Vous êtes sur la page 1sur 2

Terminale S – Chimie TP 2a

Chapitre 2

Suivi cinétique par analyse chimique

1 – Principe
On dose une espèce chimique (réactif ou produit du système chimique) à intervalle de temps régulier afin
de voir l’évolution de l’avancement de la réaction.
Pour cela, à divers instants, on effectue un prélèvement du milieu réactionnel, on arrête la réaction de cet
échantillon en réalisant une trempe chimique et on dose une des espèces chimiques présentes.
1. Définir ce qu’est une trempe chimique. Comment la réalise-t-on ? Sur quels paramètres agit-on ?
Comment appelle-t-on ces paramètres ?
2. Rappel : quelles doivent être les caractéristiques de la réaction de dosage ?

2 – Préparation
2.1 – Préparation du milieu réactionnel
Dans un becher de 250 mL, mettre 50,0 mL d’eau oxygénée de concentration C(H2O2) = 6,0.10-2 mol.L-1.
Ajouter 2 mL d’acide sulfurique à 3 mol.L-1 (attention : utiliser des gants et une paire de lunettes).
Préparer séparément 50,0 mL d’iodure de potassium de concentration [I–(aq)] = 0,20 mol.L-1.
Quelle verrerie utilisez-vous pour prélever l’eau oxygénée ?
1. Quelle verrerie allez-vous utiliser pour prélever l’acide sulfurique et l’iodure de potassium ?
Justifier.
2. Pourquoi faut-il attendre avant d’introduire l’iodure de potassium au milieu réactionnel ?

2.2 – Préparation du dosage


Remplir la burette avec une solution de thiosulfate de sodium de concentration [S2O32–(aq)] = 4,0.10-2
mol.L-1.
Préparer tout le matériel pour réaliser la trempe et le dosage.
On dosera 10,0 mL du milieu réactionnel à intervalle de temps régulier dans un petit becher.
Remarque : penser à ajouter de l’empois d'amidon lorsque la couleur dans votre petit
becher devient jaune clair, afin d’accentuer la coloration et de mieux visualiser
l’équivalence (passage du bleu à incolore au lieu de passage du jaune pâle à
incolore).

3 – Etude cinétique de l’eau oxygénée sur les ions iodure


L’action du peroxyde d’hydrogène sur les ions iodures forme du diiode par réaction lente.
On dose le diiode formé par une solution de thiosulfate de sodium afin de suivre l’évolution de
l’avancement de la réaction et la vitesse de la réaction.

3.1 – Le milieu réactionnel


Déclencher le chronomètre lorsqu’on introduit, rapidement, la solution d’iodure de potassium dans le
becher : c’est le milieu réactionnel S que l’on va étudier. Agiter.
Terminale S – Chimie TP 2a
Chapitre 2

Faire des prélèvements de 10,0 mL du milieu réactionnel S et les placer dans des petits bechers pour
réaliser le dosage. Tous les systèmes S1, S2, … et S9 sont identiques.
Sans arrêter le chronomètre, au bout de 1 min, arrêter la réaction dans S1 en ajoutant un peu de glace pilée
dans le petit becher. On relève la date avec précision au moment de l’ajout de glace (entre 1 min ou 1 min
30 maximum pour S1). Faire la même opération pour les prélèvements S2, …à S9 aux dates respectives
(en min) : 3, 5, 7, 9, 12, 15, 18 et 25.

3.2 – Dosage
Doser le contenu du prélèvement après la trempe par la solution de thiosulfate de sodium.

3.3 – Exploitation
On appellera x1 l’avancement de la réaction dans le milieu réactionnel et x2 l’avancement du dosage.
1. Expliquer pourquoi le milieu réactionnel devient de plus en plus coloré. Quelle est l’espèce
responsable de cette coloration ?
2. Ecrire les couples intervenant, les demi-équations électroniques et l’équation de la réaction se
produisant dans le milieu réactionnel (équation 1).
3. Comment qualifier cette réaction du point de vue cinétique ?
4. Faire le tableau d’avancement de cette réaction. En déduire quel est le réactif limitant.
5. Donner la relation entre la quantité de peroxyde d’hydrogène disparue et la quantité de diiode
formée à la date t quelconque.
6. Ecrire les couples intervenant, les demi-équations et l’équation de la réaction de dosage (éq. 2).
7. Faire le tableau d’avancement de cette réaction.
8. Définir l’équivalence et en déduire la relation entre la quantité de diiode présente dans la prise
d’essai et la quantité d’ions thiosulfates versée à l’équivalence.
9. Donner l’expression de l’avancement x2,max en fonction de VE puis celle de x1.
10. Faire un tableau avec les valeurs : t, VE et x1.
11. Tracer la courbe x1 = f (t). Commenter.

4 – Détermination de la vitesse de réaction


1. Déterminer la vitesse volumique aux dates t1 = 4 min et t2 = 14 min.
2. Comment évolue cette vitesse au cours du temps ? Expliquer comment vous visualisez cette
évolution et essayez de la justifier.

Vous aimerez peut-être aussi