Vous êtes sur la page 1sur 33

Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

I - Introduction :

Nous avons déterminé lors des chapitres précédents les sollicitations revenant aux éléments
structuraux (principaux et secondaires) dues aux charges permanentes, d’exploitation et aux
forces sismiques, leurs combinaisons nous ont permis d’avoir le cas de sollicitation le plus
défavorable pour chacun des éléments.

L’objectif du présent chapitre est de ferrailler les portiques et les voiles de notre structure, et
ce en se fixant aux résultats obtenus précédemment ainsi qu’aux règles de calcul et
règlementation : BAEL, CBA 93 et le RPA99 /2003.

II - Ferraillage des voiles :

Les voiles pleins en situation durable et transitoire sont sollicités par un effort de compression
centré mais dans le cas d’une situation accidentelle ils sont sollicités par un moment
fléchissant et un effort tranchant dû aux charges horizontales et un effort de compression dû
aux charges verticales. Ces trois efforts nous donnent un calcul à la flexion composée en se
basant sur les règles «BAEL91» et les recommandations du « RPA99v2003 ».

Ils seront calculés en « flexion composé » (en SA) et en «compression centrée » (en SDT)
et ils nécessiteront une disposition de ferraillage qui est la suivante :

 Des aciers verticaux.


 Des aciers horizontaux.
 Des aciers transversaux.

Les combinaisons à prendre en compte sont :

 Combinaison fondamentale :

ELU: 1.35 G + 1.5 Q (CBA 93-art B.8.2).

ELS: 1.35 G + 1.5 Q (CBA 93-art B.8.2).

 Combinaison accidentelle :

G+Q (RPA99v2003-art 5.2-combinaison 5-1).

G ± 0.8 E (RPA99v2003-art 5.2-combinaison 5-2).

II-1 Etapes des calculs :

II-1-a Flexion Composée :

La section en flexion composée peut être :

 Partiellement comprimée « SPC ».


 Entièrement comprimée « SEC ».
 Entièrement tendue « SET ».
 Acier Verticaux
Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 1
Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

La vérification au flambement doit être effectuée puisque l’effort normal est un effort de
compression (N>0) :

lf e1
≤ max(15 ; 20 ¿ )¿
h h

M l
e1 e0 ea; e 0= ; e a=max ⁡(2 cm; )
N 250

 e0 : l’excentricité de l'effort normal N par rapport au centre de gravité de la section.


 ea  : excentricité additionnelle traduisant les imperfections géométriques initiales.
 l  : hauteur d’étage.

Pour tenir compte du flambement une excentricité e2 est à calculer :

3 ×l 2f
e 2=( )
10 4 × h
×(2+α . ∅ )

Avec : l f =0.7 ×l

 h : Hauteur de la section considérée (longueur du voile)


  : Rapport de la déformation finale due au fluage et à la déformation instantanée sous
la charge considérée, ce rapport est généralement pris égal à 2.

 Détermination des sollicitations :

On fait les calculs pour le cas le plus défavorable des 3 combinaisons (qui donne le plus grand
ferraillage):

MG +MQ+ME → {Mmax, Ncorr}

1.35MG+1.5MQ → {Nmax ; Mcorr}

0.8MG± ME → {Nmin ; Mcorr }

 Détermination de la nature de la section :

Suivant la position de l’axe neutre et les efforts qui lui sont appliqués, la section peu être :

 Section entièrement tendue SET.


 Section partiellement comprimée SPC.
 Section entièrement comprimée SEC.

SET :

Une section est dite entièrement tendue si « N » est un effort normal de traction et le centre de
pression se trouve entre les deux nappes d’armatures.

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 2


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

SPC :

Une section est dite partiellement comprimée si :

 « N » est un effort de traction et le centre de pression se trouve en dehors des


armatures.
 « N » est un effort de compression et la condition suivante est vérifiée : μbua ≤ 0,48

SEC :

Une section est dite entièrement comprimée si « N » est un effort de compression et la


condition suivante est vérifiée :

μbua > 0.48

Ce type de ferraillage se fait à l’aide d’abaques de calcul.

 Acier Horizontaux

Selon l’article 7.7.4.2 du RPA99v2003, les barres horizontales doivent être munies de
crochets à 135° ayant une longueur de 10 Ф.

Dans le cas où il existe des talents de rigidité, les barres horizontales devront être ancrées sans
crochets si les dimensions des talons permettent la réalisation d’un ancrage droit.

La détermination des armatures horizontales est la suivante :

Ah =0.15 % × b× h

 Détermination des armatures transversales :

Ils sont perpendiculaires aux deux faces du voile, ces armatures sont généralement des
épingles au nombre de quatre par mètre carré .

La détermination des armatures transversales reprenant l’effort tranchant se fait par


l’inégalité suivante :

At γ ×(τ u −0,3. k . f t 28)


≥ s
b0 S t 0,9. f e .(cos α+ sin β )

 Contrainte limite de Cisaillement :

Selon BAEL91 :

L’article A.5.1, 2 du BAEL91 limite la contrainte de cisaillement dans le cas d’armatures


normales à la fibre moyenne à la plus basse des deux valeurs :

Vu 0,2. f c28
τu= ≤ τ´u=min ⁡( ; 5 MPa)
b0 .d γb

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 3


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Selon RPA99/version 2003 :

1,4. V u
τu= ≤ τ´u =0,2. f c 28
b0 . d

Avec : d =0,9.h

 Pourcentage minimum des armatures :

Le pourcentage minimum d'armatures verticales et horizontales des voiles pleins et


des trumeaux est donné par le RPA99v2003 et le BAEL91 comme suit:

 Globalement dans la section du voile : A g ≤ 0,15 % × b0 ×h


 En zone courante : AC ≤ 0,1% ×b 0 × h
 Section totale d'armatures verticales de la zone tendue : At ≤ 0,2 % × b0 × h
 ht : la hauteur de la zone tendue : ht =h−( α × d )
f t 28
 Condition de non fragilité : ACNF =0,23. b0 . d .
fe

 Disposition constructive :

Les dispositions constructives réglementaires relatives aux choix et à la mise en place des
armatures des voiles sont contenues dans les articles 7.7.4.1 et 7.7.4.3 du RPA99v2003 et sont
données comme suit :

1- L’espacement S des barres horizontales et verticales doit être :

S=min ⁡(1 , 5 a ; 30 cm) ; a = épaisseur du voile

2- Les barres verticales des zones extrêmes devraient être ligaturées avec des cadres
horizontaux dont l’espacement ne doit pas être supérieur à l’épaisseur du voile.
3- Les barres verticales du dernier niveau doivent être munies de crochets à la partie
supérieure, toutes les autres barres n’ont pas de crochets (jonction par
recouvrement).
4- A chaque extrémité du voile (trumeau) l’espacement des barres doit être réduit de
moitié sur 1/10 de la largeur du voile, cet espacement d’extrémité doit être au plus
égale à 15cm.
5- Les deux nappes d’armatures verticales et horizontales doivent être reliées avec au
moins 4 épingles au mètre carré. Dans chaque nappe les barres horizontales
doivent être disposées vers l’extérieur.
6- Le diamètre des barres verticales et horizontales des voiles (à l’exception des
zones d’about) ne devrait pas dépasser 1/10 de l’épaisseur du voile.

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 4


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Figure VII-1 : organigramme de la flexion composée

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 5


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

II-1-b Compression Centrée :

M h
Dans le cas ou : e= ≤  ; Le calcul en compression s’effectue de la manière suivante :
N 6

 Vérification du flambement

lf
Pas de flambement si   50  avec ¿ √ 12
b0

0,85
α= 2
1+ 0,2×( ❑ )
35

 Calcul d’armature de la section :

La section d’armature répartie sur la totalité de la section est donnée par la


formule :

A S= (( Nα )−( B0,9.f γ ))× fγ


u r c 28

b
c 28

s
Avec : Br =( h−0,02 ) ×(b0 −0.02)

 Armatures minimales :

La section d’armature doit vérifier la section minimale qui est donnée par :

B
avec : U =( b 0+ h ) ×2
(
Amin =max 4 U ; 0,2×
100 ) {B=b0 ×h

On définit 3 zones pour le ferraillage :

Zone I : Niveau : S/Sol, RDC, 1ére et 2éme étage.

Zone II : Niveau : 3éme ; 4éme ; 5éme étage.

Zone III : Niveau : 6éme ; 7éme ; 8éme étage.

II-2 Application :

On prend les voiles 16 et 20 dans la Zone I

a-Acier Verticaux :

γ b=1,15
 Calcul en flexion composée : SA
{ γ s=1

Données : h= 5,5 m ; l = 3,06 m ; d = 4,95 m ; d’= 0,54 m ; b0 = 0,20 m

M corr =24.53 MN . m
{ N min =1,88 MN

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 6


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

M
e 0= =13,05 m
N

l
(
e a=ma x 2 cm;
250 )
=0,02m

Donc : e 1=e 0 +e a=13,07 m

Vérification au flambement :

l f 0,7 l 20 ×e 1
h
=
h
=0,39<max 15;
h ( )
=47.53 → pas de flambement

6 l 2f
e=e1 +e 2 Ave c : e 2= ( 1+α )=0,00052 d’où : e=13,07 m
104 . h

M ¿u=N u ×e=24.57 MN .m

e A =d− ( h2 )+e=15,27 m
M u /a=N u × e A =28,70 MN . m

M u/ a 0,85× f c28
La nature de la section : μbu= 2 avec : f bu= =18,48 MPa
b 0 . d . f bu γb

D’où : μbu=0,317<0,48 → SPC

Vérification des armatures comprimées : μbua =0,317> 0,3 → A's ≠ 0

α 1=1,25 ( 1− √ 1−2 μlu )=0,493

Z1 =d ( 1−0,4 α 1 )=3.972 m

M lu =μlu . b0 . d 2 . f bu=27,17 MN . m

μbu=0,317>0,186 → Pivot B

ε bc =3,5 %
Pivot B →
{
ε s=3,5 % ×
1−α
α
=4,118 %> 2%
→ σ s=500 MPa
σ sc=500 MPa {
' M ua−M lu 2
Au = =6,99 c m
σ sc ( d −d ' )

FS M lu A' u × σ sc
A = + =143,76 c m2
Z ×σ s σs

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 7


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

FC FS Nu 2
A =A − =106,16 c m
σs

Remarque: le ferraillage du voile doit être symétrique à cause de l’effet alternatif du séisme.

Atot 2
s =106,16 c m

b- Pourcentage minimum :
2
 Globalement dans la section du voile : A g ≤ 0,15 % × b0 ×h → A g =16,5 c m
2
 En zone courante : AC ≤ 0,1% ×b 0 × h→ AC =11 c m
 Section totale d'armatures verticales de la zone tendue : At ≤ 0,2 % × b0 × h →

At =22,23 cm ²

f t 28
 Condition de non fragilité : ACNF =0,23. b0 . d . → A CNF =9,56 cm ²
fe

γ b=1,5
c -Compression centrée : SDT
{
γ s =1,15

Données : h= 5,7 m ; l = 3,06 m ; d = 5,13 m ; b0 = 0,20 m ; l f =2,142 m

N u=2,78 MN

lf
¿ √ 12=37,1<50 → Pas de flambement
b0

0,85
α= 2
=0,701
1+ 0,2× ❑
35 ( )
Br =( h−0,02 ) × ( b0−0.02 )=( 5,7−0,02 ) × ( 0,20 ×0,02 )=0,986 m2

Nu B f f
ACC
s =
(( ) ( ))
α
− r c 28 × c28 =−854,13 c m 2
0,9. γ b γs

ACC
s < 0→ Le béton est capable de résister seul à l’effort de compression, il suffira de disposer

les armatures minimales.

B
(
Amin =max 4 U ; 0,2×
100 )
=45,6 c m 2

 Conclusion :

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 8


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

La section d’armature à prendre en compte est : Aadp =106,16 c m 2

On prend : 54T16

Les résultats obtenus pour l’ensemble des voiles aux trois différentes zones sont illustrés dans
les tableaux suivants 

 Sens longitudinal :

V1, V2 (h= 2,35 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
Ac N
N M As Acnf Ag At As Amin A adp
Zone Nature (cm² (MN
(MN) (MN.m) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²)
) )
1,56 3,023 SPC 34,795 4,086 7,05 4,7 5,796 2,142 -331,67 20,4 34,795
Zone I
1,42 2,92 SPC 33,221 4,086 7,05 4,7 5,796 2,142 -331,67 20,4 33,221
1,101 2,117 SPC 22,854 4,086 7,05 4,7 6,608 1,95 -337,97 20,4 22,854
Zone II
0,743 1,839 SPC 19,413 4,086 7,05 4,7 6,608 1,95 -337,97 20,4 20,4
Zone 0,468 0,715 SPC 7,434 4,086 7,05 4,7 6,634 0,643 -380,83 20,4 20,4
III 0,316 0,597 SPC 6,225 4,086 7,05 4,7 6,634 0,643 -380,83 20,4 20,4
Tableau XII-1 : ferraillage des voiles V1, V2

V11, V12 (h = 2,35 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
M
N As Acnf Ag Ac At N As Amin A adp
Zone (MN.m Nature
(MN) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (MN) (cm²) (cm²) (cm²)
)
1,568 2,85 SPC 31,936 4,086 7,05 4,7 5,601 2,142 -331,67 20,4 31,936
Zone I
1,42 2,747 SPC 30,399 4,086 7,05 4,7 5,601 2,142 -331,67 20,4 30,399

Zone 1,101 2 SPC 21,086 4,086 7,05 4,7 6,431 1,95 -337,97 20,4 21,086
II 0,743 1,72 SPC 17,678 4,086 7,05 4,7 6,431 1,95 -337,97 20,4 20,4

Zone 0,471 0,682 SPC 6,686 4,086 7,05 4,7 6,456 0,643 -380,83 20,4 20,4
III 0,318 0,563 SPC 5,471 4,086 7,05 4,7 6,456 0,643 -380,83 20,4 20,4
Tableau XII-2 : ferraillage des voiles V11, V12

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 9


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

V3, V4 (h =3,95 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
M Ac
N As Acnf Ag At N As Amin A adp
Zone (MN.m Nature (cm²
(MN) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (MN) (cm²) (cm²) (cm²)
) )
6,86 11,8
Zone 1,95 9,43 SPC 63,15 7,9 6,431 2,66 -590,68 33,2 63,1499
8 5
I
6,86 11,8
1,756 9,294 SPC 61,728 7,9 6,431 2,66 -590,68 33,2 61,7281
8 5
6,86 11,8 13,21
Zone 1,368 6,586 SPC 41,395 7,9 1,87 -616,59 33,2 41,3946
8 5 2
II
6,86 11,8 13,21
0,988 6,308 SPC 39,131 7,9 1,87 -616,59 33,2 39,1307
8 5 2
6,86 11,8 14,00
Zone 0,592 2,009 SPC 11,684 7,9 0,81 -651,36 33,2 33,2
8 5 8
III
6,86 11,8 14,00
0,431 1,892 SPC 10,955 7,9 0,81 -651,36 33,2 33,2
8 5 8
Tableau XII-3 : ferraillage des voiles V3, V4

V9, V10 (h = 3,95 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
M Ac
Zon N Natur As Acnf Ag At N As Amin A adp
(MN.m (cm²
e (MN) e (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (MN) (cm²) (cm²) (cm²)
) )
13,09 59,83
1,95 9,006 SPC 59,839 6,868 11,85 7,9 2,66 -590,68 33,2
Zon 8 9
eI 13,09 58,49
1,756 8,874 SPC 58,495 6,868 11,85 7,9 2,66 -590,68 33,2
8 5
Zon 1,368 6,292 SPC 39,372 6,868 11,85 7,9 13,92 1,87 -616,59 33,2 39,37
e II 3 2
Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 10
Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

13,92 37,14
0,988 6,014 SPC 37,149 6,868 11,85 7,9 1,87 -616,59 33,2
3 9
13,93
0,592 1,926 SPC 11,19 6,868 11,85 7,9 0,81 -651,36 33,2 33,2
Zon 7
e III 13,93
0,431 1,808 SPC 10,458 6,868 11,85 7,9 0,81 -651,36 33,2 33,2
7
Tableau XII-4 : ferraillage des voiles V9, V10

V5,V6 (h =5,7 m) :

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
M Ag Ac N
N Natur As Acnf At As Amin A adp
Zone (MN.m (cm² (cm² (cm²
(MN) e (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²)
) ) ) )
102,0 22,50 102,0
2,14 25,5 SPC 9,911 17,1 11,4 2,91 -884,36 47,2
Zone 2 7 2
I 103,7 22,50 103,7
1,95 25,46 SPC 9,911 17,1 11,4 2,91 -884,36 47,2
3 7 3
48,97 48,97
1,517 17,8 SPC 9,911 17,1 11,4 22,63 2,06 -912,24 47,2
Zone 8 8
II 55,78 55,78
1,132 17,73 SPC 9,911 17,1 11,4 22,63 2,06 -912,24 47,2
4 4
0,654 5,09 SPC 7,487 9,911 17,1 11,4 22,63 0,89 -950,61 47,2 47,2
Zone
III 10,59
0,49 5,06 SPC 9,911 17,1 11,4 22,63 0,89 -950,61 47,2 47,2
8
Tableau XII-5 : ferraillage des voiles V5, V6

V7, V8 (h =5,7 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
M Ag Ac
N As Acnf At N As Amin A adp
Zone (MN.m Nature (cm² (cm²
(MN) (cm²) (cm²) (cm²) (MN) (cm²) (cm²) (cm²)
) ) )

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 11


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Zone 2,14 24,97 SPC 100,708 9,911 17,1 11,4 22,5 2,91 -884,36 47,2 100,708
I 1,95 24,94 SPC 101,799 9,911 17,1 11,4 22,5 2,91 -884,36 47,2 101,799
22,62
1,517 17,44 SPC 47,156 9,911 17,1 11,4 2,06 -912,24 47,2 47,2
Zone 7
II 22,62
1,132 17,37 SPC 53,982 9,911 17,1 11,4 2,06 -912,24 47,2 53,982
7
22,62
0,654 4,99 SPC 7,071 9,911 17,1 11,4 0,89 -950,61 47,2 47,2
Zone 6
III 22,62
0,49 4,96 SPC 10,184 9,911 17,1 11,4 0,89 -950,61 47,2 47,2
6
Tableau XII-6 : ferraillage des voiles V7, V8

 Sens transversale :

V13, V17 (h = 5,5 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
M Ag Ac Ami
N As Acnf At N As A adp
Zone (MN.m Nature (cm² (cm² n
(MN) (cm²) (cm²) (cm²) (MN) (cm²) (cm²)
) ) ) (cm²)
21,12
2,05 21,65 SPC 92,119 9,563 16,5 11 2,78 -854,12 45,6 92,119
Zone 9
I 21,12
1,88 21,6 SPC 94,938 9,563 16,5 11 2,78 -854,12 45,6 94,938
9
21,46
1,46 15,14 SPC 39,893 9,563 16,5 11 1,99 -880,03 45,6 45,6
Zone 5
II 21,46
1,108 15,02 SPC 45,893 9,563 16,5 11 1,99 -880,03 45,6 45,893
5
21,48
0,635 4,38 SPC 5,602 9,563 16,5 11 0,86 -917,09 45,6 45,6
Zone 5
III 21,48
0,483 4,32 SPC 8,348 9,563 16,5 11 0,86 -917,09 45,6 45,6
5
Tableau XII-7 : ferraillage des voiles V13, V17

V16, V20 (h= 5,5 m)

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 12


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
Ag Ac Ami
N M As Acnf At N As A adp
Zone Nature (cm² (cm² n
(MN) (MN.m) (cm²) (cm²) (cm²) (MN) (cm²) (cm²)
) ) (cm²)
21,22
2,05 24,58 SPC 105,373 9,563 16,5 11 2,78 -854,12 45,6 105,373
Zone 8
I 21,22
1,88 24,53 SPC 106,16 9,563 16,5 11 2,78 -854,12 45,6 106,16
8
21,52
1,46 17,19 SPC 50,598 9,563 16,5 11 1,99 -880,03 45,6 50,598
Zone 5
II 21,52
1,108 17,07 SPC 56,479 9,563 16,5 11 1,99 -880,03 45,6 56,479
5
21,54
0,635 4,96 SPC 8,1 9,563 16,5 11 0,86 -917,09 45,6 45,6
Zone 5
III 21,54
0,483 4,9 SPC 10,838 9,563 16,5 11 0,86 -917,09 45,6 45,6
5
Tableau XII-8 : ferraillage des voiles V16, V20

V14 (h = 4,5 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
M Ag Ac N
Zon N As Acnf At As Amin A adp
(MN.m Nature (cm² (cm² (cm²
e (MN) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²)
) ) ) )
Zon 1,52 13,01 SPC 75,725 7,825 13,5 9 16,704 2,07 -704,91 37,6 75,725
eI 1,37 12,93 SPC 78,203 7,825 13,5 9 16,704 2,07 -704,91 37,6 78,203

Zon 1,065 9,09 SPC 28,644 7,825 13,5 9 17,125 1,45 -725,24 37,6 37,6
e II 0,791 8,94 SPC 32,939 7,825 13,5 9 17,125 1,45 -725,24 37,6 37,6

Zon 0,459 2,66 SPC 4,358 7,825 13,5 9 17,141 0,63 -752,13 37,6 37,6
e III 0,423 2,59 SPC 4,706 7,825 13,5 9 17,141 0,63 -752,13 37,6 37,6
Tableau XII-9 : ferraillage des voiles V14

V15 (h=4,5 m)

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 13


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
Ag Ac N Ami
N M As Acnf At As A adp
Zone Nature (cm² (cm² (cm² n
(MN) (MN.m) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²)
) ) ) (cm²)
Zone 1,52 14,71 SPC 78,41 7,825 13,5 9 16,85 2,07 -704,91 37,6 78,41
I 1,37 14,64 SPC 80,844 7,825 13,5 9 16,85 2,07 -704,91 37,6 80,844
Zone 1,065 10,28 SPC 35,979 7,825 13,5 9 17,232 1,45 -725,24 37,6 37,6
II 0,791 10,13 SPC 40,189 7,825 13,5 9 17,232 1,45 -725,24 37,6 40,189
Zone 0,459 2,99 SPC 6,083 7,825 13,5 9 17,237 0,63 -752,13 37,6 37,6
III 0,423 2,93 SPC 6,48 7,825 13,5 9 17,237 0,63 -752,13 37,6 37,6
Tableau XII-10 : ferraillage des voiles V15

V18 (h= 4,5 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
M Ag Ac N Ami
N As Acnf At As A adp
Zone (MN.m Nature (cm² (cm² (cm² n
(MN) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²)
) ) ) ) (cm²)
Zone 2,14 65,72
13,41 SPC 65,726 7,825 13,5 9 16,25 2,93 -676,71 37,6
I 6
1,93 13,29 SPC 69,11 7,825 13,5 9 16,25 2,93 -676,71 37,6 69,11
16,76
Zone 1,503 9,36 SPC 22,016 7,825 13,5 9 2,93 -676,71 37,6 37,6
7
II
16,76
1,081 9,12 SPC 28,523 7,825 13,5 9 2,93 -676,71 37,6 37,6
7
16,76
Zone 0,649 2,76 SPC 1,124 7,825 13,5 9 2,93 -676,71 37,6 37,6
2
III
16,76
0,47 2,66 SPC 4,141 7,825 13,5 9 2,93 -676,71 37,6 37,6
2

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 14


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Tableau XII-11 : ferraillage des voiles V18

V19 ( h= 4,5 m)

Flexion Composée Compression Centrée


SA SDT
N Ag Ac N
M As Acnf At As Amin A adp
Zone (MN Nature (cm² (cm² (cm²
(MN.m) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²) (cm²)
) ) ) )
16,44 73,26
2,14 15,11 SPC 73,266 7,825 13,5 9 2,93 -676,71 37,6
Zone 5 6
I 16,44 73,75
1,93 14,99 SPC 73,758 7,825 13,5 9 2,93 -676,71 37,6
5 8
16,89
1,503 10,55 SPC 29,501 7,825 13,5 9 2,05 -705,56 37,6 37,6
Zone 8
II 16,89
1,081 10,31 SPC 35,867 7,825 13,5 9 2,05 -705,56 37,6 37,6
8
16,89
0,649 3,1 SPC 2,911 7,825 13,5 9 0,89 -743,61 37,6 37,6
Zone 8
III 16,89
0,47 2,99 SPC 5,866 7,825 13,5 9 0,89 -743,61 37,6 37,6
8
Tableau XII-12 : ferraillage des voiles V19

d-Acier Horizontaux :

Ah =0.15 % × b× h=0,15× 0,2 ×5,5 → A h=16,5 cm²

L’article A.5.1.2 du BAEL91 : limite la contrainte de cisaillement comme suit :

Vu 0,2. f c28
τu=
b0 .d
≤ τ´u=min( γb )
; 5 MPa =3,33 MPa

L’article 7.7.2 du RPA99/ ver 2003 :

1,4. V u
τu= ≤ τ´u =0,2. f c 28=0,2 ×25=5 MPa
b0 . d

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 15


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

 Sens longitudinal

Voile h (m) Vu (MN) τu BAEL (MPa) τ´u (Mpa) τu RPA (MPa) τ´u (Mpa)
V1, V2 2,350 0,094 0,222 0,311
V11, V12 2,350 0,086 0,203 0,285
V3, V4 3,950 0,403 0,567 0,794
3,333 5,000
V9, V10 3,950 0,381 0,536 0,750
V5, V6 5,700 1,254 1,222 1,711
V7, V8 5,700 1,229 1,198 1,677
Tableau XII-13 : Vérification des contraintes de cisaillement sens «x-x».

 Sens transversale 

Voile h (m) Vu (MN) τu BAEL (MPa) τu (MPa) τu RPA (MPa) τu (MPa)


V13, V17 5,500 1,046 1,057 1,479
V16, V20 5,500 1,191 1,203 1,684
3,333 5
V14, V18 4,500 0,608 0,751 1,051
V15, V19 4,500 0,693 0,856 1,198
Tableau XII-14 : Vérification des contraintes de cisaillement sens «y-y».

Donc : Les contraintes de cisaillement sont toutes vérifiées.

La détermination des armatures horizontales reprenant l’effort tranchant doit vérifier


l’inégalité suivante :

At γ ×(τ u −0,3. k . f t 28)


≥ s
b0 S t 0,9. f e .(cos α+ sin β )

Avec : k= 1 (il n’ya pas de reprise de bétonnage)

At = 2T10 = 1, 57 cm².

α = 90°

0,9 f e . A t 0,9× 500 ×1,57 ×10−4


D’où: St ≤ = =28,44 cm
b 0 . γ s ( τ u−0,3 k f t 28 ) 0,20× 1,15× ( 1,71−0,3 ×1 ×2,1 )

D’autre part le RPA99/ver2003 limite l’espacement des barres horizontales et verticales


comme suit :

St =mi n ( 1 ,5 a ; 30 cm )=30 cm

On prend : St = 25 cm → At =0,1 × St =2,5 cm ²

Les deux nappes d’armature doivent être reliées au minimum par (04) épingle au mètre
carré. On prendra des épingles de T8.

Conclusion :

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 16


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

La section d’armatures verticales à disposer dans le voile 16,20 (V16, V20), sera donc :

Aadp =106,16 c m 2 , le ferraillage approprié sera de 54T16

Pour les armatures d'effort tranchant, le choix se porte sur des T10 avec un espacement de
15cm.

f- Schémas de ferraillage du voile : Voile 14

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 17


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

III- Ferraillage des Portiques :

III-1 Ferraillage des Poutres :

Les poutres sont des éléments non exposés aux intempéries et sollicitées par un moment
fléchissant et un effort tranchant, donc le calcul se fera à ELU en flexion simple avec une
fissuration peu préjudiciable.

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 18


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Le ferraillage se fera conformément aux règles du C.B.A 93 tous en respectant les


prescriptions du RPA99 (version2003), sous la plus défavorable des sollicitations obtenues
par la superposition des efforts.

III-1-a Ferraillage longitudinal :

 Selon RPA99/version 2003 :

Le pourcentage total minimum des aciers longitudinaux sur toute la longueur de la poutre est
de : Amin =0.5 % b . h

Le pourcentage total maximum des aciers longitudinaux est de :

- 4% en zone courante.
- 6% en zone de recouvrement.

La longueur minimale de recouvrement est de : 5%ϕ en zone III.

Les armatures longitudinales supérieures et inférieures doivent être coudées à 90°.

 Selon BAEL 91 :

f t 28
Condition de non fragilité : ACNF =0.23 ×b 0 × d ×
fe

L’organigramme suivant montre le cheminement de calcul pour la flexion simple :

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 19


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Figure VII-2 : organigramme de la flexion simple

III-1-b Armatures transversales :

 Vérification de la contrainte tangentielle :

Selon le CBA93 (art A.5.1.3), la contrainte tangente maximale d’une poutre dans le cas
d’armatures transversales droites, doit vérifier la condition suivante :

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 20


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Vu 0.2 × f c 28
τu= ≤ τ´u=min ⁡( ; 5 MPa)
b0 .d γb

 Calcul St :
- Selon CBA93 :

b0 h
∅ t =min(∅lmin ; ; )
10 35

St ≤ min 0,9 d
{
40 cm

- Selon RPA99/version 2003 :

Dans la zone nodale : St =min ( h4 ; 12 ∅ )


l

' h
Dans la zone courante : St ≤
2

- Calcul At :

At γ ( τ −0,3 k f t 28 )
≤ s u
b0 S t 0,9 f e (cos α +sin α )

 Application :

Les moments fléchissant maximaux sont donnés pour la combinaison « 1,35NG +1,5NQ » à
l’ELU en situation durable et transitoire (SDT)

Le portique le plus chargée «4-2» :

Données :

0,85
d= 0.9h ; f bu= × f c 28 avec : f c28 =25 MPa
γb

b 0 (m) h (m) d (m) f bu (MPa) γb γs


0.3 0.4 0.36 14.17 1.5 1.15

 Ferraillage en Appui :

Muappui = -0.09174 MN.m

0.09174
μbu= =0.166 ˂ 0.186 → Pivot A → A'S=0
0.3 ×0.36² × 14.17

f e 500
→ε s=10 ‰ → σ s= = =434,78 MPa
γ s 1.15

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 21


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

α = 1.25(1−√ 1−2 μ bu)=0,229

Z = d (1-α) = 0,327 m

Mu
Au = → Auappui=6,45 cm ²
z ×σ s

 Ferraillage en travée :

Mutravée = 0.03813 MN.m

0.03813
μbu= =0.069<¿0.186 → Pivot A → A'S=0
0.3 ×0.36² × 14.17

α = 1.25(1−√ 1−2 μ bu)=0,089

Z = d (1-α) = 0,347 m

Mu
Au = → Auappui=2,53 cm ²
z ×σ s

 Ferraillage minimum :

Selon BAEL91, condition de non fragilité :

f t 28 2,1
ACNF =0.23 ×b 0 × d × =0,23 ×0,3 × 0,36 × → A CNF=1.043 c m2
fe 500

 Vérification de RPA99/version 2003 :

Art7.5.2.1 du RPA99v2003, le pourcentage minimal des Aciers est de :

Amin =0.5 % b . h=0.5 % ×0,36 ×0,4 → A min=6 c m2

 Ferraillage maximum :

D’après Art7.5.2.1 du RPA99v2003, le pourcentage maximal des aciers est de :

4. B 4 ×0,4 × 0,3
Asmax = = → As max=48 cm ² En zone courante
100 100

6. B 6 ×0,4 × 0,3
Asmax = = → As max=72 cm ² En zone recouvrement
100 100

Les résultats de ferraillage son données par le tableau suivant :

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 22


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

As max (cm²)
M Au Acnf Amin Zone Aadp
Zone Ferraillage
(MN.m) (cm²) (cm²) (cm²) recouvremen (cm²)
courante
t
Appui 0.09174 6.45 1,043 6 48 72 6.45 6T12
Poutre
Travée 0.03813 2.53 1,043 6 48 72 6 6T12
Tableau XII-15 : ferraillage des poutres

 Armature transversal :

Vérification de la contrainte tangentielle :

L’effort tranchant maximal à l’ELU est : Vumax =0.20123 MN

Vu 0,20123
τu= = → τ u=1.86 MPa
b0 .d 0,3 ×0,36

0.2 × f c 28
Et : τ´u =min ( γb )
;5 MPa =min ( 3,33 ; 5 ) → τ´u=3,33 MPa

Vu 0.2× f c 28
Donc : τ u =
b0 .d
=1.86 MPa ≤ τ´u=min
γb ( )
; 5 MPa =3.33 MPa ….. vérifier

Calcul St :

Selon CBA93 :

( 10b ; 35h )=min(10 ; 300


∅ t =min ∅lmin ; 0
;
400
10 35 )
=min (10 ; 30 ; 11.43 ) → ∅ =10 mm t

S ≤ min {0,9 d =0.9 ×36=32,4 → S =32,4 cm


t t
40 cm

Selon RPA99/version 2003 :

Dans la zone nodale : St =min ( h4 ; 12 ∅ )=mi n ( 404 ; 12× 1) → S =10 cm


l t

' h 40 '
Dans la zone courante : St ≤ = → S t ≤20 cm
2 2

Donc : on prend un espacement de 10 cm pour la zone nodale et 20 cm pour la zone de


recouvrement

Calcul At :

At γ s ( τ u −0,3 k f t 28 ) b 0 × S t × γ s × ( τ u−0,3 f t 28 )
≤ → At ≥ <0
b0 S t 0,9 f e ( cos α + sin α ) 0,9 × f e

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 23


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Avec : α : l’inclinaison des aciers transversaux (α= 90°).

k = 1 (pas de reprise de bétonnage).

Selon RPA (art 7.5.2.2) :

At =0,003 × St . b=0,003 ×10 ×30 → A t =0,9 c m 2 … … … .. pour la zone nodale

At =0,003 × St . b=0,003 ×20 ×30 → A t =1,8 c m2 … … … .. pour la zone courante

Donc : on prend 4T8 pour les deux zones.

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 24


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 25


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

III-2 Ferraillage des Poteaux :

Les poteaux sont soumis à un moment fléchissant (M), un effort normale (N) et un
effort tranchant (T), c’est-à-dire sollicités en flexion composée, cependant l’article B-8-1-0
du CBA 93 préconise de considérer les éléments soumis à une « compression centrée » tout
poteau sollicité :

 Par un effort normal de compression.


 Par un moment n’intervenant pas dans les calculs de stabilité et de résistance les
éléments qui lui sont lorsque les excentricités sont faibles (excentricité est de l’ordre
h
de la moitié du noyau central e ≤
6

Les poteaux étant à l’intérieur du bâtiment, ils ne sont donc pas exposés à des environnements
agressifs, nous considérerons la fissuration comme peu préjudiciable.

Le ferraillage sera effectué uniquement sous le couple (Nmax, Mcorr) obtenu pour la
Combinaison : NU = 1,35NG +1,5NQ

III-2-a Ferraillage Longitudinal :

 Selon RPA99/ver2003 :

D’après le RPA99/Ver 2003 (art 7.4.2), les armatures longitudinales doivent être à haute
adhérence, droites et sans crochets. Leur pourcentage en zone sismique III est limité par :

- Pourcentage minimum est de:0,9% b. h en zone III

- Pourcentage maximal est de : {6 %3 %b .bh.enh enzonezonerecouvrement


courante

- Le diamètre minimum est de 12 mm

- La longueur minimale de recouvrement est de 50 Φ

- La distance maximale entre les barres dans une surface du poteau est de 20 cm.

- Les jonctions par recouvrement doivent être faites si possible, à l’extérieur des zones
nodales (zone critiques).

 Selon CBA93 :

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 26


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

f t 28
ACNF =0.23 ×b 0 × d ×
fe

III-2-b Ferraillage Transversale :

 Selon CBA93 :

Vu 0.2 × f c 28
-Pour l’effort tranchant : τ u = ≤ τ´u=min ⁡( ; 5 MPa)-Diamètre ϕt :
b0 .d γb
b0 h
∅ t =min(∅l ; ; )
10 35

At γ s ( τ u−0,3 k f t 28 )
- Espacement : ≤ S ≤min ( 0,9 d ; 40 cm )
b0 S t 0,9 f e ( cos α +sin α ) t max

St min ≥7 cm

 Selon l’art 7.4.2.2 de RPA2003 :

A t ρa .V u

St h1 . f e

Avec : V u: effort tranchant de calcul.

h1: Hauteur totale de la section brute.

f e: Contrainte limite élastique de l’acier d’armature transversale.

ρa : Coefficient correcteur qui tient compte du mode fragile de la rupture par effort
tranchant.

ρa = 2,5 si: λ g ≥5
{
3,5 si : λ g <5

lf lf
Avec : λ g= ou λ g=
a b

λ g: est l’élancement géométrique du poteau.

St : L’espacement des armatures transversales est fixé comme suit :

 En zone nodale : St ≤ 10 cm
b1 h1
 En zone courante : St ≤ min( ; ; 10 ∅ l )
2 2

Où Øl est le diamètre des armatures longitudinales du poteau.

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 27


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

a 1 et b1 :les dimensions de la section du poteau .

At
La quantité d’armatures minimale ( en % ) est données par :
b1 . St

0,3% si : λ g ≥5

0,8% si : λ g <5

Par interpolation si : 3< λ g <5

 Application :

L’effort normal maximum se trouve au niveau : Poteau 2, portique (4-2)

Tout les poteaux sont les mêmes dimensions : (45*45)

a- Ferraillage longitudinal :

1-Calcul l’excentricité :

N max=1,560 MN . m
{ M corr =0,00256 MN . m

M 0.00256 h
e= = =0,0016 ≤ =0,075 → Le calcul se fera en compression centrée avec:
N 1,56 6

N u=1,56 MN . m

2-Calcul l’élancement :

l f l :longeur du fl ambement
λ=
i {f
i: rayon de giration

Selon le CBA93 (art B.8.3.3.1) :

l f =0,7. l 0=0,7 ×3,06 → l f =2,142m

I √12 l f 2,142× √ 12
i=
√ B
→ λ=
a
=
0,45
=16,49< 50 → Pas de Flambement

I : Inertie de la section calculée par rapport à l’axe de flambement.

0,85 0,85
α= 2
= =0,814
16,49 2
1+ 0,2 ( 35λ ) 1+ 0,2×( 35 )
Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 28
Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

3-Section réduite du béton :

A cause des imperfections de réalisation, la section du béton doit être corrigée en relevant

1 cm de chaque coté. On passe alors à une section réduit Br au lieu B.

Br =( a−0,02 ) × ( b−0,02 )=( 0,45−0,02 ) × ( 0,45−0,02 ) → Br =0,1849 m ²

4-Section théorique de l’armature longitudinale BAEL91/Modifier 99 :

γ s N u Br f c 28
As≥
[
fe α

0,9 γ b ]
1,15 1,56 0,1849 ×25
As≥ [
500 0,814

0,9 ×1,5
=−34,67 cm2 ]
→ A s< 0: Les armatures ne sont pas nécessaires, le béton seul peut reprendre l’effort.

Le béton est surabondant, il suffit de prévoir la section minimale.

0,2 % B
Asmin =max ⁡(4 U ; ) Avec : U : Périmètre = (0,45+0,45)*2=1,8 m²
100

0,2 % × 0,45 ×0,45


(
As1= Asmin =max 4 × 1,8 ;
100 )
→ As1 =As min =7,2c m 2

5-Section d’armature longitudinale RPA99/ver 2003 (Art 7.4.2.1) :

 Pourcentage minimal des armatures longitudinales :

As2= Asmin =0,9 % . B=0,9 % × ( 0,45∗0,45 ) → As2= Asmin =18,22 c m2

CBA93:

f t 28 2,1 2
ACNF =0.23 ×b 0 × d × =0,23 ×0,45 × ( 0,45× 0,9 ) × → A CNF=1,76 c m
fe 500

Asfinal =max ( As 1 ; As2 ; A CNF ) → As final =18,22 cm²

 Pourcentage maximum des armatures longitudinales :

Asmax =3 % . b . h=3 % ×0 , 45²→ Asmax =60,75 cm² … .. en zone courante


{ As max=6 % . B=6 % × 0,452 → Asmax =121,5 c m 2 … .en zone recouvrement

On adopte : As = 18,22 cm² → 4T20+4T16

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 29


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

6- La longueur minimale de recouvrement :

50 Ø en zone III, ce qui donne 50 Ø = 100cm

7-L’espacement entre les barres verticale :

Stmax=20 cm en zone III.

9-La longueur de la zone nodale :

h' =max ( h6 =44,33 cm ; b =45 cm; h =45 cm ; 60 cm) → h =60 cm


e
1 1
'

b- Ferraillage transversale :

1-Vérification au cisaillement :

Selon BAEL 91 (article A.5.1.21).

L’effort tranchant maximum est donnée : Vumax = 0,591 MN

Vu 0,0591 0.2 × f c 28
τu= =
b0 .d 0,45 × ( 0,45 × 0,9 )
=0,324 MPa ≤ τ´u=min (
γb )
; 5 MPa =3,33 MPa

La condition est vérifiée donc pas de problème de cisaillement.

 Choix du diamètre transversal :

b0 h 450 450
(
∅ t =min ∅lmax ; ;
10 35 ) (
=min 20 ; ;
10 35 )
→ ∅ t=12.86 mm

2-L’espacement :

St max ≤min ( 0,9 d ; 40 cm )=mi n ( 0,9× 0,9× 45 ; 40 ) → S t max ≤ 36,45 cm

St min ≥7 cm

Selon BAEL91 (article. A.5.1.23) :

At γ s ( τ u−0,3 k f t 28 )

b0 S t 0,9 f e ( cos α +sin β )

Avec : Armatures droites α= β =0 → cosα+sinβ=1

Pas de reprise de bétonnage k =0

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 30


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

A t ×0,9 × f e 2,01 ×10−4 ×500 ×0,9


Donc : St ≥ = =53,95 cm
b0 ×γ s × τ´u 0,45 ×1,15 × 0,324

3-Vérification du pourcentage minimal des armatures transversales :

At . f e A .f 2,01×10−4 ×500
≥ 0,4 MPa → S t ≤ t e = → St ≤ 55,83 cm
b0 . S t 0,4. b0 0,4 ×0,45

Selon RPA99 (art7.4.2.2)

- En zone nodales : St ≤ 10 cm
b1 h1 45 45
- En zone de courante : St ≤ min(
2 2 (
; ; 10 ∅ l )=mi n )
; ;10 × 2 =20 cm
2 2

Donc : on prend 10 cm pour la zone nodale et 15 cm pour la zone courante.

4-Armature At :

Selon l’art 7.4.2.2 de RPA2003 :

A t ρa .V u l
≤   Avec : λ g= f = 0,7 ×3,06 → λg =4,76< 5 donc ρa =3,75
St h1 . f e a 0,45

ρa ×V u ×S t 3,75 ×0,0591 ×0,15 2


D’où : At = = → At =1,48 c m
h1 ×f e 0,45 ×500

Selon RPA 99 Version 2003 article 7.4.2.2 la quantité d’armatures transversales minimale
At
en % est données par :
b1 . St

0,3% si : λ g ≥5

0,8% si : λ g <5

Par interpolation si : 3< λ g <5

Dans notre cas :

λ g=3 → 0,8 %

{
3< λ g =4,76<5 → λ g=4,76 → 0,36 %
λ g=5 → 0,3 %

At
=0,36 → A t=0,36. b1 . S t=0,36× 0,45 ×0,15 → A t =2,43 c m2
b1 . St

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 31


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Donc : on adopte des cadre de T8 (As =2,01 cm²)

trolikju

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 32


Chapitre XII : Ferraillage des éléments principaux

Master structure/USTHB/FGC/2020 Page 33