Vous êtes sur la page 1sur 9

L’analyse de la structure financière est l’une des composantes de l’analyse financière.

Elle
consiste à analyser :
- l’équilibre financier de l’entreprise, d’une part,
- l’indépendance financière de l’entreprise, d’autre part.
Pour mener à bien cette analyse de la structure financière, deux approches doivent être
adoptées, à savoir :
- l’approche fonctionnelle,
- l’approche patrimoniale ou l’approche financière.
Quelle que soit l’approche, il faut toujours répondre à ces deux questions problématiques
telles que :
- l’entreprise a –t-elle un équilibre financier ?
- l’entreprise est –elle-indépendante financièrement ?
APPROCHE FONCTIONNELLE
L’analyse de la structure financière s’appuie essentiellement sur le bilan comptable. C’est
pourquoi, il faut le maitriser préalablement.
Selon l’approche fonctionnelle, le bilan comptable doit être retraité ou modifié en bilan
fonctionnel au préalable.
Par définition, le bilan fonctionnel est un bilan organisé en vue d’expliquer le fonctionnement
de l’entreprise.
Selon le principe,
Les ressources et les emplois sont évalués à leur valeur d’origine ou leur valeur brute.
Les ressources et les emplois sont classés selon les cycles d’investissement, de
financement et d’exploitation.

1
BILAN FONCTIONNEL PAR GRANDES MASSES
ACTIFS CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS
EMPLOIS STABLES RESSOURCES STABLES
Actif non courant brut (Total I) Ressources propres :
- Actionnaires, capital non appelé Capitaux propres (Total I)
- Intérêts courus sur prêts - Actionnaires, capital non appelé
+ Valeur d’origine des biens acquis en + Amortissements et pertes de valeurs
crédit-bail + Amortissements du crédit-bail
+ Provisions pour charges
Passifs non courants (montant au bilan)
- Concours bancaires courants
- Intérêts courus sur emprunts
+ part restant à payer sur remboursement du
crédit-bail (V.C.N.)
ACTIFS COURANTS (brut) PASSIFS COURANTS
ACTIFS COURANTS D’EXPLOITATION PASSIFS COURANTS D’EXPLOITATION
Stocks et en-cours Clients : avances et acomptes reçus sur
+ Fournisseurs : avances et acomptes versés commande
sur commande + Dettes fournisseurs de biens et services
+ Créances d’exploitation + Dettes fiscales et sociales relatives à
+ Effets escomptés non échus l’exploitation
+Autres créances d’exploitation + Autres dettes d’exploitation
+ Charges constatées d’avances relatives à + Produits constatés d’avance liés à
l’exploitation l’exploitation
ACTIFS COURANTS HORS EXPLOITATION PASSIFS COURANTS HORS EXPLOITATION
Créances hors exploitation Dettes fournisseurs d’immobilisations
+ Valeurs mobilières de placement ou Titres + Dettes fiscales (I. E. R.)
de placement + Autres dettes hors exploitation
+Charges constatées d’avance hors + Produits constatés d’avance hors
exploitation exploitation
+ Intérêts courus sur prêts + Intérêts courus sur emprunts
TRESORERIE ACTIF TRESORERIE PASSIF
Disponibilités Concours bancaires courants
+ Effets escomptés non échus
+ Soldes créditeurs de banques

2
EXERCICE VIII

La société JAFFRELOT vous présente ci-dessous son bilan résumé :

ACTIF Brut Amt/P.V. Net C. PROPRES&PASSIF Net


Actif non courant 4 900 1 200 3 700 Capitaux propres 2 360
Actif courant 3 000 300 2 700 Provisions pour charges 800
Charges constatées d’avance 120 120 Dettes financières (1) 1 310
Dettes d’exploitation 1 600
Dettes diverses 400
Produits constatés d’avance 50
TOTAL 8 020 1 500 6 520 TOTAL 6 520
(1) Dont concours bancaires courants 400
TRAVAIL A FAIRE

a) Etablir le bilan fonctionnel par grandes masses.


b) Déterminer le montant du fonds de roulement.

SOLUTION
BILAN FONCTIONNEL U.M : Ariary
ACTIFS CP&PASSIFS
EMPLOIS STABLES (ES) 4 900 RESSOURCES STABLES (RS) 5 570
Actifs non courants bruts 4 900 RESSOURCES PROPRES (RP) 4 660
Capitaux propres 2 360
ACTIFS COURANTS 3 120 Provisions pour charges 800
(AC)
Actifs Courants 3 120 Amortissement et perte de valeur 1 500
d’Exploitation (ACE)
Actifs courants 3 000 PASSIFS NON COURANTS 910
(PNC)
Charges constatées d’avance 120 Dettes financières 1 310
Actifs Courants Hors - - Concours bancaires (400)
Exploitation (ACHE) courants
PASSIFS COURANTS (PC) 2 050
TRESORERIE ACTIF - Passifs Courants d’Exploitation 1 650
(TA) (PCE)
Dettes d’exploitation 1 600
Produits constatés d’avance 50
Passifs Courants Hors 400
Exploitation (PCHE)
Dettes diverses 400
TRESORERIE PASSIF (TP) 400
Concours bancaires courants 400
TOTAL ACTIFS 8 020 TOTAL CP&PASSIFS 8 020

3
FORMULES A RETENIR
Actifs Courants (AC) = Actifs Courants d’Exploitation (ACE) + Actifs Courants Hors Exploitation
(ACHE)
Ressources Stables (RS) = Ressources Propres (RP) + Passifs Non Courants (PNC)
Passifs Courants (PC) = Passifs Courants d’Exploitation (PCE) + Passifs Courants Hors Exploitation
(PCHE)

CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT


Le fonds de roulement c’est la somme d’argent pour faire fonctionner les activités courantes
de l’entreprise. Pour la société nouvellement créée, le fonds de roulement s’appelle le fonds
de démarrage.
Deux cas peuvent se présenter :
Soit par le haut du bilan fonctionnel
Fonds de Roulement Net Global (FRNG) = Ressources Stables (RS) – Emplois Stables ES)

FRNG = 5 570 – 4 900 = 670 Ar


Soit par le bas du bilan fonctionnel
Fonds de Roulement = Actifs Courants + Trésorerie Actif – (Passifs courants + Trésorerie
Passif)
FR = (ACE + ACHE) + TA – [(PCE +PCHE) + TP]
FR = (3 120 + 0) + 0 – [(1 650 + 400) + 400]
FR = 3 120 – [2050 + 400] = 3 120 – 2 450 = 670

FR = 670 Ar

4
EXERCICE IX :

La société RAKOTO vous présente ci-dessous son bilan résumé :

ACTIF Brut Amt/P.V. Net C. PROPRES&PASSIF Net


Actif non courant 4 200 1 350 2 850 Capitaux propres 3 320
Stocks et en-cours 3 000 300 2 700 Provisions pour charges 280
Créances d’exploitation 1 500 65 1 435 Dettes financières (1) 1 920
Créances diverses 210 210 Dettes d’exploitation 1 400
Trésorerie 50 50 Dettes diverses 325
TOTAL 8 960 1 715 7 245 TOTAL 7 245
Effets escomptés non échus 700 (1) Dont concours bancaires courants 500

a) Etablir le bilan fonctionnel après avoir retraité es effets escomptés non échus.
b) Calculer le fonds de roulement.
c) Quelle est la répercussion du retraitement des effets sur le montant du fonds de
roulement net global ?

SOLUTION
BILAN FONCTIONNEL U.M : Ariary
ACTIFS CP&PASSIFS
EMPLOIS STABLES (ES) 4 200 RESSOURCES STABLES (RS) 6 735
Actifs non courants bruts 4 200 RESSOURCES PROPRES (RP) 5 315
Capitaux propres 3 320
ACTIFS COURANTS 5 410 Provisions pour charges 280
(AC)
Actifs Courants 5 200 Amortissement et perte de valeur 1 715
d’Exploitation (ACE)
Stocks et en-cours 3 000 PASSIFS NON COURANTS 1 420
(PNC)
Créances d’exploitation 1 500 Dettes financières 1 920
Effets escomptés non échus 700
Actifs Courants Hors 210 - Concours bancaires (500)
Exploitation (ACHE) courants
Créances diverses 210 PASSIFS COURANTS (PC) 1 725
TRESORERIE ACTIF 50 Passifs Courants d’Exploitation 1 400
(TA) (PCE)
Dettes d’exploitation 1 400

Passifs Courants Hors 325


Exploitation (PCHE)
Dettes diverses 325
TRESORERIE PASSIF (TP) 1 200
Concours bancaires courants 500
Effets escomptés non échus 700
TOTAL ACTIFS 9 660 TOTAL CP&PASSIFS 9 660

5
CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT
Soit par le haut du bilan fonctionnel
Fonds de Roulement Net Global (FRNG) = Ressources Stables (RS) – Emplois Stables (ES)

FRNG = 6 735 – 4 200 = 2 535 Ar


Soit par le bas du bilan fonctionnel
Fonds de Roulement = Actifs Courants + Trésorerie Actif – (Passifs courants + Trésorerie Passif)

FR = (ACE + ACHE) + TA – [(PCE +PCHE) + TP]


FR = (5 200 + 210) + 50 – [(1 400 + 325) + 1 200]
FR = (5 410 + 50) – [1 725 + 1 200] = 5 460 – 2 925 = 2 535

FR = 2 535 Ar
Quelle est la répercussion du retraitement des effets sur le montant du fonds de
roulement net global ?

La rubrique effets escomptés non échus se place au bas du bilan fonctionnel.

 Calcul du FR en tenant compte des effets escomptés non échus

FR = (ACE + ACHE) + TA – [(PCE +PCHE) + TP]


FR = (5 200 + 210) + 50 – [(1 400 + 325) + 1 200]
FR = (5 410 + 50) – [1 725 + 1 200] = 5 460 – 2 925 = 2 535

FR = 2 535 Ar
 Calcul du FR sans tenir compte des effets escomptés non échus

FR = (ACE + ACHE) + TA – [(PCE +PCHE) + TP]


FR = (5 200 - 700 + 210) + 50 – [(1 400 + 325) + 1 200 - 700]
FR = (4 710 + 50) – [1 725 + 500] = 4 760 – 2 225 = 2 535

FR = 2 535 Ar
Conclusion
A la lumière de ces deux calculs, la rubrique effets escomptés non échus n’a pas de
répercussion sur le fonds de roulement.

6
EXERCICE X :

L’entreprise MIRANA est une entreprise de travaux publics qui utilise un parc d’engins de
chantiers. Outre les matériels dont elle est propriétaire, elle a l’usage d’une excavatrice
acquise en crédit-bail. Les conditions du contrat de crédit-bail sont les suivantes :

Valeur neuve de l’excavatrice : 1 000KAr


Valeur en fin de contrat (au 31/12/20N+2) : 100KAr
Durée du contrat : 6 ans
Date d’effet du contrat 1er janvier 20N-3
Bilan de l’entreprise MIRANA au 31/12/20N (en milliers d’Ariary)
ACTIF Brut Amt/P.V. Net C.PROPRES&PASSIFS Net
Actif non courant 5 300 2 700 2 600 Capitaux propres 2 800
Créances d’exploitation 3 000 650 2 350 Provision pour charges 300
Créances diverses 600 600 Dettes financières (1) 1 600
Trésorerie 200 200 Dettes d’exploitation 800
Charges constatées 45 45 Dettes diverses 295
d’avance
TOTAL 9 145 3 350 5 795 TOTAL 5 795
(1) Dont concours bancaires courants 400

Travail à faire

a) Etablir le bilan fonctionnel après avoir retraité le crédit-bail.


b) Calculer le FRNG, le BFRE, le BFRHE, la trésorerie. Vérifier la relation qui lie ces
diverses composantes.
c) Quelle est la répercussion du retraitement du crédit-bail sur le montant du FRNG ?

SOLUTION
Calcul préliminaire
K Ar = en milliers d’ariary
Annuité d’amortissement (A.A.) = (Valeur d’origine – Valeur à la fin du contrat)/Durée du contrat

A.A = (1000 – 100)/6 = 900/6 = 150


01/01/20N -3 jusqu’au 31/12/20N = 4 ans
Amortissements pratiqués durant 4 années = A.A * 4 = 150 * 4 = 600
Valeur Comptable Nette (VCN) = Valeur d’origine – Amortissements pratiqués
VCN = 1000 – 600 = 400

7
BILAN FONCTIONNEL U.M : Ariary
ACTIFS CP&PASSIFS
EMPLOIS STABLES (ES) 6 300 RESSOURCES STABLES (RS) 8 650
Actifs non courants bruts 5 300 RESSOURCES PROPRES (RP) 7 050
Valeur des biens acquis en 1 000 Capitaux propres 2 800
crédit-bail
ACTIFS COURANTS 3 645 Provisions pour charges 300
(AC)
Actifs Courants 3 045 Amortissement et perte de valeur 3 350
d’Exploitation (ACE)
Amortissements des biens acquis 600
en crédit-bail
Créances d’exploitation 3 000 PASSIFS NON COURANTS 1 600
(PNC)
Charges constatées d’avance 45 Dettes financières 1 600
Actifs Courants Hors 600 - Concours bancaires (400)
Exploitation (ACHE) courants
Part restant à payer sur le 400
remboursement des biens acquis
en crédit-bail (VCN)
Créances diverses 600 PASSIFS COURANTS (PC) 1 095
TRESORERIE ACTIF 200 Passifs Courants d’Exploitation 800
(TA) (PCE)
Dettes d’exploitation 800

Passifs Courants Hors 295


Exploitation (PCHE)
Dettes diverses 295
TRESORERIE PASSIF (TP) 400
Concours bancaires courants 400
TOTAL ACTIFS 10 145 TOTAL CP&PASSIFS 10 145

CALCUL DU FONDS DE ROULEMENT


Soit par le haut du bilan fonctionnel
Fonds de Roulement Net Global (FRNG) = Ressources Stables (RS) – Emplois Stables (ES)

FRNG = 8 650 – 6 300 = 2 350 Ar


Soit par le bas du bilan fonctionnel
Fonds de Roulement = Actifs Courants + Trésorerie Actif – (Passifs courants + Trésorerie Passif)

FR = (ACE + ACHE) + TA – [(PCE +PCHE) + TP]


FR = (3 045 + 600) + 200 – [(800 + 295) + 400]
FR = (3645 + 200) – [1 095 + 400] = 3 845 – 1 495 = 2 350

FR = 2 350 Ar

8
CALCUL DE BFRE, BFRHE ET TRESORERIE
BFRE = ACE – PCE
BFRE = 3 045 – 800 = 2 245
BFRHE = ACHE – PCHE
BFRHE = 600 – 295 = 305
 BFR = BFRE + BFRHE = 2 245 + 305 = 2 550
BFR = 2 550
Trésorerie Nette = FRNG – BFR
Trésorerie Nette = 2 350 – 2 550 = (200)
Ou Situation Nette de Trésorerie (SNT) = Trésorerie Actif (TA) – Trésorerie Passif (TP)
SNT = 200 – 400 = (200)
Quelle est la répercussion du retraitement du crédit-bail sur le montant du FRNG ?

La rubrique crédit-bail se place en haut du bilan fonctionnel.

 Calcul du FRNG en tenant compte de la valeur des biens acquis en crédit-bail


Fonds de Roulement Net Global (FRNG) = Ressources Stables (RS) – Emplois Stables (ES)

FRNG = 8 650 – 6 300 = 2 350 Ar


 Calcul du FRNG sans tenir compte du retraitement des biens acquis en crédit-
bail
FRNG = (RS – amortissement du crédit-bail – VCN) – (ES – Valeur des biens acquis en crédit-
bail)
FRNG = (8 650 – 600 – 400) – (6 300 – 1 000)
FRNG = 7 650 – 5 300 = 2 350 Ar

Conclusion
Selon ces deux calculs, le retraitement des biens acquis en crédit-bail n’a pas de
répercussion sur le FRNG.