Vous êtes sur la page 1sur 14

Les bases

II de la géométrie
La géométrie, à l’école élémentaire, fait appel ce point : « En géométrie comme ailleurs,
à un ensemble de mots. Chaque substantif il est particulièrement important que les
renvoie à un concept bien défini. Tout l’objet professeurs utilisent un langage précis
de cette partie est de donner aux élèves et adapté et introduisent le vocabulaire
des explications simples et claires sur les approprié au cours des manipulations
notions de point, de ligne, de ligne droite et et situations d’action où il prend sens
de segment. Une grande place est laissée pour les élèves, et que ceux-ci soient
à l’expression. Le langage mathématique progressivement encouragés à l’utiliser. »
peut se dire et s’expliquer : c’est tout l’enjeu Cette partie est complémentaire de celle
de ce chapitre. Les nouveaux programmes consacrée au Tangram. Elle peut précéder ou
de 2015 soulignent en préambule de la suivre la partie I. Les notions abordées sont
partie géométrie consacrée au cycle 2 : les suivantes :
« Les connaissances géométriques
contribuent à la construction, tout au long ƒ le point ;

de la scolarité obligatoire, des concepts ƒ les lignes ;


fondamentaux. » ƒ la ligne droite ;
Dès le cycle 2, il importe d’utiliser les mots ƒ le segment ;
justes pour définir les notions géométriques.
ƒ le milieu d’un segment.
Les instructions officielles sont précises sur

- 51 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 51 03/06/2016 10:12


© La classe 51 Fichespedagogiques.com
séance Les bases de la géométrie
1 OBJECTIF DE LA SÉANCE
Reconnaître et définir un point.

DÉFI
Dénombrer les traits reliant plusieurs points.

Le point est l’élément de base de la géométrie. Il s’agit


d’un élément à définir dès le début du cycle 2. Le mot
« point » trouve différents échos dans le vocabulaire
courant. Cependant, les élèves doivent connaître une
définition précise de ce qu’est un point en géométrie. La
première partie de la séance sera donc naturellement
consacrée à une phase d’expression orale pour permettre
d’expliciter les différents sens du mot.

2
DÉROULEMENT DE LA SÉANCE
LA POLYSÉMIE DU MOT « POINT » Les différentes propositions des élèves illustrent la poly-
sémie de ce mot. Des élèves de CE1 parviennent à définir
La séance commence avec l’ardoise. L’enseignant
qu’un point est « un petit rond ».
demande aux élèves d’écrire plusieurs phrases pour
expliquer le mot « point ». Pour des élèves de CP encore À l’école élémentaire, il est assez compliqué de vouloir
novices en écriture, il est envisageable de passer par le définir précisément et mathématiquement ce qu’est un
dessin. Les élèves de CE1 écriront une phrase simple point. En début de cycle 2, il n’est pas nécessaire d’avoir
pour expliquer ce qu’est un point (photo 1). Les élèves une définition trop formaliste qui tendrait à perdre les
de CE2 pourront proposer des définitions plus élaborées. élèves en raison de son caractère trop abstrait. En effet,
au sens mathématique, le point n’a pas d’étendue : il est
donc une idéalité. On peut cependant le représenter par
une tache ou une petite croix.
Voici une proposition de définition : « Un point est un
endroit de l’espace. On peut le représenter par une petite
tache ou une petite croix. On peut le nommer par une
lettre. »
Cette phase d’oralisation suivie de la phase de mise en
commun constituent un véritable moment enrichissant
pour les élèves comme pour l’enseignant. Au fur et à
mesure de l’échange, les élèves évoluent dans leurs
conceptions. Cette première phase peut être suivie d’exer-
cices de tracés de points (avec un point, avec une croix)
1
et en nommant des points. Il est important que les élèves,
dès le CP, intègrent qu’au sein d’une figure, chaque point
Une phase de mise en commun permettra de lister au a une dénomination propre ; deux points différents ne
tableau les différentes propositions (photo 2). peuvent pas avoir le même nom.

- 52 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 52 03/06/2016 10:12


© La classe 52 Fichespedagogiques.com
séance 1

L’ACTIVITÉ DE RECHERCHE Tous les élèves du cycle 2 peuvent s’engager dans cette
activité de recherche en utilisant des stratégies très diffé-
La phrase de recherche permet de réinvestir la notion
rentes. Des élèves de CP pourront placer les points, tracer
de point et de commencer à introduire les notions de
à main levée et ensuite dénombrer les traits. Des élèves
segment et de droite. Pour des élèves de CP, on parlera
de CE1 pourront commencer à élaborer une stratégie de
dans cette activité – et uniquement dans celle-ci – de
recherche en utilisant des couleurs en fonction du point
traits pour relier des points.
d’où part le trait (photo 4).
Les élèves disposent chacun d’une ardoise. L’enseignant
leur demande de placer deux points (qui ne sont pas
superposés l’un sur l’autre).

PARTIE II
› LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST :
« Combien de traits différents pouvez-vous tracer
pour relier ces deux points ? »

Un seul trait sera tracé par les élèves. La même consigne


sera donnée mais cette fois-ci pour trois points. Les élèves
parviendront à tracer les trois traits attendus. Ces deux
premières étapes permettent aux élèves de se familiariser
avec l’activité de recherche qui va suivre. Le même travail
sera demandé pour quatre points, cinq points, six points,
sept points, dix points... (photo 3)

Des élèves de CE2 parviendront à une méthode plus


experte. Elle consiste à dénombrer les traits qui peuvent
partir du point A, puis du point B, puis du point C et enfin
du point D. Cette stratégie permet d’écrire la somme 3 + 2
+ 1 et d’envisager son calcul. Cette méthodologie experte
est attendue pour des élèves de CE2 (photo 5).

- 53 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 53 03/06/2016 10:13


© La classe 53 Fichespedagogiques.com
séance 1

La procédure de recherche pour la figure avec quatre points, puis avec cinq points, puis avec six points, fait apparaitre
une récurrence visible des élèves :

nOMBRe De POInTs nOMBRe De TRaITs


2 1

3 2+1=3

4 3+2+1=6

5 4 + 3 + 2 + 1 = 10
PARTIE II

6 5 + 4 + 3 + 2 + 1 = 15

7 6 + 5 + 4 + 3 + 2 + 1 = 21

8 7 + 6 + 5 + 4 + 3 + 2 + 1 = 28

9 8 + 7 + 6 + 5 + 4 + 3 + 2 + 1 = 36

10 9 + 8 + 7 + 6 + 5 + 4 + 3 + 2 + 1 = 45

Des élèves de CE1 ou de CE2 sont en mesure d’écrire les Ils s’apercevront aussi que l’écriture de tous les termes
sommes de ces termes. Cela est d’autant plus intéressant demande beaucoup de temps et n’aide pas à la résolution
qu’il est possible de travailler sur les propriétés de l’addi- du calcul. L’enseignant guidera alors les élèves en leur pro-
tion. Pour l’exemple de la somme des 9 premiers termes, le posant d’écrire uniquement le début et la fin de la somme :
calcul peut être fastidieux pour de jeunes élèves : S = 99 + 98 + 97 + 96 + 95 + .... + 5 + 4 + 3 + 2 + 1
S9 = 9 + 8 + 7 + 6 + 5 + 4 + 3 + 2 + 1
En adoptant la même stratégie que pour la figure avec
En déplaçant les termes, les élèves parviendront à un 10 points, les élèves comprendront qu’en déplaçant les
calcul plus rapide à effectuer. Cet exercice fait appel à la termes on obtient une autre somme plus simple à calculer :
commutativité des termes dans une addition : S = 99 + 1 + 98 + 2 + 97 + 3 + 96 + 4 + ...
S9 = 9 + 8 + 7 + 6 + 5 + 4 + 3 + 2 + 1 Toute la difficulté pour les élèves est de savoir combien
S9 = 9 + 1 + 8 + 2 + 7 + 3 + 6 + 4 + 5 de fois le résultat 100 s’obtient dans la somme. En effet,
le nombre de termes à additionner est impair car il y a
S9 = 10 + 10 + 10 + 10 + 5 99 éléments. Il faut donc connaître la valeur de l’élément
S9 = 45 qui ne sera pas apairé avec un autre :

Le défi peut se poursuivre avec la recherche du nombre 99 = 49 + 1 + 49


de traits nécessaires pour relier 100 points. Les élèves, Les 49 premiers termes vont s’apairer avec les 49 derniers
même de CP, comprennent que le dessin des 100 points termes de la somme. Seul le 50e terme restera isolé.
représenterait une tâche immense et qu’il serait illusoire La valeur de ce 50e terme est justement 50.
de penser qu’on arriverait facilement au résultat. Les
Ainsi, après ces réflexions, on obtient :
mathématiques trouveront alors ici tout leur sens : elles
sont un outil pour réfléchir sur l’abstrait. Des élèves de ƒ la somme 100 qui revient 49 fois ;
CE1 qui ont compris les premiers exemples de ce défi ƒ la valeur 50 qui est isolée.
parviendront à écrire le début de la somme des termes :
En reprenant la somme, on a donc :
S = 99 + 98 + 97 + 96 + 95 + 94 + ...
S = 99 + 98 + 97 + 96 + 95 + .... + 5 + 4 + 3 + 2 + 1
S = (99 + 1) + (98 + 2) + (97 + 3) + ... + 50
S = 49 × 100 + 50
S = 4 950

- 54 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 54 03/06/2016 10:13


© La classe 54 Fichespedagogiques.com
séance 1

Les élèves de CE2 sont toujours émerveillés de découvrir Notons que ce Gauss deviendra ensuite un mathématicien
tout ce raisonnement. Cette activité de recherche est d’une dont le génie est encore salué aujourd’hui.
grande richesse et elle conduit les élèves à raisonner
sur une situation complexe. L’étayage de l’enseignant
permettra aux élèves de parvenir au résultat. PROLONGEMENT DE LA SÉANCE
Ce même problème a été résolu par un certain Karl Gauss. Cette séance peut se prolonger en remplaçant les points
Jeune écolier, son enseignant lui demanda de calculer par des élèves. Il s’agit alors de dénombrer les poignées
la somme des cent premiers entiers. Quelques minutes de mains échangées par les différentes personnes d’un
après, Gauss revient avec la réponse. Ce dernier a utilisé groupe (photo 6). Ainsi, dans un groupe de quatre élèves,
une procédure semblable à celle proposée ici : il y a 3 + 2 + 1 = 6 poignées de mains échangées. On
retrouve alors le résultat obtenu avec les points.

PARTIE II
n n ( n + 1)
S = 1 + 2 + 3 + ... + (n - 1) = | i = 2
i =1

- 55 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 55 03/06/2016 10:13


© La classe 55 Fichespedagogiques.com
séance Les bases de la géométrie
2 OBJECTIF DE LA SÉANCE
Reconnaître et définir une ligne.

DÉFI
Réaliser une composition graphique avec un morceau de ficelle.

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE RÉALISATION DE FIGURES AVEC UN FIL OU UNE FICELLE

LES MOTS POUR DÉFINIR LE CONCEPT DE LIGNE


MATÉRIEL
L’enseignant demande aux élèves d’écrire sur leur ardoise
ƒ Une feuille cartonnée par élève.
des phrases avec le mot « ligne ». Cela permet de consta-
ter les différentes représentations des élèves. Les propo- ƒ Une bobine de fil.
sitions des élèves seront par exemple (photo 1) : ƒ De la colle blanche.
ƒ une ligne électrique, c’est ce qu’on voit à la campagne
près de la route ; La deuxième partie de la séance est manipulatoire. Elle
ƒ une ligne de bus, c’est un trajet emprunté par un bus ; invite les élèves à réaliser une composition plane en uti-
ƒ une ligne, c’est ce qu’on trace avec un crayon à papier.
lisant la torsion d’un fil ou d’une ficelle. Ce travail servira
de support pour distinguer les lignes droites, les lignes
courbes et les lignes brisées.
Les élèves choisiront librement le sujet qu’ils souhaitent
représenter et colleront leur ficelle sur la feuille cartonnée.
Ce travail permet à chaque élève de se retrouver dans
une situtation de réussite.
En fin de séance, l’enseignant photographiera chaque
réalisation des élèves (photo 2).

En mathématiques, la ligne est une qualité – ou une


propriété – des objets. La ligne est une idéalité : on peut la
concevoir comme un fil qui n’aurait pas d’épaisseur. C’est
le dessin d’une ligne qui suppose qu’elle a une épaisseur
– celui du trait – pour être visible.
En cycle 2, on peut s’en tenir à une définition simple :
« La ligne est composée de points les uns à côté des 2
autres. Une ligne n’a pas d’épaisseur. On peut la repré-
senter par l’épaisseur d’un trait. »

- 56 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 56 03/06/2016 10:13


© La classe 56 Fichespedagogiques.com
Les bases de la géométrie séance

OBJECTIF DE LA SÉANCE
3
Différencier les différentes familles de lignes.

DÉFI
Tracer une figure géométrique avec un nombre défini de lignes brisées.

› LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST :


MATÉRIEL « Coloriez d’une même couleur les lignes
ƒ La photographie de la réalisation de semblables. »
chaque élève (SÉANCE 2).
Ce travail de recherche amènera différentes propositions
ƒ Un document avec différents tracés
de classement. La phase de mise en commun qui suit
géométriques par élève.
permettra de les mettre en évidence :
ƒ des élèves identifieront les lignes droites ;
Cette séance s’appuie sur les photographies de la compo-
ƒ d’autres identifieront les lignes courbes (ouvertes et
sition plane réalisée précédement. Chaque élève recevra
une photographie de sa réalisation. Il est préférable de fermées) ;
travailler à partir de photographies plutôt que de la réali- ƒ d’autres élèves identifieront les lignes brisées (ouvertes
sation elle-même. Cela permet aux élèves de prendre de et fermées).
la distance par rapport à ce qu’ils ont fait.
TRI DE TRACÉS GÉOMÉTRIQUES
L’enseignant distribue aux élèves un document avec
DÉROULEMENT DE LA SÉANCE différents tracés géométriques (exemple ci-dessous).
OBSERVATION ET ANALYSE DES PRODUCTIONS
Chaque élève reçoit la photographie de sa réalisation.
L’enseignant demande à tous les élèves de sortir plusieurs
feutres de couleurs différentes.

- 57 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 57 03/06/2016 10:13


© La classe 57 Fichespedagogiques.com
séance 3

› LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST : PHASE D’ENTRAÎNEMENT


« Découpez les différents tracés et triez-les
Les élèves disposent chacun d’une feuille blanche, d’un
par famille. »
crayon à papier et d’une règle.
Une phase de mise en commun permet de confronter les
› LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST :
différents points de vue des élèves (photo 1). La phase de
« Tracez sur votre feuille une figure fermée
validation met en évidence les trois familles :
(ou ouverte) avec 9 lignes brisées. »
ƒ les lignes droites ;
ƒ les lignes courbes ; En fonction du niveau des élèves, l’enseignant ajustera
le nombre de lignes à tracer. La précision des tracés est
ƒ les lignes brisées.
un attendu dès le cycle 2 ; il conviendra d’y être particu-
PARTIE II

lièrement vigilant (photos 3 et 4).

PHASE D’INSTITUTIONNALISATION ET TRACE ÉCRITE


3
Il existe trois familles de lignes (photo 2) :
ƒ les lignes droites, elles sont appelées des droites ;
ƒ les lignes courbes ;
ƒ les lignes brisées.
Une représentation accompagnera cette définition.

- 58 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 58 03/06/2016 10:13


© La classe 58 Fichespedagogiques.com
Les bases de la géométrie séance

OBJECTIF DE LA SÉANCE
4
Identifier quelques propriétés des droites.

DÉFI
Identifier des droites sur une figure complexe.

ANNEXE N

Les élèves de cycle 2 sont habitués au mot « droite ». des élèves. L’enseignant demandera à un groupe d’élèves
D’une part, parce qu’il est utilisé dans la vie quotidienne de venir vérifier l’alignement des élèves d’un autre groupe.
(être à droite de son voisin, rouler sur une route droite...).
Le professeur mettra l’accent sur le fait que les points
D’autre part, ce mot a été vu lors de la séance précédente
d’une droite sont tous alignés et qu’une droite passe par
sous la dénomination de ligne droite. Les élèves ont abordé
tous les points. Il convient d’ajouter que la droite continue
le fait qu’une droite est une ligne. À ce titre, elle est com-
avant et après le groupe d’élèves. En d’autres termes, la
posée d’un ensemble de points.
droite est illimitée.
PHASE D’INSTITUTIONNALISATION
MATÉRIEL
ƒ Corde.
Les différentes conclusions de la précédente phase viendront
servir de base pour l’écriture de la trace écrite (photo).
ƒ Règle « droite ».
ƒ Une feuille avec des représentations de
droites par élève. ANNEXE N

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE
PHASE DE QUESTIONNEMENT
Les élèves sont disposés dans le préau ou dans la cour
de récréation selon la saison. L’enseignant explique aux
élèves que chacun d’entre eux matérialisera un point de la
géométrie. L’enseignant réalisera des groupes de six élèves.

› LES CONSIGNES DONNÉES AUX ÉLÈVES SONT :


« Organisez-vous, en groupes, pour que tous
les élèves d’un même groupe soient alignés. »
« Comment vérifier que les élèves sont alignés ? »
PHASE D’ENTRAÎNEMENT
Certains élèves utiliseront l’éventuel marquage au sol ou s’aide- Afin d’aborder l’aspect infini des droites, l’exercice en
ront d’éléments pour s’aligner contre un mur par exemple. ANNEXE N propose aux élèves de travailler sur des repré-
Pour vérifier le bon alignement, la corde tendue ou l’utilisation sentations de droites. Ils doivent identifier les droites qui se
d’une règle « droite » seront deux propositions possibles coupent. Pour ce faire, la prolongation des droites s’impose.

- 59 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 59 03/06/2016 10:13


© La classe 59 Fichespedagogiques.com
séance Les bases de la géométrie
5 OBJECTIF DE LA SÉANCE
Identifier et reconnaître un segment de droite.

DÉFI
Identifier des segments sur une figure complexe.

ANNEXE O

Le concept de segment est abordé dans la continuité du › LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST :
concept de ligne droite. Le mot « segment » est spécifique « Écrivez sur votre ardoise la liste de tous
à la géométrie. De plus, lorsque ce mot est utilisé dans le les segments de la figure. »
langage courant, il véhicule la même signification que dans
le langage mathématique : le segment est une portion de Les élèves devront écrire, par exemple, quelques segments
droite limitée par deux points. tels que :
Il conviendra d’être rigoureux sur l’écriture des noms des [AB], [AC], [BC], [CD], [CE], [CF], [DE], [DF], [DH], [EF],
segments : les crochets encadrent le nom du segment. [EG], [EI], [FG], [FH], [GH], [GI], [HI]

PROGRAMME DE CONSTRUCTION
DÉROULEMENT DE LA SÉANCE L’enseignant propose un programme de construction
IDENTIFICATION DES SEGMENTS adapté au niveau des élèves. Il est intéressant de proposer
un programme de construction faisant appel à la fois aux
L’enseignant dessine au tableau une figure géométrique notions de droite et de segment. ANNEXE O
complexe avec un enchevêtrement de droites sécantes
(figure ci-dessous).

B
H
D
A
E G I

- 60 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 60 03/06/2016 10:13


© La classe 60 Fichespedagogiques.com
Les bases de la géométrie séance

OBJECTIF DE LA SÉANCE
6
Identifier le milieu d’un segment.

DÉFI
Déterminer le milieu d’un segment.

La recherche du milieu d’un segment peut se faire de MÉTHODE 1 : PAR PLIAGE D’UNE BANDELETTE
plusieurs façons. Cela peut commencer par le pliage d’une
Les élèves disposent chacun d’une bandelette large d’un
bandelette de papier de la dimension du segment. Cela
centimètre et longue de plusieurs centimètres.
peut aussi se faire avec le compas. Enfin, par l’utilisation
de la règle graduée. Ces trois méthodes peuvent être › LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST :
abordées en cycle 2. « Tracez sur votre cahier cinq segments. Découpez
une bandelette à la dimension de chaque segment.
MATÉRIEL Pliez en deux chaque bandelette et marquez le milieu
du segment. »
ƒ Feuilles à découper en bandelettes
(1 cm de largeur). La réussite de cette manipulation repose surtout sur la
ƒ Règles graduées. précision accordée aux tracés et aux découpes. Un seg-
ƒ Compas. ment trop petit constituera une difficulté pour les élèves.
Il est préférable de tracer des segments d’au moins une
dizaine de centimètres (photo 1).

DÉROULEMENT DE LA SÉANCE
ACTIVITÉ DE RECHERCHE

› LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST :


« Tracez cinq segments sur votre cahier. Trouvez
le milieu de chaque segment. Vous pouvez utiliser
la méthode de votre choix. »

Cette première partie de séance place les élèves dans


une véritable situation de recherche. Tous les élèves pour- 1
ront proposer une solution personnelle pour résoudre
ce problème. La phase de mise en commun permettra
de hiérarchiser les propositions de la plus élémentaire à
la plus experte. La suite de la séance sera une mise en
pratique des différentes méthodes.
L’enseignant sélectionnera certaines propositions per-
tinentes. Les élèves verbaliseront pour présenter leur
méthode.

- 61 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 61 03/06/2016 10:13


© La classe 61 Fichespedagogiques.com
séance 6

MÉTHODE 2 : PAR UTILISATION DU COMPAS MÉTHODE 3 : PAR UTILISATION DE LA RÈGLE GRADUÉE


Cette méthode, plus experte, nécessite pour les élèves de Cette troisième méthode nécessite pour les élèves de
maîtriser les bases de l’utilisation du compas (photos 2 à 4). connaître les moitiés des premiers nombres entiers pairs.
La technique consiste à mesurer, avec une règle graduée,
› LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST : le segment et à diviser par deux la longueur de celui-ci
« Tracez sur votre cahier cinq segments. Piquez la pour obtenir le milieu (photo 5).
pointe du compas sur une extrémité du segment
et choisissez un écartement un peu plus grand que › LA CONSIGNE DONNÉE AUX ÉLÈVES EST :
la moitié supposée du segment. Tracez un cercle. « Tracez sur votre cahier cinq segments. Mesurez
Piquez la pointe sur l’autre extrémité du segment chaque segment avec votre règle graduée. Divisez
et tout en gardant le même écartement, tracez un par deux le nombre obtenu et marquez le milieu
PARTIE II

deuxième cercle. Les deux cercles se rejoignent en du segment par un petit trait. »
deux points. Tracez une droite passant par ces deux
points. »

- 62 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 62 03/06/2016 10:13


© La classe 62 Fichespedagogiques.com
Les droites annexe

N
Identifie les droites qui se coupent.

d4

d1

d2

d5

d3

Les droites qui se coupent sont : ..................................................................................................................................................

- 147 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 147 03/06/2016 10:13


© La classe 147 Fichespedagogiques.com
annexe Programmes de construction
O
PROGRAMME DE CONSTRUCTION 1 PROGRAMME DE CONSTRUCTION 5
q Trace une droite. q Trace un grand triangle.
q Place un point A sur la droite. q Écris A à côté d’un sommet.
q Place un point B à 5 cm du point A. q Écris B à côté d’un autre sommet.
q Repasse en rouge le segment [AB]. q Écris C à côté du dernier sommet.
q Place un point T entre A et B.
PROGRAMME DE CONSTRUCTION 2 q Place un point O entre B et C.
q Trace deux droites qui se rejoignent. Une droite s’appelle q Place un point P entre C et A.
D1 et l’autre D2.
q Trace les segments [TO], [OP] et [TP].
q Marque C à l’endroit où les deux droites se rejoignent.
q Colorie le triangle TOP.
q Sur la droite D1, marque un point E à 5 cm du point C.
q Sur la droite D2, marque un point F à 6 cm du point C. PROGRAMME DE CONSTRUCTION 6
q Trace un grand carré ABCD.
PROGRAMME DE CONSTRUCTION 3
q Place un point E entre A et B.
q Trace une droite.
q Place un point F entre B et C.
q Place un point A sur la droite.
q Place un point G entre C et D.
q Place un point B, sur la droite, à 6 cm du point A.
q Place un point H entre A et D.
q Place un point C, sur la droite, entre A et B.
q Trace les segments [EF], [FG], [GH] et [HE].
q Place un point D, sur la droite, entre A et C.
q Colorie le quadrilatère EFGH.

PROGRAMME DE CONSTRUCTION 4
q Trace trois droites qui se rejoignent en un même point.
q Une droite s’appelle D1.
q Une droite s’appelle D2.
q Une droite s’appelle D3.
q Marque F l’endroit où les trois droites se rejoignent.
q Sur la droite D1, marque un point K à 2 cm de F.
q Sur la droite D2, marque un point L à 3 cm de F.
q Sur la droite D3, marque un point M à 4 cm de G.
q Trace le segment [KL].
q Trace le segment [LM].

- 148 -

MEP_MATHS_VOL-1_LIVRE.indb 148 03/06/2016 10:13


© La classe 148 Fichespedagogiques.com