Vous êtes sur la page 1sur 2

La planification urbaine.

Tout en étant le tissu de l’organisation humaine, la ville a toujours été un


système assez complexe. L’urbanisme concerne, en premier lieu,
l’aménagement du territoire et la création des infrastructure et services
indispensables et en deuxième lieu, le milieu socioculturel. La planification
consistera alors à avoir un milieu où ces facteurs interagissent en harmonie.

Intégrer les populations, les activités, les services et les infrastructures


dans un seul espace nécessite une planification structurée. Plusieurs défis
s’opposent. La gestion de la croissance démographique, vient en premier lieu, et
révèle l’importance d’avoir un espace capable de gérer l’augmentation ou la
diminution (dans certains cas) de la population. Ensuite, la ville devrait
permettre la protection des ressources naturelles et sociales et développer les
services et les infrastructures et les planifier dans un territoire bien défini ; et
définir les zones à desservir en ses services là. Déterminer le bon emplacement
des habitats dans la ville, fournir des espaces d’activités et d’emplois. Mais aussi
préserver l’environnement et le contexte géographique immédiat ou la ville a été
initialement insérée.

Ces défis nous permettront alors de donner une définition a la planification


urbaine et à citer ses objectifs ; C’est une stratégie permettant une vision de
territoire à moyen et à long terme pour rationaliser les moyens pour atteindre des
buts. Des objectifs qui seront par la suite transformés, à l’aide d’un ensemble
d’instruments urbains, en éléments sur le terrain, en projets politiques ou
urbains. À titre d’exemple le SDAU, le POS, le PDAU, SRAT, SNAT. Celle-ci
attribuera les besoins en infrastructure et services a l’égard de la croissance
démographique et la demande de l’extension urbaine avec la protection de
l’environnement. Elle permet bel et bien la coordination de l’action publique
pour le développement économique et social.
La planification urbaine est alors une source d’inspiration, un objectif à
atteindre, une vision de l’avenir qui organise des actions humaines ayant un
impact sur le territoire en vue d’atteindre le développement durable en
minimisant les effets néfastes.

En outre, cela nous mène a parler de la planification stratégique et qui consiste à


l’adaptation de la planification économique à la planification spatiale. Elle met
l’accent sur le rôle des pouvoirs publics en cherchant à optimiser leurs décisions.

BOULAOUAN YASSINE.
Les méthodes utilisées ici sont l’économétriques qui cherche à expliquer
comment les agents économiques choisissent l’implantation des lieux de
logement et les lieux d’activités, à prévoir la demande de déplacements. Cette
approche constitue un des rôles majeurs dans les systèmes où le gouvernement
décide de l’affectation des ressources aux différents secteurs d’activités.
L’apport essentiel de la planification stratégique est d’introduire la référence au
long terme dans les réflexions sur la ville et particulièrement dans la
détermination des programmes d’investissements publics.

La planification urbaine dois se baser alors sur une démarche stratégique qui
vise des objectifs, des projets et des actions clés prioritaires à réaliser pour
chaque échéance. Le document d’urbanisme élaboré doit constituer un cadre de
référence périodiquement actualisé. Mais aussi une approche participative et de
concertation donc un élargissement de la participation des acteurs locaux et de la
population dans la planification et la gestion urbaine favorisera les conditions de
mise en place d’une bonne gouvernance locale. Sans oublier la nécessité d’avoir
un processus de validation partielle, le document d’urbanisme peut être
accompagné d’une série de dossiers spécifiques (projets urbains ou programme
d’action qui peuvent être élaborés et approuvés séparément puis ensuite
incorporés au corps central du plan.

En guise de conclusion, on peut dire que la planification urbaine, avec ses


différents instruments et intervenants qui veille sur sa réalisation, elle demeure
axée et orientée vers l’amélioration de l’accès aux espaces publics à travers la
ville, la redynamisation de l’infrastructure publique, le transport public et les
opportunités économiques locales et améliorer l’intégration et l’inclusion, tout
en rendant les villes plus sûres.

BOULAOUAN YASSINE.