Vous êtes sur la page 1sur 17

Chapitre : la liquidation de l’IS :

Énoncé :

L’impôt dû de l’année 2012 = 3 000

L’IS dû 2013 = 2 900 et la CM due 2013 = 3 000

Journal au 31/12/213 :

31-12-2013
6705 3 000
4453-2013 3 000

31-12-2013
4453-2013 3 000
3453-2013 3 000

Après ces deux écritures, l’entreprise, par rapport à l’impôt de 2013, n’a ni dettes ni créances envers
l’Etat.

Elle doit commencer à verser des avances sur l’impôt de 2014 et en prenant comme référence de
calcul l’impôt dû de l’année 2013. A ce titre, il y a lieu d’envisager deux cas de figures :

 CM référence ≤ 3000 dh (le minimum de la CM)


 CM › 3 000

Dans le premier cas, l’entreprise versera tout le minimum en un seul acompte (le 31Mars).

Cependant, dans le second cas, il y’aura versement de quatre acomptes chacun est égal à 25% de la
CM due l’année passée.

31-03-2014
3453- 2014 3 000
5141 3 000

Le 31-12-2014 : IS dû = 180 000 dh ; CM due = 200 000 dh

31-12-2014
6705 200 000
4453-2014 200 000

31-12-2014
4453- 2014 3 000
3453-2014 3 000

La créance impôt 2014 est soldée mais la dette impôt 2014 est égale à 197 000 dh (reliquat)
31-03-2015
4453- 2014 197 000
5141 197 000

Après cette écriture, l’entreprise, par rapport à l’impôt de 2014, n’a ni dettes ni créances envers
l’Etat.

Elle doit commencer à verser des avances sur l’impôt de 2015 et en prenant comme référence de
calcul l’impôt dû de l’année 2014 (soit 200 000 dh)

31-03-2015
3453- 2015 50 000
5141 50 000

30-06-2015
3453- 2015 50 000
5141 50 000

30-09-2015
3453- 2015 50 000
5141 50 000

31-12-2015
3453- 2015 50 000
5141 50 000

31-12-2015 : l’IS dû 2015 = 180 000 dh ; CM due = 100 000 dh

31-12-2015
6701 180 000
4453-15 180 000

31-12-2015
4453- 2015 180 000
3453-2015 180 000

La dette impôt 2015 est soldée mais la créance impôt 2015 est égale à 20 000 dh (crédit ou trop
d’acomptes versés à récupérer ou à restituer). Ce crédit d’acompte sera imputé sur le ou les
acomptes suivants ou le cas échéant sur le ou les impôts suivants.
31-03-2016
3453- 2016 45 000
3453-2015 20 000
5141 25 000

La créance impôt
2015 est soldée
30-06-2016
3453- 2016 45 000
5141 45 000
30-09-2016
3453- 2016 45 000
5141 45 000

31-12-2016
3453- 2016 45 000
5141 45 000

Le 31-12-2016 : l’impôt dû = 80 000 dh.

31-12-2016
6701 80 000
4453-16 80 000

31-12-2016
4453-2016 80 000
3453-16 80 000

Après ces deux écritures, la dette impôt 2016 est soldée mais il reste encore une créance de 100 000
dh envers l’Etat, sous forme d’acomptes versés en trop au titre de l’impôt 2016.

31-03-2017
3453-2017 20 000
3453-16 20 000

30-06-2017
3453-2017 20 000
3453-16 20 000

30-09-2017
3453-2017 20 000
3453-16 20 000

31-12-2017
3453-2017 20 000
3453-16 20 000
Après ces quatre écritures et même en ne payant pas liquide les acomptes au titre de l’impôt 2017, il
reste encore un crédit d’impôt 2016 de 20 000 dh et un autre crédit de 80 000 relatifs à l’impôt 2017,
soit une créance totale de 100 000 dh à imputer ultérieurement.

31-12-2017 : Impôt dû 2017 = 85 000 dh

31-12-2017
6701 85 000
4453-17 85 000

31-12-2017
4453-2017 85 000
3453-16 20 000
3453-17 65 000

On remarque, à la suite de ces deux écritures que la créance totale du crédit d’impôt de 100 000 dh
n’a pas été ou ne sera pas récupérée de la même source. C’est ainsi que le crédit d’impôt 2016 de 20
000 dh a été imputé intégralement à la dette impôt 2017 alors que le crédit d’impôt 2017 de 80 000
dh n’a été absorbé, à l’aide de l’impôt 2017, qu’à hauteur de 65 000 dh. Le crédit 2017 restant de 15
000 dh sera donc imputé, d’abord sur le ou les acomptes futurs sinon sur l’impôt futur. Dans notre
cas, le crédit de 2017 de 15 000 dh sera imputé sur le premier acompte de 2018.

31-03-2018
3453-2018 21 250
3453-17 15 000
5141 6 250

Après cette écriture, par rapport à l’impôt 2017, il n’y a ni dettes ni créances.

30-06-2018
3453-2018 21 250
5141 20 000

30-09-2018
3453-2018 21 250
5141 21 250

31-12-2018
3453-2018 21 250
5141 21 250

Le 31-12-2018 : CM due = 3000 dh et IS dû = 2350 dh

31-12-2018
6705 3000
4453-2018 3 000
31-12-2018
4453-2018 3000
3453-2018 3000

La dette impôt 2018 est soldée, il reste cependant un crédit d’impôt 2018 de 82 000 dh

31-03-2019
3453-2019 3000
3453-2018 3 000

Il reste encore un crédit d’impôt 2018 de 79000 dh et de 3 000 pour 2019 soit un crédit total de

82 000

Le 31-12-2019 : impôt dû = 99 900 dh

31-12-2019
6701 99 900
4453-2019 99 900

31-12-2019
4453-2019 82 000
3453- 2018 79 000
3453- 2019 3 000

La créance impôt 2018 est soldée et aussi celle de 2019. Par conséquent, il reste une dette sur
l’impôt 2019 de 17 000 dh (reliquat à régler au plus tard le 31/03/2020). Mais avec le confinement et
l’état d’urgence sanitaire causés par le COVID 19, ce reliquat sera repoussé pour après le
confinement.

Après le
confinement
4453-2019 17 000
5141 17 000

Paiement aussi du premier acompte de l’impôt 2020 sur la base de l’impôt dû de 2019 :

Soit (99 900 / 4 = 24975)

Après le
confinement
3453-2020 24 975
5141 24 975
3453-2013
Dates Débit Crédit Soldes 4453-2013
01.01.2013 3000 3000 Dates Débit Crédit Soldes
31.12.2013 3 000 0 31.12.2013 3000 3000
31.12.2013 3 000 0
3453-2014
Dates Débits Crédits Soldes 4453-2014
31.03.2014 3 000 3 000 Dates Débits Crédits Soldes
31.12.2014 3 000 0 31.12.2014 200 000 200 000
31.12.2014 3 000 197 000
3453-2015 31.03.2015 197 000 0
Dates Débits Crédits Soldes 4453-2015
31.03.2015 50 000 50 000 Dates Débits Crédits Soldes
30.06.2015 50 000 100 000 31.12.2015 180 000 180 000
30.09.2015 50 000 150 000 31.12.2015 180 000 0
31.12.2015 50 000 200 000
31.12.2015 180 000 20 000
31.03.2016 20 000 0

3453-2016
Dates Débits Crédits Soldes 4453-2016
31.03.2016 45 000 45 000 Dates Débits Crédits Soldes
30.06.2016 45 000 90 000 31.12.2016 80 000 80 000
30.09.2016 45 000 135 000 31.12.2016 80 000 0
31.12.2016 45 000 180 000
31.12.2016 80 000 100 000
31.03.2017 20 000 80 000
30.06.2017 20 000 60 000
30.09.2017 20 000 40 000
31.12.2017 20 000 20 000
31.12.2017 20 000 0

3453-2017
Dates Débits Crédits Soldes 4453-2017
31.03.2017 20 000 20 000 Dates Débits Crédits Soldes
30.06.2017 20 000 40 000 31.12.2017 85 000 85 000
30.09.2017 20 000 60 000 31.12.2017 85 000 0
31.12.2017 20 000 80 000
31.12.2017 65 000 15 000
31.03.2018 15 000 0

3453-2018
Dates Débits Crédits Soldes 4453-2018
31.03.2018 21 250 21 250 Dates Débits Crédits Soldes
30.06.2018 21 250 42 500 31.12.2018 3000 3000
30.09.2018 21 250 63 750 31.12.2018 3000 0
31.12.2018 21 250 85 000
31.12.2018 3000 82 000
31.03.2019 3000 79 000
31.12.2019 79 000 0
3453-2019
Dates Débits Crédits Soldes 4453-2019
31.03.2019 3 000 3 000 Dates Débits Crédits Soldes
31.12.2019 3 000 0 31.12.2019 99 900 99 900
31.12.2019 82 000 17 000
3453-2020 Après le 17 000 0
confinement
Dates Débits Crédits Soldes
Après le 24 975 24 975
confinement
S<
Traitement comptable et fiscal de la dispense de paiement des acomptes provisionnels

Premier cas : Dispense réussie :

Situation n°1 : Impôt dû 2012 = impôt dû 2013 = 200 000 dh

31-03-2014
3453-2014 50 000
5141 50 000

La déclaration de dispense de paiement des trois autres acomptes de 2014 a été faite par l’entreprise
avant le 15/06/2014.

30-06-2014
Néant

30-09-2014
Néant

31-12-2014
Néant

31.12.2014 : impôt dû 2014 = 45 000 dh

Dans ce cas, l’entreprise a réussi sa dispense :

31-12-2014
6701 45 000
4453-2014 45 000

31-12-2014
4453-2014 45 000
3453-2014 45 000

La dette impôt 2014 est soldée mais il reste une créance d’impôt 2014 de 5 000 dh à imputer sur les
prochains acomptes ou impôts comme vu la séance précédente.
Situation n°2 : Impôt dû 2012 = impôt dû 2013 = 200 000 dh

31-03-2014
3453-2014 50 000
5141 50 000

La déclaration de dispense de paiement des trois autres acomptes de 2014 a été faite par l’entreprise
avant le 15/06/2014.

30-06-2014
Néant

30-09-2014
Néant

31-12-2014
Néant

31.12.2014 : impôt dû 2014 = 55 000 dh

Dans ce cas, l’entreprise a réussi sa dispense : la différence est égale exactement à 10%

31-12-2014
6701 55 000
4453-2014 55 000

31-12-2014
4453-2014 50 000
3453-2014 50 000

La créance impôt 2014 est soldée mais il reste une dette d’impôt 2014 de 5 000 dh (reliquat) à payer
au plus tard le 31/03/2015.

31-03-2015
4453-2014 5 000
4453-2014 5 000

31-03-2015
3453-2015 13 750
5141 13 750
Situation n°3 : Impôt dû 2012 = impôt dû 2013 = 200 000 dh

31-03-2014
3453-2014 50 000
5141 50 000

La déclaration de dispense de paiement des trois autres acomptes de 2014 a été faite par l’entreprise
avant le 15/06/2014.

30-06-2014
Néant

30-09-2014
Néant

31-12-2014
Néant

31.12.2014 : impôt dû 2014 = 10 000 dh

Dans ce cas, l’entreprise a réussi sa dispense :

31-12-2014
6701 10 000
4453-2014 10 000

31-12-2014
4453-2014 10 000
3453-2014 10 000

La dette impôt 2014 est soldée mais il reste une créance d’impôt 2014 de 40 000 dh à imputer sur les
prochains acomptes ou impôts.

31-03-2015
3453-2015 2 500
3453-14 2 500

30-06-2015
3453-2015 2 500
3453-14 2 500
30-09-2015
3453-2015 2 500
3453-14 2 500

31-12-2015
3453-2015 2 500
3453-14 2 500

Après ces quatre écritures et même en ne payant pas liquide les acomptes au titre de l’impôt 2015, il
reste encore un crédit d’impôt 2014 de 30 000 dh et un autre crédit de 10 000 relatifs à l’impôt 2015,
soit une créance totale de 40 000 dh à imputer ultérieurement.

31-12-2015 : Impôt dû 2015 = 85 000 dh

31-12-2015
6701 85 000
4453-15 85 000

31-12-2015
4453-2015 40 000
3453-2014 30 000
3453-2015 10 000

Les créances impôts 2014 et 2015 sont soldées mais il reste une dette impôt 2015 de 45 000 dh à
régler au plus tard le 31-03-2016.
Cas n°2 : Dispense sanctionnée :

I- La régularisation a été effectuée avant la date d’exigibilité du quatrième acompte 

Impôt dû 2012 = impôt dû 2013 = 200 000 dh

31-03-2014
3453-2014 50 000
5141 50 000

La déclaration de dispense de paiement des trois autres acomptes de 2014 a été faite par l’entreprise
avant le 15/06/2014.

30-06-2014
Néant

30-09-2014
Néant

Le 16-10-2014, sur la base de ses prévisions, l’entreprise a décidé de revenir par rapport à sa décision
de dispense

16-10-2014
3453-2014 50 000
65831 8 250 (1)
5141 58 250

Deuxième
acompte 2014

16-10-2014
3453-2014 50 000
65831 5 000 (2)
5141 55 000

Troisième
acompte 2014

(1) Pénalité du retard de l’acompte de juin : 10% * 50 000 = 5 000 dh


Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*3 = 750
Sommes des sanctions = 8 250
(2) Pénalité du retard de l’acompte de Septembre : 5% * 50 000 = 2 500 dh
Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Sommes des sanctions = 5 000 dh
31-12-2014
3453-2014 50 000
5141 50 000

II- La régularisation a été effectuée après la date d’exigibilité du quatrième acompte 

Impôt dû 2012 = impôt dû 2013 = 200 000 dh

31-03-2014
3453-2014 50 000
5141 50 000

La déclaration de dispense de paiement des trois autres acomptes de 2014 a été faite par l’entreprise
avant le 15/06/2014.

30-06-2014
Néant

30-09-2014
Néant

31-12-2014
Néant

Situation n°1 :

La régularisation de l’impôt 2014 a été effectuée Le 16-01-2015, l’impôt dû 2014 = 56 000 dh

31-12-2014
6701 56 000
4453-2014 56 000

16-01-2015
3453-2014 50 000
65831 9 000 (1)
5141 59 000

Deuxième
acompte 2014
16-01-2015
3453-2014 50 000
65831 8 250 (2)
5141 58 250

Troisième
acompte 2014

16-01-2015
3453-2014 50 000
6585 5 000 (3)
5141 55 000

Quatrième
acompte 2014

(1) Pénalité du retard de l’acompte de juin : 10% * 50 000 = 5 000 dh


Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*6 = 1 500 dh
Sommes des sanctions = 9 000 dh
(2) Pénalité du retard de l’acompte de Septembre : 10% * 50 000 = 5 000 dh
Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*3 = 750 dh
Sommes des sanctions = 8 250 dh
(3) Pénalité du retard de l’acompte de décembre : 5% * 50 000 = 2 500 dh
Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*0 = 0 dh
Sommes des sanctions = 5 000 dh

Après ces écritures, il y a une dette impôt 2014 de 56 000 dh et une créance impôt 2014 de
200 000 dh.

16-01-2014
4453-2014 56 000
3453-2014 56 000

Après cette écriture de compensation, la dette impôt 2014 s’annule mais il reste une créance impôt
2014 de 144 000 dh à imputer, comme vu dans la séance passée, dans les acomptes ou l’impôt
futurs.
Situation n°2 :

La régularisation de l’impôt 2014 a été effectuée Le 16-01-2015, l’impôt dû 2014 = 200 000 dh

31-12-2014
6701 200 000
4453-2014 200 000

16-01-2015
3453-2014 50 000
65831 9 000 (1)
5141 59 000

Deuxième
acompte 2014

16-01-2015
3453-2014 50 000
65831 8 250 (2)
5141 58 250

Troisième
acompte 2014

16-01-2015
3453-2014 50 000
6585 5 000 (3)
5141 55 000

Quatrième
acompte 2014

(1) Pénalité du retard de l’acompte de juin : 10% * 50 000 = 5 000 dh


Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*6 = 1 500 dh
Sommes des sanctions = 9 000 dh
(2) Pénalité du retard de l’acompte de Septembre : 10% * 50 000 = 5 000 dh
Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*3 = 750 dh
Sommes des sanctions = 8 250 dh
(3) Pénalité du retard de l’acompte de décembre : 5% * 50 000 = 2 500 dh
Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*0 = 0 dh
Sommes des sanctions = 5 000 dh

Après ces écritures, il y a une dette impôt 2014 de 200 000 dh et une créance impôt 2014 de
200 000 dh.
16-01-2015
4453-2014 200 000
3453-2014 200 000

Après cette écriture de compensation, la dette et la créance impôt 2014, les deux se sont soldées.

Situation n°3 :

La régularisation de l’impôt 2014 a été effectuée Le 16-01-2015, l’impôt dû 2014 = 300 000 dh

31-12-2014
6701 300 000
4453-2014 300 000

16-01-2015
3453-2014 50 000
65831 9 000 (1)
5141 59 000

Deuxième
acompte 2014

16-01-2015
3453-2014 50 000
65831 8 250 (2)
5141 58 250

Troisième
acompte 2014

16-01-2015
3453-2014 50 000
6585 5 000 (3)
5141 55 000

Quatrième
acompte 2014

(1) Pénalité du retard de l’acompte de juin : 10% * 50 000 = 5 000 dh


Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*6 = 1 500 dh
Sommes des sanctions = 9 000 dh
(2) Pénalité du retard de l’acompte de Septembre : 10% * 50 000 = 5 000 dh
Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*3 = 750 dh
Sommes des sanctions = 8 250 dh
(3) Pénalité du retard de l’acompte de décembre : 5% * 50 000 = 2 500 dh
Majoration du premier de retard : 5%* 50 000= 2 500 dh
Majoration des autres mois de retard : 50 000 * 0,5%*0 = 0 dh
Sommes des sanctions = 5 000 dh

Après ces écritures, il y a une dette impôt 2014 de 300 000 dh et une créance impôt 2014 de
200 000 dh.

16-01-2015
4453-2014 200 000
3453-2014 200 000

Après cette écriture de compensation, la créance impôt 2014 s’annule mais il reste une dette impôt
2014 de 100 000 dh (reliquat) à régler au plus tard le 31-03-2015.

31-03-2015
4453-2014 100 000
5141 100 000

La dette impôt 2014 est soldée.

31-03-2015
3453-2015 75 000
5141 75 000