Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction

Les installations industrielles c’est notre thème dans ce mini projet, à cause de son importance dans
le domaine technique d’une part et d’autre part on ne peut pas parler à une pompe sans passe par
l’installation qui les contient. D’abord, l’installation n’a pas une seul définition, mais ce qui nous
concerne « c’est une ensemble de machines et d’appareillage (pompes, compresseur, échangeurs,…)
reliée l’une à l’autre par des équipements secondaire (tuyauterie, vanne, coude, T…) pour réaliser le
but de cette installation (transformation, réaction,…) » ; parmi les équipements ci-dessus on prend
deux exemple les très important sont les pompes «son rôle pareil d’un cœur dans le corps. Une
pompe est un appareil permet de transformer l’énergie mécanique en énergie hydraulique. En
pratique, il s’agit souvent d’augmenter la pression du fluide. Les pompes véhiculant des liquides se
divisent en deux catégories principales:  Les pompes centrifuges : le mouvement du liquide résulte
de l’accroissement d’énergie qui lui est communiqué par la force centrifuge.  Les pompes
volumétriques : l’écoulement résulte de la variation d’une capacité Occupée par le liquide.

Generalité

Le principe de la pompe est apparu dès que l'homme a su construire un habitat artificiel pour se
protéger des éléments naturels. Le besoin en eau nécessaire à sa survie l'obligea à trouver un
système de transport de cette eau, du puits ou de la rivière à son habitat. Il faudra attendre la fin du
XVIIIe siècle pour que les premières pompes soient réellement construites et utilisées de façon
industrielle. La seconde moitié du XIXe siècle voit le démarrage de l'utilisation des pompes
centrifuges (Angleterre - Allemagne). Plusieurs modèles sont présentés à la grande exposition
universelle de Londres en 1851. Cependant l'utilisation des pompes alternatives restera la règle dans
l'industrie du XIXe siècle. 2-

Qu’est-ce qu’une pompe ?

Les pompes sont des appareils permettant un transfert d’énergie entre le fluide et un dispositif
mécanique convenable. Suivant les conditions d’utilisation, ces machines communiquent au fluide
soit principalement de l’énergie potentielle par accroissement de la pression en aval, soit
principalement de l’énergie cinétique par la mise en mouvement du fluide. L’énergie requise pour
faire fonctionner ces machines dépend donc des nombreux facteurs rencontrés dans l’étude des
écoulements :  Les propriétés du fluide : masse volumique, viscosité, compressibilité.  Les
caractéristiques de l’installation : longueur, diamètre, rugosité, singularités …  Les caractéristiques
de l’écoulement : vitesse, débit, hauteur d’élévation, pression …

3- Classification :

Les pompes à eau sont habituellement classées selon leur principe fonctionnement. On peut classer
les pompes de plusieurs façons :  Soit par les mouvements mécaniques  Soit par le mode de
déplacement du fluide  Soit par le domaine d'utilisation ... Le critère de choix reste le domaine
d'application qui est bien spécifique et qui tient compte de l'utilisation faite. Nous limiterons
seulement au mode de fonctionnement. Ils sont de deux types : volumétrique ou centrifuge.