Vous êtes sur la page 1sur 29

Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

LISTE DES TRAVAUX PRATIQUES

TP1 Nivellement géométrique

TP2 Mesure des angles et des distances

TP3 Les procédés de levé


Relèvement d’un point

TP4 Le levé de détails

TP5 Implantation

Mr BELHASSEN Abdessalem
1
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

TP1 Nivellement géométrique


1. Objectif :
La détermination des altitudes d’un point ou d’un ensemble de points à partir d’un repère d’altitude
connue

2. Matériels utilisés :
2.1. LE TREPIED

Il comporte trois branches simples ou doubles, réalisée chacune en 2 parties coulissantes. Les
branches s’articulent à une table métallique, le plateau, au moyen d’écrou à ailettes. Pour raccorder
l’appareil au plateau, il suffit de visser la pompe à vis située sous le plateau à l’intérieur de
l’évidement taraudé pratiqué à la partie inférieure de l’embase de l’appareil.

La pompe de serrage est dotée d’un crochet de suspension d’un fil à plomb, ou bien est
pourvue d’un filetage de fixation d’une canne à plomb.

2.2. LA MIRE

C’est une règle graduée, en bois ou en métal, de longueur 2 à 4 m, en plusieurs éléments


emboitables ou dépliables par charnières.

Fig 1.1. Lecture sur mire

2.3. LE NIVEAU :

Un niveau à lunette se compose :

a- D’une lunette astronomique de grossissement plus ou moins fort (25x) permettant de faire des
lectures précises. Elle comporte :

- Un objectif qui sert à la mise au point de l’image.

- Un oculaire qui sert au réglage des traits de réticule.

Mr BELHASSEN Abdessalem
2
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

- Un réticule constitué par une lame de verre à faces parallèles sur lequel sont gravés des traits
verticaux et horizontaux. Ces traits sont appelés fils de réticules. Leur intersection est appelée
croisée de réticules. L’axe optique de la lunette est défini par le centre de l’objectif et la
croisée de du réticule.

Fig 1.2. Niveau Fig 1.3. Schémas d’un niveau

b- De nivelles, encore appelées niveaux à bulle d’air, qui permettent de s’assurer de l’horizontalité
d’une ligne ou d’un plan.

c- d’un système de vis calantes permettant de rendre l’axe optique horizontal.

d- Limbe circulaire gradué ayant son centre sur l’axe de rotation de la partie mobile. Ce limbe permet
la lecture des angles horizontaux.

Le niveau ne peut faire qu’une rotation autour d’un axe vertical perpendiculaire à l’axe
optique de la lunette. Il permet d’effectuer de nivellement, de mesure de distance et d’angles
horizontaux.

3. Mise en station d’un niveau


Le niveau n’étant pas (ou très rarement) stationné sur un point donné, le trépied est posé sur
un point quelconque. L’opérateur doit reculer après avoir positionné le trépied afin de s’assurer de
l’horizontalité du plateau supérieur. Lorsque le plateau est approximativement horizontal, l’opérateur
y fixe le niveau.

Le calage de la nivelle sphérique se fait au moyen des vis calantes, comme indiqué sur la figure çi
après, en agissant sur les deux vis calantes V1 et V2 (en les tournant en sens inverse l’une de l’autre),
l’opérateur fait pivoter le corps du niveau autour de la droite D3. Il amène ainsi la bulle de la nivelle
sur la droite D2 parallèle à D3. En agissant ensuite sur la vis calante V3, il fait pivoter le niveau
autour de la droite D1 et centre ainsi la bulle dans le cercle de centrage de la nivelle sphérique. Ce
calage n’est pas très précis car la nivelle sphérique est d’une sensibilité relativement faible.

Mr BELHASSEN Abdessalem
3
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

Fig 1.4. Calage de la nivelle sphérique

4. Travail demandé :
Détermination des altitudes des points par cheminements fermés avec points de détails
(cheminements mixtes)

RN

Fig 1.5. Principe du cheminement mixte

Mr BELHASSEN Abdessalem
4
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

4.1. MODE OPERATOIRE :

Soit à déterminer les altitudes des plusieurs points remarquables A, B, C, D, E, F, G et H et


d’un ensemble de points rayonnés (1, 2, 3, 4 et 5) à partir du point reference RN d’altitude connue
ZRN=12,450 m. Pour cela :

- Réaliser la mise en station du niveau sur le point S1 au centre des points RN, 1, 2 et A.

- Placer la mire au point RN et faire une lecture arrière sur RN notée LAR(RN). Noter cette
lecture.

- Placer la mire respectivement aux points 1 et 2 et faire des lectures intermédiaires notées
respectivement LIN(1) et LIN(2) . Noter ces lectures.

- Placer la mire au point A et faire une lecture avant sur A notée LAV(A). Noter cette lecture.

- Déplacer le niveau à la station S2 entre A et B et faire pivoter la mire.

- Réaliser de nouveau une visée vers la mire placée en A et faire une lecture arrière sur A
notée LAR(A). Noter cette lecture.

- Placer la mire au point B et faire une lecture avant sur B notée LAV(B). Noter cette lecture.

Nous avons ainsi une succession de lectures arrières et des lectures avants (remplir le tableau
à la page suivante.

4.2. TRAVAIL DEMANDE :


 Remplir le carnet de nivellement (page suivante)
 déterminer les altitudes des différents points en faisant la compensation selon la valeur des
dénivelées et tout en sachant que :
- Le repère RN a pour altitude : ZRN=12,450 m

- La tolérance de fermeture du cheminement est sous la forme


- Tfch = 2,7 σl 2n
Avec n : le nombre de dénivelées

σl = 1mm : l’écart type sur chaque lecture sur mire.

Mr BELHASSEN Abdessalem
5
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

Compte rendu
Carnet de nivellement
Points Lecture Lecture Lecture Zimes Zicomp Altitude
Arrière Avant Interm C plan de visé Zi (m)
Nivelés + - + -

Mr BELHASSEN Abdessalem
6
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

Etapes de calcul :
Etape 1 : calcul des altitudes des points du cheminement

 Calcul des ΔZimes


ΔZimes = ………………………….

ΔZimes = ………………………….= ………………………….= ………………………….

 Control de calcul des ΔZimes


…………………. = ………………………….

 Calcul de la fermeture du cheminement


fcht = ………………………….

ZRNmes = ………………………….= ………………………….= ………………………….

fcht = ………………………….

Tfcht = ………………………….

 Calcul des corrections Ci


Ci = ………………………….

Ci = ………………………….= ………………………….= ………………………….

 Calcul des dénivelées compensées : ΔZicompensée


ΔZicompensée = ………………………….

 Calcul des altitudes compensées des différents points:


Zicompensée
= ………………………….

Etape 2 : calcul des points de détail (rayonnée)

 Rayonnement
 Calcul de l’altitude du plan de visé : ZPV
ZPV = …………………… = …………..

 Calcul des altitudes des differents points:


Z1 =…………………… = …………..

Z2 =…………………… = …………..

- Contrôle de calcul des altitudes


……..… = …………………….……… = ………………………..

……..… = …………………….……… = ………………………..

Mr BELHASSEN Abdessalem
7
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

TP2 Mesure des angles et des distances


1. Objectif :
Apprendre à effectuer des mesures d’angles et de distances dans le but de calculer les coordonnés des
points

2. Matériels utilisés :

- Station totale
- Trépied
- Réflecteur

3. La station totale :
La station totale comprend essentiellement une lunette mobile dans un plan vertical tournant autour
d’un axe horizontal sur lequel est centré un cercle vertical. L’ensemble peut tourner autour d’un axe
vertical appelé axe principal de l’appareil sur lequel est centré le cercle horizontal.

Fig 2.2. schéma de la station totale Fig 2.3. schéma de principe de la station totale

Mr BELHASSEN Abdessalem
8
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

3.1. Le cercle horizontal : Il comprend deux plateaux concentriques. Le cercle extérieur porte la
graduation (limbe).
3.2. L’axe principal (P) : Il est confondu avec la verticale du point de station et celui autour duquel
tourne l’instrument calé à l’aide d’une nivelle.
3.3. L’axe secondaire (T) : Axe des tourillons, c’est l’axe horizontal autour duquel bascule la
lunette de visée, dans le plan vertical.
3.4. L’axe de visée (O) : C’est le troisième axe passant par l’intersection de deux autres et par le
point visé. Il est matérialisé par la croisée des fils du réticule de la lunette et confondu avec
les axes optiques et géométriques de la lunette.
3.5. Le cercle vertical : Il comprend un limbe solidaire de la lunette et un cercle portant deux
index et leurs verniers.
3.6. La lunette : principe analogue à celle du niveau.

A l’aide de la station totale, on peut effectuer de mesure des angles horizontaux et


verticaux, des distances et de dénivelées.

4. Mise en station d’une station totale


L’objectif de la mise en station est d’assurer l’horizontalité du limbe horizontal et la
verticalité du limbe vertical tout en coïncidant l’axe principal du théodolite avec la verticale passant
par le point de station.

Pour une meilleure mise en station il faut respecter l’ordre chronologique des étapes
suivantes :

4.1. Centrage

La mise à hauteur du trépied s’effectue comme suit :

* Installer le trépied

- Installer le trépied de telle sorte que le plateau soit à peu près horizontal et positionné au
dessus du point de station.

- S’assurer que les jambes du trépied sont placées à intervalles égaux et que les pieds sont
solidement fixés au sol.

* Installer l’instrument

- Installer la station totale sur le plateau du trépied tout en soutenant l’appareil d’une main,
engager la vis de fixation dans l’embase puis la serrer.

* Mise au point sur le point de station

- Après la mise au point du réticule de l’oculaire du plomb optique, le centrer du point de


stationnement dans le réticule s’effectue en agissant sur deux jambes du trépied.

Il faut déplacer deux jambes et regardant à travers l’oculaire du plomb optique , jusqu’à ce
que le point de station soit au centre de la réticule.

Mr BELHASSEN Abdessalem
9
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

4.2. Centrage de la bulle dans la nivelle sphérique

* Raccourcir la jambe la plus proche de la direction de


décentrage de la bulle dans la nivelle sphérique.

* Allonger la jambe la plus éloignée de la direction de


décentrage de la bulle dans la nivelle sphérique.

* Deux jambes du trépied doivent être ajustées pour centrer la


bulle.

4.3. Centrage de la bulle dans la nivelle cylindrique

* Amenez la nivelle torique (t) parallèle à deux vis calantes V1 et V2

* Centrez la bulle au moyen des deux Vis V1 et V2 en agissant


simultanément sur les deux vis en sens inverse l'une de l'autre,
puis faites tourner l'appareil de 200 gr et agissez sur V3

5. Mode opératoire :
5.1. Mesure d’un angle horizontal entre deux directions :

Soit à déterminer le gisement d’une direction SB à partir d’une référence SA (GSA connu)
Pour mesurer l’angle horizontal α de la station S entre les deux directions SA et SB, on
procède de la façon suivante : (voir figure 2-1)
- Mise en station du station totale sur un point S.
- Viser le point A.
- Noter la lecture LA sur la direction SA
- Viser le point B
- Noter la lecture LB sur la direction SB
A
La station totale est graduée dans le sens des aiguilles
d’une montre. L’angle horizontal α entre les deux α B
LA
directions SA et SB est α = LB - LA LB
Zéro du limbe
horizontal

Fig 2.6. Angle horizontal entre deux directions

Mr BELHASSEN Abdessalem
10
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

5.2. Mesure d’un angle vertical :

L’angle vertical VAB d’une direction AB est l’angle que fait la vertical ascendante (qui passe par la
station A) avec la direction AB

VAB

Figure 2-3 : Angle vertical d’une direction

5.3. Technique de mesure de distance

Soit à mesurer avec une station totale au point A et un réflecteur au point B. On vise le réflecteur et
on effectue la mesure de la distance selon la pente Dp. On mesure aussi l’angle vertical VAB et on
peut calculer ensuite la distance horizontale Dh et la distance verticale Dn

DnAB VAB
DPAB hr

B
ha
ZAB

A DhAB

Mr BELHASSEN Abdessalem
11
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

Les mesures de distance se font généralement selon la pente du terrain. Or lorsqu’on reporte en
projection une longueur AB, mesurée selon la pente du terrain, il ya lieu de lui apporter les trois
réduction suivantes. DPDhD0 Dr.

Dp Réduction à Dh Réduction au D0 Réduction à la Dr


l’horizontale niveau zéro projection
distance selon la distance réduite a distance réduite distance
pente l’horizon au niveau zéro réduite à la
projection

RDh
Dh = DP . sin V D0  Dr = D0 ( 1 + ε )
R  Zmoy

6. Travail demandé :
On vous propose de calculer les coordonnées des points P 2 (inaccessible : minerait de mosquée) et P3
(accessible) à partir du point P1 , pour cela :
1- Effectuer les mesures des gisements des directions et des distances Dp de chaque coté et
remplissez le tableau de mesure (page suivante)
2- Calculer la distance réduite à la projection Dr
R1 P3
des cotés du triangle
3- Calculer les coordonnés des points P2 et P3
βmes
On suppose que Dr = D0 = Dh (distances < 100m)
αP3mes

Points X Y Z αP1mes
A1 1000 1000 10 P1
αP2
B1 1002,279 1002,127 9,903
mes
C1 1008,438 999,359 10,008
R1 1000 1012,772 10,042
P2

Compte rendu
1. Tableau de mesure :
Station Points Gisements Dp (m) LV (Gr) Dh (m) hr (m)
visées (Gr)
R **** **** **** *****
…. ….
ha = ….
….. ….
ha = ….

Mr BELHASSEN Abdessalem
12
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

2. Calcul des coordonnés des points P2 et P3


.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

3. Calcul des altitudes des points P2 et P3


.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................................................

.................................................................................................................................................................................

4. Lever de détails du triangle P1 P2 P3 (croquis)

Mr BELHASSEN Abdessalem
13
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

TP3 LES PROCEDES DE LEVER


Relèvement d’un point

1. Objectif :
Déterminer les coordonnées d'un point matérialisé au sol, qui servira à la réalisation du levé
topographique de la zone.

2. Matériels utilisés :

- Station totale
- Trépied
- Réflecteur

3. Principe du relèvement :
Le relèvement consiste à se placer sur un point et viser angulairement d’autres points connus en
coordonnées. Ces visées permettront ensuite de calculer les coordonnées du point stationné.

Il faut d’abord faire une reconnaissance pédestre des lieux pour repérer les points visés et ainsi
pouvoir choisir une bonne station. Elle devra pour cela posséder les caractéristiques suivantes :

o On voit tous les points visés.


o Les points visés ne sont pas trop éloignés.
o Bonnes intersections de visée

Plan de situation

Mr BELHASSEN Abdessalem
14
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

4. Etude théorique :

On détermine les coordonnées d’un point approché Mo à


partir de trois visées de relèvement correctement choisies :
elles doivent être longues et bien réparties autour du point
cherché M et doivent se couper sous un angle favorable
(proche de 100 Grd) mais en évitant les couples de visées
parallèles.
Les coordonnées du point approché Mo sont calculées à partir des formules de Delambre pour le
relèvement, c’est-à-dire :

Ainsi le calcul de relèvement se réduit à un calcul d’intersection à partir de deux points A et B et des
gisements GAM et GBM. Soit M (XM, YM) le point approché de M

(Y B - YA ) tg G BM - (X B - X A ) ou (Y A - YB ) tg G AM - (X A - X B )
Y M -YA  Y M -YB 
tg G BM - tg G AM tg G AM - tg G BM

XM - XA = (YM -YA) tg GAM XM – XB = (YM –YB) tg GBM

5. Travails demandés:

1- Calculer les coordonnées approchées du point Mcal (XMcal,YMcal) à partir des points A1, B1et
C1
2- Effectuez le contrôle nécessaire à partir du point R
3- Déterminer les coordonnés du point Mmes (XMmes , YMmes) à l’aide de la station totale
4- Comparer les résultats

Mr BELHASSEN Abdessalem
15
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

Compte rendu
1. Données :
A chaque groupe, est attribué sur le terrain, 4 points nommés A1, A2, A3 et R1 avec leurs
coordonnées x et y dans le repère IGN.

Points X Y Z
A1 1000 1000 10
B1 1002,279 1002,127 9,903
C1 1008,438 999,359 10,008
R1 1000 1012,772 10,042

Une fois le point de coordonnés inconnus choisi, on le


matérialise par un piquet. On stationne l’appareil dessus
en visant dans le plomb optique.

C1 R1
2. Mesure des lectures horizontales:

Afin de déterminer les coordonnées du point M, chaque groupe doit


effectuer les mesures suivantes avec une station totale graduée dans le sens des
aiguilles d’une montre. A1
B1

Station Points visés lecture horizontales (Gr)

R1 0.0000
A1 …………….
M
B1 …………....
C1 …………..

3. Etapes de calculs:
3.1. Calcul des gisements des visées GA1M et GB1M :
Formule de Delambre pour le relèvement à partir des points A1, B1et C1

Mr BELHASSEN Abdessalem
16
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

HA1B1= ………………………………………………………………

HA1C1= ………………………………………………………………

GA1M = …………………………………………………………………………………..

GA1M = ……………………………

GB1M = ………………………………………………………………………………..

GB1M = ……………………………

3.2. Calcul des coordonnées approchées du point M cal (XMcal,YMcal):

Formule de Delambre pour l’intersection à partir de la base A1B1

YM - YA = …………………………………………………………..……………………

YM = …………………

XM - XA = ……………………………………………………………

XM = …………………

3.3. Déterminer les coordonnés du point Mmes (XMmes , YMmes) à l’aide de la station totale
 Résultat obtenu :

POINT XMme YMme ZM me NUMERO

…………. ………………. …………….. …………… ……………..

Mr BELHASSEN Abdessalem
17
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

TP4 LE LEVE DE DETAILS

1. Objectif :
La réalisation du levé topographique de la zone du projet de construction

2. Matériels utilisés :

- Station totale
- Trépied
- Réflecteur

3. Principe :
Le levé de détails est l’ensemble des opérations intervenant dans un lever topographique et consistant
à déterminer à partir des points du canevas, la position des différents objets d’origine naturelle ou
artificielle existant sur le terrain.

On commence par déterminer les points de canevas puis, lorsque leurs coordonnées sont calculées et
vérifiées, on passe alors au levé des points de détail. On réalise ensuite en utilisant des logiciels de
graphisme le tracé du plan à partir du fichier point et des codes enregistrées sur terrain.

4. Croquis de levé
Chaque levé de détails doit s’accompagner d’un croquis de levé aussi précis, soigné et descriptif que
possible. Ce croquis est d’une aide précieuse, voire indispensable, lors de l’établissement du plan
définitif.

5. Levé avec station totale


La station totale est l’instrument idéal
pour le levé précis d’un grand nombre de
points. La station est équipée d’un
distancemètre, permet de mesurer et
d’enregistrer distances et angles en une
seule manipulation. Ces données peuvent
être enregistrées sur un support
informatique en vue d’un traitement par
ordinateur

Mr BELHASSEN Abdessalem
18
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

6. Déroulement du levé
Lors du déroulement du levé, le porte-réflecteur y dirige les opérations.

Le porte-réflecteur choisit les points à lever et l’ordre dans lequel il les stationne : cela est fonction de
la codification des points et doit être pensé sur le terrain en vue d’un gain de temps lors de la phase
de report. Pour des raisons de visibilité, il peut être ponctuellement nécessaire de modifier la hauteur
de voyant. Une pratique courante est d’utiliser toujours la même hauteur de réflecteur qui devient la
hauteur par défaut égale a la hauteur de l’appareil) et d’utiliser, en cas de problèmes de visibilité, des
hauteurs standard (1,2 m et 2 m) : cela peut permettre de lever certains doutes ou de remédier à des
oublis...

Il peut faire un croquis au fur et à mesure du levé. Dans un souci de gain de temps, il est préférable
qu’une troisième personne effectue ce croquis. À défaut, le porte-miroir peut préparer un croquis du
terrain pendant les temps de déplacement de station et de mise en station ; l’opérateur reportera alors
sur ce croquis les numéros des points levés.

L’opérateur installé derrière la station totale vise à chaque point le centre du réflecteur et déclenche la
mesure. Sur une station total une touche permet de déclencher à la fois la mesure de distance et
l’enregistrement des données. Il peut également faire un croquis du levé et y reporter les numéros des
points levés.

CODE NUMERO X(m) Y(m) Z(m)


10
11
trottoire 12
.
.
50
51
52
.
IPSAS .
.
100
101
102
jardin .
.
.

Mr BELHASSEN Abdessalem
19
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

Levé de détails

R1

A1

Mr BELHASSEN Abdessalem
20
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

TP5 IMPLANTATION

1. Objectifs :
Implanter des points de coordonnées connus à partir d’un point repère et d’une référence.
Implanter une construction et faire le contrôle nécessaire.

2. Matériels utilisés :

- Station totale
- Trépieds
- Réflecteurs

3. Mode opératoire :
 Préparatifs au bureau
- Utiliser le plan numérique (DWG, DXF) de la construction et extraire les coordonnées (x, y)
des points à implanter
- Créer dans la station totale un nouveau fichier (implantation) et enregistrer les coordonnées
des points repères, et des points à implanter.
 Manipulation sur terrain :
- Mise en station de la station totale sur le point repère
- Mise en station du réflecteur avec embase sur la référence
- Suivre les instructions qui se trouvent dans l’annexe d’utilisation de la station totale pour
l’implantation
- Commencer la mesure d’implantation d’angle horizontal: L’angle horizontal dha affiché est
l’angle entre la direction de visé et la direction à implanter
- A l’aide du bouton de blocage horizontal et de la vis de mouvement fin, tourner l’appareil
jusqu’à ce que la valeur dha soit nulle : c’est la direction du point à implanter
- Installer le réflecteur sur la ligne de visée et viser avec précision et presser sur …….. La
différence entre la distance d’implantation et la distance mesurée s’affiche sur l’écran
- Rapprocher ou éloigner le réflecteur dans la même direction jusqu’à ce que la distance
affichée soit de 0 m
- Implanter le piquet

Mr BELHASSEN Abdessalem
21
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

 Liste des points à implanter :

points X Y
p1
p2
p3
p4
p5
p6
p7
p8
p9
p10
p11
p12
p13
p14
p15
p16
p17
p18
p19
p20
p21
p22
p23
p24
p25
p26

Mr BELHASSEN Abdessalem
22
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

GUIDE UTILISATION « STATION TOTALE »

I- Créer un nouveau fichier et enregistrer des points de coordonnés connus

1- Mise en marche de l’appareil

2- Appuyer sur (M) menu

3- Appuyer sur (F1) COLLECT DATA : Ecrire le nom du nouveau dossier

4- Appuyer sur (ENT)

5- Appuyer sur (ESC)

6- Appuyer sur (F3) MEMORY MGR.

7- Appuyer sur (▼) page suivante

8- Appuyer sur (F1) INPUT COORDINATE

9- Appuyer sur (F2) LIST : Choisir le fichier

10- Appuyer sur (ENT)

11- Entrer le numéro du 1ér point

12- Appuyer sur (ENT)

13- Entrer le code du 1ér point

14- Appuyer sur (ENT)

15- Entrer les coordonnées du 1ér point

16- Appuyer sur (ENT)

Insérer le point suivant

Mr BELHASSEN Abdessalem
23
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

II- Visualiser les points enregistrés :

1- Appuyer sur (M) menu

2- Appuyer sur (F1) COLLECT DATA : choisir le fichier

3- Appuyer sur (ENT)

4- Appuyer sur (ESC)

5- Appuyer sur (F3) MEMORY MGR.

6- Appuyer sur (▼) page suivante

7- Appuyer sur (F1) INPUT COORDINATE

8- Appuyer sur (F2) LIST : Choisir le fichier

9- Appuyer sur (ENT)

10- Appuyer sur (F1) LIST

11- Appuyer sur (ESC) : les numéros des points s’affichent

12- Appuyer sur (F1) LIST : le code, le numéro et les coordonnées du point s’affichent

Pour visualiser le point suivant appuyer sur ▼

Mr BELHASSEN Abdessalem
24
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

III- Détermination des coordonnés d’un point isolé : Méthode de relèvement

1- Mise en marche de l’appareil

2- Appuyer sur (M) menu

3- Appuyer sur (F2) MEAS PROGRAM

4- Appuyer sur (▼) P2

5- Appuyer sur (F3) LAYOUT : Choisir votre propre fichier de la liste

6- Appuyer sur (ENT)

7- Appuyer sur (▼) P2

8- Appuyer sur (F2) NEW POINT

9- Appuyer sur (F2) RESECTION : Choisir votre propre fichier de la liste

10- Appuyer sur (ENT) : introduire le numéro du nouveau point à déterminer

11- Appuyer sur (ENT) : introduire le code du nouveau point à déterminer

Mr BELHASSEN Abdessalem
25
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

12- Appuyer sur (ENT)

13- Appuyer sur (F1) DIST RESECTION

14- Entrez la hauteur de l'instrument et Appuyer sur (ENT)

Pour Introduire le 1er point connu.

15- Appuyer sur (F2) LIST : Déplacer la flèche devant le numéro du 1er point à choisir.

16- Appuyer sur (ENT) : les coordonnées du 1er point s’affichent

17- Appuyer sur (F4) YES

18- Entrez la hauteur du prisme du 1er point et Appuyer sur (ENT)

19- Viser le 1èr point et Appuyer sur (F1) MEAS

Pour Introduire le 2ème point connu.

20- Appuyer sur (F2) LIST : Déplacer la flèche devant le numéro du 2ème point à

choisir.

21- Appuyer sur (ENT) : les coordonnées du 2eme point s’affichent

22- Appuyer sur (F4) YES

23- Entrez la hauteur du prisme du 2ème point et Appuyer sur (ENT)

24- Viser le 2ème point et Appuyer sur (F1) MEAS

Pour connaitre les coordonnées du nouveau point

25- Appuyer sur (F4) CALC

Mr BELHASSEN Abdessalem
26
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

IV- Orientation générale de la station & levé de détail :

1- Mise en marche de l’appareil

2- Appuyer sur (M) menu

3- Appuyer sur (F1) COLLECT DATA : Choisir votre propre fichier de la liste

4- appuyer sur (ENT)

5- Appuyer sur (F1) INPUT OCC . PT

6- Appuyer sur (F3) OCC

7- Appuyer sur (F2) LIST : Choisir le numéro du point stationné

8- Appuyer sur (ENT) : Les coordonnées de la station seront affichées

9- Appuyer sur (F4) YES : Descendre pour Insérer la hauteur de l’appareil

10- Appuyer sur (F1) INPUT : Insérer la hauteur de l’appareil

11- Appuyer sur (F4) SAVE

12- Appuyer sur (F4) YES

13- Appuyer sur (F2) INPUT BACKSIGHT

14- Appuyer sur (F3) BS

15- Appuyer sur (F2) LIST : Choisir le numéro du point arrière (connu)

16- Appuyer sur (ENT) : Les coordonnées de la station seront affichées

17- Appuyer sur (F4) YES : Descendre pour Insérer la hauteur du réflecteur

18- Insérer la hauteur de l’appareil et appuyer sur (ENT)

19- Le gisement de la direction connue sera affiché sur l’écran

20- Viser le point arrière et Appuyer sur (F4) YES

L’orientation générale de la station est effectuée, on passe directement vers la réalisation

du lever des points de détails. Appuyer sur (F4) MESURE

Mr BELHASSEN Abdessalem
27
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

IY- Orientation générale de la station & Implantation

1- Mise en marche de l’appareil

2- Appuyer sur (M) menu

3- Appuyer sur (F2) MEAS PROGRAM

4- Appuyer sur (▼) P2

5- Appuyer sur (F3) LAYOUT : Choisir le fichier (IMPLANTATION) de la liste

6- Appuyer sur (ENT)

7- Appuyer sur (F1) INPUT OCC . PT

8- Appuyer sur (F2) LIST : Choisir le numéro du point stationné

9- Appuyer sur (ENT) : Les coordonnées de la station seront affichés

10- Appuyer sur (F4) YES

11- Insérer la hauteur de l’appareil

12- Appuyer sur (ENT)

13- Appuyer sur (F2) INPUT BACKSIGHT

14- Appuyer sur (F2) LIST : Choisir le numéro du point arrière (référence connue)

15- Appuyer sur (ENT)

16- Le gisement de la direction connue sera affiché sur l’écran

17- Viser le point arrière et Appuyer sur (F4) YES

L’orientation générale de la station est effectuée, on passe directement vers la réalisation de

l’implantation des points.

Mr BELHASSEN Abdessalem
28
Travaux pratiques de Topographie Année Universitaire 2019/2020

Pour implanter le 1er point :

18- Appuyer sur (F3) LAYOUT

19- Appuyer sur (F2) LIST : Choisir le numéro du point à implanter

20- Appuyer sur (ENT) : Les coordonnées du point s’affichent

21- Appuyer sur (F4) YES

22- Insérer la hauteur du réflecteur et Appuyer sur (ENT)

23- Le gisement de la direction et la distance entre la station et le point à implanter seront

affichés sur l’écran

24- Appuyer sur (F4) NEXT

25- Le HR el le dHR s’affichent. On tourne l’appareil jusqu'à ce que dHR = 0gr

26- Appuyer sur (F2) DIST

27- Déplacer le réflecteur jusque obtenir dHD = 0

Mr BELHASSEN Abdessalem
29

Vous aimerez peut-être aussi