Vous êtes sur la page 1sur 37

Le vélo

dans la ville
guide
des aménagements
cyclables

Strasbourg
Communauté Urbaine
Sommaire

1. Introduction 5 6. Entretien 37
6.1. Maintien de l'état du réseau 38
6.2. Propreté 40
2. Principes d'aménagement 7 6.2.1. Nettoyage courant des aménagements cyclables 40
2.1. Typologie 8 6.2.1.1. Technique utilisée 40
2.1.1. Les bandes cyclables 8 6.2.1.2. Fréquence de passage 41
2.1.2. Les pistes cyclables 9 6.2.2. Viabilité hivernale 41
2.1.3. Les espaces mixtes 9 6.2.2.1. Action préventive 41
2.2. Eléments de choix 10 6.2.2.2. Déneigement 41
2.3. Schémas de positionnement 11

7. Franchissement 43
3. Géométrie courante 15 7.1. Ponts / tunnels 44
3.1. Gabarits et largeurs 16 7.1.1. Les passages supérieurs 44
3.1.1. La bicyclette 16 7.1.1.1. Les passerelles mixtes 44
3.1.2. L'espace cyclable réservé 16 7.1.1.2. Aménagements sur ouvrages existants 45
3.1.2.1. Les bandes cyclables 16 7.1.2. Les passages inférieurs 45
3.1.2.2. Les pistes cyclables 17 7.1.2.1. Tunnels, cadres et portiques 45
3.1.3. L'espace cyclable mixte 18 7.1.2.2. Aménagements sur ouvrages existants 45
3.1.3.1. En site rural 18 7.1.2.3. Éclairage 45
3.1.3.2. En site urbain 18 7.2. Escaliers 46
3.1.4. Surlargeurs 19
3.2. Etude de tracé 21
3.2.1. Profil en long 21 8. Équipements, signalisation, intermodalités 47
3.2.2. Courbes et devers 23 8.1. Jalonnement du réseau 48
3.2.3. Nivellement des entrées/sorties d'espaces spécifiques 23 8.1.1. Itinéraire 48
3.2.3.1. Les "zones 30" 23 8.1.2. Réseau information service 48
3.2.3.2. Les zones piétonnes 23 8.2. Éclairage 49
3.2.3.3. Les pistes en site propre 23 8.3. Délinéateurs, bordures et dispositifs de protection 50
8.3.1. Les délinéateurs et les bordures 50
8.3.1.1. Les délinéateurs 50
4. Carrefours 25 8.3.1.2. Les bordures 51
4.1. Intersections 26 8.3.2. Les dispositifs de protection 52
4.1.1. Les bandes cyclables 26 8.3.2.1. Les barrières anti-chute 52
4.1.1.1. Carrefours sans feux 26 8.3.2.2. Les garde-corps sur ouvrage de franchissement 52
4.1.1.2. Carrefours à feux 26 8.3.2.3. Les dispositifs anti-stationnement 52
4.1.2. Les pistes cyclables 27 8.3.2.4. Les barrières de canalisation 52
4.2. Giratoires 28 8.4. Stationnement 53
4.2.1. Les bandes cyclables 28 8.4.1. Arceaux 53
4.2.2. Les pistes cyclables 29 8.4.2. Tram-vélo 53

5. Structures 31 9. Aspect règlementaire 55


5.1. Dimensionnement 32 9.1. Panneaux 56
5.1.1. Pour une voie uniquement cyclable 32 9.1.1. Signalisation d'obligation 56
5.1.1.1. Sur sol déformable 32 9.1.2. Signalisation d'indication 57
5.1.1.2. Sur sol peu déformable 32 9.1.3. Cas particuliers des débouchés ou des traversées de pistes cyclables 57
5.1.2. Pour une voie cyclable à circulation mixte (engins agricoles, etc ...) 33 9.2. Marquage 58
5.1.2.1. Sur sol déformable 33 9.2.1. Types de marquage 58
5.1.2.2. Sur sol peu déformable 33 9.2.1.1. Les bandes cyclables 58
5.2. Revêtements 34 9.2.1.2. Les pistes cyclables 58
5.2.1. En trottoir 34 9.1.2.3. Les intersections 58
5.2.2. En chaussée (ou site propre) 35 9.2.2. La peinture 59
9.2.3. Figurine et flèche 59
9.3. Couloirs-bus 60
9.4. Les vélos dans les zones piétonnes 61
9.5. Les cyclomoteurs sur les pistes et bandes cyclables 62
9.6. Les "zones 30" 63

10. Conclusion 65

2 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 3
Introduction 1
La Communauté Urbaine de Strasbourg met son expérience au

service des professionnels des déplacements

afin de favoriser le développement du vélo.

Ce guide présente de façon détaillée les dispositifs techniques

retenus par la Communauté Urbaine de Strasbourg

pour son réseau cyclable.

Nous espérons qu’il sera un document de référence utile

à vos projets. Cependant, il n’est en aucun cas

le fruit d’une réglementation officielle.

4 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 5
Principes 2
d’aménagement

Le premier chapitre de ce guide énumère

les différents types d’aménagements cyclables

et leurs domaines d’emploi. Il permet également

de positionner l’infrastructure cyclable dans le site

en fonction des contraintes rencontrées

généralement en milieu urbain.

6 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 7
2.1. Typologie
Hormis les sites
où les cyclistes sont intégrés 2.1.1. 2.1.2. Photo 5 - Piste cyclable bidirectionnelle
en site propre
à la circulation générale,
on recense deux grandes Les bandes Les pistes
familles d’aménagements
cyclables :
cyclables cyclables • bidirectionnelles :
elles sont généralement en site
• les bandes cyclables3 propre ; ce type d’aménagement
(sur chaussée) • unidirectionnelles : convient bien aux itinéraires
• les pistes cyclables29 elles sont matérialisées de liaison inter-quartiers.
(sur trottoir ou en site par un marquage en pointillé
propre) sur la chaussée dans le sens /
ou à contresens de
Les numéros en exposant renvoient la circulation automobile. 2.1.3.
au glossaire page 70.
Les espaces
Photo 3 - Bande bidirectionnelle Photo 4 - Piste cyclable unidirectionnelle
sur trottoir mixtes
• bidirectionnelles : • unidirectionnelles :
ce type d’aménagement elles sont généralement
est à proscrire quand la bande aménagées sur trottoir ou
cyclable n’est pas implantée en site propre.
Photo 1 - Bande cyclable unidirectionnelle comme ci-dessus, à gauche La piste aménagée sur trottoir Photo 7 - Piste cyclo-pédestre
dans le sens de la circulation de la circulation dans une voie peut être positionnée côté
à sens unique. chaussée si le trottoir est bordé • les cheminements
Dans tous les autres cas, de commerces ou si le nombre cyclo-pédestres
le cycliste, entre la chaussée d’entrées cochères est élevé
et la voie cyclable longeant (sous réserve d’atténuer
le trottoir, risque des chocs les dépressions au droit
frontaux avec les véhicules. des accès). Le positionnement
d’une piste cyclable sur trottoir
Photo 6 - Espace mixte cycliste-piétons
côté immeubles est intéressant
dans le cas d’un stationnement
longitudinal côté chaussée • pour les trottoirs
et si les accès riverains compris entre 3m et 3m50 :
sur le trottoir sont limités on peut autoriser ponctuellement
et offrent une bonne visibilité une circulation mixte (cyclistes / Photo 8 - Couloirs mixtes bus-cyclistes
réciproque. piétons) en tenant compte
des flux respectifs moyennant • les couloirs bus13
Photo 2 - Bande cyclable unidirectionnelle une signalétique qui indique avec circulation de cyclistes :
à contresens aux cyclistes la rupture ce type d’aménagement permet
d’itinéraire et la priorité aux cyclistes de raccourcir
On constate que si la bande des piétons. leur itinéraire en empruntant
cyclable a une largeur ≥ 2m, les couloirs réservés
elle risque d’être confondue à la circulation des bus,
avec une aire de stationnement, qui doivent être néanmoins
ou d’être utilisée dans les deux dimensionnés avec une largeur
sens ce qui est particulièrement adéquate.a
dangereux.

a Voir tableau chapitre 3.1.3.2

8 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 9
2.2. Éléments de choix 2.3. Schémas
de positionnements
La logique d’aménagements généralement implanté de sécurité : Schéma 1 - Bandes cyclables unidirectionnelles dans une chaussée à 2 voies
cyclables se décline (comme d’un seul côté de la voie - permettre une bonne
pour les autres modes engendre des traversées visibilité réciproque
de déplacement) à partir de chaussée intempestives - réduire les vitesses Avantages
d’une topologie de réseau42. pour la desserte cyclable des flux dans les zones • Faible coût de réalisation.
des propriétés situées de conflit • Attire l’attention des automobilistes
Ainsi, le choix du type sera du côté opposé à la piste. - assurer la lisibilité24 sur la présence de cyclistes.
recherché en priorité par et la compréhensibilité7
la continuité qu’il apporte Le deuxième élément immédiate des principes Inconvénients
à l’itinéraire sur lequel de choix est fonction de fonctionnement • Problèmes de tourne-à-droite VL
il se situe. Par exemple, de la géométrie des voies - éviter de placer les usagers aux intersections.
les pistes cyclables en tenant compte de dans des situations • Problème de tourne-à-gauche
bidirectionnelles sont bien l’importance des différents qui les incitent à se mettre cyclistes dans l’onde de vert.
adaptées aux itinéraires flux20, trafic automobile, en infraction.
de liaison et à la traversée mais également taux
de milieu faiblement de cyclistes (voir graphique Exemple : au-delà d’une
urbanisé. En effet, ci-après), afin de rechercher certaine durée, la phase de rouge Schéma 2 - Bandes cyclables unidirectionnelles dans les chaussées à 2 x 2 voies
ce type d’aménagement les meilleures conditions cycliste n’est plus respectée.

Avantages
Figure 1 - Adéquation typologie/trafics • Faible coût de réalisation.
• Possibilité de redistribuer
les chaussées de 7 m en 2 voies
avec 1,50 m de bande.

Inconvénients
• Conflits avec les tourne-à-droite
véhicules.
• Conflits lors des tourne-à-gauche
cyclistes (2 voies).
• Danger en cas de stationnement
longitudinal.

Schéma 3 - Bande cyclable entre voie de circulation et stationnement longitudinal


Milieu urbain Rase campagne

Remarque : en milieu urbain, Remarque : la circulation des piétons Avantages


dans le cas de trafic cyclistes inférieurs sur les pistes cyclo-pédestres • Facilite l’intégration aux carrefours.
à 700/jour (2 sens), la circulation est tolérée si le trafic cycliste Inconvénients
sur trottoir cyclable peut être tolérée est inférieur à 700/jour (2 sens).
si les flux piétons ne sont pas • Risque accru lors de l’ouverture
trop importants. des portières (chute sur la chaussée).

Enfin, en dernier lieu


intervient le choix
du positionnement fin
de l’aménagement
dans l’emprise et le choix
du traitement des carrefours.

10 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 11
Schéma 4 - Bande cyclable entre stationnement et trottoir Schéma 7 - Couloir bus mixte

Avantages Avantages
• Possible grâce à un simple • Raccourcissement des itinéraires.
marquage. • Faible taux de circulation (un bus
• Protection du flux cycliste par toutes les 5 à 10 mn maximum).
les véhicules en stationnement.
• Bonne visibilité sur l’ouverture Inconvénients
des portières si implantation • Problème des arrêts bus.
à contre-sens. • Nécessite une largeur adaptée
pour ne pas pénaliser les transports
Inconvénients en commun.
• Risque de chocs lors de l’ouverture
des portières.
• Difficultés d’intégration Schéma 8 - Pistes cyclables unidirectionnelles en avant du trottoir
aux carrefours à cause des encoches
de stationnement.
• Mauvaise visibilité. Avantages
• Permet aux piétons de flâner
le long des vitrines.

Schéma 5 - Bandes cyclables à contre-sens Inconvénients


• Supporte mal les dépressions
pour entrées cochères.
Avantages • Danger d’ouverture des portières
• Raccourcissement des parcours. de voitures en stationnement
• Bonne visibilité cycliste côté longitudinal (espace minimum
conducteur. de 50 cm, 70 cm recommandé).

Inconvénients Schéma 9 - Pistes cyclables unidirectionnelles en arrière du trottoir


• Risque de chocs frontaux
sauf si la bande est protégée
par du stationnement. Avantages
• Problèmes de dépassement • Evite les dépressions au droit
de cycliste. des entrées cochères.
• Evite les chocs par ouvertures
de portières des voitures
en stationnement.
Schéma 6 - Bandes cyclables bidirectionnelles
Inconvénients
• Manque de visibilité sur les accès
• Insécurité du courant riverains.
à contre-sens. • A proscrire s’il existe des commerces
• Difficultés d’intégration des flux ou de nombreuses entrées cochères.
aux intersections.
• Ne fait pas gagner d’emprise par
rapport à 2 bandes unidirectionnelles. Schéma 10 - Piste cyclable bidirectionnelle

À proscrire sauf éventuellement


dans les itinéraires à sens unique Avantages
et à une voie, à condition • Sécurité maximale en section
de les implanter à gauche courante.
de la circulation
(cas exceptionnel, trafic automobile Inconvénients
< 5000 véhicules / jour) • Aménagement coûteux.
• Consomme beaucoup d’emprise.
• Dangers lors des réinsertions
dans la circulation.

12 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 13
Géométrie courante 3
Cette partie regroupe, en dehors des carrefours

qui sont traités au chapitre 4, l’ensemble

des recommandations relatives aux largeurs,

au tracé des pistes cyclables (éléments de profil

en travers et en long, rayons en plan…)

ainsi qu’aux modes de raccordement au réseau

viaire compte-tenu des capacités du cycliste

sur son vélo et de la nécessité d’assurer

sa sécurité et son confort.

Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 15


14 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg
3.1. Gabarits et largeurs

3.1.1. • Dimensions dynamiques


(largeurs)
La bicyclette Figure 5 - Bande cyclable unidirectionnelle (contre-sens) Figure 6 - Bande cyclable bidirectionnelle (à gauche d’un sens unique)

• Dimensions statiques tableau 1 - Bandes cyclables


(longueur, hauteur)
Type Largeurs Observations
Unidirectionnelle 1,50 m • Largeurs entre fil d’eau et axe marquage.
dans le sens de la circulation
Unidirectionnelle à contre-sens 1,50 m • Prévoir une surlargeur d’au moins 0,20m si la piste longe
un stationnement.
Bidirectionnelle 2,70 m • Bandes bidirectionnelles à proscrire sauf à gauche
à3m de la circulation dans une voie à sens unique.

Figure 3 - Gabarit dynamique d’un cycliste

3.1.2.2. Remarque :
Les pistes cyclables Les largeurs standard
Figure 2 - Longueur et dégagement sont définies selon l’importance
vertical d’une bicyclette 3.1.2. du trafic cycliste :
• Trafic moyen (ou faible) :
Un dégagement vertical
de 2,50 m doit être respecté
L’espace < 1500 cyclistes/jour
• Trafic fort :
pour tous les passages cyclable > 1500 cyclistes/jour
inférieurs27 (ponts, tunnels)
et sous les arbres. Les essences
réservé
à privilégier sont celles offrant
une couronne suffisamment 3.1.2.1.
haute et un système radiculaire Les bandes cyclables
qui ne se développe pas
en surface. Les sujets
compatibles aux alignements
le long des espaces cyclables
sont par exemple : l’érable,
le bouleau, le charme, le frêne,
l’acacia.
Figure 7 - Piste cyclable unidirectionnelle Figure 8 - Piste cyclable bidirectionnelle

tableau 2 - Pistes cyclables

Figure 4 - Bande cyclable unidirectionnelle (sens de la circulation) Type Sens Largeurs Observations
Trafic faible Trafic fort
Unidirectionnelle Sens unique 1,50 m 2,00 m • Sur trottoir : lles pistes sont écartées de 0,50m minimum
de la bordure de chaussée
• En site propre : accotements latéraux de 1,00 m (minimum)
• Dans tous les cas : dégagement de :
- 1,50 m au droit des bancs, 0,50 m au droit des corbeilles,
Bidirectionnelle Double sens 2,70 m 3,00 m mobiliers d’information, etc.
- 1,00 m pour les arbres

16 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 17
tableau 3 - Couloirs bus
3.1.3.
Sens Largeurs Observations
L’espace 
Sens normal 4,20 m
• Largeurs entre fil d’eau et axe marquage, Remarque :
cyclable mixte 
le cas échéant à augmenter des surlargeurs
explicitées paragraphe 3.1.4
Les vélos sont toujours dans le sens
de la circulation des bus.
Contre-sens 4,50 m

3.1.3.1.
En site rural
• Les pistes cyclo-pédestres15
Dans le cas d’un trafic cycliste
faible (< 700 cyclistes / jour),
on peut admettre
une fréquentation mixte
(cyclistes / piétons). Figure 9 - Piste cyclo-pédestre
La largeur de la piste
est de 3,50 m.
Figure 12 - Couloirs bus mixte (sens normal) Figure 13 - Couloirs bus mixte (contre-sens)
• Les chemins
agricoles mixtes
La largeur totale à prendre
en compte est de 4,00 m.
3.1.4. • Effets de paroi :
0,20 m par côté
Surlargeurs
Les largeurs données tableau 4 - Surlargeurs dues aux rampes34
précédemment doivent être
Longueur de la rampe (mètres)
Figure 10 - Piste cyclable pour passage d’engins agricoles augmentées des valeurs Inclinaison (%) 25 à 75 75 à 150 150 et +
explicitées dans les cas suivants : [3 ; 6] – 20 cm 30 cm
]6 ; 9] 20 cm 30 cm 40 cm
• Effets de paroi : ]9 ; +[ 30 cm 40 cm 50 cm
0,20 m par côté
3.1.3.2.
En site urbain
• Les trottoirs mixtes
Pour les trottoirs compris
entre 3,00 m et 3,50 m, on
peut autoriser ponctuellement
une circulation mixte
(cyclistes / piétons).
Il n’y a pas de marquage
d’emprise réservée,
mais l’apposition des figurines
piéton et cycle ainsi
qu’une signalisation
verticale40 de type C50.b
Figure 11 - Trottoir cyclable
Figure 14 - Surlargeurs dues aux effets de paroi Figure 15 - Surlargeurs dues aux rampes

b Voir chapitre 9.1.2.

18 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 19
3.2. Étude de tracé
• Talus : Cette partie regroupe Modération de la pente
l’ensemble en fonction du dénivelé :
des recommandations Pour les dénivellations
relatives au tracé des pistes de références suivantes,
cyclables (éléments de profil une valeur de rampe souhaitable
en long, rayons en plan...) est donnée.
ainsi qu’aux modes Compte tenu des rayons
de raccordement au réseau de raccordement (R10 en raccord
viaire compte-tenu rentrant 35, R20 en raccord
Figure 16 - Accotements larges d’une piste cyclable avec des talus faibles des capacités du cycliste saillant 36), le choix de la pente
sur son vélo et de impose une longueur nécessaire
la nécessité d’assurer pour l’implantation de la rampe.
sa sécurité et son confort. Si la longueur disponible est
insuffisante, il convient d’adopter
la valeur de rampe maximale
et de vérifier que la longueur
nécessaire est alors
3.2.1. suffisamment réduite :

Profil en long 33

tableau 5 - Dimensionnement des rampes 34

Figure 17 - Accotements étroits d’une piste cyclable avec des talus abrupts • Franchissement Dénivelée Rampe souhaitable (longueur) Rampe maximale (longueur)
des dénivellations 1,00 m 10% (12,00 m) 20% (8,00m)
Les déclivités ascendantes 2,00 m 5% (41,00 m) 10% (22,00m)
ou descendantes, qu’elles soient 4,00 m 3% (134,00 m) 6% (68,00m)
importantes ou non, sont 5,00 m 2% (250,00 m) 4% (126,00m)
ressenties par les cyclistes
comme autant de contraintes
majeures à leur progression. Rupture de la monotonie
De plus, en milieu urbain, des longues rampes :
le parc cycliste est fortement Il est préférable de créer
hétérogène. Il convient des paliers permettant
d’en tenir compte pour offrir au cycliste de récupérer
l’infrastructure la mieux adaptée puis de reprendre de la vitesse
à l’usage particulier avant la rampe suivante.
qu’il en est fait. Enfin, même si
la topographie strasbourgeoise
n’est pas vraiment défavorable,
les situations évoquées ici
peuvent être retrouvées
localement (rampes d’accès
à des passerelles de
franchissement par exemple).

Figure 18 - Paliers

20 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 21
Surlargeurs : • Régularité Traitement des entrées
En descente, où la vitesse du profil en long cochères : 3.2.2.
rend difficile les corrections Les cyclistes ne circulent pas Dans le cas d’une piste
de trajectoire et en montée à une vitesse justifiant, sur trottoir, la création Courbes Dans la mesure du possible
où le cycliste a tendance du point de vue de la sécurité, d’un abaissement au droit
à louvoyer, il est conseillé des caractéristiques des entrées cochères perturbe
et devers 16 et à condition de ne pas perturber
"l’écoulement logique" des eaux
si l’emprise le permet, de revêtement particulières. fortement le profil en long pluviales, on évitera tout dévers
d’augmenter la largeur Cependant, en l’absence de la piste. L’accumulation • Piste en milieu rural inverse17 dans les courbes
de la piste. d’amortisseurs, ils restent de ces ressauts en milieu urbain Comme pour tout véhicule, risquant de s’avèrer dangereux
particulièrement sensibles dense (c’est le cas du centre les caractéristiques dynamiques si la piste devient glissante.
Raccordement à la voirie aux irrégularités sources ville) peut dissuader le cycliste d’un vélo sont physiquement
d’une piste dénivelée : d’inconfort certain. Il convient d’emprunter la piste, limitées dès lors que
En plus des recommandations alors de respecter les quelques moins confortable que la voie les paramètres géométriques
de pente et de surlargeur dispositions suivantes : automobile. de la piste (dévers) et physiques
déjà exposées, on s’attachera, du contact pneu-revêtement
dans le cas d’une piste Saillies : (frottement) sont eux-mêmes 3.2.3.
contrebas (le long des quais L’abondance de réseaux définis.
par exemple) à disposer entre techniques en milieu urbain Nivellement A l’entrée d’une zone 30,
la fin de la rampe et la voie pose le problème On retiendra, dans le cas
raccordée une longueur de piste des émergences18 des ouvrages d’un coefficient de frottement
des entrées/ l’automobiliste doit
instantanément réaliser
"tampon" d’au moins 5 mètres construits pour le bon pneu-revêtement estimé à 0,4 sorties qu’il pénètre dans un espace
permettant au cycliste de lire fonctionnement ou l’entretien et pour une vitesse de référence d’espaces particulier où il doit modérer
les modifications de (regards, bouches à clé, d’environ 30 km / h les valeurs spécifiques sa vitesse.
l’environnement qu’il intègre, chambres de visite, avaloirs...). Figure 20 - Traitement des entrées cochères minimales de rayon de courbure En plus des changements de parti
d’assurer sa visibilité Lorsqu’une piste doit emprunter suivantes, en fonction du taux d’aménagement (mise à niveau,
et de s’arrêter puis l’emprise de tels ouvrages, de dévers : 3.2.3.1. revêtement différent,...) on est
de redémarrer aisément il convient de les adapter Deux solutions permettent Les "zones 30"45 bien souvent amené à créer
si le régime de priorité au niveau de la voie cyclable, de limiter l’impact sur le profil tableau 6 - Rayons en plan une véritable "porte d’entrée"
ne lui est pas favorable. et non l’inverse. en long : et dévers Ces espaces ne sont pas sur la zone (rétrécissement local,
• Rétablir le niveau du trottoir à proprement parler réservés dôme,...).
avant le passage de la piste Taux de dévers (%) Rayon de courbure minimal (m) à une utilisation cyclable mais
(cela revient souvent à reculer 2 20 la faible vitesse des automobiles Il convient alors de concevoir
la piste vers les façades). 4 15 est sensée les rendre mieux un aménagement qui ne soit pas
6 10 adaptés à une coexistence pénalisant pour le cycliste
harmonieuse des différents du point de vue de sa sécurité
• Piste en milieu urbain modes de déplacement. et de son confort.
La notion de courbe n’est pas
vraiment adaptée en milieu
urbain où les pistes longent
le plus souvent des boulevards,
avenues et rues rectilignes.
Les seuls changement
Figure 21 - Traitement des entrées cochères de trajectoire s’opèrent au droit
Figure 19- Raccordement à la voirie d’une piste dénivelée des intersections, où la vitesse
des cyclistes est forcément réduite.
• Diminuer la pente du ressaut Le raccordement par de faibles
en allongeant la longueur rayons (inférieurs à 3 mètres) est
des bordures plongeantes. alors souhaitable, à condition
qu’il soit lisible et réponde
à une réelle nécessité.

Figure 23 - Traitement des « zones 30 »

c Voir tableau des surlargeurs au chapitre 3.1.4 Figure 22 - Traitement des entrées cochères

22 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 23
3.2.3.2.
Les zones piétonnes44
Les cyclistes y sont admis
mais ils ne doivent pas s’y sentir
3.2.3.3.
Les pistes
en site propre Carrefours 4
prioritaires. On cherchera donc
à favoriser des itinéraires
cyclables. Le traitement
des entrées de zones piétonnes
devra en priorité faire l’objet
des attentions découlant
d’un usage piéton. Les carrefours sont les points singuliers du réseau
Figure 24 - Abaissement cycliste
cyclable où les cyclistes sont le plus exposé
Pour inciter le cycliste à l’utiliser,
la piste doit être suffisamment aux risques de conflits. Ce chapitre rassemble
attractive et confortable
dès son accès. De même les dispositions d’implantations propres aux divers
son raccordement à la voirie
doit être sécurisant, aménagements cyclables au droit des carrefours
ce qui suppose une bonne
lisibilité dès l’approche types (intersections à priorité, carrefours à feux,
et une insertion en douceur.
Toute dénivellation est donc giratoires). La prise en compte relativement
à proscrire. Sur le territoire
communautaire, pour les pistes récente de la présence des cyclistes dans la gestion
sur trottoir, l’accès et
le débouché se font au droit des carrefours impose parfois une anticipation
d’un abaissement jusqu’au
niveau de la voie, la bordure de l’évolution du cadre réglementaire.
est noyée et le caniveau
est remplacé par des dalles Les solutions décrites ci-après relèvent plus
en granit ou en béton.
d’expérimentations locales que de l’application

d’une règlementation nationale encore

relativement muette sur le sujet.

24 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 25
4.1. Intersections 4.1.2.
Les pistes
cyclables
• Avec passage piétons : Les traversées sont intégrées En général, la largeur
4.1.1. - Prévoir un SAS38 pour dans le flux20 piéton. des passages piétons est
le tourne-à-gauche des cyclistes de 4 m ; elle peut être portée
Les bandes en amont du passage. Les traversées des voies à 5 m si les flux piétons
cyclables - Les feux sont placés
au 2/3-1/3 du passage.
perpendiculaires sont intégrées
dans le flux piéton au droit
sont importants. Dans le cas
d’une piste bidirectionnelle,
des passages pour piétons. la largeur est portée à 6 m.
4.1.1.1. 4.1.1.2. La piste est matérialisée
Carrefours sans feux Carrefours à feux sur l’emprise du passage Cas particulier :
en amont des feux tricolores le tourne-à-gauche
• Sans axe prioritaire : • Avec axe prioritaire : Il n’y a pas de marquage (> 1 m). Le positionnement des cyclistes
C’est le régime de la priorité Il y a continuité du marquage dans le carrefour de la traversée cyclable Pour les cyclistes qui tournent
à droite. sur l’axe prioritaire côté avant ou arrière du passage à gauche vers une voie
Il n’y a pas de marquage uniquement. • Sans passage piétons : piéton est fonction de la position sans espace réservé
dans le carrefour - Prévoir un SAS38 (2,50 m de la piste en section courante pour les 2 roues légers, il faut :
(... afin d’éviter la confusion à 3,00 m) pour le tourne-à- et de la taille des rayons - soit prévoir une descente
avec un marquage de priorité !) gauche des cyclistes à 1 m du carrefour. Il faut chercher des cyclistes vers la chaussée
en amont des feux. à éviter les entrecroisements à 30 m en amont du carrefour,
- Les feux sont placés à 0,90 m Figure 28 - Bande cyclable avec SAS piétons / cyclistes ainsi que - soit ne rien prévoir et dans ce cas
de la bordure. cyclistes sur un carrefour à feux les déhanchements la traversée ne peut se faire
avec passage piétons
de trajectoire. qu’avec les passages piétons.

Cas particulier : les voies


de tourne-à-droite
La bande cyclable continue
tout droit entre la voie
de tourne-à-droite et la voie
Figure 26 - Bandes cyclables sur carrefour principale ; elle est matérialisée
sans feux et avec axe prioritaire par une bande verte sur toute
la zone de conflit. Le marquage
linéaire de part et d’autre reste
Figure 25 - Bandes cyclables sur carrefour Remarque : Figure 27 - Bande cyclable avec SAS celui employé en section
sans feux et sans axe prioritaire Dans le carrefour, le marquage cyclistes sur un carrefour à feux courante jusqu’au carrefour.
sans passage piétons
de la bande est en vert sur toute Figure 30 - Piste cyclable unidirectionnelle Figure 31 - Piste cyclable bidirectionnelle
la surface ; la couleur verte a un rôle sur carrefour à feux et avec descente sur carrefour à feux et avec descente
sur chaussée pour le tourne-à-gauche sur chaussée pour le tourne-à-gauche
d’éveil ou de vigilance et non des cyclistes des cyclistes
de repérage.

Figure 29 - Bande cyclable sur carrefour


avec tourne-à-droite

26 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 27
4.2. Giratoires • Les giratoires avec pistes
La piste cyclable
suit le giratoire
La piste cyclable longe
sur le trottoir la circulation
générale. Elle possède le même
sens de circulation que
le flux 20 voiture, mais est élargie
4.2.1. Remarque : 4.2.2. à 2 m minimum, afin d’anticiper
Les traversées de chaussées d’éventuels déplacements
Les bandes sont matérialisées dans l’emprise Les pistes en sens inverse (circuits
cyclables des passages piétons. Dans le cas
de traversées longues, il y a lieu
cyclables plus courts).

de prévoir des îlots centraux


• Cas des giratoires • Cas des giratoires accessibles de 2 m de largeur • Les giratoires
à faible flux de circulation à grand flux20 de circulation au moins et permettant un passage sans continuité des pistes
et de géométrie restreinte (T ≥ 5000 uvp/j) (les trafics de front sur 5 m de largeur minimum Pour des problèmes d’emprise,
(T<5000 uvp/j) à prendre en compte sont ceux (vélos + piétons dans les 2 sens). il peut s’avérer nécessaire
(R de l’îlot < 10 m). de la portion d’anneau la plus Le positionnement en retrait de réintégrer les cyclistes
Il n’y a pas de bandes chargée) et géométrie élargie des passages devra permettre dans la circulation générale
cyclables matérialisées (R de l’îlot > 10 m). le stockage du premier véhicule au droit des carrefours
dans le giratoire Les bandes cyclables entre l’anneau et le passage piétons. giratoires. Néanmoins,
(... les cyclistes sont mélangés deviennent des pistes l’implantation de pistes Figure 34 - Giratoire non aménagé
à la circulation générale). (sur trottoir) autour cyclables répondant en théorie avec piste unidirectionnelle en entrée et sortie
du giratoire (... les modes à une logique de séparation
de déplacement sont séparés). des flux 20 liée à l’importance
du trafic motorisé, ce type
de situation doit donc rester
exceptionnel.
Figure 36 - Piste cyclable unidirectionnelle
Les cyclistes sont intégrés sur giratoire
à la circulation générale
aux entrées du giratoire.
Afin d’intégrer plus facilement
les cyclistes dans le giratoire,
il est nécessaire de prévoir
en amont des entrées
(sur une longueur de 7 à 10 m),
un élargissement
de chaussée créant un couloir
exclusivement réservé
aux cyclistes ; ce couloir est alors
une bande cyclable qui assure Figure 35 -Giratoire non aménagé avec piste
Figure 32 - Bandes cyclables sur giratoire Figure 33 - Bandes/pistes cyclables la continuité momentanée bidirectionnelle en entrée et sortie
à faible flux de circulation sur giratoire à grand flux de circulation de la piste avant d’intégrer
les usagers dans la circulation
générale. Remarque : dans le cas des pistes
bidirectionnelles, les entrées
et sorties opposées au sens
de circulation doivent être reprises Figure 37 - Piste cyclable bidirectionnelle
sur giratoire
par les passages piétons.

28 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 29
Structures 5
Le confort de roulement sur le réseau cyclable

conditionne l’appréciation du cycliste et son taux

de fréquentation. Cette partie décrit donc

les moyens à mettre en œuvre (dimensionnement

de la structure et qualité de la couche

de roulement) pour assurer l’attractivité

et la pérennité de l’espace cyclable.

Les contraintes exercées sur les pistes cyclables

par les deux-roues sont insignifiantes ;

par contre, il faudra se soucier :

• des engins de nettoiement

• des autres fonctions que peuvent assurer certaines

pistes (chemins de halage, voies agricoles, etc...)

• des conditions de réalisation

(circulation de camions de chantier).

Les problèmes de gel-dégel ne revêtent pas l’importance

qu’ils ont sur les chaussées.

Compte tenu du linéaire à traiter, il faut rechercher

des procédés les plus économiques comme

par exemple les traitements de sol en place.

30 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 31
5.1. Dimensionnement • Structure rigide (pouvant
être retenue en rase campagne en
raison de l’absence de réseaux)

La portance du sol support Les structures régionales • Structure rigide (pouvant 5.1.2.1.
de la piste cyclable dépend indiquées ci-dessous ne sont être retenue en rase campagne en Figure 41 - Structure rigide Sur sol déformable 5.1.2.2.
des matériaux dans données qu’à titre indicatif, raison de l’absence de réseaux) (P0 à P1) < 40 MPa, Sur sol peu
leur environnement hydrique les études de sol et 1 : 12 cm de béton de ciment mise en place déformable
et des améliorations les conditions particulières 1 strié servant également d’une structure T5 (P2 à P3) ≥ à 40 MPa
qui peuvent leur être de chantier pouvant de couche de roulement,
2
apportées par les travaux nous amener à augmenter 2 : 20 cm de grave non traitée • Structure souple • Structure souple
d’assainissement, ou à réduire ces épaisseurs 3
de type A (ou matériaux recyclés
par un traitement adapté ou à proposer d’autres de qualité équivalente). 1 1
(chaux, ciment) ou solutions. 2
2
Figure 39 - Structure rigide
par la présence d’une couche
de forme11. La portance30 1 : 12 cm de béton de ciment 3
3
des sols est appréciée strié comme couche
à partir des résultats de roulement 12,
de la reconnaissance 5.1.1. 2 : 20 cm de grave non traitée 5.1.2. Figure 44 - Structure souple

géotechnique. de type A (ou matériaux recyclés Figure 42 - Structure souple 1 : 5 cm de béton bitumineux
Pour une voie de qualité équivalente), Pour une voie pour support souple (BBS 0/10)
L’aménagement d’une piste
cyclable est différent selon
uniquement 3 : 15 cm de traitement des sols
en place (chaux, ciment)
cyclable 1 : 5 cm de béton bitumineux
pour support souple (BBS 0/10)
ou 4 cm de sable enrobé 0/6
ou éventuellement des pavés
que la plate-forme cyclable si nécessaire. à circulation ou 4 cm de sable enrobé 0/6 ou dalles sans chanfrein posés
est de bonne qualité (sol peu mixte (engins ou éventuellement des pavés sans joint,
déformable - P3) ou non 5.1.1.1. agricoles, etc) ou dalles sans chanfrein posés 2 : 20 cm de grave non traitée
(sol déformable - P1). Sur sol déformable 5.1.1.2. sans joint, de type B2 (ou matériaux
portance < 40 MPa Sur sol 2 : 15 cm de grave non traitée recyclés de qualité équivalente),
La structure comporte peu déformable Pour une voie à circulation de type B2 (ou matériaux 3 : 20 cm de grave non traitée
une couche de base9 et • Structure souple portance ≥ à 40 MPa mixte, la structure type recyclés de qualité équivalente), de type A (ou matériaux recyclés
éventuellement une couche pour trafic T5 est à appliquer. 3 : 40 cm de grave non traitée de qualité équivalente).
1
de fondation10 en matériaux 2 • Structure souple Toutefois, l’épaisseur de type A (ou matériaux recyclés
non traités, revêtues de la couche de fondation10 de qualité équivalente). • Structure rigide (pouvant
1
d’une couche de surface 3 pourra être diminuée être retenue en rase campagne en
2
en enrobés bitumineux, en en améliorant la portance • Structure rigide (pouvant raison de l’absence de réseaux)
béton, en enduits superficiels 4 Figure 40 - Structure souple
de la plate-forme être retenue en rase campagne en
ou exceptionnellement par un traitement adapté raison de l’absence de réseaux) 1
en pavés ou dalles. 1 : 3 cm de sable enrobé (chaux, ciment).
Figure 38 - Structure souple ou un enduit superficiel mono- 1 2
Le dimensionnement couche prégravillonné 4/6 - 2/4
des assises2 est fonction 1 : 3 cm de sable enrobé ou éventuellement des pavés 2 Figure 45 - Structure rigide
du trafic (engins ou un enduit superficiel ou dalles sans chanfrein posés
de nettoiement, engins mono-couche prégravillonné sans joint, 3 1 : 15 cm de béton de ciment,
agricoles – cas d’une voie 4/6 - 2/4 ou éventuellement 2 : 15 cm de grave non traitée 2 : 20 cm de grave non traitée
en rase campagne, etc), des pavés ou dalles sans de type B2 (ou matériaux Figure 43 - Structure rigide de type A (ou matériaux recyclés
de la portance du sol chanfrein posés sans joint, recyclés de qualité équivalente). de qualité équivalente).
support ainsi que du type 2 : 12 cm de grave non traitée 1 : 15 cm de béton de ciment,
de structure choisi de type B2 (ou matériaux 2 : 20 cm de grave non traitée
en fonction des ressources recyclés de qualité équivalente), de type A (ou matériaux recyclés
disponibles en matériaux 3 : 20 cm de grave non traitée de qualité équivalente),
locaux. de type A (ou matériaux recyclés 3 : 15 cm de traitement des sols
de qualité équivalente), en place (chaux, ciment)
4 : 30 cm de traitement des sols si nécessaire.
en place (chaux, ciment)
si nécessaire.

32 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 33
5.2. Revêtements 5.2.2.
En chaussée
(ou site
propre)
Deux contraintes s’imposent
aux choix des revêtements : 5.2.1. En section courante, • Pose des grilles de puisard : • Glissance
• le « nivellement zéro » : le revêtement des bandes perpendiculaire au sens sur passages piétons
les cyclistes doivent pouvoir En trottoir cyclables est celui de de circulation et Les matériaux utilisés doivent
circuler sur un espace la chaussée (matériaux enrobés mise à niveau soignée être obligatoirement
sans dénivellation. confortables en raison (le déport soudain des cyclistes homologués afin que
• la mixité des flux : • Afin de limiter les conflits de leur granulométrie et au droit des avaloirs est fréquent la glissance ne soit pas
plusieurs modes cyclistes-piétons : de leur régularité). en raison des affaissements supérieure à celle de la chaussée.
de déplacement utilisent Revêtements différents Pour les carrefours traités ou d’une finition insuffisante.)
des espaces communs en pavés, la matérialisation
(ou juxtaposés). de l’espace cyclable se fera
Il faut donc distinguer dans la palette des verts.
2 types d’utilisation
de l’espace cyclable : Dispositifs
- en trottoir spécifiques
- en chaussée (ou en site d’aménagement:
propre) • Largeurs des caniveaux :
2 rangs de pavés
(ou caniveau béton)
Figure 46 - Matériaux sur trottoirs (... afin de ne pas déporter
pour cyclistes et piétons les cyclistes trop sur la gauche
où un meilleur confort Figure 48 - Les grilles de puisard
de circulation sera recherché) sur les espaces cyclables
Le cycliste doit trouver Remarque : dans le cas
un certain confort sur la piste où les matériaux choisis pour
pour ne pas être tenté la piste cyclable et l’espace Cas particulier : la pose
d’emprunter l’espace réservé piéton ont une texture similaire, des grilles de puisard sera
aux piétons. L’expérience il faudrait prévoir un repérage dans le sens de la circulation
a montré que l’emploi podotactile 27 pour non-voyants, dans le cas d’une traversée
de pavages ou dallages (même le choix de matériaux adaptés a cycliste perpendiculaire.
sans chanfreins) ne répond conduit à l’emploi de 2 rangées
généralement pas de « paveguides » à repérage
à cette exigence. Les matériaux podotactile de dimension
enrobés sont donc à l’heure 20x20x8 cm.
actuelle les plus appropriés
au revêtement des pistes
cyclables (éventuellement Attention : la mise en place
les enduits et les bétons d’une bande d’éveil sur tout Figure 47 - Largeur des caniveaux au droit
surfacés). le linéaire (telle qu’elle est décrite des bandes cyclables
dans la norme NFP 98-351) est
exclue pour ce type aménagement.
Ces dispositifs devant être réservés
pour prévenir des dangers ponctuels,
leur prolifération nuit à l’effet Figure 49 - Les grilles de puisard dans le cas d’une traversée cycliste perpendiculaire
recherché.

34 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 35
Entretien 6
L’entretien des pistes cyclables est indispensable

au maintien d’un niveau de service satisfaisant

à court, moyen et long terme.

Cette partie regroupe l’ensemble des dispositions

relatives à la régénération de l’infrastructure

ainsi qu’à la préservation de sa viabilité quotidienne

(nettoiement, déneigement).

36 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements
Guide des aménagements cyclables•- Communauté Urbaine de Strasbourg • 37
vélos-bus-piétons
6.1. Maintien
de l’état du réseau
• Types d’entretien • Matériaux utilisables - Les enrobés coulés à froid : - Le Béton Bitumineux Très - Les sables enrobés
envisageables dans le cas d’un renforcement Mêmes critères que les enduits, Mince (B.B.T.M.) : (0/2 ou 0/4) :
- Rechargement du revêtement ce matériau présente en outre mêmes caractéristiques que Mêmes caractéristiques que
du revêtement de la voie - Les enduits superficiels : les qualités suivantes : il permet le B.B.U.M ; ce matériau accepte le B.B.T.M. avec cependant
cyclable : Ce sont des procédés destinés la remise rapide sous circulation cependant des déformations une plus grande déformabilité
Selon les types de pistes à régénérer les qualités et ne nécessite pas de remise à légèrement plus importantes. du matériau. Ce matériau est
cyclables et la possibilité de surface de la couche niveau des ouvrages présents Il est indispensable de prévoir le seul de toute la liste à être
de modifier ou non le niveau de roulement et en particulier sur la bande de roulement. la mise en œuvre d’une couche aisément applicable
altimétrique de celles-ci, l’étanchéité et l’adhérence. Ce matériau s’utilise en d’accrochage 8 en cas manuellement. Il est
on préfèrera procéder Les enduits ne s’appliquent pas reprofilage (orniérage de renforcement de revêtement indispensable de prévoir la mise
à un rechargement sur un support trop déformé < 10 mm), cependant existant. en œuvre d’une couche
du revêtement existant ou ou hétérogène. Le rabotage le comportement à la remontée d’accrochage 8 en cas
au remplacement de celui-ci. des marquages au sol des fissures est mauvais. de renforcement de revêtement
Dans le premier cas, le rabotage est nécessaire avant la mise existant.
du matériau en rive peut en œuvre de l’enduit superficiel. - Le Béton Bitumineux 5
également être envisagé. L’utilisation de ce matériau Ultra Mince (B.B.U.M.) :
Ce type d’entretien peut être ne nécessite pas la mise Ce matériau permet de régénérer tableau 7 - Choix du matériau de renforcement de la couche de roulement
rendu indispensable à niveau des ouvrages divers les couches de surface
par la présence de racines (bouches à clefs, regards, essentiellement dans l’objectif Enduit superficiel Enduit épais E.C.F. B.B.U.M. B.B.T.M. S.E. 0/2 0/4
qui soulèvent la couche vannes ...). d’adhérence. Ce matériau Epaisseur (cm) 1 à 1,5 1à2 1 à 1,5 1,5 à 2 2à3 2à4
de roulement ; dans ce cas, est inadapté dans le cas Etanchéité ++ ++ + Interface Interface ++
des solutions ponctuelles sont - Les enduits épais : de déformation en profil Niveau d’adhérence ++ ++ + + + +
à imaginer pour pallier Mêmes critères que les enduits en travers du revêtement Adaptation à
- - + 0 0 +
l’hétérogénéité du support*
le soulèvement du revêtement. superficiels, ce matériau présente existant. Le B.B.U.M. permet
Amélioration de l’uni - - - - 0 +
en plus un comportement également d’améliorer l’uni
Comportement
- Réaménagement : meilleur que l’enduit superficiel de la couche de roulement. - 0 - - - +
à la remontée des fissures
Dans ce cas, la mise en œuvre vis à vis de la remontée Il est indispensable de prévoir
ou le remplacement des fissures. Les enduits épais la mise en œuvre d’une couche * Présence de réparations localisées, ressuages, fouilles ...

de la structure existante peuvent être mis en œuvre d’accrochage 8 en cas


Légende :
par l’une de celles définies sur un support présentant de renforcement de revêtement
au paragraphe 5.1. est des déformations plus existant. Echelle des performances
à envisager. importantes que dans le cas -- - 0 + ++
mauvais faible moyen bon très bon
d’un enduit superficiel ou
sur un support présentant
éventuellement des fissures
de retrait ou du faïençage.

38 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 39
6.2. Propreté 6.2.2.
Viabilité
hivernale
A la Communauté Urbaine 6.2.2.1.
de Strasbourg, 6.2.1. Action préventive
c’est le Service Propreté -
Département Nettoiement Nettoyage Pour les pistes cyclables
qui prend en charge
le nettoyage des pistes
courant des principales, une action
préventive est réalisée durant
et des bandes cyclables. aménagements la période hivernale
cyclables avec épandage :
• de sel pour les voies
minérales,
6.2.1.1. 6.2.1.2. • de sable pour les voies situées
Technique utilisée Fréquence à proximité de plantations
Elle est fonction du type Photo 9 - Balayage d’une piste sur trottoir de passage ou perméables.
d’aménagement considéré
et de son implantation De manière générale, Le sel ou le sable restera
sur le site : un passage hebdomadaire tout l’hiver en place. Les pistes
est réalisé ; toutefois, ne seront donc pas entretenues
les fréquences de passage au même titre que le reste
tableau 8 - Technique de nettoyage en fonction du type d’aménagement varient en fonction : de l’année.
• des saisons : le lavage
Type d’aménagement Technique de nettoyage n’est pas réalisable en hiver
Piste bidirectionnelle en site propre Balayage et/ou lavage mécanique à cause du gel, 6.2.2.2.
Piste sur trottoir Balayage et/ou lavage mécanique de trottoir • du taux de salissure, Déneigement
Bande cyclable Balayage mécanique de chaussée • de la disponibilité du matériel.
Le déneigement
de l’agglomération est organisé
selon un plan précis qui tient
compte en troisième urgence
des pistes cyclables avec
des engins de gabarit réduit.
Pour les bandes cyclables
sur chaussée, la neige est raclée
sur l’extérieur, vers le caniveau.
Dans la mesure du possible,
elle est ensuite chargée
et évacuée. Les bandes cyclables
Photo 10 - Balayage d’une bande cyclable sont donc difficilement
accessibles lors des premières
neiges par les cyclistes.

Photo 11- Balayage d’une piste en site propre

40 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 41
Franchissement 7
Au dessus d’un cours d’eau, sous une voie routière

ou de chemin de fer, les ouvrages de franchissement

assurent la continuité des itinéraires cyclables

et représentent une part importante du coût

de réalisation et d’entretien.

Eléments ponctuels au sein du réseau cyclable,

ils doivent cependant faire l’objet d’une attention

particulière, tant au niveau de l’intégration

dans le site que de la sécurité, les risques y étant

plus élevés. Les aménagements spécifiques

sur escaliers montrent combien l’usage cyclable

n’est considéré que tardivement par rapport

aux autres modes de circulation urbaine.

42 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 43
7.1. Ponts / tunnels 7.1.2.
Les passages
inférieurs 27

Etant donné le coût élevé 7.1.2.1. 7.1.2.2.


de réalisation d’un ouvrage Tunnels, cadres Aménagements
de franchissement dans et portiques sur ouvrages
le cadre d’un aménagement existants
cyclable, on est bien souvent Le franchissement en passage
amené à adapter inférieur d’une voie, Les passages inférieurs9 destinés
les ouvrages existants 7.1.1. s’il est prévu dès la conception à l’origine à une utilisation
pour les rendre propres de celle-ci, constitue strictement routière sont
à une utilisation en général Les passages Le dimensionnement 7.1.1.2. bien souvent une alternative bien souvent dimensionnés
mixte piétons-cyclistes.
supérieurs 26 géométrique de l’ouvrage Aménagements économique à la solution avec une ouverture minimale
(largeur roulable, hauteur sur ouvrages rampes + passerelles. pour en réduire la portée.
du garde-corps, ...) devra être existants Les tunnels, cadres 6 et Lorsqu’une piste cyclable
7.1.1.1. conforme aux prescriptions déjà portiques 31, implantés en milieu doit emprunter un tel ouvrage,
Les passerelles énoncées pour l’aménagement Lorsque des ouvrages existants urbain pour relier à pied comme on cherchera à conserver
mixtes en section courante. sont aménagés ou réaménagés à vélo deux sites urbanisés le profil en travers aménagé
S’il y a besoin d’aménager pour une utilisation cyclable, fortement séparés par en section courante si l’emprise
Elles sont généralement des rampes d’accès, on veillera on veillera à redistribuer au plus le passage d’une voie routière le permet. Sinon, on s’orientera
aménagées au droit des cours également à respecter juste l’espace réservé à chaque ou ferroviaire, doivent être vers les solutions suivantes
d’eau lorsqu’une piste cyclable les conseils déjà donnés mode de déplacement suffisamment sécurisants classées par ordre de préférence :
est réalisée à l’écart de tout sur la détermination (véhicules motorisés, cycles, et confortables pour l’usager. 1. réduction de la largeur
ouvrage de franchissement des raccordements piétons). S’il n’est matériellement Il convient alors de la chaussée,
où circulent des véhicules des dénivellations.d pas possible de conserver de dimensionner largement 2. création d’un espace mixte,
motorisés. au droit de l’ouvrage l’ensemble l’ouverture de l’ouvrage 3. insertion des cyclistes
Il s’agit essentiellement Les passerelles doivent enfin des largeurs minimales (de 3,50 m pour une piste dans le flux motorisé.
de passerelles en bois faire l’objet d’une auscultation nécessaires au passage bidirectionnelle jusqu’à 4,50 m
préfabriquées et lancées régulière, tant au niveau en sécurité des différents flux 20, si des piétons l’empruntent).
sur le site. La structure fait structural (état du tablier 41, on peut alors envisager La hauteur libre 21 à dégager 7.1.2.3.
l’objet d’un dimensionnement des culées14) que de la réinsertion des cyclistes doit elle-même ne pas être Éclairage
selon les règlements en vigueur. l’équipement (signalisation dans le courant motorisé. inférieure à 2,50 m, le cas
L’extrados 19 du tablier peut être et éclairage des accès, tenue On préfèrera cependant, échéant un éclairage diurne Il est important de renforcer
recouvert d’asphalte 1, des garde-corps). dans le cas des pistes est à prévoir. l’éclairage au droit des tunnels
de caoutchouc ou d’un béton sur trottoir, aménager et autres passages inférieurs,
bitumineux 5 ultra mince des espaces mixtes piétons- d’une part pour réduire
afin d’allier les caractéristiques cyclistes lorsque l’emprise le sentiment d’insécurité
de roulement à la pérennité est insuffisante. ressenti lors de sa traversée,
de l’ouvrage et à l’esthétique et d’autre part pour accentuer
d’ensemble. la visibilité des différents
usagers les uns envers
les autres.

Photo 12 - Passage inférieur

4 Voir chapitre 3.2.

44 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 45
7.2. Escaliers Équipements, 8
signalisation,
Les escaliers constituent
souvent un obstacle
infranchissable pour
intermodalités
les vélos ; les goulottes
peuvent être un moyen
pour franchir cet obstacle.
Il s’agit de goulottes en inox
de forme en U d’un rebord L’aménagement de voies cyclables ne saurait
à droite et à gauche
de 1 cm. Cette goulotte exclure l’ensemble des équipements nécessaires,
est posée sur l’escalier
par des pattes fixées d’une part à l’utilisation sécuritaire
dans la contremarche,
elle est mise le plus près (éclairage, protections), et d’autre part
possible du garde-corps
dans certains cas à une commodité pour une meilleure efficacité
(peu d’espace disponible),
selon le lieu et l’endroit, (jalonnement, intermodalités).
décalée de 10 cm.

Photo 13 - Escaliers

46 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 47
8.1. Jalonnement du réseau 8.2. Éclairage
En fonction du site,
8.1.1. 8.1.2. on distingue trois cas
de figure :
Itinéraire Réseau
information • Pistes aménagées
ou matérialisées
• Pistes isolées aménagées
en milieu urbain :
• Pistes aménagées
en dehors
Parallèlement à la signalisation service dans l’emprise d’une voirie Il est nécessaire de prévoir de l’agglomération :
verticale40 et horizontale 39 existante ou jouxtant un éclairage au moyen L’éclairement de ce type
réglementaire, le jalonnement 23 Les plans de jalonnement vélo une voirie déjà éclairée : de candélabres soit d’équipement n’est
est une mesure comprennent une planche Un éclairage spécifique d’une hauteur de 7 m généralement pas prévu.
d’accompagnement représentant l’ensemble n’est pas nécessaire, la voirie interdistants de 28 m,
indispensable qui influence des réseaux et bénéficiant en principe soit d’une hauteur de 4 m
l’usage du vélo et facilite un agrandissement du centre d’un éclairage général. avec des luminaires
les déplacements des cyclistes. de l’agglomération. Ces plans «décoratifs». Dans ce dernier
Il fera apparaître une section sont apposés aux points cas, l’interdistance sera
traversant l’ensemble stratégiques des itinéraires. de l’ordre de 16 m. Le niveau
de l’agglomération, complétée moyen de l’éclairement
par des itinéraires de croisement avoisinera les 10 lux 25.
qui raccordent le centre
aux quartiers limitrophes Photo 14 - Panneau d’indication
et aux communes périphériques. de destination

Son efficacité est subordonnée


au repérage de l’itinéraire Photo 16 - Quai Marc Bloch
avec indication de la destination
finale et des destinations
intermédiaires dans
les carrefours.
Une évaluation (comptages
comparatifs, enquêtes...)
est à recommander dans le cas
carteScanner
du reseau
1 - Carte
cyclable
du réseau cyclable d’un itinéraire pilote.
Le contrôle périodique
Le jalonnement mis en place du maintien de la signalisation Photo 15 - RIS
a pour objectif d’assurer est essentiel, de même que Photo 17 - Boulevard de la Marne Photo 18 - Piste le long de l’Ill, entre
la continuité entre son adaptation aux modifications la rue de Saales et le boulevard de Lyon
les aménagements existants du régime de circulation
reliés entre eux. Il contribuera et lors d’ouverture de chantier. Néanmoins, si une rangée
à rappeler aux automobilistes d’arbres devait faire écran,
la présence des deux-roues. un éclairage complémentaire
pourrait être nécessaire.

48 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 49
8.3. Délinéateurs, bordures et
dispositifs de protection
Les délinéateurs,
bordures et clôtures 8.3.1.
ont essentiellement
pour fonction de délimiter Les possible. Ils ne sont à utiliser Les délinéateurs, qualifiés 8.3.1.2. Pour les pistes cyclables
les espaces réservés
délinéateurs que dans les zones précédemment de ponctuels, Les bordures le long de cheminements
aux cyclistes et où les conflits potentiels servent quant à eux plutôt piétons, on se limitera
de les protéger. La partie et les bordures peuvent s’avérer particulièrement à condamner l’accès des pistes Dans le lot des bordures à la pose d’une bordurette
ci-après rappelle dangereux (bande en contresens, en site propre pour utilisées classiquement en voirie, à niveau avec les revêtements
la définition précise Bien que de constitution bande dans une courbe à faible des véhicules qui n’y sont il n’en existe aucune de la piste et du cheminement
de chacun de ces éléments radicalement différente rayon). Pour être efficaces, réglementairement pas autorisés spécialement élaborée piéton, afin de les délimiter
et donne leurs principaux et d’emploi complémentaire, il est important qu’ils soient (à l’exception des cyclomoteurs dans l’optique d’une utilisation proprement, de faciliter la mise
critères d’emploi. les délinéateurs comme suffisamment visibles et lisibles: dont le gabarit comparable spécifiquement cycliste. en œuvre des enrobés
les bordures visent à séparer l’emploi de couleurs vives à celui d’un cycle). Qu’il s’agisse Il incombe alors au projeteur et de caler les matériaux
et à guider les flux de circulation et de matériaux réfléchissants d’un pieu large ou étroit, de déterminer le type de revêtement.
que l’on ne souhaite pas voir est par conséquent vivement ou encore d’un potelet 32, de bordure à mettre en place
cohabiter (véhicules motorisés/ recommandée. ce délinéateur doit être dans un souci de prévention Par contre, pour les pistes
cycles, cycles/piétons rétractable ou démontable pour des dommages occasionnés intercommunales en milieu
et véhicules motorisés/piétons). A ces obstacles particulièrement permettre l’accès de la piste en cas de chute. On retiendra rural, la pose de bordures
agressifs car dangereux en cas aux seuls véhicules autorisés cependant les quelques conseils de délimitation ne s’impose
de collision, on peut substituer (Entretien, espaces verts...). suivants : absolument pas. Une bande
8.3.1.1. des plots longitudinaux Pour des raisons de sécurité dérasée ou un accotement
Les délinéateurs en caoutchouc, partiellement évidentes, ils doivent également Lorsqu’une création de bandes et un fossé latéral séparent
réfléchissants, émergeant être parfaitement visibles, cyclables longeant un trottoir naturellement les différents
Il convient de distinguer de la surface de la chaussée de jour comme de nuit et est programmée, il n’est espaces.
les délinéateurs que et suffisamment proéminents leur signalisation renforcée par généralement pas prévu de
l’on qualifiera de «linéaires», pour éveiller l’attention un marquage au sol en amont. déposer la bordure existante
utilisés en alignement, de ceux, du conducteur du véhicule pour en reposer une nouvelle.
«ponctuels», mis en place qui roule dessus. Simplement Pour limiter les risques
en des endroits bien particuliers. fixés dans le sol, en complément de contact avec la bordure
du marquage horizontal, (surlargeurs dues aux pédales),
Les délinéateurs linéaires ils assurent une signalisation on tiendra compte de l’effet
(bornes, balisettes) séparent active sans risque de chute de paroi pour dimensionner
fortement les différents usagers du cycliste ou de détérioration au plus juste la bande cyclable. Figure 52 - Bordurette de délimitation
d’une même voie à niveau du véhicule qui viendrait
affectée à plusieurs modes à leur contact, ils représentent S’il s’agit d’un aménagement
de déplacement sans échange néanmoins des risques de chute complet comprenant
pour les piétons lors la réalisation ou la réfection
des traversées de chaussée. de trottoirs, il conviendra alors
de choisir les bordures
les moins agressives (A1, A2),
à condition que la demande
de stationnement ne soit pas
trop élevée.

Figure 51 - Délinéateur ponctuel ou potelet

Figure 50
41 - Délinéateur linéaire

50 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 51
8.3.2. 8.4. Stationnement
Les dispositifs
de protection
Ils ont essentiellement pour
fonction de protéger les cyclistes 8.4.1.
de certains dangers
ou de séparer des flux 20 Arceaux
antagonistes lorsque Figure 53 - Barrière le long d’un cours d’eau
des risques de conflits existent.
Le vol répété et quasiment
sans risque des vélos constitue
8.3.2.1. un frein à l’utilisation
Les barrières de la bicyclette en milieu urbain.
anti-chute
S’il est évident qu’il n’est pas
Elles ne sont installées que possible d’empêcher totalement
s’il existe un véritable danger le vol du vélo, le voleur aura
en cas de sortie de piste toujours un «vélo d’avance» Photo 20 - Arceaux Photo 21 - Arceaux
du cycliste : sur le gendarme ; il est
- à proximité immédiate Figure 54 - Barrière le long d’une dénivellation néanmoins possible d’en limiter
d’un cours d’eau la portée par un certain nombre
- au bord d’une dénivellation d’aménagements dont
importante. 8.3.2.2. l’implantation d’arceaux.
Les garde-corps La Communauté Urbaine 8.4.2.
Elles sont généralement sur ouvrage de Strasbourg a mis en place
constituées de lisses en bois de franchissement à travers l’ensemble Tram-vélo
montées sur des poteaux. de l’agglomération des arceaux
D’une hauteur de 1,00 m Qu’il s’agisse d’un pont routier Passerelle mixte vélos-piétons à vélo de type U renversé
elles doivent être disposées avec piste sur trottoir permettant l’accrochage La Communauté Urbaine
à 1,00 m également du bord ou d’une passerelle de 2 vélos chacun. de Strasbourg et la Compagnie
de la piste. Si cela n’est pas spécialement aménagée, Photo 19 - Passerelle mixte vélos-piétons des Transports Strasbourgeois
possible, il faut prévoir il est nécessaire d’y installer Ces arceaux sont conçus ont agi avec pragmatisme
un rétrécissement progressif un garde-corps pour prévenir par une entreprise locale dans le domaine du vélo.
du dégagement latéral. tout risque de chute. 8.3.2.4. en aluminium anodisé pour
Généralement métalliques, Les barrières résister aux multiples chocs ; Dans le tramway, les vélos
d’une hauteur de 1,20 m, de canalisation d’une couleur discrète (bronze), sont autorisés par la porte
ils sont fixés en bordure ils s’intègrent dans le milieu arrière excepté de 7 h. à 9 h. ;
d’ouvrage. L’effet de paroi induit Elles ont pour but de canaliser urbain. Deux modèles différents accès autorisé pour les vélos
nécessite l’ajout de surlargeurs les flux cyclistes ou de séparer sont utilisés. Ils peuvent être le dimanche toute la journée ;
au dimensionnement les courants de circulation scellés au sol par des fondations accès des vélos non autorisés
de l’emprise de la voie cyclable. cyclistes et piétons lorsque en béton ou fixés en cas d’affluence.
des risques de conflit existent. par des chevilles chimiques
Elles sont généralement au nombre de 4. Dans ce cas, A chaque arrêt ont été installés,
8.3.2.3. constituées d’une succession la platine est soudée à l’arceau. en quantité variable,
Les dispositifs de barrières en acier, des arceaux à vélos.
anti-stationnement simplement fixées dans le sol. 1.200 arceaux ont déjà été
Elles sont préconisées, installés par petits groupes De plus, toute personne ayant
Il convient de citer aussi par exemple, lorsque l’emprise de 5 à 15 dans des lieux un abonnement type «travail»
Figure 55 - Rétrécissement progressif dans cette catégorie les potelets32 réduite et l’absence de visibilité passants, éclairés, et signalés à la C.T.S., bénéficie
le long du dégagement latéral anti-stationnement, mis en place risquent d’entraîner des conflits par un panneau de couleur verte d’un abonnement à vélocation,
en bordure de piste sur trottoir piétons-cyclistes (au droit «parking vélos». L’offre entraîne par semaine du lundi 8 h
pour préserver l’espace cyclable d’un passage inférieur piéton- une forte demande de la part au vendredi 19 h.
du stationnement intempestif. cycliste ou d’un arrêt de bus). des Strasbourgeois.

52 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 53
Aspect réglementaire 9
La légitimité des aménagements cyclables

ne devient réelle que lorsque les dispositions

réglementaires (lois et arrêtés) figurent

dans le code de la route et qu’une signalisation

appropriée (verticale et horizontale) en régit

le fonctionnement. Il s’agit donc dans cette dernière

partie de rappeler le cadre juridique inhérent

à la conception cyclable pour en saisir les portées.

54 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 55
9.1. Panneaux 9.1.2.
Signalisation
d’indication
La mise en place de panneaux
9.1.1. de type C50 (Art. 73 9.1.3.
de l’instruction interministérielle
Signalisation sur la signalisation routière) Cas Exemple : arrêté interdisant
d’obligation peut permettre la circulation
des cyclistes dans les conditions
particuliers les cyclomoteurs sur toutes
les pistes et bandes cyclables
énoncées sur le panneau des débouchés du territoire de la Ville
La mise en place des panneaux Ces autres usagers ne peuvent qui peut être éventuellement ou des de Strasbourg - ajout temporaire
B22a en début de section franchir la ligne discontinue complété par un panonceau M3. traversées du panonceau ci-contre
et B40 en fin de section rend que pour quitter la chaussée
la piste ou la bande cyclable (ex. : tourne-à-droite, accès Remarque : La présence
de pistes sous le panneau B22a
sur les pistes et bandes
obligatoire pour les cyclistes. au stationnement) de ce panneau n’impose pas cyclables cyclables où les cyclomotoristes
Complété par le panonceau (Art. R5-1 du Code de la Route). au cycliste de circuler sur la bande, étaient préalablement autorisés.
M4d2, l’obligation s’étend la piste ou le trottoir. La loi Badinter Outre les panneaux de priorité
Scanner 2 : Panneau - B 22a
aux cyclomotoristes. Le cycliste ne peut franchir déjà citée permet alors type AB3a ou AB4 (complété
la ligne discontinue que pour l’indemnisation du dommage ou non par un panonceau
S’il peut y avoir ambiguïté effectuer un dépassement sur la personne et des biens M4d1). Il y a lieu, dans
ou difficulté d’interprétation, (Art. R43 du Code de la Route). du cycliste accidenté sur la chaussée. ces zones de conflit, de signaler
un panonceau directionnel aux autres usagers la présence
de type M3 peut être rajouté Un cycliste accidenté sera de cyclistes par les panneaux
Scanner 10 : Panneau - M 4 d 1
sous le B22a. indemnisé des dommages A21a ou A21b.
sur sa personne (loi Badinter
n°85-877 du 5.7.1987 - Remarque importante : Toute
Remarque : La présence du panneau Indemnisation des victimes signalisation non réglementaire
B22a notifie aux conducteurs Scanner 3 : Panneau - B 40 de la circulation) mais pas doit être proscrite, sous peine
d’autres véhicules qu’ils n’ont pas de ses biens s’il ne circule pas de dévaluer l’impact
le droit d’emprunter la bande sur la bande cyclable. de la signalisation réglementaire.
Scanner 7 : Panneau - C 50
ou la piste ni de s’y arrêter (Art. 66 Toutefois, certaines signalisations
de l’instruction interministérielle expérimentales peuvent être mises
Scanner 11 : Panneau - A 21 a
sur la signalisation routière). en place avec l’accord de la D.S.C.R.
et sous son contrôle.
Scanner 4 : Panneau - M 4 d 2
Dans certains cas particuliers,
il peut être utile de faire appel
temporairement
à un complément
Scanner 8 : Panneau - AB 3a de signalisation pour
des besoins pédagogiques.
Scanner 12 : Panneau - A 21 b

Scanner 5 : Panneau - M3 d

Scanner 9 : Panneau - AB 4 Scanner 13 : Panneau - M 4 d 2

Scanner 6 : Panneau - M3 g

56 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 57
9.2. Marquage 9.2.2.
La peinture
Sauf en période de chantier, - à la rencontre d’un arrêt
le blanc est la couleur utilisée de bus
pour les marques sur chaussées.
9.2.1.
Le vert est la couleur utilisée
Types sur la Communauté Urbaine
de marquage 9.2.1.3. • Carrefour à feux avec sas de Strasbourg pour renforcer
Les intersections Le sas favorise le tourne-à- le marquage des points
gauche et le redémarrage spécifiques tels que traversées
• Carrefour sans axe des cyclistes dans les carrefours de rues et de carrefours, Figure 63 - Figurine cycliste au droit
prioritaire à feux quand les feux sont et se fera à l’identique d’un arrêt de bus
au rouge. sur l’ensemble du réseau
de l’agglomération dans un but
Le marquage du sas sera d’homogénéité. - à la rencontre d’un passage
de type T’ 2 et de largeur 3 u pour piétons
type T 356 - Marquage type T3
Figure (ou 5 u). Les lignes de marquage seront
réalisées à l’aide d’enduits
Le sigle cycliste sera placé de résine à chaud ou à froid,
9.2.1.2. dans la partie gauche du sas, sauf en cas de marquage
Les pistes cyclables accompagné d’une flèche provisoire avant réfection
Les lignes axiales des pistes de tourne-à-gauche. du revêtement où la peinture
bidirectionnelles sont est alors utilisée.
discontinues de type T 3 Figure 58 - Marquage sur carrefour
et de largeur 2 u, ou continues sans axe prioritaire Figure 64 - Figurine cycliste
FigureT 257 - Marquage type T’2
type pour signifier une interdiction à la rencontre d’un passage piéton
« u » = 5 cm de dépasser.
Remarque : « u » peut être réduit à 3 cm
pour les pistes cyclables.
• Carrefour avec axe 9.2.3. - tous les 50 m en section
Lorsqu’il est nécessaire prioritaire courante.
de la séparer de la zone La traversée de la voie Figurine
réservée aux piétons, la piste est signalée au sol par 2 lignes
9.2.1.1. cyclable peut être délimitée discontinues de type T’2
et flèche Le sigle piéton sera associé
au sigle cycliste dans le cas
Les bandes cyclables par des rives continues et de largeur 10 u, de trottoirs autorisés
Les bandes cyclables sont de largeur 2 u. et par la bande verte sur toute Figure 60 - Marquage sur carrefour • Marquage spécifique à la circulation mixte (cyclistes /
séparées de la chaussée la surface. à feu avec sas Le sigle cycliste, complété piétons).
principale par une ligne par une flèche directionnelle,
discontinue de type T 3 • Carrefour est apposé :
et de largeur 5 u, ou par avec tourne-à-droite - en entrée et sortie de piste
une ligne continue de largeur à chaque intersection de voie
3 u dans le sens contraire ouverte à la circulation publique
de la circulation. - en face des sortie riveraines
privées

Figure 59 - Marquage sur carrefour


avec axe prioritaire

Figure 61 - Marquage sur carrefour


avec tourne-à-droite

Figure 62 - Figurine cycliste face aux sorties riverains

58 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 59
9.3. Couloirs-bus 13
9.4. Les vélos
dans les zones piétonnes 44

Dans un but de protection tableau 9 - Marquage en fonction du type de couloir


des cyclistes
et de raccourcissement de trajet Type de couloir Marquage Largeur couloir -(m)
le Règlement Municipal Couloir-bus dans le sens La Ville de Strasbourg L’autorisation de circulation
0,25 ligne discontinue 3,20
de la Circulation prévoit de la circulation a un secteur piétonnier des vélos dans les zones
l’autorisation pour les cyclistes Couloir-bus à contre-sens important et en extension. piétonnes a été donnée
0,15 ligne continue 3,50
de la circulation
de circuler dans les couloirs-bus en prônant le mélange des flux ;
Couloir-bus dans le sens
de certaines rues par dérogation 0,25 ligne discontinue 4,20 Le code de la route est muet pas question de faire des pistes
de la circulation, autorisé aux cyclistes
à la règlementation générale. sur la question piétons-cycles, cyclables dans les rues
Couloir-bus à contre-sens
de la circulation, autorisé aux cyclistes
0,15 ligne continue 4,50 et l’analyse des accidents piétonnes. L’arrêté municipal
Les rues où les couloirs-bus conflits piétons-cycles est ainsi libellé :
sont autorisés aux cyclistes, sur une dizaine d’années est Arrêté P96036 pris le 28 juin
sont identifiées sur le terrain de l’ordre de 0,2 % du total 1996 : Photo 23 - Zone piétonne
par l’apposition Liste des rues en date des accidents. Après étude, Article 1er : Par dérogation
d’un pannonceau "cyclistes du 01/01/1997 dotées ceci nous montre que le conflit aux dispositions en vigueur
autorisés" sous le panneau d’un couloir-bus est plus de nature psychologique relatives à l’accès des véhicules
de signalisation de prescription où la circulation des cyclistes (l’acceptation de l’autre) aux secteurs piétonniers,
B27 (couloir-bus) est autorisée en vertu que réel. les cyclistes sont autorisés
et par la surlargeur donnée de la règlementation 2.11.11 à emprunter l’ensemble des rues
aux couloirs-bus (voir schémas (extraits du Règlement et places soumises au régime
cotés). de la Circulation de la Ville piétonnier, sous réserve
de Strasbourg) : de circuler au pas en présence
de piétons qui restent
• Place Broglie : A.M. prioritaires et de mettre pied
09/12/1991. à terre si la densité de la foule
• Avenue Racine les y contraint.
• Boulevard de la Victoire :
une dérogation à l’interdiction
de circuler dans ce couloir
entre 7 h 00 et 21 h 00
à tous les véhicules autres que
ceux de la C.T.S., est également
accordée aux cyclistes :
A.M. 20/06/1994
• Pont Royal
• Faubourg de Saverne Photo 22 - Zone piétonne
• Rue de la Mésange.

60 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 61
9.5. Les cyclomoteurs 9.6. Les « zones 30 » 45

sur les pistes


et bandes cyclables • Les enjeux
Les « zones 30 » ont été créées
• Les dispositions techniques
concernant les « zones 30 »
L’entrée se détachera ainsi
bien du trottoir, qu’il soit
par circulaire et décret La création de « zones 30 » en matériaux enrobés, en pavés
du 29/11/1990 du Ministre doit s’accompagner gris, ou sablé.
de l’Equipement, du Logement, d’aménagements visant
des Transports et de la Mer, à conduire les usagers, sans trop En conséquence, il y aura
L’usage des pistes et bandes Arrêté P96049 dans le but de réduire le nombre de contraintes, à modérer suppression des arrondis
cyclables est réservée pris le 28 juin 1996 et la gravité des accidents leur vitesse : rétrécissements de bordures de trottoir
aux seuls cyclistes afin Article 1er : La circulation de la circulation. En effet, de chaussée, mise en place qui guident trop les véhicules
d’assurer la sécurité des cyclomoteurs est interdite à une vitesse inférieure de chicanes, de passages et poussent à des vitesses
de ces derniers. sur l’ensemble des pistes, à 35 km/h, on ne déplore pas piétons surélevés, d’entrée trop élevées.
bandes et itinéraires cyclables. d’accidents mortels entre de revêtements de couleur, Ceux-ci seront remplacés
La ville de Strasbourg véhicules ; par ailleurs, de mobilier urbain. par des bordures de trottoir
a considéré que la puissance la probabilité de décès Ces aménagements sont posées au niveau du fil d’eau.
et l’encombrement d’un piéton est réduite à 15 % obligatoires en entrée de zone
des cyclomoteurs ainsi que s’il est heurté de front et peuvent être répétés La voie « 30 » aboutira
les vitesses excessives par un véhicule circulant si la zone présente par des parties droites
pratiquées par les conducteurs à 30 km/h. des dimensions importantes. perpendiculairement,
représentaient de plus en plus avec une section de largeur
de risques d’accidents La modération de la vitesse L’implantation de pistes ou bandes réduite.
et de collisions. Les engins en « zone 30 » conduit cyclables, sauf bandes à contre-sens
à moteur devraient être par ailleurs à l’amélioration dans le cas d’une voie à sens unique, Le franchissement de l’entrée
dans la rue avec les voitures de la qualité de la vie en zone ne s’y impose pas, les « zones 30 » de « zone 30 » est facilité
de par leur puissance, urbaine (réduction du bruit pouvant être considérées pour les cyclistes par
leur accélération et leur poids. et de la pollution simultanément comme des « itinéraires calmes », une « lissité » maximale.
Ces cyclomoteurs n’ont plus avec la réduction de la vitesse, éventuellement jalonnés.
de rapport avec réaménagements partiels
le "cycle-à-moteur" d’autrefois. de voies, mise en place • Un aménagement d’entrée
de mobilier urbain, etc...). de « zone 30 » type C.U.S.
La nouvelle réglementation Photo 24 - Cyclomoteurs interdits lisible et fonctionnel
est rappelée aux entrées Enfin, le concept de « zone 30 » (voir fig. 23)
des pistes par un panneau carré entraîne un meilleur partage
comportant un cyclomoteur de la voirie, favorable Pour marquer clairement
barré. aux piétons et cyclistes. le changement de régime
Une « zone 30 » est une zone de vitesse, la continuité du fil
où l’on privilégie la vie locale d’eau devant l’entrée
mais où néanmoins s’appliquent de « zone 30 » constituera Photo 25 - Zone « 30 »
les règles du code de la route. un seuil d’accès.

Ce seuil sera quasiment nul La sécurité des cyclistes


pour ne pas être un obstacle dans les « zones 30 »
pour les cyclistes. est directement liée
à la géométrie des voies qui
Un passage piétons surélevé conditionnent le comportement
à l’entrée assurera des automobilistes.
une continuité du trottoir
de la voie « 50 », et en même
temps constituera un « signal
visuel » car réalisé en pavés
blancs sur fond de pavés rouges.

62 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 63
Conclusion 10

64 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 65
L’accroissement exponentiel du trafic, couplé au phénomène Pour autant, la place de la voiture est loin d’être suplantée

d’urbanisation de la population de cette fin du XXe siècle par la bicyclette, aussi convient-il de se poser les bonnes

a atteint les limites de saturation de nos villes en matière questions en matière d’utilisation des fonds publics.

d’acceptation de l’automobile dans sa forme actuelle. À défaut de pouvoir répondre catégoriquement si l’offre

Qui plus est, les premiers effets nuisibles pour la santé d’équipements engendre un accroissement de la demande, Bibliographie
de l’homme commencent à se mesurer de façon inquiétante, les responsables des collectivités compétents ont un devoir guide vélo
à tel point que lorsqu’il a été question de légiférer sur la qualité d’anticipation en matière de politique de déplacements afin de Charte des marquages -
Deux roues à Nantes, 1993
de l’air, il a fallu d’abord mesurer la faisabilité et le coût favoriser l’utilisation de moyens de transports tels que le vélo Ville de Nantes
Colloque européen
exhorbitant des mesures à prendre avant de présenter ou les transports publics. sur les usagers vulnérables
dans la circulation, 1997
CERTU - Vunérabilis 97
un projet de loi. Les aménagements proposés dans ce guide sont essentiellement
Conception des bandes
Le développement de la pratique du vélo en ville au même titre basés sur des expériences locales ou importés des pays voisins et des pistes cyclables
- Guide technique, 1996
District de l’agglomération annecienne,
que l’utilisation des transports en commun participent à la fois (notamment ceux du nord) où la pratique du vélo est DDE Haute-Savoie, Fédération
Française du CycloTourisme
à une diminution de la consommation d’espace, à l’amélioration particulièrement développée. Conception des carrefours
à sens giratoire implantés
de la qualité de l’air et du cadre de vie en général. Avec un réseau cyclable de plus de 300 km, la Communauté en milieu urbain, 1988
Ministère de l’équipement, CETUR
Par ailleurs, le vélo constitue bien plus qu’un moyen de transport Urbaine de Strasbourg fait office de pionnier sur le territoire Guide général de la voirie
urbaine, 1988
économique ; c’est le symbole d’une liberté de circulation français en offrant à ses citoyens une réelle alternative CETUR, IVF
Guide technique d’aménagement
qu’a perdue l’automobiliste canalisé et parqué au travers aux déplacements automobiles grâce à l’utilisation des voies cyclables, 1990
Vélo Québec, Ministère des transports
du Québec, Agence canadienne
d’un réseau viaire hiérarchisé et constamment saturé. de la bicyclette. de développement international
(Canada)
Le vélo, c’est également une philosophie, un mode de vie, Puisse ce guide créer l’émulation auprès des autres villes
Les bicyclettes dans Toulouse, 1994
Ministère de l’équipement,
celui de l’effort physique, du contact direct avec l’environnement confrontées à l’équilibre fragile entre des réseaux CETE du Sud-Ouest, Ville de Toulouse
Safety of Cyclists in Urban Areas
et du choix d’un mode de déplacement silencieux de déplacements performants et la préservation de leur cadre - Danish experiences, 1994
Road Directorate - Ministry of Transport
et non polluant. de vie et de l’environnement en général. (Denmark)

66 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 67
Index
Schémas Chapitre Page Figures Chapitre Page
Schéma 1 - Bandes cyclables unidirectionnelles dans une chaussée à 2 voies 2.3. 11 Figure 1 - Adéquation typologie/trafic 2.2. 10
Schéma 2 - Bandes cyclables unidirectionnelles dans les chaussées à 2 x 2 voies 2.3. 11 Figure 2 - Longueur et dégagement vertical d’une bicyclette 3.1.1. 16
Schéma 3 - Bande cyclable entre voie de circulation et stationnement longitudinal 2.3. 11 Figure 3 - Gabarit dynamique d’un cycliste 3.1.1. 16
Schéma 4 - Bande cyclable entre stationnement et trottoir 2.3. 12 Figure 4 - Bande cyclable unidirectionnelle (sens de la circulation) 3.1.2.1. 16
Schéma 5 - Bandes cyclables à contre-sens 2.3. 12 Figure 5 - Bande cyclable unidirectionnelle (contre-sens) 3.1.2.1. 17
Schéma 6 - Bandes cyclables bidirectionnelles 2.3. 12 Figure 6 - Bande cyclable bidirectionnelle (à gauche d’un sens unique) 3.1.2.1. 17
Schéma 7 - Couloir bus mixte 2.3. 13 Figure 7 - Piste cyclable unidirectionnelle 3.1.2.2. 17
Schéma 8 - Pistes cyclables unidirectionnelles en avant du trottoir 2.3. 13 Figure 8 - Piste cyclable bidirectionnelle 3.1.2.2. 17
Schéma 9 - Pistes cyclables unidirectionnelles en arrière du trottoir 2.3. 13 Figure 9 - Piste cyclo-pédestre 3.1.3.1. 18
Schéma 10 - Piste cyclable bidirectionnelle 2.3. 13 Figure 10 - Piste cyclable pour passage d’engins agricoles 3.1.3.1. 18
Figure 11 - Trottoir cyclable 3.1.3.2. 18
Photos Chapitre Page Figure 12 - Couloirs bus mixte (sens normal) 3.1.3.2. 19
Photo 1 - Bande cyclable unidirectionnelle dans le sens de la circulation 2.1.1. 8 Figure 13 - Couloirs bus mixte (contre-sens) 3.1.3.2. 19
Photo 2 - Bande cyclable unidirectionnelle à contresens 2.1.1. 8 Figure 14 - Surlargeurs dues aux effets de paroi 3.1.4. 19
Photo 3 - Bande bidirectionnelle 2.1.1. 8 Figure 15 - Surlargeurs dues aux rampes 3.1.4. 19
Photo 4 - Piste cyclable unidirectionnelle sur trottoir 2.1.2. 9 Figure 16 - Accotements larges d’une piste cyclable avec des talus faibles 3.1.4. 20
Photo 5 - Piste cyclable bidirectionnelle en site propre 2.1.2. 9 Figure 17 - Accotements étroits d’une piste cyclable avec des talus abrupts 3.1.4. 20
Photo 6 - Espace mixte cycliste-piétons 2.1.3. 9 Figure 18 - Paliers 3.2.1. 21
Photo 7 - Piste cyclo-pédestre 2.1.3. 9 Figure 19 - Raccordement à la voirie d’une piste dénivelée 3.2.1. 22
Photo 8 - Couloirs mixtes bus-cyclistes 2.1.3. 9 Figure 20 - Traitement des entrées cochères 3.2.1. 22
Photo 9 - Balayage d’une piste sur trottoir 6.2.1.1. 40 Figure 21 - Traitement des entrées cochères 3.2.1. 22
Photo 10 - Balayage d’une bande cyclable 6.2.1.1. 40 Figure 22 - Traitement des entrées cochères 3.2.1. 22
Photo 11 - Balayage d’une piste en site propre 6.2.1.1. 40 Figure 23 - Traitement des « zones 30 » 3.2.3.1. 23
Photo 12 - Passage inférieur 7.1.2.1. 45 Figure 24 - Abaissement cycliste 3.2.3.3. 24
Photo 13 - Escaliers 7.2. 46 Figure 25 - Bandes cyclables sur carrefour sans feux et sans axe prioritaire 4.1.1.1. 26
Photo 14 - Panneau d’indication de destination 8.1.1. 48 Figure 26 - Bandes cyclables sur carrefour sans feux et avec axe prioritaire 4.1.1.1. 26
Photo 15 - RIS 8.1.2. 48 Figure 27 - Bande cyclable avec SAS cyclistes sur un carrefour à feux sans passage piétons 4.1.1.2. 26
Photo 16 - Éclairage quai Marc Bloch 8.2. 49 Figure 28 - Bande cyclable avec SAS cyclistes sur un carrefour à feux avec passage piétons 4.1.1.2. 27
Photo 17 - Éclairage boulevard de la Marne 8.2. 49 Figure 29 - Bande cyclable sur carrefour avec tourne-à-droite 4.1.1.2. 27
Photo 18 - Éclairage piste le long de l’Ill 8.2. 49 Figure 30 - Piste cyclable unidirectionnelle sur carrefour à feux
Photo 19 - Passerelle mixte vélos-piétons 8.3.2.2. 52 et avec descente sur chaussée pour le tourne-à-gauche des cyclistes 4.1.2. 27
Photo 20 - Arceaux 8.4.1. 53 Figure 31 - Piste cyclable bidirectionnelle sur carrefour à feux
Photo 21 - Arceaux 8.4.1. 53 et avec descente sur chaussée pour le tourne-à-gauche des cyclistes 4.1.2. 27
Photo 22 - Zone piétonne 9.2. 61 Figure 32 - Bandes cyclables sur giratoire à faible flux de circulation 4.2.1. 28
Photo 23 - Zone piétonne 9.2. 61 Figure 33 - Bandes/pistes cyclables sur giratoire à grand flux de circulation 4.2.1. 28
Photo 24 - Cyclomoteurs interdits 9.5. 62 Figure 34 - Giratoire non aménagé avec piste unidirectionnelle en entrée et sortie 4.2.2. 29
Photo 25 - Zone « 30 » 9.7. 63 Figure 35 - Giratoire non aménagé avec piste bidirectionnelle en entrée et sortie 4.2.2. 29
Figure 36 - Piste cyclable unidirectionnelle sur giratoire 4.2.2. 29
Scanners Chapitre Page Figure 37 - Piste cyclable bidirectionnelle sur giratoire 4.2.2. 29
Figure 38 - Structure souple sur sol déformable pour une voie uniquement cyclable 5.1.1.1. 32
Scanner 1 - Carte du réseau cyclable 8.1.1. 48
Figure 39 - Structure rigide sur sol déformable pour une voie uniquement cyclable 5.1.1.1. 32
Scanner 2 - Panneau - B 22a 9.1.1. 56
Figure 40 - Structure souple sur sol peu déformable pour une voie uniquement cyclable 5.1.1.2. 32
Scanner 3 - Panneau - B 40 9.1.1. 56
Figure 41 - Structure rigide sur sol peu déformable pour une voie uniquement cyclable 5.1.1.2. 33
Scanner 4 - Panneau - M 4 d 2 9.1.1. 56
Figure 42 - Structure souple sur sol déformable pour une voie cyclable à circulation mixte 5.1.2.1. 33
Scanner 5 - Panneau - M3 d 9.1.1. 56
Figure 43 - Structure rigide sur sol déformable pour une voie cyclable à circulation mixte 5.1.2.1. 33
Scanner 6 - Panneau - M3 g 9.1.1. 56
Figure 44 - Structure souple sur sol peu déformable pour une voie cyclable à circulation mixte 5.1.2.2. 33
Scanner 7 - Panneau - C 50 9.1.2. 57
Figure 45 - Structure rigide sur sol peu déformable pour une voie cyclable à circulation mixte 5.1.2.2. 33
Scanner 8 - Panneau - AB 3a 9.1.3. 57
Figure 46 - Matériaux sur trottoirs pour cyclistes et piétons 5.2.1. 34
Scanner 9 - Panneau - AB 4 9.1.3. 57
Figure 47 - Largeur des caniveaux au droit des bandes cyclables 5.2.2. 35
Scanner 10 - Panneau - M 4 d 1 9.1.3. 57
Figure 48 - Les grilles de puisard sur les espaces cyclables 5.2.2. 35
Scanner 11 - Panneau - A 21 a 9.1.3. 57
Figure 49 - Les grilles de puisard dans le cas d’une traversée cycliste perpendiculaire 5.2.2. 35
Scanner 12 - Panneau - A 21 b 9.1.3. 57
Figure 50 - Délinéateur linéaire 8.3.1.1. 50
Scanner 13 - Panneau - M 4 d 2 9.1.3. 57
Figure 51 - Délinéateur ponctuel ou potelet 8.3.1.1 51
Figure 52 - Bordurette de délimitation 8.3.2.1 51
Tableaux Chapitre Page Figure 53 - Barrière le long d’un cours d’eau 8.3.2.1 52
Tableau 1 - Bandes Cyclables 3.1.2.1. 17 Figure 54 - Barrière le long d’une dénivellation 8.3.2.1 52
Tableau 2 - Pistes Cyclables 3.1.2.2. 17 Figure 55 - Rétrécissement progressif le long du dégagement latéral 8.3.2.1 52
Tableau 3 - Couloirs bus 3.1.3.2. 19 Figure 56 - Marquage type T3 9.2.1. 58
Tableau 4 - Surlargeurs dues aux rampes 3.1.4. 19 Figure 57 - Marquage type T’2 9.2.1. 58
Tableau 5 - Dimensionnement des rampes 3.2.1. 21 Figure 58 - Marquage sur carrefour sans axe prioritaire 9.1.2.3. 58
Tableau 6 - Rayons en plan et dévers 3.2.2. 23 Figure 59 - Marquage sur carrefour avec axe prioritaire 9.1.2.3. 58
Tableau 7 - Choix du matériau de renforcement de la couche de roulement 6.1. 39 Figure 60 - Marquage sur carrefour à feu avec sas 9.1.2.3. 59
Tableau 8 - Technique de nettoyage en fonction du type d’aménagement 6.2.1.1. 40 Figure 61 - Marquage sur carrefour avec tourne-à-droite 9.1.2.3. 59
Tableau 9 - Marquage en fonction du type de couloir 9.3. 60 Figure 62 - Figurine cycliste face aux sorties riverains 9.2.3. 59
Figure 63 - Figurine cycliste au droit d’un arrêt de bus 9.2.3. 59
Figure 64 - Figurine cycliste à la rencontre d’un passage piéton 9.2.3. 59

68 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 69
Glossaire
1 • Asphalte à structure monobloc fermée, la traverse 13 • Couloir bus 22 • Intrados 30 • Portance gauche et renforce leur sécurité par
C’est un produit étanche coulé à chaud inférieure faisant office de radier général. Voies de circulation réservées Surface inférieure d’une voûte Capacité d’un sol à supporter un trafic une bonne visibilité. En phase de vert,
(200°C) à base de bitume et aux transports en commun. Elles sont ou du tablier d’un ouvrage d’art. de circulation. cet aménagement n’est pas utilisable.
de minéraux et constitué : 7 • Compréhensibilité aménagées dans le sens de la circulation L’échelle de portance varie de ’0’ à ’4’,
• d’un mastic (bitume naturel de l’aménagement motorisée sur les artères urbaines 23 • Jalonnement partant de sols très déformables 39 • Signalisation horizontale
et/ou de distillation plus de la poudre Qualité de l’infrastructure à rendre fortement circulées lorsqu’on souhaite Dispositif de signalisation en direction (fins argileux – tourbes par exemple) Ensemble des marquages au sol (lignes
d’asphalte naturel ou du filler) son utilisation intelligible d’emblée, isoler les bus des autres véhicules et distance pour une destination à des sols très peu déformables continues et discontinues), lignes d’effet
• d’un squelette minéral sans effort intellectuel particulier, et leur donner la priorité aux carrefours. donnée. Il comprend la mise en place (matériaux insensibles à l’eau). des priorités aux carrefours, indication
(sable plus ou moins gros). et à permettre de saisir immédiatement Elles sont aménagées en contresens de mâts indicateurs aux intersections et de présélection des voies (tourne-à-
Remarque : l’asphalte ne nécessite pas sans hésitation les principes de la circulation générale dans les voies de panneaux rappelant les destinations 31 • Portique gauche, tourne-à-droite, tout droit),
d’énergie de compactage pour sa mise en de fonctionnement. à sens unique pour s’astreindre desservies par l’itinéraire emprunté Passage inférieur en béton armé passages piétons, emprise cyclable aux
œuvre. 8 • Couche d’accrochage des allongements d’itinéraire induits ainsi que la distance restant à parcourir. de faible portée à travée unique pour points singuliers des aménagements,
Couche fine (quelques millimètres), par les plans de circulation. lequel le tablier et les culées ou piédroits figurines, rappels des limitations
2 • Assise (de chaussée) composée d’émulsion de bitume, 24 • Lisibilité d’itinéraire sont encastrés rigidement et reposant de vitesse ou autres dangers.
Ensemble structurel d’une chaussée, permettant de garantir le collage 14 • Culée de pont Qualité de l’aménagement à sur le sol de fondation par
comprenant les couches suivantes : de la couche de roulement Appui extrême d’un ouvrage d’art se différencier par rapport aux autres l’intermédiaire de semelles filantes ou 40 • Signalisation verticale
• couche de fondation, sur la structure de chaussée. dont le rôle est de transmettre les efforts modes de circulation. La lisibilité de pieux (dans le cas de mauvais sols). Ensemble des panneaux d’indication,
• couche de base. Remarque : lorsque la couche d’accrochage issus du tablier vers le sol support concerne à la fois les cyclistes incités de danger, d’interdiction ou d’obligation,
est complétée par un gravillonnage, par l’intermédiaire des fondations. à emprunter les aménagements réservés 32 • Potelet d’intersection, de direction et
3 • Bande cyclable elle devient un enduit superficiel assurant et les automobilistes dont l’attention est Elément vertical du mobilier urbain d’information. Ils sont installés sur mâts
Voie aménagée sur la chaussée, réservée le maintien de l’humidité des couches 15 • Cyclo-pédestre attirée sur la présence des deux-roues. généralement en acier, alu ou fonte, implantés sur accotement ou sur îlot,
exclusivement aux cycles et séparée du inférieures et peut être utilisée comme Il s’agit le plus souvent de pistes destiné à contraindre le stationnement et sur des portiques au-dessus de la voie.
reste du trafic par un simple marquage couche de roulement. de loisirs, anciens chemins de hallage 25 • Lux illicite ou à neutraliser les accès.
discontinu voire continu dans certaines le long des canaux. La promenade Unité de l’intensité lumineuse. 41 • Tablier
sections où elle est à contre sens. 9 • Couche de base et la pratique du vélo se font sur un seul 33 • Profil en long Elément structural d’un pont supportant
Généralement unidirectionnelle, elle est Couche intermédiaire, de 12 à 15 cm et même espace, constitué par 26 • Passage supérieur Coupe longitudinale d’une voirie faisant l’ensemble des superstructures
implantée à droite de la voie de circula- d’épaisseur en moyenne, permettant un chemin revêtu généralement On désigne par ce terme un ouvrage tel apparaître les pentes et rampes avec et charges d’exploitation, reposant
tion lorsque les cyclistes circulent dans de rigidifier la structure en surface. de matériaux enrobés. que la voie secondaire passe au-dessus leurs raccordements circulaires (arcs sur des appuis sur lesquels il reporte
le même sens que les véhicules, et à Elle est située juste en dessous de la voie principale prise pour référence. de paraboles assimilés à des rayons). les sollicitations reçues.
gauche lorsque la bande est à contre de la couche de roulement. Dans le cas 16 • Dévers
sens. Elle est obligatoire pour les cyclistes des pistes cyclables, celle-ci est Inclinaison transversale de la chaussée 27 • Passages inférieurs 34 • Rampe 42 • Topologie de réseau
à condition qu’elle ait fait l’objet généralement constituée d’une grave exprimée en pourcentage et destinée Cette notion identifie les ouvrages Plan incliné exprimé positivement Notion qui définit la structuration
d’un arrêté définissant les conditions non traitée ou d’un béton de ciment. à compenser la force centrifuge en de franchissement précisant le passage en mètre par mètre ou en pourcentage du réseau : origine, destination,
de circulation et qu’elle soit signalée Remarque : dans le cas d’un béton modifiant la direction de la composante de la voie secondaire par rapport dont le sens de circulation correspond itinéraires, sens, nœuds, etc.
par le panneau B 22a. de ciment, la couche de base et la couche verticale. Relèvement du bord extérieur à la voie principale. conventionnellement à celui
de roulement sont confondues. de la chaussée vers le centre du virage. En ce sens, les pistes cyclables sont de la montée (par opposition à la pente 43 • Travée
4 • Bande dérasée jusqu’à nouvel ordre toujours considérées exprimée négativement et dont le sens Partie de tablier comprise entre
Espace latéral de dégagement entre 10 • Couche de fondation 17 • Dévers inverse comme secondaires par rapport de circulation correspond à celui deux piles successives.
la voie cyclable et le fossé, la clôture Couche inférieure et complémentaire Inclinaison transversale de la chaussée aux axes de circulation automobile. de la descente).
ou tout autre obstacle linéaire dont à la couche de base, souvent nécessaire exprimée en pourcentage, orientée Les passages inférieurs pour cyclistes 44 • « Zone piétonne »
le cheminement cyclable doit être écarté sur des sols à faible portance involontairement vers l’extérieur sont pour l’essentiel les ponts cadres, 35 • Rayon rentrant Espace réservé exclusivement
pour des raisons de sécurité. (sols déformables de type P0 et P1) du virage et tendant ainsi à augmenter les buses métalliques et les tunnels. Raccordement circulaire de profil aux piétons. Le régime des voies
Généralement constitué de grave, ou soumis à de forts trafics les effets de la force centrifuge. en long à courbure concave et dont piétonnes à Strasbourg autorise
son niveau doit être légèrement inférieur (cas d’une circulation P.L.). 28 • Pile de pont le centre est situé vers le ciel (rayon les livraisons entre 6 h et 11 h
(3 à 4 cm) à celui de la piste pour ne pas Dans le cas des pistes cyclables, 18 • Émergence Appui intermédiaire d’un ouvrage exprimé positivement par convention). et en condamne les accès le reste
s’opposer à l’évacuation et au drainage la couche de fondation est généralement Regards, bouches à clés, etc., nécessaires supportant les sollicitations transmises du temps. Les cyclistes y sont autorisés
des eaux précipitées et ruisselant constituée d’une grave non traitée à l’entretien et l’exploitation des réseaux par le tablier au travers d’un appui fixe 36 • Rayon saillant sous réserve de rouler au pas
sur la piste. de type A de 20 à 40 cm d’épaisseur. enterrés. ou glissant et les reportant pas Raccordement circulaire de profil en présence de piétons et de mettre
ses fondations sur le sol support. en long à courbure convexe et dont pied à terre si la foule les y contraint.
5 • Béton bitumineux 11 • Couche de forme 19 • Extrados le centre est situé vers le centre
Il s’agit du produit résultant du mélange Couche inférieure permettant Surface supérieure d’une voûte 29 • Piste cyclable du globe terrestre (rayon exprimé 45 • « Zone 30 »
et de la mise en œuvre à chaud d’améliorer la qualité du sol support ou du tablier d’un ouvrage d’art. Chaussée cyclable exclusivement négativement par convention). Zone de taille relativement réduite
d’un squelette minéral composé dans le cas d’une portance très faible réservée aux cycles, aménagée dans (quelques rues) où la vitesse automobile
de granulats et de fines dans ou hétérogène. Cette couche peut être 20 • Flux (de circulation) l’emprise du trottoir ou en site propre et 37 • Repère podotactile est limitée à 30 km/h. L’aménagement
des proportions granulométriques constituée soit par un apport de gravier Mesure de l’importance d’un trafic généralement séparée physiquement de Ce qui est sensible au pied et est utilisé « zone 30 » est ponctué
bien déterminées et d’un bitume dont tout venant, soit par un traitement sur un itinéraire en nombre d’éléments la chaussée. Elle est bidirectionnelle à l’attention des personnes mal- d’une signalétique d’entrées/sorties
le type est adapté au climat et au trafic du sol en place (en général, à la chaux passant par unité de temps. dans le cas d’itinéraires de liaison et voyantes suivant la norme NFP 98-351. fortement reconnaissable, incitant
supporté. ou au ciment, cas fréquent des pistes Par exemple, on considère qu’un trafic unidirectionnelle implantée de part et les automobilistes à prendre en compte
Hormis les enrobés spéciaux, les bétons cyclables). cycliste est important quand le flux d’autre de la chaussée lorsque le bâti se 38 • Sas (cycliste) les piétons et les cyclistes.
bitumineux sont peu perméables, mis correspondant est supérieur densifie et que le potentiel de cyclistes Aménagement propre aux carrefours C’est une zone où l’on privilégie la vie
en œuvre en couche de roulement 12 • Couche de roulement à 1500 cyclistes/jour (cf. § 3.1.2.). est présent des deux cotés de la voie à feux et réservé aux cyclistes. Il s’agit locale, la modération de la vitesse
sur une épaisseur variable en fonction Appelée aussi revêtement de surface, afin d’éviter les traversées d’un espace long de 2,50 m au minimum favorisant la mixité des flux.
de l’usage souhaité (renforcement cette couche assure le confort 21 • Hauteur libre intempestives. et de la largeur d’un sens de circulation, Toutefois, en termes de circulation,
de la structure de la chaussée, des usagers par son adhérence C’est le dégagement vertical à respecter Elle est obligatoire pour les cyclistes situé juste en amont de la ligne d’effet la priorité reste celle des automobilistes.
rétablissement des qualités de surface et sa lissité. entre la crête de la voie franchie comme pour les bandes cyclables sous des feux. Cet aménagement permet
ou entretien préventif, etc.). Elle est peu épaisse (3 à 5 cm) et le plus et l’intrados du tablier. Elle est égale réserve de l’existence d’un arrêté aux cyclistes de s’avancer en tête
souvent constituée d’un sable enrobé au tirant d’air réglementaire augmenté définissant les conditions de circulation de la file d’attente automobile en phase
6 • Cadre (cas des pistes cyclables). d’une marge généralement égale et de la présence du panneau B 22a. de rouge pour leur faciliter le tourne-à-
Passage inférieur en béton armé, à 10 cm.

70 • Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg Guide des aménagements cyclables - Communauté Urbaine de Strasbourg • 71
Les auteurs
Ce document a été élaboré
par la Communauté Urbaine de Strasbourg,
à l’initiative de la Direction des Déplacements,
et notamment de Messieurs Hoffmann, Geyer et Pesenti.

Le groupe de travail était composé de


Jean-René Oury, service de la Voirie - bureau d’études
Eric Martinez, service de la Voirie - bureau d’études
Gilles Brochard, service de la Voirie - bureau d’études
Marc Peter, service de la Voirie - bureau d’études
Colette Heckly, service de la Voirie - section territoriale
Frédéric Schnarr, service de la Voirie - ouvrages d’art
Norbert Raith, service de la Voirie - ouvrages d’art
Serge Andonian, service de la Voirie - laboratoire
François Heitz, service CSE - régulation trafic
Benoît Wolff, service CSE - régulation trafic
Jean-Luc Marchal, service CSE - mission vélo
Huguette Hecker, service CSE - signalisation
Pierre Staub, service CSE - transports en communs
André Euller, service CSE - éclairage
Benoît Weinling, service Propreté - nettoiement
Géraldine Prudence, service Propreté - nettoiement

Les illustrations ont été réalisées par


Schémas et figures
Jean-René Oury, service de la Voirie - bureau d’études
Eric Martinez, service de la Voirie - bureau d’études
Gilles Brochard, service de la Voirie - bureau d’études
Photos
Ernest Lemmel et le bureau d’études Voirie
Croquis humoristiques
Thierry Tugend, service CSE - éclairage

Mise en forme
Noëlla Nock, service de la Voirie - bureau d’études

Suivi du dossier
Nazanine Wiart, service des Relations extérieures des déplacements

Mise en page
Dans les villes

Communauté Urbaine de Strasbourg


1, place de l’Étoile • 67070 Strasbourg cedex
Tél. 03 88 60 90 90

http://www/transports-strasbourg.org

Première édition : 1998