Vous êtes sur la page 1sur 4

1

Information technique

© Behr Hella Service GmbH, Schwäbisch Hall Q4 / 2012 1-4

Refroidisseur d'huile
pour ralentisseur hydrodynamique
Généralités
Sur les véhicules utilitaires, les ralentisseurs
hydrodynamiques (fonctionnant au liquide) servent de frein
hydraulique quasiment inusable et assistent le véritable
système de freinage. L'énergie cinétique transformée en
chaleur, générée par le ralentissement de la vitesse
d'écoulement de l'huile, doit être évacuée vers le système de
refroidissement par l'intermédiaire d'un échangeur thermique
(figure 1). L'utilisation du ralentisseur est activée par le
conducteur ou s'effectue automatiquement. La puissance de Figure 1
freinage s'élève à plusieurs centaines de kW.

Fonctionnement / Structure
Outre le frein de service d'un véhicule utilitaire, qui est
généralement un frein à friction qui s'use, les constructeurs
automobiles utilisent de plus en plus souvent des dispositifs
de ralentissement supplémentaires inusables.
Le ralentisseur hydrodynamique constitue un type, dont le
mode de montage - appliqué ou encastré - varie. On fait ainsi
la distinction entre les ralentisseurs externes et internes. Les
ralentisseurs externes peuvent librement positionnés dans la Circuit de refroidissement avec
ralentisseur :
zone de la chaîne cinématique, tandis que les ralentisseurs
internes sont partiellement ou complètement intégrés dans la
1. Radiateur véhicule
boîte de vitesses. Il existe des variantes de ralentisseurs 2. Moto-ventilateur
"Inline" (intégrés dans la chaîne cinématique) et "Offline" 3. Pompe à liquide de
refroidissement
(bridés à côté de la boîte de vitesses). 4. Thermostat de liquide de
refroidissement
Toutes les variantes ont plusieurs objectifs communs : 5. Capteur de température du
liquide de refroidissement
• réduire la vitesse du véhicule 6. Ralentisseur avec
• maintenir la vitesse à un niveau constant en descente refroidisseur d'huile
(échangeur thermique)
• minimiser l'usure du frein de service
• protéger le frein de service contre tout surcharge
2
Information technique

© Behr Hella Service GmbH, Schwäbisch Hall Q4 / 2012 2-4

Les ralentisseurs hydrodynamiques (figure 2) fonctionnent


généralement à l'huile (en partie également à l'eau) et
disposent d'une réserve d'huile interne ou externe qui, lors du
freinage, est acheminée dans un carter de convertisseur à
l'aide d'air comprimé. Le carter est composé de deux roues à
aubes opposées : un rotor, qui est relié à la chaîne
cinématique du véhicule, et un stator fixe. Le rotor accélère
l'huile amenée. Grâce à la forme des aubes du rotor et à la
force centrifuge, l'huile est acheminée dans le stator qui, de Figure 2
ce fait, freine le rotor et par conséquent l'arbre
d'entraînement. L'énergie thermique générée dans le
ralentisseur chauffe l'huile, qui est de nouveau refroidie par
l'intermédiaire d'un refroidisseur d'huile (voir figure 3).
Le refroidisseur d'huile 100% aluminium ou en acier est bridé
au ralentisseur et évacue la chaleur absorbée vers le circuit
de liquide de refroidissement du véhicule. Afin que la
température limite prédéfinie ne soit pas dépassée, un
capteur de température destiné à surveiller la température du
liquide de refroidissement est monté à proximité du
refroidisseur d'huile. Le capteur assure que le ralentisseur
sera régulé vers le bas ou coupé en cas de dépassement de
la température limite.

Réserve d'huile

Convertisseur
ralentisseur Raccord air comprimé
Figure 3

Refroidisseur
d'huile

Vers/du
circuit de liquide de
refroidissement

Ralentisseur avec refroidisseur d'huile monté en


applique
3
Information technique

© Behr Hella Service GmbH, Schwäbisch Hall Q4 / 2012 3-4

Conséquences en cas de défaillance


/ Causes
Un ralentisseur défaillant/défectueux peut se manifester
comme suit :

• perte de liquide de refroidissement


• perte d'huile
• mélange d'huile et d'eau
• défaillance totale de la fonction de freinage

Les causes peuvent être les suivantes :

• Surchauffe du système de refroidissement due à un Figure 4


manque de liquide de refroidissement, à un mauvais
liquide de refroidissement ou à un mauvais mélange
• Surchauffe du liquide de refroidissement due à une
mauvaise manipulation (freinage à fond du véhicule à
faible régime moteur, mauvais choix de rapport de
vitesse) et cavitation en résultant (bouillonnement du
liquide de refroidissement à la suite de sollicitations
thermiques élevées), figure 4
• Endommagement des joints / raccords de tuyauterie
• Rétrécissements de sections en raison de
l'encrassement à l'intérieur de l'échangeur thermique
ou du système de refroidissement Figure 5
• Sollicitations thermiques élevées et/ou brusques
(température / pression)
• Défauts d'étanchéité internes de l'échangeur
thermique
• Défaillance du capteur de température (figure 5)

Recherche des défauts /


4
Information technique

© Behr Hella Service GmbH, Schwäbisch Hall Q4 / 2012 4-4

Informations
Les étapes suivantes doivent être suivies lors de la recherche
des défauts :

• Contrôle du respect des spécifications du constructeur


concernant le liquide de refroidissement (type de
liquide de refroidissement, rapport de mélange)
• Contrôle du niveau de liquide de refroidissement

• Contrôle d'une éventuelle présence de fuites et de


contaminations (huile, calcaire, rouille, moyen
d'étanchéité) du système de refroidissement
• Contrôle d'un éventuel rétrécissement des sections
d'arrivée/d'évacuation du liquide de refroidissement
• Vérifier que l'échangeur thermique est bien fixé et qu'il
ne présente aucune fissure
• Vérifier les composants électriques (capteur)
• Contrôler le fonctionnement d'autres composants du
système de refroidissement (ventilateur, thermostat,
pompe à eau, couvercle de fermeture)

Lors du remplacement du refroidisseur d'huile, le système de


refroidissement doit être rincé et l'huile du ralentisseur et le
liquide de refroidissement doivent être remplacés. Le produit
de nettoyage pour circuits de refroidissement 8PE 351 225-
841 convient par exemple très bien pour le rinçage. Les
directives particulières, spécifiques au constructeur, doivent
toujours être observées.