Vous êtes sur la page 1sur 3

TP.

I
Initiation à UNIX

Commandes
date : Affiche la date
cat /etc/passwd. : Affiche le contenue du fichier sur l’ecran
touch essai : cree un fichier essai ls
ls -l ls -al

-R Traitement récursif
-a Tous les fichiers (y compris ceux qui commencent par un point)
-d Affiche le nom des répertoires sans leur contenu
-l Format long (avec beaucoup de détails)
nom est le nom d'un fichier ou d'un répertoire (avec ou sans métacaractères)

Tapez la commande:
dd : copie physique du contenue Que se passe-t-il ?

Tapez la commande :
man ls man –k ls

Editeurs de texte
cat > fich1 (Enter) Entrer le texte (Enter) A stocker (Enter) Dans le fichier (Enter) CTRL D
Tapez la commande:
ls -l
cat fich1
cat fich1 /etc/passwd > fich2

Ls -l > liste
Ls >> liste
cat fich1 list >> list cat list > list

Manipulation de fichiers
Revenez à votre répertoire racine en tapant la commande cd.
Créez un sous répertoire unix. Mkdir unix
Créez un sous répertoire unix1 et unix2. Mkdir unix1 unix2

Dans ce répertoire, créez un fichier ”texte.txt” contenant la phrase ”Il fait beau”.
cat > unix\texte.txt
Il fait beau
ctrl d
Tapez ls.
Modifiez le nom du fichier texte.txt en texte2.txt en tapant la commande mv texte.txt
texte2.txt.
mv texte.txt texte2.txt
Tapez ls.
Créez un deuxième répertoire test dans votre répertoire racine, et un sous répertoire tt dans
le répertoire test.
mkdir –p test\tt
ou
mkdir test
cd test
mkdir tt
Déplacez le fichier texte2.txt précèdent dans le répertoire test/tt. mv text2.txt test/tt
mv text2.txt test/tt/text2.txt
En utilisant la commande cp, copiez le fichier texte2.txt dans le répertoire racine.
cp test/tt/text2.txt texte2.txt

-i mode interactif, demande la confirmation avant écrasement.


-p conserve les dates du fichier source.
-r copie récursive de répertoires.
source X représente le nom des fichiers ou répertoires à copier.

Supprimez le fichier texte2.txt du répertoire test/tt en utilisant la commande rm.


rm test/tt /text2.txt
-i mode interactif, demande la confirmation avant chaque suppression.
-f force la commande (aucune confirmation).
-r récursif (détruit tous les sous répertoires. ATTENTION)
Dans le répertoire test/tt, créez un fichier ”texte.txt” et un fichier texte.c.
Tapez ls.
Affichez seulement le fichier texte.c cat texte.c
ls –l text2.c
Quelle est la commande à utiliser ?

Partie II : le système de fichier UNIX (Liens physiques et liens symboliques)


Manipulation de fichiers
Le système de fichier UNIX est organisé selon une arborescence dont la racine est ”/”.
Le répertoire d’accueil (home directory) est le répertoire dans lequel on se trouve au début.
Il est noté
~. Par exemple, la commande cd ~ ramène dans le répertoire d’accueil.
Le répertoire courant est celui dans lequel on se trouve à un moment donné.
Créez dans votre répertoire d’accueil un répertoire rep.
Quelle est la commande à utiliser ?
Allez dans ce sous répertoire (commande cd).
Créez les sous répertoires work et play.
En utilisant la commande ls -l, affichez la liste des fichiers du répertoire rep avec les détails.
En utilisant la commande ls, affichez la liste des fichiers qui commencent aussi par ”.”.
Quelle est l’option à utiliser ?
Quels sont les fichiers contenus dans ce répertoire ?
Copiez le fichier /etc/passwd dans votre répertoire d’accueil.
Quelle est la commande à utiliser ?
Déplacez le dans votre sous répertoire play.

Quelle est la commande à utiliser ?


On se place maintenant dans le répertoire play.
Créez dans ce répertoire un fichier toto contenant la phrase ”hello”, en utilisant l’éditeur
xemacs.
Créez un lien symbolique du fichier tata vers le fichier toto. En utilisant ln -s tata toto
La commande ln permet de créer des entrées multiples dans l'arborescence d'un système de
fichiers pour un même fichier physique.
Ce qui revient à dire que si l'on modifie un fichier, ses liens le sont aussi. ln permet aussi de
faire des liens dans des systèmes de fichiers différents par la méthode des liens symboliques

Quelle est la commande à utiliser ?


Tapez ls -l.
Qu’observez-vous ?
En utilisant la commande cat, visualisez le contenu du fichier tata.
Qu’observez-vous ?
Modifiez le fichier toto en rajoutant le mot ”world” après ”hello”. Visualisez le contenu du
fichier tata.
Qu’observez-vous ?
Créez un lien physique du fichier tata vers le fichier titi.
Quelle est la commande à utiliser ?
Tapez ls -l.
Qu’observez-vous ?
En utilisant la commande cat, visualisez le contenu du fichier tata.
Qu’observez-vous ?
Modifiez le fichier toto en rajoutant le mot ”world” après ”hello”. Visualisez le contenu du
fichier tata.
Qu’observez-vous ?
Créez un répertoire other, et créez dans ce répertoire un fichier de nom ”.f1”.
Remontez d’un niveau dans l’arborescence et essayez de supprimer le répertoire other.
Que se passe-t’il ?
Affichez le contenu du répertoire other. Utilisez l’option -a.
Comment arriver à supprimer le répertoire other ? Rmdir other
-p permet de détruire tous les sous-répertoires vides.
-s mode silencieux (aucun affichage).
répertoire représente le nom du répertoire à détruire. C'est un argument obligatoire.

En utilisant la commande cat, créer un fichier appelé 'Villes' et contenant les lignes suivantes
:
ISET
Kairouan Tunisie
Terminer la saisie par 'Ctrl-d'
Ajouter les lignes suivantes :
Niveau 3 Informatique
Terminer la saisie par 'Ctrl-d'

Créer un fichier appelé 'liste' contenant la liste des fichiers du répertoire et de ses sous
répertoires.
NB : la commande permettant de lister le contenu du répertoire est ls

IV- Pipes

Afficher la liste des fichiers présents dans le répertoire dans l'ordre alphabétique.

SHELL 3)
$ cat > Villes Metz Sarrebourg Laon
'Ctrl-d' 4)
$ cat >> Villes Douai
Compiegne
'Ctrl-d' 5)
$ ls > liste 6)
$ ls | sort