Vous êtes sur la page 1sur 4

Résume réseau mobile

La HLR interroge la VLR en cas de besoin (pour déterminer la position de


l’abonné) car la VLR enregistre la position de l’abonne d’une zone a l’autre
La HLR enregistre tous les informations concernant l’abonné (numéro de CNI,
services auxquels l’abonné est inscrit, son numéro de téléphone etc.) de façon
permanent
Y’a un HLR dans un réseau par contre plusieurs VLR

UMTS
Ici les services vont évolués de façons fulgurant car on était très limité avec la
2G et la 2.5G à obtenir certains services surtout avec le trafic de donnée. Donc
avec l’UMTS cela devient possible.
L’UMTS est né pour révolutionner le secteur des services.

Défit de l’UMTS : faire travailler ensemble le secteur de l’informatique


(transfert des données), la visiophonie (car ce dernier était absente de la 2G) et
la voix et de faire inventer des services nouveaux représentatifs de cette
convergence.
L’UMTS a aussi permis l’évolution des terminaux des utilisateurs qui sont
devenus des vrais terminaux multimédias.
Contrairement aux réseaux de la deuxième génération qui étaient stagnant ou
bien n’évoluaient pas, l’UMTS est phasé(évoluent) en plusieurs versions à
savoir :
R3 (ou R99), R4, R5, R6, R7 et R8. Cette évolution concerne une partie du
réseau (cœur du réseau (Core Network) ou accès réseau(UTRAN) qui repose sur
les principes de l’ATM).
Les releases de R3 (ou R99), R4, R5 considèrent la même partir accès réseau.
Seule la partie Core Network qui change.
Recherche :
ATM (Asynchronous Transfer Mode, c'est-à-dire mode de transfert
asynchrone) est une technologie de réseau récente, qui permet de
transférer simultanément sur une même ligne des données et de la voix.

Dans un réseau UMTS la partie Core Network est subdivise en deux


parties :
➢ Domaine de commutation de circuit (CS Domaine)
Ce dernier permet de faire passer les appels vers les réseaux fixes

➢ Domaine de commutation de paquets (PS Domain)


Permet de faire passer les paquets vers les réseaux de données
ou bien l’internet
Ici le réseau de base s’appuie sur celui du GSM/GPRS. C’est à dire qu’on part de
ce qu’on avait au niveau du GPRS pour évoluer vers les autres réseaux mobiles.
L’UMTS R4 conserve l’évolution du Domain CS (Circuit Switching) sur la base du
NGN (Next Generation Network) c’est à dire que cette partie circuit noter dans
le réseau 2.5 G va être transformé dans la partie UMTS vers les réseaux NGN.
Les réseaux NGN sont des architectures qui veulent converger un ensemble de
services dans un seul type d’architecture. Pour cela, il faut une évolution du
protocole (on change du protocole TDM (Time Division Multiplexing) par des
circuit fixe vers le protocole IP (car c’est le seul protocole qui permet d’évoluer
vers les NGN)

Différemment du 2 G et du 2.5 G (où on utilisait des circuits pour faire passer la


voix et la signalisation), dans la R4 on sépare la voix de la signalisation afin de
rendre le réseau flexible a une intervention (ex : cas d’une panne)

Passage d’une release a l’autre : les changements


R3 ou R99
Ici l’accès (UTRAN) est ATM. Autrement dit la technologie utilisée pour le
transport est ATM
Iu-CS et Iu-PS sont des liens qui connectent Circuit Switching et Paquet
Switching
La partie Core Network est divisée en deux partie :
Une partie pour les circuits en TDM et une autre pour les paquets en IP

R4
A partir de la R4, on note :
Partie accès reste la même
Passage de la commutation de circuit (Circuit Switching) a la commutation de
paquet (Paquet Switching) avec l’entrer en jeu du protocole IP a la place du
ATM.
R5
On a de l’IP/ATM dans la partie accès (UTRAN)
Dans la partie Core Network on a de l’IMS qui s’introduise avec le protocole IP
R6
L’accès (UTRAN) est full IP, le Core Network en IP avec le Circuit Switching en IP
et le Paquet Switching en IP, le IMS reste en IP et ajout d’un nouveau réseau
WLAN qui est aussi en IP.
R7
Introduction des technologies xDSL (x est une variable qui peut prendre un
nom ex : ADSL) dans le réseau d’accès. Ces derniers sont connectés au Core
Network par un réseau TISPAN qui a son tour est connecté aux IMS.
Le CS Domain et le PS Domain sont en IP.
R8
Ajout d’un réseau de paquet câblé qui est connecte aux IMS et aussi au
TISPAN.
Le CS Domain et le PS Domain sont restés en IP.
Ici le xDSL passe directement par le réseau câblé IMS
NB : Lors de passage de de la R3 a la R8, il y’a des nouveaux équipements qui
s’ajoutent. Donc le réseau devient plus large et plus complexe.
Architecture de l’UMTS
➢ Division des équipements
✓ MSC → MSC-SERVER et CSMGW
✓ GMSC → GMSC-SERVER et CSMGW
➢ Réduction du champ de SS7 qui laisse la place à l’IP/ATM
➢ Evolution de la partie Core Network

Avantages de la R4 pour le réseau de base (core Network)


❖ Flexibilité avec la dissociation du plan de contrôle(signalisation) de plan
de transport (transport de la voix d’un équipement a un autre) ou chacun
évolue différemment.
❖ Réduction des couts car la technologie de transport utilisé dans la
R4(IP/ATM) est moins chère que celle utilisait dans la R3 (TDM).
❖ Evolution

On dit que le passage de la R3 vers la R4 crée de la souplesse.