Vous êtes sur la page 1sur 3

Dr H. DJEGHLOUD MASTER 1 CDE/ELTIND 2020 DEPT ELT FST UNIV F.

MENTOURI TD3 MODEL/IDENTIF

Identification des systèmes du 1er et 2ème ordre


par étude des réponses temporelles et fréquentielles
Réf. Biblio.
[1] V. Choqueuse, H. Mangel, J.-L. Mourrain, S. Turri, «Travaux dirigés : AU3 2ème année», IUT GEII, Brest.
[2] S. Génouël, «Identification temporelle des SLCI», TD7 énoncé et corrigé, MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour
l’Ingénieur.

EXERCICE 1 : Identification d’un système du 1er ordre [1]


1). Identification à partir de la réponse indicielle
On considère un système du 1er ordre (FT = ) qu’on attaque avec un échelon d’amplitude E = 2V. La
réponse du système est montrée dans la Fig. 1.
1.1). Déterminer la constante de temps du système ,
1.2). Déterminer le gain statique K,
1.3). Déduire la FT numérique,
1.4). Calculer la fréquence de coupure.
2). Identification à partir de la réponse fréquentielle
Dans la Fig. 2 on présente le diagramme de Bode du gain.
2.1). Donner la pulsation de coupure en rad/s.
2.2). Déduire le gain statique en valeur normale et la constante de temps.
2.3). Donner l’expression de la FT.
2.4). On attaque ce système avec un signal sinusoïdal de pulsation 300rad/s et d’amplitude max
Emax=10V. Calculer la valeur max de la tension de sortie.

Fig. 1. Réponse indicielle d’un système du 1er ordre. Fig. 2. Réponse fréquentielle.
Dr H. DJEGHLOUD MASTER 1 CDE/ELTIND 2020 DEPT ELT FST UNIV F. MENTOURI TD3 MODEL/IDENTIF

EXERCICE 2 : Identification d’un système du 2ème ordre [2]


Dans la Fig. 3 on présente la réponse indicielle expérimentale d’un système du 2 ème ordre (FT= )
attaqué avec un échelon dont l’expression est e(t) = 5.u(t-0.35).
2.1). Déterminer le gain statique K, l’amortissement  et la pulsation propre 0.
2.2). Sachant que la réponse temporelle d’un système du 2ème ordre à une entrée en échelon est
Déterminer l’expression numérique de s(t). Attention au retard par rapport à l’origine.
2.3). Afin de valider ce modèle de comportement, tracer précisément sa réponse sur le même
graphique que la réponse expérimentale.
2.4). Conclure.

Fig. 3. Réponse indicielle d’un système du 2ème ordre.

Réponse à la question 2.4, exo 2, TD2 :


Dr H. DJEGHLOUD MASTER 1 CDE/ELTIND 2020 DEPT ELT FST UNIV F. MENTOURI TD3 MODEL/IDENTIF

t=0:0.1:3;
u=[zeros(1,4) ones(1,27)];
E=5;K=0.99;ksi=0.2434;w0=9.5265;
phi=acos(ksi);
s=K*E*(1-exp(-ksi*w0*(t-0.35))/sqrt(1-
ksi^2).*sin(w0*sqrt(1-ksi^2)*(t-0.35)+phi)).*u;
plot(t,s)

0
0 0 .5 1 1 .5 2 2 .5 3