Vous êtes sur la page 1sur 12

Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

TP Hyperfréquences
-
Manipulations pratiques

-
Applications de l’analyseur de réseau

L'objectif de ce TP est la présentation et l’utilisation d’un Analyseur de Réseau. De


part ses fonctionnalités, l’Analyseur de Réseau (Scalaire ou Vectoriel) est un appareil
performant que les étudiants n’auront certainement pas vu durant tout leur cursus
scolaire avant l’ENSEEIHT. Des enseignements théoriques ont été dispensés aux
étudiants de la filière Electronique sur les paramètres [S], les antennes, la synthèse de
filtres passifs … . Ce TP est donc là pour montrer l’aspect pratique de ces
enseignements afin de caractériser et afin d’obtenir la matrice [S] des divers dipôles
ou quadripôles à étudier.

1 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

I. Description de la manipulation
Pour ce TP, les étudiants mettront en pratique des mesures de paramètres [S] pour un dipôle et pour
plusieurs quadripôles en utilisant un analyseur de réseau Vectoriel (ARV, VNA : Vector Network
Analyzer).

I.1. Description du banc expérimental

RF Source

A1 A2

Oscillateur
Local
B1 B2

Port n°1 Port n°2

DUT A1
[QDUT ]
B1 B2

Le banc de mesure schématisé ci-dessus comporte :

• Un analyseur de • Une antenne patch


réseau vectoriel (Agilent gravée sur substrat
N9923A.

• Un kit de calibrage
(d’impédance
caractéristique Zc=50Ω) en
connectique coaxiale • Une cavité résonante
3.5mm, comprenant un
court-circuit (SHORT), 1
circuit ouvert (OPEN), une
charge adaptée (LOAD),
une transition (THROUGH-
THRU).

2 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

• Deux filtres passe- • Deux filtres passe-


bas gravés sur substrat bande gravés sur substrat

I.2. Principe des mesures

L’analyseur de réseau est un appareil qui inclut simultanément les diverses composantes
représentées sur le schéma précédent et qui sont :
• des générateurs / oscillateur ;
• des coupleurs, mélangeurs ;
• un dispositif d’acquisition et de traitement des signaux qui proviennent coupleurs ;
• le système de visualisation des résultats de mesure (sur écran).

La source RF est alternativement commutée vers les ports 1 puis 2. Lorsque celle-ci est commutée
vers le port 1, un coupleur sur le port 1 permet de récupérer la puissance réfléchie A1 au niveau du
port 1 (mesure du paramètre S11 ) et un autre coupleur sur le port 2 permet de récupérer la puissance
transmise B2 au niveau du port 2 (mesure du paramètre S 21 ). De façon analogue, lorsque la source
RF est commutée vers le port 2, on peut faire l’acquisition des paramètres S12 et S 22 . Ainsi, pour un
balayage des deux ports sur une bande de fréquence donnée, on obtient les valeurs des paramètres

[S ] = 
S11 S12 
S 22 
de la matrice en chaque point de fréquence.
 S 21
Un analyseur de réseau scalaire permet une mesure du module uniquement des paramètres S alors
qu’un analyseur de réseau vectoriel permet une mesure du module et de la phase.

I.3. Pourquoi calibrer ?

Par défaut, l’Analyseur de Réseau est seulement calibré au niveau de ses connecteurs pour sa
puissance de sortie. Pourquoi faut-il calibrer dans ce cas-là ? Pour effectuer des mesures de dipôles
ou de quadripôles il faut rajouter des câbles et si nécessaire des transitions entre les standards de
connecteurs coaxiaux. Il faut donc amener le plan de calibrage à l’extrémité des câbles pour
s’affranchir des pertes dues aux câbles (pertes en transmission, phase) et des désadaptation dues
aux divers transitions. Le calibrage sert donc à déterminer la matrice des erreurs systématiques du
système de mesure (analyseur + câbles + transitions).

I.4. Calibrage et mesures avec l’analyseur N9912A

Dans ce qui suit sont exposées les méthodes pour réaliser les calibrages en réflexion et transmission.

I.4.a. Termes utilisés dans la procédure de calibrage et dans le choix des graphiques de
visualisation :

Preset correspond à une touche sur l’analyseur.


Preset correspond à une fonction affichée à l’écran et pouvant être sélectionnée au moyen de la
touche correspondante sous l’écran.
Mode CAT : Cable and Antenna Test
Mode NA : Network Analyzer ou Mode VNA : Vector Network Analyzer
Calibration O,S,L : Open (Circuit Ouvert) - Short (Court-Circuit) - Load (Charge adaptée)

3 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

I.4.b. Calibrage (S11 et S21 seulement)

1. Un analyseur de réseau n’étant pas utilisé par une unique personne, on ne connaît pas a priori les
réglages et calibrages effectués par les personnes précédentes. Il est préférable dans ce cas de
rappeler d’abord les paramètres d’usine en appuyant sur la touche Preset puis en sélectionnant
la fonction Preset ;
2. Sélectionner la bande de fréquences de mesure en appuyant sur Freq/Dist, puis :
a. Appuyer sur Start et entrer la fréquence basse en utilisant le clavier numérique et choisir
l’unité de fréquence ;
b. Appuyer sur Stop et entrer la fréquence haute en utilisant le clavier numérique et choisir
l’unité de fréquence ;
c. Appuyer sur Meas/Setup 4, sélectionner Settings. Avec le bouton rotatif, se déplacer sur
« Résolution », appuyer sur Edit, puis Resolution et choisir la résolution souhaitée (pour les
TPs ce sera 1001) ;
d. Appuyer enfin sur Done Edit puis Done.
3. Par défaut, l’appareil se met en mode de mesure CAT (Cable and Antenna Test). Se mettre en
mode VNA (Vector Network Analyzer) en appuyant sur la touche Mode Puis en sélectionnant la
fonction NA ;
4. Pour démarrer un nouveau calibrage, appuyer d’abord sur la touche Cal 5 ;
a. Choisir le type de calibrage : choisir la fonction Cal Type puis O,S,L ;
b. Choisir le type de connecteur avec la fonction Connector Type puis sélectionner 3.5 mm -F-
(ce qui correspond aux connecteurs SMA femelle sur le kit de calibrage et les circuits à
caractériser) et appuyer sur Enter ;
c. Appuyer sur Start Cal ;
d. Connecter la charge « OPEN » sur « RF IN », appuyer sur Open -F- puis sur Measure ;
e. Connecter la charge « SHORT » sur « RF IN », appuyer sur Short -F- puis sur Measure ;
f. Connecter la charge « LOAD » sur « RF IN », appuyer sur Load -F- puis sur Measure ;
g. Appuyer enfin sur Finish., le calibrage en réflexion est fait.
5. Appuyer sur S21, puis sur la touche Cal 5 ;
a. Appuyer sur Start Cal ;
b. Connecter la Transition « THRU » entre les deux accès, appuyer sur Thru puis sur
Measure ;
c. Appuyer enfin sur Finish, le calibrage en transmission est fait.

I.4.c. Formats de visualisation (mesure de S11 et S21 seulement)

1. Il est possible de choisir le nombre de traces affichées sur l’écran et leur disposition. Appuyer sur
Trace 6, et choisir la disposition voulue. Pour chaque trace affichée, il est alors possible de définir
l’échelle, le type de courbe visualisée et la position des marqueurs. A tout moment, pour revenir
sur une autre trace, appuyer sur Trace 6.
2. Pour modifier le format de la courbe appuyer sur Measure 1, puis Format. Les formats utiles
pour ce TP sont :
⇒ LogMag pour le module de S11 ou S21 en dB ;
⇒ Linear pour le module de S11 ou S21 en naturel ;
⇒ VSWR pour le TOS de S11 ou S21 ;
⇒ Phase pour la phase de S11 ou S21 ;
⇒ Smith pour afficher l’impédance sur un abaque de Smith.
3. Pour modifier l’échelle du graphique, appuyer sur Scale/Amptd. Une solution simple étant bien
sûr d’appuyer sur Autoscale, sinon :
⇒ Scale permet de changer l’échelle des ordonnées ;
⇒ Ref Level permet de modifier la valeur de la ligne de Référence ;
⇒ Ref Pos permet de modifier la position de cette ligne, entre 0 (en haut) et 10 (en bas).
4. Pour ajouter un marqueur sur une courbe, appuyer sur Marker et s’assurer que OFF apparaît en
bleu et Normal en jaune. Il est possible d’ajouter jusqu’à 6 marqueurs. Pour tous les effacer,
sélectionner Markers All Off. Pour placer automatiquement un marqueur sur un minimum ou un

4 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

maximum, appuyer sur Mkr → /Tools et choisir le type de marqueur souhaité. La valeur du
marqueur s’affiche en haut du graphique ou tous les marqueurs peuvent être présentés dans un
tableau en appuyant sur Marker puis Marker Table ON.

I.4.d. Impressions

Pour imprimer les courbes présentes à l’écran, il faut soit les enregistrer sur Clé USB (au format png).
Pour cela :
1. Appuyer sur Save/Recall 9 ;
2. Choisir le format image en sélectionnant File Type puis Picture (pour les projets
hyperfréquences de 2° semestre, il faudra choisir Data (S2P) ).
3. Choisir d’enregistrer sur la clé USB en sélectionnant Device puis USB ;
4. Sélectionner Save ;
5. Entrer un nom pour l’image au moyen du bouton rotatif et des fonctions Select (pour choisir le
caractère), Back Space (pour effacer les caractères un à un) ou Clear (pour tout effacer) ;
6. appuyer sur Enter ou Done pour enregistrer.

I.5. Calibrage et mesures avec l’analyseur N9923A

Contrairement au modèle N9912A qui ne peut mesurer que les paramètres S11 et S21, le modèle
N9923A permet de mesurer toute la matrice [S]. Il faut donc calibrer en réflexion sur les deux accès.
La gestion des formats d’affichage et des marqueurs est identique à celle du N9912A.

1. Effectuer un Preset de l’appareil comme indiqué pour le N9912A ;


2. Sélectionner la bande de fréquences de mesure comme indiqué pour le N9912A ;
3. Se mettre en mode VNA comme indiqué pour le N9912A ;
4. Pour un calibrage des 4 paramètres S, il faut s’assurer que les 4 paramètres soient affichés. Pour
cela, appuyer sur Trace 6 et faire en sorte que S11, S21, S12 et S22 soient affichés.
5. Pour démarrer un nouveau calibrage, appuyer d’abord sur la touche Cal 5 ;
a. Choisir le type de calibrage : choisir la fonction Mechanical Cal puis O,S,L ;
b. Choisir le type de connecteur avec la fonction Connector Type puis sélectionner 3.5 mm -F-
(ce qui correspond aux connecteurs SMA femelle sur le kit de calibrage et les circuits à
caractériser) pour chacun des deux ports et appuyer sur Enter ;
c. Appuyer sur Start Cal ;
d. Connecter les charges « OPEN », « SHORT », « LOAD » sur chacun des deux accès comme
indiqué sur l’écran ou la Transition « THRU » entre les deux accès puis sur Measure pour
chaque mesure ;
e. Appuyer enfin sur Finish., le calibrage est fini.

I.6. Correspondance Français → Anglais pour les N9912A et N9923A

Début fréq. → Start | Paramètres → Settings


Arrêt fréq. → Stop | Editer → Edit
Résolution → Resolution | Terminé → Done
Fin Edition → Done Edit | Terminer → Finish
Type d’étalonnage → Cal Type | Mag. Log → LogMag
Dém Etal → Start Cal | Linéaire → Linear
Echelle automatique → Autoscale | Niveau réf. → Ref Level
Echelle → Scale | Pos réf → Ref Pos
Désactiver marqueurs → Markers All Off | NON → OFF
Tableau marqueur ON → Marker Table ON | Type fich. → File Type
Image → Picture | Donn. (S2P) → Data (S2P)
Périphérique → Device | Enregistrer → Save
Retour arrière → Back Space | Sélectionner → Select

Pour choisir la langue française sur l’analyseur, appuyer sur System 7, Preferences puis Language
et enfin Français.
5 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010
Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

II. Mesures à effectuer

L’écran n’étant pas tactile, il faut utiliser les 6 boutons en dessous de l’écran pour
sélectionner la fonction souhaitée.

Effectuer un calibrage en transmission sur la totalité de la bande de fréquence de l’analyseur de


réseau, à savoir 2MHz-6GHz.

II.1. Mesure en réflexion d’une antenne patch

Il s’agit ici de trouver les caractéristiques d’une antenne plaquée, gravée sur un substrat en verre
époxy (FR4) d’épaisseur 1,524mm et de permittivité εr = 4,4.

Antenne plaquée sur substrat époxy

Rappel théorique :

Pour réaliser une antenne patch à une fréquence f R donnée, il faut d’abord déterminer sa permittivité
effective ε reff pour déterminer la longueur « électrique » Leff du patch.

ε r + 1  ε r −1 1
- ε reff = + .
2  2  12.h
1+
W
  (ε reff + 0,3).(W + 0,264.h)  
- Leff = L + 2.∆L = L + 2 .  0,412.h .   
 ε
 reff
( − 0, 258).(W + 0,8 .h )  

c
d’où : fR =
2.Leff . ε reff

Mesures :

- Mesurer la largeur du patch et en déduire les valeurs théoriques pour ε reff , f R , Leff et ∆L .

6 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

- En visualisant le module de S11 entre 800MHz et 5GHz, déterminer quelles sont les différentes
résonances de l’antenne ainsi que pour chacune d’elles les valeurs du paramètre S11 et du ROS.
Pour quelle résonance l’antenne est-elle la mieux adaptée ? A quoi correspond cette fréquence
particulière ? Justifier ? A quoi correspondent les autres résonances ?
- En resserrant la plage de fréquence entre 0,9 et 1GHz, déterminer pour la seule résonance
visible la valeur de l’impédance de l’antenne ainsi que son ROS ? Déterminer la bande passante à
–10dB de cette résonance à partir du paramètre S11 sur cette plage de fréquence.
- Cette antenne est-elle sensible aux perturbations extérieures ? Pourquoi ?

II.2. Mesures en transmission

II.2.a. Cavité résonante

La cavité à étudier a été réalisée sur une base de guide d’ondes de section rectangulaire (section
dans le plan XY et de direction Oz) fermé à ses deux extrémités (z=0 et z=d) par des plaques
métalliques. La géométrie de cette cavité avec ses dimensions est présentée ci-dessous.

Y
m=1
m=2
m=1 m=3
m=2
Y m=3 o X
b=43,18m

o a=86,36m

X Z

d=150mm
Z

L’excitation de cette cavité a été réalisée de façon à générer les champs électriques selon l’axe « y »
a
(en x= ), on considère donc qu’il y a invariance en translation suivant ce même axe. Les conditions
2
aux limites pour cette cavité sont des murs électriques en x=0, x=a, y=0 et y=b. La cavité ayant été
réalisée sur une base de guide d’ondes avec propagation selon l’axe « z », on a E x = E y = 0 en z=0
et z=d. Des modes TE mn (on ne considèrera pas les modes TM dans cette manipulation) dans un
guides d’ondes, on en déduit la fréquence de résonance des modes TE mnp par la relation :
c m.π n.π p.π
f R _ mnp = . ( )² + ( )² + ( )²
2.π a b d
 m.π   n.π  2πf
2 2

sachant que β .d = π . p , kC2 =   +  et k0 = .


 a   b  c

Les indices m, n et p se réfèrent au nombre d’ondes stationnaires selon les directions x, y et z


respectivement. Dans la mesure où il n’y a que de l’air dans cette cavité, le calcul des fréquences de
résonance et donc :

7 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

c m n p
f R _ mnp = . ( )² + ( )² + ( )²
2 a b d

Ci-après, sont représentées les lignes de champ des deux premiers modes de résonance d’une cavité
parallélépipédique.

1° mode 2°mode

Mesures :

- Déterminer quels modes TE mnp peuvent être excités dans cette cavité en justifiant les valeurs des
entiers m, n et p et en calculer les fréquences théoriques de résonance (inférieures à 3GHz).
- Quel format permet la visualisation du coefficient de transmission S 21 ? Visualiser ce coefficient
sur la plage de fréquence de 1,8 à 3GHz.
- Donner les valeurs des fréquences de résonance et pour chacune d’elles donner l’erreur par
rapport à la fréquence théorique ainsi que la valeur du paramètre S 21 .

II.2.b. Filtres en microruban

Filtre Passe-Bas n°1 et Filtre Passe-Bas n°2

Filtre Passe-bande n°1 et Filtre Passe-bande n°2

Mesures :

- Pour une plage de fréquence de 1MHz à 6GHz, donner les courbes du coefficient de transmission
S21 ainsi que le coefficient de réflexion S11 pour chacun des filtres.
8 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010
Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

- Pour les filtres passe-bas : déterminer la fréquence de coupure f0 à -3dB par rapport au niveau
minimum de pertes. Observer le paramètre de réflexion S11 . Quel est le niveau minimum
d’adaptation du filtre ?
- Pour les filtres passe-bande : déterminer les fréquences de coupure haute et basse à -3dB
( fCHF , fCBF ) par rapport à l’atténuation minimale dans la bande. Quelle est la fréquence centrale
f0 et la bande passante relative ? Quelle est la différence entre les deux filtres (dans la bande
passante et dans la bande atténuée) ? Pour les filtres à stubs, quelle est la longueur électrique
des stubs ? Expliquer alors l’allure de la réponse en transmission. On donne l’expression de la
ε r +1  ε r −1 1
permittivité effective en fonction de la largeur w du ruban : ε reff = + . .
2  2  12.h
1+
W
- Constituer des filtres en mettant en série un passe-bas et un passe-bande. Expliquer pour ces
ensembles l’intérêt de l’adjonction d’un passe-bas supplémentaire et indiquer aussi quel filtre
passe-bas est le plus approprié pour chacun des deux filtres passe-bande.

9 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

Annexe : Le calibrage pour corriger les erreurs systématiques

Diagramme de fluence d’une mesure en réflexion seule (calibrage « One-Port ») :

Adaptation de l’erreur
RF in 1

S11M ED ES S11 A

ERT

S11 A : paramètre S11 de la charge


S11M : paramètre S11 mesuré
ED : erreur liée à la directivité
ES : erreur liée à la désadaptation de la source
ERT : erreur liée à la réponse fréquentielle du système

E RT .S11 A
Le paramètre S11M correspond à S11M = E D + . Pour un calibrage en réflexion seulement
1 − ES .S11 A
(« One-Port »), il faut faire 3 mesures sur trois charges connues qui sont ,dans le cas d’un calibrage
SOL, un court-circuit (Short), un circuit ouvert (Open) et une charge (Load).

Diagramme de fluence d’une mesure en transmission (calibrage « Full-Port »):

Erreurs systématiques de l’analyseur de réseau en transmission directe (transmission de 1 vers 2)


EX

S 21 A Port 2
1 ETT
a1 a2
ED ES S 22 A EL
b1 S11 A b2
ERT S12 A

Erreurs systématiques de l’analyseur de réseau en transmission inverse (transmission de 2 vers 1)


S 21 A E' RT
b1 b2
E'L E 'S E'D
S11 A S 22 A
a1 a2

E'TT S12 A 1

E' X

10 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

S11 A , S 21 A , S12 A et S 22 A : paramètres S11 , S 21 , S12 et S 22 de la charge


S11M , S 21M , S12 M et S 22 M : paramètres S11 , S 21 , S12 et S 22 mesurés
E D et E'D : erreurs liées à la directivité respectivement directe et inverse
ES et E' S : erreurs liées à la désadaptation de la source respectivement 1 et 2
ERT et E' RT : erreur liée à la réponse fréquentielle du système respectivement directe et inverse
E X et E' X : erreurs liées à l’isolation respectivement directe et inverse
ETT et E'TT : erreurs liées à la transmission respectivement directe et inverse
EL et E'L : erreurs liées à la désadaptation de la charge respectivement 2 et 1

Pour un calibrage complet des 4 paramètres S ij (« Full-Port »), il faut faire 12 mesures le cas d’un
calibrage SOLT, un court-circuit (Short), un circuit ouvert (Open), une charge (Load) et enfin une
jonction (Thru).
− les paramètres E D , E' D , ES , E ' S , E RT et E' RT sont obtenus par la mesure de S11M et
S 22 M sur les charges Short, Open et Load ;
− les paramètres E X et E' X sont obtenus en incluant l’isolation lors du calibrage ;
− les paramètres ETT , E'TT , E L et E' L sont obtenus avec la jonction (Thru).

Les relations entre les paramètres mesurés ( S11M , S 21M , S12 M et S 22 M ) et les paramètres de la
charge ( S11 A , S 21 A , S12 A et S 22 A ) sont données ci-dessous :

 S11M − E D   S − E 'D   S − E X   S12 M − E ' X 


 .1 + E 'S . 11M  − E L . 21M . 
 E  E '   E  E ' 
− S11 A = RT RT TT TT

 S − ED   S − E 'D   S − EX   S − E 'X 
1 + ES . 11M .1 + E 'S . 22 M  − E L .E ' L . 21M . 12 M 
 E RT  E ' RT   ETT   E 'TT 

 S 21M − E X   − E 'D 
.1 + (E ' S − E L ). 22 M
S
 
 E  E ' 
− S 21 A = TT RT

 S11M − E D   S 22 M − E ' D   S 21M − E X   S12 M − E ' X 


1 + E S . .1 + E ' S .  − E L .E ' L . . 
 E RT  E ' RT   ETT   E 'TT 

 S12 M − E ' X   − ED 
.1 + (ES − E ' L ). 22 M
S
 
 E 'TT   E RT 
− S12 A =
 S − ED   S − E 'D   S − EX   S12 M − E ' X 
1 + E S . 11M .1 + E ' S . 22 M  − E L .E ' L . 21M . 
 E RT  E ' RT   ETT   E 'TT 

 S 22 M − E ' D   S − ED   S − E X   S12 M − E ' X 


 .1 + ES . 11M  − E ' L . 21M . 
 E RT   E RT   ETT   E 'TT 
− S 22 A =
 S − ED   S − E 'D   S − E X   S12 M − E ' X 
1 + ES . 11M .1 + E 'S . 22 M  − E L .E ' L . 21M . 
 E RT  E ' RT   ETT   E 'TT 

11 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010


Département Electronique - 2ème année Olivier PIGAGLIO

12 / 12 mise à jour le : 23 novembre 2010

Vous aimerez peut-être aussi