Vous êtes sur la page 1sur 6

Travaux dirigés : soleil - rayonnement thermique

Exercice N°1 : Trajectoire du Soleil, angle d’incidence, éclairement direct.


Nous sommes en France dans la ville de Nioro du Sahel (48°48’ N, 2°11’ E) le 19 octobre.
1. Que vaut la déclinaison solaire ?
2. Calculez la durée du jour (entre le lever et le coucher).
N.B. en raison de la diffraction, de la diffusion atmosphérique et du diamètre non nul du Soleil, la
durée pendant laquelle le ciel est lumineux est nettement plus longue.
3. Calculez l’heure du lever et celle du coucher en temps solaire vrai (TSV).
4. Calculez les heures locales correspondantes.
5. A quels azimuts se produisent le lever et le coucher ?
6. A midi TSV que valent la hauteur solaire, l’azimut ?
7. A 9h TSV, avec quel angle d’incidence le rayonnement direct éclaire-t-il le plan Est du toit
qui forme un angle de 40° avec le plan horizontal, le faîte du toit étant dans la direction N-S.
8. On suppose que la transmission atmosphérique pour le rayonnement direct vaut 52% : que
vaut l’éclairement direct de la surface du toit ?

Exercice N°2 : Constante solaire, flux total émis par le soleil, intensité, etc.
La figure ci-dessous présente la variation au cours de l’année de l’éclairement d’une surface
normale à la direction Terre-Soleil à la limite de notre atmosphère.

Professeur chargé de cours : Dr Bakary dit Dembo Sylla, Enseignant chercheur à l’ENETP 1
On sait d’autre part que la distance Terre – Soleil varie entre 147,1 et 152,1.109 m. La distance
moyenne vaut 149,597871. 109 m soit par définition 1 U.A. La valeur de la constante solaire est
1367 W/m². Le rayon de la photosphère solaire vaut environ 696.106 m. Le diamètre de la Terre
vaut environ 12,735.106 m.
1. Calculez le flux total (puissance radiative) émis par le soleil à partir de la constante solaire et
de la valeur de l’U.A. Les données pour l’aphélie et le périhélie sont-elles cohérentes avec cette
valeur?
2. Calculez l’étendue du faisceau issu du Soleil et incident sur une surface de 1 m² normale aux
rayons au sommet de l’atmosphère au périhélie.
3. Déduisez en la luminance moyenne du disque solaire.
4. Calculez l’émittance totale du soleil.
5. En supposant que le Soleil suit la loi de Stefan-Boltzmann, déduisez une température
équivalente de corps noir pour la photosphère. Est-elle égale à la température calculée sur la
base de la loi du déplacement de Wien ?
6. Sous quel angle solide verrait-on la Terre depuis le Soleil pour l’aphélie et le périhélie ?
7. Quelle fraction du flux solaire est interceptée par la Terre dans chaque cas ? Que vaut la
puissance correspondante, répartie sur un hémisphère terrestre ?
8. Que vaut l’éclairement énergétique moyen de l’hémisphère éclairé (en haute atmosphère) ?
9. En tenant compte de la transmission moyenne de l’atmosphère, que vaut la puissance moyenne
incidente au sol ?
Le Soleil tire son énergie de la fusion 4 H He. Les masses molaires des isotopes principaux sont
MH = 1,007825 g/mol et MHe = 4,00260 g/mol. La masse solaire (~81% d’hydrogène à l’origine)
vaut environ 2.1030 kg. La vitesse de la lumière dans le vide vaut : c0 = 2,99792458.108 ≈ 3,00.108
m/s. Le Soleil aurait consommée 40% de son hydrogène originel aujourd’hui.
10. Quelle est la vitesse de diminution de la masse solaire (en négligeant les vents solaires) ?
11. En supposant que le soleil puisse consommer 50% de son hydrogène avant de basculer dans sa
phase terminale, quelle serait sa durée de vie restante avant qu’il ne devienne géante rouge ?
Commentez.

Professeur chargé de cours : Dr Bakary dit Dembo Sylla, Enseignant chercheur à l’ENETP 2
Correction du TD N°1
Exercice N°1 :
A) Trajectoire du soleil, angle d’incidence, éclairement direct lieu : Nioro du Sahel (48°48’ N, 2°11’ E)
date : 19 octobre.
1) Déclinaison solaire
Le "rang" du jour dans l’année est (supposée normale) :
J = 31 + 28 + 31 + 30 + 31 + 30 + 31 + 31 + 30 + 19 = 292
Calcul par la formule de Cooper :
( )
* +

Calcul par la formule de Christian Perrin de Brichambaut :


( )
* ( )+

( )

Prenons la moyenne de ces deux valeurs approchées

2) La durée du jour (entre le lever et le coucher) :


On peut la calculer par l’une des deux formules proposées dans le cours :
( )
* +

Avec a latitude du lieu :

On trouve :
[ ( ) ( )]
* +

Avec l’autre formule, en prenant arc.sin de convertir l’arc.cos en degrés, on trouve rigoureusement
le même résultat.
3) Calculons l’heure du lever et celle du coucher en temps solaire vrai (TSV).

Car le lever et coucher du soleil sont placés symétriquement par rapport au midi vrai :
Professeur chargé de cours : Dr Bakary dit Dembo Sylla, Enseignant chercheur à l’ENETP 3
4) L’heure locale correspondante
Le 19 Octobre Nioro du Sahel est encore à l’heure d’été : l’heure locale administrative est décalée
en avance de 2 heures par rapport à l’heure du fuseau de référence (celui du méridien "0" de
Greenwich).
Nioro du Sahel est situé à 2°11’ Est de ce méridien : le soleil s’y lève très tôt. Ce décalage
géographique vaut :

En fin, l’équation du temps doit être évaluée pour le 19 Octobre : n = J = 292

( ) ( )

Le temps vrai est donc en avance de 15,45 mn sur le temps moyen.


On peut en déduire l’avance de l’heure administrative locale sur l’heure vraie par :

Les heures locales du lever et du coucher sont :

5) L’azimut local est donné par :


( ) ( )
( )
( )
Au lever et coucher ( ) ( ) ( ) ( )
L’angle horaire à partir du midi est :
( ) ( )
( )
(L’azimut est positif le matin et négatif le soir).
( ) ( ) ( ) ( )
( )
6) A midi l’azimut local vaut zéro par définition.

Professeur chargé de cours : Dr Bakary dit Dembo Sylla, Enseignant chercheur à l’ENETP 4
De même
( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )
( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

( ) ( ) ( )

Comme h doit être une fonction croissante de et décroissante de , la bonne solution est :

( )

On peut aussi déduire la hauteur solaire d’une réflexion géométrique dans le plan méridien.

7) à 9h TSV : ( )

La formule générale donnant le cos de l’angle d’incidence se simplifie :


( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )
( ) ( ) ( ) ( ) ( ) [ ( ) ( ) ( ) ( ) ( )]
( ) ( ) ( ) ( ) ( ) [ ( ) ( ) ( ) ( ) ( )]
( )
8) Le Flux extraterrestre

( )
} ⁄

( ) ⁄

Professeur chargé de cours : Dr Bakary dit Dembo Sylla, Enseignant chercheur à l’ENETP 5
Exercice N°2 :

Professeur chargé de cours : Dr Bakary dit Dembo Sylla, Enseignant chercheur à l’ENETP 6

Vous aimerez peut-être aussi