Vous êtes sur la page 1sur 6

CHAPITRE 2 : ORGANES PNEUMATIQUES

I- Généralités
Remarquons qu’il n’est pas possible de réaliser un mouvement rectiligne à l’aide d’appareils
électriques. Ceci n’est possible qu’à l’aide d’appareils pneumatiques soit hydrauliques.
Lorsqu’on a un système hydraulique, le mouvement est lent et les charges sont fortes. Lorsqu’on
a un système pneumatique, le mouvement est rapide et court.
II- classification des organes pneumatiques
Ce cours n’a pas pour but de faire une étude de chaque organe pneumatique. Nous nous
contenterons d’étudier les organes les plus utilisés, à savoir : les actionneurs, les pré-
actionneurs, les capteurs, les modules d’étape et les cellules logiques. Les polycopies
accompagnant le cours aidera à la connaissance et la représentation des autres organes
pneumatiques.
1- Les actionneurs
Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur
classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique ou hydraulique) et du mode
d’action de la tige : simple effet, double effet, etc.
Une grande quantité de fonctions complémentaires peut leur être intégrée : amortissement de
fin de course, capteurs de position, dispositifs de fin de course, dispositifs de détection,
distributeurs, guidages, etc.
Un actionneur pneumatique convertit une énergie d’entrée pneumatique en une énergie
utilisatrice mécanique. On distingue :
 Les actionneurs pneumatiques linéaires ou vérins
 Les actionneurs pneumatiques rotatifs ou moteurs pneumatiques et les vérins
rotatifs
Les actionneurs sont constitués principalement des vérins. Nous verrons ici comment ils sont
désignés et représentés. Les vérins sont désignés par 1C, 2C, 3C, 4C, ….. Il en existe
principalement 2 types :
 Les vérins à simple effet ;
 Les vérins à double effet.
a- Les vérins à simple effet

b- Les vérins à double effet


2- Les pré-actionneurs
Un pré actionneur électropneumatique ou pneumatique, appelé encore distributeur,
commande l’établissement et l’interruption de la circulation de l’énergie pneumatique entre la
source génératrice (circuit de distribution du fluide) et l’actionneur pneumatique. Les pré-
actionneurs sont des distributeurs. Autrement dit, le distributeur est destiné à diriger le fluide
sous pression vers l’actionneur associé à sa sortie.
Un distributeur se désigne par :
 Le nombre d’orifices dont il dispose : 2 – 3 – 4 – 5
 Le nombre de positions qu’il peut occuper : 2 ou 3
 Sa stabilité : monostable ou bistable
 La nature du pilotage : pneumatique, électropneumatique, manuel, etc.
Ils sont désignés par : 1D, 2D, 3D, 4D, … On en distingue selon le nombre d’orifices, de
positions et selon qu’ils soient monostable ou bistable. Il en existe principalement 3 types :
 Les distributeurs 3/2 c’est-à-dire : 3 orifices, 2 positions (monostable ou bistable) ;
 Les distributeurs 4/2 c’est-à-dire : 4 orifices, 2 positions (monostable ou bistable) ;
 Les distributeurs 5/2 c’est-à-dire : 5 orifices, 2 positions (monostable ou bistable) ;
 Les distributeurs 5/3 c’est-à-dire : 5 orifices, 3 positions (monostable ou bistable) ;
Exemple : Distributeur 5/2 monostable à commande électropneumatique.

a- Stabilité des distributeurs


 Distributeur monostable : distributeur ayant une seule position stable. Dans ce type
de construction, un ressort de rappel ramène systématiquement le dispositif dans sa
position initiale ou repos dès que le signal de commande ou d’activation est interrompu.
 Distributeur bistable : admet 2 positions stables ou d’équilibre. Pour passer d’une
position à une autre, une impulsion de commande ou de pilotage suffit pour
provoquer le changement. Le maintien en position est assuré par adhérence ou
aimantation.
 Distributeur multistable :ils ont généralement 3 positions et permettent aux actionneurs
d’occuper sur une même trajectoire plus de 2 positions (ex : 5/3 centre ouvert
ou 5/3 centre fermé).
b- Exemples de raccordements des orifices
Distributeur normalement fermé NF : un distributeur est dit normalement fermé lorsqu’il
n’y a pas de circulation de fluide à travers le distributeur en position repos ou initiale.
Distributeur normalement ouvert NO : un distributeur est dit normalement ouvert lorsqu’il y a
circulation de fluide à travers le distributeur en position repos ou initiale.

c- Les distributeurs 3/2 c’est-à-dire : 3 orifices, 2 positions ;


Monostable Bistable

d- Les distributeurs 4/2 c’est-à-dire : 4 orifices, 2 positions


Monostable Bistable
e- Les distributeurs 5/2 c’est-à-dire : 5 orifices, 2 positions (bistables)
Monostable Bistable

NB : lorsqu’il est monostable, un côté de la commande est à ressort.


3- Les capteurs
Désignés par 1S0, 2S0, 3S0, 4S0, ….., les capteurs ont pour rôle de ------------.

4- Les modules d’étape

5- Les cellules logiques

Conclusion
Pour les autres organes non étudiés ici, voir polycopies