Vous êtes sur la page 1sur 3

Collège Gafsa

 introduction:
       La pêche et la chasse intensives,ayant pour but de tuer des animaux
pour la consommation personnelle de l'homme, augmente le nombre d'
espèces en voie de disparition.

I.La pêche:
 A/ Les pêcheurs et la pêche:
    La pêche est l'activité consistant à capturer des animaux aquatiques
(poissons, mais aussi crustacés, céphalopodes...) dans leur milieu naturel
(océans, mers, cours d'eau, étangs, lacs, mares). Elle est pratiquée par les
pêcheurs, comme loisir ou profession. Les techniques et engins de pêche
sont nombreux, dépendant de l'espèce recherchée, du milieu, voir du
bateau utilisé. Depuis quelques décennies, l'exploitation excessive des
ressources halieutiques (surpêche) a entraîné une diminution préoccupante
du stock de beaucoup de poissons dans le monde, de sorte que de
nombreuses espèces sont en danger. 

 B/ Les poissons en voie de disparition:


          Les premiers symptômes de surexploitation des mers apparaissent au
XIXe siècle avec la régression de certains cétacés (baleines, cachalots) et
poissons (saumons en particulier) puis avec la quasi disparition des baleines
victimes de la surpêche des navires baleiniers. Dans les années 1970, la
morue des Grands Bancs de Terre-Neuve, pêchée à une échelle presque
industrielle depuis plus de 200 ans et qui semblait une ressource
inépuisable, disparaît à son tour. Depuis les années 1950, l'envolée
démographique et économique du XXe siècle a entraîné une croissance des

La pêche et la chasse intensives, Un problème pour les animaux Page 1


Collège Gafsa
pêcheries qui butte désormais dans de nombreuses régions sur la disparition
du poisson. Le nombre de bateaux et de pêcheurs a diminué dans nombre de
pays, mais ils sont bien plus efficaces et mieux équipés, ce qui a aggravé la
pression sur les stocks halieutiques. Les flottes de pêche industrielle se sont
alors tournées (années 1980-1990) vers des poissons moins connus ou moins
appréciés du public, quitte à les transformer avant leur mise sur le marché
(surimi). La pêche profonde exploite ainsi déjà les poissons des grands fonds
et des navires industriels explorent les mers les plus éloignées des ports (îles
Kerguelen, etc.) Mais ces ressources lentement renouvelables sont elles-
mêmes déjà menacées de surexploitation. Des poissons en voie de
disparition:saumon d'atlantique, crevettes roses, flétan, merlu, cabillaud,
carrelet, bar, sole, certains thons, baudroie/lotte, églefin, sabre,
grenadier, l’anchois, le caviar, l’esturgeon, le thon rouge de Méditerranée,
le Lieu, colin d’Alaska, plie, le Haddock, la dorade rose, l’empereur,
l’espadon, le pangasius, le Thon rouge, le sébaste,   Baleine à bosse.

II La chasse:
A/ Les chasseurs et la chasse:
          La chasse est la traque d'animaux dans le but de les capturer ou de
les abattre. Quand la chasse est soumise à une réglementation, la pratique
de la chasse en dehors de son cadre légal est appelée braconnage. Le
chasseur est défini par le Codex alimentarius comme une personne qui
participe à l'abattage du gibier et/ou à la saignée, à l'éviscération partielle
sur le terrain des animaux abattus.

 B/Les animaux en voie de disparition:


          Si une espèce comme le tigre à dents de sabre semble avoir
naturellement disparu, de nombreuses espèces qui ont facilement survécu
aux trois dernières glaciations, ont brutalement disparu dans l'hémisphère
nord et en Australie, et sur un certain nombre d'îles, semble-t-il du fait de
la chasse, bien avant l'extension de l'agriculture et des villes. En Europe de
l'Ouest, à la fin du Moyen Âge, la plupart des grands mammifères (cerf,
chevreuil, aurochs, bison, renne, etc.) étaient en régression, hormis dans
les forêts royales et les zones reculées. Après la révolution française qui a
démocratisé la chasse, les grands mammifères chassés et les oiseaux ont
encore fortement régressé, disparaissant de régions entières (ou totalement
pour l'aurochs) et partout hors des zoos puis des anciennes forêts royales de
Pologne. En Amérique du Nord, l'utilisation généralisée des fusils a très
rapidement provoqué la régression d'espèces telles que le bison des prairies

La pêche et la chasse intensives, Un problème pour les animaux Page 2


Collège Gafsa
et la disparition totale des pigeons migrateurs qui par vols de millions
d'oiseaux pouvaient obscurcir le ciel et cacher le soleil il y a deux siècles à
peine. L'abattage systématique des bisons était plus politique que du fait
des chasseurs, dans le but avoué d'affamer les indiens. Des animaux en voie
de disparition:Aigle royal,  Ara macao, Bison d'Amérique, Calao bicorne,
Caméléon commun, Castor d'Amérique, Chimpanzé commun, Crocodile,
Écureuil roux, Éléphant d'Asie, Fourmilier, Gorille, Guépard, Guêpier
d'Europe, Hyène tachetée, Jaguar, Koala, Loup gris, lynx, Macaque
Japonais, Manchot empereur, Mouflon des montagnes rocheuses, Okapi,
Orang-outan, Ours Blanc, Panda, Pélican blanc,Puma, Renard roux, Requin
blanc, Rhinocéros, Tigre, Zèbre de plaine

Conclusion:
Si on réduisait les quotas de la chasse et la pêche il y aurais moins
d'animaux en voie de disparition.

La pêche et la chasse intensives, Un problème pour les animaux Page 3