Vous êtes sur la page 1sur 4

Partie théorique

Les pictogrammes :
Le pictogramme est un dessin figuratif ou une représentation graphique, il est utilisé pour
rendre explicite un objet ou un message dans les langues écrites. C’est également
un symbole d’écriture ou un signe linguistique dans les langues non écrites.

Les pictogrammes sont très utilisés dans de très nombreux domaines : cartes géographiques,
météo, routes, tableau de bord automobile, transport, informatique, téléphonie, santé,
sécurité, chimie, produit ménagers, textile, environnement, etc.

Chlorure de fer (III), solution 40% :


Partie expérimentale

Tubes Tube 1 (Chlorure de fer) Tube 2 (Cuivre) Tube 3 (Catalase)


- Dégagement de bulles - Dégagement de bulles de gaz - Formation d’une
de gaz. sur la surface du cuivre. couleur blanchâtre.
Obser- - Présence de vapeur - Présence de vapeur - Dégagement de
vations (gouttelettes d’eau sur (gouttelettes d’eau sur les bulles de gaz au
les parois). parois). niveau de la surface.
- Couleur marron clair. - Présence de vapeur
(gouttelettes d’eau sur
les parois).

Explications des observations :

- Dégagement de bulles de gaz : Preuve que le chlorure de fer, le cuivre et le catalase


catalysent et accélèrent la réaction de dismutation.

- Présence de vapeur : Due à la condensation des bulles de gaz.

- Couleur marron claire : Due à la couleur du cuivre.

- Formation de couleur blanchâtre : Dissolution faible du radis avec le H2O2.

Tube Observations Explications


- Couleur transparente. La décomposition se fait naturellement
- Faible présence de vapeurs sur les et surtout lentement.
Témoin parois (gouttelettes d’eau).
Réponses aux questions :
1- Demi-réactions d’oxydoréduction et réaction de dismutaion  :

H2O2 + 2 e- + 2 H+  2 H2O


H2O2  2 H+ + 2 e- + O2
2 H2O2  2 H2O + O2

2- Mode d’action de chaque catalyseur et son type de catalyse :

Chlorure de fer, cuivre : la réaction a lieu à la surface du catalyseur solide

Type de catalyse : catalyse hétérogène.

Catalase : Protéine qui contient un site actif où se fixe le substrat (réactif) et où s’opère sa
transformation en produit.

Type de catalyse : catalyse enzymatique.

4- Le catalyseur ne fait qu’accélérer la réaction, il ne modifie pas son ordre.

5- La légère effervescence observée lorsqu’on soigne une plaie à l’eau oxygénée est due à la
réaction de dismutation par cette dernière catalysée par les ions de fer II contenus dans le
sang.

6- Principales propriétés d’un bon catalyseur :

*Activité.

*Sélectivité.

*Stabilité.

7- Avantages et inconvénients des différents types de catalyse  :

On peut comparer les avantages et les inconvénients de la catalyse homogène avec ceux de
la catalyse hétérogène par le tableau suivant :
Quant à la catalyse enzymatique :

Avantages : Catalyseurs naturels qui peuvent donc être considérés comme non polluants.

Inconvénients : limitée à cause de la nature des enzymes.

8- Exemples de réactions industrielles utilisant des catalyseurs  :

a. Catalyse hétérogène et préparation de l’ammoniac :

La réaction de préparation est la suivante : N2(g) + 3 H2(g) = 2 NH3(g)

Une augmentation de la température lors de cette réaction augmenterait la vitesse d’obtention de


l’état d’équilibre, mais est défavorable au taux d’avancement de la réaction (le rendement diminue).
Pour trouver un compromis, on utilise un catalyseur, Fe(s), et on travaille à une température
intermédiaire : 450°C.

b. Catalyse enzymatique pour la préparation de la bière :

Les enzymes protéases et amylases sont ajoutés lors de la phase de brassage de la bière, elles
permettent de transformer plus rapidement l’amidon de l’orge en acides aminés et en sucres. Le
souci industriel est la fragilité de ces enzymes, qui freinent leur fréquence d’utilisation.