’assurance

Pour le cadre conceptuel:

L’IFAC définit l’assurance comme étant « la satisfaction


de l’auditeur quant à la fiabilité d’une déclaration
formulée par une partie à l’intention d’une autre partie ».

Le degré d’assurance étant fonction des tests et des


procédures mises en œuvre et de leur résultat

Préparé par Maher GAIDA REVISION COMPTABLE


Notion de mission d’assurance

Définition et Objectif d’une mission d’assurance


RESULTAT ? - SUJET ? - CRITERES ?

Opinion d’audit sur


Performances Etats financiers Normes audit/
réalisées: d’une Société comptable
Etats
Préparé par financiers
Maher GAIDA
Portée du cadre conceptuel

Les missions devant être menées en respect du


cadre conceptuel
1. Il existe deux types de missions d’assurance couverts par le cadre conceptuel:
- Missions d’assurance raisonnable (mission d’audit régie par les ISA et autres
missions d’assurances régies par les ISAE si l’assurance recherchée est
raisonnable)
- Missions d’assurance limitée (mission de revue limitée régie par les ISRE et
autres missions d’assurances régies par les ISAE si l’assurance recherchée est
limitée)

2. Les missions suivantes ne sont pas régies par le cadre conceptuel des missions
d’assurance:
- Missions menées selon les normes internationales pour les services connexes
Chapitre 0.2 préface e t
(missions selon des procédures convenues et missions de compilation) cadre conceptuel
- Missions de Conseil IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Portée du cadre conceptuel

EXAMEN MISSIONS
AUDIT
LIMITE DEFINIES

ASSURANCE ASSURANCE ASSURANCE


RAISONNABLE MODEREE DEFINIE

ATTESTATION ATTESTATION RAPPORT CONFORME


POSITIVE NEGATIVE A L’OBJECTIF DEFINI

- COMPTES ANNUELS - SITUATIONS COMPTABLES - CONFORMITE A LA REGLE


- COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES - AVIS SUR DES PREVISIONS
- AVIS SUR DES EVALUATIONS
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
- AVIS SUR DES PROCEDURES
Préparé par Maher GAIDA - CONSTATATION DE FAITS
Portée du cadre conceptuel

Mission d’audit:
d’audit:
Examen permettant à l’auditeur de se prononcer sur la
sincérité, la régularité et l’image fidèle des états financiers

Mission de revue limitée:


limitée:
Examen limité permettant à l’auditeur de conclure, sur la
base de procédures ne mettant pas en œuvre toutes les
diligences requises pour un audit, qu’aucun fait d’une
importance significative n’a été relevé lui laissant de penser
que les états financiers n’ont pas été établis dans tous
leurs aspects significatifs conformément au référentiel
comptable généralement reconnus.

Chapitre 0.2 préface e t


cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Portée du cadre conceptuel

Mission de procédures convenues:


convenues:
Ces missions ne peuvent aboutir à l’assurance élevée ou modérée elle
dépend des diligences accomplies et des résultats obtenus.
Ou on peut ne fournir aucune assurance, les utilisateurs du rapport tirent
leurs propres conclusions à partir des travaux de l’auditeur.

Mission de présentation (compilation):


(compilation):
Elle n’aboutit pas à une assurance bien qu’en France elle laisse
supposer une présomptions de cohérence et de vraisemblance des
états financiers. L’expert-
L’expert-comptable utilise dans ce cas ses
compétences de comptable et non celles d’auditeur.

Le cadre conceptuel de l’IFAC ne couvre PAS cette dernière mission,


ainsi que les missions convenues qui n’aboutissent pas à l’émission
d’une assurance. Ces missions sont désignées par le terme « MISSIONS
CONNEXES » ou « RELATED SERVICES »
Cependant, l’exécution de ces missions doit respecter
Chapitre 0.2 préface e t
la normes d’éthique et les normes ISQC IHEC cadre conceptuel
-CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Portée du cadre conceptuel

Mission de procédures convenues :


Un auditeur met en œuvre des procédures de contrôles ou
autres définies d’un commun accord entre l’auditeur,
l’entité et tous les tiers concernés pour communiquer les
constatations résultant de ses travaux

Mission de compilation :
Permet de recueillir, classer et faire la synthèse
d’informations financières.

Chapitre 0.2 préface e t


cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Réalisation d’une mission d’assurance
selon le cadre conceptuel

Acceptation d’une mission d’assurance


Le professionnel ne peut accepter une mission d’assurance que si ses
connaissances préliminaires des circonstances de la mission indiquent que:
(a) il satisfait aux conditions d’éthique (indépendance, compétence, etc.)
(b) La mission présente les caractéristiques suivantes:
- Le sujet (objet de l’assurance) est approprié
- Les critères sont adaptés et disponibles aux prétendus utilisateurs
- Le professionnel a accès à des éléments de preuve appropriés pour étayer
ses conclusions
- Ses conclusions seront présentés dans un rapport écrit
- La mission est menée dans un but rationnel

Préparé par Maher GAIDA


Les protagonistes dans une mission d’assurance

Une mission d’assurance est caractérisée par la réunion de plusieurs


éléments:

une relation tripartite

un professionnel
comptable

un responsable du sujet
(de l’information) sur et un prétendu utilisateur
Chapitre 0.2 préface e t
lequel porte la mission ) cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Les protagonistes dans une mission d’assurance

User
Exprime une conclusion sur Responsabilité vis-à-vis des
l’objet de l’information ou/et utilisateurs pour l’objet de l’
les assertions information ou/et les assertions

Auditor Preparer

Reconnaît sa responsabilité pour


l’objet de l’information ou/et
les assertions.

IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Préparé par Maher GAIDA
Les protagonistes dans une mission d’assurance

Le professionnel comptable
- Le terme professionnel comptable a été délibérément choisi. Il dépasse
le terme « auditeur » prévu par les ISAs et les ISREs.

- les professionnels peuvent être amenés à effectuer des missions


d’assurance sur des sujets très variés (informations financières, systèmes
comptables et de contrôle interne, conformité à la réglementation,
environnement, politique des ressources humaines, conformité aux
normes ISO, etc.).
Le problème de compétence, s’il existe, peut être résolu par le recours à
des experts dans les disciplines concernés. Mais le professionnel doit
avoir un niveau adéquat d’engagement dans la mission et dans la
compréhension du travail accompli par les experts.
Préparé par Maher GAIDA
Les protagonistes dans une mission d’assurance

Les prétendus utilisateurs (Intended


( Users)
« The intended users are the person, persons or class of persons for
whom the practitioner prepares the assurance report report.. The
responsible party can be one of the intended users, but not the only
one”..
one”
Les prétendus utilisateurs sont la ou les personnes pour lesquels le
professionnel établit le rapport d’assurance
d’assurance.. L’identification des
prétendus utilisateurs peut être faite de différentes manières
manières::
-par l’accord entre les parties
-ou par la loi
loi..

Préparé par Maher GAIDA


Les protagonistes dans une mission d’assurance

Les prétendus utilisateurs (Intended


( Users)
Lorsqu’une mission d’assurance est menée pour des utilisateurs limités
ou pour un objet spécifique, le professionnel doit considérer la nécessité
d’inclure une limitation à l’utilisation de son rapport et réserver son
utilisation uniquement aux personnes ou à l’objet limitativement
spécifié.. (exemple : rapport destiné au banquier ou à une autorité)
spécifié

« When engagements are designed for specified intended


users or a specific purpose, the practitioner considers including
a restriction in the assurance report that limits its use to those
users or that purpose”

Préparé par Maher GAIDA


Eléments d’une mission d’assurance

Une mission d’assurance est caractérisée par la réunion de plusieurs


éléments:

un sujet des critères


approprié adaptés

des éléments un rapport


de preuve d’assurance écrit
suffisants et dans une forme
appropriés appropriée
Chapitre 0.2 préface e t
cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Subject Matter
1. un sujet • Financial performance or conditions
(for example, historical or prospective
approprié financial position, financial performance
and cash flows) represented in financial
statements.
human resource practices • Non-financial performance or
for which the subject conditions (for example,
matter information may be performance of an entity) for which
a statement of the subject matter information may
compliance or a be key indicators of efficiency and
statement of effectiveness.
effectiveness.

• Physical characteristics
• Behavior (for example, (for example, capacity of
corporate governance, a facility) for which the
compliance with subject matter information
regulation, may be a specifications
document.
• Systems and processes
(for example, an entity’s
internal control or IT
system) for which the
subject matter information
mayCours
IHEC- be an assertion
d’audit about
de révision comptable
effectiveness.
Préparé par Maher GAIDA
Subject Matter
(a) Identifiable, and
capable of consistent
evaluation or
measurement against the
identified criteria; and

An appropriate subject
matter is:
(b) Such that the information
about it can be subjected to
procedures for gathering
sufficient appropriate evidence
to support a reasonable
assurance or limited
assurance conclusion, as
appropriate.

IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Préparé par Maher GAIDA
Eléments d’une mission d’assurance

Le sujet objet d’une Informations


mission d’assurance financières historiques

Autres informations
financières
Missions
d’assurance Informations non
financières

Systèmes et procédure

Direction etChapitre
gestion0.2 préface e t
cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Eléments d’une mission d’assurance

Le sujet objet d’une


mission d’assurance
Informations
historiques

Informations financières

Informations
prévisionnelles

Chapitre 0.2 préface e t


cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Eléments d’une mission d’assurance

Informations Financières historiques

Comptes annuels, Comptes annuels


objet consolidés ou intermédiaires consolidés ou intermédiaires

nature Audit revue limitée COMPILATION

Nature Élevée mais Modérée


ou degré Non absolue Pas d’assurance
d’assurance
Expression Expression
d’assurance d’assurance
sous sous Présomption de
une forme une forme
Nature du positive cohérence et
négative
rapport sur la régularité, sur la régularité, la vraisemblance
Chapitre 0.2 préface e t
la sincérité la sincérité descadre
comptes
conceptuel
IHEC -CES REVISION
et l’image fidèle et l’image fidèle
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
des comptes des comptes
Eléments d’une mission d’assurance
Autres missions d’assurance: ISAE
Autres
Informations Systèmes et Direction
Informations
objet non financières procédures et gestion
Financières

Assurance Assurance Procédures


nature
convenues

Nature Définie selon


ou degré Raisonnable Modérée chaque
d’assurance intervention

Pas
Expression Expression
d’assurance.
d’assurance d’assurance
Le rapport
Nature du sous sous
doit relater
rapport une forme une forme Chapitre 0.2 préface et
lescadre
faits selon
positive négative conceptuel
les -procédures
IHEC CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
convenues
Eléments d’une mission sans assurance

Informations
objet Financières et/ou
non financières

Autres missions
nature Procédures
convenues n’aboutissant
pas à une
Nature assurance=
Assurance
ou degré non fournie mission
d’assurance connexes

Constats découlant
Nature du
des procédures
rapport
mises en oeuvre

IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Préparé par Maher GAIDA
Opération contrôlée Texte de loi Mission du CAC Nature de la mission Motifs de classification
par le CAC
Augmentation du Art 300 Le CAC est tenu de contrôler et se prononcer sur Mission de procédures  pas d’assurance donnée
capital avec CSC la validité de la proposition d’augmentation de convenues  Rapport portant uniquement sur les
suppression de DPS capital du C.A avec suppression des DPS et le ISRS constatations issues des procédures
choix des éléments de calcul du prix d’émission. convenues
Augmentation du Art 305 Le CAC approuve le certificat du Conseil Mission d’assurance :  Approbation du certificat par le
capital avec CSC d’administration et certifie ainsi le caractère ISAE CAC : assurance fournie
compensation de certain, liquide et exigible de la créance.  Respect des critères d’une mission
créances d’assurance
Réduction du capital Art 307 Le CAC doit procéder à l’appréciation des causes Mission de procédures  Pas d’assurance fournie : simple
alinéa 1 et et conditions de la réduction proposée. convenues : appréciation sans émission
Art 136 ISRS d’opinions
alinéa 2  Rapport portant uniquement sur les
CSC constatations issues des procédures
convenues
Suppression des parts Art 314 Le CAC doit apprécier les conclusions des 2 Mission de procédures  Pas d’assurance donnée
fondateurs CSC experts sur la base des quelles le tribunal a statué convenues  Rapport portant uniquement sur les
sur la détermination de la valeur des parts ISRS constatations issues des procédures
fondateurs ; convenues
Emission Art 340 Le CAC doit se prononcer sur la régularité de Mission d’assurance  Assurance fournie : le CAC donne
d’obligations CSC l’opération et donner son avis sur les bases de ISAE son avis sur l’opération
convertibles en conversion proposée.  Respect des critères d’une mission
actions d’assurance
Scission des actions Art 375 Le CAC doit se prononcer dans son rapport spécial Mission de procédures  Pas d’assurance donnée
en CI et CDV CSC sur la régularité de l’opération de scission des convenues  Rapport portant uniquement sur les
actions ISAE constatations issues des procédures
convenues
Transformation des Art 435 Le CAC examine le projet de transformation, Mission de procédures  Pas d’assurance donnée
sociétés CSC élaboré par les dirigeants sociaux convenues :  Rapport portant uniquement sur les
ISRS constatations issues des procédures
convenues
Demande de Chap 1:Art Concepts
19 loi de etL’objectif du IHEC-
CAC Cours
est ded’audit
s’assurer les Mission de procédure 
que comptable
de révision Note d’orientation de l’OECT de
Principes
restitution du crédit de Base éléments matériels
finances ayant par
Préparé engendré
Maherle crédit objet de
GAIDA convenue mai 2015 52
d’impôt/T.V.A 2015 restitution sont réels et qu’ils sont justifiés par des ISRS
pièces justificatives probantes.
Opération contrôlée par le Texte de loi Norme d’audit Nature de la mission Niveau d’assurance Rapport
CAC applicable
Augmentation du capital avec Art 300 CSC ISRS 4400 Examen sur la base de Pas d’assurance Relater les faits selon
suppression de DPS procédures convenues les procédures
convenues
Augmentation du capital avec Art 305 CSC ISA 805 Audit d’états financiers Assurance Assurance positive
compensation de créances isolés et d’éléments, de raisonnable
comptes ou de postes
spécifiques d’un état
financier
Réduction du capital Art 307 alinéa 1 et ISRS 4400 Examen sur la base de Pas d’assurance Relater les faits selon
Art 136 alinéa 2 procédures convenues les procédures
CSC convenues
Suppression des parts Art 314 CSC ISRS 4400 Examen sur la base de Pas d’assurance Relater les faits selon
fondateurs procédures convenues les procédures
convenues
Emission d’obligations Art 340 CSC ISA 805 Audit d’états financiers Assurance Assurance positive
convertibles en actions isolés et d’éléments, de raisonnable
comptes ou de postes
spécifiques d’un état
financier
Scission des actions en CI et Art 375 CSC ISRS 4400 Examen sur la base de Pas d’assurance Relater les faits selon
CDV procédures convenues les procédures
convenues
Transformation des sociétés Art 435 CSC ISRS 4400 Examen sur la base de Pas d’assurance Relater les faits selon
procédures convenues les procédures
convenues
Demande de restitution du Art 19 loi de ISRS 4400 Examen sur la base de Pas d’assurance Relater les faits selon
crédit d’impôt/T.V.A finances 2015 procédures convenues les procédures
convenues
Examen d’états Chap 1: Concepts et
financiers IHEC-ISRE
Cours2410 Revue
d’audit de révision comptable Modéré Assurance négative
intermédiaires Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 53
Examen du prospectus ISAE 3400, ISA 720 Revue Modéré Assurance négative
d’informations
Eléments d’une mission d’assurance

Le sujet objet d’une mission d’assurance

Les informations historiques peuvent faire


l’objet d’un :
Audit

Examen limité
Mission de procédures convenues

Les informations prévisionnelles ne peuvent faire


l’objet que d’une mission d‘assurance régie par
ISAE 3400 ou une mission convenue Chapitre 0.2 préface e t
cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Eléments d’une mission d’assurance

Le sujet objet d’une mission d’assurance


L’objet d’une mission d’assurance peut prendre plusieurs
formes, comme la :
- performance financière (ex: états financiers, informations, etc.)
- performance non financière (ex: production à l’ha)
- caractéristiques physiques (ex: capacité d’une machine)
- systèmes et processus (ex: contrôle interne, manuels de procédures )
- comportement (ex: conformité avec la réglementation)
Chapitre 0.2 préface e t
cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Notion de mission d’assurance

Définition et Objectif d’une mission d’assurance


RESULTAT ? - SUJET ? - CRITERES ?

« Le résultat d’une évaluation ou d’une


mesure d’un sujet est l’information qui
résulte de l’application d’un ensemble de
critères au sujet en question ».

IHEC -CES REVISION


Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Notion de mission d’assurance

Définition et Objectif d’une mission d’assurance


Exemples:
1. la reconnaissance, la mesure, la présentation et la divulgation
représentées dans les états financiers (résultat) sont la
conséquence de l’application d’un référentiel comptable
(critères) à la situation financière d’une entreprise, à sa
performance financière et à ses cash flows (sujet).

2.Une affirmation à propos de l’efficacité du contrôle interne


(résultat) est la conséquence de l’application d’un cadre tel que
le guide ATH (critère) au processus de contrôle interne
(sujet).
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Réalisation d’une mission d’assurance
selon le cadre conceptuel

Acceptation d’une mission d’assurance


Le professionnel ne peut accepter une mission d’assurance que si ses
connaissances préliminaires des circonstances de la mission indiquent que:
(a) il satisfait aux conditions d’éthique (indépendance, compétence, etc.)
(b) La mission présente les caractéristiques suivantes:
- Le sujet (objet de l’assurance) est approprié
- Les critères sont adaptés et disponibles aux prétendus utilisateurs
- Le professionnel a accès à des éléments de preuve appropriés pour étayer
ses conclusions
- Ses conclusions seront présentés dans un rapport écrit
- La mission est menée dans un but rationnel Chapitre 0.2 préface e t
cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
CONCEPTS DE BASE

•Un auditeur ne peut obtenir d’assurance absolue du fait


même de l’existence de limitations inhérentes à l’audit qui
restreignent la possibilité pour l’auditeur de détecter des
anomalies significatives.
limitations
inhérentes
à l’audit
l’utilisation
des
sondages
limitations liées au
contrôle interne (
la plupart des la direction peut
éléments passer outre les
probants sont contrôles, ou
persuasifs et collusion)
non
Chap 1: Concepts et concluants
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 59
CONCEPTS DE BASE

•De même, le travail accompli par l’auditeur pour forger


son opinion est imprégné par le jugement, concernant
en particulier:

– (a) la collecte des éléments probants : par exemple, en


décidant de la nature, du calendrier et de l’étendue des
procédures d’audit; et

– (b) le fondement des conclusions basées sur les éléments


probants recueillis : par exemple, en appréciant le caractère
raisonnable des estimations faites par la direction lors de
l’établissement des états financiers.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 60
CONCEPTS DE BASE

•Selon la norme ISA 200: « un audit n’apporte pas une


garantie que les états financiers ne comportent pas
d’anomalies significatives »

•l’assurance absolue n’existe pas du fait même qu’une


assurance absolue ne peut être atteinte.

•l’opinion exprimée par l’auditeur n’apporte pas


d’assurance sur la viabilité future de l’entité,

•L’opinion exprimée n’apporte pas plus d’assurance sur


l’efficience ou l’efficacité avec lesquelles la direction a
conduit les affaires de l’entité.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 61
Eléments
probants CONCEPTS DE BASE
suffisants
et
appropriés
et risque
d'audit
•Eléments probants suffisants et
appropriés
• Afin d'obtenir une assurance raisonnable,
l'auditeur doit recueillir des éléments
probants suffisants et appropriés pour
réduire le risque d'audit à un niveau faible
acceptable et ainsi être en mesure de tirer
des conclusions raisonnables sur
lesquelles fonder son opinion
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 62
CONCEPTS DE BASE

Eléments probants suffisants et appropriés


Les éléments probants sont nécessaires pour fonder l'opinion
de l'auditeur et son rapport.
Ces éléments sont cumulatifs par nature et sont principalement
recueillis à partir des procédures d'audit réalisées au cours de
l'audit.
Ils peuvent, cependant, aussi comprendre des informations
obtenues à partir d'autres sources, telles que :
• les audits précédents (sous réserve que l'auditeur ait
déterminé si des changements sont survenus depuis le
dernier audit qui peuvent avoir une incidence sur leur
pertinence pour l'audit en cours),
• ou les procédures de contrôle qualité d'un cabinet relatives
à l'acceptation et au maintien des missions.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 63
CONCEPTS DE BASE

Eléments probants suffisants et appropriés


Outre ces autres sources au sein et à l'extérieur de l'entité, la
comptabilité de l'entité est une source importante d'éléments probants.
De même, l'information qui peut être utilisée en tant qu'élément
probant peut avoir été préparée par un expert salarié de l'entité ou
désigné par celle-ci.
Les éléments probants comprennent les informations qui justifient et
corroborent tant les assertions de la direction, que toutes celles qui les
contredisent.
Par ailleurs, dans certains cas, l'absence d'information (par exemple,
le refus de la direction de fournir les déclarations demandées) est un
fait utilisé par l'auditeur et, en conséquence, constitue également un
élément probant.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 64
CONCEPTS DE BASE

Eléments probants suffisants et appropriés


•Le caractère suffisant et le caractère approprié des
éléments probants sont étroitement liés.
•Le caractère suffisant est mesuré par le volume
d'éléments probants.
•Le volume d'éléments probants nécessaire est affecté par
l'évaluation faite par l'auditeur des risques d'anomalies
(plus les risques sont élevés, plus le volume d'éléments
probants probablement requis sera élevé), mais aussi par
la qualité des éléments probants recueillis (plus la qualité
est élevée, moins le nombre d'éléments probants requis
sera grand).

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 65
Déclarations de la direction
Risques Balance des comptes: Élément Audité Assurance Anomalie
Réponse de la D° probant

Risque 1 Assertions/contrôles collecté oui obtenue NON

Risque 2 Assertions/contrôles collecté oui Non OUI


obtenue

Risque 3 Assertions/contrôles Non oui Non OUI


collecté obtenue

Risque … Assertions/contrôles collecté oui obtenue NON

Risque n Assertions/contrôles collecté NON Non OUI


obtenue

∑ Risques ∑ EP ∑ Dilig. ∑ Assur. ∑ Anomalies


Evaluation Affirmation
Chap 1: Concepts et deIHEC- Cours d’audit de révisionJugement/
la direction comptable planification/ Tests / Audit
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 66
des risques Etats financiers opinion/rapport file
CONCEPTS DE BASE

Risque d’audit et caractère significatif

•Les entités font face à une diversité de risques


opérationnels

•La direction a la responsabilité d’identifier de tels risques


et de prendre les mesures pour y faire face.

•Cependant, tous ces risques ne concernent pas


l’établissement des états financiers. L’auditeur n’est
finalement concerné que par ceux qui peuvent avoir un
impact sur les états financiers.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 67
CONCEPTS DE BASE

•Risque d’audit et caractère significatif


•L’ISA 200 précise « L’auditeur recueille et évalue les
éléments probants afin d’obtenir l’assurance
raisonnable que les états financiers donnent une image
fidèle, ou présentent sincèrement, dans tous leurs
aspects significatifs, conformément au référentiel
comptable applicable.»

•Le concept d’assurance raisonnable inclut de façon


implicite le fait qu’il existe un risque que l’opinion
exprimée puisse être inappropriée.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 68
CONCEPTS DE BASE

Risque d’audit et caractère significatif

•Le risque que l’auditeur exprime une opinion


inappropriée sur des états financiers erronés de
façon significative est dénommé «Risque
d’Audit »

•Cette définition du risque d’audit exclut le


risque que l’auditeur puisse de façon erronée
exprimer une opinion défavorable sur des états
financiers ne comportant pas des anomalies
significatives

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 69
Risque d’audit α et β

Nature Le rapport Le rapport


du rapport d’audit est non d’audit est
Nature modifié modifié
des EF

Les états Situation correcte


financiers sont Risque α
sincères et
réguliers ☺
Les états Situation correcte
financiers ne sont
Risque
pas sincères et
réguliers. Ils d’audit ☺
sont faux
ou risque β
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 70
CONCEPTS DE BASE

 Risque d’audit et caractère significatif

Le BUSINESS RISK quant à lui résulte


de conditions, événements,
circonstances, actions ou absence
d’actions qui peuvent affecter
négativement la capacité de l’entité
d’atteindre ses objectifs et d’exécuter sa
stratégie .
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 71
CONCEPTS DE BASE

•Risque d’audit et caractère significatif


•L’auditeur met en œuvre des procédures
d’audit ( PA) pour évaluer le risque d’anomalies
significatives (RAS ou RE) et tente de limiter le
risque de non-détection (RND) en réalisant des
procédures d’audit complémentaires (PAC) sur
la base d’une telle évaluation
voir Norme ISA 315 « Connaissance de l’entité et de son environnement et
évaluation du risque d’anomalies significatives »,
et la Nonne ISA 330 «Procédures d’audit à mettre en oeuvre par l’auditeur en
fonction de son évaluation des risques »

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 72
CONCEPTS DE BASE

•Risque d’audit et caractère significatif


•L’auditeur n’est concerné que par les anomalies
significatives;
•il ne peut être rendu responsable des anomalies non
détectées qui ne sont pas significatives au regard des
états financiers pris dans leur ensemble.
•L’auditeur examine si l’effet des anomalies détectées et
non corrigées, prises individuellement et en cumulé,
sont significatives au regard des états financiers pris
dans leur ensemble.
•Le caractère significatif et le risque d’audit sont liés
(cf Norme ISA 320 « Caractère significatif en matière d’audit »).
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 73
CONCEPTS DE BASE

• Le terme “Auditeur”

• Il est utilisé pour se référer à la personne ou aux


personnes qui réalisent l'audit, généralement
l'associé responsable de la mission et les autres
membres de l'équipe affectée à la mission ou,
selon les cas, le cabinet.
• Lorsqu'une Norme ISA entend expressément
qu'une diligence requise soit appliquée ou une
obligation assumée par l'associé responsable
de la mission, le terme “associé responsable de la
mission” plutôt que celui “d'auditeur” est utilisé.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 74
CONCEPTS DE BASE

Afin de concevoir des procédures d’audit


permettant de déterminer si des anomalies ont un
caractère significatif au regard des états financiers pris
dans leur ensemble, l’auditeur évalue le risque
d’anomalies significatives à deux niveaux :
– au niveau des états financiers dans leur globalité (à travers les
PA), et
– au niveau des flux de transactions, des soldes de comptes,
des informations fournies dans les états financiers et des
assertions concernées (à travers les PAC)

(cf Norme ISA 315 «Connaissance de l’entité et de son environnement et


évaluation du risque d’anomalies significatives » assertions.)

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 75
CONCEPTS DE BASE

X
Risque inhérent

X
Risque liés aux
contrôles
Risque d’audit
X

Risque de non
détection

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 76
CONCEPTS DE BASE

•le «risque inhérent» correspond à la possibilité qu’une


assertion comporte une anomalie qui pourrait être
significative, soit individuellement, soit cumulée avec
d’autres anomalies, nonobstant les contrôles existants.

•Des circonstances externes qui entraînent des risques


liés à l’activité peuvent également affecter le risque
inhérent.
Par exemple:
– des calculs complexes sont plus susceptibles de comporter
des erreurs que des calculs simples.
– les estimations comptables sont plus risquées que les soldes
issues d’opérations répétitives
– les développements technologiques peuvent entraîner
l’obsolescence d’un produit particulier, conduisant par là-même
à la possibilité d’un inventaire surévalué
– Un secteur ou une activité en crise…
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 77
CONCEPTS DE BASE

le «risque lié au contrôle » est le risque qu’une anomalie susceptible


de survenir dans une assertion et pouvant présenter un caractère
significatif soit individuellement, soit cumulée avec d’autres
anomalies, ne soit ni prévenue, ni détectée et corrigée en temps
voulu par le contrôle interne de l’entité.

Ce risque dépend de l’efficacité, de la conception et du


fonctionnement (permanent ou non) du contrôle interne destiné à
atteindre les objectifs de l’entité relatifs à l’établissement des états
financiers.

Toutefois, certains risques liés au contrôle subsisteront toujours du


fait des limites inhérentes au contrôle interne.

•Le risque inhérent et le risque lié au contrôle sont des risques


propres à l’entité (appelés également « Risque Entité » ou RE);

•ils existent indépendamment de l’audit des états financiers.


Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 78
CONCEPTS DE BASE

•Lorsque son évaluation du risque d’anomalies se fonde


sur l’attente que les contrôles fonctionnent de manière
efficace, il met en œuvre des tests de procédures (appelés
également tests de conformité) pour justifier son
évaluation.

•Les Normes ISA ne se réfèrent généralement pas au


risque inhérent et au risque lié au contrôle séparément,
mais plutôt en terme d’évaluation globale du «Risque
D’anomalies Significatives ou RAS» (appelé également
risque combiné : RIxRLC).

•Toutefois, l’auditeur peut procéder à l’évaluation du risque


inhérent et du risque lié au contrôle de manière séparée
ou globale, en fonction des techniques d’audit adoptées
ou des méthodologies suivies et de considérations
pratiques.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 79
CONCEPTS DE BASE

•Le «risque de non-détection ou risque auditeur»


désigne le risque que l’auditeur ne détecte pas une
anomalie qui existe dans une assertion et qui pourrait
être significative, soit individuellement, soit cumulée
avec d’autres anomalies.

•Le risque de non-détection est fonction de l’efficacité


d’une procédure d’audit

•Le risque de non-détection ne peut pas être réduit à


zéro car l’auditeur n’examine généralement pas chacun
des flux de transactions, des soldes de comptes ou des
informations fournies dans les états financiers, ou du
Chap 1: Concepts et
fait d’autres
Principes de Base facteurs.
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Préparé par Maher GAIDA 80
CONCEPTS DE BASE

•Ces autres facteurs incluent la possibilité que l’auditeur


puisse:
– Choisir une procédure d’audit inappropriée,
– Applique de façon erronée une procédure d’audit appropriée,
– ou donne une mauvaise interprétation aux résultats des
travaux d’audit.
•Ces autres facteurs peuvent généralement être traités
par:
– une planification adéquate des travaux,
– par une affectation correcte du personnel à la mission,
– par l’exercice d’un esprit critique et
– par une supervision et une revue des travaux d’audit réalisés.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 81
CONCEPTS DE BASE

•Le risque de non-détection est lié à la nature, au calendrier et à


l’étendue des travaux d’audit, tels qu’ils sont définis par l’auditeur
pour réduire le risque d’audit à un niveau faible acceptable.
•Pour un niveau de risque d’audit donné, le niveau acceptable du
risque de non- détection est inversement proportionnel à
l’évaluation du risque d’anomalies significatives au niveau des
assertions.
•Exprimée différemment, le risque de non détection est
inversement proportionnel au risque entité

•Ainsi, plus le risque lié à l’entité (RE=RI x RC) est élevé et moins
le risque de non détection acceptable est faible
• RA =RE X RND et RND= RA / RE

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 82
CONCEPTS DE BASE

•Plus l’auditeur considère qu’il existe un risque d’anomalies


significatives élevé, moins il peut accepter un risque élevé de non-
détection.
•A l’inverse, plus il considère que le risque existant d’anomalies
significatives est faible, plus il peut accepter un risque de non-
détection plus grand.

RI RC RISQUE ENTITE RND RA


40% 50% 20% 25% 5%

63% 80% 50% 10% 5%

80% 80% 64% 8% 5%

90% 90% 81% 6% 5%


Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 83
RND si RA = 5% RISQUE
100%
ENTITE
95%
90%
85%
RISQUE
80% ENTITE RND
75% 5% 100%
10% 50%
70%
15% 33%
65% 20% 25%
60% 25% 20%
30% 17%
55% 35% 14%
RE

50% 40% 13%


45% 11%
45% 50% 10%
RE=RND=22,36%
40% 55% 9%
60% 8%
35% 65% 8%
30% 70% 7%
75% 7%
25% RE=100% RE=5% 80% 6%
20% RND=5% RND=100% 85% 6%
90% 6%
15%
95% 5%
10%
5%
0%
5%
10%
15%
20%
25%
30%
35%
40%
45%
50%
55%
60%
65%
70%
75%
80%
85%
90%
95%
Chap 1: Concepts et RND
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 84
CONCEPTS DE BASE

•L’évaluation du risque d’anomalies


significatives peut être exprimée en terme
quantitatif, tel que des pourcentages, ou
en terme non-quantitatif. (faible, modéré
ou élevé)

•En tout état de cause, la nécessité pour


l’auditeur de procéder à une évaluation
appropriée du risque est plus importante
que les différentes approches utilisées
pour y parvenir.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 85
CONCEPTS DE BASE

Responsabilité de l’établissement et de la
présentation des états financiers

•La direction de l'entité selon la norme ISA 200, est


seule responsable de l’établissement et de la
présentation des états financiers selon le référentiel
comptable applicable,

•Et ce sous la supervision des personnes constituant le


gouvernement d’entreprise. « L’audit des états
financiers n’exonère pas la direction et les personnes
constituant le gouvernement d’entreprise de leurs
responsabilités.IHEC-
Chap 1: Concepts et
» Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 86
CONCEPTS DE BASE

•D’après l’ISA 200, La direction a la responsabilité :

– De l’identification du référentiel comptable à appliquer dans


l’établissement et la présentation des états financiers.
– de la préparation et de la présentation des états financiers
selon ce référentiel comptable applicable.
– De la conception, la mise en place et le maintien d’un contrôle
interne relatif à l’établissement et à la présentation d’états
financiers exempts d’anomalies significatives, que celles-ci
proviennent de fraudes ou d’erreurs
– De la sélection et l’application de méthodes comptables
appropriées ; et
– de la détermination d’estimations comptables raisonnables

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 87
CONCEPTS DE BASE

Responsabilité de l’établissement et de la
présentation des états financiers

•Le terme « direction » utilisé dans la Norme ISA 200


vise les personnes responsables de:

– l’établissement et
– de la présentation des états financiers.

D’autres termes peuvent être appropriés selon le référentiel


applicable dans une juridiction particulière.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 88
CONCEPTS DE BASE

•La structure du gouvernement d’entreprise varie d’un


pays à l’autre, selon l’environnement culturel et légal du
pays.

•En conséquence, les responsabilités respectives de la


direction et des personnes constituant le gouvernement
d’entreprise varient également selon les dispositions
légales prévues dans une juridiction donnée.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 89
CONCEPTS DE BASE
•Pour les besoins de la Norme ISA 260, le terme «Gouvernement
d’Entreprise» est celui utilisé pour décrire le rôle des personnes
ayant la responsabilité :
– de superviser,
– de contrôler et
– de définir les stratégies de l’entité.
• Les personnes constituant le gouvernement d’entreprise ont
généralement pour mission de s’assurer que l’entité œuvre à la
réalisation des objectifs fixés au regard de :

1. la fiabilité de l’information financière,


2. de l’efficacité et de l’efficience des opérations,
3. du respect des textes légaux et réglementaires,
4. de la présentation des états financiers aux
parties intéressées.
• Les personnes constituant le gouvernement d’entreprise
n’incluent la direction que si celle-ci est investie de telles fonctions.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 90
Conduite CONCEPTS DE BASE
d'un audit
selon les
Normes
ISA
Etendue d’un audit d’états financiers
• L’auditeur doit effectuer un audit selon les Normes
Internationales d’Audit.

•Le vocable «étendue d’un audit » se réfère aux procédures


d’audit qui, selon le jugement de l’auditeur et sur la base des
Normes ISA, sont considérées comme appropriées en la
circonstance pour atteindre l’objectif de l’audit.

• Pour définir les procédures à mettre en œuvre dans la


conduite d’un audit selon les Normes Internationales d’Audit,
l’auditeur doit se conformer à chacune des Normes
Internationales d’Audit qui s’y appliquent.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 91
CONCEPTS DE BASE

Respect des Normes ISA relatives à un audit


•L'auditeur doit se conformer à l'ensemble des Normes ISA
pertinentes pour un audit. Une Norme ISA est pertinente pour
lorsque la réalité des faits et des circonstances décrits dans la
Norme existent.

•L'auditeur doit avoir une connaissance de l'intégralité du texte


d'une Norme ISA, y compris des modalités d'application et
autres informations explicatives, pour en comprendre les
objectifs et pour appliquer les diligences requises correctement.

•Dans son rapport, l'auditeur ne doit pas faire référence à la


conformité de l'audit avec les Normes ISA, à moins qu'il n'ait
effectué celui-ci conformément aux diligences requises par
cette Norme ISA et par toutes celles pertinentes pour l'audit.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 92
CONCEPTS DE BASE

Respect des Normes ISA relatives à un audit


L’obligation d’une diligence requise n'est pas pertinente
seulement dans les cas où :
a) L'intégralité de la Norme ISA n'est pas applicable (par
exemple, lorsque l'entité n'a pas de fonction d'audit
interne, rien dans la Norme ISA 610 n’est pertinent); ou
(b) la diligence requise est conditionnelle et aucune des
conditions prévues n'existe (par exemple, l’exigence d'avoir
à modifier l'opinion lorsqu'il existe une impossibilité de
recueillir des éléments probants suffisants et appropriés,
mais que cette impossibilité n'existe pas).

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 93
CONCEPTS DE BASE

•Application et respect des diligences requises


•Sauf exception, l'auditeur doit se conformer à chacune des diligences
requises par une Norme ISA à moins que, dans le contexte de l'audit :
•(a) l'ensemble de la Norme ISA n'est pas pertinent; ou
•(b) une diligence requise n'est pas pertinente dès lors que son
application dépend d'une condition qui n'est pas présente.
•Dans des circonstances exceptionnelles, l'auditeur peut juger
nécessaire de déroger à une diligence requise par une Norme ISA. En
pareille situation, l'auditeur doit mettre en œuvre des procédures d'audit
alternatives pour atteindre le but recherché par cette diligence.
•Les cas où il est attendu que l'auditeur puisse avoir à déroger à une
diligence requise sont ceux où une diligence exige la mise en œuvre
d'une procédure spécifique alors que dans les circonstances propres à
l'audit, cette procédure serait inefficace pour atteindre le but recherché
par la diligence requise
Les Normes ISA ne demandent pas de se conformer à une diligence requise qui n'est
pas pertinente dans les circonstances de l'audit.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 94
CONCEPTS DE BASE

Incapacité d'atteindre un objectif: cas de « limitation »

Lorsqu'un objectif d'une Norme ISA pertinente ne peut être


atteint, l'auditeur doit évaluer si cette situation l'empêche
d'atteindre les objectifs généraux de l'audit et requiert
alors, selon les Normes ISA, qu'il modifie le paragraphe
d'opinion dans son rapport d'audit ou qu'il se démettre de la
mission (lorsque ceci est permis par la loi ou la
réglementation applicable).

L'incapacité d'atteindre un objectif est une question


importante qui requiert d'être documentée dans les dossiers
conformément à la Norme ISA 230.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 95
CONCEPTS DE BASE

Prémisse sous-tendant les responsabilités de la direction et, le cas


échéant, le gouvernement d'entreprise, sur la base de laquelle
l'audit est effectué

En raison de l'importance des prémisses sur lesquelles la conduite d'un


audit s'appuie, l'auditeur est tenu, comme condition préalable à
l'acceptation de la mission d'audit, de faire prendre acte par la
direction et, le cas échéant, par les personnes constituant le
gouvernement d'entreprise, qu'elles reconnaissent et comprennent leurs
responsabilités

Prémisse signifie l’expectative selon laquelle la direction et, le cas


échéant, le gouvernement d'entreprise ont reconnu et comprennent
qu’elles assument les responsabilités suivantes qui sont fondamentales
à la conduite d'un audit selon les ISA , à savoir:

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 96
CONCEPTS DE BASE

prémisse sous-tendant les responsabilités de la direction et, le cas


échéant, le gouvernement d'entreprise, sur la base de laquelle l'audit
est effectué
à savoir:
•(i) responsabilité de l'établissement des états financiers conformément au
référentiel comptable applicable, y compris, le cas échéant, leur
présentation sincère ;
•(ii) responsabilité pour le contrôle interne que la direction, et le
gouvernement d’entreprise, considèrent comme nécessaire pour permettre
l’établissement d’états financiers ne comportant pas d’anomalies
significatives; et
•(iii) responsabilité:
•a. de donner à l’auditeur accès aux informations dont la direction et, le
cas échéant, les personnes constituant le gouvernement d’entreprise
ont connaissance et qui ont trait à l'établissement des états financiers,
telles que la comptabilité et la documentation y afférente, et d’autres éléments;
•b. de fournir à l’auditeur les informations supplémentaires qu’il peut demander à
la direction et, le cas échéant, aux personnes constituant le gouvernement
d'entreprise, pour les besoins de l’audit; et
•c. pour laisser à l’auditeur libre accès aux personnes au sein de l'entité auprès
desquelles il considère qu'il est nécessaire de recueillir des éléments probants.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 97
CONCEPTS DE BASE

La notion « d’états financiers »

•Elle se réfère à une présentation structurée de l’information


financière, qui comprend généralement des notes annexes, établie à
partir de la comptabilité et dont l’objectif est de communiquer les
ressources économiques de l’entité et ses obligations à une date
donnée, ainsi que les changements intervenus dans ces éléments
durant une période déterminée, selon un référentiel comptable.

•Ce terme peut se référer à un jeu complet d’états financiers, mais il


peut également viser un état financier individuel, tel qu’un bilan ou un
état des produits et des charges et les informations complémentaires
qui y sont liées.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 98
CONCEPTS DE BASE

•Dans certains référentiels comptables, un état financier


individuel, tel qu’un état des flux de trésorerie et les
informations données en notes annexes constituent un jeu
complet d’états financiers.

•Par exemple, les Normes Comptables Internationales pour


le Secteur Public (International Public Sector Accounting
Standard, IPSAS), «Présentation de l’information financière
sur la base d’une comptabilité de trésorerie» (« Financial
Reporting Under the Cash Basis of Accounting »), stipulent
que l’état financier principal pour une entité du secteur public
qui établit et présente ses états financiers selon cette norme
IPSAS, est un état des encaissements et des paiements.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 99
CONCEPTS DE BASE

d'autres exemples d'état financier unique,


chacun desquels comprendra des notes y
relatives sont les suivants :
o un bilan ;
o un compte de résultat ou un compte de pertes et
profits ;
o un état des variations des réserves ;
o un tableau des flux de trésorerie ;
o un état des actifs et des passifs ne comprenant pas
les capitaux propres ;
o un état des variations des capitaux propres ; o un état
des produits et des charges ;
o un compte de pertes et profits par ligne de produits.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 100
CONCEPTS DE BASE

Les états financiers peuvent être établis


conformément à un référentiel comptable destiné à
satisfaire :
•• les besoins d'informations financières à caractère
général d'un large éventail d'utilisateurs (visées en
tant qu'“états financiers à caractère général”); ou

•• les besoins d'informations financières


d'utilisateurs particuliers (c'est-à-dire les « états
financiers à caractère spécifique »).

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 101
Notion de référentiel en audit

Pour réaliser une mission d’assurance il


faut essentiellement 2 référentiels

Référentiel décrivant
Référentiel décrivant le cadre, les techniques
les diligences d’ Audit et méthodes
d’assurance de comptabilisation
ou de revue limitée ou d’évaluation
et de mesure

Chapitre 0.2 préface e t


cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Sources de normalisation en
matière comptable
–Normes comptables du système comptable tunisien
•1 cadre conceptuel (1996)
•40 normes :
–15 normes générales (1996)
–3 normes sectorielles sur les OPCVM (Organismes de Placement Collectifs
de Valeurs Mobilières) (1999)
–2 normes gles (états financiers intermédiaires+ R&D) (1999)
–5 normes sectorielles bancaires (1999)
–6 normes sectorielles assurances et réassurance (2000)
–3 normes sectorielles sur les associations accordant des micro crédits (2001)
–5 normes relatives aux groupes de sociétés (2003)
–1 norme sur le leasing (2008)

Chapitre 0.2 préface e t


cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
Sources de normalisation en
matière d’audit
Normes Internationales : IFAC

–Normes des comportements professionnels


–Normes techniques
–Normes de contrôle qualité
–Directives ou recommandations
–Normes d’éducation…
(Voir détail des normes et leur structure fournies
avec le cours)
Chapitre 0.2 préface e t
- cadre conceptuel
IHEC -CES REVISION
Préparé par Maher GAIDA COMPTABLE
KEY
ACCOUNTABILITY
OVERSIGHT
Oversight & Consultation
l’IFAC
Structure de l’ CONSULTATION/ADVICE

IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Préparé par Maher GAIDA IAASB
1
Code de l’éthique professionnelle de l’IFAC
Services couverts par les déclarations de l’I.A.A.S.B

ISQCs 1-99 Normes internationales de contrôle qualité 1

Structure internationale de l’assurance des engagements

Assurance des engagements autres


Audit et revue des informations que Audit et revue des informations
financières historiques financières historiques

34 ISAEs 3000-3699 2
International Standards on
ISAs 100-999 Assurance Engagements
International
Standards on Auditing IAEPSs 3700-3999
International Auditing
0
Practice Statements
15 ISREs 2000-2699
IAPSs International standards 2
on Services connexes
1000-1999
International Review Engagements
Auditing Practice ISRSs 4000-4699 International 2
Statements IREPSs Standards on Related Services
2700-2999 0
International IRSPSs 4700-4999 International 0
Reviewengagement
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Related
practice statement
Préparé par Maher GAIDA Services Practice Statements
ISA 120 FRAMEWORK OF INTERNATIONAL
STANDARDS ON AUDITING
Audit Services connexes

Nature Procédures Mission de


Audit Revue
du service convenues compilation

Assurance Pas
Pas
raisonnable Assurance d’assurance
assurance d’assurance
(élevés mais modérée fournie
fournie
non absolue)

Relater les faits Identification


Assurance
Assurance selon les des
Rapport Négative
positive procédures informations
convenues compilées
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Préparé par Maher GAIDA
NORMES INTERNATIONALES
D'AUDIT

– N° 200 à 299 : Normes traitant des principes généraux et


des responsabilités (Termes de la mission d’audit;
Contrôle qualité; Documentation; Fraude;etc.)

– N° 300 à 499 : Evaluation des risques et éléments de


réponse aux risques identifiés (Planification,
Connaissance de l’entité; Caractère significatif; etc.)

– N° 500 à 599 : Eléments probants (Eléments probants,


Confirmation externe, Procédures analytiques, sondage,
parties liées, continuité
IHEC- Cours d’audit d’exploitation,etc.)
de révision comptable
Préparé par Maher GAIDA
NORMES INTERNATIONALES
D'AUDIT

• N° 600 à 699 : Utilisation des travaux


d'autres professionnels
• N° 700 à 799 : Conclusions de l'audit et
rapports
• N° 800 à 899 : Domaines spécialisés

IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Préparé par Maher GAIDA
CONCEPTS DE BASE

• Notion de référentiels comptables

• Référentiel comptable suivi par la


direction et les personnes constituant le
gouvernement d'entreprise, pour
l'établissement des états financiers, et
qui est acceptable au regard de la nature
de l'entité et de l'objectif des états
financiers, ou qui est exigé par la loi ou
un règlement.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 110
CONCEPTS DE BASE

• Notion de référentiels comptables

•Certains référentiels comptables sont basés sur le


principe de présentation sincère, tandis que d'autres
reposent sur le concept de conformité.
•Les référentiels comptables qui incluent principalement
des normes d'information financière édictées par un
organisme autorisé ou reconnu pour promulguer des
normes applicables par les entités pour l'établissement
d'états financiers à caractère général, sont souvent
conçus pour atteindre l'objectif de présentation sincère,
par exemple, les Normes NCT ou IFRS

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 111
CONCEPTS DE BASE

• Notion de référentiels comptables


•L'expression “référentiel reposant sur le principe de présentation
sincère” est utilisée pour se référer à un référentiel comptable qui
requiert la conformité avec les exigences de ce référentiel, et :
•(i) acte explicitement ou implicitement que pour satisfaire à
l'exigence de présentation sincère des états financiers, il peut être
nécessaire pour la direction de fournir des informations au-delà de
celles spécifiquement exigées par le référentiel; ou
•(ii) acte explicitement qu'il peut être nécessaire pour la direction de
s'écarter d'une exigence du référentiel pour satisfaire à celle de
présentation sincère des états financiers. De tels écarts sont
considérés comme nécessaires seulement dans des circonstances
extrêmement rares.
•L'expression “ référentiel reposant sur le concept de conformité” est
utilisée pour se référer à un référentiel comptable qui requiert la
conformité avec les exigences de ce référentiel, mais qui ne contient pas
la reconnaissance des points (i) et (ii) ci-dessus.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 112
CONCEPTS DE BASE

• Notion de référentiels comptables

•Les référentiels comptables acceptables


pour l’établissement d’états financiers à
caractère général incluent généralement
les caractéristiques suivantes ayant pour
objectif de fournir au travers des états
financiers une information utile aux
utilisateurs de ces derniers:
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 113
caractère
de fiabilité
caractère
caractère
intelligible
pertinent

caractère
complet caractéristiques
d’1 référentiel une neutralité
comptable
acceptables pour
l’établissement
d’EF à caractère
Chap 1: Concepts et
général:
IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 114
CONCEPTS DE BASE

• (a) un caractère pertinent,


la pertinence s’apprécie en termes d’informations nécessaires
pour répondre aux besoins communs d’un large éventail
d’utilisateurs amenés à prendre des décisions d’ordre
économique.
•(b) un caractère complet,
en ce sens que les opérations et les événements, les soldes
de comptes et les informations fournies dans les états
financiers, qui peuvent affecter la présentation sincère des
états financiers, ne sont pas omis

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 115
CONCEPTS DE BASE

•(c) un caractère de fiabilité, en ce sens que


l’information fournie par les états financiers:
(i) reflète la substance économique des événements et des
transactions plutôt que leur fondement juridique;
(ii) résulte d’évaluations et d’appréciations raisonnables
similaires dans le temps, et est présentée, y compris
l’information fournie dans les états financiers, de façon
identique d’une période à l’autre, lorsque cette information est
utilisée dans des circonstances similaires
•(d) une neutralité,
en ce sens que l’information fournie par les états financiers
n’est pas biaisée ou orientée
•(e) un caractère intelligible,
en ce sens que l’information fournie par les états financiers est
claire et compréhensible et n’est pas sujette à interprétation.
Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable
Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 116
CONCEPTS DE BASE

Expression d’une opinion sur les états financiers

•Lorsque l’auditeur exprime une opinion sur un jeu complet d’états


financiers à caractère général établis selon un référentiel comptable
ayant pour finalité de donner une image fidèle (présentation
sincère), il se réfère à la Norme ISA 700 «Rapport de l’auditeur
(indépendant) sur un jeu complet d’états financiers à caractère
général »,

•L’auditeur se réfère également à la Norme ISA 701 lorsqu’il émet


un rapport d’audit modifié, ce dernier pouvant inclure un paragraphe
d’observation, une opinion avec réserve, une impossibilité
d’exprimer une opinion ou une opinion défavorable

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 117
CONCEPTS DE BASE

L’auditeur se réfère aux Normes ISA 8XX


lorsqu’il exprime une opinion sur:

•(a) un jeu complet d’états financiers établis


conformément à un autre référentiel complet de principes
comptables
•(b) un composant d’un jeu complet d’états financiers à
caractère général ou spécial, tel qu’un état financier pris
isolément, des comptes spécifiques, des éléments d’un
compte ou des postes des états financiers;
•(c) le respect des clauses contractuelles ; et
•(d) des états financiers résumés.

Chap 1: Concepts et IHEC- Cours d’audit de révision comptable


Principes de Base Préparé par Maher GAIDA 118