Vous êtes sur la page 1sur 22

INTRODUCTION A LA MICROFINANCE

(Dakar, les 24 et 25 janvier 2019)

CESAG
___________________________________

MODULE II “SUPPLEMENT” :
ENCADRE SUR LA CONSTITUTION ET
FONCTIONNEMENT D'UNE INSTITUTION MUTUALISTE OU
COOPERATIVE D'EPARGNE ET DE CREDIT (IMCEC)
PLAN DU MODULE

I- CONSTITUTION D'UNE IMCEC

II- ORGANES D'UNE IMCEC

III- NOTION DE RESEAU (AFFILIATION)

2
I – CONSTITUTION D'UNE IMCEC (1/4)

I.1. Constitution (art.3- Décret)


● Tenue d'une AG constitutive qui statue sur l'objet
de l'institution, la dénomination et le siège social.
● AG constitutive doit établir la liste des souscripteurs au
capital social.
● AG constitutive approuve les statuts et règlement
intérieur.
● AG constitutive procède à l'élection des membres des
organes.
NB : Article 88 de la Loi : L'agrément confère aux institutions
mutualistes ou coopératives d'épargne et de crédit la personnalité
morale.
3
I – CONSTITUTION D'UNE IMCEC (2/4)

I.2. Capital social (art. 4/ Décret)


● Capital social constitué de parts sociales.
● Parts sociales nominatives et individuelles.
● Parts sociales non négociables et non saisissables par
les tiers.
● Parts sociales cessibles selon les conditions fixées
dans les statuts.
● Parts sociales pouvant être rémunérées dans les
limites fixées par l'AG.
4
I – CONSTITUTION D'UNE IMCEC (3/4)

I.3. STATUTS (art. 5 / Décret) 1/2


● l'objet, la dénomination, le siège social et la zone
géographique d'intervention ;
● le lien commun ;
● les droits et obligations des membres ;
● la durée de vie de l'institution ;
● la valeur nominale ainsi que les conditions d'acquisition;
de cession et de remboursement des parts sociales ;
● les conditions et modalités d'adhésion, de suspension,
de démission ou d'exclusion des membres ;
● les conditions d'accès des membres aux services de
l'institution ;

5
I – CONSTITUTION D'UNE IMCEC (4/4)

I.3. STATUTS (art.5 / Décret) 2/2


● la responsabilité des membres vis-à-vis des tiers
● les organes, leur rôle, leur composition et leur mode de
fonctionnement ;
● le nombre minimum et maximum des membres des
organes, leurs pouvoirs, la durée de leur mandat et les
conditions de leur renouvellement, de leur suspension ou
de leur révocation;
● les et normes de gestion financière de même que la
répartition des excédents annuels, sous réserve du
respect des dispositions relatives à la constitution de la
réserve générale ;
● le contrôle de l'institution.
6
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (1/10)

II.1. ASSEMBLEE GENERALE (art.7 / Décret)


● Instance suprême, composée de l'ensemle des membres
ou de leurs représentants, convoqués et réunis à cette fin
conformément aux statuts.
● Ne peut délibérer sur une question qui n'est pas inscrite
à l'ordre du jour.
● Toutefois, elle peut, lorsqu'elle est réunie ordinairement,
révoquer un ou plusieurs membres des organes de
l'institution.

NB : Possibilité de tenue d'assemblées de secteur (art.8 /


Décret).

7
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (2/10)

II.1. ASSEMBLEE GENERALE (art.9 / Décret) 1/2


● S'assurer de la saine administration et du bon
fonctionnement de l'institution.
● Modifier les statuts et le règlement;
● Elire les membres des organes de l'institution et fixer
leurs pouvoirs.
● Créer des réserves facultatives ou tous fonds
spécifiques, notamment un fonds de garantie;
● Approuver les comptes et statuer sur l'affectation des
résultats.

8
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (3/10)

II.1. ASSEMBLEE GENERALE (art.9 / Décret) 2/2


● Adopter le projet de budget.
● Fixer, s'il y a lieu, le taux de rémunération des parts
sociales.
● Définir et adopter la politique de crédit et de collecte de
l'épargne de l'institution.
● Créer toute structure qu'elle juge utile.
● Traiter de toutes autres questions relatives à
l'administration et au fonctionnement de l'institution.

9
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (4/10)

II.1. ASSEMBLEE GENERALE (art.10 / Décret)


● Peut déléguer certains de ses pouvoirs à tout autre
organe de l'institution, à l'exception de ceux relatifs :
➢ Aux modifications des statuts.
➢ À l'élection des membres des organes.
➢ À l'approbation des comptes.
➢ À l'affectation des résultats.

10
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (5/10)

II.1. ASSEMBLEE GENERALE (art.11 / Décret)


● Se réunit au moins une fois par an, au plus tard dans les
6 mois qui suivent la clôture de l'exercice financier, pour :
➢ Adopter le rapport d'activités de l'exercice.
➢ Examiner et approuver les comptes de l'exercice.
➢ Donner quitus aux membres des organes de gestion.
➢ Nommer un commissaire aux comptes, le cas
échéant.

11
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (6/10)

II.1. ASSEMBLEE GENERALE (art.12 / Décret)


● Peut se réunir en session extraordinaire à la demande à
la demande de la majorité des membres d'un organe
d'administration et de gestion ou d'un organe de contrôle.
● Peut également se réunir en session extraordinaire à la
demande des membres de l'institution dans les
conditions fixées par les statuts.
● Seuls les points mentionnés dans l'avis de convocation
peuvent faire l'objet des délibérations de l'Assemblée
Générale Extraordinaire.

12
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (7/10)

II.2. CONSEIL D'ADMINISTRATION (art.14 / Décret) 1/2


● Composé de membres élus par l'AG
● Veille au fonctionnement et à la bonne gestion de
l'institution. A cet effet, il est chargé notamment :
➢ d'assurer le respect des prescriptions légales,
réglementaires et statutaires ;
➢ de définir la politique de gestion des ressources de
l'institution et de rendre compte périodiquement de
son mandat à l'assemblée générale ;

13
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (8/10)

II.2. CONSEIL D'ADMINISTRATION (art.14 / Décret) 2/2


➢ de veiller à ce que les taux d'intérêt applicables se
situent dans la limite des plafonds fixés par la loi sur
l'usure et ;
➢ d'une manière générale, de mettre en application les
décisions de l'assemblée générale.

14
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (9/10)

II.3. COMITE DE CREDIT (art.15 / Décret)


● Composé de membres élus par l'AG.
● Toutefois, ils peuvent être désignés par l'Assemblée
Générale parmi les membres du conseil d'administration,
conformément aux dispositions statutaires ou parmi le
personnel de l'institution.
● A la responsabilité de gérer la distribution du crédit.
● Rend compte de sa gestion à l'organe qui a désigné ses
membres.

15
II – ORGANES DE L'INSTITUTION (10/10)

II.4. ORGANE DE CONTROLE (art.16 / Décret)


● Composé de membres élus par l'AG.
● Chargé de la surveillance de la régularité des opérations,
du fonctionnement des autres organes et du contrôle de
la gestion.
● Est habilité à entreprendre toute vérification ou inspection
des comptes, des livres et opérations.
● Peut demander la constitution de toutes provisions
nécessaires.
● Peut faire appel à toute personne ressource et a accès à
tous renseignements ou pièces qu'il juge utiles.
16
III – NOTION DE RESEAU (AFFILIATION) (1/4)

III.1- Définition de réseau


● Ensemble d'institutions affiliées à une même union,
fédération ou confédération (art. 1er de la Loi).
● Deux ou plusieurs institutions de même niveau peuvent
s'affilier afin de se constituer en réseau. Elles peuvent,
lorsque les circonstances l'exigent, se désaffilier (art. 95
de la Loi).

17
III – NOTION DE RESEAU (AFFILIATION) (2/4)

III.2- Affiliation (Union)


● L’affiliation d’un système financier décentralisé à une
union ou à une fédération doit être approuvée par le
conseil d’administration du système financier
décentralisé  concerné, puis adoptée par l’assemblée
générale extraordinaire. La décision d’affiliation doit être
prise à la majorité qualifiée des membres du système
financier décentralisé (art.29 du Décret).
● Deux ou plusieurs institutions de base peuvent se
regrouper, pour constituer une union. Une institution de
base ne peut être membre de plus d'une union ayant la
même vocation. Les unions ont pour membres, les
institutions de base dûment agréées (art.102 de la Loi).
18
III – NOTION DE RESEAU (AFFILIATION) (3/4)

III.2- Affiliation (fédération) art.105 de la Loi


● Deux ou plusieurs unions peuvent se regrouper pour
constituer une fédération.
● Peuvent également être membres d'une fédération, des
institutions de base, dans les cas d'exception prévus par
décret.
● Une union et, le cas échéant, une institution de base, ne
peuvent être membres de plus d'une fédération ayant la
même vocation.

19
III – NOTION DE RESEAU (AFFILIATION) (4/4)

III.2- Affiliation (confédération) art.108 de la Loi


● Deux ou plusieurs fédérations peuvent se regrouper pour
constituer une confédération.
● Peuvent également être membres d'une confédération,
des unions dans les cas d'exception prévus par décret.
● Une fédération et, le cas échéant, une union ne peuvent
être membres de plus d'une confédération ayant la
même vocation.

20
MERCI DE VOTRE ATTENTION

Vous aimerez peut-être aussi