Vous êtes sur la page 1sur 8

Supplément EXERCICES – ME1 – Cinématique du Point – Feuille 1/2

Mouvement 1D Exercice 4 : Mouvements rectilignes simultanés


Soit une voiture de largeur L en mouvement le long d’un
Exercice 1 : Distance de sécurité ? trottoir rectiligne xx’. Un piéton décide de traverser la route au
moment où la voiture se trouve à une distance D. Le mouvement
On étudie le mouvement de deux voitures, considérées JG
du piéton est rectiligne, uniforme, de vitesse v , inclinée d’un
comme ponctuelles, sur un axe (Ox), qui se suivent à une
angle φ par rapport à l’axe Oy.
distance d, les deux à la vitesse constante v0. A t = 0s, la première
voiture freine avec une décélération a. La seconde ne commence y
D
à freiner qu'au bout d'un temps tr = 0.6s avec une décélération b.
φ JG
1. Quelle condition doit satisfaire d pour que la 2nde voiture v
Voiture L
s'arrête derrière la 1ère ?
2. AN avec v0 = 108km/h, a = 7.5m.s-2 et b = 6 m.s-2.
G
O ex x
3. Comparer la valeur de cette distance d avec la distance
JG JJG
d’arrêt de chacune des voitures prises séparément. 1. La voiture se déplace à V =V ⋅ e x constante. Dans le cas où φ
4. Et dans le cas où les deux voitures ont même décélération ? = 0 (il marche perpendiculairement au trottoir), quelle doit la
vitesse v0 du piéton pour que la collision soit évitée ?

d 2. Dans le cas d’un angle φ quelconque, exprimer la vitesse v1 du


x piéton, les équations horaire de son mouvement, et en
déduire la condition sur L, D, v1, V et l’angle φ pour que la
collision soit évitée.

Exercice 2 : De l’utilité de la ceinture de sécurité ? 3. En déduire la vitesse minimale vmin à laquelle peut marcher le
piéton, avec l’angle φmin correspondant. Exprimer vmin en
Un véhicule de masse m, en translation rectiligne uniforme fonction de L, D et V.
de vitesse v0 subit un choc violent. Entre le début et la fin de
celui-ci, le centre d’inertie du véhicule s’est déplacé d’une
distance d = 1m.
1m
1. Dans l’hypothèse d’une vitesse Mouvement 2D – Coordonnées Cartésiennes
décroissant linéairement, calculer
la valeur de l’accélération subie
lors du choc.
Exercice 5 : Equations Horaires (2D et 3D)

2. AN : v0=14m.s-1 et d = 1m. Qu’en Un point M décrit l’espace avec les coordonnées cartésiennes
(Après l’accident) suivantes :
pensez-vous ?
⎧ x (t ) = 5t ⎧ x (t ) = 0 ⎧ x (t ) = 2t 2
Exercice 3 : Mouvements rectiligne exponentiel a) ⎪ b) ⎪⎪ c) ⎪⎪
⎨ y (t ) = 2 ⎨ y (t ) = − 4t ⎨ y (t ) = 0
2

⎪ ⎪ ⎪
⎩ z (t ) = 15t ⎪⎩ z (t ) = 0 ⎪⎩ z (t ) = − 10t
Un point mobile M se déplace le long de l’axe Ox. Son 2

abscisse x est fonction du temps : x (t ) = a ⎡1 − exp ⎛ −t ⎞ ⎤ .


⎢ ⎜ ⎟⎥
⎣ ⎝ τ ⎠⎦ ⎧ x (t ) = 2 ⎧ x (t ) = 4 ⎧x (t ) = 4 sin ωt
d) ⎪ e) ⎪
⎪ f) ⎪
⎨ y (t ) = 0 ⎨ y (t ) = −4t ⎨ y (t ) = 3
1. Quelles sont les dimensions des paramètres a et τ ? 2

⎪ ⎪ ⎪
⎩z (t ) = 4t − 8t ⎪⎩z (t ) = t 2 ⎩z (t ) = 0
2
2. Quelle est la valeur finale de x, au bout d’un temps très long ?
3. Calculer la vitesse moyenne entre les dates t1=0,400τ et
t2=0,600τ. On l’exprimera en fonction du rapport a/τ et ⎧x (t ) = 4 sin ωt ⎧ x (t ) = 4 sin ωt ⎧ x (t ) = sin 2 ωt
g) ⎪ h) ⎪
⎪ i) ⎪⎪
d’un coefficient numérique que l’on calculera. ⎨ y (t ) = t ⎨ y (t ) = t ⎨ y (t ) = t
2

⎪ ⎪ ⎪
4. Un capteur mesure les dates de passages ti en différents ⎩z (t ) = 0 ⎪⎩z (t ) = 0 ⎪⎩z (t ) = 0
points d’abscisses xi. Les résultats sont reportés sur le
tableau suivant : ⎧x (t ) = R cos ωt ⎧ x (t ) = R cos ωt ⎧x (t ) = R cos ωt
j) ⎪ k) ⎪ l) ⎪
ti (s) 0 0,45 1,02 1,83 3,22 300 ⎨ y (t ) = R sin ωt ⎨ y (t ) = R sin ωt ⎨y (t ) = R sin ωt
⎪ ⎪ ⎪
xi (cm) 0 20 40 60 80 100 ⎩z (t ) = 3 ⎩z (t ) = 2t ⎩z (t ) = h sin10ωt
4.a) D’après la loi exponentielle de x en fonction du temps, Æ Tracer la trajectoire du point M et trouver son équation
comment exprime-t-on t en fonction de x ? G
Æ Déterminez les expressions du vecteur vitesse v et du
G
4.b) Vérifier que les valeurs mesurées vérifient bien une telle vecteur accélération a .
loi. Par identification, calculer les valeurs de a et de τ
Exercice 6 : Tir balistique dans un champ de pesanteur Mouvement 2D – Coordonnées Polaires
A l’instant t = 0, une particule ponctuelle M est lancée du
JJG
point O avec une vitesse initiale v 0 située dans le plan (Oxz) et
Exercice 7 : Echelle Double
faisant avec l’horizontale un angle α > 0 susceptible d’être ajusté.
y
Le mouvement de ce point, étudié dans le référentiel Une échelle double est posée sur
( )
terrestre ℜ 0 ; eG x , eG y , eG z , t , est tel que son accélération est le sol. Un de ses points d’appui reste A
JJG constamment en contact avec le coin
constante : aG ( M / ℜ) = aG = − g ⋅ e z avec g = gG > 0 O d’un mur. La position de l’échelle
α
l
à l’instant t est repérée par l’angle
z
C G α(t) formé par la portion OA de
zC g l’échelle avec le mur. L’extrémité B
x
G
v0 de l’échelle glisse sur le sol. L’échelle O B
est telle que OA = AB = l.
G G
ey ez α JJG JJG
1. Exprimer les vecteurs vitesse v A et accélération a A du
G x
O ex xC point A dans la base polaire en fonction de l, α , α , α .

2. Exprimer dans la base cartésienne les composantes des


1. Exprimer les composantes du vecteur vitesse vG ( M / ℜ ) à JJG JJG
vecteurs vitesse v B et aB du point B.
l’instant t puis les équations horaires du mouvement.
2. En déduire l’équation de la trajectoire de M et préciser la
nature de celle-ci. Exercice 8 : La ronde d’un poisson rouge
3. A quel instant tS le sommet S de cette trajectoire est-il Un poisson rouge se promène dans son bocal. Le
atteint ? Quelle sont ses coordonnées xS et zS ? mouvement de son centre d’inertie M dans un repère
G G JG
4. Quelle est la portée OP du projectile, c'est-à-dire le point P (
orthonormal O , i , j , k
)
est décrit par les équations
où la trajectoire coupe l’axe (Ox). A quel instant tP ce point paramétriques suivantes :
est-il atteint ? Quelle est la norme du vecteur vitesse en P ?
⎧ x (t ) = R cos (ωt )
5. A v0 fixé, quelle est la portée maximale ? De quoi dépend-elle ? ⎪
⎨ y (t ) = R sin (ωt )
6. Calculer pour chaque angle α ∈{15°,30°,45°,60°,75°,90°} , ⎪
avec un même v0, le sommet et la portée de la trajectoire ⎩ z (t ) = 0
(faire un tableau). Représenter toutes ces trajectoires. (ω et R désignent deux
7. Montrer qu’il existe deux valeurs de α pour lesquelles ces constantes positives)
trajectoires issues de l’origine O atteignent une même cible C
dans le plan (Oxy). 1. Etablir l’équation paramétrique de la trajectoire du centre
d’inertie du poisson et préciser sa nature.
8. Rechercher dans l’ensemble des points du plan (Oxy)
accessibles au projectile lancé de O avec une vitesse initiale 2. Déterminer le vecteur vitesse correspondant (cartésienne).
JJG Calculer sa norme. Quelle caractéristique le mouvement
v 0 de norme constante mais de direction quelconque. Vous
présente-t-il et que représente la constante ω ?
déterminerez pour cela l’équation de la « parabole de sureté »
séparant les points du plan pouvant être atteint par le 3. Etablir une relation simple entre les vecteurs position
JJJJG G
projectile de ceux qui ne le seront jamais. OM et accélération a (toujours en cartésienne)
4. Refaire tous ces calculs en coordonnées polaires : trouver
JG G
les expressions de r et de θ, puis de v et de a et la
JJJJG G
relation entre OM et a .

5. Las d’effectuer toujours le même trajet, le poisson décide


d’ajouter une petite composante verticale z (t ) = v 0t au
mouvement précédent (v0 est une constante positive).
Quelle est alors la nature du mouvement du centre
d’inertie du poisson ?
6. Et si il rajoute une composante z (t ) = z 0 cos (ωz t ) ?
Quelle est la nature du mouvement ?
Supplément EXERCICES – ME1 – Cinématique du Point – Feuille 2/2

Exercice 9 : Centrifugeuse 4. Quelle est la distance parcourue par le point M en


Pour entraîner les astronautes aux fortes accélérations t1=2min30s dans R ? Quelle est la valeur de l’angle
subies lors du décollage et lors de la rentrée dans l’atmosphère, balayé par le rayon OM pendant ces 2min30s ?
on les place dans un siège situé à l’extrémité d’un bras en 5. Quel est le vecteur accélération du point M à la date t1
rotation. Un point M du sujet (par exemple son œil gauche) dans R ?
décrit dans le référentiel lié au sol un cercle de rayon R = 5,0m
à la vitesse angulaire ω. 6. A l’instant t1, une phase de freinage débute et le plateau
s’immobilise à t2=2min40s. Dans cette phase, ω est
Rotation donné par α-βt. Déterminer les paramètres de freinage
Axe α et β. Quels sont la vitesse instantanée du point M et le
vecteur accélération à la date t dans R ?
Trajectoire 7. Faire l’AN à t3 = 2min35s pour aM.
Circulaire
Exercice 11 : Spirale d’Archimède
Siège en
Rotation Un disque D de centre O tourne dans le plan (Oxy) à vitesse
Bâti angulaire constante ω0 autour de l’axe (Oz). Un mobile ponctuel
M part de O à l’instant t = 0 et se déplace à vitesse constante le
G G
long d’un rayon du disque : v ( M / D ) =vG0 =v0er (avec v 0 > 0 ).
1. Pourquoi l’énoncé précise-t-il « un point du sujet », et non
L’étude du mouvement guidé de M peut s’effectuer dans
pas simplement « le sujet » ?
2. Quelle est la valeur de la vitesse angulaire ω = ω0 (en
G G G
(
deux référentiels : le référentiel terrestre ℜ 0; e x , e y , e z ou )
G G G
tour/seconde) pour laquelle l’accélération du point M dans le référentiel du disque D ( 0; e r , e θ , e z ) .
le référentiel lié au sol est égale à 30 m.s-2 ?
3. Quelle est alors la vitesse du point M dans le référentiel lié
au sol ? (Donner la valeur en m/s et en km/h)
4. Quelle est alors l’accélération du point M dans le
référentiel lié au siège ?
5. Partant de la vitesse nulle, la valeur ω0 est atteinte au bout
de 10s, et on suppose que entre t = 0 et t = 10s, la vitesse
angulaire est une fonction linéaire du temps. Déterminer
le vecteur accélération à la date t1 = 5s.

Un exemple de spirale. Ressemble-t-elle à la nôtre ?


Exercice 10 : Rotation d’un tourne-disque
Un tourne-disque, posé sur une table fixe (choix du 1. Représenter le disque et tous les vecteurs des bases définies
référentiel du laboratoire R) comporte un plateau de centre O, ci-dessus (on placera le point M entre le centre et le
de rayon R = 16cm tournant à la vitesse de 33 tours.min-1 bord du disque pour la clarté du schéma)
supposée constante.
2. Considérons le mouvement de M par rapport au réf ℜ .
Diamant Redémontrer les expressions générales des vecteurs
position, vitesse et accélération du point M en fonction
P de r, θ et de leurs dérivées temporelles successives :
M
O
(
Æ dans la base cartésienne eG x , eG y , eGz )
Tourne-disque G G G
33 tours/min Æ dans la base cylindro-polaire (e r , e θ , e z )
Ces expressions sont-elles équivalentes ? Quelle est la base
1. Quel est le mouvement d’un point M du plateau tel que la mieux adaptée pour résoudre ce problème ?
OM=r=10cm dans R ?
3. Donner, en coordonnées polaires, les équations horaires de
2. Quelle est la vitesse angulaire ω0 de rotation du point M en
M : r(t) et θ(t). Vous les exprimerez en fonction de v0,
rad.s-1 ou en °.s-1 dans R ?
ω0 et t, en tenant compte du caractère guidé de M sur
JJG
3. Quelle est la vitesse instantanée du point M et celle d’un un rayon du disque à la vitesse v 0
point P de la périphérie du plateau dans R ?
4. En déduire l’équation et tracer l’allure de la trajectoire dans Seconde partie : le point chute à vz = vz0 constante
(
G G G
)
le référentiel terrestre ℜ 0; e x , e y , e z . Montrer que
On suppose maintenant que le point tombe de la hauteur
r est incrémenté d’une longueur constante d à chaque initiale z(0)=z0 avec une vitesse verticale constante vZ0<0.
tour du disque.
JJJJG G 5. Exprimer l’équation horaire de z(t), puis en déduire toutes les
G
5. Exprimer les vecteurs OM , v ( M / ℜ ) et a ( M / ℜ) en autres équations horaires.
G G G
coordonnées polaires dans la base ( e r , e θ , e z ) , en 6. Représenter l’allure de ces coordonnées en fonction du temps,
fonction de v0, ω0 et t. ainsi que l’allure de ω(t). On note tf l’instant où le point
atteint le fond. Le calculer.
G
6. Quelle est la trajectoire et l’accélération a (M / D ) dans le
7. Exprimer les coordonnées du vecteur vitesse vG ( M / ℜ ) tout
référentiel du disque ?
d’abord en fonction de (r, θ, z), puis en fonction de z0, vZ0,
ω0, α et t.

Mouvement 3D – Bases Quelconques 8. Exprimer les coordonnées du vecteur accélération


G
a ( M / ℜ ) tout d’abord en fonction de (r, θ, z), puis en
fonction de z0, vZ0, ω0, α et t.
Exercice 12 : Mouvement sur un cône 9. Représenter pour le point M les vecteurs vG ( M / ℜ ) et
G
a ( M / ℜ ) sur 2 schémas différents (faire un zoom et
Présentation du problème :
représenter chacune des composantes), ainsi que la
On étudie le mouvement d’un point M dans le référentiel trajectoire (sur le même schéma que la vitesse).
JJG JJG JJG
( )
ℜ = 0, e X , eY , e Z , t . M se déplace sur un cône comme
10. Interpréter chacune des composantes de ces vitesse et
représenté sur la figure ci-contre. On utilisera les coordonnées accélération (sens et direction).
cylindriques (r, θ, z). On connaît l’équation horaire donnant
l’angle θ (t ) = ω (t ) t = ω t z 0 , ainsi que la hauteur initiale
0
z (t )
z(0)=z0 et l’angle du cône α.
z
G
ez
G G
ex ey
α M
y
O

Première partie : le point reste à z = z0 constante


1. Reproduire la figure et représenter pour le point M les
G G G
vecteurs de la base cylindrique (e r , e θ , e z ) , en laissant les
traits de constructions permettant de tout définir clairement.
2. Si le point M reste au contact du cône, donner la relation liant
r(t), z(t), et l’angle α.
3. Supposons un instant que le point reste à la même hauteur z0
et donc au même rayon r0 correspondant, Exprimer les
coordonnées du vecteur vitesse vG ( M / ℜ ) en fonction de r
et de θ. En déduire l’expression de la vitesse orthoradiale vθ
correspondante. Combien de temps met-il pour faire un tour
complet ?
4. Et si il est la hauteur z0/2 ? Donner vθ correspondante.
Combien de temps met-il ? Interpréter.
SOLUTION des EXERCICES – ME1 – Feuille 1/2

TD ME1 – Cinématique du Point ⎧ aτ +aτ


⎪v3 =v(τ1 +τ2 +τ3) =a1τ1 +a2τ2 +a3τ3 =0 a3 = 1 1 2 2 =−2.2ms. −2
−τ3

⇒⎨
⎪x =x τ +τ +τ =x +v τ +a3τ3 =d =a1τ1 +a2τ2 +a3τ3 +aτ τ +τ +aττ =257m
2 2 2 2
Correction 1.1 : Mouvement 1D d’un point
dx dv d 2 x ⎪⎩ 3 ( 1 2 3) 2 2 3 2 ( )
2 2 2 11 2 3 223
1. x = α , v = =0,a = = =0
dt dt dt 2
dv d 2 x Correction 1.3 : Distance d’arrêt
2. x = αt + b , v = dx = α , a = = =0
dt dt dt 2 On a ⎪⎧∀t ∈ ⎣⎡ 0, t réaction ⎦⎤ , a (t ) = 0

⎩⎪∀t ∈ ⎡⎣t réaction , t arrêt ⎤⎦ , a (t ) = −a 0 = −7.5m .s < 0
−2
3. x = αt , v = dx = 2α t , a =
2 dv d 2 x
= = 2α
dt dt dt 2 ⎧
v (t ) =v ( 0) + ∫ 0⋅dt =v0
tréaction
⎧ ∀t ∈⎣⎡0,tréaction ⎦⎤,
dx Donc ⎪
⎪v = dt = −αω sin (ω t )
0

4. x = α cos (ωt ) , ⎪ ⎪∀t ∈⎡⎣tréaction ,tarrêt ⎤⎦, v (t ) =v (tréaction ) + ∫ −a0 ⋅dt =v0 −a0 (t −tréaction )
t
⎨ 2 ⎩
⎪ a = dv = d x = −αω 2 cos (ω t )
tréaction

⎪⎩ Et Puisque v (t v0
dt dt 2
arrêt ) = 0 =v0 −a0 (tarrêt −tréaction ) ⇒tarrêt =tréaction +
a0
= 4,6s
5. v = α , a = dv = 0 , x (t ) = x ( 0 ) + v (t ) ⋅ dt = x 0 + α t
t

d = x (tarrêt ) = x ( 0) +∫ (v −a (t −t )) ⋅dt
tréaction tarrêt
dt v0 ⋅dt +∫
0
Ainsi :
6. v = αt +b , a = dv = α , x (t ) = x ( 0) + v (t ) ⋅dt = x + α t 2 +bt
t 0 tréaction 0 0 réaction

dt ∫0 0
2 a0 v 02
( t −t )
2
Ce qui donne d =v 0tarrêt − = d =v 0tréaction + = 78m
⎧v (t ) = v ( 0 ) + α ⋅ dt = v + α t
t
2 arrêt réaction
7. a = α , ⎪ ∫0 0
2a0
⎨ α
⎪ x (t ) = x ( 0 ) + ∫ v (t ) ⋅ dt = x 0 + v 0t + t 2
t

⎩ 0 2 Correction 1.4 : Parachutiste


⎧ α ⎧∀t ∈ ⎡topen ,t sol ⎤ , a (t ) = +a0 > 0
⎣ ⎦
v (t ) = v ( 0) + ∫ (αt + b ) ⋅ dt = v 0 + t 2 + bt
t

⎪ Le parachute s’ouvre à topen, alors ⎪
8. a = αt +b , ⎪

0 2 ( )
⎨v topen = v lim = −200m.s
−1

⎪x (t ) = x ( 0 ) + v (t ) ⋅ dt = x +v t + b t 2 + α t 3 ⎪
( )
t

⎪⎩ ∫0 0 0
2 6 ⎪⎩x topen = z min

( )
⎧∀t ∈⎡t ,t ⎤, v(t) =v t + t a ⋅dt =v +a t −t
⎪ ⎣ open sol ⎦ open ∫t ( )
Et : ⎪
0 lim 0 open
Correction 1.2 : Mouvement rectiligne d’une voiture open


( )
⎪∀t ∈⎡topen,tsol ⎤, z(t) =z topen + v(t) ⋅dt =zmin +vlim t −topen +a0 t −topen ( ) ( )
t 2

1.
⎪ a (t ) = a 1 > 0
⎪⎪ ⎪⎩ ⎣ ⎦ ∫topen 2
∀ t ∈ ⎡⎣ 0 , τ 1 ⎤⎦ , ⎨v (t ) = v ( 0 ) + ∫ a 1 ⋅ d t = a 1t
t


0 Il nous faut v (t sol ) = v sol _max = −5m.s −1 = v lim + a0 (t sol − topen )
⎪ x (t ) = x ( 0 ) + t a t ⋅ d t = a 1 t 2
⎪⎩ ∫0 1 2
Ce qui correspond à un temps de freinage
v sol _max −v lim
⎧v 1 = v (τ 1 ) = a 1τ 1

⇒ ⎨
(
Δt min = t sol −topen = ) a0
= 6.5s
a 1τ 1 2
⎪ x 1 = x (τ 1 ) =
⎩ 2 a0
∀t ∈ ⎡⎣τ 1 ,τ 1 + τ 2 ⎤⎦ ,
Et ainsi z min = −v lim ⋅ Δ t min − ⋅ Δ t min 2 = 666 m ,
2

2. ⎪a (t ) = a < 0

2 Correction 1.5 : Mouvement rectiligne particulier

⎨v (t ) = v (τ 1 ) + ∫τ a 2 ⋅ dt = v 1 + a 2 (t − τ 1 )
t

⎪ 1 JJJJG JJJG JJJJG JJJJG


JG ⎛ ⎞ ⎛ ⎞ ⎛ d AM ⎞ ⎛ d AM ⎞
⎪ x t = x τ + t v t ⋅ dt = x + v t − τ + a 2 t − τ 2 1. v = dOM = dOA
⎪⎩ ( ) ( 1 ) ∫τ1 ( ) 1 1( 1) ( 1) ⎜⎜ ⎟⎟ ⎜⎜ ⎟⎟ +⎜ =
⎜ dt ⎟⎟ ⎜⎜ dt ⎟⎟
2
⎝ dt ⎠ ⎝ dt ⎠ ℜ ℜ ( fixe ) ⎝ ⎠ℜ ⎝ ⎠ℜ
⎧v 2 = v (τ 1 + τ 2 ) = a1τ 1 + a2τ 2 JG
⎪ ⎛ dv ⎞ G G JJJG G JJG
⇒⎨ a2τ 22 a1τ 12 aτ 2 2. On intègre : ⎜ ⎟ = a = −a ⋅u ⇒ v (t ) = −at ⋅u + v 0
⎪ x 2 = x (τ 1 + τ 2 ) = x 1 + v 1τ 2 + = + a1τ 1τ 2 + 2 2 ⎜ dt ⎟
⎝ ⎠ℜ
⎩ 2 2 2 JJJJG
∀t ∈ ⎡⎣τ1 +τ 2 ,τ1 +τ 2 +τ 3 ⎤⎦ , ⎛ ⎞ JG G JJJJJJG ⎛ −at 2 ⎞G G
Et ⎜ d AM ⎟ =v = ( −at +v )u ⇒ AM(t ) = ⎜ +v 0t ⎟u + 0
⎧ ⎜ dt ⎟ 0

3. ⎪a (t ) = a < 0 ⎝ ⎠ℜ ⎝ 2 ⎠

3
JJJJJJG ⎛ −at 2 ⎞
⎪ 3. On cherche le max de AM = +v 0t ⎟ en dérivant
⎨v (t ) = v (τ1 +τ 2 ) + ∫τ +τ a3 ⋅dt = v 2 + a3 (t −τ1 −τ 2 )
t
(t ) ⎜
⎪ 1 2 ⎝ 2 ⎠
⎪x t = x τ +τ + t v t ⋅ dt = x +v t −τ −τ + a3 t −τ +τ 2
⎪⎩ ( ) ( 1 2 ) ∫τ1 +τ2 ( ) 2( 2) ( 1 2) dAM ( ) v
2 1
2 =v t = −at +v 0 = 0 , atteint en t = 0 .
dt a
y
G
er
C G
θ
⎛ −a ⎛ v ⎞2 v ⎞ v2 4. Résolution
On a alors AM = ⎜ ⎜ 0 ⎟ +v 0 0 ⎟ = 0 Position : ey
max
⎜ 2⎝a ⎠ a ⎟⎠ 2a G JJJG G G R
⎝ r (C / ℜ) =OC (t ) = Rer (t ) eθ
O G x
v 2 ex
Il faut donc AM = 0 ≥ AB = D 2 Î v 0 ≥ 2aD 2
2 Vitesse :
max JJJG
2a JG ⎛ d OC (t ) ⎞ G
v (C / ℜ ) = ⎜ ⎟ = R θe θ
⎜ dt ⎟
Correction 2.1 : Description de mouvements ⎝ ⎠ℜ
JG
G
⎧ x (t ) = t + 1 ⎧v x (t ) = 1m .s ⎧a x (t ) = 0 Accélération : a (C / ℜ ) = ⎛ d v ⎞ G
= − R θ 2e r
−1
⎜ ⎟⎜ dt ⎟
a) ⎪ ⎪⎪ ⎪⎪ ⎝ ⎠ℜ
⎨ y (t ) = 3t ⇒ ⎨v y (t ) = 3m .s −1 ⇒ ⎨a y (t ) = 0
⎪ ⎪ ⎪ Æ Accélération Toujours ⊥G à Jla vitesse
⎩z (t ) = 0 ⎪⎩v z (t ) = 0 ⎪⎩a z (t ) = 0 G
Question 3 : Pour accélérer, il faut a ⋅v > 0 , pour ralentir
G JG G JG
Æ Mouvement Linéaire
a ⋅v < 0 . Ici, a ⋅v = 0 , donc la norme de la vitesse reste
⎧ x (t ) = 2t ⎧v x (t ) = 2m.s −1 ⎧a x (t ) = 0 constante au cours du mouvement (circulaire uniforme)
b) ⎪⎪ ⎪⎪ ⎪⎪
⎨ y (t ) = 4t
2
⇒ ⎨v y (t ) = 8t ⇒ ⎨a y (t ) = 8m .s −2
⎪ ⎪ ⎪ Correction 3.2 : Spirale logarithmique
⎪⎩z (t ) = 0 ⎪⎩v z (t ) = 0 ⎪⎩az (t ) = 0
G G G G
Æ Mouvement Parabolique On a r ( M / ℜ) = Rer (t ) = r0e θ ⋅ er (t ) = r0e ωt ⋅ er (t )
⎧ x (t ) = R (ωt − sin ωt ) ⎧v x (t ) = R ω (1 − cos ωt )
JG ⎡v ⎤ ⎡r ⎤ ⎡r ω ⋅ e ωt ⎤
c) ⎪ ⎪⎪ Donc v ( M / ℜ ) = ⎢ r ⎥ = ⎢ ⎥ = ⎢ 0 ωt ⎥
⎨ y (t ) = R (1 − cos ωt ) ⎨v y (t ) = R ω sin ωt

⎣v θ ⎦ POL ⎣r θ ⎦ POL ⎢⎣r0e ⋅ ω ⎥⎦ POL
⎪ ⎪ G
⎩ z (t ) = 0 ⎪⎩v z (t ) = 0
Puisque v r = v θ , alors l’angle entre r ( M / ℜ ) et
⎧a x (t ) = R ω sin ωt
2
JG π
⎪⎪ v ( M / ℜ ) est rad = 45°
⎨a y (t ) = R ω cos ωt
2
4

⎪⎩a z (t ) = 0 G ⎡a ⎤ ⎡r − r θ2 ⎤ ⎡0 ⎤
Et a ( M / ℜ) = ⎢ r ⎥ =⎢ ⎥ =⎢ ⎥
Æ Cycloïde = mouvement d’un point fixé à un cercle qui
⎣aθ ⎦POL ⎢⎣2rθ + r θ⎥⎦POL ⎣2r0ω e ⎦POL
2 ωt
roule sans glisser sur une droite (par exemple un point sur le
pneu d’une roue de vélo qui avance)
Correction 4.1 : Mouvement hélicoïdal
Correction 2.2 : Trajectoire d’un ballon-sonde
⎧r (t ) = x 2 + y 2 = R
⎧x (t ) = R cos (ωt ) ⎪
JG ⎡v ⎤ ⎡x ⎤ ⎡z ⎤ ⎧x = z 1. On a ⎪
, Æ 2 équations : ⎪
⎪ ⎛y ⎞
⎨ y (t ) = R sin (ωt )
, donc
1. Vecteur v = x =
⎢ ⎥ ⎢⎥ = ⎢ τ ⎥ ⎨ τ ⎨θ (t ) = Arc tan ⎜ ⎟ = ωt ,
⎣v z ⎦ ⎣z ⎦ ⎢⎣v 0 ⎥⎦CART ⎪⎩z =v 0 ⎪ ⎝x ⎠
⎩z (t ) = k ⋅ t

⎪z (t ) = k ⋅t
⎧ t ⎛v t ⎞ v 0t 2 ⎩
⎪⎪x (t ) = x ( 0) + ∫0 ⎜ ⎟ ⋅dt =
0
r = constante : le pt reste sur le cylindre d’axe Oz et de rayon R
2. On intègre :
⎨ ⎝τ ⎠ 2τ
Mouvement = superposition d’un mouvement circulaire dans le
⎪z t = z 0 + t v ⋅dt =v t
⎩⎪ ( ) ( ) ∫0 0 plan (r,θ), et d’un mouvement linéaire suivant l’axe Oz.
0

z2 ⎡ r ⎤ ⎡0 ⎤
3. Cela donne une trajectoire d’équation x= 2. Vitesse : JG ⎢ ⎥ ⎢ ⎥
2v 0τ v ( M / ℜ ) = ⎢ r θ ⎥ = ⎢R ω ⎥
⎢ z ⎥ ⎢⎣ k ⎥⎦
Æ Parabole passant par l’origine ⎣ ⎦CYL CYL
JG
Æ Norme v ( M / ℜ )
G ⎡x⎤ ⎡v0t ⎤ JG ⎡x ⎤ ⎡v0t ⎤ G ⎡x⎤ ⎡v0 ⎤ = R 2ω 2 + k 2
2

4. On a r = ⎢ ⎥ ⎢ ⎥ a =⎢ ⎥ =⎢ τ ⎥
⎢ ⎥ =⎢ 2τ ⎥ , v =⎢ ⎥ = τ
⎢ ⎥
et
⎡r − r θ2 ⎤ ⎡ −R ω 2 ⎤
z
⎣ ⎦ ⎢v t ⎥ z
⎣ ⎦ ⎢v ⎥ ⎣z⎦ ⎢⎢0 ⎥⎥ Accélération : G ⎢  ⎥ ⎢ ⎥
⎣ 0 ⎦CART ⎣ 0 ⎦CART ⎣ ⎦CART a ( M / ℜ ) = ⎢2rθ + r θ⎥ = ⎢0 ⎥
⎢z ⎥ ⎢0 ⎥
Correction 3.1 : Mouvement circulaire ⎣ ⎦CYL ⎣ ⎦CYL
3. Trajectoire :
Méthode complète d’étude :
⎛ 2 ⎞
4. Angle α = Arc tan ⎜ v r +vθ ⎟
2
1. Syst étudié : Point C
2. Référentiel : ( G G
ℜ 0; e x , e y , t ) ⎜ vz



3. Syst de coordonnées adapté : Ici, les coordonnées POLAIRES Donc α = Arc tan ⎛ R ω ⎞ = cstte
( )
r ,θ , car pour un mouvement circulaire, les équations ⎜ k ⎟
⎝ ⎠
seront plus simples
SOLUTION des EXERCICES – ME1 – Feuille 2/2

Supplément EXERCICES – ME1 3. Vitesse moyenne :


v (t ) ⋅dt x (t ) −x (t )
t2

v =
∫t 1
= 2
= 1 a a
⎡⎣exp( −0,4) −exp( −0,6)⎤⎦ = 0,608
Exercice 1 : Distance de sécurité ? t2 −t1 t2 −t1 t2 −t1 τ
1. Avant l’arrêt, on a pour la première voiture : 4. t = −τ ln ⎛ 1 − x ⎞ , on en déduit avec la courbe a = 100cm
⎧ ⎜ ⎟
⎝ a ⎠
⎪ a (t ) = − a = − 7.5 m .s < 0
−1

On peut tracer t en fonction de ln⎛⎜1− ⎞⎟ , qui doit être une fonction


⎪⎪ x
⎨v (t ) = v ( 0 ) + ∫0 − a ⋅ dt = v 0 − at
t

⎪ ⎝ a⎠
⎪ x (t ) = x ( 0 ) + t v (t ) ⋅ dt = d + v t − a t 2
⎪⎩ ∫0 0
2
linéaire, et on peut en déduire que τ = 2s.
Et pour la 2nde :
⎧ Exercice 4 : Mouvements rectilignes simultanés
⎪∀ t > t r , a (t ) = −b = − 6 m .s − 1 < 0
⎪⎪
⎨v (t ) = v (t r ) + ∫t −b ⋅ dt = v 0 − b (t − t r ) 1. Vitesse Piéton : vJG = ⎡ 0 ⎤ , Position : rG = ⎡ 0
t
⎤ . Il n’y a
⎪ r ⎢ ⎥ ⎢ ⎥
⎪ x t = x t + t v t ⋅ dt = v t + v t − t − b t − t ⎣v 0 ⎦ ℜ ⎣v 0t + 0 ⎦ ℜ
⎪⎩ ( ) ( r ) ∫t r ( ) 0 ( r ) ( r )
2
0 r
2 pas collision si le piéton passe le pt (x,y)=(0,L) avant la voiture :
La 1ère s’arrête au bout de v (t ) = 0 ⇔ t = v 0 , ce qui L D LV
1
a
t L = t passage _ L _ piéton =
≤t = ⇒v 0 ≥
2
v 0 passage _ L _voiture V D
v
correspond à une distance x t = d + 0
( 1) JG ⎡v ⋅ sinϕ ⎤ G ⎡v t ⋅ sinϕ + 0 ⎤
2a 2. Vitesse Piéton : v = 1 , donc r = 1 .
⎢ ⎥ ⎢ ⎥
La 2 s’arrêt au bout de v t = 0 ⇔ t = t + v 0 , ce qui ⎣v1 ⋅ cosϕ⎦ℜ ⎣v1t ⋅ cosϕ + 0⎦ℜ
nde
( ) 2 r
b
correspond à une distance x t = v t + v 0 2 L
L _ piéton =
Donc pour le piéton : t
( 2) 0 r
2b v 1 cos ϕ
Il n’y a pas collision si x (t ) > x (t ) v 2 v 2 D + L tanϕ L
⇔ d > v 0t r + 0 − 0
L _voiture = ≥ t L _ piéton =
1 2 Et pour la voiture : t
2b 2a V v1 cosϕ
2. AN : d = 33 m : c’est très faible
LV
3. En comparaison aux distances d’arrêt de chacune des voitures Cela donne la condition : v1 ≥ = f (ϕ )
prises séparément : v 2 D cosϕ + L sinϕ
d 1 = x (t 1 ) − d = 0 = 60 m , et
2a 3. On cherche le min de v en fonction de φ Æ on cherche donc le
d 2 = x (t 2 ) − v 0 t r =
v 02
= 75 m
(2 valeurs calculées sans temps ( )
max du dénominateur g ϕ = D cosϕ + L sinϕ Æ on dérive :
2b
de réaction, qui nous rajoute d r = v 0t r = 18 m ) Le freinage de la dg (ϕ ) L ,
= −D sin ϕ + L cos ϕ = 0 ⇒ tan ϕmin =
première voiture laisse de la place à la seconde… dϕ D
4. Si les deux ont même décélération, il suffit de se placer à et 1 D
cos ϕmin = =
distance d correspondant à la distance parcourue pendant le 1 + tan ϕmin2
D 2 + L2
temps de réaction de la 2nde voiture : d = d r = v 0t r = 18 m , ce
LV LV
Donc : v min = =
qui serait vraiment juste dans la pratique…
cos ϕ ( D + L tan ϕ ) D 2 + L2
Exercice 2 : De l’utilité de la ceinture de sécurité ?
Exercice 5 : Equations horaires (2D et 3D)
On note a l’accélération constante (vitesse décroissant linéairement).
En intégrant, v =v0 +a⋅t , donc au bout de l’impact de durée τ, v(τ)=0 Rmq : En 3D, il faut 2 équations pour définir une droite…
a) Mouvement rectiligne uniforme (droite z=3x, y=2)
−v 0 v 0 et v
Et a= , donc x =v =v 0 −
⋅t x = v 0t − 0 ⋅ t 2 (CI nulle) b) Mouvement rectiligne uniformément décéléré (droite x=z=0)
τ τ 2τ c) Mvt rectiligne uniformément accéléré (droite y=0, x=-5x)
vτ −v −v 2 d) Mvt rectiligne uniformément accéléré (droite y=0, x=2)
Ainsi, d = 0 et l’accélération : a = 0
= 0 = −98m .s −2 e) Mvt parabolique uniformément accéléré (x=4, y=-16z2)
2 τ 2d
f) Mvt rectiligne sinusoïdal (droite y=3, z=0, autour de x=0)
Æ C’est une valeur très importante, on a intérêt à être bien
g) Mvt plan sinusoïdal (z=0, x=4sin(ωy))
accroché. La ceinture retient de manière très forte les personnes
h) Mvt plan… faire un schema…
à l’intérieur de la voiture, c’est d’ailleurs pour cela que les
i) Mvt plan sinusoïdal (z=0, x=sin2(ωy)=1-cos(2ωy))
accidentés sortent d’un accident avec une brûlure au niveau de
j) Mvt circulaire dans le plan z=0, rayon R, centre (x,y)=(0,0))
la ceinture (plus au niveau de l’épaule en général).
k) Mvt hélicoïdal (voir exercice 4.1 du TD) = composition d’un
mvt circulaire dans le plan xy et d’un mvt linéaire suivant z
Exercice 3 : Mouvement rectiligne exponentiel l) Composition d’un mvt circulaire dans le plan xy et d’un mvt
1. Dimensions : [a] = L (en m) et [τ] = T (en s) sinusoïdal suivant l’axe des z… Faire le schéma pour mieux le
2. Au bout d’un temps très long, x tend vers a visualiser…
Exercice 7 : Echelle Double Exercice 11 : Spirale logarithmique
JJJG
1. On a vJJG = d OA ⎞ = d ⎡ l sin α ⎤ ⎞ = ⎡ l α cos α ⎤ 2. Expressions générales des position, v et a en cartésienne :
⎟ ⎢ ⎥ ⎟ ⎢ ⎥ ⎧ JJJJG ⎡ x ⎤
A
dt ⎠ℜ dt ⎣ l cos α ⎦ ℜ ⎠⎟ ⎣ −l α sin α ⎦ ℜ ⎡ r cos θ ⎤
JJG
ℜ ⎪OM = ⎢ ⎥ =⎢ ⎥
JJG ⎞ ⎪ ⎣ y ⎦CART ⎣ r sin θ ⎦CART
Et a = dv A ⎟ = d ⎡l α cos α ⎤ ⎞ = ⎡l α cosα − l α sinα ⎤ .
2
⎪ JJJJJJJJJJG JJJJG
⎢  ⎟
⎥ ⎟ ⎢ ⎥ ⎪v ( M / ℜ ) = dOM ⎞ = ⎡ x ⎤ ⎡ r cos θ − r θ sin θ ⎤
A
dt ⎠ℜ dt ⎣−l α sin α ⎦ℜ ⎠ℜ ⎢⎣−l α sinα − l α cosα ⎥⎦ℜ
2
⎟ ⎢ ⎥ =⎢ ⎥
⎨ dt ⎠ℜ ⎣ y ⎦CART ⎣⎢r sin θ + r θ cos θ ⎦⎥CART
JJJG ⎪
2. Pour B : vJJG = d OB ⎞ = d ⎡ 2l sin α ⎤ ⎞ = ⎡ 2l α cos α ⎤ ⎪ JJJJJJJJJJG ⎡r cos θ − 2rθ sin θ − r θ sin θ − r θ2 cos θ ⎤
⎟ ⎢ ⎥ ⎟⎟ ⎢ ⎥
B
dt ⎠ℜ dt ⎣ 0 ⎦ ℜ ⎠ℜ ⎣ 0 ⎦ℜ ⎪a ( M / ℜ ) = ⎢ ⎥
⎪   2
JJ
G
JJG
⎞ α α ⎞ ⎡ ⎩ ⎣⎢r sin θ + 2rθ cos θ − r θ cos θ − r θ sin θ ⎦⎥CART
Et a = dv B = d ⎡ 2l  cos ⎤ 2l α cos α − 2l α sin α ⎤
  2

⎟ ⎢ ⎥ ⎟⎟ = ⎢ ⎥ Et en coordonnées polaires : Expression beaucoup plus adapté,


B
dt ⎠ℜ dt ⎣0 ⎦ℜ ⎠ℜ ⎣0 ⎦ℜ mais complètement équivalent :
JJG
⎧ JJJJG ⎡ r ⎤ JJG d er ⎞ JJG
Exercice 8 : La ronde d’un poisson rouge ⎪OM = ⎢ ⎥ = r ⋅er puisque → ⎟ = θe θ
⎪ ⎣ 0 ⎦ POL dt ⎠ ℜ
⎪ JJJJJJJJJJG JJJJG JJG
1. On élimine t : x2 +y2 =R Æ Cercle de rayon R, centre O. ⎪ ( d OM ⎞ ⎡ ⎤
r d eθ ⎞ JJG
⎨v M / ℜ ) = ⎟ = ⎢ ⎥ → ⎟ = −θe r
JG ⎡x ⎤ ⎡−ωR sinωt ⎤ ⎪ dt ⎠ ℜ ⎣ r θ ⎦ POL dt ⎠ ℜ
2. Vitessev ( M / ℜ) = ⎢y ⎥ =⎢ ⎥ ⎪ JJJJJJJJJJG JJJJJJJJJJG
⎞ 
⎣ωR cosωt ⎦CART ⎪a ( M / ℜ ) = d v ( M / ℜ ) ⎟ = ⎢⎡ r − r θ ⎥⎤
2
⎣ ⎦CART
JG ⎪ ⎠  

dt ⎣⎢ 2 rθ + r θ ⎦⎥ POL
v ( M / ℜ) = v x 2 +v y 2 = ωR

Norme : Æ Mvt Uniforme
G G G G
Ω représente la vitesse angulaire de rotation 3. On a v ( M / D ) =v 0 =v 0er = r ⋅er , donc en intégrant
G ⎡x⎤ ⎡−ω2R cosωt ⎤ JJJJG
3. Accélération a ( M / ℜ) = = ⎢ ⎥ =−ω2
OM r (t ) = r ( 0) + ∫ r (t ) ⋅dt = r (t ) =v 0t
t
⎢ ⎥ l’expression :
⎣y ⎦CART ⎣⎢−ω R sinωt ⎦⎥CART
2
0

Et la vitesse angulaire du disque est constante : ω = d θ = θ ,


⎧r = R JG ⎡r ⎤ ⎡0 ⎤
⇒v ( M / ℜ) = ⎢ ⎥ = ⎢ ⎥
0
4. En polaire ⎨ dt

⎩θ = ωt ⎣rθ ⎦POL ⎣Rω⎦POL donc en intégrant, ⇒ θ (t ) = θ ( 0 ) + ∫ ω0 ⋅ dt = θ (t ) = ω0t
t

0
G ⎡r − rθ2 ⎤ ⎡−Rω2 ⎤ JJJJG 4. Trajectoire : On élimine le temps Æ r = v 0 θ , cela nous fait
Et a ( M / ℜ) = ⎢ ⎥ =⎢ ⎥ = −ω2OM
  ω0
⎣⎢2rθ + rθ ⎦⎥POL ⎣0 ⎦POL une spirale d’espacement constant entre deux passages
successifs : r (θ + 2π ) = v 0 θ + 2πv 0 = r (θ ) + d avec d = 2πv 0 .
5. Avec une composante linéaire suivant z, il fait un mouvement
hélicoïdal (voir exercice 4.1 du TD)
ω0 ω0 ω0
6. Avec une composante alternative, il faut la représenter : une
sinusoïde enroulée sur un cylindre. A chaque tour, le rayon est incrémenté de d…

5. Expression des vecteurs en base polaire :


Exercice 9 : Centrifugeuse
⎧ JJJJG ⎡v 0t ⎤
1. Un point du sujet : R différent Æ v et a différents ⎪OM = ⎢ ⎥
⎪ ⎣ 0 ⎦ POL
2. Pour un mouvement circulaire uniforme, en coordonnées ⎪ JJJJJJJJJJG JJJJG
⎪v ( M / ℜ ) = d OM ⎞ = ⎡v 0 ⎤
G ⎡r − rθ2 ⎤ ⎡−Rω02 ⎤ ⎨ ⎟ ⎢ ⎥
polaires, on a a ( M / ℜSOL ) = ⎢ ⎥ =⎢ ⎥ ⎪ dt ⎠ ℜ v
⎣ 0 t ⋅ ω 0 ⎦ POL

⎢⎣2rθ + rθ⎥⎦POL ⎣0 ⎦POL ⎪ JJJJJJJJJJG JJJJJJJJJJG



⎪ a ( M / ℜ ) = d v ( M / ℜ ) ⎟ = ⎢ −v 0t ⋅ ω 0 ⎥
⎡ 2

a ⎪ d t ⎠ 2v
⎣ 0 0 ω ⎦ POL
⎩ ℜ
Donc ω0 = = 2,45rad .s −1 = 0,39 tour .s −1 ⎧JJJJG ⎡v 0t ⎤
R ⎪OM = ⎢ ⎥
JG 6. Dans le référentiel du disque : ⎪ ⎣0 ⎦POL
⎡ r ⎤ ⎡0 ⎤ , JJJJG
3. Vitesse en coord polaires : v ( M / ℜ ) = =⎢ ⎪JJJJJJJJJJG
dOM ⎞
⎢  ⎥ ⎥ ⎪ ( )
⎡v ⎤
⎣ r θ ⎦ POL ⎣ R ω0 ⎦ POL ⎨v M / ℜ = ⎟ = ⎢ 0⎥
⎪ dt ⎠ℜdisque ⎣0 ⎦POL
JJJJJJJJJJG
Donc v = 12,2m .s −1 = 44 km .h −1 ⎪JJJJJJJJJJG
⎪a ( M / ℜ) = dv ( M / ℜ) ⎟
⎞ ⎡0⎤
G G =⎢ ⎥
(
4. Le pt M est immobile dans le réf du siège : a M / ℜ SIEGE = 0 ) ⎪
⎩ dt ⎠ℜdisque ⎣0⎦POL
Attention: Dans le référentiel du disque, les vecteurs er et eθ
5. On a ω = α ⋅t avec α = 0,245 rad .s −2 sont fixes, on n’a plus les mêmes expressions… On obtient
G ⎡−Rα 2t 2 ⎤ ⎡−Rω 2 ⎤ une accélération nulle Æ Pour un observateur fixe par
(
L’accélération est : a M / ℜ
SOL ) = ⎢ ⎥ =⎢ ⎥
⎣Rα ⎦ POL ⎣Rα ⎦ POL
rapport au disque, la trajectoire de M est une droite

Pour t = t1 = 5s, ω=2,4rad.s-1, aG M / ℜ ⎡−7,5m.s −2 ⎤


( SOL ) = ⎢ −2 ⎥
⎢⎣1,2m.s ⎥⎦ POL