Vous êtes sur la page 1sur 28

La lettre du RAMBAM

« Écoute, mon fils, les leçons de ton Père, et ne rejette pas l’enseignement de ta
Mère. » (Proverbes 1 : 8)
Prends l’habitude de t’adresser à toute personne toujours calmement. Ainsi tu
échapperas à la colère, défaut grave qui entraîne au péché. Nos Sages n’ont-ils pas
dit : « Celui qui se met en colère, toutes les formes d’enfer (Guéhinom) s’abattent sur
lui. » selon les paroles de Kohelet (Salomon, l’Ecclésiaste) : « Ôte la colère de ton
cœur et chasse tout mal de ta personne. » – le mal dans ce verset désignant l’enfer
(Guéhinom), comme le montre le verset des Proverbes : « Le méchant s’expose à
l’enfer » (Proverbes 4 : 19, Pr. 14 : 11, Pr. 29 : 16,…). Mais lorsque tu auras chassé
la colère de ton cœur, tu devras cultiver l’humilité qui est la meilleure de toutes les
vertus, comme il est dit : « L’humilité conduit à la crainte de Elohim » (Proverbes 22 :
4). Car étant humble, tu t’interrogeras sans cesse sur ton origine, sur ta destination et
tu prendras conscience de ta fragilité de ton vivant et après ta mort. Tu te rappelleras
qu’après la vie terrestre, tu devras rendre compte devant le Roi des rois, Béni soit-Il,
comme il est dit : « Ne suis-Je pas présent dans les cieux et sur la terre? » (Psaumes
8 : 2, Ps. 57 : 12, Ps. 108 : 6,…)
Lorsque tu méditeras ces vérités, tu craindras ton Créateur et seras gardé de la
faute. Grâce à ces vertus, tu deviendras heureux de ton sort. L’humilité t’apprendra à
respecter tout homme, à le considérer, à t’éloigner de la faute. L’Esprit divin
t’habitera et Sa splendide lumière t’accompagnera vers le monde qui vient.
Maintenant mon fils, sache que celui qui s’enorgueillit en son cœur sur ses
semblables devient rebelle envers le pouvoir céleste, car il se pare ainsi de l’habit du
Roi, comme le proclame le psalmiste : « Elohim est Roi, Sa parure est Majesté. »
(Psaume 93 : 1,…)
De quoi l’homme pourrait-il s’enorgueillir ? De la richesse ? C’est Elohim Qui
appauvrit et enrichit. Des honneurs ? « La richesse et les honneurs appartiennent à
Elohim » dit le verset (Proverbe 8 : 18, 1 Chroniques 29 : 12). De la science ? Lui,
Baroukh Hachem (Béni soit-Il), retire la parole aux fidèles et reprend la connaissance
aux sages (Job 1 : 21, Job 5 : 13). Ainsi, tous les pouvoirs Lui appartiennent. Dans
Sa colère, Il rabaisse les orgueilleux, et par Sa volonté, Il élève les humbles
(Ezéchiel 21 : 26). Sois donc humble et Hachem t’élèvera. C’est pourquoi, je
voudrais t’expliquer comment te conduire dans la voie de l’humilité pour y progresser
sans cesse :
Exprime-toi toujours posément, la tête et le regard tournés vers la terre et ton cœur
élevé au ciel. Baisse ton regard devant ton interlocuteur et considère tout homme
comme ton supérieur : si c’est un sage ou un riche, tu lui devras des égards. S’il est
pauvre et toi plus riche ou plus intelligent, pense en ton cœur qu’il est plus innocent
que toi, et toi plus coupable que lui. S’il faute, c’est par inadvertance, et toi, tu es
responsable de toutes tes paroles et de tous tes actes.
En toutes circonstances, regarde-toi comme te tenant devant Ha Kadosh Baroukh
Hou (Le Saint Béni Soit-Il) et vois Sa divine présence sur toi car Sa Gloire emplit le
monde (Habakuk 2 : 14, Psaume 72 : 19,…). Exprime-toi avec crainte, respect et
timidité, comme le serviteur devant son maître. Si une personne t’interpelle, ne
réponds pas à haute voix mais calmement comme si c’était ton maître.
Étudie la Torah en permanence pour la mettre en pratique. Au moment de quitter le
Livre, cherche dans l’étude ce qui peut être immédiatement appliqué (Josué 1 : 8).
Examine tes actes matin et soir, et tous les jours de ta vie seront emprunts de
repentir. Ôte de toi toutes les préoccupations de la vie courante, au moment de la
prière. Prépare ton cœur face à ton Créateur et purifie tes pensées. Pense tes
paroles avant de les prononcer.
Tel sera ton comportement tout le temps passé ici-bas et tu ne fauteras pas. Ainsi,
tes paroles, tes actes et tes pensées iront dans la voie de la droiture. Ta prière sera
pure, dirigée, agréée devant le Roi Béni soit-Il, comme il est écrit : « Tu prépares leur
cœur, Tu leur tends l’oreille. » (Psaume 10 : 17)
Lis cette lettre une fois par semaine sans faute, afin de l’appliquer et de t’en servir
pour marcher dans la voie de D.ieu. Ainsi, tout ce que tu entreprendras te réussira et
tu mériteras le monde éternel réservé aux justes. Le jour où tu liras cette lettre (le
jour où tu en seras imprégné), ta prière sera exaucée, le Ciel comblera tes vœux à
jamais – Amen.
PEREK CHIRA : LE QUANTIQUE DE LA CREATION

Introduction au Perek Chira

Elle fait partie du Perek Chira, on doit donc la dire.

Introduction

Rabbi dit : Celui qui consacre du temps au Perek Chira en ce monde acquiert le mérite
d'étudier, d'enseigner, d'observer les commandements négatifs et positifs et son étude
persiste. Il échappe à l'instinct du mal, aux accidents fâcheux, aux tourments de la
tombe, à la condamnation de l'enfer et aux souffrances pré-messianiques. Il reçoit la
longévité et mérite de connaître les temps messianiques et le monde futur.

Quiconque dit ce chant en ce monde, mérite de le dire dans le monde futur comme il
est dit - Alors Moïse chanta - il ne faut pas lire - Moïse a chanté - mais - il chantera
dans le monde futur ".

Rabbi Eliezer le Grand dit : Quiconque consacre du temps au Perek Chira chaque jour,
je me porte garant que D.ieu promet qu'il verra le monde futur, qu'il ne fera pas de
mauvaises rencontres, qu'il sera préservé des mauvais penchants, des mauvais
jugements et de toutes sortes de calamités. Continue de tout ton cœur et de toute ton
âme à connaître Ses voies. Observe Ses commandements et Ses décrets. Garde Sa
Torah dans ton cœur et conserve à chaque instant Sa crainte devant tes yeux. Garde
ta bouche et ta langue de tout pêché et culpabilité et Il sera partout où tu iras. Il
t'enseignera le discernement et l'intelligence de toutes choses.

Sache que toutes choses que le Saint Béni soit-il a créé, Il l'a créé pour Sa gloire
comme il est dit : " Tous ceux qui se réclament de Mon Nom, tout ce que pour Ma
gloire j'ai créé, formé, organisé ".

***

Nos sages ont dit : Lorsque David, Roi d'Israël, eut fini la rédaction de ses psaumes, il
ressentit une grande exaltation et demanda à D.ieu : " Existe-t-il au monde un être
créé qui chante Tes louanges mieux que moi ? ". Alors, sur son chemin, une grenouille
l'apostropha et dit : " David, ton exaltation est inutile car je sais beaucoup mieux que
toi chanter et célébrer D.ieu ! Et bien davantage, chacun de mes chants contient trois
mille paraboles comme il est dit " Le Roi Salomon énonce trois mille paraboles par la
parole et mille cinq cent par son chant ".

Mieux encore, j'accomplis une autre ordonnance et voici laquelle : Il existe une
créature qui vit au bord de la mer et tire toute sa substance de l'eau. Quand elle a faim
elle me capture et me mange. C'est là mon décret pour accomplir ce qui est dit : " Si
ton ennemi a faim, donne lui à manger. Si il a soif, donne lui à boire. Ainsi tu attises
les braise sur sa tête et l'Eternel te comblera".
Chapitre I

Les cieux disent :

Les cieux proclament la gloire de D.ieu et le firmament célèbre l'œuvre de Ses mains.

La terre dit :

A l'Eternel appartient la terre et tout ce qu'elle renferme, le globe et ceux qui


l'habitent.

Et : Des confins de la terre nous entendons des chants de gloire pour les Justes.

Le paradis dit :

Réveille-toi rafale du nord ! Accours brise du midi !

Balayez de votre souffle mon jardin afin que ses parfums s'épandent, que mon bien
aimé en goûte les fruits exquis !

L'enfer dit : Car Il rassasia l'âme exténuée et remplit de délices l'âme affamée.

Le désert dit :

Que le désert et le sol aride se réjouissent, que la morne plaine exulte et fleurisse
comme la rose !
Les champs disent :

L'Eternel par Sa sagesse a fondé la terre et par Son intelligence Il a affermi les cieux.

Les eaux disent :

Lorsqu'Il fait entendre le tonnerre, des torrents d'eau s'accumulent dans le ciel.

Il élève des nuées des confins de la terre.

Les mers disent :

Plus que le tumulte des eaux profondes et des puissantes vagues de la mer,

L’Eternel est imposant dans les hauteurs.

Les fleuves disent :

Les fleuves frapperont des mains à l'unisson du chant des montagnes.

Les sources disent :

Chanteurs et joueurs d'instruments de s'écrier : " Toutes nos sources de bonheur


sont en Toi ! ".
Chapitre II

Le jour dit :

Le jour en fait le récit au jour et la nuit le fait savoir à la nuit.

La nuit dit :

Il est beau d'annoncer dès le matin Ta bonté et Ta bienveillance pendant les nuits

Le soleil dit :

Le soleil et la lune s'arrêtent dans leur orbite à la lumière de Tes flèches, à la clarté
fulgurante de Ta lance.

La lune dit :

Il a créé la lune pour fixer Ses fêtes et le soleil connaît le terme de sa course.
Les étoiles disent :

C'est Toi seul qui es l'Eternel, c'est Toi qui as créé les cieux, la voûte céleste des
cieux et leurs armées, la terre et tout ce qui l'habite, les mers et tout ce qu'elles
renferment.

Tu donnes la vie à tous les êtres et les armées célestes se prosternent devant Toi.

Les nuages disent :

Des ténèbres Il se fait une mystérieuse retraite, de l'obscurité des eaux et des
nuages Il s'enveloppe comme d'un pavillon.

Les nuées de gloire disent :

Il charge aussi la nuée de vapeurs humides et disperse les nuages traversés


d'éclairs.

Le vent dit :

Je dirai au nord : " Donne " ! Au sud : " Ne les garde pas prisonniers " !

Ramène mes fils des pays lointains et mes filles des extrémités de la terre !
Les éclairs disent :

Il accompagne la pluie d'éclairs et fait jaillir le vent de ses réservoirs.

La rosée dit :

Je serai pour Israël comme la rosée. Il fleurira comme la rose et plantera ses racines
comme le cèdre du Liban.

La pluie dit :

Ô D.ieu ! Fais ruisseler des pluies généreuses, ainsi tu rétabliras ton héritage si
affaibli !
Chapitre III

Les arbres disent :

Alors les arbres de la forêt résonneront à l'approche de l'Eternel car Il vient pour
juger la terre.

La vigne dit :

Ainsi parle l'Eternel : " Tout comme lorsqu'on trouve un grain de raisin dans sa
grappe et que l'on dit - Ne la détruit pas car c'est un fruit béni - ainsi je me
comporterai avec mes serviteurs et je ne les détruirai pas tous.

La figue dit :

Celui qui veille sur le figuier jouira de ses fruits.

La grenade dit :

Ta tempe est comme une tranche de grenade à travers les tresses de tes cheveux.
La datte dit :

Le Juste fleurit comme le palmier, comme le cèdre du Liban il est élancé.

La pomme dit :

Comme un pommier parmi les arbres de la forêt, tel est mon bien aimé parmi les
jeunes gens.

J'ai brûlé du désir de m'assoir sous son ombrage et son fruit est doux à mon palais.

Les épis de blé disent :

Cantique des degrés. Des profondeurs de l'abîme, je T'ai invoqué Ô Eternel !

Les épis d'orge disent :

Prière d'un malheureux qui se sent défaillir et épanche sa plainte devant l'Eternel.

Les autres épis disent :

Les prairies sont revêtues de troupeaux, les vallées se couvrent de céréales.

Partout des clameurs de joie et des chants !


Les légumes des champs disent :

Tu inondes les sillons. Tu écrases les mottes de terre par des ondées et Tu bénis les
plantations !

Les prairies disent :

Que la gloire de l'Eternel dure à jamais. Que D.ieu se réjouisse de Ses œuvres !
Chapitre IV

Le coq dit : au moment où le Saint béni Soit-Il se retrouve au jardin d'éden avec les
Justes, tous les arbres du jardin se répandent en parfums et chantent et louent D.ieu.
Alors le coq se réveille aussi et lui rend hommage.

Au premier chant il dit :

Rehaussez Ô portes vos frontons, relevez-vous portails antiques afin qu'entre le Roi
de Gloire !

Qui est donc ce Roi de Gloire ?

L'Eternel fort et puissant, l'Eternel héros de guerre !

Au deuxième chant il dit :

Rehaussez Ô portes vos frontons, relevez-vous portails antiques afin qu'entre le Roi
de Gloire !

Qui est donc ce Roi de Gloire ?

L'Eternel D.ieu des armées célestes, c'est le Roi de Gloire à tout jamais !

Au troisième chant il dit :

Justes levez-vous et consacrez-vous à la Torah afin que votre récompense soit


doublée dans le monde futur !

Au quatrième chant il dit :

Sur ton salut je compte Ô Eternel !

Au cinquième chant il dit :

Paresseux ! Jusqu'à quand resteras tu couché ? Quand t’éveilleras-tu de ton


sommeil ?

Au sixième chant il dit :

Ne désire pas trop de sommeil. Ouvre tes yeux et tu auras du pain en abondance.
Au septième chant il dit :

Le temps est venu d'agir pour l'Eternel ! On a violé Ta loi !

La poule dit :

D.ieu donne du pain à toutes Ses créatures car Sa bonté est éternelle.

La colombe dit :

Ainsi qu'une hirondelle je gémissais, je roucoulais comme une colombe, mes yeux
s'élevaient vers Toi Eternel !

Je suis accablée Sois mon garant !

La colombe dit devant l'Eternel :

Maître du monde !

Que sa subsistance soit amère comme l'olive mais prodiguée par Ta main, plutôt que
douce comme le miel par la main de l'homme !

L'aigle dit :

Tu es bien l'Eternel tout puissant, le D.ieu d'Israël !

Réveille-toi pour châtier tous ces peuples, n'épargne aucun de ces malfaiteurs à tout
jamais !
La grue dit :

Rendez hommage à l'Eternel avec la harpe ! Célébrez-le par le luth à dix cordes !

L'oiseau dit :

Même l'oiseau a trouvé un abri, le passereau un nid où il garde ses petits.

Moi je rêvais de tes autels Eternel, Roi des armées célestes, mon Roi et mon D.ieu !

L'hirondelle dit :

De la sorte mon âme chante Ta gloire sans relâche Eternel mon D.ieu à tout jamais
je Te louerai !

Le martinet dit :

Mon secours vient de l'Eternel qui a créé le ciel et la terre !

Le pétrel dit :

La lumière se répand sur les Justes et la joie sur les cœurs droits.
Le hibou dit :

Consolez, consolez mon peuple dit votre D.ieu !

La cigogne dit :

Parlez au cœur de Jérusalem et criez-lui que son temps d'épreuves est fini, que son
péché est pardonné car elle a reçu double peine pour toutes ses fautes.

Le corbeau dit :

Qui prépare au corbeau sa pitance quand ses petits crient vers D.ieu et errent sans
rien manger ?

L'étourneau dit :

Ainsi leur postérité sera remarquée parmi les nations et leurs descendants parmi les
peuples.

Tous ceux qui les verront les reconnaîtront comme une race bénie de D.ieu
L'oie dit :

Rendez hommage à l'Eternel !

Invoquez Son Nom, faites connaître ses hauts faits, entretenez-vous de toutes Ses
merveilles !

L'oie sauvage se déplaçant dans le désert voit qu'Israël se consacre à l'étude de la


Torah et elle dit :

Une voix proclame dans le désert déblayez la route pour l'Eternel !

Nivelez dans la campagne un passage pour notre D.ieu !

Quant à la difficulté de trouver sa nourriture dans le désert elle dit :

Maudit soit l'homme qui place sa confiance en un mortel !

Béni celui qui se confie en l'Eternel et dont l'Eternel est l'espoir !

Les canetons disent :

Tous les rois de la terre Te loueront Eternel après avoir entendu les paroles de Ta
bouche !

Le percnoptère dit :

Je leur ferai entendre mon signal et je les rassemblerai car je les aurai rachetés et ils
redeviendront nombreux comme ils l'ont été.
Le criquet dit :

Je lève les yeux vers les montagnes pour voir d'où me viendra le secours.

La sauterelle dit :

Eternel Tu es mon D.ieu !

Je veux exalter et louer Ton Nom car tu as accompli des merveilles parfaitement
fidèles aux résolutions d'antan

Le lézard dit :

Louez-Le avec des cymbales sonores ! Louez-Le avec des cymbales retentissantes
!

La mouche dit :

Quand elle voit qu'Israël délaisse l'étude de la Torah, une voix dit : " Proclame ! Et
que proclamerai-je ?

Toute chair est comme l'herbe et sa bonté comme la fleur des champs.

L'herbe se dessèche, la fleur se fane mais la parole de notre D.ieu subsiste à jamais
!
Le créateur de la parole :

Paix ! Paix aux lointains et aux proches dit l'Eternel et Je le guérirai !

Les grands cétacés disent :

Louez l'Eternel depuis la terre et les profonds abysses !

Le Léviathan dit :

Rendez grâce au Seigneur car Il est bon et Sa bonté est éternelle !

Les poissons disent :

La voix de l'Eternel retentit sur les eaux !

Le D.ieu de Gloire tonne sur les grandes eaux !

La grenouille dit :

Que Le Nom béni de Son Règne soit béni à jamais !


Chapitre V

Le menu bétail pur dit :

Qui est comme Toi parmi les puissants Ô Eternel ?

Qui est comme Toi paré de Sainteté ?

Inaccessible aux louanges opérant des merveilles ?

Le gros bétail pur dit :

Célébrez D.ieu notre force ! Acclamez le D.ieu de Jacob !

Le menu bétail impur dit :

L’Eternel fait du bien aux bons et à ceux qui ont le cœur droit.

Le gros bétail impur dit :

Le produit de ton travail tu mangeras et le bien sera ton partage.


Le chameau dit :

L'Eternel rugit du haut du ciel ! Du fond de Sa demeure Sainte Il fait retentir sa voix !

Il pousse de violents rugissements contre le lieu de sa résidence !

Le cheval dit :

Vois !

De même que les yeux des esclaves sont tournés vers la main de leur maître, de
même que les yeux de la servante se dirigent vers la main de sa maîtresse, ainsi nos
yeux sont tournés vers l'Eternel jusqu'à ce qu'Il nous prenne en pitié.

Le mulet dit :

Tous les rois de la terre Te rendront hommage après avoir entendu les paroles de Ta
bouche.

L'âne dit :

A toi Seigneur, appartiennent la grandeur et la puissance, la splendeur, la gloire et la


magnificence car tout dans le ciel et sur la terre est Ta propriété.

A Toi Eternel la Royauté et la domination sur toute chose !


Le taureau ou le bœuf dit :

Alors Moché et les enfants d'Israël chantèrent l'hymne suivant à l'Eternel :

Je chanterai pour le Seigneur car Il est souverainement grand, coursier et cavalier, Il


les précipités dans la mer

Les animaux des plaines disent :

Béni soit celui qui est bon et bienfaisant !

Le cerf dit :

Et moi je chanterai Ta puissance, au matin je célébrerai Ta grâce car Tu es une


citadelle pour moi au jour de ma détresse !

L'éléphant dit :

Qu'elles sont grandes Tes œuvres Ô Eternel, infiniment profondes Tes pensées !

Le lion dit :

L'Eternel s'avance comme un héros, comme un guerrier ! Il réveille son ardeur ! Il fait
éclater sa voix ! Il pousse le cri de guerre contre ses ennemis !
L'ours dit :

Que le désert et les villes élèvent la voix ainsi que les bourgades où demeure Kedar
!

Qu'ils chantent les habitants des rochers !

Qu'ils poussent des cris de joie du sommet des montagnes ! Qu'ils rendent hommage
à l'Eternel !

Qu'ils proclament Sa gloire dans les îles !

Le loup dit :

Quel que soit l'objet du délit, menu, bête, vêtement, toute chose perdue que l'on
affirme être sienne, la contestation sera déférée devant le tribunal.

Celui que la justice condamnera paiera le double à son prochain.

Le renard dit :

Malheur à celui qui bâtit sa maison à l'aide de l'injustice et surélève ses


appartements au prix de l'iniquité, qui fait travailler son prochain sans lui remettre de
salaire.

Le lévrier dit :

Justes ! Entonnez des chants en l'honneur de l'Eternel !

Aux hommes droits il sied de Le louer !


Le chat dit :

Je poursuivrai mes ennemis et je les atteindrai !

Point de relâche que je ne les ai détruits !


Chapitre VI

Les rampants, reptiles principalement disent :

Qu'Israël se réjouisse de son créateur, que les enfants de Sion s'enthousiasment


pour leur Roi !

Les gros reptiles disent :

Ta femme sera comme une vigne féconde à l'intérieur de ta maison et tes enfants
comme des plants d'olivier autour de ta table.

Le serpent dit :

L'Eternel soutient ceux qui sont tombés et redresse ceux qui sont courbés.

Le scorpion dit :

L'Eternel est bon pour tous et Sa clémence s'étend à toutes Ses créatures.
L'escargot dit :

Que les pervers soient comme un limaçon qui se dissout en rampant, comme
l'avortant d'une femme qui n'a jamais vu le soleil !

La fourmi dit :

Va trouver la fourmi, paresseux ! Observe sa façon d'agir et deviens sage !

La souris dit :

Tu es équitable en tout ce qui m'arrive car tu as loyalement agi alors que j'étais
coupable.

Le rat dit :

Que chaque souffle loue l'Eternel Béni Soit Il !

Les chiens disent :

Venez ! Prosternons nous devant l'Eternel notre créateur !

***
La prière qui suit ce chapitre fait également partie intégrante du Perek Chira
Prière après le Perek Chira.

Cette prière doit obligatoirement être faite après le Perek Chira

Maître du monde, que par ta volonté, mon D.ieu et D.ieu de mes pères, que par le
mérite du Perek Chira que j'ai lu et étudié, qui est le chant des éléments inertes, du
règne végétal et animal, représentés par un ange saint nommé par l'Eternel béni Soit-
il.

Par l'attachement de la présence divine avec les mondes supérieurs. Que cette étude
soit comme si j'avais apporté un sacrifice au temple. Que cette heure soit une heure
de miséricorde, une heure d'attention, une heure d'écoute. Nous t'implorons et tu nous
réponds. Nous t'invoquons et tu nous exauces.

Que notre lecture et notre étude du Perek Chira monte vers toi comme si nous en
avions compris toutes les allusions et les merveilleux secrets. Fais nous revenir vers
toi, que nous puissions mériter de trouver place dans la source de vie des esprits et
des âmes, comme si nous avions accompli tout ce que nous devions réaliser depuis
nos réincarnations passées et futures. Que nous fassions partie des Justes et des
pieux qui méritent le monde futur.

Exauce toutes nos demandes pour le bien.

(Adressez ici votre supplique).

Que tu sois avec notre cœur et avec nos paroles durant notre réflexion, avec nos mains
durant nos activités.

Envoie nous bénédictions, succès et abondance dans nos actions, relève nous de la
poussière de notre misère et de la boue de notre pauvreté.

Grâce au Perek Chira que les verdicts annoncés soient cléments, que se répande les
bénédictions sur tous les mondes, que nous puissions chanter le Perek Chira dans un
proche avenir, que tu ramènes ta présence divine dans la ville de ta sainteté
rapidement et de nos jours. Amen.

Gaon Rabbi Mordékhaï Gross.

Vous aimerez peut-être aussi