Vous êtes sur la page 1sur 26

INTRODUCTION A LA MICROFINANCE

(Dakar, les 24 et 25 janvier 2019)

CESAG
___________________________________

DEUXIEME MODULE :

ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE JURIDIQUE


REGISSANT L'ACTIVITE DE MICROFINANCE DANS LA
ZONE UEMOA
PLAN DU MODULE
1- Principaux textes constitutifs du cadre juridique régissant la
microfinance dans l'UEMOA

2 – Opérations autorisées aux SFD de l'UMOA

3 – Typologie des SFD

2
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (1/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique
● Le cadre d'exercice de l'activité de microfinance
est ordonné principalement autour de la loi portant
réglementation des systèmes financiers
décentralisés (SFD) et son décret d'application
ainsi que des instructions édictées par la Banque
Centrale.
● la loi portant réglementation des SFD comprend 150
articles et est structurée autour de huit (8) titres, à
savoir :
3
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (2/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● la loi portant réglementation des SFD : huit (8) titres, à
savoir :
➢ Titre 1 – Définitions (article 1) ;

➢ Titre 2 – Domaine d’application de la

réglementation des SFD (articles 2 à 17) ;


➢ Titre 3 – Dispositions communes aux SFD

(articles 18 à 69) ;
➢ Titre 4 – Infractions et sanctions (articles 70 à 84) ;

➢ Titre 5 – Dispositions propres aux IMCEC

(articles 85 à 121) ;
4
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (3/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● la loi portant réglementation des SFD : huit (08) titres, à
savoir :
➢ Titre 6 – Dispositions spécifiques aux autres SFD

(articles 122 à 125) ;


➢ Titre 7 – Dispositions relatives aux procédures

collectives d’apurement du passif (articles 126 à


141) ;
➢ Titre 8 – Dispositions transitoires et finales (articles

142 à 150).
5
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (4/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● le décret d'application de la loi : 43 articles, autour des
cinq (5) titres ci-après :
➢ Titre 1 – Constitution et fonctionnement des SFD

(articles 2 à 30) ;
➢ Titre 2 – Agrément et retrait d'agrément (articles 31 à

37) ;
➢ Titre 3 – Exceptions au régime d'affiliation (articles 38

à 39) ;
➢ Titre 4 – Organes financiers (articles 40 à 41) ;

➢ Titre 5 – Dispositions finales (articles 42 à 43).


6
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (5/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● les instructions de la BCEAO, - d'application directe. A ce
jour, seize (16) instructions ont été prises par le
Gouverneur de la BCEAO, en vue de préciser les
modalités d'application de la Loi. Leur liste se présente
comme suit :
➢ N°025-02-2009 du 3 février 2009 : Instruction instituant un
référentiel comptable spécifique des SFD de l'UMOA ;
➢ N°026-02-2009 du 3 février 2009 : Instruction relative aux
conditions de mise en oeuvre du plan de comptes prévus
par le RCSFD de l'UMOA ;
7
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (6/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● les instructions de la BCEAO (suite) :
➢ N°030-02-2009 du 3 février 2009 : Instruction fixant les
modalités d'établissement et de conservation des états
financiers des SFD de l'UMOA ;
➢ N°004-06-2010 du 11 janvier 2010 : Instruction relative au
retrait de reconnaissance des groupements d'Epargne et
crédit en activité dans les Etats membres de l'UMOA ;
➢ N°005-06-2010 du 14 juin 2010 : Instruction déterminant
les éléments constitutifs du dossier de demande
d'agrément des SFD dans les Etats membres de l'UMOA ;
8
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (7/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● les instructions de la BCEAO (suite) :
➢ N°006-06-2010 du 14 juin 2010 : Instruction relative au
commissariat aux comptes au sein des SFD des Etats
membres de l'UMOA ;
➢ N°007-06-2010 du 14 juin 2010 : Instruction relative aux
modalités de contrôle et de sanction des SFD par la
BCEAO et la Commission Bancaire ;
➢ N°010-08-2010 du 30 août 2010 : Instruction relative aux
règles prudentielles applicables aux SFD des Etats
membres de l'UMOA ;
➢ N°016-12-2010 du 29 décembre 2010 : Instruction relative
9
au financement des immobilisations et des participations
par les SFD ;
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (8/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● les instructions de la BCEAO (suite) :
➢ N°017-12-2010 du 29 décembre 2010 : Instruction relative
à l'organisation du contrôle interne au sein des SFD ;
➢ N°018-12-2010 du 29 décembre 2010 : Instruction relative
à l'obligation pour les SFD de produire un rapport annuel ;
➢ N°019-12-2010 du 29 décembre 2010 : Instruction relative
à la mise en place d'un fonds de sécurité ou de solidarité
au sein des réseaux d'institutions mutualistes ou
coopératives d'épargne et de crédit ;

10
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (9/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● les instructions de la BCEAO (suite) :
➢ N°020-12-2010 du 29 décembre 2010 : Instruction relative
aux indicateurs périodiques à transmettre par les SFD au
Ministre chargé des Finances, à la BCEAO et à la
Commission Bancaire de l'UMOA ;
➢ N°021-12-2010 du 29 décembre 2010 : Instruction
déterminant la catégorie de SFD autorisée à appliquer la
version allégée du RCSFD.

11
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (10/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● les instructions de la BCEAO (suite) :
➢ N°001-01-2017 du 17 janvier 2017 : Instruction relative aux
demandes d'autorisation préalable pour la modification de
la forme juridique, de la dénomination sociale, du nom
commercial ou de la structure du capital social d'un SFD
exerçant dans l'UMOA ;
➢ N°001-01-2017 du 17 janvier 2017 : Instruction relative aux
modalités de traitement de la demande de dérogation
individuelle à la condition de nationalité.

12
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (11/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● Autres textes auxquels sont soumis les SFD :
➢ Loi-cadre portant définition et répression de l'usure

(l'usure, en ce qui concerne les SFD, est fixée à


24%);
➢ Loi relative à la lutte contre le blanchiment de
capitaux dans les Etats membres de l'UEMOA(les
SFD sont soumis à des obligations d'identification de
la clientèle, de conservation et de communication des
documents, d'élaboration de programmes internes de
lutte contre le blanchiment de capitaux et de
déclaration des opérations suspectes) ; 13
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (12/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● Autres textes auxquels sont soumis les SFD (suite):
➢ Règlement n°15/2002/CM/UEMOA relatif aux
systèmes de paiement dans les Etats membres de
l’UEMOA (les SFD sont habilités à promouvoir
l’utilisation des cartes de paiement et de retrait, du
porte-monnaie électronique et du télépaiement ainsi
que tout autre procédé et instrument de paiement à
naître notamment pour la constitution de groupements
en vue d’instituer des mécanismes et des instruments
de virement électronique de dimension nationale ou
régionale ( article 131).) ; 14
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (13/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● Autres textes auxquels sont soumis les SFD (suite) :
➢ Règlement N°9/98/CM/UEMOA relatif aux relations

financières extérieures des Etats membres de


l'UEMOA (remplacé par le Règlement
N°9/2010/CM/UEMOA ;
➢ Règlement 96-03 relatif à l'émission des billets de

trésorerie, de certificats de dépôts, de bons des


établissements financiers et de bons des institutions
financières régionales.

15
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (14/22)

1. Principaux textes constitutifs du cadre


juridique (suite)
● Autres textes auxquels sont soumis les SFD (suite) :
➢ Instruction N°01/2006/SP du 31 juillet 2006 relatif aux

relations financières extérieures des Etats membres


de l'UEMOA ;
➢ Décision n°061-03-2011 relative aux critères
d'admissibilité des crédits bancaires octroyés aux
SFD en supports des refinancements de la BCEAO ;
➢ Instruction n°013-11-2015 du 10 novembre 2015
relative aux modalités d'exercice de l'activité de
transfert rapide d'argent en qualité de sous-agent au
sein de l'UMOA.
16
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (15/22)

2. Opérations des SFD

● L'exercice de l'activité de microfinance est


réglementé dans la zone UEMOA par la loi-cadre
portant réglementation des SFD (cf. Article 7 de la
Loi : « les SFD doivent, préalablement à l'exercice
de leur activité, être agréés »).
● Procédure d'agrément : cf. chapitre 3 de Loi, titre II
du Décret, ainsi qu'à l'Instruction N° 005-06-2010 de
la BCEAO, déterminant les éléments constitutifs du
dossier de demande d'agrément des SFD dans les
Etats membres de l'UMOA. 17
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (16/22)

2. Opérations des SFD (suite)


● Opérations que peuvent réaliser les IMF, (Article 4
de la Loi)
➢ Opérations de collecte de dépôts : « Sont considérés
comme dépôts, les fonds, autres que les cotisations
et contributions obligatoires, recueillis par le SFD
auprès de ses membres ou de sa clientèle avec le
droit d'en disposer dans le cadre de son activité, à
charge pour lui de les restituer à la demande des
déposants selon les termes convenus ».

18
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (17/22)

2. Opérations des SFD (suite)


● Opérations que peuvent réaliser les IMF, (Article 4
de la Loi) - suite
➢ Opérations de prêts : « Est considérée comme une
opération de prêts, tout acte par lequel un SFD met, à
titre onéreux, des fonds à la disposition d'un membre
ou d'un client, à charge pour ce dernier de les
rembourser à l'échéance convenue ».
➢ Opérations d'engagement par signature : « Est
considérée comme une opération d'engagement par
signature, tout acte par lequel un SFD prend, dans
l'intérêt d'un membre ou d'un client, un aval, une
caution ou une autre garantie ». 19
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (18/22)

2. Opérations des SFD (suite)


● NOTE :
Il convient de préciser que le législateur est resté ouvert
en prévoyant à l'article 36 un cas de dérogation. En effet,
il y est disposé qu'un SFD « peut entreprendre toute
autre activité jugée utile pour l'intérêt de ses membres ».
Toutefois, il conditionne cela à une autorisation du
Ministre, après un avis conforme de la BCEAO, dans les
limites fixées par l'Instruction N°010-08-2010 relative aux
règles prudentielles applicables aux SFD (cf. annexe VI :
Limitation des opérations autres que les activités
d'épargne et de crédit).

20
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (19/22)

3. Typologie des SFD


● Selon la nature des opérations effectuées
Aux termes des dispositions de l'article 6 de la loi-cadre
portant réglementation des SFD, les IMF sont classées
en deux (2) catégories, selon la nature des opérations
qu'elles sont autorisées à effectuer, à savoir :
➢ « les institutions qui collectent des dépôts et
accordent des prêts à leurs membres ou aux tiers » ;
➢ « les institutions qui accordent des prêts, sans
exercer l'activité de collecte des dépôts »
« les SFD d'une catégorie ne peuvent exercer les activités d'une autre
catégorie sans l'autorisation préalable du Ministre, accordée comme
en matière d'agrément » 21
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (20/22)

3. Typologie des SFD


● Selon le seuil du niveau d'activités
Les dispositions de l'article 44 de la loi N°2008-47
consacrent la distinction suivant le seuil du niveau des
activités des SFD. Cet article dispose que « la Banque
Centrale et la Commission Bancaire procèdent, après
information du Ministre, au contrôle de tout SFD, dont le
niveau d'activités atteint un seuil qui sera déterminé par
une instruction de la Banque Centrale ».

22
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (21/22)

3. Typologie des SFD


● Selon le seuil du niveau d'activités (suite)
D'où une instruction N°007-06-2010 relative aux
modalités de contrôle et de sanction des SFD par la
BCEAO et la Commission Bancaire de l'UMOA qui
énonce à l'article 2 que « la Banque Centrale et la
Commission Bancaire de l'UMOA procèdent, après
information du Ministre chargé des Finances de l'Etat
d'implantation, au contrôle de tout SFD exerçant ses
activités dans l'UMOA, dont les encours de dépôts ou de
crédits atteignent au moins deux milliards de FCFA au
terme de deux (2) exercices consécutifs ».
23
I – ANALYSE SYNOPTIQUE DU CADRE
JURIDIQUE UEMOA (22/22)

3. Typologie des SFD


● Selon leur forme juridique
L'article 15 dispose que « Les SFD doivent être
constitués sous forme de sociétés anonymes, de
sociétés à responsabilité limitée, de sociétés
coopératives ou mutualistes ou d'associations. Les SFD
peuvent exceptionnellement revêtir la forme d'autres
personnes morales. Une instruction de la Banque
Centrale détermine les formes juridiques qui sont
concernées par cette dérogation ».

24
MERCI DE VOTRE ATTENTION