Vous êtes sur la page 1sur 9

Présentation du corpus

1. Il vit dans une grande maison.


2. La ferme est grande.
3. L'enfant qui avait les mains vides regardait désespérément les étalages de confiserie.
4. Elle avait un regard aussi limpide que l'eau de roche.
5. Il a mangé un morceau de gâteau.

- Quels sont les procédés utilisés pour décrire dans chaque phrase ?

Conceptualisation

Décrire consiste à attribuer des propriétés ou des caractéristiques à une personne, à un objet,
à un lieu… de manière à en donner une impression particulière grâce à la caractérisation
utilisant divers procédés.

Ph 1 : adjectif épithète

Ph 2 : adjectif attribut

Ph 3 : subordonnée relative

Ph 4 : comparaison

Ph 5 : complément de nom

Appropriation

A/- Identifiez, dans ces phrases, les différents procédés de caractérisation.


1. Ahmed, fatigué, il ne veut pas sortir avec ses amis.
2. La mère est calme.
3. La pomme que j’ai mangée est délicieuse.
4. Elle laissa échapper une exclamation de surprise.
5. Karim nage comme un poisson.
6. Le brouillard ensevelissait toute la région sous un voile dont les teintes grises.

B/- Produisez des phrases où vous caractérisez un lieu, une personne ou un objet,
et ce, en veillant à varier les procédés de caractérisation.

Présentation du corpus.

1) J’attends une lettre ; ma sœur doit m’envoyer cette lettre.


 J’attends une lettre que ma sœur doit m’envoyer.
2) Samia est ma cousine ; ma cousine habite à Genève.
 Samia est ma cousine qui habite à Genève.
3) J’ai visité le quartier ; le nouveau musée se trouve dans ce quartier.
 J’ai visité le quartier où se trouve le nouveau musée.
4) C’était l’hiver ; il est mort en hiver.
 C’était l’hiver où il est mort.
Explication

1) - Quel est la fonction de ‘lettre’ dans la deuxième partie de la première phrase ?


- Par quoi il est remplacé dans la deuxième phrase ? Que
- Quel est sa nature ? PR
- Quel est sa fonction ? cod
- déterminez la proposition subordonnée et la proposition principale.
- Est ce que la proposition subordonnée peut exister seule en ayant un sens ?

2) - Quelle est la fonction de ‘ma cousine’ dans la deuxième partie de la première phrase ? Sujet.
- Qu’est-ce qui remplace ‘ma cousine’ dans la deuxième phrase ? .Qui
- Quelle est sa nature ? .Un pronom relatif.
- Quelle est sa fonction ? Sujet.
- déterminez la proposition subordonnée et la proposition principale.

3) - Quel est la fonction de ‘quartier’ dans la deuxième partie de la première phrase ? CCL
- Par quoi il est remplacé dans la deuxième phrase ? où
- Quel est sa nature ? PR
- Quel est sa fonction ? ccl
- déterminez la proposition subordonnée et la proposition principale.

4) – quel est la fonction de ‘l’hiver’ dans la phrase ? CCT


- Par quoi est-il remplacé ? où
- Quel est sa nature ? PR
- Quel est sa fonction ? CCT

Conceptualisation

 La proposition subordonnée relative est une proposition introduite par un outil relatif (que, qui, où
etc.), et dépourvue de toute autonomie. Elle ne peut donc subsister seule.
 Le pronom relatif simple relie deux phrases et évite la répétition d’un mot.
 Les pronoms relatifs remplissent, à l’intérieur des subordonnées, diverses fonctions :
-Qui : remplace un mot (personne ou chose) placé avant lui ; il est sujet du verbe qui suit;
-Que : remplace un mot (personne ou chose) placé avant lui ; il est complément d’objet direct du verbe
qui suit;
-Où : remplace un mot placé avant lui et indiquant un complément de lieu ou de temps.

Appropriation

Exercice : lisez les phrases suivantes et déterminez : la proposition principale et la proposition


subordonnée relative, le pronom relatif et sa fonction.
1) Il m’a rendu le livre que je lui ai prêté.
2) Je l’ai déposé à l’endroit où il voulait aller.
3) C’est l’année où elle s’est mariée.
4) le loup qui s’est échappé du zoo est dangereux.
 Présentation du corpus
a) La famille d’Hubières est venue, elle veut adopter un enfant.
b) Les nouvelles de Maupassant sont impressionnantes, cela passionne les lecteurs.
c) Prête-moi ton livre, j’ai oublié le mien.
d) Il a écrit un mot. Le terme est étonnant.
e) Madame d’Hubières était une dame bourgeoise. Cette dame a une merveilleuse voiture.
________________________________________

a) Quel est le sujet de la première phrase ? la famille d’Hubières.


- Par quoi est-il repris dans la deuxième phrase ? Elle
-Quelle est sa nature ? . Pronom personnel de la troisième personne.
b) - Comment sont les nouvelles de Maupassant ? .Impressionnantes
- Qu’est-ce qui passionne les lecteurs de ses nouvelles ?
.Leur caractère impressionnant.
-Est-ce que cette caractérisation est répétée ? . Non
- Qu’est-ce qui la remplace ? .Cela
- Quelle est sa nature ? .Un pronom démonstratif.
c) - Qu’est-ce que je veux prêter ? . Ton livre.
- Pourquoi ? . Parce que j’ai oublié mon livre.
- Par quoi mon livre est-il remplacé ? .Le mien.
- Quelle est sa nature ? .Un pronom possessif.
- S’agit-il des procédés lexicaux ou grammaticaux ? .Grammaticaux.
d) – Qu’est-ce qu’il a écrit ? .Un mot.
- Comment est ce mot ? .Etonnant.
- Mais, est-ce que c’est le mot qui est utilisé dans la deuxième phrase ou un autre mot ? .Un
autre mot.
- Que représente le deuxième mot pour le premier ? .Son synonyme.
e) – Comme est madame de Clèves ? .Une grande dame.
- Qui fréquente la cour du roi ? .Cette dame.
- Est-ce que le mot dame est repris par le même mot ou par un autre mot ?
.Le même mot.
- S’agit-il des procédés lexicaux ou grammaticaux ? . Lexicaux.
-A quoi servent tous ces procédés ? .A reprendre (exemples a et e) ou à remplacer (exemples
b, c et d).
 Conceptualisation
> L’anaphorisation repose sur les procédés de reprise. Ces derniers sont des moyens
linguistiques qui, dans un texte, remplacent ou reprennent un élément d’information déjà
nommé. Ces procédés assurent la progression et la cohérence d’un texte.
Divers procédés sont alors utilisés :
1) Procédés grammaticaux :
• Reprise pronominale : a- Pronoms personnels de la troisième personne (il, elle, ils et elles)
b– Pronoms démonstratifs (cela, celui-ci, ceux-ci, celle-ci et celles-ci : désignent la personne
ou la chose dont il vient d’être question) c-Pronoms possessifs (le mien, le tien, le sien, le
nôtre, le vôtre, le leur)
2) Procédés lexicaux :
• Reprise nominale : a- Reprise simple, par le même mot ; b- Le synonyme.
 Appropriation

Exercice
A partir des exemples suivants, complétez le tableau :
1) Le livre est magnifique. Il est un ami fidèle.
2) J’ai demandé à mes parents ; ceux-ci ont tout de suite accepté.
3) Les parents aiment leur cadet. Cet enfant est joli.
4) Achille est un brave jeune homme. Cet homme est un héros épique.
5) Je conduis la voiture de mon frère, la mienne est en panne.

L’élément repris ou Par quoi est il Nature de reprise


remplacé remplacé (nature)

Livre Pronom personnel Grammaticale


Mes parents Pronom démonstratif Grammaticale
Cadet Nom Lexicale
Homme Nom Lexicale
La voiture Pronom possessif grammaticale

I. Présentation et observation
1. Ahmed est courageux comme un lion.
2. Mme d’Hubières est aussi déçue que son mari.
3. Sa vie était un livre ouvert.
4. La terre est une orange bleue.

II. Explication

 Lecture de la première et la deuxième phrase.


 De quelle figure de style il s’agit ? Pourquoi ?
 Où est l’outil de comparaison, le comparé et le comparant ?

 Lecture de la 3ème et 4ème phrase.


 Quel type de figure d’analogie nous avons dans les phrases 3 et 4? – La métaphore
 Où est le comparé et le comparant ?
 Est-ce qu’on a ici un outil de comparaison ?

III. Conceptualisation

figures définition Effet Exemple

Rapprochement de L’enfant était rusé


deux réalités : (comme) un
comparé et renard.
La comparaison comparant à l’aide
d’un outil de
comparaison Met en relief une
ressemblance ou une
Rapprochement de caractéristique Elle a des yeux
deux réalités : commune. d’émeraude.
comparé et
La métaphore comparant sans outil
de comparaison.
(Parfois le comparé
se présente de
manière sous
entendu).

IV. Appropriation :

1. Identifiez la figures d’analogie, le comparé, le comparant et l’outil de comparaison


dans les phrases suivantes.

1- Sa peau était aussi froide que le marbre.


2- L'homme est un loup prédateur.
3- L'œil d'un homme est une fenêtre.
4- Ils sont des personnes aimables telles que vous
5- Vous êtes un beau ciel d’automne clair et rose. (Baudelaire)
 Présentation du support

1) Les Tuvache étaient là, en train de fendre du bois pour la soupe. Cette
famille se redressa toute surprise. Ils donnèrent des chaises et
attendirent.
2) Les d’hubières veulent un enfant. Celui-ci fait partie des Tuvache. Ils
n’acceptent pas l’offre.
3) Ce salon était vaste. Au milieu se trouve une table ronde. La cheminée
en pierre est ornée de deux vases pleins de fleurs artificielles.

 Observation

- Lecture des phrases


- Repérez les thèmes de chaque phrase.
- Comment ces thèmes s’enchainent-ils d’une phrase à l’autre ?

 Conceptualisation

- Dans une phrase : le thème est le sujet dont on parle ; le propos, ce


qu’on dit sur ce sujet.

- La progression thématique est la façon dont s’agencent, d’une phrase


à l’autre, les thèmes et les propos pour faire progresser (avancer)
l’information.

- On peut distinguer trois types de progressions thématiques :

 La progression à thème constant : où le thème d’une phrase est celui de


la phrase suivante. Il est repris sous forme de pronom .c’est le cas de
l’extrait 1.

 La progression linéaire : où le propos d’une phrase devient le thème de la


suivante. Dans ce cas, le thème est nouveau par rapport au précédent,
mais la continuité du texte est assurée. C’est le cas de l’extrait 2.

 La progression à thème dérivé : où le thème de chaque phrase est


identifié par association avec le thème de la première phrase .c’est le cas
de l’extrait 3.
 Appropriation

Extrait 1
« Virginie était à moitié couverte de sable, dans l'attitude où nous l'avions vu
périr. Ses traits n'étaient point sensiblement altérés. Ses yeux étaient fermés
[…]. »
B. DE SAINT-PIERRE, Paul et
Virginie
Extrait 2
Dans une pièce, il y avait une table. Sur cette table étaient disposées des
fleurs. A côté de ces fleurs dormait un chat.
Extrait 3
Les loups sont très dangereux. Ils vivent en meute de 8 à 20 individus. Ces
animaux sont carnivores. Ils communiquent entre eux par des hurlements.

Questions
1. Dans chacun des textes, repérez le thème des phrases.
2. Précisez pour chaque extrait le type de la progression adoptée.

Fiche pédagogique

Niveau : tronc commun.

Activité : évaluation sommative.

La durée : 2 heures.
Compétence visée : Evaluer les acquis des élèves

Capacité : Intégrer certains acquis ultérieurs

Extrait : « il entra dans sa maison…j’sieus pas riche »

Déroulement.

Questions de compréhension
1-en quelle année et en quel lieu l'auteur du texte est-il né ? (1pt).

2-donnez un titre convenable à cet extrait (1p).

3 situez- le par rapport au récit. «1pt ».

4 relevés du premier paragraphe un pronom relatif ayant le même sens que (dans laquelle) (1pt).

5-relevés du passage suivant les termes qui justifient le respect entre les deux Vallin. « Il de se considèrent... Lors
main » (1pt).

6-parmi les parents Tuvache, quel est celui l'élève le drapeau de la guerre contre les Vallin après le départ de Jean ?
(0.5).

7-que remplace le pronom (leurs) dans la phrase suivante « alors Madame d’Hubières qui tremblait d'angoisse, leur
parla de l'avenir du petit, de son bonheur » ? (1pt).

8-que marquait l'allocution en « pendant que » dans la phrase suivante « elle donna à six cents francs en cadeau
pendant que son mari faisait un écrit » ? (1pt).

9-déterminer la figure de style dans cette phrase « lui criant, comme s’il eut compris » ? quel en est l’outil ? (1.5)

10-l'auteur est-il sûr des sentiments des Tuvache dans la phrase suivante « les Tuvache sur leur porte les
regardaient partir muets, sévères, regrettant peut-être leur refus » ? Justifiez cela (1pt)

production écrite : (10pts)

rédiger au choix un est de sujet ci-dessous :

1-les parents Vallin acceptent la demande de Mme d’Hubières .Imaginez en quelques lignes un dialogue en voiture
entre les d’Hubières exprimant leur satisfaction et leurs ambitions.
2-Imaginer une suite à la nouvelle qu’on a étudiée.

NB : seront pris en considération :

-l’organisation (2pt).

-la cohérence (2pt).

-La rigueur de la langue (3pt).

-la conjugaison (3pt)

Vous aimerez peut-être aussi