Vous êtes sur la page 1sur 49

DOSSIER

L’ENTREPRENEURIAT,
L’entrepreneuriat, l’Emploi, la Formation
et l’Enseignement Professionnels

Journée de sensibilisation Exposition et cérémonie


au processus de turin nationale de remise de diplômes
SOMMAIRE

Éditorial
Formation ..........................................................................................................................................................................P 05
- Regroupement des directeurs de wilayas de la formation et de l’enseignement professionnels
- La rentrée de la formation et de l’enseignement professionnels de février 2018
- Nouvelle organisation du cursus d’enseignement professionnel

Evénement ........................................................................................................................................................................P 14
- Journée internationale de la femme 08 mars 2018
- Lauréats de la formation professionnelle de l’année 2017/2018

Coopération .....................................................................................................................................................................P 19
- Projets de coopération entre l’Algérie et la Tunisie
- Journée de sensibilisation au processus de Turin

Dossier .................................................................................................................................................................................P 23
- L’entrepreneuriat, l’emploi, la formation et l’enseignement professionnels
* La première conférence nationale sur la micro entreprise et l’entrepreneuriat
* Le salon de l’emploi, Salem 2018 : « Start up, la réussite par l’innovation. » septième édition
* Le portrait d’un jeune entrepreneur, diplômé de la formation professionnelle

Panorama ..........................................................................................................................................................................P 33
- La wilaya de Skikda « La formation professionnelle contribue au progrès économique
et à la promotion sociale des personnes

Entretien .............................................................................................................................................................................P 40
- Entretien avec le directeur de la wilaya de Skikda

Témoignage .....................................................................................................................................................................P 43
- Un jeune promoteur dans la wilaya de Skikda

Pédagogie ........................................................................................................................................................................ P 44
- Multiplicité des niveaux de qualification pour une même spécialité

Métier ................................................................................................................................................................................... P48


- Le BTS en domotique
Éditorial
Le développement économique de chaque nation est lié à la dynamique de l'institution économique, le moyen
le plus sûr pour créer de la richesse. Cependant, le succès économique de l'entreprise exige, en plus d'autres
critères, de disposer de ressources humaines qualifiées. À cet égard, la fédération des jeunes entrepreneurs
accorde une grande importance à la formation, comme dans les pays développés, qui investissent et dévelop-
pent le capital humain qui représente la richesse sur laquelle on peut compter pour créer une croissance écono-
mique et sociale.

L'Etat algérien a alloué un budget important afin de fournir les potentialités humaines et matérielles nécessaires
à la formation de ressources humaines qualifiées, en particulier dans les secteurs jugés prioritaires par l’Etat, tels
que : l'industrie, l'agriculture, la construction, les travaux publics les ressources en eau, et les techniques de l'infor-
mation et la communication, et d'autres secteurs stratégiques.

Les programmes qui ont été adoptés, dans le secteur dans le domaine de la formation, émergent de 23 branches
professionnelles qui comprennent 478 spécialités, organisées selon les différents modes de formation (formation
résidentielle, formation par apprentissage et formation à distance). Ces actions importantes, engagés par l'Etat
dans le cadre du programme de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika,
sont menées pour préparer les jeunes et leur donner les qualifications et les compétences nécessaires afin de les
intégrer dans le monde du travail et pour créer leurs propres activités économiques en fonction des programmes
et des outils nécessaires pour la création des activités génératrices de richesse.

Dans ce cadre, le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, conscient de son rôle très impor-
tant dans la maturation des projets professionnels des jeunes au cours de leur formation, a développé et introduit
des modules de formation à la création et à la gestion d’entreprises ainsi qu’à l’aide à l’insertion professionnelle
dans tous les programmes de formation professionnelle, quelle que soit la spécialité. Ces modules ont pour objec-
tif principal de permettre aux jeunes apprenants d’acquérir une vision d’ensemble du statut d’entrepreneur en
matière de création d’entreprise mais aussi de gestion, de comptabilité, de fiscalité, de management et de
ressources humaines d’une entreprise. A l’issue de leur formation, les jeunes peuvent s’orienter vers
l’entrepreneuriat mais aussi vers la recherche d’un emploi salarié et pour cela des modules de formation aux
techniques de recherches d’emploi et d’embauche sont prévus au dernier semestre de formation.

Le système de formation vise principalement à améliorer en permanence l'activité de formation et de qualifica-


tion des ressources humaines, conformément aux évolutions technologiques pour faire face aux changements
économiques mondiaux immédiats, et pour répondre rapidement et efficacement aux besoins prioritaires liées à
la situation économique du pays. La stratégie du secteur est basée sur la recherche constante de l'harmonisation
de la formation et des besoins de l'entrprise en qualifications et en compétences. Cette politique entre dans le
cadre de la mise en place d'un nouveau modèle de développement économique, orienté vers la création d'alter-
natives de carburant.

Sur cette base, l’effort du secteur se base avant tout sur une grande ouverture des institutions de formation vers
leur environnement social et économique, à travers le développement du partenariat avec les institutions écono-
miques, afin de déterminer les disciplines qui doivent être ouvertes, le contenu de formation et les besoins évolu-
tifs du marché du travail.

Cet effort permet également l'amélioration de la formation initiale et le renforcement des compétences des
travailleurs, grâce à la formation continue ainsi que la formation dans le développement entrepreneurial.

Objectif Formation consacre donc le dossier de ce numéro à cet important thème qu’est la formation et le déve-
loppement de la ressource humaine qui permet aux jeunes diplômés de la formation professionnelle de créer leur
propre entreprise car c’est le levier le plus sûr pour créer de la richesse, résorber le chômage et développer
l’économie nationale.
La Rédaction
FORMATION 05

REGROUPEMENT DES DIRECTEURS DE WILAYAS DE LA


FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS
Une rencontre nationale des directeurs de wilayas de la formation et de
l’enseignement professionnels a été organisée le 25 Janvier 2018, à l’INFEP, El Biar,
Alger, sous la présidence de Monsieur le Ministre de la Formation et de l'Enseignement
Professionnels, le Professeur, Mohamed Mebarki.

Lors de ce regroupement, le 91 700 postes de formation, Ces postes de formation offerts,


Ministre de la Formation et de viennent s’ajouter aux 40.327 déjà
- Formation à distance 34 900
l'Enseignement Professionnels, le
postes de formation, inscrits lors de la rentrée de
Professeur, Mohamed Mebarki,
septembre 2017 pour constituer
a brossé un tableau détaillé de son - Différents dispositifs mis en
secteur abordant tour à tour l’offre place 98 100 postes de formation, un nombre total de près de 63.955
de formation et ses spécialités, postes de formation.
- Catégories particulières 10 907
l’infrastructure, l’encadrement
postes de formation. L’offre de formation concernant
technico pédagogique, les
les catégories particu-
programmes, les nouvelles
lières, comprend plus
disciplines, la formation et
de 10 000 postes au
l’entreprenariat soulignant
les avancées en matière profit des populations en
d’innovation. milieu carcéral.

L’offre de Formation Pour les autres catégo-


ries particulières, l’offre
Le premier responsable a de formation est impor-
souligné que son secteur tante au niveau national.
mobilise dans le cadre de la En ce sens, Monsieur le
session de février 2018, Ministre, le professeur
plus de 290.000 nouveaux Mohamed Mebarki a
postes de formation, tous incité certaines wilayas à consa-
modes et dispositifs de formation crer plus d’efforts pour la prise en
Concernant la prise en charge des
confondus, qui viennent s’ajouter à candidats issus de la classe 3ème charge des personnes handica-
près de 335.000 postes de forma- AS, plus de 23.628 postes sont pées, à travers notamment la mise
tions reconduits, pour constituer offerts à l’occasion de cette aux normes d’accessibilité des
un effectif global de 625.000 rentrée, soit près de 7000 postes établissements de formation
stagiaires et apprentis. de formation supplémentaires par professionnelle.
rapport à la rentrée de février
Cette offre de formation, se répar- En ce qui concerne les établisse-
2017.
tit comme suit : ments privés, il a signalé que
Dans ce cadre, 51 sections déta- l’offre de formation est de 14 400
- Formation résidentielle 55 300 chées de niveau 5, dans les CFPA, postes dont 8 400 en formations
postes de formation, ont été programmées pour faire diplômantes et 6 000 en formations
- Formation par apprentissage face à la demande des jeunes. qualifiantes.
06 FORMATION

Spécialités offertes d’excellence, déjà fonctionnels, avec l’administration et sécurité des


Monsieur le ministre a annoncé que plus de 1500 postes de formation réseaux à Ghardaïa, le cariste à Béjaïa;
conformément à la stratégie du offerts dans les différents domaines et enfin, la Mécanique réparation des
gouvernement en matière tels que l’Agriculture, l’Industrie bateaux de pêche et de plaisance, à
d’adéquation formation - emplois - agroalimentaire, l’Efficacité énergé- Chlef.
besoins en ressources humaines, tique, l’Automatisme industriel et les
Au plan qualitatif, l’offre de formation
cette rentrée se caractérise essentiel- TIC » a - t-il ajouté.
est orientée vers les filières priori-
lement par une diversification et un Deux nouvelles spécialités sont taires et stratégiques pour le dévelop-
élargissement de l’offre de formation introduites dans la nomenclature des pement économique, telles que les :
au niveau de toutes les wilayas, c’est spécialités .Une (01) spécialité relevant Filières Industrielles avec 22,7% de
ainsi que 370 spécialités couvrant les du domaine des télécommunications l’offre globale, les Filières de
22 branches professionnelles, sanc- (BTS Installation réseaux télécom l’agriculture et de l’industrie agroali-
tionnées par des diplômes d’Etat, sont filaires), est programmée pour la mentaire avec 7,6% , de l’offre
programmées. première fois au niveau du centre globale, les Filières du Bâtiment et
«Parmi ces spécialités, 80 spécialités d’excellence de Bou-Ismail, Wilaya de des Travaux Publics avec 17,15 % de
visent l’obtention d’un certificat de Tipaza. La deuxième, concerne les l’offre globale, et les Filières de
qualification, et sont ouvertes au profit catégories particulières, et sera l’Hôtellerie/tourisme avec 10,3% de
des jeunes n’ayant pas accompli leur lancée cette année en l’occurrence l’offre globale.
cycle post obligatoire » a-t-il ajouté. «Télé conseiller».
Le ministre a fait état par ailleurs d’une
Concernant la prise en charge des Par ailleurs, au niveau local, certaines baisse de 7,7% dans les offres de
candidats issus de la 3ème AS, le wilayas ont programmé pour la formation relevant des techniques
premier responsable a souligné que première fois des spécialités, pour administratives et de gestion et qui ne
cette rentrée offre une panoplie de répondre à un besoin exprimé par les représentent actuellement que 12,3 %
spécialités de niveau BTS (137 spécia- opérateurs économiques, telles que: de l’offre globale comparativement
lités), relevant notamment des la transformation du plastique, aux années précédentes, où le taux de
métiers de l’eau et de contrôle et conditionnement des représentation était de plus de 20 %. «
l’environnement, des Télécommuni- produits laitiers au niveau de Bouira; Il s’agit ici, d’une adaptation aux
cations, de l’audio visuel, des arts et l’agent d’entretien et de maintenance réalités du marché de l’emploi» a
industries graphiques, des TIC, etc. des équipements de télécommunica- souligné le premier responsable de la
tions à Tizi Ouzou; la production des formation et de l’enseignement
«Il est prévu également le renforce- aliments d’animaux à Souk Ahras; professionnels.
ment des sections dans les centres
FORMATION 07
En matière d’infrastructures Introduction de la langue En matière de TIC
Amazighe
Concernant les structures En matière de la technologie de
d’accueil, le Ministre a annoncé Par ailleurs, et en application des l’information et de la communica-
l’ouverture de vingt (20) établis- instructions de son Excellence
tion, il a incité les directeurs de
sements nouveaux pour la Monsieur le Président de la Répu-
wilayas à s’intégrer dans la stra-
rentrée de Février 2018, répartis blique le Ministre a fait savoir que
son département procédera tégie du gouvernement, visant à
comme suit :
progressivement à réunir toutes moderniser le fonctionnement de
09 Instituts Nationaux Spécialisés les conditions pour intégrer la l’administration publique, en
de Formation Professionnelle, langue amazighe dans les cursus veillant à l’amélioration conti-
de formation et d'enseignement nuelle du niveau et de la qualité
04 Instituts de l’Enseignement
professionnels, ajoutant qu'elle des services disponibles et au
Professionnel, sera introduite dans une première
renforcement des compétences
07 Centres de Formation Profes- étape, dans l'enseignement
des utilisateurs pour assurer
sionnelle et de l’Apprentissage. professionnel qui représente une
poursuite de l’enseignement l’utilisation effective des outils
En matière de ressources général moyen. mis à disposition ainsi qu’ au
humaines développement des formations et
Enseignement professionnel
Le Ministre de la formation et de à la certification universelle des
En termes d’ingénierie pédago- compétences.
l’enseignement professionnels a
gique, la confection des
précisé que « 2000 formateurs La nomenclature des filières
programmes adaptés à la
sont en cours de recrutement et des spécialités
nouvelle organisation du cursus
pour les spécialités nouvellement
se poursuivra, sous la responsa-
ouvertes dans les wilayas et dans Le projet d’édition d’une nomen-
bilité du réseau d’ingénierie péda-
les domaines importants pour clature des spécialités, actualisée
gogique. « Le répertoire des
l’économie du pays » précisant sera finalisée rapidement, pour
filières doit être parachevé pour la
que cette opération a été lancée être éditée au cours de cette
rentrée 2018/2019 », a déclaré le
dernièrement. année, a déclaré le premier
Ministre, rappelant que ce réper-
responsable du secteur , rappe-
S’agissant de la formation des toire prendra en charge la carac-
lant que le projet de nomencla-
formateurs, une formation tech- téristique essentielle de ce cursus
et permettra aux élèves d’avoir ture a été élaborée sur la base de
nique des formateurs de l’INSFP l’évaluation de celle de 2012, des
de Rouïba (centre d’excellence en suffisamment de compétences
pour s’insérer, et suffisamment modifications intervenues en 2014
partenariat avec Schneider Algé- et 2015, des travaux menés au
de connaissances scientifiques
rie) est en cours de réalisation, niveau local avec les différents
pour poursuivre leurs études
ainsi qu’une formation de 30 partenaires, en plus des études
professionnelles supérieures.
formateurs du BTP dans le réalisées par l'Agence nationale
« Par ailleurs, une campagne de
domaine de la réhabilitation du de l'emploi (ANEM) sur l'insertion
communication et d’information
vieux bâti et une formation des des diplômés du secteur.
sera organisée, en accord avec le
enseignants à la certification ICDL
Ministère de l’Education Natio-
(International Computer Driving Formation à l’entrepreneuriat
nale, dès février, pour expliquer la
Licence ou passeport universel nouvelle organisation de Au sujet de la formation à
des compétences informatiques) l’enseignement professionnel, l’entrepreneuriat, le Ministre
à l’effet d’assurer l’encadrement adoptée il y a moins d’une année, a souligné que cette forma-
pédagogique des stagiaires (Sur et qui sera en fait appliquée, pour tion qui accompagne les
110 formateurs inscrits en ligne, la première fois, en septembre jeunes aux métiers, doit
44 ont été certifiés). 2018 » a-t-il précisé. constituer une préoccupation
08 FORMATION

permanente, parce qu’elle ouvre La formation à distance d’excellence dans les métiers de
plus d’opportunitès aux diplômés, l’énergie, de l’électricité et des
Quant à la formation à distance, le
de s’insérer dans la vie sociale et automatismes industriels, avec
Ministre a souligné qu’elle
professionnelle. Schneider…
demeure à l’heure actuelle le
Dans ce cadre, il a recommandé mode de formation le moins déve-
aux directeurs de wilayas de réflé- loppé, alors que les perspectives CONCLUSION
chir aux méthodes et aux moyens, offertes par ce mode de forma- Cette importante ren-
pour qu’à brève échéance un tion, du fait de sa souplesse, contre visait à faire le
enseignement obligatoire soit devrait susciter un grand attrait
point sur l’état
introduit dans les cursus. En auprès de toutes les catégories
d’avancement du plan
attendant, il leurs a proposé de sociales. Vu la nécessité d’actions
prendre des initiatives, en particu- concrètes afin de le développer et d’action annoncé à la
lier pour les TS, pour assurer un de l’améliorer, il a invité les rentrée de septembre
enseignement ou organiser des cadres du secteur à s’investir aux 2017 et à examiner
conférences dans ce domaine. côtés du CNEPD, pour arrêter un l’état de préparation de
programme d’action, à même la rentrée de février
En matière d’équipements
d’améliorer les performances de 2018. Cette rencontre se
technico pédagogiques :
ce mode de formation.
situait dans le cadre de
Pour le programme national
En matière de partenariat et la poursuite des efforts,
exécuté par l’ENEFP, M. Mebarki
de formation continue notamment en matière
a précisé que le programme se
poursuivra, pour réaliser les Concernant la politique de déve- de diversification de
opérations en cours, selon les loppement du partenariat, enga- l’offre de formation et
crédits alloués et qu’il y a lieu de : gée avec l’environnement écono- l’amélioration de sa
mique, il a précisé que cette qualité, d’utilisation
- Poursuivre l’assainissement du
action sera poursuivie, pour rationnelle des moyens
parc des équipements technico
mieux définir les besoins des
pédagogiques, et de s’assurer de disponibles, et de déve-
entreprises en ressources
l’utilisation maximale des moyens loppement des diffé-
humaines, préciser l’accueil des
existants; rents modes de forma-
stagiaires et apprentis et renfor-
- Poursuivre la politique de ratio- cer les compétences des tion, en particulier le
nalisation de l’utilisation des travailleurs. mode de formation par
moyens, notamment en transfé- apprentissage qui a fait
Le secteur s’intéresse également,
rant à d’autres établissements, l’objet d’un projet de loi
dès la rentrée, à la concrétisation
les équipements non utilisés ;
de certains projets de partenariat présenté devant la Com-
- Compléter l’équipement des comme le projet de création d’un mission concernée de
ateliers ouverts récemment ; centre d’excellence en méca- l’Assemblée Populaire
nique, à Constantine; le projet de Nationale, le 16 janvier
- Veiller à la maintenance et à
création d’un institut dédié à 2018.
l’entretien des équipements exis-
l’automobile avec la firme Peu-
tants ;
geot, objet d’une convention Melle MERAZKA Houria
- Organiser des conventions pour signée à Paris, le 07 décembre
la mise à disposition de matière 2017 avec le ministère français de
d’œuvre, par les entreprises qui le l’éducation nationale; et le projet
souhaitent. de développement de filières
FORMATION 09

LA RENTRÉE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT


PROFESSIONNELS DE FÉVRIER 2018

Centre d’Excellence spécialisé dans les métiers


du Bâtiment et travaux publics (CFPA) d’El Harrach II
Fruit d’un partenariat entre le Ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels et le Groupe
COSIDER, le centre d’excellence de formation professionnelle spécialisé dans les métiers du bâtiment et
travaux publics a été inauguré officiellement le 25 septembre 2016.

Lieu d’implantation du centre -Ateliers de travaux pratiques : Les spécialités enseignées


d’exellence -Cinq (05) ateliers dédiés aux
- Electricité Bâtiment CAP
travaux de mise en œuvre dans
Le centre d’excellence est
les différents métiers du bâti- - I.S.G (Installation Sani-
implanté au niveau du centre de ment. taire et Gaz) CAP
formation professionnelle et
d’apprentissage (CFPA) d’El -Capacités d’hébergement (72) - Menuiserie Bâtiment CAP
Harrach II, dans la wilaya lits, un réfectoire de capacité de
100 couverts, un foyer et un - Soudage CAP
d’Alger.
espace de loisir.
- Maçonnerie CAP
Capacites du centre
Statut du centre d’excellence
d’excellence - Peinture Vitrerie CAP
Le centre d’excellence a
-Superficie totale : 2,7 hectares - Chauffagiste CAP
vocation nationale, à titre
-Superficie bâtie : 2,3 hectares transitoire, en attendant - Topographe BT
l’élaboration du statut type,
-Capacités pédagogiques : dix le centre d’excellence sera L’encadrement pédagogique
(10) salles de cours de 20 places régi selon les dispositions du
L’encadrement pédagogique
pédagogiques, une salle décret n°14-140 du 20 avril
des stagiaires est composé de
d’informatique et une biblio- 2014 fixant le statut type des
17 enseignants (PFP et PSEP).
thèque (CFPA).
10 FORMATION

Formations dispensées au sein du


centre :

Le centre dispense des forma-


tions initiales, continues, diplô-
mantes et qualifiantes, du niveau
I au niveau V, dans les métiers du
BTP.

Dès l’inauguration du centre


d’excellence, 05 sections au profit
des travailleurs ont été lancées et
ce, dans le cadre de la formation
continue (recyclage et perfection-
nement).

Les attentes du GROUPE COSI- internes du Groupe COSIDER.


DER :
Contribution du GROUPE COSI-
- La formation à terme d’une main DER :
d’œuvre qualifiée répondant aux
- Contribuer à la mise en place
besoins et aux attentes de
d’un réseau national des centres
l’entreprise,
de formation, dans le domaine des
- La prise en charge des forma- activités du secteur permettant le
tions initiales en adéquation en transfert des compétences ;
quantité et en qualité avec les
- Contribuer à l’élaboration et
besoins des sociétés du groupe
l’actualisation des programmes
COSIDER,
pédagogiques dans les nouvelles
- La prise en charge, dans le spécialités demandées par les
cadre de la formation continue, secteurs ;
des formations à la carte adap-
- Accorder les facilitations du
tées aux parcours professionnels
placement des stagiaires en
des salariées du groupe COSI-
milieu professionnel, dans le
DER,
cadre de leurs stages pratiques
- L’organisation des formations et pour leur permettre l’acquisition
des évaluations dans le cadre du des savoirs faire favorisant leur
dispositif de validation des acquis employabilité ;
professionnels (VAP) permettant
- Faciliter le stage d’immersion
à l’entreprise COSIDER la gestion
professionnelle au profit des
des carrières de ses salariés,
formateurs en vue d’actualiser
- La prise en charge de la forma- leurs connaissances et renforcer
tion en matière d’ingénierie péda- leurs compétences profession-
gogique au profit des formateurs nelles.
FORMATION 11
Formations dispensées au sein du centre : comme mission essentielle l’organisation des activi-
tés liées à la pédagogie (définition des contenus des
Le centre dispense des formations initiales, conti-
programmes et méthodes pédagogiques, organisa-
nues, diplômantes et qualifiantes, du niveau I au
tion et évaluation des formations).
niveau V, dans les métiers du BTP.
Ouverture du partenariat :
Dès l’inauguration du centre d’excellence, 05
sections au profit des travailleurs ont été lancées et Ce partenariat peut être ouvert aux autres entre-
ce, dans le cadre de la formation continue (recyclage prises intervenant dans le domaine du bâtiment et
et perfectionnement). travaux publics en fonction de la disponibilité des
places pédagogiques et après accord du comité de
- (04) sections en maçonnerie,
pilotage.
- (02) sections en revêtement de sol,
Concernant les sections détachées, deux sections
- (03) sections de ferraillage, détachées de l’INSFP de Kouba concernent les
spécialités de C.T.B (Conducteur de Travaux Bâti-
- (01) section de formation en soudage.
ment) et Architecture d’intérieur.
Modalités de mise en œuvre :
L’encadrement pédagogique des stagiaires est com-
Pour la concrétisation des objectifs de ce programme posé de 17 enseignants (PEP ET PSEP). Le centre
il a été retenu de mettre en place deux comités com- d’excellence compte renforcer l’encadrement péda-
posés des représentants des deux parties : gogique de son institution cette année par le recrute-
ment de 08 enseignants dont un PSEP1 en Froid et
- Un comité de pilotage et de suivi : chargé des ques- Climatisation, un PSEP2 en Architecture, 04 PFP
tions relatives à l’organisation et au fonctionnement dans les spécialités de Métreur Vérificateur, Topo-
du centre. graphe, Conducteur de Travaux et V. R. D et 02 PFP
- Un conseil technique et pédagogique : qui aura artisan en Electricité Bâtiment et Maçon.

SITUATION DES APPRENTIS (2017 - 2018)


Nombre
Nombre
d’Apprenis
N° SPECIALITE d’Apprenis OBS
reconduits
Examinés
Orientés
01 - Installaion sanitaire et gaz 476 212

02 - Installaion sanitaire 379 311

03 - Chauffage central 25 13

04 - Electricité Bâiment 58 49

05 - Menuiserie Bâiment 50 38

06 - Ferronnerie d’Art 59 33

07 - Serrurerie 38 56

08 - Soudage 26 23

09 - Topographie 19 13

10 - P L D 20 -

11 - Conducteur de travaux Bâiment 28 -

Taux 1178 748


12 FORMATION

ETAT RECAPITULATIF DES FORMATIONS COSIDER POUR LES ANNEES 2016 - 2017

Date Début de Date Fin de


N° Année SPECIALITE Effecif Total
Formaion Formaion
01 25/09/216 29/09/2016 15
Maçonnerie 30
02 02/10/2016 06/10/2016 15
2016
03 Revêtement de Sol 04/10/2016 06/10/216 18 18

04 Serrurerie 25/09/2016 29/09/216 08 08

05 29/10/2017 09/11/2017 12

06 Maçonnerie 12/11/2017 23/11/2017 12 33

07 10/12/2017 21/12/2017 09
2017
08 29/10/2017 02/11/2017 15

09 Ferraillage 05/11/2017 09/11/2017 15 43

10 12/11/2017 16/11/2017 13

TOTAL GENERAL 132

A ces formations au profit de COSIDER s’ajoute une section de revêtement de sol de18 employés
et une section de coffrage de 15 employés en formation (rentrée de février 2018).

Pour cette rentrée de février 2018, 250 contrats ont été signés avec l’OPGI pour le placement des
apprentis.
Melle MERAZKA Houria
FORMATION 13
NOUVELLE ORGANISATION DU CURSUS D’ENSEIGNEMENT
PROFESSIONNEL
RENCONTRES RÉGIONALES D’INFORMATION ET DE VULGARISATION

Ces rencontres qui se sont l’information sur le cursus En fin, les secteurs de l'Education
déroulées du 07 au 21 mars 2018 d’enseignement professionnel, nationale et de la formation
dans les six IFEP «Médéa, Sétif, dans sa nouvelle organisation, au professionnelle doivent établir des
Annaba, Sidi Bel Abbés, Ouargla et profit des élèves, de leurs parents passerelles "très importantes"
Alger (Birkhadem)» ont pour but la et du grand public en général. entre eux pour assurer une bonne
vulgarisation de la nouvelle orientation des élèves vers un profil
organisation du cursus Débattre adéquat, déterminant pour son
d’enseignement professionnel, avenir, notamment son insertion
Ces rencontres, ont permis
mise en œuvre à l’occasion de la dans le monde du travail.
l’ouverture d’un débat fructueux
rentrée de la formation et de L’accompagnement des élèves
avec les conseillers à l’orientation
l’enseignement professionnels dans leur choix, notamment de la
2017/2018 et consacrée par le du secteur concernant le
part des parents est nécessaire
décret exécutif n°17-212, du 20 phénomène de déperdition, en pour qu'ils puissent facilement
juillet 2017, fixant les modalités de cours de formation, des élèves et s'intégrer ultérieurement dans le
création des diplômes sanctionnant des stagiaires de la formation et de monde du travail, en fonction de
les cycles de l’enseignement l’enseignement professionnels et la leur aptitude, de leur préférence et
professionnel. proposition d’une démarche de de leur qualification car,
travail permettant de prendre en l’accompagnement des parents
Sous le haut patronage de Monsieur
charge ce problème. leur assura une orientation leur
le Ministre de la Formation et de
permettant après avoir obtenu leur
l’Enseignement Professionnels, la Participer diplôme une bonne insertion
Direction de l’Enseignement
Nous avons noté la participation à professionnelle. Dans ce cadre, le
Professionnel, a organisé des
ces rencontres des cadres de la Directeur central au ministère de
rencontres régionales avec les
la Formation professionnelle,
principaux acteurs impliqués dans direction de l’enseignement
Mouloud Belaouinat a souligné
l’opération d’information et professionnel (DEP) , des chefs de
« la nécessité à l'apprenant
d’orientation des élèves scolarisés, services des DFEP, chargés du suivi
d'acquérir, avant tout, un savoir
vers le cursus d’enseignement de la formation et de
académique pour forger par la
professionnel dans sa nouvelle l’enseignement professionnels , suite un savoir-faire scientifique à
organisation. des Directeurs des dix (10) IEP , des même de permettre aux diplômés
Informer conseillers à l’orientation, à d'être performants ».
l’évaluation et à l’insertion
Ces rencontres ont visé la mise à Il a ajouté « la formation
professionnelle des établissements
disposition des informations professionnelle offrait une panoplie
de formation : IEP/INSFP/CFPA
nécessaires à l’orientation des de formations dans divers
(5 par DFEP).
élèves vers ce nouveau parcours domaines pour accompagner
d’enseignement professionnel et la Pour le Ministère de l’Education notamment le secteur économique,
diffusion en direction de leurs Nationale(MEN), étaient présents en lui offrant une expertise de
homologues à l’échelle locale, des qualité pour assurer un rendement
les représentants des directions de
différents supports d’information optimal ».
wilayas de l’éducation nationale,
reçus.
chargés de l’orientation des élèves
Diffuser et les Directeurs des centres
Elles ont visé également d’orientation scolaire et
Melle MERAZKA Houria
l’assurance d’une large diffusion de professionnelle (COSP).
14 EVÉNEMENT

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME 08 MARS 2018


Le Ministre de la Formation et de l’Enseignement Professionnels, le professeur Mohamed Mebarki a
présidé jeudi à Alger une cérémonie organisée en l’honneur des femmes algériennes, à l’occasion de
la Journée mondiale de la femme, célébrée chaque 08 mars. C’est en présence du secrétaire général
de la formation et de l’enseignement professionnels, Abderrahim Bouteflika, de Rabah Baghloul,
secrétaire général de la fédération nationale des travailleurs de la formation et de l’enseignement
professionnels, de l’inspecteur général, M. Bourouba Nouar et des cadres du secteur que cette céré-
monie a eu lieu à l’INFEP, El Biar, Alger.

Cette manifestation organisée par le Ministère de la et de reconnaissance pour les efforts de la femme,
Formation et de l’Enseignement professionnels a son sacrifice et son véritable rôle dans la formation et
mis en valeur à travers les stands d’exposition, les l’enseignement professionnels. « Le 8 mars de
activités de la femme dans plusieurs spécialités, chaque année doit être une occasion pour mesurer
notamment celles de l’artisanat. son parcours professionnel, et consolider ses acquis
et enfin, inventer ensemble un avenir professionnel
Les exposants de cette manifestation sont venus des
meilleur » a-t-il ajouté.
quatre coins du pays notamment de Tlemcen, Khen-
chela, Constantine, Blida, Alger, Pour sa part, Rabah Baghloul a
Bejaïa, Skikda, Ouargla et Oued souligné que c’est la deuxième
Souf pour participer à cet impor- fois que le secteur de la forma-
tant événement. tion et de l’enseignement
professionnels célèbre cette
L’exposition inaugurée par Mon-
journée au profit de la femme.
sieur le Ministre de la Formation
Il a précisé aussi qu’une Com-
et de l’Enseignement Profession-
mission Nationale de la femme
nels a permis la découverte de la
travailleuse dans la formation
grande richesse des traditions et
professionnelle a été installée pour la première
coutumes des différentes régions du pays.
fois. En dernier lieu, il a salué la contribution et le
Tous les employés du secteur de la formation et de sens de l’engagement de ses collaboratrices qui
l’enseignement professionnels étaient présents pour se distinguent dans l’accomplissement quotidien
partager ce moment de bonheur et de fierté. de leurs tâches respectives. Il leur a souhaité
beaucoup de succès, tant sur le plan personnel
Après la visite des stands d’exposition de produits
que professionnel. « Bonne fête à toutes les
réalisés par les femmes du secteur, le Ministre a
femmes Algériennes », a-t-il dit.
déclaré que cette cérémonie est un signe de gratitude
EVÉNEMENT 15
Pour la femme algérienne, le 08 mars symbolise la Mebarki, le secrétaire général, Abderrahim
lutte contre la violence, la dénonciation du mépris Boutelika, Rabah Baghloul, le secrétaire général de
ainsi que son active participation au développe- la fédération nationale des travailleurs de la forma-
ment du pays. tion et de l’enseignement professionnels,
l’inspecteur général, M. Bourouba Nouar.et par
Aujourd'hui, la femme algérienne occupe des
d’autres cadres du secteur comme symbole de la
postes supérieurs au niveau de la fonction
concrétisation du mérite et du travail effectué.
publique et divers corps de sécurité. Elle est aussi
présente dans les conseils locaux et au niveau du En cette journée remplie d’émotion et de satisfac-
parlement avec ses deux chambres. tion, à travers cette cérémonie, ce geste symbo-
lique rend hommage à la femme algérienne.
Des cadeaux et des attestations de participation
furent ensuite remis aux femmes du secteur par le
premier responsable M. le professeur Mohamed

LAUREATS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE


DE L’ANNEE 2017/2018
Exposition et cérémonie nationale de remise de diplômes
Les objectifs de l’exposition visent à mettre en
relief les efforts et les réalisations du secteur durant
la période 1999 à 2017et faire ressortir les activités
pédagogiques du secteur à travers notamment :

-La mise en place d’une formation professionnelle


de qualité au service d’une économie nationale
diversiiée à travers des investissements dans les
secteurs stratégiques, tels que l’agriculture, le
bâtiment et les travaux publics, l’industrie, les TIC,
les énergies renouvelables, le numérique, etc.;
En présence de plusieurs membres du gouverne-
ment, le Ministre de la formation et de -La modernisation du secteur à travers la mise en
l’enseignement professionnels, le professeur place et le développement des TIC, en vue de
Mohamed MEBARKI, a inauguré le 30 juin 2018, à la former une ressource humaine au proit du déve-
SAFEX, El Mohamadia, Alger, une exposition sur les loppement socio économique du pays.
réalisations du secteur de la formation profession-
nelle. Cette manifestation se déroule du 30 juin au Cette exposition montre aussi les potentialités et
04 juillet 2018. les opportunités mises à la disposition des jeunes
pour leur permettre de suivre une formation de
La manifestation qui s’est déroulé au pavillon qualité permettant leur insertion sur le marché du
Ahaggar a enregistré la participation d’une soixan- travail et leur contribution au développement du
taine d’exposants représentant les différentes pays.
spécialités du domaine de la formation profession-
nelle.
16 EVÉNEMENT

Elle a permis d’informer égale- formation et d’enseignement


ment les citoyens et particulière- professionnels et de consolider et
ment les jeunes sur les possibilités pérenniser la tradition de récom-
de formation et d’enseignement pense de l’effort.
offertes par le secteur à la rentrée,
de septembre 2018. Durant cette cérémonie, 68
lauréats dont 26 illes, issus des
En parallèle, une cérémonie institutions de formation profes-
nationale de remise de diplômes sionnelles des 48 wilayas du
aux lauréats de l’année pays et 6 autres bénéiciaires de
2017/2018 a été organisée par le bourses d’études algériennes,
Ministère de la formation et de de différentes nationalités
l’enseignement professionnels, le africaines, ont été honorés. Ces
lundi 02 juillet 2018, au niveau de six lauréats ont bénéicie de
la Safex, les Pins Maritimes à bourses algériennes dans le
Alger. cadre des relations d’amitié et de
coopération qui lient l’Algérie
La cérémonie présidée par le avec ses homologues africains.
Ministre de la formation et de
l’enseignement professionnels en
présence de plusieurs ministres et
cadres du secteur ainsi que
d’autres personnalités a pour
objectifs notamment de récom-
penser les stagiaires, élèves et
apprentis pour les efforts
déployés et les résultats obtenus
durant leur cursus de formation,
de motiver et d’inciter les jeunes à
rejoindre les établissements de
EVÉNEMENT 17

Le Ministre de la Formation et de
l’Enseignement professionnel,
Monsieur Mohamed MEBARKI, a
précisé, durant la cérémonie, que
la majorité des lauréats ont suivi
une formation professionnelle
dans des spécialités en relation
directe avec le développement
social et économique du pays,
notamment l’agriculture,
l’agroalimentaire, les énergies
renouvelables, les nouvelles
technologies de la communica-
tion, l’hôtellerie et le tourisme, les
métiers de l’eau et de
l’environnement et de la pêche,
de l’industrie, du bâtiment et demande de formation, le secteur du développement ».
travaux publics. ayant enregistré durant la session Le premier responsable du
En application de la décision du février 2018, l’arrivée de 244 000 secteur a en outre informé de la
Président de la République, Mon- nouveaux stagiaires au niveau signature de trois accords-cadres
sieur Abdelaziz Boutelika, le des différentes institutions et avec les ministères de l’Energie et
premier responsable du secteur a dans les différents modes de des Mines, la Santé, de la Popula-
annoncé: «les instituts formation, pour atteindre un tion et de la Réforme hospitalière
d’enseignement professionnel, effectif global de plus de 650 000 et la Jeunesse et Sports, alors que
connaîtront, dès la rentrée de stagiaires cette année. d’ores et déjà le secteur compte
septembre 2018 l’entame des Monsieur le Ministre a souligné pas moins de 894 accords dédiés
cours de langue amazighe, un en ces termes « cette rentrée s’est au partenariat au niveau local.
enseignement qui a été doté de distinguée par la diversité des
postes budgétaires pour des offres de formation, et ce, confor-
enseignants spécialisés ». mément à la stratégie gouverne-
Il a ajouté que la saison mentale en matière d’adaptation
2017/2018 s’est caractérisée par de la formation aux attentes du
une augmentation de la marché du travail et des besoins
18 EVÉNEMENT

Monsieur le professeur Mohamed d’enseignement professionnel a eu nouvelle branche désignée (Art,


Mebarki a abordé l’année de forma- lieu dès la parution du décret Culture et Patrimoine) et 478 spécia-
tion actuelle dont il a précisé qu’elle exécutif le 20 juillet 2017, portant lités professionnelles dont 54
a également «connu une améliora- établissement du diplôme de brevet spécialités nouvelles ».
tion de la formation à travers la d’enseignement professionnel (BEP)

généralisation du système de certii- pour le premier cycle de trois En conclusion, « Objectif Formation
années, et le diplôme du brevet » saisit cette occasion pour présen-
cation de formation en informa-
d’enseignement supérieur (BEPS) ter ses félicitations aux lauréats et à
tique de la part des académies et
pour le second cycle de deux années ». tous ceux qui ont pu terminer avec
des instances internationales tel que
succès leur cursus de formation.
l’académie CISCO et ICDL», ajoutant,
Concernant la nomenclature des
à ce dernier titre, que « le secteur a
branches et spécialités, il a précisé
intégré les technologies modernes qu’ « elle a été actualisée et éditée
dans le système de formation, qu’il cette année, rappelant qu’elle
s’agisse d’activité de formation ou relète les orientations du
de management administratif ». programme national de développe-
Il a souligné également que « ment économique et social.
l’entrée en vigueur du nouveau Cette nomenclature compte 23
système concernant le processus branches professionnelles dont une Melle MERAZKA Houria
COOPÉRATION 19

JOURNÉE DE SENSIBILISATION
AU PROCESSUS DE TURIN
L’Algérie, par le biais du secteur de la Forma-
tion et de l’Enseignement Professionnels, parti-
cipera à la prochaine édition du Processus de
Turin 2019-2020. A cet effet, s’est tenu le lundi
23 Avril 2018 au siège de l’Institut National de la
Formation et de l’Enseignement professionnels
(INFEP), désigné comme point focal pour le
projet, une journée de sensibilisation au Pro-
cessus de Turin, en partenariat avec la Fonda-
tion Européenne pour la Formation (ETF).

LES OBJECTIFS DE CETTE JOURNÉE privées),


- Présenter le processus de Turin, système biennal - Partenaires socio-économiques : Forum des Chefs
d’évaluation des progrès réalisés dans les politiques d’Entreprises, Chambre Algérienne de Commerce et
et systèmes d’Enseignement et de Formation Profes- d’Industrie,
sionnels. - Ecoles de formations : Institut de Technologie Moyen
- Sensibiliser les participants et futurs partenaires Agricole Spécialisé, Institut National d’Hôtellerie et
aux objectifs, principes et piliers du Processus de de Tourisme, Institut de Formation en Electricité et
Turin, Gaz,
- Présenter les outils du processus, en particulier le - Chercheurs et experts,
cadre analytique et la collecte des données quantita- - Office National des Statistiques, Institut National de
tives et qualitatives, Recherche en Education, Institut Algérien de Norma-
- Identifier les thématiques pilotes pour expérimenter lisation, Conseil National Economique et Social.
l’analyse et la rédaction,
- Evoquer le projet d’échéancier. DÉROULEMENT
La journée de sensibilisation s’est déroulée en deux
PARTICIPATION temps :
La journée de sensibilisation a connu une très large A/Une session en plénière, au cours de laquelle, en
participation de tous les acteurs concernés par l’EFP, ouverture, Madame la Directrice Générale de l’INFEP,
venant des secteurs publics et des secteurs privés : désignée coordinatrice nationale du projet, a souhaité
- Représentants des directions centrales du Minis- la bienvenue à tous les participants, aux experts de la
tère de la Formation et de l’Enseignement Profes- Fondation Européenne pour la Formation et aux
sionnels, partenaires socioéconomiques. Son allocution a été
- Responsables et méthodologues de l’INFEP et des suivie de l’intervention du Directeur des études et de
six IFEP, la coopération du MFEP, qui a rappelé les orientations
- Associations : Association Nationale des Triso- et priorités du secteur de la Formation et de
miques, Association Nationale des Ecoles de Forma- l’Enseignement Professionnels.
tion Agréées, Les experts de l’ETF, ont alors présenté le Processus
- Secteur économique (entreprises étatiques et de Turin.
20 COOPÉRATION

QU’EST-CE QUE LE PROCESSUS DE TURIN ? Le Processus de Turin est une approche de


l’analyse de l’Enseignement et de la Formation
Professionnels (EFP) fondée sur des données
factuelles et privilégiant l’appropriation par les
pays et la participation large et ouverte des parties
prenantes tant du secteur public que du secteur
privé.

Au cœur du processus de Turin, figure le suivi des


développements intervenus au niveau des
politiques, ce qui permet aux pays partenaires de
suivre la mise en œuvre des réformes en matière
d’EFP et d’en évaluer l’évolution et l’impact.
Tous les deux ans, la Fondation Européenne pour la
Formation (ETF), à travers le Processus de Turin, L’analyse dans le processus de Turin repose sur
invite ses pays partenaires à analyser les progrès quatre principes :
réalisés dans leurs politiques et systèmes
d’Enseignement et de Formation Professionnels. - L’appropriation
Ces pays partenaires sont regroupés en 5 régions :
- Une large participation
• Sud et Est de la Méditerranée: dont l’Algérie
• Europe du Sud-est et Turquie - Une approche holistique
• Europe de l’Est - Une évaluation fondée sur des données
• Asie Centrale
probantes

Les principes Descripion


L’appropriaion par les décideurs poliiques et les paries prenantes du pays
partenaire, à la fois du processus et des résultats figurant dans le
rapport final et les implicaions sur le développement des poliiques.
Cet aspect recouvre la recherche de complémentarité entre le
Processus de Turin et l’agenda poliique naional et d’autres
processus perinents. L’appropriaion est un facteur clé pour garanir
que les résultats du Processus de Turin aient une influence durable
sur la poliique naionale

Une large
paricipaion Des groupes perinents de paries prenantes, notamment, les diri-
geants les représentants des partenaires sociaux, les directeurs
d’école, les enseignants, les autorités locales, les représentants des
entreprises, les chercheurs et les représentants de la société civile.
Cete paricipaion consitue le socle de réflexion et de recherche d’un
consensus par les acteurs locaux qui peuvent établir des liens entre
l’analyse poliique et les accords sur les choix poliiques et leur mise
en œuvre.

Une approche fondée sur une noion élargie de l’EFP, desinée à la fois aux jeunes
holisique et aux adultes et relevant d’une approche systémique, prenant en
considéraion, non seulement les éléments du système et la façon
dont ils s’interpénètrent, mais aussi la façon dont les systèmes d’EFP
réagissent à l’environnement économique et social dans lequel ils
opèrent
COOPÉRATION 21

Une évaluaion ou des connaissances, considérée comme essenielle pour permetre


fondée sur des aux pays de prendre des décisions en connaissance de cause en
données maière de développement des poliiques et pour mesurer les
probantes progrès accomplis ainsi que, le cas échéant ou si cela s’avère dans
l’intérêt du pays, pour qu’ils puissent comparer leurs expériences à
celles de l’UE. Cete approche est également fondamentale pour
déceler et renforcer les bonnes praiques et au niveau «pilote» au
niveau «système»

B/Une session technique de travail en groupes


dans l’après midi a permis de présenter, discuter
et approfondir les principes, les piliers et les outils
du processus. En ateliers, les participants ont pu
dégager des thématiques pilotes parmi les com-
posantes du cadre analytique.

Après un large échange, deux thématiques pilotes


ont été retenues, il s’agit de :
- L’identification des besoins en formation du
secteur économique;

Ces principes sont à la base de la mise en œuvre - L’analyse des besoins en formation pour la
du processus de Turin et leur application est professionnalisation des formateurs du secteur de
contrôlée sur l’ensemble du processus aux la EFP en Algérie.
niveaux national, régional et inter-régional. Ces deux thématiques feront l’objet d’une expéri-
mentation de la méthodologie, en vue de se prépa-
rer à la participation au processus de turin 2019
CADRE METHODOLOGIQUE
qui sera lancé dés janvier 2019.
Le processus de Turin est doté d’un guide métho-
dologique et d’un cadre analytique qui couvre des Recherches et synthèse : Mme LATRECHE KISRANE Leïla
questions liées à quatre dimensions clés pour la PSFEP CIP et ingénieur de formation/INFEP

politique de la formation professionnelle : vision et


cadre législatif, réponse à la demande écono-
mique, réponse à la demande sociale efficience
interne et gouvernance.

Le livrable de ce processus est un rapport natio-


nal, celui-ci demande une préparation, une coordi-
nation et la capacité de produire des données et
des connaissances, la participation de toutes les
parties prenantes et une analyse coordonnée qui
est le résultat d’un consensus national.
- Cette première matinée s’est poursuivie par une
présentation du système d’enseignement et de
formation professionnels (l’EFP) en Algérie, par
une cadre de l’INFEP.
22 COOPÉRATION

PROJETS DE COOPÉRATION ENTRE L’ALGÉRIE


ET LA TUNISIE
Le 25 Avril 2002, un accord de missions, de se rencontrer en date Continue (FNAC) et le Centre
coopération Algérie/Tunisie a été du 02 au 06 Mai 2016 en Tunisie National de l’Enseignement
signé dans le domaine de la pour la mise en œuvre du plan Professionnel à Distance
formation professionnelle. Cet d’action relatif au programme (CNEPD).
accord a été renouvelé en 2015 retenu et approuvé conjointement PROJECTIONS
pour une durée de cinq années. Un par les cadres des deux institu-
Renforcement des capacités et
programme triennal 2015- 2017 tions les 26, 27 et 28 janvier 2015 à
transfert d’expertise
de coopération a ensuite été tracé l’INFEP Alger.
Des pistes de coopération ont été
entre l’Institut National de Forma- La rencontre de Mai 2016 entre les
identifiées en vue de leur inscrip-
tion et de l’Enseignement Profes- cadres de l’INFEP et du CENAFFIF
tion pour l’année 2019.
sionnels (INFEP) à Alger, et le a donné lieu à deux fiches de
Centre National de la Formation Les activités inscrites concernent
projets, portant sur :
des Formateurs et de l’Ingénierie la formation de la ressource
- la formation pédagogique, tech-
de Formation (CENAFFIF) en Tuni- humaine (formateurs, gestion-
nique et fonctionnelle des cadres
sie, suite à l’accord de coopération naires et inspecteurs) par la partie
de la formation professionnelle,
entre l’Algérie et la Tunisie dans le tunisienne et visent également
- la conception des programmes l’échange de programme de
domaine de la formation profes-
de formation et des documents formation dans les filières Arts et
sionnelle.
d’accompagnement dans les Industries Graphiques et
Le programme comprend la
métiers verts, bâtiment et indus- Tourisme.
conception de programme de
tries agroalimentaires.
formation, la formation de Il a été également inscrit des
La mise en œuvre de ces projets échanges d’expérience dans le
l’encadrement, l’échange
s’inscrit dans une démarche de domaine d’élaboration des
d’expérience dans les domaines
formation, de renforcement des programmes selon l’approche par
de l’ingénierie pédagogique,
capacités et de transfert compétences (APC) afin
l’ingénierie de formation et
d’expertise des établissements d’atteindre les objectifs visés par
études et recherches.
des deux pays. l’accord de coopération.
OBJECTIFS
Quant au suivi de ces projets, une
Cet accord vise à développer les
rencontre a eu lieu à l’INFEP à Mlle SEDIRA Hadida
compétences des cadres et le Chef de service Formation (PSEP 2)
Alger en date du 03 avril 2018 par
système d’encadrement de la
la visite d’une délégation
formation professionnelle des
tunisienne, visite dont l’objet
deux pays, avec l’adoption des
consistait en l’évaluation des
normes internationales et une
actions réalisées, et en la mise en
plus grande ouverture à la réalité
place du programme d’activités
de l’économie des deux pays pour
du 2ème semestre 2018 et de
répondre au mieux à leurs besoins
l’année 2019.
en termes de qualité et de rentabi-
Ont participé à cette rencontre les
lité adéquate.
Directeurs généraux du Fonds
HISTORIQUE
National de Développement de
Cette coopération a permis aux l’Apprentissage et de la Formation
deux établissements de par leurs
PANORAMA
Fiche Technique de la direction de la Formation
et de l’Enseignement Professionnels de la wilaya de Skikda

1/ Les structures de la DFEP de Skikda - Animer, de coordonner et d’évaluer périodiquement


Conformément à l'arrêté ministériel du 23 Chaâbane le fonctionnement des structures et moyens de
1436 correspondant au 11 juin 2015 portant organisa- formation professionnelle dans la wilaya ;
tion des directions de wilaya de la formation et de - Identifier et de proposer toute mesure de nature à
l'enseignement professionnels, la direction de la assurer le développement cohérent et harmonieux
formation et de l’enseignement professionnels de la des activités de formation professionnelle et de
wilaya de Skikda est de type 02 et organisée en 04 mettre en œuvre les actions retenues dans ce cadre ;
services: - Organiser la collecte, le traitement et la diffusion des
informations, notamment statistiques, liées à son
* Le Service du Suivi de la Formation et de l'Enseigne- domaine d’activité ;
ment Professionnels comprend 03 bureaux: - Réaliser toute étude, monographie ou enquête
- Bureau du suivi des activités pédagogiques de la concourant à une meilleure prise en charge de sa
formation et de l'enseignement professionnels. mission ;
- Bureau de l'orientation, des examens et concours - Elaborer et actualiser la carte de la formation profes-
et de la gestion des diplômes. sionnelle de la wilaya et suivre sa mise en œuvre en
relation avec les services et organismes concernés ;
- Bureau de la formation continue, du partenariat
et du suivi des établissements. - Impulser les actions de coordination entre les
établissements de formation professionnelle, les
opérateurs économiques et les structures chargées de
*Le Service de l'Apprentissage, comprend 02 bureaux: l’emploi, de l’éducation et de la jeunesse ;
- Bureau de la prospection, du placement et des - Veiller à la mise en œuvre des mesures relatives à
relations avec les organismes employeurs et les l’entretien et à la maintenance des infrastructures et
partenaires de l'apprentissage. des équipements de formation professionnelle en
- Bureau du suivi, de l'évaluation et du contrôle relation avec les organismes compétents de la wilaya;
technique et pédagogique. - Suivre et évaluer l’exécution des programmes arrêtés
en matière de recrutement, de gestion, de formation
*Le Service de l'Administration des moyens et du et de perfectionnement des personnels de la forma-
contentieux comprend 03 bureaux: tion professionnelle ;
- Bureau de la gestion des personnels, de la forma- - Superviser et veiller au bon déroulement des
tion et du contentieux. concours et examens ;
- Bureau du budget, de la comptabilité, des - Suivre l’élaboration des budgets des établissements
moyens généraux et des archives. et en contrôler l’exécution.
- Bureau de la coordination et du suivi des opéra-
tions de recrutement et de gestion de formateurs. 3/ Les principales vocations de la wilaya de Skikda :
La wilaya de Skikda est essentiellement à vocation
*Le Service du suivi des projets d'investissement, de agricole, touristique et industrielle.
gestion du patrimoine et des systèmes d'information, La wilaya est dotée de 21 établissements de forma-
comprend 02 bureaux: tion professionnelle, à savoir :
- Bureau des systèmes d'information, de la carte - 18 Centres de formation professionnelle et d'ap-
de formation et des statistiques. prentissage (CFPA) dont 01 Centre spécialisé pour
- Bureau du suivi des projets d'investissement et jeunes handicapés à caractère régional (CFPH).
de la gestion du patrimoine. - 03 Instituts nationaux spécialisés en formation
professionnelle (INSFP) d'une capacité théorique
de 1200 places pédagogiques.
2/ Les missions assignées a à la DFEP:
La direction de la Formation et de l’Enseignement Les formations sont enseignées dans les établisse-
Professionnels de la wilaya de Skikda est chargée de : ments en modes apprentissage et résidentiel.
DOSSIER 23

L’entrepreneuriat, l’Emploi, la Formation


et l’Enseignement Professionnels
« L’entrepreneuriat, un moteur pour le développement
de l’économie du pays »
La création d’entreprises représente aujourd’hui un enjeu économique et social important
dans le monde. Elle s’est avérée comme un moteur pour le développement des économies
des pays. Dès lors, beaucoup d’auteurs la considèrent comme un élément fondamental de
la croissance économique et de la création d’emplois d’un pays.

Des chercheurs en « entrepreneuriat » s’accordent à signaler que nul n’est programmé


génétiquement pour devenir entrepreneur, on ne nait pas entrepreneur, mais on le devient
car l’entrepreneuriat est un mode de comportement, c’est une attitude qui peut être
encouragée, favorisée, même contrariée.

Le terme "entrepreneuriat" gie et qui la met en pratique ou difficultés et doivent être en


désigne l’action et l’effet qui créé une petite entreprise mesure de s’adapter à une
d’entreprendre, un verbe qui de par sa propre initiative est réalité variable, voire chan-
fait référence au fait de mener l’entrepreneur, c’est-à-dire, le geante.
à bonne fin une œuvre, un leader. Elle se veut d’être
projet ou une affaire. L’objet de enthousiaste, d’être prête à Au regard de l’importance de ce
l’entrepreneuriat est normale- prendre des risques et d’avoir thème, «Objectif Formation» lui
ment un projet qui est déve- une vision de l’avenir préfé- consacre sa rubrique
loppé avec effort et qui fait face rable à celle de l’état présent. «Dossier» traitée en trois
à plusieurs difficultés et/ou À ce titre, souvent, en époque de volets:
contraintes, dans le but de le crise, l’entrepreneuriat s’avère
mener à bout (à un point établi). une sortie/solution (ou, du
moins, une possibilité de crois- I) La «1ère Conférence Natio-
L’usage le plus habituel du sance) pour les personnes qui nale sur la Micro entreprise et
concept apparait dans le cadre sont au chômage, étant donné l’Entrepreneuriat» décembre
de l’économie et des affaires. qu’il peut créer des emplois. 2017
Dans ce cas, l’entrepreneuriat
est une initiative d’un individu Les experts estiment que les II) Le Salon de l’emploi, Salem
qui assume un risque écono- entrepreneurs doivent avoir 2018 : « START UP, la réussite
mique ou qui investit des certaines compétences, et
par l’innovation» septième
ressources profitant ainsi capacités pour avoir du succès:
d’une opportunité apportée par flexibilité, dynamisme, créati- édition,
le marché. vité, entrain, etc. Il s’agit de
III) Le portrait d’un jeune
valeurs nécessaires, étant
La personne qui développe une donné que les entrepreneurs entrepreneur, diplômé de la
vision (l’affaire) et une straté- doivent affronter toute sorte de formation professionnelle.
24 DOSSIER

LA 1ERE CONFERENCE NATIONALE SUR LA


MICRO ENTREPRISE ET L’ENTREPRENEURIAT
DECEMBRE 2017
La 1ère Conférence Nationale sur la Micro-
entreprise et l’Entrepreneuriat s’est tenue
les18 et 19 Décembre au Centre Internatio-
nal des Conférences (CIC) d’Alger, sous le
thème « L’alternative économique par les
jeunes entrepreneurs ». Cette première
conférence répond aux objectifs édités par
le gouvernement en matière de développe-
ment économique.

Objectifs • Le but de cet événement est tues des thématiques aussi


- Orienter, accompagner de poursuivre et renforcer une importantes que:
et encadrer les jeunes dynamique positive et optimiste
en allant plus loin dans la diversi- -le processus de création
entrepreneurs, d’entreprises,
fication de l’envie d’entreprendre.
- Adapter la création de Aller plus en profondeur dans les -la formation comme
l’entreprise aux besoins du actions d’accompagnement des
marché, préalable à la création et
micro-entrepreneurs et des
comme élément du mana-
- Parrainer les jeunes jeunes managers, les encadrer
gement,
entreprises par des entre- et mieux les orienter.
prises seniors, L’approche préconisée par la -le management dans tous
- Qualifier les jeunes conférence nationale ‘MOUKAWILL’ ses aspects,
entreprises pour en faire est d’identifier les craintes des -l’économie numérique.
des sous traitants. candidats et de hiérarchiser les
difficultés liées à leur parcours de Chaque session a été déclinée
Cet évènement, dédié aux création d’entreprise pour mieux les en une plénière, quatre ateliers
actuels et futurs chefs de appréhender et lever les freins de thématiques, des Speed Dating
micro-entreprises, est un toutes natures y compris règlemen- et des «one to one». Ceci permet
espace d’échanges et de taires à l’entrepreneuriat, mieux au « Moukawill » d’être un
rencontres entre les jeunes cibler les réponses à apporter, carrefour stratégique révélateur
porteurs de projets, les jeunes encourager la sous-traitance pour des tendances entrepreneu-
chefs de micro-entreprises, les compter parmi les pays champions
riales, où se mêlent les aspira-
étudiants et stagiaires de fin de l’entrepreneuriat en Afrique.
tions d’une frange importante
cycle, porteurs d’idées de • Le Public : Plus de 700 partici- de la population active parmi
projets et les responsables pants dont 600 jeunes entre lesquels des jeunes créateurs,
institutionnels ainsi que les étudiants, stagiaires, porteurs porteurs de projets, startup-
spécialistes et experts sur de projets, créateurs et chefs de
toutes les questions intéressant pers, auto entrepreneurs, indé-
micro-entreprises ont participé
la micro-entreprise dans toutes pendants, femmes entrepre-
à cette manifestation.
les phases de sa vie « émer- neurs et dirigeants d’entreprise
gence-développement-pérenni- • L’Organisation: quatre sessions ambitieux, avec des idées
sation » . durant lesquelles ont été débat- brillantes et créatives.
DOSSIER 25
•Les principales thématiques la gestion et le recrutement du formation et de l’enseignement
capital humain et faire des professionnels, conscient de
Session 1 propositions de développement son rôle très important dans la
du code du travail pour une maturation des projets profes-
- LE PROJET
adaptation au nouveau contexte sionnels des jeunes au cours de
L’objectif de cette session est de empreint de plus de flexibilité. leur formation, a développé et
mettre les programmes de introduit des modules de forma-
Session 4
formation professionnelle en tion à la création et à la gestion
adéquation avec les besoins du – L’ECONOMIE NUMERIQUE
d’entreprises ainsi qu’à l’aide à
marché du travail algérien L’objectif de la 4ème session est l’insertion professionnelle dans
d’aujourd’hui et de demain. La d’amorcer le virage numérique tous les programmes de forma-
formation en amont du projet de en mettant le digital via les nou- tion professionnelle quel que
création. velles technologies au cœur des soit la spécialité à travers son
Session 2 activités. La digitalisation des réseau d’ingénierie pédago-
entreprises est un enjeu de gique à savoir l’INFEP et les
- LA CREATION D’ENTREPRISE
compétitivité, il doit s’inscrire au six(6) IFEP répartis à travers le
Les objectifs de la 2ème session cœur de la stratégie de territoire national ».
sont de mettre l’accent sur le l’entreprise, de son processus à
parcours administratif, fiscal et son business modèle en passant Elle a souligné aussi que ces
professionnel, sur sa connais- par sa gestion. modules ont pour objectif prin-
sance et sa maitrise, clé de la cipal de permettre aux jeunes
Le Ministère de la Formation et apprenants d’acquérir une
réussite, de la création
de l’Enseignement Profession- vision d’ensemble du statut
d’entreprise et de sa pérennisa-
nels a donné plusieurs commu-
tion ainsi que sur l’orientation d’entrepreneur en matière de
nications relatives au thème
des créateurs d’entreprises création d’entreprise mais aussi
concernant l’entrepreneuriat.
vers les nouvelles technologies de gestion, de comptabilité, de
dans le cadre de leur gestion Ainsi Mme R. ALITOUCHE, fiscalité, de management et de
quotidienne. Directrice Générale de l’INFEP, ressources humaines d’une
dans le cadre de l’atelier 2 ayant entreprise. « A l‘issue de leur
Session 3
pour thème « L’accompagnement formation, les jeunes peuvent
- LE MANAGEMENT des diplômés dans la création de s’orienter vers l’entrepreneuriat
Les objectifs de la session 03 leur entreprise » a insisté sur mais aussi vers la recherche
sont de faire connaitre la régle- l’importance de l’introduction d’un emploi salarié et pour cela
mentation en vigueur et d’initier des modules de formation à la des modules de formation aux
des réflexions et des proposi- création et à la gestion de techniques de recherches
tions sur de nouvelles méthodes l’entreprise et l’aide à d’emploi et d’embauche sont
et de nouveaux outils de mange- l’insertion professionnelle. Elle prévus au dernier semestre de
ment. Et aussi, d’accompagner a annoncé: «le secteur de la
formation » a-t-elle ajouté.
26 DOSSIER

Conclusion
Cet évènement professionnel,

qui a connu un grand succès,

est appelé à devenir au fil des

années, un rendez- vous

incontournable de toutes

celles et tous ceux qui ont la

fibre entrepreneuriale à la

recherche d'informations
En plus de ces modules, a-t- travers d’abord, la définition et
pour créer leur entreprise,
elle précisé « des sessions la maitrise de ses besoins en
d’information et de sensibilisa- termes de qualification, et la mettre leur projet sur les rails
tion en direction des stagiaires contribution efficace dans la
et développer leur activité.
et des étudiants sont organisées mise en œuvre de tout projet de
par les établissements de formation ».
La variété d’audience a
formation professionnelle et Il a ajouté : « Dans ce contexte,
animés par les conseillers à engendré une vraie émulation
le secteur de la formation et de
l’orientation et à l’insertion l’enseignement professionnels, de connaissances et de
professionnelles des centres de a mis en place des cadres et des
formation professionnelle et mécanismes, permettant aux savoirs.
d’apprentissage(CFPA) et des secteurs utilisateurs de partici-
instituts spécialisés(INSFP) ». Le workshop a permis de
per de façon directe dans la
Pour sa part, M. M. Boulaouinat, mise en place de la politique de mener à de nouveaux projets
Directeur de l’Enseignement formation ainsi que dans sa
Professionnel a présenté dans mise en œuvre et c’est pour ou à de nouvelles pistes de
l’atelier A, une communication cette raison qu’un accord cadre recherche. Cela a permis de
sur « l’implication de l’entreprise a été conclu durant le quatrième
dans l’ingénierie de formation. ». trimestre de l’année 2014, avec faire travailler ensemble des
Précisant que « La formation 14 départements ministériels, personnes qui ne le font pas
professionnelle devient de plus l’UGTA, et les organisations
en plus, un vecteur stratégique patronales ». habituellement, autour d’un
de la performance et des projets Il a souligné que toutes ces projet et de thématiques quo-
de l'entreprise, confrontée mesures, prises par le secteur,
notamment à la mondialisation tidiennes, de proposer des
visent à permettre à l’entreprise
des marchés et à l’avènement économique en particulier et services innovants, de faire en
des nouvelles technologies » il a aux secteurs utilisateurs en
signalé que « pour affronter ces général, de participer directe- sorte d’aider à la concrétisa-
défis, l’entreprise doit être ment dans l’acte de formation, tion directe, d’apporter de
partie prenante dans toutes en premier lieu en participant
actions de formation ou de qua- de façon effective dans vraies solutions.
lification de la main d’œuvre, à l’ingénierie de formation.
DOSSIER 27

LE SALON DE L’EMPLOI, SALEM 2018,


SEPTIEME EDITION
« Start-up, la réussite par l’innovation »
Sous le Haut Patronage de son Excellence, le Président de la République Monsieur
Abdelaziz BOUTEFLIKA, le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité
Sociale, a organisé la 7 ème Edition du Salon National de l’Emploi « SALEM 2018 », du
21 au 27 Mars 2018, au Palais des Expositions, Pins Maritimes, Alger. Ce salon
devient un événement incontournable.

Organisé sous le thème La 7ème Edition du Salon National


LE SALON DE L’EMPLOI
Sociale, M. Mourad Zemali, a
« Start-up, la réussite par de l’Emploi « SALEM 2018» a été déclaré à l’ouverture de la 7ème
l’innovation », SALEM 2018 a inaugurée par le Ministre du édition du Salon National de
pour objectifs, notamment de Travail, de l’Emploi et de la l’Emploi SALEM 2018 : « La
clarifier et de dégager les diffé-
Sécurité sociale en présence micro entreprise joue un rôle
rentes pistes d’actions, les
étapes et les démarches à des Ministres de la Jeunesse et important dans le développe-
entreprendre. SALEM 2018 est des Sports, El Hadi Ould Ali, de ment et la diversification de
également une opportunité pour la Solidarité, Ghania Edallia, de l’économie nationale hors
les demandeurs d’emploi de l’Agriculture, Abdelkader Boua-
hydrocarbures et nous encoura-
mieux connaître les conditions zgui, des Finances, Abderrah-
et les différents avantages geons les jeunes diplômés à
mane Raouiya, de la Formation
recherchés en fonction de leur créer leurs start-up. Nous
et de l’Enseignement profes-
statut social et de leur profil avons invité toute institution en
sionnels, Mohamed Mebarki, de
professionnel spécifique ; ce qui relation avec la micro-entre-
peut leur permettre l’Environnement Fatma-Zohra
prise, telle que les banques ou
d’augmenter leurs compé- Zerouati, de l’Industrie et des
Mines, Youcef Yousfi et de la le registre de commerce, afin
tences et par la même la possi-
bilité d’un placement ou de communication, Djamel Kaouane. d’éclairer les jeunes porteurs de
mieux répondre aux offres du Le Ministre du Travail, de projets qui souhaitent lancer
marché de l’emploi. l’Emploi et de la Sécurité leurs micro-entreprises ».
28 DOSSIER

de la richesse, comme
l’agriculture, l’industrie, le
tourisme et l’artisanat » a-t-il
encore précisé.
Accompagné par plusieurs
Ministres, Mourad Zemali a fait
une visite des différents stands
du Salon où il s’est entretenu
avec les exposants. Ainsi, il a
écouté les doléances des expo-
sants.
Dans le cadre de la politique du
gouvernement relative à la
modernisation du service public
mais aussi dans le cadre de la
simplification des procédures et
Questionné sur le mode de d’autres économies, ainsi le but de l’entre-aide administrative,
financement des micro-entre- de ce salon est d’encourager les une convention-cadre a été
prises créées par les ressortis- jeunes à créer des micro-entre- signée entre l’Association
sants algériens, le Ministre a prises, parce qu’il est plus facile Professionnelle des Banques et
expliqué que les ressortissants de créer une micro-entreprise » des Etablissements Financiers
algériens bénéficient des a-t-il ajouté. (l’ABEF) et la CNAS.
mêmes avantages fiscaux et Le Ministre a rappelé qu’en 2012
Outre la promotion des start-up,
parafiscaux que les résidents et et 2017, le nombre de jeunes
que l’apport personnel doit être cet espace d’échange profession-
diplômés qui créent leurs entre-
en devises, ajoutant «les nel par excellence, permettra, par
prises dans le cadre des dispo-
banques algériennes ont com- ailleurs, aux différents dispositifs
sitifs d’aide a augmenté d’année
mencé à ouvrir des agences en de soutien à la création de
en année « 48% des start-up et
Europe, en particulier en France, l’emploi (ANSEJ - CNAC - ANEM)
67% des micro-entreprises
afin de permettre aux ressortis- d’accompagner les porteurs de
présentes à ce Salon ont été créées
sants algériens d’effectuer par des diplômés de la formation projets innovants et de faire
l’apport personnel. Ils seront professionnelle », a t –il ajouté émerger leurs compétences dans
également accompagnés par ces « depuis 2012, nous avons com- le cadre d’incubateurs, pépi-
banques pour bénéficier d’un mencé à orienter les micro-entre- nières, couveuses, et autres.
logement ». prises vers des secteurs qui créent
Interrogé sur le taux de
chômage en Algérie, le Ministre
a déclaré «en septembre 2017,
le taux de chômage était de
11,7% contre 12% en avril 2017,
mais le nombre de demandeurs
d’emploi est en constante aug-
mentation, il a augmenté de 6%
en 2017 », ajoutant « on ne peut
pas résoudre le chômage par
des décisions administratives,
mais par l’investissement et la
création d’entreprises ». « Nous
avons un manque d’un million
d’entreprises pour que notre
économie puisse concurrencer
DOSSIER 29
Ainsi, plus de 500 micros entre- l’économie nationale » ainsi que s’engager dans le monde de
prises, ont participés à cet le « passage vers l’économie l’innovation et de la création? ».
événement, dont 300 créées numérique » et autres thèmes.
Le stand d’information du
dans le cadre des dispositifs Des ateliers habituels secteur de la formation et de
ANSEJ et CNAC et quelques 60 d’initiation sur l’entrepreneuriat l’enseignement professionnels
entreprises crées par des et le parcours du promoteur en
jeunes algériens de retours de a été animé par des cadres du
matière de création et gestion secteur. Ont participé à ce
l’immigration. des micros entreprises ont été salon, l’INFEP, le CNEPD,
A ce tire, ces micros entreprises installés. Ces ateliers présen- l’ITEEM de Beaulieu, le centre
sont réparties en plusieurs tent chaque jour un promoteur d’excellence des TIC de Bou-Is-
espaces en fonction de la nature qui vient pour raconter sa mail et le centre d’excellence de
d’activité : TIC (Technologies de « success story », comment il a l’électronique, de l’électricité et
l’Information et de la Communi- commencé et comment il a réussi
l’énergie de Rouïba et les repré-
cation), Industrie, Services, devant un parterre de jeunes.
sentants du Ministère de la
Environnements, Energies D’autres ateliers ont porté sur les
Formation et de l’Enseignement
renouvelables, etc. techniques de recherche
Professionnels.
En plus des organismes chargés d’emploi, et l’accompagnement
de la mise en œuvre des disposi- à l’élaboration de CV et lettre de La participation de l'INFEP à ce
tifs dédiés à la promotion de motivation. salon avait pour objectifs
l’emploi et à la création Plusieurs conventions de parte- •d'informer les visiteurs,
d’activité (ANEM, ANSEJ et nariat ont été signées entre une demandeurs de formation sur
CNAC), des départements multitude de micro-entreprises les différentes spécialités
ministériels concernés, des spécialisées dans le commerce, offertes par le secteur de la
chambres professionnelles, des l’électronique, la fabrication de formation et de l'enseigne-
différents partenaires associés moules et la fabrication de
dans la création de micros ment professionnels, ainsi que
pièces mécaniques. sur les modes de formation,
entreprises, tels que les
banques, la CNAS et la CASNOS, La participation du Ministère de
•d'orienter les visiteurs dans
étaient présents lors de ce la formation et de
la recherche d'emploi et la
grand rendez-vous. l’enseignement professionnels
création d'entreprises.
à la 7ème édition du salon de
Il est utile de préciser qu’en l’emploi SALEM 2018 se traduit La 7ème édition du salon de
marge du salon SALEM 2018, un dans les visites guidées organi- l’emploi (Salem2018) a été
riche programme d’animation, sées au profit des stagiaires des clôturée le mardi 27 mars à
en direction des jeunes entre- instituts et centres de formation Alger, par la remise
preneurs et du large public a été professionnelle et par d’attestations de participation et
présenté. Différentes théma- l’intervention de Melle Aouni des prix aux meilleurs partici-
tiques ont été débattues au Zineb, Directrice de pants à cette manifestation. La
cours de ce salon telles l’information et des systèmes cérémonie de clôture de ce
«l’Economie verte et les champs numériques au Ministère de la salon a été présidée par le
d’activité porteurs pour les formation et de l’enseignement
jeunes créateurs », la « Sous- Ministre de l’emploi et de la
professionnels sur le thème
traitance levier de l’innovation sécurité sociale, M. Mourad
«Quel type de formation est
pour la micro-entreprise », la recommandé aujourd’hui pour Zemali en présence des
« Start-up, enjeux et défis pour permettre aux jeunes de membres du gouvernement.
30 DOSSIER

LE PORTRAIT D’UN JEUNE ENTREPRENEUR,


DIPLÔMÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
Au cours de l’enquête sur l’entrepreneuriat et l’emploi des diplômés de la formation et de
l’enseignement professionnels, l’équipe de la rédaction de la revue Objectif-Formation a rencontré, au
Salon de l’emploi SALEM 2018, un diplômé de la formation professionnelle qui a crée une micro entre-
prise à Sétif dans le domaine de la « fabrication du matériel Avicole et Bétail ».
AIDE ET FINANCEMENT En 2011, il joint une autre
De retour en 2003, il a eu activité à sa micro entreprise
l’idée de créer son projet de dans le domaine de
fabrication de matériel frigo- l’agriculture, le montage et
rifique par le biais des dispo- la fabrication du matériel
sitifs de promotion de avicole et bétail. S’il a
l’emploi de jeunes et de lutte démarré sa micro entreprise
contre le chômage, notam- avec deux (02) employés,
ment par le biais de la CNAC aujourd’hui, avec le dévelop-
(Caisse Nationale pement de son entreprise, il
d’Assurance Chômage) qui emploie vingt (20) personnes
Le dynamique et ambitieux DOUKHI
est destinée à aider les dont une femme.
Abderrazak nous affirme d’emblée
que la formation en résidentiel de TS en demandeur à la création de Le domaine de l’agriculture
Maintenance Industrielle acquise à micro entreprise par le biais est vaste et la demande du
l’INSFP de Beaulieu (ex : ITEEM) de la d’un financement par la marché en ce qui concerne
wilaya d’Alger, dans la spécialité de banque. l’agriculture est importante.
« Maintenance Industrielle », promotion
Il s’est donc rendu à la CNAC Ceci a permis au jeune entre-
1992 lui a permis d’exercer son travail
de Sétif où il a déposé son preneur d’élargir et de diver-
correctement et efficacement. sifier son activité. Il a rem-
dossier. Au vu de ses capaci-
tés, de l’expérience acquise boursé la banque dans le
PARCOURS D’UN JEUNE DIPLOME DE délai prévu et procédé à
et de son niveau intellectuel,
LA FEP l’extension de son entre-
son projet a été accepté vu la
DOUKHI Abderrazak a débuté en forte demande sur le marché prise.
1994 chez un privé, comme maintenan- du travail.
cier dans un atelier de fabrication de
matériel frigorifique. Pendant cinq (05) Après avoir reçu l’accord
ans et demi, cela lui a permis d’acquérir d’éligibilité de la CNAC, il
une bonne expérience dans la mainte- s’est adressé à la banque
nance et la fabrication du matériel frigo- concernée pour le dispositif
rifique. de financement du projet.
Après vérification de
Juste après, il a créé avec un ami un
certaines conditions comme
atelier de réparation en électroménager
et installation de climatiseurs à
la location d’un local et la
El-Eulma, Wilaya de Sétif. Constatant, possession d’un registre de
durant les périodes d’été, une forte commerce, l’étude de son
demande en réparation de machines à dossier a été finalisée et
crème à El-Eulma, il s’est précipité pour l’agence lui a accordé un prêt
faire une formation accélérée dans la de 5 000 000,00 de centimes
spécialité. Après quoi, il est devenu pour l’achat du matériel
réparateur spécialiste de machine à nécessaire à son activité.
crème, pendant deux ans. NAISSANCE D’UNE START-UP
Le jeune DOUKHI Abderrazak a quitté le Le 11 avril 2010, DOUKHI
pays pour les pays arabes où il a Abderrazak lance son acti-
travaillé pendant deux (02) années et
vité.
trois mois.
DOSSIER 31

PARCOURS D’UN JEUNE ENTRE- l’échange.


PRENEUR Concernant l’INSFP
Depuis 2015, il fabrique dans Beaulieu, il a précisé que
son atelier le matériel frigori- les spécialités offertes
fique et le matériel d’élevage, par cet institut ont permis
tel que : aux stagiaires d’acquérir
une formation de qualité
- des batteries (poule pondeuse,
qui les a aidés à créer
lapin, caille,) des couvoirs,
leur propre entreprise et
poussinières et chaîne d’aliment
à s’insérer dans le monde
bétail,
du travail.
Il juge que la formation
professionnelle est la
porte de la réussite et de
l’avenir. Elle lui a permis
d’acquérir une formation
de qualité qui l’a aidé à
créer sa propre entre-
prise passant du statut de
- les accessoires pour les stagiaire à celui
élevages lapin, d’entrepreneur. Il précisé
que deux apprentis sont
en formation dans son
entreprise et que de cette
manière il contribue au
bon déroulement des
stages en entreprise.
Le jeune entrepreneur a conclu que la
PROJETS D’AVENIR satisfaction du client est le point le
Aujourd’hui, DOUKHI Abderrazak plus important pour le fabriquant.

- les armoires électriques avec cherche à aller vers l’exportation de


système de régulation de ses produits et de son expérience vers Dossier réaliser par
l’éclairage électrique ou les pays africains. Il veut profiter de Melle MERAZKA Houria
manuel suivant la demande de l’opportunité actuelle vu que les
l’agriculteur. entreprises algériennes sont encou-
ragées par l’Etat pour l’exportation et
PANORAMA 33

LA WILAYA DE SKIKDA

« La formation professionnelle contribue au progrès économique


et à la promotion sociale des personnes »
A) MONOGRAPHIE DE LA WILAYA Saf, de l’Oued Guebli et de l’Oued Le transport de marchandises est
DE SKIKDA El-kebir. Les plaines n’existent assuré par l’entreprise nationale
La wilaya de Skikda, se situe dans qu’au niveau des sous-régions de de transport routier (SNTR),
la partie Nord-est du pays, dans Collo, de Skikda, de Ain Charchar l’entreprise de transport ferro-
l’espace géographique compris et de Ben-Azzouz. viaire (SNTF), et l’entreprise natio-
entre l’Atlas Tellien et le littoral Le climat de la Wilaya de Skikda nale de transport maritime de
voyageurs (ENTMV) et ce en sus
méditerranéen. Elle est limitée au appartient aux domaines bioclima-
d’un transport privé.
Nord par la mer méditerranée, à tiques humide et subhumide.
Dans le domaine des télécommu-
l’Ouest par la wilaya de Jijel, au sud L'étage humide couvre toute la nications la wilaya compte
par les Wilayas de Constantine, de zone occidentale montagneuse 61centres téléphoniques d’une
Mila et de Guelma et à l’Est par la ainsi que les sommets à l'est et au capacité totale de 91.128 équipe-
Wilaya d’Annaba. sud, il est à variante douce ou ments numériques auxquels sont
La Wilaya de Skikda est issue du tempérée au littoral et froide à raccordés 59.984 abonnés soit un
découpage administratif de 1974. l'intérieur. taux d’utilisation des capacités de
Elle comprend treize (13) dairates L'étage subhumide couvre le reste l’ordre de 66 %.
regroupant trente huit (38) com- de la Wilaya, notamment les
munes. Elle s’étend sur une super- plaines, la variante chaude ou a) - Pêche
ficie de 4.118 km2. Elle compte une douce se localise sur le littoral et la Pour ce qui est des infrastructures
Population de 1.037.751habitants, variante tempérée ou froide à de pêche, la wilaya de Skikda
majoritairement jeune, avec une l'intérieur. dispose d’une façade maritime de
140 km de long (soit 11 % de la côte
densité de 252 hab. / km2.
algérienne). Le stock pêchable de
Le relief de la wilaya de Skikda fait 1 / LES INFRASTRUCTURES DE
la frange côtière, associé aux
partie des côtes de l’Est algérien BASE potentialités de pêche en sites
connues pour leurs paysages mon- Le réseau infrastructurel de base aquacoles continentaux, constitue
tagneux présentant de rares de la wilaya s’articule autour d’un autant d’atouts susceptibles de
plaines littorales aux superficies réseau routier de 2.586.316 km de donner à la Wilaya une vocation
réduites. Les sommets monta- longueur, d’une infrastructure tout aussi importante que celle
gneux oscillent entre 500 et 600 m ferroviaire longue de 180 km et ayant trait à l’agriculture. L’activité
d’altitude. Le paysage monta- d’un port maritime d’envergure de pêche est essentiellement
gneux, constitue une véritable internationale. Le réseau ferro- pratiquée au niveau des ports de
barrière physique et naturelle (Kef viaire permet des échanges avec Skikda (Stora), de Collo et
Sidi-Driss, Kef-Toumiet, Djendel l’ensemble des zones du Nord-est d’El-Marsa. Le secteur de la pêche
El-Ali, le massif de Collo et du pays et s’articule autour de connaîtra des résultats tangibles
quatre (04) principales directions moyennant des actions au titre des
Djebel-Edough). Les vallées sont
différents programmes de déve-
au nombre de trois, de direction qui convergent toutes sur
loppement et de soutien de l’État à
Sud-Nord autour de l’oued Saf- Ramdane Djamel.
savoir :
34 PANORAMA

• L’injection d’une flottille nouvelle d’échouage et au niveau de l’abri de réseau national. La centrale élec-
constituée de bateaux industriels pêche de la Marsa, trique de Skikda est, avec celle
(Chalutiers- senneurs, grands - La réalisation de chambres d’Annaba, la principale source
chalutiers, grands senneurs, palan- froides additionnelles et la multipli- d’alimentation de la région Nord-
griers et thoniers) injectés dans les cation des fabriques de glace. est. Le taux d’électrification de la
ports de Stora après son extension wilaya avoisine les 97,42 %. La
et de Collo après sa réception. Le circuit commercial de la wilaya distribution publique du gaz naturel
• Les petits sardiniers à acquérir. est renforcé par un marché de gros demeure assez faible. En effet, on
• Les petits métiers de faible en fruits et légumes à Salah ne relève que 20 localités desser-
longueur à injecter au niveau des Bouchaour, qui sera plus efficient vies en cette énergie soit un
plages d’échouage et abris de après l’achèvement de nombre de 56.724 foyers et un taux
pêche. l’infrastructure devant l’accueillir, de raccordement de 40.04%.
et 46 marchés réglementés qui se
L’aquaculture continentale sera tiennent régulièrement au niveau d) - Education
initiée à travers la création d’un des communes. Concernant l’éducation, la wilaya
centre de pêche, l’ensemencement dispose de 666 établissements dont
et le réensemencement des b) - Ressources en eau 486 du cycle primaire, 128 du cycle
barrages existants. Les potentialités hydrauliques de la moyen et 52 du cycle secondaire.
Concernant les moyens de soutien wilaya sont constituées de trois (03) S’agissant de l’enseignement supé-
à la production, il est prévu : types de ressources en eau ; super- rieur, l’université de Skikda compte
ficielles, souterraines et sources. six (06) facultés pour 23 départe-
- L’aménagement de plages Les infrastructures destinées à ments et 59 filières entre cycle long
d’échouage et d’un abri de pêche au prendre en charge les besoins et cycle court.
niveau du cap de fer équipé de quotidiens en eau sont au nombre
structures adaptées, de 359 ouvrages permettant le e) - Santé
- La réalisation d’un chantier naval, stockage de 214.887 m3 d’eau. Le Pour la santé, l’infrastructure
-La réalisation d’au moins un taux de raccordement hydrique a hospitalière de la Wilaya est com-
atelier de maintenance navale par atteint dans certaines communes posée de sept (07) hôpitaux (y com-
port, 99% pour un raccordement moyen pris l’hôpital psychiatrique de
- La réalisation et la réhabilitation de 89% pour la wilaya. .Le taux de 323 lits d’El Harrouch). Concernant
des unités de transformation de raccordement au réseau les infrastructures légères, il y a
poissons au niveau du port de Stora d’assainissement avoisine les 83 %. lieu de relever les disponibilités de
et de Collo, 45 polycliniques totalisant 142 lits,
- L’acquisition de camions sans c) - Electricité et Gaz 161 salles de soins et 14 maternités
omettre le transport frigorifique qui La wilaya est desservie en énergie d’une capacité de 218 lits.
seront affectés dans les plages électrique par l’interconnexion du
PANORAMA 35
2 / LE SECTEUR ECONOMIQUE essentiellement constituée de vigne - Développement de l’apiculture, la
de table tourne autour de 181.000 cuniculture, l’aviculture, de
a) - Agriculture quintaux soit une amélioration de l’élevage de caprins et d’ovins en
La wilaya de Skikda dispose d’une 3600 quintaux par rapport à la zones de montagne pour
superficie utile de 131879 ha dont précédente campagne. Notons par l’occupation des familles rurales, la
40839, 94ha irrigués. ailleurs que les superficies ont été création d’emplois additionnels et
La prédominance des cultures relevées de plus de 660 hectares. l’amélioration des revenus des
herbacées est constatée dans la exploitations.
répartition des terres agricoles ; en La production animale : - Valorisation des productions
effet ces cultures occupent 58,13% Espèce Bovine dont vache laitière: agricoles par la multiplication des
de la SAU alors que les cultures 81544 unités Agro-alimentaires et des
pérennes accaparent 15,93% de la Espèce Ovine : 246763 infrastructures de stockage (petites
superficie agricole utile. Les 26% de Espèce Caprine : 126792 et moyennes laiteries, unités de
SAU restantes représentent les Espèce Equine transformation des denrées
terres laissées au repos (en Chevaline: 721 agricoles et chambres froides).
jachère). La majeure partie de la Mulassière : 1476
superficie agricole utile se situe au Asine : 8182 Unité : Tête b)-Forêts
niveau des deux principaux axes Avec une superficie totale de
dynamiques de la wilaya qui com- La stratégie nationale de dévelop- 411.800 ha, la wilaya de Skikda
prennent Azzaba et El-harrouch pement agricole a retenu Skikda possède un patrimoine forestier
avec leur région respective. En comme zone de production inten- évalué à 198.420 ha soit un taux de
effet, 71% de la SAU boisement de l’ordre
de la wilaya se de 48%. Ce patri-
localise dans cette moine sylvicole est
zone, qui a elle seule constitué de 127.941
dégage la presque ha de forêts et de
totalité des produc- 70.479 ha de
tions agricoles de la maquis. La plus
wilaya. importante couver-
La production ture sylvicole se
maraichère est celle situe au niveau du
qui occasionne les massif de Collo (52%
rendements les plus du couvert forestier
importants vu les de la Wilaya) et dans
conditions du milieu une moindre
édaphique local qui mesure dans la
plaident en faveur région de Azzaba
des cultures marai- (27% de la superficie
chères. En effet, en forestière totale).
terme de rendements, il a été enre- sive des cultures maraichères,
gistré 262 qx /ha lors de la cam- fruitières, industrielles et fourra- c) - Pêche
pagne 2011/2012 contre 191 qx/ha gères. Concernant la Production halieu-
au terme de la campagne Quant aux actions à engager, elles tique, la production de l’année 2011
2009/2010, soit une amélioration de visent principalement l’augmentation a atteint un total de 5.345,19 tonnes
prés de 71 qx/ha. Ceci atteste d’une du potentiel foncier agricole par des dont 86.73% de poissons péla-
progression dans la maîtrise des travaux de mise en valeur des terres giques, 7,8 % d’espèces démersales
techniques culturales ayant trait à de parcours et improductives et 5,47 % pour les autres catégo-
cette filière. (évaluées à 61.300 ha) occupées par ries, (crustacés et mollusques).
les broussailles et qui s’avèrent néces-
L’arboriculture fruitière représente saires pour atteindre la norme objec- L’aquaculture au niveau de la wilaya
14.72% de la SAU et vient en tive nationale de 0,24Ha de de Skikda, n’a pas connu le dévelop-
quatrième position des spéculations SAU/Habitant alors que la moyenne pement escompté ou souhaité par
agricoles dominantes et ce pour locale n’est que 0,14 Ha de les pouvoirs publics, malgré les
une superficie de 19.413,27 ha. SAU/Habitant.
efforts déployés par l’Etat surtout
Tous produits confondus, l’arboriculture a - En matière d’irrigation, mobilisa-
dans le programme de soutien à la
dégagé au titre de la campagne 2011/2012 tion des ressources hydriques et
relance économique où l’aide est
une production de 620.190 quintaux dont leur utilisation par des systèmes
supérieure ou égale à 30 % du coût
325.265 quintaux d’agrumes. économiseurs d’eau tel que le
procédé du goutte à goutte. de l’investissement.
La production viticole de la wilaya,
36 PANORAMA

d) - Industrie, mine et énergie littoral méditerranéen, la Wilaya plaisance. Elle se situe sur la
offre d’excellentes opportunités de périphérie immédiate de Skikda,
A part la valorisation des hydrocar- tourisme balnéaire alors que dans d’El Marsa à l’Est jusqu’à Oued
bures, la wilaya dispose d’un tissu sa partie ouest, elle dispose de Z’hour à l’Ouest, et on y recense
industriel constitué d’unités de véritables curiosités relevant du quatorze (14) communes côtières.
transformation des matériaux et pittoresque (massifs montagneux, En outre et au delà des 140 km de
substances utiles (bois, liège), de couvert végétal important et varié, côte, plusieurs espaces touristiques
l’agro-alimentaire, du textile et de paysages forestiers en hinterland et y sont identifiés.
la sidérurgie. en bordure de mer).
A tout ce potentiel naturel vient
e)- Tourisme s’ajouter celui des sources
thermales de Ain Charchar et
De par sa situation entre la mer et Azzaba et la source minérale de
les massifs, Skikda détient un Béni-Ouelbene .Quant à la façade
potentiel de richesses touristiques. maritime, c’est une zone à activités
En effet, riche de plus de 140 km de portuaires, de pêche et de

B) Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels


conventionnés etc.), la demi pension
est assurée dans la plupart des établis-
sements, surtout ceux éloignés du chef
lieu de wilaya, 11 internats de 780 lits
sont à la disposition des stagiaires
habitants loin du lieu de formation , 123
ateliers aménagés et 142 salles de
cours sont mise à disposition.

Le secteur est encadré par 1354


employés dont 393 formateurs
entre professeur de formation profes-
sionnelle (PFP - Niveau DEUA ou BTS),
professeur spécialisé en formation et
enseignement professionnels de 1er
grade (PSFEP 1 - Niveau licence) et
professeur spécialisé en formation et
enseignement professionnels de 2ème
Le secteur de la formation professionnelle de la grade (PSFEP 2 - Niveau ingénieur ou Master 2).
wilaya de Skikda est constitué de 21 établissements L'Etat a mis à la disposition du secteur de la wilaya,
de la formation professionnelle dont 17 Centres de 137 équipements technico pédagogiques dont 71 %
formation professionnelle et d'apprentissage (CFPA), renouvelés les 05 dernières années, ce qui montre
01 Centre spécialisé pour jeunes handicapés à carac- l'effort fourni par les pouvoirs publics pour relancer
tère régional (CFPH ) et 03 Instituts nationaux spécia- l'appareil de formation et donner un impact positif sur
lisés en formation professionnelle (INSFP) d'une la qualité de la formation.
capacité théorique de 1200 places pédagogiques.
Actuellement, la wilaya de Skikda enseigne les
Les établissements de formation de la wilaya offrent 146 spécialités au niveau des 21 établissements, dont
5550 postes de formations en mode résidentiel et au les spécialités dominantes appartiennent à
moins autant en apprentissage, en plus plusieurs 04 branches professionnelles qui sont les suivantes :
dispositifs sont mis au point pour s'adapter aux 33 spécialités en technique administrative et gestions
besoins de la société (cours du soir, milieu rural, 28 spécialités en bâtiment et travaux publics
femme au foyer, en milieu carcéral, qualifiantes, 16 spécialités en informatique
PANORAMA 37
1)Analyse d’une situation de formation dans la wilaya de Pour ce qui est des cours du soir, nous pouvons dire
Skikda qu’en 2015 le nombre de stagiaires a baissé, mais en
Nombre de diplômés de la formation professionnelle en 2016 et 2017 le nombre de stagiaires a augmenté
apprentissage et en formation résidentielle période progressivement (voir graphe ci-dessus).
2014-2018
L’évolution de la formation par apprentissage et
résidentielle période 2014 à 2017

Il s’avère que le mode apprentissage s’accapare 52%


des stagiaires diplômés. Ceci s’explique par
l’importance qu’accorde la formation professionnelle au
mode d’apprentissage parce qu’il répond mieux aux Nous remarquons une nette préférence pour la forma-
besoins de l’entreprise économique et facilite tion par apprentissage par rapport au mode résidentiel.
l’employabilité des jeunes formés (voir graphe ci-des- Ceci s’explique par la politique sectorielle qui vise à
sus). développer et encourager le mode de formation par
apprentissage qui aide à l’insertion professionnelle (voir
L’évolution du taux de déperdition stagiaires période graphe ci –dessus).
2014 - 2018
Classement des 12 branches professionnelles ensei-
Taux gnées en mode résidentiel (rentrée de février 2018)
Année 2014 2015 2016 2017 2018
général
Effectif 17.15% 15.89% 23.28% 17.19% 19.40% 18%

Nous constatons qu’en 2016, le taux de déperdition était


élevé, en 2017, nous observons une baisse et en 2018, le
taux de déperdition a augmenté de nouveau (voir tableau
ci- dessus).

L’évolution des effectifs des catégories particulières


période 2014 à 2017
Le classement des 12 branches professionnelles
montre que les stagiaires choisissent les spécialités des
branches professionnelles respectives : BTP, TAG, ART,
MES, INF, HTE, IAA, CML, HTO, ELE.

Classement des 18 branches professionnelles ensei-


gnées en mode apprentissage (rentrée de février 2018)

Nous remarquons que l’effectif des catégories particu-


lières formées en 2016 est élevé par rapport à l’année
2017 (voir graphe ci- dessus).

L’évolution des effectifs stagiaires en cours du soir


période : 2014 à 2017

Pour l’apprentissage, les stagiaires choisissent les


spécialités des branches professionnelles respectives :
TAG, HTO, MES, BTP, INF, ELE, CML, MME, ART, HTE,
BAM.
38 PANORAMA

2) L’emploi dans la wilaya de Skikda 3) Relation entre la formation et l’enseignement profes-


Population active : 340.90 sionnels et le secteur économique
Nous constatons que les branches professionnelles des
Population occupée (2): 309.965 modes apprentissage et résidentiel suivantes ont pris la plus
grande part : BTP, TAG, ART, MES, INF, HTO, ELE, CML,
L’importante création d’emplois est concrétisée par la mise
MME, HTE.
en exergue de consistants programmes d’investissements ainsi
que par des dispositifs d’emplois alternatifs tendant à
Et d’après le tableau ci- dessus sur la répartition de l’emploi
remettre l’emploi sur rails par le biais de l’insertion des
par secteur d’activité, nous constatons d’une manière géné-
jeunes dans le domaine du travail par le biais des microcré-
rale que le secteur de la formation et de l’enseignement
dits, de la micro entreprise et de la CNAC.
professionnels répond aux demandes de certains secteurs
Le volume de l’emploi, tous secteurs confondus, avoisine les utilisateurs tels que : les métiers de service, les techniques
309.965 postes de travail et le taux d’occupation est quant à administratives, le bâtiment et travaux publics, l’artisanat,
lui de 90.92%. l’informatique, l’électronique, l’industrie et le tourisme.

Répartition de l’emploi par secteur d’activité : S’agissant des stages pratiques des stagiaires de la forma-
tion et de l’enseignement professionnels, Mme Nawel
Secteur Population Zebila, chef de service de la formation au département
%
d’activité occupée ressources humaines de la division pétrochimie complexe
Services 89.505 28,88 cp2k de Sonatrach a précisé que « 29 apprentis sont en
Agriculture 87.126 28,11 formation (situation au 31/10/2017) et 16 apprentis nouveaux
(exercice 2018) dans diverses spécialités telles que : mainte-
Administration 62.057 20,02
nance, électricité industrielle, informatique, chimie indus-
Industrie 32.454 10,47 trielle, magasinier et archives ».
BTP 28.244 9,11
Artisanat 10.579 3,41 Pour sa part, Mme.I. SOUAMES, chef de département recru-
Total 309.965 100 tement de la société de Maintenance Industrielle Somik/
SPA a souligné que « 130 apprentis sont en formation (Suivi
Au vu de la répartition de l’emploi total par secteur d’activité, des Apprentis en Formation Année 2018, SOMIK ) dans
il s’avère que les services s’accaparent 28.88% de la popula- diverses spécialités tels que : installation et entretien des
tion occupée, suivie de l’agriculture et de l’administration appareils de froid et climatisation, électrotechnique, TS
avec 28.11%et 20.02% puis l’industrie avec 10,47% alors que archive, plombier, conduite et entretien des engins de chan-
le BTP en occupe 9,11 %. Enfin l’artisanat totalise 3,41 % de tier et électronique auto ».
la main d’œuvre occupée.
Concernant le recrutement, Mme. I. SOUAMES a annoncé
Les perspectives d’amélioration du volume de l’emploi ne que de 2009 à 2018, 111 apprentis ont été convertis en
peuvent se concrétiser qu’à travers l’émergence de contrat à durée déterminée. Elle a jugé aussi que les
nouveaux intervenants que requiert l’ouverture du pays à stagiaires recrutés dans sa société sont compétents et
l’économie de marché et sous l’impulsion de motivés.
l’investissement privé et la concrétisation de nouveaux
projets S’agissant des relations des deux zones industrielles avec
les établissements de la formation et de l’enseignement
Statistiques insertion des diplômés de la formation professionnels, les deux zones participent pleinement aux
professionnelle (ANEM) activités des établissements de formation à savoir : le place-
Novembre ment des apprentis ; la prise en charge des stagiaires en
Année 2014 2015 2016 Total
2017 résidentiel ; les visites pédagogiques des stagiaires, la parti-
Nombre cipation aux travaux du conseil d’orientation, et autres
455 444 586 981 2466
de poste journées de sensibilisation.
Nombre d'entreprises créées dans le cadre des disposi-
tifs d'insertion professionnelle Les projets de partenariat.
ANSEJ 2036 Le secteur de la formation et de l'enseignement profession-
CNAC 1122 nels a signé plusieurs conventions de partenariat avec
TOTAL 3158 différents secteurs et entreprises économiques tels que
PANORAMA 39
les secteurs suivants : l'habitat, les travaux publics, la santé, professionnels a formé 897 employés des entreprises
l'industrie et les mines, l'hydraulique, les dispositifs de durant la période 2014 /2017 ;
l'emploi de Skikda (ANEM, CNAC), la CAM, l’entreprise - Création de nouveaux postes d'apprentissage ;
nationale de marbre, l’entreprise nationale de maintenance - Prise en charge des stagiaires en fin de cycle pour des
industrielle ainsi que d’autres conventions qui sont en cours stages pratiques ;
de signature : « Hôtel Royal Tulipe (5 étoiles) et Wise Tech- - Accompagnement pour le développement de certaines
nologie (entreprise privée) ». spécialités ;
- Participation des partenaires dans l'élaboration des plans
L’objectif de ces conventions se résume ainsi: de formations ;
- Projet de partenariat avec l'entreprise nationale de marbre
- Formation continue des personnels des entreprises et des (ENAMARBRE). Le renouvellement de cette convention est
institutions appartenant aux différents secteurs. Dans ce en cours.
cadre, le secteur de la formation et de l'enseignement
Melle MERAZKA Houria

Conclusion

Le secteur de la formation et de l'enseignement professionnels a un rôle prépondérant


dans toute société active, il constitue avec l'éducation nationale et l'enseignement
supérieur le système triangulaire éducatif national. Il doit contribuer au progrès éco-
nomique et à la promotion sociale des personnes, en les préparant à la vie active par
l'intermédiaire de la transmission du savoir, savoir-faire et savoir être nécessaires à
l'apprentissage d'un métier ainsi que l'adaptation des qualifications en perpétuelle
évolution, ce qui le pousse à se mettre à jour continuellement. L'importance du secteur
requiert une attention particulière quant à la réalisation des objectifs assignés. Il doit
répondre, quantitativement et qualitativement, aux besoins immédiats de l'environne-
ment socio-économique, en se mettant au diapason des différentes mutations que
connaissent tous les secteurs sans exception.

Sources:
- Statistiques de la DFEP de Skikda péride de 2014 à 2017
- Monographie de la wilaya de Skikda année 2016
- Statistiques de la rentrée de Février 2018 à la wilaya de Skikda.
ENTRETIEN 41
Ces stagiaires sont formés dans les l’approche par compétence est en tion par apprentissage est le mode le
spécialités des branches profes- phase d’implantation progressive plus avantageux pour la collectivité
sionnelles suivantes : ELE, IAA, dans les différents établissements tant pour l’Etat que pour
MEE et TAG. Les stagiaires sont du de formation. Quelles sont les l’entreprise. Qu’en pensez- vous et
Cameroun, du Congo Brazaville, du actions engagées par la DFEP dans quelles sont les activités engagées
Congo Kinchassa, du Tchad, du Mali ce cadre ? dans ce cadre ?
, et du Sahara. Le Directeur Le Directeur
Objectif Formation Les services de la Direction de la Conformément à la politique secto-
Concernant l’encadrement des formation et l'enseignement rielle qui vise à développer et encou-
stagiaires de la wilaya que pouvez- professionnels se sont engagés à rager ce mode de formation, nous
vous nous dire ? fournir les programmes de forma- travaillons pour en faire le premier
Le Directeur tion préparés selon cette méthodo- mode à travers les établissements
logie. Ils veillent à ce que les ensei- de formation et atteindre les objec-
En matière d'encadrement pédago-
gnants soient formés pour s'adap- tifs fixés par la tutelle (70 % appren-
gique, le secteur a œuvré au déve-
ter aux nouveaux changements en tissage et 30% résidentiel).
loppement de la ressource humaine
organisant des stages de formation Objectif Formation
pour assurer un encadrement de
dans ce domaine.
qualité et répondre aux demandes La wilaya de Skikda dispose de
de formation exprimées par les Objectif Formation zones touristiques classées qui
jeunes et les partenaires socio-éco- Que pouvez-vous nous dire concer- peuvent faire l’objet
nomiques, en cohérence avec les nant la rentrée professionnelle de d’investissements considérables.
spécificités de la wilaya. février 2018 ? Quel est l’apport de la formation
Objectif Formation Le Directeur professionnelle dans ce cadre ?

Est-ce que les programmes de La rentrée professionnelle de Le Directeur


formation dont vous disposez février 2018 est la première rentrée Skikda est une destination
couvrent la totalité des spécialités en qui me concerne à la tête de alléchante, avec ses sites féeriques,
enseignées dans les établisse- cette wilaya .Nous avons œuvré une nature vierge, des massifs
ments de la wilaya ? Leurs contenus avec les cadres de la Direction et forestiers envoûtants, un littoral qui
sont-ils adaptés aux besoins du tous les Directeurs des établisse- s'étale sur 140 Km de plages et des
secteur économique ? ments pour réussir cette rentrée ports de pêches et de plaisances. La
Le Directeur professionnelle à tous les niveaux. wilaya est en plein essor touristique,
Et grâce aux efforts de tous, cette 09 zones d'expansion touristique ont
Comme vous le savez, l'une des
rentrée a été une réussite. Ceci été sélectionnées qui vont donner à
conditions la plus importante pour
s'explique par l’effectif stagiaire la wilaya à l'horizon 2025 l'image
ouvrir une spécialité au niveau des
intégré à l’occasion de cette d'une région à grande destination, se
établissements de formation
rentrée. Cet effectif est de 4916 répercutant sur la vie socio écono-
professionnelle est l'existence du
stagiaires tous modes confondus mique de la population. La wilaya de
programme de formation, donc les
avec une augmentation de 36,61% Skikda compte plusieurs hôtels, la
programmes de formation dont
par rapport à la rentrée de février plupart ne sont pas encore classés,
nous disposons couvrent le la quasi
2017. plus de 2500 lits, plusieurs infras-
totalité des spécialités enseignées
Objectif Formation tructures sont en cours de réalisa-
au niveau des établissements de
tions et pour lesquelles on doit
notre wilaya. Les nouveaux Concernant l’enseignement profes-
former des employés.
programmes mis à jour selon sionnel, quel bilan peut –on établir ?
l'approche par compétences, et La formation qualitative et quantita-
Le Directeur
dont les contenus sont appropriés, tive de personnels qualifiés dans
Actuellement la wilaya de Skikda ne
correspondent aux besoins du cette industrie est inévitable, le
dispose d'aucun établissement
secteur économique. tourisme est une industrie où la
d'enseignement professionnel.
ressource humaine est primordiale
Objectif Formation
Objectif Formation pour sa réussite. A cette fin, un
L’organisation et l’application de la
Pour répondre à la demande écono- INSFP a été créé dans la branche de
méthodologie d’élaboration des
mique et sociale en matière de l'hôtellerie et du tourisme (INSFP
programmes de formation selon
formation professionnelle, la forma- de FILFILA).
42 ENTRETIEN

Objectif Formation - le renforcement du statut de l'agri- niveau de la wilaya, avec le soutien


Les activités industrielles installées culture et du travail agricole dans le du ministère de la tutelle et la
dans la wilaya de Skikda permet- système économique du pays. wilaya, les objectifs souhaités ont été
tent-elles le placement des Objectif Formation atteints.
stagiaires pour le stage pratique et Concernant le partenariat, que
le recrutement en main d’œuvre ? pouvez-vous nous dire ? Objectif Formation
Le Directeur Le Directeur Quels sont les projets de la DFEP ?
La wilaya de Skikda a une grande Dans le cadre du partenariat, nous Le Directeur
base industrielle de SONATRACH œuvrons pour construire un parte- L'un des principaux objectifs futurs
ainsi que de nombreuses entre- nariat fort et efficace avec les diffé- du secteur de la formation et de
prises économiques en plus d’un rents secteurs et grandes entre- l'enseignement professionnels est
port commercial et un autre pétro- prises économiques afin d'assurer la de veiller à assurer une formation à
lier. Toutes ces institutions écono- formation continue des ressources la plus grande majorité des jeunes
miques contribuent au processus de humaines de ces secteurs et de au niveau de la wilaya à tous les
formation par apprentissage par le créer des postes d'apprentissage niveaux et dans les spécialités
placement des stagiaires. pour la prise en charge des alignées avec les spécificités de la
Objectif Formation stagiaires. wilaya.
Environ 4% des effectifs stagiaires et Secteurs et entreprises concernés
apprentis optent pour les métiers de par le stage pratique de fin de
Objectif Formation
l’agriculture. Ceci est-il dû à un formation : le secteur des travaux
En dernier, quelles sont les perspec-
manque d’engouement des jeunes à publics, secteur du tourisme, le
tives du secteur de la formation
opter pour les métiers qui semblent secteur de l'hydraulique, le secteur
professionnelle concernant la prise
pénibles? Qu’en pensez-vous et du logement et de la construction, le
en charge de la jeunesse ?
quelles sont les solutions pour secteur de l’industrie et des mines,
attirer les jeunes vers ces métiers ? l’entreprise nationale de marbre et Le Directeur
Le Directeur la société de maintenance indus- Développer la formation par appren-
trielle. Dans un encadré tissage dans la wilaya afin
Il est vrai que les jeunes ne sont pas
Objectif Formation d'atteindre les objectifs fixés par la
désireux de poursuivre une forma-
tutelle et atteindre le taux d'effectif
tion dans les professions liées à Concernant la formation continue,
de 70% pour la formation par
l'agriculture, ce qui à notre avis se que pouvez-vous nous dire ?
apprentissage et 30% pour la forma-
rapporte à plusieurs raisons, notam- Le Directeur
tion résidentielle ;
ment, les fausses idées chez les
Grâce au partenariat avec l'environ-
jeunes concernant les professions -Exploiter rationnellement les
nement économique et social, le
agricoles en général et le statut de moyens matériels et humains afin
secteur de la formation et de
l'agriculture dans le système écono- d'assurer une meilleure prise en
l’enseignement professionnels de la
mique du pays. Parmi les solutions charge de la jeunesse souhaitant
wilaya de Skikda œuvre à développer
possibles qui pourraient pousser les poursuivre une formation profes-
une formation continue au profit des
jeunes à suivre une formation dans sionnelle et assurer une formation
travailleurs et des employés du
les spécialités agricoles on peut de qualité
secteur économique afin d'amélio-
citer : - Développer le partenariat et
rer leur performance et leur avance-
- la sensibilisation et l'information l'ouverture à l'environnement
ment social et professionnel en
des jeunes sur l'importance des économique et social afin de prépa-
fonction des besoins des institutions.
métiers agricoles pour leurs futures rer des plans de formation répon-
Objectif Formation
carrières et les opportunités offertes dant aux besoins du marché du
Quelles sont les contraintes rencon- travail.
par ce secteur pour la mise en place
trées dans l’accomplissement de vos
de projets ;
missions ? Melle MERAZKA Houria
- la modernisation et le développe-
Le Directeur
ment de l'agriculture en introdui-
sant et en utilisant des méthodes et Grâce à l'excellent travail réalisé
des moyens modernes qui dépen- par le secteur de la formation et de
dent des nouvelles technologies ; l'enseignement professionnels au
TEMOIGNAGE 43

UN JEUNE PROMOTEUR DANS LA WILAYA


DE SKIKDA TÉMOIGNE
En 2012, il est diplômé de soires et des équipements élec-
la Formation et de triques (groupes électrogènes,
l’Enseignement Profes- postes de transformateur, armoires
sionnels dans la spécia- électriques…).
lité d’Electricité Bâtiment.
Concernant le placement des
En 2013, il décroche deux apprentis dans son entreprise, notre
(02) attestations de jeune promoteur a précisé qu’il a
succès dans une école pris en charge trois (03) apprentis,
privée, la première en dont deux (02) ont terminé leur
Câblage et Armoire Elec- formation.
trique et la deuxième en
S’agissant du recrutement des
Informatique.
Au cours de l’enquête sur l’emploi stagiaires diplômés, il a souligné
des diplômés de la Formation En 2014, il complète sa formation qu’il recrute, selon la demande du
Professionnelle, l’équipe de la par un 2ème diplôme de la Forma- travail, du personnel non perma-
rédaction s’est rapprochée d’un tion Professionnelle en Electricité nent.
jeune promoteur, diplômé de la Industrielle (CAP).
Sa relation avec les Centres de
Formation Professionnelle, dans
Fort de ses diplômes et financé dans Formation Professionnelle se
l’objectif de collecter les informa-
le cadre du dispositif ANSEJ, à concrétise d’une part dans l’aide
tions concernant le recrutement et
l’emploi des stagiaires de la Forma- hauteur de 250 millions de dinars, il qu’il apporte pour les réparations
tion Professionnelle. a lancé son projet en 2015. électriques et d’autre part dans la
sensibilisation des jeunes à créer
Ce jeune, ambitieux, sérieux et dyna- Le projet a, depuis, généré deux (02)
leur micro entreprise dans les
mique, est Monsieur DJEBABLAH emplois stables : une employée
métiers jugés efficaces pour le déve-
Mohamed Djamel Eddine, jeune universitaire, dont la spécialité est
loppement de l’économie du pays ,
promoteur, âgé de 27 ans, dans la Ingénieur en Bâtiment et le
SPÉCIALITÉ ELECTRICITÉ comme à son exemple.
deuxième employé est un Techni-
BÂTIMENT, promotion 2012. Il a cien Supérieur en Electricité. Pour ce qui est de la formation, M.
appris son métier au CFPA DJEBABLAH a déclaré :
Ambarka, Skikda (Ex. CFPA Fémi- La micro entreprise en Electricité
nin). Générale, spécialisée dans le « La formation est la clé de l’avenir,
secteur TCE Bâtiment, s’occupe de elle permet d’aider le stagiaire à
Ce jeune aime le métier d’électricien
la réalisation des réseaux élec- s’insérer dans le monde du travail.
depuis son jeune âge, et pour réali-
triques et appareillage des Le diplôme de la formation profes-
ser ses vœux, il a quitté le lycée en
1ère Année Secondaire Sciences bâtiments, de la réalisation des sionnelle est efficace car il ouvre
pour aller vers cette formation et travaux de construction, rénovation, plusieurs voies pour l’avenir du
ouvrir une micro entreprise en Elec- réhabilitation des bâtiments et de stagiaire ».
tricité Générale. l’aménagement des espaces verts.
Elle fournit, par ailleurs, des acces- Melle MERAZKA Houria
44 PEDAGOGIE

MULTIPLICITÉ DES NIVEAUX DE QUALIFICATION


POUR UNE MÊME SPÉCIALITÉ
Depuis plus d’une décennie, le secteur niveau relatif des emplois ou des référentiel du métier ou de la profes-
de la formation et de l’enseignement postes de travail et le niveau de forma- sion visée (l’analyse de travail).
professionnels a opté pour l’approche tion professionnelle requis pour les Il est recommandé de confier ce travail
par compétences (APC). Une approche exercer, en se basant uniquement sur à une équipe de 3 ou 5 personnes et de
présentant plusieurs effets positifs les caractéristiques et les conditions procéder à la classification des
dont l’optimisation du rendement du d’exercice de ces emplois. fonctions de travail.
système de formation qui se traduit, Outil de détermination des niveaux et Chaque personne doit procéder sépa-
notamment, par la réalisation d’un seul de classification des fonctions de rément à une première classification
programme d’études pour une fonction travail en formation professionnelle avant de mettre en commun les résul-
de travail (emplois, métiers ou profes-
L’outil repose sur les catégories tats et de tenter de dégager un consen-
sions).
suivantes, correspondant aux niveaux sus.
Or ce qui est constaté réellement c’est de qualification adoptés, actuellement, Les résultats obtenus sont portés sur
l’existence de plusieurs programmes par la formation professionnelle : une grille d’évaluation pour donner
d’études relatifs à un même et seul
- La première catégorie composée des une note globale qui permet de déter-
métier, déclinés en plusieurs niveaux
emplois d’ouvriers semi-qualifiés miner le niveau de classification de la
de qualification, parfois, présentés
correspondant aux formations de fonction de travail.
dans plusieurs branches profession-
niveau 1 (CFPS) ; Pour chacun des facteurs et sous-fac-
nelles sous des intitulés différents.
- La seconde catégorie composée des teurs à appliquer, il faut considérer les
Ceci a pour conséquence, d’un côté la
emplois d’ouvriers qualifiés corres- caractéristiques principales de la
multiplicité des offres de formation
pondant aux formations de niveaux 2 et fonction de travail à évaluer.
pour un seul et même métier, et de
3, CAP et CMP ; Les éléments particuliers qui
l’autre, l’inondation du marché de
l’emploi par des détenteurs d’un seul - La troisième catégorie composée des n’interviennent qu’occasionnellement
métier décliné en plusieurs appella- emplois de techniciens et de techni- dans l’exercice d’une fonction de travail
tions de diplômes sanctionnant la ciens supérieurs correspondant aux ne doivent pas être retenus aux fins de
formation suivie, allant parfois de CFPS formations de niveau BT et BTS. la classification. Le titre des emplois ne
doit pas avoir d’influence. Les décisions
jusqu’au BTS. L’outil de classification repose sur la
relatives à la classification ne doivent
La réponse à notre problématique se comparaison de facteurs et de sous-
reposer que sur le contenu des tâches
trouve dans l’utilisation de l’outil de facteurs ou indicateurs caractérisant
(activités ou opérations).
détermination des niveaux de classifi- les fonctions de travail (emplois,
métiers ou professions), dans le but Une fonction de travail doit respecter
cation des fonctions de travail en
un minimum de 10 critères des catégo-
formation professionnelle, élaboré par d’effectuer un regroupement et une
ries 1 ou 2 et cumuler un minimum de
des experts en ingénierie pédagogique, hiérarchisation de ces fonctions de
120 points pour être classée dans la
pour permettre de classer les diverses travail et d’établir un lien fonctionnel
catégorie 1 (CFPS).
fonctions de travail présentes sur le entre ces fonctions de travail et le
niveau de formation professionnelle Une fonction de travail doit respecter
marché de l’emploi et d’établir un lien
pouvant être mis en place pour déter- un minimum de 6 critères des catégo-
fonctionnel entre les caractéristiques
ries 2 ou 3 et cumuler un minimum de
de ces emplois et le niveau de forma- miner les diplômes et réaliser la
270 points pour être classée dans la
tion professionnelle qui permet de les formation.
catégorie 2 (CAP-CMP).
exercer. Démarche de classification
Une fonction de travail doit respecter
La mise en application systématique de La démarche de classification se base un minimum de 4 critères des catégo-
la démarche de classification des en premier lieu sur l’analyse des infor- ries 3 ou 4 et cumuler un minimum de
fonctions de travail devrait permettre mations collectées lors de la réalisa- 420 points pour être classée dans la
d’établir, à priori, un lien entre le tion des études de planification et du catégorie 3 (BT-BTS).
PEDAGOGIE 45

OUTIL DE DÉTERMINATION DES NIVEAUX DE CLASSIFICATION


DES FONCTIONS DE TRAVAIL EN FORMATION PROFESSIONNELLE
Facteurs Critères
Sous-facteurs FormaƟon semi- FormaƟon spécialisée FormaƟon FormaƟon
(Indicateurs) spécialisée (niveaux 2 et 3 : CAP et technique universitaire
(niveau 1 : CFPS) CMP) (niveaux 4 et 5 : BT
et BTS)
1. Tâches et 1.1 Nature des Manutenon d’objets, Manipulaon et Concepon, Concepon,
acƟvités intervenons manipulaon d’ouls maniements d’objets, modicaon, évaluaon,
portant sur les parculiers aux tâches de maères, d’ouls, adaptaon, d’ouvrages, de
choses ou conduite de machine, de disposifs de mise ajustement, maères, de
d’installaons de en marche, de conduite évaluaon et systèmes, de
producons la plupart et de contrôle pouvant contrôle de produits et de
du temps en contexte aller au réglage, à systèmes de procédés visant la
industriel, agricole, l’ajustement et à fabricaon, de transformaon de
foreser, minier, l’entreen transformaon de maères, d’états,
pétrolier ou autres d’équipement maères ou d’états d’énergie.
Comprends la
créaon et le design
d’objets
1.2 Nature des Traitement élémentaire Traitement sommaire Traitement élaboré Traitement avancé
intervenons allant de la transmission allant de la allant de l’analyse comprenant la
portant sur des la plus simple à la comparaison, de la poussée jusqu’à la synthèse, la
données et des comparaison de données compilaon jusqu’à coordinaon des modélisaon et
renseignements aux caractérisques l’analyse élémentaire acvités de même l’élaboraon
évidentes réalisaon de théories
1.3 Types À parr d’une À parr d’une À parr d’une À parr d’une
d’intervenons organisaon minimale organisaon restreinte organisaon organisaon très
de connaissances et de de connaissances et de complexe de complexe de
savoir-faire limitée à des savoir-faire limités à connaissances et connaissances et de
procédures ou à des des procédés et des de savoir-faire savoir-faire misant
procédés obéissant à des techniques de base comportant des sur des stratégies, la
règles empiriques techniques recherche et même
avancées et des la créaon
méthodes intellectuelle
2. 2.1 Niveau de Situaons à traiter Situaons à traiter Situaons Situaons nouvelles
Raisonnement raisonnement simples exigeant la prise semblables ou nouvelles à traiter exigeant la synthèse
s et problèmes en considéraon de coutumières exigeant exigeant réexion et la pondéraon
à résoudre données surtout la prise en et recherche d’un d’un grand nombre
empiriques et facilement considéraon d’un bon nombre de de données
observables pet nombre de données et parfois hétérogènes de
données analyse et même que la
créavité créaon et
l’applicaon de
divers types de
modèles
2.2 Nature des Recherche de soluons Recherche d’éléments, Recherche, Recherche de
problèmes à prévues dans un mode de faits ou de liens adaptaon et mise soluons globales
résoudre d’emploi ou pour des simples de causalité à en œuvre de s’appliquant à la
types de problèmes l’intérieur d’un cadre démarches geson, à la
abordés durant le restreint et prédéni innovatrices et recherche et au
période d’entraînement. invenves développement
Les problèmes ne
comportent que
quelques variables de
nature concrète
3. 3.1 Degré Connaissances Connaissances Connaissances Connaissances très
Connaissances d’approfondisse susantes pour élémentaires des relavement poussées des
générales et ment des eectuer des opéraons principes poussées des modèles
spécialisées domaines simples de calcul technologiques et principes technologiques et
scienque et élémentaire. Savoir scienques à mere technologiques et des théories
technologique élémentaire en lecture, en applicaon scienques à scienques à
écriture et langue parlée mere en mere en
applicaon applicaon ou à
développer
3.2 Niveau de Niveau de compétence Niveau de compétence Niveau de Niveau de
compétence qui repose sur acquise à parr compétence compétence pour
l’expérience, sur des d’études secondaires acquise après une lesquelles il faut
apprenssages de courte habituellement plus formaon habituellement un
durée nécessitant une poussées, de formaon technique de 2 à 3 diplôme universitaire
formaon générale spécialisée et même de ans acquise dans qui peut varier d’une
élémentaire pour formaon un INSFEP ou de 5 licence à un doctorat
l’exécuon d’un nombre professionnelle à 7 ans de stages
46 PEDAGOGIE

4. 4.1 Degré de Transmere Compte rendu oral ou Préparaon et Concepon,


CommunicaƟo dicultés liées à verbalement des écrit de ce que l’on fait présentaon de présentaon et
ns et relaƟons l’expression renseignements ou des incidents de devis et de rédacon de
interpersonnell orale et écrite succincts et concrets. Les fonconnement en se rapports écrits ou documents
es rapports écrits se limitant à la oraux avec spécialisés et propres
résument à compléter transmission de données et à divers domaines
des ches préétablies données simples, en explicaons à (scienque,
général à l’aide de l’appui, y compris médical, social, légal,
formulaires l’exécuon de arsque, etc.)
calculs
4.2 Degré des Compréhension des Compréhension Compréhension et Compréhension et
dicultés reliées consignes simples assez d’instrucons de travail interprétaon de interprétaon
à la détaillées, et de documents documents d’informaons
compréhension habituellement verbales, techniques simples techniques techniques et
orale et écrite quelquefois écrites sur relavement scienques très
des formulaires ou ches complexes et poussées portant sur
succincts d’informaons divers domaines, et
verbales poussées véhiculées par
diérents supports
4.3 Degré de Relaons limitées à des Relaons basées sur Relaons Relaons
complexité des rapports courtois avec des échanges interpersonnelles interpersonnelles
relaons des collègues ou avec la d’informaons axées sur la établies dans le cadre
interpersonnelle clientèle pour les servir, factuelles pouvant aller formaon et le de consultaons
s les aider, signaler ou jusqu’à convaincre ou traitement, professionnelles dans
rapporter des faits soigner les autres l’encadrement la des domaines
concrets discussion et le parculiers (droit,
diverssement génie, médecine,
agronomie, etc.) ou
au-delà d’actes
professionnels
spéciques, guider
une personne en
toutes maères
d’ordre personnel,
administraf,
familial, scolaire ou
autre
5. Autonomie 5.1 Étendue du Décisions exigeant de Décisions exigeant de Décisions exigeant Décisions exigeant de
et champ de tenir compte, sous tenir compte d’un de considérer de considérer de
responsabilités décision supervision, de nombre restreint de mulples facteurs, mulples variables
direcves parculières variables dans un et ce, pour des d’ordres diérents
laissant peu de place à contexte peu varié situaons variées dans des situaons
l’iniave et au variées meant en
jugement jeu des intérêts
importants et
éventuellement
divergents
5.2 Degré de Applicaon de direcves Direcves relavement Indicaons Plans de travail ou
précision des à l’égard de tâches précises à propos des générales sur les poliques et
instrucons et comportant des acvités procédures de travail acvités à mener orientaon laissant
consignes de caractère concret et comportant des ou les résultats à une grande latude
le plus souvent possibilités de aeindre, laissant
rounières ou aux modicaon à le choix des
opéraons répéves et l’intérieur d’un cadre techniques, des
tout organisées étroit pour aeindre méthodes et du
les résultats escomptés moment approprié

Expérimentation de l’outil de détermination des niveaux et de classification

des fonctions de travail en formation professionnelle

L’expérimentation a touché la spécialité « maintenancier en mécanique automobile » appartenant à la branche


professionnelle « Mécanique moteurs et engins ».

L’analyse de travail concernant cette fonction de travail a été réalisée par une équipe de concepteurs de
programmes de l’INFEP et des IFEP, avec l’assistance d’un expert canadien en méthodologie d’élaboration des
programmes selon l’approche par compétences.

Cette analyse a fait ressortir toutes les tâches et opérations d’un maintenancier en mécanique automobile,
comme le montre le tableau suivant :
PEDAGOGIE 47
Tâches OpéraƟons
1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5.
Recevoir le Accueillir et Observer et Idener le Etablir un ordre Gérer les rendez-
client et le écouter le client idener les véhicule de réparaon vous
véhicule besoins
2. 2.1. 2.2.
Diagnosquer Eectuer les Eectuer les
le véhicule diérents diérents
contrôles visuels contrôles avec les
ouls adéquats
3. 3.1. 3.2. 3.3.
Entretenir le Préparer la liste Eectuer les Eectuer le
véhicule de véricaons entreens : contrôle et l’essai
correspondantes xSystémaques ;
xCondionnés.
4. 4.1. 4.2. 4.3.
Réparer le Préparer les Réparer les Eectuer le
véhicule moyens : systèmes contrôle et l’essai
xStandards ;
xSpéciques.

Les tâches et opérations du maintenancier en mécanique automobile, ont été analysées, classées et notées selon
l’outil de détermination des niveaux de classification des fonctions de travail en formation professionnelle.

Grille d’évaluation

Titre de la fonction de travail : Maintenancier en mécanique automobile

Facteurs et Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 En se basant sur les critères de classification, il
sous-facteurs (15 pts) (30 pts) (45 pts) (60 pts) s’avère que la fonction de travail à l’étude renferme
1.1 2x30 2x45
1.2 un seul critère de la catégorie 1 correspondant au
1.3 diplôme de CFPS , six (6) critères de la catégorie 2,
2.1 1x30 2x45 correspondant aux diplômes de CAP ou CMP, et six
2.2
3.1 1x30
critères de la catégorie 3 correspondant au diplôme
3.2 2x30 de technicien ou technicien supérieur.
4.1
Le calcul des notes attribuées à la fonction de travail
4.2 1x45
4.3 1x15 de « maintenancier en mécanique automobile »
5.1 1x45 donne la note globale de 465 points, ce qui corres-
5.2
pond au diplôme de technicien ou technicien supé-
TOTAL 15x1=15 6x30=180 6x45=270 465
rieur.

Conclusion :
L’expérimentation de l’outil de détermination des niveaux et de classification des fonctions de travail
en formation professionnelle a montré que c’est un outil simple et facile à utiliser par les concepteurs
de programmes, il permet d’éviter la multiplicité des niveaux de qualification pour une même et seule
spécialité.
Nous proposons l’intégration de cet outil dans le processus d’élaboration des programmes de forma-
tion selon l’approche par compétences.

Synthèse réalisée par Mme LATRECHE KISRANE Leïla


PSFEP CIP et ingénieur de formation.
Extrait de l’étude portant sur la
« Multiplicité des niveaux de qualification pour une même spécialité », INFEP. 2016
48 METIER

Le BTS en Domotique
Présentation du métier trielles et d’outillage lors des Le domoticien est responsable
montages et exposé plus ou moins des appareils électriques, électro-
Le métier de BTS en Domotique
aux poussières. niques, et automatiques sur
appartient à la branche profes-
lesquels il intervient. Il est appelé
sionnelle : Electricité – Electro- L’exercice de ce métier présente
également à utiliser son matériel
nique – Energétique. des risques d’électrocution, de
d’une manière correcte et à effec-
chocs et de chutes ainsi que des
Ce métier consiste à concevoir, tuer un entretien périodique de
brûlures et blessures.
installer, programmer et mettre son matériel de travail. Il doit
en service des solutions tech- Le domoticien est appelé à colla- aussi veiller au rangement de son
niques dans l’habitat, et assurer borer avec ses collègues de matériel et à l’organisation de son
aussi, l’entretien et le dépannage travail, ses responsables hiérar- atelier et/ou lieu de travail.
des appareils et composants chiques, et sa clientèle. Cette
Parfois autonome, il doit coordon-
domotiques. spécialité exige qu’il soit sain de
ner avec son supérieur hiérar-
tout handicap physique et qu’il ait
Le titulaire du diplôme de BTS en chique dans la plupart des inter-
une bonne acuité visuelle. Il doit
Domotique exerce son métier ventions qu’il effectue. Il doit se
avoir l’esprit d’initiative, le sens
dans un atelier d’une petite, sentir responsable envers
des responsabilités et de
moyenne ou grande entreprise l’équipement, l’installation et le
l’habileté manuelle.
d’équipement électrique, de client. Il doit fournir un travail de
maintenance et travaux neufs et Ce métier est déconseillé aux qualité et satisfaire ses respon-
sur les chantiers d’intervention personnes allergiques à la pous- sables et sa clientèle.
sur des réseaux électriques ou à sière et aux produits lubrifiants
Il doit veiller au respect et
son compte. des appareils et machines élec-
l’application des normes de santé,
triques, aux handicapés senso-
Il travaille en lumière artificielle de sécurité et de protection de
riels (insuffisance de l’ouïe et de la
ou naturelle. Il est soumis aux l’environnement en milieu de
vue, daltonisme) et aux handica-
bruits divers des machines indus- travail.
pés moteur.
METIER 49
Quelles missions ? -Intégrer les différents systèmes domotiques.

Le titulaire du BTS en Domotique est chargé de : -Assurer la maintenance préventive et curative du


système domotique.

-Evaluer les coûts de travaux de maintenance.

Quelle durée et niveau d’accès à la formation


?
Le candidat doit être issu de la 3ème Année Secon-
daire. La durée de la formation est de 30 mois dont
6 mois de stage pratique en milieu professionnel.

La formation est sanctionnée par un diplôme de


Brevet de technicien supérieur (BTS) conférant une
qualification professionnelle équivalant au niveau V.
-Installer et configurer le circuit d’éclairage et de
prises. Quel programme de formation ?
-Installer et gérer le confort des systèmes de régu- Le programme est défini par compétences, formu-
lation de chauffage/climatisation. lées par objectifs déterminés à partir des compé-
-Installer et gérer les systèmes de sécurité, incen- tences développées lors de l’analyse de la spécia-
die, intrusion, inondation, fuite de gaz et de fumée. lité en situation réelle de travail.

-Installer et configurer un système Vidéosur- Le programme vise à rendre le stagiaire efficace


veillance. dans l’exercice de son métier en lui permettant
d’effectuer correctement les tâches et d’évoluer
-Installer et configurer un système de portes et dans le cadre du travail en favorisant l’acquisition
volets roulants automatiques. des savoirs, savoir faire et savoir être nécessaires à
la maitrise des techniques appropriées au métier.

Le programme comporte 09 modules qualifiants et 15 modules complémentaires qui sont les suivants :

Modules qualifiants

M.Q1 Installation et gestion des circuits d’éclairage et de prises de courant.


M.Q2 Installation et gestion du confort des systèmes de régulation de chauffage/climatisation.
M.Q3 Installation et gestion des systèmes de sécurité, incendie, intrusion, inondation, fuite de
gaz, de fumée.
M.Q4 Installation et configuration d’un système Vidéosurveillance.
M.Q5 Installation et gestion du système des portes de garages et volets roulants.
M.Q6 Intégration des différents systèmes domotiques
M.Q7 Installation et mise en service des Systèmes voix données images (VDI)
M.Q8 Maintenance préventive et curative du système domotique.
M.Q9 Evaluation des coûts de travaux de maintenance
50 METIER

Modules complémentaires
M.C1 Mathématiques
M.C2 Electricité
M.C3 Mesures électriques
M.C4 Technologie des composants domotiques
M.C5 Hygiène, sécurité et environnement
M.C6 Techniques d’expression et de communication en français.
M.C7 Informatique
M.C8 Anglais technique
M.C9 Electrotechnique
M.C10 Electronique/électronique de puissance
M.C11 Logique binaire et logique séquentielle
MC12 Réseaux informatique
MC13 Bases de la programmation – langage C
MC14 Méthodologie
MC15 Traçage de croquis et de schémas électriques
S.P.E.
Intégration en milieu de travail
Stage pratique en entreprise

Quels débouchés ?
Le titulaire du diplôme de BTS en Domotique a la possibilité d’accéder à certains postes supérieurs selon la
réglementation en vigueur (statut de l’entreprise). Les métiers accessibles après le BTS en domotique sont :

- Technicien supérieur SAV vidéosurveillance et système d'alarme,

- Technicien supérieur SAV courant faible,

- Technicien supérieur SAV systèmes électroniques,

- Technicien supérieur de maintenance en robotique et automatisme

- Technico-commercial.

Conclusion
Le métier de domoticien est un métier d’avenir, appelé à évoluer avec les immenses progrès
dans le domaine de la domotique qui gère et coordonne de multiples fonctions dans l'habitat.
Commande, confort, sécurité, économie d’énergie et communication sont intégrés et gérés
par une seule technologie intelligente qui s’adapte aux besoins et évolue avec l’habitant.
Prises, interrupteurs, climatisation, chauffage, volets roulants...sont centralisés en un lieu
unique qui permet de les piloter, de chez soi ou à distance.

Au vu de cette évolution, le métier attire de plus en plus de candidats à une formation de BTS
en domotique.

Melle MERAZKA Houria

Vous aimerez peut-être aussi