Vous êtes sur la page 1sur 74

L’intelligence artificielle :

Nouvelles tendances
Zakia Lakhlili
Etudiante en maîtrise informatique
Université de Montréal
lakhlilz@iro.umontreal.ca

1
Plan:
„ Introduction.
„ Apprentissage machine.
„ Vie artificielle.
„ Indexation multimédia.
„ Reconnaissance des formes.
„ Robotique.
„ Réalité virtuelle.
„ Acquisition des connaissances.
„ Conclusion.

2
Introduction
Définition:
L’Intelligence Artificielle (IA) s’intéresse
à la formalisation et à l’automatisation
de différents types de raisonnements
humains (déductifs, inductifs ou encore
généralisations en analogies) .

3
Les disciplines liées à l’IA
„ Philosophie: [Russell et al. :2003]
• Est-ce que des règles formelles peuvent construire une
conclusion ?
• Comment l’esprit mental apparaît du cerveau physique ?
• D’où vient les connaissances ?
• Comment les connaissances mènent elles à l’action ?
„ Mathématique: [Russell et al. :2003]
• Quelles sont les règles formelles pour construire une
conclusion ?
• Comment peut on calculer ?
• Comment raisonner avec des informations incertaines ?

4
Les disciplines liées à l’IA
„ Economie: [Russell et al. :2003]
• Comment prendre une décision rentable ?
• Comment faire ça alors que les autres ne peuvent pas avancer ?
• Comment faire ça alors que la récompense est indéterminée ?
„ Science des neurones :
• Comment le cerveau humain traite l’information ?
„ Psychologie :
• Comment les humains et les animaux pensent ils à un acte ?
„ Informatique :
• Comment on peut construire un ordinateur efficace ?
„ Linguistique :
• Quelle est la relation entre le langage et la pensée ?

5
Historique de l’IA
„ Le terme « intelligence artificielle » (IA) apparu en 1956 dans la
rencontre de Marvin Minsky, John MacCarthy, Allen Newelle et Herbert
Simon au collège de Darmouth (New Hampshirc, États-Unis).
[Aîmeur:2004]
„ « Test de Turing » par Alan Turing (1956).
„ Premier programme d’ordinateur capable de démontrer des théorèmes
en logique.
„ Compréhension et production automatique du traitement de texte ou
du dialogue en langage naturel, (1970).
„ DENDRAL en chimie, MALSYMA (logiciel de calcul formel), MYCIN en
médecine, HEARSAY II en compréhension de parole, PROSPECTOR en
géologie (1970-1980).
„ Les réseaux de neurones, les algorithmes génétiques, la
programmation logique inductive et le réseaux bayésiens (1980-1990).
„ L’apparition de l’Internet, communication des connaissances (data
mining).(1990-2000)

6
Apprentissage machine :
„ Ce processus donne à un agent la
capacité d’effectuer des tâches qui ne
pouvaient pas l’être auparavant ou
d’effectuer de façon plus efficace les
taches desquelles il s’acquittait déjà.
[Aîmeur:2004]
„ Algorithme : les arbres de décisions.
[Hinton: 2002]

7
Un système de transport
intelligent. (Mars 2004) [Qi Chen et al.:2004]
„ Un véhicule terrestre complètement
autonome qui peut aider à sauver les vies
humaines dans les champs de combat .
„ L’équipe de TerraMax a utilisé trois
techniques
• L’électricité et le combustible.
• Les algorithmes de fusion d’information et de
sensation .
• Le contrôle .

8
9
CogVis (Décembre 2004) [Knight: 2005].
„ Un ordinateur capable d’apprendre à jouer en
observant des joueurs humains.
„ Les joueurs doivent annoncer leurs victoires ou leurs
échecs.
„ CogVis sera capable de donner le résultat de chaque
jeu correctement.
„ Utilise un système du processeur visuel qui analyse
l’action.
„ En ajoutant l’entrée audio, le système développe
une hypothèse sur le règlement du jeu.
„ Utilise la programmation logique inductive.

10
« Holonics » [Voth:2004]

„ Rockwell Automation, 2004


„ Holone est une unité d’organisation autonome
d’agents intelligents.
„ Qui peut communiquer avec d’autres holones.
„ Capable de prendre une décision.
„ Le système holonics est une alternance du système
de contrôle centralisé.
„ S’adapte au changement d’environnement.
„ Aide les compagnies d’industrie à s’évoluer facilement
et au moindre coût.

11
Apprentissage des sens des
mots [Duncan Graham-Rowe : 2005]
„ Le sens d’un mot peut être déduit à partir des mots
utilisés autour de lui .
„ La recherche dans google peut être utilisée pour
mesurer la relation entre deux mots
„ Exemple :
• une recherche des mot « chapeau » et « tête » ensemble,
donne presque 275,000 résultats.
• 12,600 pour « chapeau » et « banane » .
„ Cette distance logique entre deux mots est appelée
NGD (Normalised Google Distance) .
„ L’Internet peut rendre possible aux ordinateurs
d’acquérir une base de connaissance très détaillée.
12
13
14
Vie artificielle :

La vie artificielle est un regroupement


de travaux hétéroclites ayant pour
point commun de s’inspirer
directement et explicitement des
caractéristiques des vivants.
[BENOUIRANE : 2003]

15
Vie artificielle :
„ Les principaux domaines liés à la vie
artificielle: [BENOUIRANE : 2003]
• Les automates cellulaires.
• Jeu de la vie.
• Algorithmes génétiques.
• Le système de classifier.
• les animats.

16
Simulation des algues
écologiques: [Chval et al. :2002]
„ Un modèle multi agent bidimensionnel.
„ L-systemes pour représenter les algues et leur
environnement.
„ Ces algues sont capables d’absorber différents
éléments toxiques même le métal lourd.
„ Ce processus est utile pour prédire sa performance
sous différentes conditions.
„ les simulations sur l’ordinateur peuvent remplacer de
nombreuses expériences coûteuse et pénibles.

17
Indexation Multimédia :
„ Outils de recherches dans l’Internet. [SERRES : 2004]
„ Le mode de recherche proposé.
• Arborescente (comme les annuaires).
• hypertexte (comme les listes de signets).
„ Outils par requête (comme les moteurs, fondés sur
l’utilisation de mots-clés).
„ Mode d’indexation des ressources (Google, Alta Vista,
Exalead, Wisenut, YST…) .
„ La nature des ressources proposées.
„ Niveau du lexique, pratiquer ce qu’on appelle la
lemmatisation .
18
19
20
Indexation Multimédia :
„ Nous passons au stade de la grammaire, de
la syntaxe. [SERRES : 2004]
„ Moteur français particulièrement innovant,
Exalead qui, en plus de la lemmatisation,
permet la reconnaissance des groupes
nominaux.
„ La sémantique, concerne la signification d’un
texte, par extraction de concepts, de notions.
Ce dernier niveau reste encore peu répandu
sur le Web.
21
22
Applications du Web
sémantique [Klein et al :2004]
„ Utilisent des informations qui sont :
géographiquement distribuées.
„ Supposent que l’information n’est jamais complète.
„ Utilisent des descriptions formelles pour le sens des
données .
„ Manipulent les informations collectées des documents
multimédia.
„ Exploitent aussi bien les connaissances statiques que
celles dynamiques.
„ Sont extensibles.

23
Les leaders du Web
sémantique.
„ L’université de Southampton, SECO
(semantic collaboration) de l’université
de la Californie australe.
„ AnnoTerra de science systèmes et
applications.

24
Entrepôt virtuel d’ontologies
[No et al :2004]

„ La biologie, la médecine clinique et


l’informatique biomédicale sont submergées
par un nombre énorme de connaissances et
d’informations.
„ Les investigateurs doivent décider comment
incorporer ces ressources dans leur travail.
„ La technologie du Web sémantique peut
améliorer le problème en fournissant:
• Des données méta commun.
• Un langage d’ontologie.
• Des outils basés de l’Internet.
25
Entrepôt virtuel d’ontologies [No et
al :2004]

sous forme de répertoires qui donnent :


„ L’accès aux différentes ressources.

„ Une vue uniforme sur la distribution des


ontologies.
„ Permettre aux chercheurs de les
évaluer et les comparer.
„ Comprendre comment les intégrer.

„ OBO est le commencement.

26
27
DOPE (Drug Ontology Project
for Elsevier ): [Stuckenschmidt et al :2004]
„ À partir 2002
„ Un système de recherche à base de
dictionnaire.
„ L’indexation automatique.
„ Les requêtes à base de RDF .
„ La visualisation à base de concept.

28
29
30
« Data mining » [Saarenvirta : 2000]

„ C’est un processus qui permet de


découvrir dans de grosses bases de
données consolidées des informations
jusque là inconnues, mais qui peuvent
êtres utiles et lucratives.
„ Puis utiliser ces informations pour
soutenir des décisions commerciales
tactiques et stratégiques.
31
Projets du centre national de
Data mining de l’université de
Illinois: [Bing Lui : 2001]
„ L’espace de données : c’est une infrastructure
pour créer un Web de données au lieu de
celui des documents.
„ DSTP : un protocole (DataSpace Transfer
Protocol) qui permet aux données d’accéder à
l’espace de données.
„ Les applications de l’espace de données.
„ DMIX ouvert: est un Web–service basé sur
les services de données pour l’extraction,
l’intégration et l’exploration des données
distribuées.
32
Reconnaissance des
formes [Coray : 2003]
„ Vise à automatiser le discernement de
situations typiques au niveau de la
perception.
„ Des applications nombreuses dans divers
domaines.
• La médecine.
• Contrôle de procédés de fabrication.
• La vision robotique.
• La reconnaissance de la parole.
• La lecture optique des documents.
• Traitement des données volumineuses d’images.

33
Les techniques de la
reconnaissance des formes
[Coray : 2003]:

„ La transformation de Fourrier.
„ Filtrage et corrélation .
„ Transformée de Fourrier
bidimensionnelle et corrélation globale.
„ Transformée de Hadamard.
„ Transformée de Hough

34
Figure 1.8 Une image bidimensionnelle et sa transformée de Fourier.

35
Les grands laboratoires de la
reconnaissance de formes:
„ Panasonic, Speech Technology
laboratiry à Santa Barbara à la
Californie. [Kuhn : 2004]
„ Département de l’informatique et
ingénierie de l’université de la
Californie, Sen Diego. [McLean : 2002]

36
Les algorithmes de la
reconnaissance de formes [McLean :
2002]

„ L’algorithme standard de fragmentation


à k-sens (standard k-means clustring
algorithm).
„ sens k-harmonique (k-harmonic
means).
„ le k-sens floue (fuzzy k-means).

37
Reconnaissance de la voix
silencieuse [McLaughlin :2004]
„ (À partir de 2000).
„ Réalisé par des scientifiques de la NASA (À partir de
2000)..
„ À l’aide des réseaux de neurones.
„ Capture les mots que le cerveaux humain envoie à la
gorge et à la langue à travers les signaux nerveux.
„ Faite pour les astronautes qui ont une difficulté de se
communiquer dans les basses altitudes.
„ Très intéressante pour les malades et les handicapés.

38
39
Un programme d’apprentissage
de la langue Arabe: [Voth:2004]
„ Fait par des scientifiques de CARTE (California Center for
Research in Technology Education) de l’université de la
Californie australe.(2004)
„ Apprend la langue et le comportement social des arabes à
travers des scénario virtuels.
„ Reconnaître non seulement la parole de l’utilisateur mais aussi
la façon de la prononcer.
„ Ce système utilise des agents intelligents, est basé sur un
programme appelé PsychSim.
„ Est un modèle cognitif utilisé dans les simulations multi agents
développé par David Pynadath et Stacy Marsella des
scientifiques dans l’Institut des sciences d’informations dans
USC.

40
41
La reconnaissance automatique
les expressions du visage:
[Littlewort : 2002]

„ Des chercheurs de l’université de la


Californie, San Diego, ont utilisé une autre
approche basée sur les images voilées à trois
dimensions(2002).
„ Ce système emploie un mécanisme
d’apprentissage afin de reconnaître les
différentes expressions du visage.
„ Un système codé des expressions du visage
(FACS : The Facial Action Coding System).
„ neutre, colère, dégoût, peur, joie, tristesse et
surprise.
42
43
Robotique: [Russell et al.: 2003]
„ La robotique est considérée comme un
agent intelligent qui manipule le monde
physique.
„ Les robots sont équipés de détecteurs
afin de percevoir leur environnement.
„ Ils utilisent les algorithmes de filtrage
probabiliste comme les filtres de
Kalman et les filtres particuliers.

44
Les applications de la robotique:
L’industrie et l’agriculture [Russell et
al.: 2003]

„ Des machines lourdes qu’on utilise pour


moissonner, miner ou creuser la terre.
„ Les robots ont été utilisé aussi pour
générer des cartes très précises pour
des mines abandonnées et les réseaux
des égouts.

45
Les applications de la
robotique: Le transport [Russell et
al.: 2003]

„ Les hélicoptères autonomes qui livrent


des objets aux endroits difficiles à
accéder.
„ Chaises roulantes automatiques.
„ Halpmate, un robot qui est employé
dans les hôpitaux pour transporter les
nourritures et autres objets médicaux.
„ Les marqueurs sécuritaires intelligents.
46
Les marqueurs sécuritaires
intelligents: [Farritor et al.:2004]
„ Shane farritor et Steve Goddard ont fait
une démonstration d’un petit robot
sécuritaire élégant sous forme d’un
baril. (2003)
„ Capable de guider le trafic et même
servir comme barrière visible entre le
trafic et le chantier de travail.

47
48
Les applications de la robotique:
L’environnement dangereux
„ Transporter les munitions et distribuer les
bombes aux champs de bataille. [Russell et al.:
2003]
„ « Throwbot » est envoyé aux bâtiments afin
de les inspecter et collecter les informations
nécessaires aux soldats avant d’y entrer.
(Figure 1a) [Voth: 2004]
„ La détection et la destruction des mines
(2002). (Figure 1b) [Voth: 2004]

49
50
Les applications de la robotique:
L’exploration [Russell et al.: 2003]
„ La planète du Mars.
„ Les profondeurs des océans.
„ Le cratère d’un volcan actif.

51
Les applications de la
robotique: La santé [Russell et al.:
2003]

Les chirurgies délicates comme


celle des cerveaux, des yeux ou
du cœur.

52
Les applications de la robotique:
Le service personnel [Russell et al.:
2003]

„ L’aspirateur, la tondeuse à gazon ou le


chariot à matériels du golf.
„ Les kiosques d’informations dans les
centres commerciaux.

53
Les applications de la
robotique: Le sport [Russell et al.:
2003]

„ Sony AIBO est un robot chien qui est


utilisé comme plateforme dans les
laboratoires de l’IA autour du monde.
„ Robotique soccer.

54
55
56
Les limites de la robotique:[The
Guardian : 2005]

„ Dr Jemy Wyatt, un des professeurs de l’école


de l’informatique à l’université de Bimingham,
pense que les expériences dans le domaine
de la robotique n’ont pas encore atteint leur
but:
„ Construire un robot capable de voir,
manipuler, entendre, apprendre et répondre
aux questions comme l’être humain.

57
Réalité virtuelle :
„ On parle de réalité virtuelle quand on pénètre
dans un univers du synthèse où l’on peut
éprouver des sensations comparables à la
réalité , et on peut agir dans cet univers :
bouger, toucher des objets en temps réel.
[3x+net : 2002]
„ L’algorithme de poursuite prédictive
( Predictiv tracking algorithms ) permet aux
développeurs des systèmes
d’environnements virtuelles de choisir les
bonnes prédictions . [LaViola : 2003]

58
Applications de la réalité
virtuelle [3x+net : 2002]
„ Les lunettes à cristaux liquides
(prototypage industrielle , médecine et
la psychothérapie des phobies )(2004).
„ Sphère cyber (parcs d’attractions,
simulateurs militaires, visites virtuelles
pour les architectes) (2004).
„ Le livre magique (2004).

59
60
Applications de la réalité virtuelle
dans la médecine: [ABBE : 2002]
„ L’enseignement, au travers de la reproduction
d’environnement ou de conditions spécifiques.
„ La simulation permettant le mixage d’images vidéo et
de scanner pour simuler, ou de diriger des
opérations complexes telles que des interventions
chirurgicales ou de suivre des effets thérapeutiques.
„ L’aide au diagnostic, via la prévision des effets
thérapeutiques de divers traitements simultanés.
„ La thérapie notamment dans le cas de troubles
psychiatriques / psychologiques, ou pour la
rééducation fonctionnelle, via la reproduction et le
contrôle d’environnements spécifiques.

61
Traitement des phobies :
[Randy : 2005]

„ Janvier 2005
„ Le centre médical de Sen Diego traite les
phobies aux victimes des sinistres et des
soldats qui soufrent de traumatismes de
guerre.
„ En les mettant dans des scénarios de la
réalité virtuelle.
„ Ceci n’élimine pas leur peur mais les aident à
se contrôler même s’ils sont sous une grande
pression.

62
63
64
Acquisition des
connaissances :
„ C’est la capacité de repérage, de cueillette et
de formalisation du savoir. [BLOUIN et al: 1995]
„ Pour acquérir une connaissance on utilise
différentes méthodes: [LAURENT: 2005]
• Raisonnement à base de cas (Case-base
Reasoning).
• Raisonnement approximatif (Fuzzy Reasoning).
• Indexation recherche de connaissance.
• Système multi agents (SMA).
• Recherche sémantique de connaissance.

65
Une application à base de cas:
[Thibault et al.: 2004]

„ Le projet a débuté en décembre 2002 pour 36 mois.


„ Un système d’aide à la résolution des problèmes dans
le domaine industriel.
„ Automatisation des tâches de détection des
nouveaux problèmes.
„ Recherche dans la base de cas.
„ Choix des experts.
„ Organisation des réunions.
„ Des expériences.
„ Traitement automatique des problèmes.
„ Mise à jour de la base des cas.

66
Viscort (A Visual _Content
Recommmender for the mobile
web) [Chan Young Ki et al.: 2004]
„ Le « collaborative filtring » : identifie les
clients voisins qui ont un goût très proche à
celui de l’utilisateur et lui recommande les
images que les autres clients avaient aimées.
„ Le « content_based image retrieval » il
utilise les caractéristiques visuels de l’image
pour ramener des images similaires à celle-ci.

67
68
69
70
Conclusion :
„ Qu’elles sont les risques qu’on cours avec
l’avancement des recherches dans l’IA ?
„ Ray Kurzwel dans son livre « The age of spiritual
Machine » (2000) a prévu que dans l’année 2099 il y
aura une grande tendance à mélanger l’esprit humain
avec le monde des machines intelligentes. [Russell et
al.: 2003]
„ La possibilité que les ordinateurs peuvent conquérir
le monde humain avec leurs services et deviennent
indispensables.
„ L’IA va donc rendre le future probablement très
différent du présent.

71
Les limites l’IA [Tugui: 2004]

„ Les deux grands piliers de l’informatique


« 0 » et « 1 » qui ne peuvent donner que
« vrai » ou « faux » représente un siège que
l’IA est incapable de dépasser.
„ L’IA qui est toujours basée sur la logique
symbolique n’a jamais réussie à introduire ce
qu’on appel la logique affective.
„ Le raisonnement dans l’IA est basé sur des
procédures informatiques alors que l’être
humain réfléchie différemment.
72
Références :
„ [3x+net : 2002] <http://www.3foisplusnet.com/s03/20_realite_virtuelle/index.shtml>
„ [ABBE : 2002] <http://www.irccyn.ec-nantes.fr/hebergement/Medecine/>
„ [Aîmeur:2004], Esma Aîmeur « L’intelligence artificielle : quel avenir? », L’autre Forum, vol. 8, n°2, p. 9-
13.<http://www.sgpum.umontreal.ca/Autre%20Forum.htm
„ [BENOUIRANE:2003]<http://www.limsi.fr/Individu/jps/enseignement/examsma/2003/MAMLOUK_BENOUIRANE/domaine.htm>
„ [Bing Lui : 2001] <http://www.ncdm.uic.edu/>
„ [BLOUIN, Maurice; BERGERON, Caroline et all: 1995] <http://www.med.univ-rennes1.fr/sisrai/dico/29.html>
„ [Chan Young Ki et al.: 2004], Deok Hwan Kim, Jae Kyu Lee, Yoon Ho Ch, «VISCORS: A Visual-Content Recommender for the
Mobile Web», IEEE Intelligent Systems, Vol. 19, n°6, p.32-39.
„ [Chval et al. :2002], Jozef Chval, Martin Palko « Various Approches in Modeling of Algae Population», Intelligent Technologies-
Theory and Applications, Peter Sincak, Jan Vascak, Vladimir Kvasnicka, Jiri Pospichal, p. 220-226.
„ [Coray : 2003] <http://lithwww.epfl.ch/teaching/rdf/>
„ [Farritor et al.:2004], Goddard S. « Intelligent Highway Safety Markers », IEEE Intelligent Systems, Vol. 19, n°6, p.8-11
„ [Graham-Rowe : 2005] <http://www.newscientist.com/article.ns?id=dn6924>
„ [Hinton:2002]
<http://www.chairs.gc.ca/web/chairholders/viewprofile_f.asp?id=640&UniversityID=&SubjectID=&DisciplineID=&Researcher=&
Keyword>
„ [JosephJ.LaViola:2003]<http://portal.acm.org/citation.cfm?id=769975&coll=portal&dl=ACM&CFID=38284954&CFTOKEN=95014
840>
„ [Klein et al :2004], Michel Klein, Ubbo Visser, « Semantic Web Challenge 2003», IEEE Intelligent Systems, Vol. 19, n°3, p. 31-
33.
„ [Knight: 2005] <http://www.newscientist.com/article.ns?id=dn6914>
„ [Kuhn : 2004] <http://iit-iti.nrc-cnrc.gc.ca/colloq/0304/04-02-13_f.html>
„ « Gaming Technology Helps Troops Learn Language », IEEE Intelligent Systems, Vol. 19, n°5, p.4-6.

73
Références :
„ [LAURENT: 2005] <http://ocsima.neuf.fr/etapes.html>
„ [Littlewort : 2002]< http://citeseer.ist.psu.edu/correct/712385>
„ [McLaughlin :2004], Laurianne McLaughlin « Silencing Voice Recognition Technology », IEEE Intelligent Systems, Vol. 19, n°3,
p.4-6.
„ [McLean : 2002] <http://portal.acm.org/citation.cfm?id=584890&coll=portal&dl=ACM&CFID=38284954&CFTOKEN=95014840>
„ [No et al :2004] , M.A., Musen, N.F, Rubin D.L,, «Making Biomedical Ontologies and Ontology Repositories Work», IEEE
Intelligent Systems, Vol. 19, n°6, p.78-80.
„ [Qi Chen et al.:2004] Ozguner U., Redmill, «Ohio State University at the 2004 DARPA Grand Challenge: Developing a
Completely Autonomous Vehicle », IEEE Intelligent Systems, Vol. 19, n°5, p. 8-11.
„ [Randy : 2005]< http://www.acm.org/technews/articles/2005-7/0128f.html#item14>
„ [Russell et al. :2003] S. & Norvig PArtificial Intelligence a Modern Approach. Prentice-Hall. p. 5-20.
„ [Russell et al.: 2003] , S. & Norvig P. Artificial Intelligence a Modern Approach. Prentice-Hall. p. 935-938.
„ [Russell et al.: 2003], S. & Norvig P. Artificial Intelligence a Modern Approach. Prentice-Hall. p. 963-964.
„ [Saarenvirta : 2000] <http://www.math.mcmaster.ca/peter/sora/case_studies_00/data_miningf.html>
„ [SERRES : 2004] <http://savoirscdi.cndp.fr/culturepro/actualisation/serres/serres.htm>.
„ [Stuckenschmidt et al :2004], Heiner Stuckenschmidt « Exploring Large Document Repositories with RDF Technology : The
DOPE Project » IEEE Intelligent Systems, Vol. 19, n°3, p.34-40.
„ [The Guardian : 2005] <http://education.guardian.co.uk/higher/news/story/0,9830,1382653,00.html>
„ [Thibault et al.: 2004] <http://liris.cnrs.fr/~ic04/programme/Thibault.pdf>
„ [Tugui: 2004] <http://www.acm.org/ubiquity/views/v5i38_tugui.html>
„ [Voth: 2004], Danna Voth « A new Generation of Military Robots », IEEE Intelligent Systems, Vol. 19, n°4, p.2-3.
„ [Voth:2004], Danna Voth « Holonics in Manufacturing: Bringing Intelligence Closer to the Machine», IEEE Intelligent Systems,
Vol. 19, n°6, p. 4- 6.
„ [Voth:2004], Danna Voth

74