Vous êtes sur la page 1sur 54

JEUNESSE GLOBAL

POLITIQUES ET
PROCÉDURES

TUNISIA

En vigueur au 1er septembre 2019

Revised: 27 August 2019


Table des matières
SECTION 1 – JEUNESSE ET SES DISTRIBUTEURS ............................................................................................ 1
1.1. Bienvenue chez Jeunesse .............................................................................................................. 1
1.2. Code de conduite des distributeurs .............................................................................................. 1
1.3. Durée de l'accord et renouvellement ........................................................................................... 2
1.4. Droits du distributeur.................................................................................................................... 3
1.5. Entrepreneur indépendant ........................................................................................................... 3
1.6. Conduite professionnelle .............................................................................................................. 3
1.7. Aucun achat requis ....................................................................................................................... 3
SECTION 2 – DEVENIR UN DISTRIBUTEUR JEUNESSE .................................................................................... 3
2.1. Inscription ..................................................................................................................................... 3
2.2. Intérêt à titre bénéficiaire ............................................................................................................. 5
2.3. Couples mariés .............................................................................................................................. 6
2.4. Sociétés, partenariats et fiducies .................................................................................................. 6
2.5. Exactitude du nom et du numéro d’identification........................................................................ 7
2.6. Numéro d’identification fiscale..................................................................................................... 7
2.7. Corrections ou changement de parrain ........................................................................................ 7
2.8. Ajout et suppression de co-demandeurs à la suite de l'inscription .............................................. 8
2.9. Candidatures multiples ................................................................................................................. 8
2.10. Règle d'attente avant le dépôt d'une nouvelle candidature ........................................................ 8
2.11. Rapports, informations confidentielles et secrets commerciaux ................................................. 9
2.12. Parrainage et vente sur d’autres marchés .................................................................................. 10
2.13. Tenue de registres....................................................................................................................... 12
2.14. Inscription ................................................................................................................................... 12
SECTION 3 – CONFORMITÉ LÉGALE ............................................................................................................. 12
3.1. Conformité légale........................................................................................................................ 12
3.2. Absence de territoires exclusifs .................................................................................................. 12
3.3. Représentation d'approbations gouvernementales ................................................................... 12
3.4. Affirmations concernant les produits ......................................................................................... 12
3.5. Renseignements personnels ....................................................................................................... 13
3.6. Autorisation d’utiliser le nom et l'image d'une personne .......................................................... 13
3.7. Concurrence déloyale ................................................................................................................. 13
3.8. Confidentialité des vendeurs ...................................................................................................... 15
3.9. Dépassement de fonction, parrainage croisé et incitation......................................................... 15
3.10. Conformité au modèle commercial de Jeunesse ........................................................................ 17
3.11. Exigence de formation ................................................................................................................ 17
3.12. Confidentialité............................................................................................................................. 17
3.13. Forces de vente d’autres sociétés............................................................................................... 18
3.14. Signalement des infractions de politique ................................................................................... 18
SECTION 4 – CHANGEMENTS DE TITULAIRE D’UN ACCORD DE DISTRIBUTION ....................................... 18
4.1. Succession suite à un décès ou une incapacité .......................................................................... 18
4.2. Divorce ou dissolution ................................................................................................................ 19
4.3. Transferts mettant en cause un conjoint ou une société fermée .............................................. 20
4.4. Changement dans la forme d’une entité juridique..................................................................... 20
4.5. Limitations................................................................................................................................... 20
4.6. Transfert ou vente d’un accord de distribution .......................................................................... 21
4.7. Droit de premier refus (RFR) ....................................................................................................... 21

ii
SECTION 5 – PROMOTION DES PRODUITS ET OPPORTUNITÉS JEUNESSE .................................................. 22
5.1. Ventes de produits ...................................................................................................................... 22
5.2. Déclarations ................................................................................................................................ 23
5.3. Matériel publicitaire ................................................................................................................... 24
5.4. Marques déposées et droits d’auteur ........................................................................................ 24
5.5. Autres usages et moyens de publicité ........................................................................................ 25
5.6. Publicité sur Internet et via un site web ..................................................................................... 26
5.7. Canaux de vente autorisés ; établissements de vente au détail ; établissements de service .... 28
5.8. Endossements ............................................................................................................................. 29
5.9. Salons professionnels.................................................................................................................. 29
5.10. Soins des produits et Contrôle de qualité ................................................................................... 30
5.11. Entrevues avec les médias .......................................................................................................... 30
SECTION 6 – COMMISSIONS, BONUS ET AUTRES RÉCOMPENSES .............................................................. 31
6.1. Admissibilité et paiement ........................................................................................................... 31
6.2. Interdiction des achats visant à obtenir des commissions ou des bonus. .................................. 32
SECTION 7 – COMMANDE ET EXPÉDITION DE PRODUITS ........................................................................... 33
7.1 Commande .................................................................................................................................. 33
7.2 Achats par carte de crédit ........................................................................................................... 33
7.3 SmartDelivery.............................................................................................................................. 34
7.4 Expédition ................................................................................................................................... 35
7.5 Renvoi des commandes .............................................................................................................. 37
SECTION 8 – LITIGES ; VIOLATIONS ; RUPTURE DE CONTRAT ; RÉSILIATION DU CONTRAT ; APPEL........... 37
8.1 Différends entre distributeurs .................................................................................................... 37
8.2 Résolutions en cas de violations de l’accord .............................................................................. 37
8.3 Résiliation .................................................................................................................................... 38
SECTION 9 – DISPOSITIONS DIVERSES......................................................................................................... 40
9.1 Accord ......................................................................................................................................... 40
9.2 Divers .......................................................................................................................................... 41
SECTION 10 – DÉFINITIONS ......................................................................................................................... 42
ANNEXE A — MODIFICATIONS APPORTÉES AUX POLITIQUES & PROCÉDURES — TUNISIE ....................... 44
ANNEXE B — POLITIQUES DE RETOUR — TUNISIE ..................................................................................... 47

iii
L'objectif de ces Politiques et Procédures est de fixer des règles communes chez Jeunesse. Par conséquent,
certaines dispositions peuvent stipuler des termes ou des concepts différents de ceux de la loi ou de la
pratique commerciale Tunisian. Dans ce cas, l'Annexe A tente de modifier ces termes et concepts pour se
conformer à la loi Tunisian. Quoi qu'il en soit, ces termes ou ces concepts seront interprétés comme étant
des termes ou des concepts similaires prévus par la loi et la pratique commerciale Tunisian. En outre, si des
dispositions pertinentes ne sont pas permises par la loi Tunisian, celles-ci sont soumises aux règles de la loi
Tunisian.

SECTION 1 – JEUNESSE ET SES DISTRIBUTEURS


1.1. Bienvenue chez Jeunesse
1.1.1 Jeunesse est une société de vente directe qui commercialise ses produits par le biais de
distributeurs indépendants. Il est important de comprendre que le succès de chaque distributeur dépend
de l’intégrité des hommes et des femmes qui commercialisent les produits et les services Jeunesse. Cet
accord (comme défini ci-dessous) vise à définir clairement la relation entre Jeunesse et ses distributeurs
indépendants, entre les distributeurs et leurs clients, et entre distributeurs.

1.1.2 Les parties. Jeunesse est la société référencée dans le Formulaire de demande et d'entente signé
par le distributeur. Dans ces politiques et procédures, la société est parfois dénommée « Jeunesse » ou la
« société » et le distributeur signataire de l’accord est dénommé « a » ou « le distributeur ».

1.1.3 Ces politiques et procédures, ainsi que le Formulaire de demande et d'entente (le « Formulaire de
demande ») et le Plan de récompenses (collectivement, ci-après dénommés l'« accord »), tels qu'ils existent
actuellement ou tels qu'ils pourraient être amendés ci-après, constituent l’accord complet et contraignant
entre Jeunesse et ses distributeurs.

1.2. Code de conduite des distributeurs


1.2.1 Je me comporterai de manière honnête et juste dans l'exercice de mes actions en qualité de
distributeur

1.2.2 Je travaillerai activement à établir et à maintenir une base de clients.

1.2.3 J'effectuerai mon travail de façon à développer ma réputation et à maintenir la bonne réputation
établie par Jeunesse.

1.2.4 Je me comporterai de manière courtoise et respectueuse envers chaque personne que je


contacterai dans le cadre de mes activités indépendantes de Jeunesse et ne contacterai de clients
potentiels, directement ou par téléphone, que de manière et à des horaires raisonnables pour ne pas me
montrer intrusif ou intrusive. Lorsque j'effectuerai une présentation de vente, j'arrêterai celle-ci
immédiatement si son destinataire m'en fait la demande.

1
1.2.5 Je m'acquitterai des responsabilités de leadership qui m'incombent en tant que parrain, qui
comprennent des activités de formation, de soutien et la communication avec les distributeurs de mon
organisation.

1.2.6 Je ne parrainerai, ni tenterai de parrainer aucun distributeur Jeunesse, directement ou


indirectement, pour n’importe quel autre programme de marketing de réseau.

1.2.7 Je ne m’engagerai pas dans des pratiques frauduleuses ou illégales, ni n'effectuerai de déclarations
trompeuses au sujet des produits Jeunesse ou du Plan de récompenses.

1.2.8 Je reconnais que même mon expérience personnelle et les avantages tirés des produits Jeunesse
peuvent être interprétés comme des allégations non autorisée.

1.2.9 Je comprends et accepte être seul responsable de toutes les obligations financières ou juridiques
engagées dans l’exercice de mon entreprise en tant que distributeur et m'acquitterai de toutes les dettes
et tâches incombant à un distributeur.

1.3. Durée de l'accord et renouvellement


1.3.1 Durée de l'accord. La durée du présent contrat est d’un an. Si le distributeur ne parvient pas à
renouveler son accord chaque année, ou si celui-ci est annulé ou résilié pour une raison quelconque, le
distributeur perdra définitivement tous les droits lui étant octroyés en tant que distributeur. Le distributeur
ne sera plus éligible à la vente de produits et services Jeunesse, ni ne sera admissible à recevoir des
commissions, des primes ou d'autres avantages découlant des activités de vente en aval dans
l'organisation. En cas d’annulation, de résiliation ou de non-renouvellement, le distributeur renonce
explicitement à tous droits de l’accord, qui incluent, sans s'y limiter, ses droits de propriété, son
organisation de vente en aval, ainsi que tout bonus, toute commissions ou autre rémunération dérivée des
ventes et autres activités de son ancienne organisation de vente. Jeunesse se réserve le droit de mettre fin
à la totalité de l'accord sous trente (30) jours si la société décide de : (1) cesser ses activités ; (2) dissoudre
son entité commerciale; ou (3) mettre fin à la distribution de ses produits ou services par l’intermédiaire
de canaux de ventes directs. Le distributeur peut résilier le présent contrat à tout moment et pour quelque
motif que ce soit en adressant un avis écrit à Jeunesse à l’adresse principale de l'entreprise. Jeunesse peut
résilier le présent contrat pour quelque raison que ce soit en adressant au distributeur un préavis écrit de
30 jours.

1.3.2 Renouvellement. Les distributeurs doivent réaffirmer tous les ans qu’ils sont liés par les termes
de cet accord, et seront invités à se rendre sur leur Joffice pour le faire. En outre, chaque année, les
distributeurs peuvent renouveler la durée d’un an de l’accord en payant des frais annuels à la date
anniversaire dudit accord, ou avant. Avec le programme de renouvellement automatique de Jeunesse, les
frais de renouvellement peuvent être offerts si le distributeur a cumulé un volume SmartDelivery de 360
PV pendant l’année. Si les frais de renouvellement sont requis mais non réglés dans les trente (30) jours
suivant la date d'expiration de l’accord en cours, l’accord sera résilié.

2
1.4. Droits du distributeur
Une fois un contrat de distribution accepté par Jeunesse, les avantages de l’accord resteront accessibles au
distributeur aussi longtemps que celui-ci ne se trouvera pas en violation du contrat. Ces avantages incluent
le droit : à la vente des produits Jeunesse conformément à l’accord ; à la participation au régime de
récompenses financières et, en cas d'éligibilité, à l'obtention de commissions et d'avantages ; au parrainage
d’autres personnes ; à la réception périodique de documentation et d’autres communications de la part de
Jeunesse ; à la participation aux programmes de soutien, de service, de formation, de motivation et de
reconnaissance parrainés par Jeunesse (moyennant le paiement des frais appropriés, si applicable et
autorisé par la loi) ; et la participation à des concours promotionnels et d’encouragement et à des
programmes parrainés par Jeunesse.

1.5. Entrepreneur indépendant


Un distributeur est un entrepreneur indépendant et non un employé ou un mandataire de Jeunesse. Se
référer à l'Addendum A.1 pour plus de renseignements.

1.6. Conduite professionnelle


Chaque distributeur effectuera ses activités d’une manière professionnelle et éthique, qui renforcera la
réputation du distributeur et la réputation positive de Jeunesse. Les distributeurs ne s’engageront dans
aucune conduite qui pourrait donner une mauvaise image de Jeunesse ou de tout autre distributeur, ou
les dénigrer.

1.7. Aucun achat requis


L’achat de produits n’est pas requis pour devenir un distributeur ou pour participer au programme de
récompenses.

SECTION 2 – DEVENIR UN DISTRIBUTEUR JEUNESSE


2.1. Inscription
2.1.1 Conditions d'inscription. Pour devenir un associé de Jeunesse, le candidat doit (i) être âgé au
minimum de 18 ans (ou posséder l’âge minimum requis dans son pays d'inscription) dans le cas d'un
individu, ou être dument inscrit et en règle dans sa juridiction d'inscription pour faire des affaires dans le
cas d'une personne morale ; (ii) être autrement autorisé à s’engager dans la vente directe dans son pays
de résidence ; (iii) présenter un contrat de distribution honnêtement rempli et accepté par la société ; et
(iv) faire l’achat un pack de démarrage, sauf dans les cas prescrits par la loi. Pour accéder l’ensemble des
prestations disponibles dans le cadre du plan de récompenses financières, l’associé doit également
générer 100 PV (via des achats personnels ou des ventes aux clients).

2.1.2 Candidature En signant le contrat de distribution et en le soumettant à Jeunesse, le distributeur


est réputé déposer une candidature pour devenir un distributeur indépendant de Jeunesse. La candidature
sera acceptée une fois reçue, sous réserve des droits énoncés à la section 2.1.3, et si le demandeur se
trouve en conformité avec les exigences du formulaire de demande. Une fois la candidature acceptée,
Jeunesse mettra en place un accord de distribution.

3
2.1.3 Inscription électronique.

2.1.3.1 Signature et Consentement. Dans le cadre de votre relation avec Jeunesse Global, nous voulons
nous assurer que vous disposez de toutes les informations nécessaires pour gérer efficacement votre
contrat de distribution via votre back-office électronique ou virtuel. Nous avons besoin de votre
consentement préalable pour fournir les informations par voie électronique. Vous avez donné votre
consentement lors de votre inscription par voie électronique. Vous avez également consenti à utiliser des
dossiers et des signatures électroniques dans nos relations. Donc, avant de vous inscrire vous devez revoir
et consentir aux conditions indiquées ci-après.

2.1.3.2 Accord de distribution et Dossier électronique. L’intégralité de l’accord entre vous et nous sera
attestée dans un « Dossier électronique », tel que décrit aux présentes. Vous reconnaissez
électroniquement vous conformer aux Conditions générales, aux Politiques et Procédures et au Plan de
Commissionnement de Jeunesse Global. Ces trois documents constituent l’ « Accord de distribution » et
ont été mis à votre disposition au moment de votre inscription.

2.1.3.3 Formulaires et Transactions. Lorsque vous exploiterez votre réseau de distribution, les
commandes de produit et les services seront fournis sous format électronique. En plus de l’accord de
distribution, les formulaires que vous signez et les communications que nous vous envoyons peuvent être
sous format électronique. Ils font tous partie du dossier électronique. Il se peut que nous utilisions des
signatures électroniques obtenues auprès de vous dans le cadre de nos transactions.

2.1.3.4 Livraison. Les dossiers électroniques peuvent être délivrés sous différents formats à travers
différents canaux numériques. Les principaux canaux numériques incluent les e-mails, les SMS, les
protocoles FTP et SFTP, le stockage de fichiers sur un espace Cloud et le fax. Vous pouvez accéder aux
dossiers électroniques via Joffice™ en ligne, l’appli mobile Joffice™ ou votre back-office virtuel.

2.1.3.5 Équipement et Logiciel. Pour accéder aux dossiers électroniques, vous avez besoin du matériel et
du logiciel suivants : un ordinateur personnel (« PC ») doté d'un modem, d'une WiFi ou d’un autre
dispositif d'accès à Internet ; un navigateur Internet opérationnel (par ex., Microsoft Edge, Internet
Explorer, Chrome) et d’Adobe Acrobat Reader. S’il s’avérait qu’un changement d’équipement ou de
logiciel devienne nécessaire pour accéder aux conditions de l’accord, Jeunesse Global vous en informera
et vous fournira une liste d’équipements et de logiciels pour vous permettre d’y accéder. En cas d’un tel
événement, vous pourriez retirer votre consentement.

2.1.3.6 Retrait de votre consentement. Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement à
l’utilisation de dossiers électroniques. Cependant, si ce devait être le cas, l’accord de distribution sera
automatiquement résilié. Pour retirer votre consentement (et de fait résilier l’accord de distribution), ou
mettre à jour vos informations personnelles, rendez-vous sur http://www.jeunesseglobal.com ou envoyez
un avis écrit à Jeunesse Global, 701 International Parkway, Lake Mary, FL 32746,
compliance@jeunesseglobal.com.

4
2.1.4 Droit de refus. Jeunesse se réserve le droit de rejeter la candidature d'un distributeur prospectif,
ou son renouvellement, pour quelque raison que ce soit, dans les trois (3) mois suivant sa réception.
Jeunesse n’acceptera aucune candidature contenant des renseignements délibérément falsifiés et
considérera une telle candidature comme invalide.

2.1.5 Notification de modifications. Le distributeur est chargé d’informer la société de tout changement
affectant l’exactitude de sa candidature et de toute information subséquente concernant l’accord de
distribution.

2.1.6 Kit de démarrage. Un Kit de démarrage comportant des outils dématérialisés de communication
virtuelle notamment est disponible au téléchargement pour chaque distributeur dans le cadre de son
inscription. Lorsque la loi l'exige, une version imprimée est disponible.

2.1.7 Perspectives. Si un distributeur paie ou rembourse à un collaborateur potentiel ses frais de


participation à un événement Jeunesse, ou si le distributeur assiste à un événement Jeunesse en
compagnie d'un collaborateur potentiel, Jeunesse reconnaîtra ce distributeur comme son parrain si le
collaborateur potentiel dépose une candidature dans les 60 jours suivant l’événement. Par la suite, le
collaborateur potentiel pourra s’inscrire avec le parrain de son choix.

2.1.8 Mots de passe. Après s’être inscrit, le distributeur doit sécuriser ses informations personnelles et
son compte en ne communiquant jamais son mot de passe ou ses identifiants.

2.2. Intérêt à titre bénéficiaire


2.2.1 Intérêt à titre bénéficiaire. Un distributeur ne peut avoir d'intérêt bénéficiaire que dans un seul
accord de distribution, sauf lorsqu’expressément autorisé dans les présentes. « Intérêt à titre bénéficiaire
» désigne le droit à diriger, contrôler, posséder, participer à bénéficier de la direction, du contrôle, de la
propriété ou de la participation d’une autre personne sur le compte.

2.2.2 Même ménage.

2.2.2.1 Les membres d’une famille vivant sous le même toit peuvent avoir des contrats de distribution
séparés, exception faite des dispositions décrites à la section 2.2.2.2. Ils ne peuvent cependant exercer
aucun contrôle sur ces contrats de distribution.

2.2.2.2 Un couple, qu’il soit marié, conjoint ou autre, ne peut posséder qu’un seul accord de distribution
lors qu'il réside sous un même toit. Les actions de chaque membre du couple et de toute autre personne
ayant un intérêt bénéficiaire dans l’accord de distribution sont imputables à l’accord de distribution
susmentionné.

2.2.3 Personne morale et ses mandataires. Si un distributeur est une personne morale, chacune des
personnes possédant un droit de contrôle sur cette entité, incluant mais non limité à ses actionnaires,
dirigeants, administrateurs, membres ou gérants (les « mandataires »), le cas échéant, possède un intérêt
bénéficiaire dans cet accord de distribution et ne peut détenir un intérêt bénéficiaire dans un autre accord
5
de distribution. Les actions des époux ou conjoints des mandataires de l’entité sont imputables à l’accord
de distribution susmentionné.

2.3. Couples mariés


2.3.1 Les époux, épouses ou couples en union libre (collectivement, les « conjoints ») souhaitant devenir
distributeurs doivent soumettre un même formulaire de demande et d'entente. Aucun d'entre eux ne peut
posséder d'intérêt bénéficiaire dans un autre accord de distribution (voir 2.2). Toute action de l’un des
conjoints sera attribuable aux deux époux et, par conséquent, à l’accord de distribution lui-même.

2.3.2 Si deux (2) distributeurs se marient, ils doivent en informer le Service Conformité dans les 30 jours
suivant la date du mariage, et choisir le contrat de distribution qui régira leurs activités. À réception des
informations, le Service Conformité résiliera le contrat de distribution qui n’aura pas été retenu.

2.4. Sociétés, partenariats et fiducies


2.4.1 Entreprises agissant en qualité de distributeur. Les entreprises formées comme sociétés par
actions, sociétés à responsabilité limitée, partenariats ou fiducies peuvent demander à devenir un
distributeur, sauf dans les cas interdits par la loi. Ces candidats doivent remplir et soumettre une demande
de contrat de distribution, accompagnée de copies des statuts, articles d'organisation, accords de
partenariat, actes de fiducie ou autres chartes ou documents organisationnels tels que déposés dans la
juridiction où ils exercent leur activité.

2.4.2 Divulgation proactive des mandataires. Pour assurer la conformité avec le contrat de distribution,
les distributeurs doivent divulguer une liste complète de tous les mandataires, y compris les
administrateurs, dirigeants et actionnaires de la société. Les sociétés à responsabilité limitée doivent
divulguer une liste complète de tous leurs membres, agents et gestionnaires. Les partenariats sont tenus
de divulguer tous leurs partenaires généraux et limités. Les fiducies sont tenues divulguer leur(s)
fiduciaire(s) et bénéficiaire(s). Ces informations peuvent être transmise par fax ou par e-mail à Jeunesse et
doivent être mises à jour par le distributeur le cas échéant. Le distributeur doit également fournir à
Jeunesse une preuve de son numéro de taxe ou de son code d’entreprise et la preuve que son entreprise
est en règle (Voir l’Annexe A pour voir les détails spécifiques par pays). Lorsqu'un actionnaire, partenaire,
membre ou gestionnaire d’un distributeur est lui-même une entité, les informations requises ci-dessus
pour l’entité doivent également être fournies pour ledit actionnaire, partenaire, membre ou gestionnaire.

2.4.3 Responsabilité civile. Les actionnaires, membres, partenaires, employés, agents, bénéficiaires,
syndics et personnes effectuant la promotion de la personne morale (collectivement, les « Mandataires »),
acceptent de rester personnellement responsables et liés par cet accord envers Jeunesse.

2.4.4 Nom d’emprunt. Un formulaire d’ « opération sous un nom commercial » ou un formulaire DBA
(Doing Business As) dument complété doit être versé au dossier transmis à Jeunesse. Toute action d'un
distributeur impliquant les efforts de plus d’une personne, que ce soit en tant que société, partenariat,
société à responsabilité limitée ou fiducie, reflétera les actions de l’accord de distribution dans son

6
ensemble. Si un participant est prouvé avoir violé les conditions de l’accord, l’accord de distribution dans
son ensemble sera jugée en violation.

2.5. Exactitude du nom et du numéro d’identification


Une personne ou une entité ne peut déposer de demande de accord de distribution sous un nom fictif ou
un alias, ni utiliser l’identité d’une autre personne ou d'une entité qui ne serait pas associée à l’accord de
distribution. Nul ne peut faire usage d'un numéro de taxe ou autre numéro d’identification
gouvernemental s''il n'est pas affecté à la personne physique ou morale principale de l’accord de
distribution. De plus, lors de l’inscription, le distributeur doit fournir une pièce d’identité comme preuve
de résidence dans le pays d’enregistrement.

2.6. Numéro d’identification fiscale


Lors de l’inscription, ou à la demande de Jeunesse, le distributeur communiquera, si la loi le permet, son
numéro d’identification émis par le gouvernement et/ou numéro d'identification fiscal et une copie de
celui-ci. Suite à l'inscription, Jeunesse fournira au distributeur un numéro d’identification unique de
distributeur qui sera utilisé pour son identification au sein de l’accord de distribution.

2.7. Corrections ou changement de parrain


2.7.1 Corrections. Un changement de parrain peut être effectué, ou des corrections peuvent être
apportées, dans un délai de trois (3) jours suivant la date d’inscription.

2.7.1.1 Les changements de parrain ne seront pas faits en dehors de la upline ou de l’arbre d’inscriptions
du parrain. De tels changements nécessitent la permission écrite du parrain et des deux (2) premiers
parrains de la upline qui sont ou étaient Actifs dans les six (6) mois précédant la demande. Toutes les
demandes doivent être envoyées au Service Conformité, qui doit les approuver.

2.7.1.2 Aucun frais ne sera applicable pour la première demande de correction déposée au cours des trois
(3) premiers jours.

2.7.2 Modifications. Jeunesse déconseille les changements de parrain et de placements. Cependant,


après la période initiale de trois (3) jours, les demandes de modification de placements ou de changement
de parrain peuvent être accordées par Jeunesse, à sa seule discrétion, et sont sujettes à d'autres
restrictions et conditions pouvant être exigées par Jeunesse.

2.7.2.1 Les changements de parrain ne pourront être effectuées en dehors du groupe de vente du parrain,
ni en dehors de l'organigramme de l'organisation. De tels changements requièrent l’autorisation écrite du
parrain et des 3 distributeurs actifs situés en amont dans l'organigramme. Toutes les demandes doivent
être déposées auprès du service de la conformité.

2.7.2.2 Dans le cas où un changement de placement ou de parrain serait approuvé, le distributeur devra
s'acquitter d'un droit de modification (voir le barème de taxes à l’Annexe A).

7
2.8. Ajout et suppression de co-demandeurs à la suite de l'inscription
2.8.1 Procédures. Les demandes d’ajout de co-demandeurs à un accord de distribution doivent être
déposées auprès du département de recherche. La demande ne sera pas accordée si le co-demandeur
possède un intérêt bénéficiaire dans un autre accord de distribution ou est soumis à l’obligation d’attente
de la section 2.11 Une fois la demande approuvée, le distributeur doit présenter une demande de contrat
de distribution dûment remplie et modifiée et porteuse des signatures du distributeur et du co-demandeur.

2.8.2 Gains. Tous les gains seront postés à l’adresse du distributeur indiquée dans le dossier.

2.8.3 Restrictions. Le demandeur initial doit demeurer partie prenante à l’accord original de distribution,
une fois le co-demandeur ajouté ; Toutefois, si le distributeur original veut mettre fin à sa relation de
distributeur avec Jeunesse, il/elle doit le faire conformément à la politique de Jeunesse et le co-demandeur
doit soumettre un formulaire de transfert d’entreprise. Si ce point n’est pas respecté, cet accord sera résilié
suite au retrait du distributeur original.

2.8.4 Changement de parrain. Les modifications autorisées dans le cadre de la présente section ne
comprennent pas le changement de parrains. Les frais de traitement pour les modifications ou ajouts se
trouvent dans la section Annexes A.10.

2.8.5 Démission du co-demandeur. Les co-demandeurs peuvent abandonner leur intérêt dans un accord
de distribution en avisant le Service à la clientèle. Ils seront soumis à la règle d’attente énoncée dans la
section 2.10.

2.9. Candidatures multiples


Si un demandeur soumet plusieurs formulaires de contrat de distribution listant plusieurs parrains
différents, seul le premier formulaire rempli et reçu par Jeunesse sera accepté. Jeunesse se réserve le droit,
à sa seule discrétion, de prendre la décision finale concernant ce type de litiges.

2.10. Règle d'attente avant le dépôt d'une nouvelle candidature


2.10.1 Politique. Tout ancien distributeur (y compris un co-demandeur) et/ou toute personne ayant
détenu un intérêt à titre bénéficiaire dans un accord de distribution et souhaitant déposer une demande
de nouvel accord de distribution peut le faire après la signification d’un avis de démission de l’accord de
distribution original ou d'annulation de celui-ci, et après que ce soit écoulé un délai d'attente :

2.10.1.1 de douze (12) mois si le rang le plus élevé atteint jusque-là par le bénéficiaire (directement ou
par un intérêt à titre bénéficiaire) était le Sapphire Elite ou un rang inférieur ; où

2.10.2.2 de dix-huit (18) mois si le rang le plus élevé atteint jusque-là par le bénéficiaire (directement ou
par un intérêt à titre bénéficiaire) était le rang Ruby Director ou tout autre rang supérieur.

2.10.2 Remise à zéro de la période d’attente. Toute activité effectuée par le distributeur au cours de la
période d’attente applicable exigible à l'article 2.10.1 et pouvant laisser penser que le distributeur monte
une nouvelle entreprise induira une remise à zéro de la période d’attente. Les indices d’une telle activité
8
incluent, sans s'y limiter, assister aux réunions ou faire la promotion des produits ou des opportunités, sous
quelque forme ou de quelque façon que ce soit.

2.11. Rapports, informations confidentielles et secrets commerciaux


2.11.1 Rapports. Jeunesse souhaite se protéger et protéger ses distributeurs contre toute concurrence
déloyale et inappropriée. Jeunesse procure aux distributeurs un accès à leurs organisations et une
visualisation de celles-ci via JOffice. Les rapports générés par JOffice et chacune des listes de
distributeursincluent, sans s'y limiter : une liste de l’organisation ; les noms, adresses, e-mails et numéros
de téléphone figurant dans la base de données de Jeunesse, sous toutes leurs formes, y compris et sans s'y
limiter, les copies papier, électroniques ou digitales (collectivement, les « rapports ») et constituent la
propriété confidentielle et exclusive de Jeunesse. Jeunesse a conçu, configuré et mis à jour ces rapports en
y investissant beaucoup de temps, d'argent, de ressources et d'efforts. Ces rapports, sous leurs formes
actuelles et futures, et tels que modifiés de temps à autre, constituent des actifs exclusifs
commercialement avantageux et des secrets commerciaux propriété de Jeunesse, que chaque distributeur
devra maintenir confidentiels. Nonobstant cet accord de confidentialité et de non- divulgation, Jeunesse
ne fournirait pas ces rapports à ses distributeurs. Le droit d’un distributeur à divulguer le contenu de ces
rapports et autres informations y figurant, ainsi que d'autres informations distributeur compilées par
Jeunesse, est expressément réservé par Jeunesse et peut être refusé à sa seule discrétion.

2.11.2 Utilisation. Ces rapports sont mis à la disposition des distributeurs dans le seul but de les aider à
travailler, en collaboration avec leur organisation en aval, au développement de leurs activités Jeunesse.
Les distributeurs peuvent utiliser les rapports mis à leur disposition pour soutenir, motiver et former leur
organisation en aval.

2.11.3 Non-divulgation. L’accès à ces rapports destinés aux distributeurs est protégé par mot de passe.
Ces rapports sont fournis à chaque distributeur dans la plus stricte confidentialité. Ces rapports ne peuvent
être divulgués par un distributeur à des tiers, ni utilisés à des fins autres que l’exécution de leurs obligations
en vertu de l’accord, ni pour des prestations ou pour le bénéfice de Jeunesse sans son consentement écrit
préalable. Toute utilisation non autorisée ou divulgation du contenu de ces rapports constitue un abus, une
appropriation illicite et une violation de l’accord par le distributeur, et pourrait causer un préjudice
irréparable à Jeunesse.

2.11.4 Restrictions. Les distributeurs ne peuvent, pour leur propre compte ou pour le compte de toute
autre personne :

2.11.4.1 Divulguer directement ou indirectement quelque information contenue dans l'un de ces rapports
à une partie tierce ;

2.11.4.2 Divulguer directement ou indirectement leur mot de passe ou tout autre code donnant accès à
leur(s) rapport(s) ;

9
2.11.4.3 Utiliser ces informations pour entrer en compétition avec Jeunesse ou à toute fin autre que la
promotion des activités de Jeunesse du distributeur ;

2.11.4.4 Recruter, ni solliciter quelque distributeur que ce soit mentionné dans l'un des rapports, ni tenter
quoi que ce soit qui pourrait influencer un distributeur ou l'induire à modifier sa relation d’affaires avec
Jeunesse.

2.11.5 Retour des rapports suite à une résiliation. À la demande de Jeunesse et toujours en cas de
résiliation de l’accord, le distributeur doit retourner l’original et toutes les copies de chacun des rapports,
ainsi que toute information ou secret commercial extrait de ceux-ci (qu’il soit sous forme papier ou
électronique) en possession du distributeur ou soumis à son contrôle.

2.11.6 Manquement aux obligations. Dans le cas où le distributeur enfreint l’une des deux clauses du
présent paragraphe sur les rapports, l’entreprise peut mettre fin à l’accord de distribution et peut
demander une injonction pour prévenir quelque préjudice irréparable pouvant être encouru par Jeunesse
ou l’un de ses distributeurs. Jeunesse peut également former tous les recours appropriés en vertu de la loi
applicable pour protéger ses droits aux rapports ; aucune absence d’utilisation de ces possibilités de
recours ne constituera une renonciation à ses autres droits.

2.11.7 Informations confidentielles. Les distributeurs sont habilités à accéder aux informations
confidentielles de Jeunesse. Plus précisément et sans s’y limiter, les informations confidentielles incluent
les informations contenues dans tout rapport généalogique, fournies en aval ou accessibles à un
distributeur ; les listings de clients, informations fabricant, commissions, rapports de ventes, formules de
produit et autres renseignements financiers et commerciaux propriété de Jeunesse. Toutes ces
informations (que ce soit sous forme électronique, orale ou écrite) sont la propriété exclusive de Jeunesse
et sont transmises ou accessible au distributeur en toute confidentialité. Chaque distributeur accepte de
ne divulguer aucune information confidentielle ou exclusive à un tiers, directement ou indirectement, et
de ne pas utiliser ces informations pour rivaliser avec Jeunesse, ni à toute fin autre que celles expressément
autorisées par l’accord. Ces informations ne doivent être utilisées que pour la promotion du programme
Jeunesse et conformément à cet accord. Le distributeur et Jeunesse acceptent que, que sans cet accord de
confidentialité et de non-divulgation, Jeunesse n’aurait pas fourni ces informations, ni ne les aurait rendues
accessibles au distributeur. Cette disposition survivra à la résiliation ou à l’expiration du contrat de
distribution.

2.12. Parrainage et vente sur d’autres marchés


2.12.1 Droit au parrainage. Les distributeurs Jeunesse peuvent parrainer des personnes au sein de leur
organisation, sous réserve de cet accord.

2.12.2 Conformité et restrictions. La conformité avec le présent article protège l’entreprise, les
distributeurs et leur capacité collective à effectuer des affaires dans certains pays. Toute violation de ces
politiques peut entraîner des mesures réglementaires gouvernementales pouvant inclure de amendes

10
sévères, la confiscation de biens, la fermeture des opérations commerciales voire même des peines
d’emprisonnement. En conséquence, un distributeur ne peut :

2.12.2.1 démarcher à l'aveugle des collaborateurs potentiels. De nombreux pays possèdent des lois
strictes interdisant les sollicitations à l'aveugles ou à froid. De nombreuses lois locales interdisent
également la publicité pour le démarchage de collaborateurs potentiels ;

2.12.2.2 importer de produits non officiellement agréés sur un marché. Les produits sont étiquetés et
parfois même formulés pour des pays spécifiques ;

2.12.2.3 distribuer des kits de démarrage Jeunesse dans un pays autre que celui de destination. Les
déclarations promotionnelles ou la documentation conçue pour un pays peuvent se révéler appropriées
ou illégales dans un autre ;

2.12.2.4 vendre des produits non étiquetés par Jeunesse pour ce pays ;

2.12.2.5 expédier quelque produit non autorisé que ce soit dans un autre pays. Les produits destinés à la
vente dans n’importe quel pays doivent provenir directement d’un bureau ou entrepôt Jeunesse autorisé
et être dument étiquetés pour ce pays ;

2.12.2.6 demander une couverture médiatique de quelque sorte que ce soit où participer à celle-ci sans
l’accord préalable écrit de la société.

2.12.2.7 effectuer des déclarations trompeuses sur les produits ou opportunités offertes par Jeunesse
dans le pays ;

2.12.2.8 professer des allégations ou des garanties de gains potentiels ;

2.12.2.9 professer des allégations de santé contraire à la loi au sujet des produits ;

2.12.2.10 ne pas respecter les politiques et les procédures du pays d'inscription d'un distributeur ; ou

2.12.2.11 induire les collaborateurs potentiels d'un pays à adhérer à leur organisation en leur promettant
des récompenses en argent ou en volume.

2.12.2.12 vendre ou distribuer des produits non enregistrés dans un marché NDR (Non Destiné à la
Revente), selon la section 7.4.10.3.

11
2.13. Tenue de registres
Jeunesse encourage tous ses distributeurs à tenir des registres complets et exacts de leurs transactions
commerciales. Jeunesse peut exercer son droit à demander à ce que lui soient fournis les registres de
ventes au détail ou d'autres types de registres, tel que décrit dans les présentes ou tel que requis par la loi
applicable.

2.14. Inscription
Un distributeur doit envoyer à Jeunesse les demandes et les contrats de distribution ainsi que les
commandes de produit qu'il reçoit d’autres distributeurs ou de nouveaux demandeurs dans les 72 heures
suivant la réception des documents. Conserver les demandes ou les commandes dans le but de manipuler
la rémunération ou les promotions, est strictement interdit.

SECTION 3 – CONFORMITÉ LÉGALE


3.1. Conformité légale
Tous les distributeurs Jeunesse sont tenus de se conformer aux lois et règlements concernant le
fonctionnement de leur entreprise.

3.2. Absence de territoires exclusifs


Il ne peut exister aucun territoire exclusif à des fins de recrutement, et aucun recruteur ne peut suggérer
ni indiquer posséder les droits de quelque territoire exclusif que ce soit. Il n'existe aucune limitation
géographique quant au parrainage des distributeurs, sauf dans les pays étrangers où Jeunesse n'a pas
encore officiellement ouvert ses activités.

3.3. Représentation d'approbations gouvernementales


Les organismes de réglementation ne peuvent soutenir ni les programmes de ventes directs, ni leurs
produits ou services. Par conséquent, les distributeurs ne peuvent alléguer, directement ou indirectement,
que le plan de récompenses Jeunesse ou ses produits ou services ont été approuvés, revus ou soutenus
par un organisme gouvernemental, à moins que Jeunesse ne le précise explicitement.

3.4. Affirmations concernant les produits


Les distributeurs sont responsables des publicités ou des déclarations faites en ligne ou hors ligne en
promouvant Jeunesse et ses produits. Les distributeurs doivent exécuter toute demande de retrait de
telles déclarations ou publications, quelle que soit leur origine.

3.4.1 Aucune affirmation non autorisée. Un distributeur Jeunesse ne peut professer aucune affirmation
concernant un produit Jeunesse directement ou indirectement, qui :

3.4.1.1 serait illégale ;

3.4.1.2 laisserait à penser que le produit possède une approbation gouvernementale ;

3.4.1.3 serait incompatible avec la documentation officielle de Jeunesse ; ou

12
3.4.1.4 impliquerait un quelconque diagnostic, une évaluation, un pronostic, une description, un
traitement, une thérapie, une guérison, ou une gestion de maladie, de malaise ou de pathologie pouvant
être améliorés grâce à la consommation, l'utilisation ou l’application du produit.

3.4.2 Documentation officielle de Jeunesse. Lorsqu’il fait la promotion des produits Jeunesse, le
distributeur ne peut que reprendre les déclarations qui existent dans la documentation officielle de
Jeunesse destinée au pays ou au marché concerné. Jeunesse peut modifier à tout moment sa
documentation officielle. Il appartient donc au distributeur d’utiliser la documentation officielle en cours
lorsqu'il promeut les produits.

3.5. Renseignements personnels


Les renseignements personnels tels que le numéro d’identification du distributeur, son adresse, numéro
de téléphone, etc., seront considérés comme confidentiels et ne pourront être utilisés en dehors du cadre
professionnel de Jeunesse et des circonstances prévues par la Loi. En cas d’urgence, la partie demandeuse
pourra contacter le service de conformité Jeunesse, qui indiquera au distributeur qu'une personne tente
le contacter.

3.6. Autorisation d’utiliser le nom et l'image d'une personne


En signant l’accord, chaque distributeur accorde à Jeunesse, ses filiales et agents la licence et le droit
absolu, perpétuel et mondial d’utiliser, d'enregistrer, de photographier, de publier, de reproduire, d'utiliser
à des fins publicitaires, d'afficher, d'éditer et de vendre, de quelque manière et à quelque fin que ce soit,
son nom, sa photographie, son image, sa voix, son témoignage, ses informations biographiques, son image
et autres informations liées à ses activités avec Jeunesse (collectivement, son « image ») à des fins de
marketing , de promotion, de publicité et de formation, que ce soit sous un format imprimé, radio ou
télévisuel (y compris les transmissions par câble et par satellite), audio et cassettes vidéo sur Internet ou
dans d’autres médias (« matériel publicitaire ») pour un usage illimité, sans compensation et à perpétuité.
Chaque distributeur renonce à son droit d’inspecter ou d’approuver tout matériel de publicité
accompagnant son image ou faisant partie de celle-ci. Les distributeurs dégagent également Jeunesse de
toute autre responsabilité ou obligation résultant de l’utilisation de leur image, y compris et sans limitation,
les revendications d'invasion de la vie privée, la violation du droit à l'image et la diffamation (y compris
l'injure et la calomnie). Un distributeur peut retirer à Jeunesse le droit d'utiliser son image pour tout
matériau non encore médiatisé en fournissant un avis écrit. Les distributeurs acceptent que toutes les
informations fournies, y compris leurs témoignages, doivent s'avérer véridiques et exactes.

3.7. Concurrence déloyale


3.7.1 Restrictions limitant la capacité d'un distributeur au cours de la durée de son exercice.

3.7.1.1 Clause de non-sollicitation envers les autres distributeurs et clients existants de Jeunesse. Les
distributeurs sont libres de participer aux autres formes de vente directe, à plusieurs niveaux ou aux
opportunités de commercialisation par marketing de réseau, y compris les programmes d’affiliation
(collectivement, le « Marketing de réseau »). Cependant, le distributeur ne peut pas, directement ou
indirectement, solliciter, recruter ou tenter de solliciter ou de recruter d’autres distributeurs Jeunesse, y

13
compris les distributeurs personnellement parrainés, les clients ou les employés de Jeunesse pour une
autre société de marketing de réseau ou une autre opportunité susceptible de changer les relations
d'affaire avec Jeunesse. Cette clause s'applique également aux sollicitations générales sur les réseaux
sociaux du distributeur lorsque ses « amis » sont également des distributeurs. Elle comprend également la
mention de l’affiliation du distributeur avec une autre entreprise de Marketing de réseau et le partage de
messages par une autre personne qui ferait la promotion d'une autre entreprise de marketing de réseau.

3.7.1.2 Clause de non-promotion des produits et opportunités Jeunesse en association avec les produits
et opportunités d'un concurrent. Si le distributeur participe à une autre entreprise de marketing de réseau,
celui-ci accepte d’utiliser son accord de distribution Jeunesse de manière entièrement distincte de celles
concurrentes. En conséquence, s'il décide de participer à une autre entreprise de marketing de réseau, le
distributeur accepte : (i) de n'afficher aucun produits ou matériel de promotion non-affilié à Jeunesse sur
les mêmes emplacements que les produits ou matériels de promotion Jeunesse, ni en association avec
ceux-ci ; (ii) de n’offrir aucun programme, produit ou opportunité non-affilié à Jeunesse en conjonction
avec les programmes, produits ou opportunités Jeunesse, ni de les proposer à des clients ou distributeurs
éventuels ou existants ; (iii) de n’offrir aucun programme, produit ou opportunité non- affilié à Jeunesse
lors de réunions, de séminaire ou de convention Jeunesse, ni dans un rayon de deux heures ou 8 kilomètres
d'un événement Jeunesse. Si la réunion Jeunesse se tient par téléphone ou sur internet, toute séance non-
affiliée à Jeunesse doit avoir lieu au moins deux heures avant ou après la réunion Jeunesse et en utilisant
un numéro de téléphone différent de celui utilisé pour la téléconférence, ou utiliser une adresse internet
différente de celle utilisée lors de la réunion Jeunesse.

3.7.1.3 Vente de biens ou services concurrents aux clients et distributeurs de Jeunesse. Nonobstant le
paragraphe 3.7.1.2, pour toute la durée du présent contrat, le distributeur ne peut ni vendre, ni tenter de
vendre des programmes, produits ou services entrant en concurrence avec les produits de l’entreprise à
des clients de Jeunesse ou à d'autres distributeurs. Tout programme, produit, service ou opportunité de
marketing de réseau appartenant aux mêmes catégories génériques que les produits Jeunesse sera réputé
entrer en concurrence avec ceux-ci, sans égard aux différences de coûts, de qualité ou à d'autres facteurs
distinctifs.

3.7.2 Restrictions après résiliation. Pendant une période de douze (12) mois suivant la résiliation de cette
entente ou tout délai supérieur juridiquement contraignant, un distributeur ne peut recruter un autre
distributeur ou client au profit d'une autre entreprise de marketing de réseau. Le distributeur et Jeunesse
conviennent qu'en raison de la nature du marketing de réseau, réalisé via un réseau d’entrepreneurs
indépendants à travers de nombreux pays, et du fait que les affaires sont conduites par internet et par
téléphone, un effort pour limiter strictement la portée géographique de la clause de non- sollicitation
mentionnée ci-dessus rendrait la conduite des affaires totalement inefficace. Par conséquent, chacun
s'accorde à ce que cette clause de non-sollicitation s’applique à tous les marchés où Jeunesse expédie ses
produits ou exerce ses activités, que ce soit par vente directe, commerce électronique ou de quelque autre
manière. Ce paragraphe survivra à la résiliation de l’accord.

14
3.8. Confidentialité des vendeurs
Les relations d'affaires de Jeunesse avec ses vendeurs, fabricants et fournisseurs sont confidentielles. Un
distributeur ne peut contacter, entrer en discussion ou communiquer, directement ou indirectement, avec
un représentant, un fournisseur, un fabricant ou un vendeur quel qu'il soit, sauf lors d’un événement
parrainé par Jeunesse auquel le représentant assiste à la demande de Jeunesse.

3.9. Dépassement de fonction, parrainage croisé et incitation


3.9.1 Activités interdites. Le maintien de l’intégrité de la lignée de parrainage dans une entreprise de
distribution par accord est fondamental aux activités de marketing de réseau. En conséquence, chaque
distributeur s’engage à s’abstenir d'outrepasser ses fonctions, d'effectuer des parrainages croisés ou
d'autres incitations.

3.9.1.1 « Changement de lignée » signifie demander le statut de distributeur et l’obtenir (a) quand vous
êtes déjà un distributeur, (b) lorsque vous possédez un intérêt bénéficiaire dans un autre contrat de
distribution ; et/ou (c) lorsque le délai de carence stipulé dans la section 2.10 ne s’est pas écoulé.

3.9.1.2 « Parrainage croisé » ou « Recrutement dans les lignes » inclut le parrainage dans une autre ligne
de parrainage (a) d’un distributeur actuel, (b) d’un ancien distributeur soumis au délai de carence stipulé
dans la section 2.10, ou (c) d’un ancien distributeur qui a parrainé ou acheté un produit alors qu’il était
soumis au délai de carence stipulé dans la section 2.10.

3.9.1.3 « Incitation » signifie le démarchage, le débauchage, l'offre d'avantages ou quelque autre action
visant à inciter un autre distributeur changer de lignée et/ou de parrain. Les actions d'incitation se
produisent, entre autres, lorsqu'un distributeur propose, présente ou démontre les produits ou les
opportunités d’une autre société de vente directe à un autre distributeur Jeunesse, que ce soit directement
ou par l’intermédiaire des réseaux sociaux que le distributeur sait fréquentés par d’autres distributeurs de
Jeunesse ou destinés à ceux-ci.

3.9.2. Usurpation d'identité. Un distributeur ne peut usurper le nom, l'alias, le nom commercial, le nom
d'emprunt d’un conjoint, parent ou autre personne morale, ni faire usage d'un numéro d’identification
faux ou fictif pour contourner cette politique.

3.9.3 Obligation de notification. En raison du fait que le dépassement de fonction, le parrainage croisé
et l'incitation peuvent s'avérer particulièrement nuisibles pour la Société et pour les distributeurs
concernés, chaque distributeur possède l’obligation d’aviser la Société dès que possible s'il ou elle forme
un motif raisonnable de soupçonner un autre distributeur de manquement à ces clauses.

3.9.4. Possibilités de recours en cas de rupture. Si un distributeur venait à manquer à l'un de ces clauses,
la société est en droit de prendre une partie 8.2 et 8.3 ou la totalité des mesures décrites dans les sections
ci-dessous. La société peut également : (i) mettre fin à l’accord de distribution en violation ; (ii) résilier les
accords de distribution créées suite à un dépassement de fonction (la « accord de distribution
subséquemment créée ») ; (iii) imposer une amende à chacun des distributeurs impliqués ; ou (vi) décider
de laisser en place les accords subséquemment créées et de ne pas modifier les parrainages ou les
placements en place si des circonstances atténuantes étaient trouvées et que le principe d'équité
15
contraignait à ce faire. Toutefois, la société n’a aucune obligation de se faire et toute action et disposition
finale par la société demeure à sa seule et entière discrétion. Les distributeurs, sous réserve des recours
précités, renoncent à toute réclamation contre la société qui pourrait découler ou se rapporter aux
dispositions contenues dans ces accords de distribution.

3.9.5 Activités contraires à l’éthique. Chaque distributeur s’engage à se comporter, en tout temps, de
manière éthique et professionnelle dans le cadre de ses activités avec Jeunesse. Par conséquent, le
distributeur accepte de ne pas encourager, tolérer ni donner son aval, de quelque manière que ce soit, à
la participation à des activités contraires à l’éthique. Les exemples d’activités contraires à l’éthique
incluent, sans s'y limiter, les actions suivantes, dont certaines sont décrites plus en détail dans cet accord:

3.9.5.1 Effectuer des déclarations non homologuées sur les produits ;

3.9.5.2 Faire des allégations de revenu non approuvées ;

3.9.5.3 Faire de fausses déclarations ou de fausses représentations de quelque sorte que ce soit,
comprenant, sans s’y limiter : les représentations ou offres commerciales mensongères ou trompeuses
sur la qualité, la disponibilité, le prix, les modalités de paiement, le remboursement des droits, les
garanties ou les effets des produits ;

3.9.5.4 Tenir des commentaires désobligeants au sujet des autres distributeurs ou de la Société ;

3.9.5.5 Mettre nos produits en vente dans des établissements de vente au détail ;

3.9.5.6 Faire usage de la carte de crédit d'un autre distributeur sans son autorisation écrite expresse ;

3.9.5.7 Faire une utilisation abusive de renseignements confidentiels de la société ;

3.9.5.8 Faire preuve de dépassement de fonction, de parrainage croisé ou d'incitation ;

3.9.5.9 Ne pas se conformer aux exigences de vente et aux activités de promotion ;

3.9.5.10 Se livrer à des activités de pré-commercialisation non autorisées ;

3.9.5.11 Enfreindre des règles de conduite des affaires dans un marché non destiné à la revente ;

3.9.5.12 Se comporter d'une façon qui jetterait le discrédit sur la société ou ses distributeurs ;

3.9.5.13 Enfreindre lois se rapportant à l’exploitation d’un accord de distribution ;

3.9.5.14 Entrer en violation du Code de déontologie ;

16
3.9.5.15 Enfreindre cet accord en totalité ou en partie.

3.10. Conformité au modèle commercial de Jeunesse


Un distributeur ne peut proposer les opportunités Jeunesse en combinaison avec un autre plan de
compensation, ni en association avec un programme de placement de produits autre que ceux
expressément indiqués dans la documentation officielle de Jeunesse. De surcroit, un distributeur ne peut
exiger des autres distributeurs, actuels ou potentiels, qu'ils participent à Jeunesse d’une manière qui
différerait du programme tel qu’il est établi dans la documentation officielle de Jeunesse, ni de les y
encourager. Indépendamment de son grade, un distributeur ne peut exiger des autres distributeurs,
actuels ou potentiels, qu’ils exécutent quelque accord, contrat ou adhésion autre que ceux proposés par
Jeunesse dans le but de devenir un distributeur Jeunesse, ni les encourager à ce faire. De même, un
distributeur ne peut exiger des autres distributeurs, actuels ou potentiels, qu'ils effectuent quelque achat
ou paiement envers une entité, individuelle ou autre, dans le but de participer au plan de récompenses
Jeunesse autrement que par des achats ou des paiements, tel que recommandé ou requis dans la
documentation officielle de Jeunesse, et seulement dans la mesure où ceux-ci sont permis en vertu de la
législation applicable.

3.11. Exigence de formation


Les distributeurs sont vivement encouragés à former de manière adéquate les distributeurs qu’ils
parrainent. « Formation adéquate » inclut, sans s'y limiter, fournir une éducation au sujet des politiques
et procédures, du Plan de récompenses financières, des informations sur les produits, des pratiques
commerciales loyales, des stratégies de vente et des comportements éthiques en entreprise. Un parrain
doit pouvoir maintenir son rôle de leadership continu et professionnel envers les distributeurs de son
organisation et doit s’acquitter d'une obligation de surveillance, de vente ou de distribution sur la vente
ou la livraison de produits et de services au consommateur final.

3.12. Confidentialité
Les distributeurs doivent se conformer à toutes les lois sur la confidentialité et la sécurité des données
applicables, y compris les lois sur la notification des violations de sécurité. Les distributeurs doivent
prendre les mesures appropriées pour sauvegarder et protéger toute information privée, y compris et
sans limitation, les numéros de cartes de crédit et de sécurité sociale fournis par les clients de détail, les
clients prospectifs ou par les autres distributeurs. Les distributeurs sont tenus de détenir ces informations
en toute confidentialité. Les distributeurs sont responsables du traitement et du stockage sécurisé de tous
les documents pouvant contenir des informations privées. Les distributeurs doivent adopter et maintenir
des garanties administratives, techniques et physiques appropriées pour assurer la protection et la
sécurité des données et informations confidentielles des clients contre les menaces ou dangers potentiels.
Les mesures de protection appropriées peuvent inclure, sans s'y limiter : (i) le chiffrement des données
avant leur transmission par voie électronique ; (ii) le stockage des fichiers dans un emplacement sécurisé;
(iii) la protection par mot de passe des fichiers informatiques ; ou (iv) le déchiquetage des dossiers papier
contenant des informations confidentielles ou des données client. Les distributeurs ne doivent conserver
les documents contenant des renseignements que pour la durée nécessaire à la conduite des transactions.
Les distributeurs devraient détruire tout document physique ou fichier électronique contenant des
données clients et d'autres informations confidentielles après leur utilisation, en prenant toutes les

17
mesures raisonnables pour détruire les informations, par : (a) déchiquetage ; (b) suppression et
effacement définitif des données ; ou (c) modification des données des clients et autres informations
confidentielles dans les enregistrements pour les rendre illisibles, non reconstructibles et indéchiffrables
par quelque moyen que ce soit.

3.13. Forces de vente d’autres sociétés


Le distributeur s’engage à s’abstenir de systématiquement cibler les membres d’une autre société de
vente directe pour en faire des distributeurs. Si une demande, une réclamation, une action
gouvernementale, un procès, un arbitrage ou une médiation est intentée contre un distributeur, alléguant
qu’il ou elle s'est engagé dans ces activités prohibées, le distributeur devra indemniser Jeunesse contre
toutes les réclamations, actions, poursuites et demandes découlant du ciblage systématique ou liées à
celui-ci. Les distributeurs ne peuvent encourager les membres de la force de vente d’une autre société de
vente directe à violer les termes de leur contrat avec cette société. Les distributeurs supportent seuls les
risques, périls et la responsabilité de telles activités, qui ne sont ni approuvées ni soutenues par Jeunesse.

3.14. Signalement des infractions de politique


Les distributeurs qui seraient témoins d'une violation de cette politique par un autre distributeur
devraient présenter un rapport écrit sur ladite violation au département de la conformité de Jeunesse,
soit par fax, envoi postal ou e-mail. Ces documents doivent être porteurs de la signature et du nom
d’utilisateur du distributeur. Les plaintes anonymes seront refusées en toute circonstance. Aucun appel
téléphonique ne sera accepté concernant ces questions, la documentation devant être présentée par
écrit, à la fois par la partie plaignante et par la suite, par la ou les personnes accusées de violation de la
politique. Les détails de l’incident, telles que les dates, le nombre d’occurrences, les personnes
impliquées, les témoins et toute autre pièce justificative doivent figurer dans le rapport.

SECTION 4 – CHANGEMENTS DE TITULAIRE D’UN ACCORD DE


DISTRIBUTION
4.1. Succession suite à un décès ou une incapacité
4.1.1 Politique et procédure. À la mort d’un distributeur, cet accord et les droits d’un distributeur seront
transmis à ses héritiers légaux tel que l'exige la loi, si tant que l’héritier est admissible à devenir un
distributeur. Cependant, Jeunesse ne reconnaîtra pas un tel transfert tant que l’héritier n'aura pas soumis
un formulaire de transfert d’entreprise dûment rempli à Jeunesse indiquant le nom du nouveau
propriétaire, ainsi qu’une copie certifiée conforme de l’acte de décès et une ordonnance du tribunal ou un
testament le désignant comme héritier légitime. Une fois la société convaincue de la légitimité d'un tel
transfert, la propriété de l’accord sera alors remise à l’héritier. Le successeur obtiendra par la suite tous les
droits à ladite accord et sera sujet à toutes les obligations incombant à tout autre distributeur.

4.1.2 Intérêt à titre bénéficiaire. Le transfert d’un accord de distribution tel que décrit dans ce
paragraphe est soumis aux politiques de l’intérêt à titre bénéficiaire énoncées à la section 2.2 sauf dans le
cas où l’héritier bénéficiaire du transfert est déjà un distributeur, auquel cas il peut choisir quel accord il
souhaite opérer. Ce choix doit être fait dans les 30 jours suivant la notification au service de la conformité.

18
À la notification de cette décision, le service de la conformité mettra fin à l’accord non choisie.

4.1.3 Sociétés. Lorsqu’un distributeur est une société et au décès de l'unique propriétaire de cette
société, et sauf si un tribunal en a statué autrement, le transfert de l’accord de l’entreprise à ses ayant
droits légitimes s'effectuera conformément à l’article 4.1.1.

4.1.4 Incapacité. Si un distributeur est frappé d'une incapacité et ne peut opérer son accord, la société
reconnaîtra l'agent autorisé du distributeur comme exploitant de l’accord de distribution pour la durée de
l’incapacité. Pour ce faire, l’agent autorisé doit fournir une preuve satisfaisante de l’incapacité du
distributeur et une preuve satisfaisante de son pouvoir d’agir au nom du distributeur frappé d'incapacité
(ex., une procuration durable ou suspensive) réputée authentique et que la compagnie pourra, si
nécessaire, établir comme licite.

4.2. Divorce ou dissolution


4.2.1 Exigences. Au cours de la période de demande de divorce ou de dissolution de l’entité, les deux
parties doivent adopter l'une des méthodes d’exploitation suivantes :

4.2.1.1 L'une des parties peut, avec le consentement écrit de l’autre et de Jeunesse, exploiter l’accord
Jeunesse en acceptant de traiter directement et uniquement avec l’autre époux ou l'actionnaire ou
fiduciaire non-renonçant ; ou

4.2.1.2 Les parties peuvent continuer à exploiter l’accord Jeunesse conjointement sur une base de statut
quo, selon laquelle toute rémunération payée par Jeunesse est payée de la même manière qu'avant le
divorce ou la dissolution en cours.

4.2.2 Paiements de commissions. Jeunesse ne fractionnera pas les commissions entre conjoints en
instance de divorce ou membres d'une entité en cours de dissolution, mais paiera les gains de la manière
habituelle. Dans le cas où les parties en instance de divorce ou en procédure de dissolution ne
parviendraient pas à régler un différend concernant la répartition des commissions et la propriété de
l’accord, le contrat de distribution et les paiements ne pourront être modifiés qu'à la présentation de la
décision exécutoire d’un tribunal compétent. Les reconnaissances et les prix seront attribués par la société
conformément aux pratiques antérieures du distributeur, à moins que des circonstances extraordinaires
n'exigent une approche différente, qui sera déterminée à la seule discrétion de la compagnie.

4.2.3 Période d'attente obligatoire de 6 mois. Si un ex-époux a complètement renoncé à ses droits à
l’accord lors d'un divorce, et conformément à la décision actant le divorce, celui-ci devra attendre six (6)
mois avant de pouvoir déposer une nouvelle demande d’accord. La société peut lever la totalité ou une
partie de la période d’attente, à sa seule discrétion. Dans le cas d’une dissolution de l’entité juridique, les
personnes détenant un intérêt bénéficiaire dans l’entité juridique doivent attendre six (6) mois à partir de
la date de la dissolution finale avant de pouvoir déposer une nouvelle demande d’ accord en qualité de
distributeur. Dans les deux cas, cependant, l’ex-conjoint ou l’entreprise affiliée ne bénéficiera d'aucun droit
envers quelque distributeur de son ancienne organisation que ce soit, ni envers ses anciens clients, et devra

19
développer sa nouvelle entreprise de la même manière que le ferait n’importe quel autre nouveau
distributeur.

4.3. Transferts mettant en cause un conjoint ou une société fermée


4.3.1 Individus. Dans le cas où un distributeur serait un particulier, il ou elle peut transférer son intérêt
(et l’intérêt de son conjoint, le cas échéant) vers une entité juridique détenue à cent pour cent (100 %) par
l'un des conjoints ou par les deux. (Exemple : M. A est le seul détenteur d'un accord de distribution. Il peut
transférer ses droits à XYZ, LLC si lui (et sa femme) sont les uniques actionnaires, agents ou directeurs de
XYZ SARL.)

4.3.2 Société. Un distributeur constitué en entité juridique appartenant à cent pour cent (100 %) à un
individu et/ou à son conjoint peut transférer son intérêt à cet individu et/ou à son conjoint. Exemple : XYZ
Inc. est détenu à cent pour cent (100 %) par M. A. L’accord est au nom de la société XYZ, SARL. XYZ, SARL.
peut transférer ses intérêts à M. A (et à Mme A, sur le même compte).

4.3.3 Exigences en matière de transfert. Pour effectuer un transfert, le distributeur doit déposer une
demande de changement de distributeur et, a s'il décide d'y ajouter son conjoint, fournir une copie de son
certificat de mariage ;

4.3.3.2 Dans le cas du retrait d’un conjoint, une copie notariée portant les signatures des deux conjoints
et autorisant le retrait doit être fournie ;

4.3.3.3 En cas de transfert de propriété vers une entité juridique, fournir un certificat de bonne réputation
de l’état de l’organisation, ainsi qu’une copie de ses documents de charte détaillant tous les indivisaires et
dirigeants ; ou

4.3.3.4 En cas de transfert d’une personne morale à un individu et/ou son conjoint, fournir une instruction
d’autorisation signée par un dirigeant ou un administrateur de la personne morale et signée par la
personne (et son conjoint, le cas échéant).

4.4. Changement dans la forme d’une entité juridique


Un distributeur constitué en personne morale peut se constituer en un type d’entité juridique différent
tant que les droits de bénéficiaire de la personne morale ne sont pas modifiés. Tous les détenteurs de droit
de bénéficiaire de l’ancienne entité juridique doivent confirmer, à l'aide d'une déclaration notariée ou
d'une autre de signature légalisée, leur acceptation de la modification. En outre, un contrat de distribution
modifié doit être soumis par la nouvelle entité juridique, accompagné d'une résolution notariée de la
nouvelle entité juridique précisant qu'elle assume l’accord et toutes les dettes pouvant être contractées
envers nous [Jeunesse]. Des frais de traitement seront facturés (Voir l’Annexe A). Les membres de
l’ancienne entité sont solidairement responsables de toute dette ou autre obligation envers Jeunesse.

4.5. Limitations
Les modifications effectuées dans le cadre des paragraphes 4.1, 4.2, 4.3, et 4.6 ne comprennent pas le
changement de parrainage et sont soumises à des frais de traitement (Voir l’Annexe A.10). Si la
20
modification implique un changement dans l’intérêt bénéficiaire d’une concession, la modification est
assujettie au droit de premier refus énoncé au paragraphe 4.7

4.6. Transfert ou vente d’un accord de distribution


4.6.1 Politiques. Jeunesse décourage la vente d’accords de distribution, le transfert des intérêts partiels
dans des accords de distribution et la pratique du partenariat comme un subterfuge au transfert d’intérêt.
Si un distributeur désire vendre, transférer ou céder (ci-après dans cette section « transfert ») son intérêt
total ou partiel dans une concession de Jeunesse :

4.6.1.1 le transfert sera soumis au droit de premier refus énoncé à la section 4.7 ; et

4.6.1.2 aucun changement dans la ligne de parrainage ne pourra résulter de la cession ; et

4.6.1.3 le distributeur ne peut présenter de nouvelle demande pour devenir un distributeur sous l'égide
d’un autre Sponsor tant ce que la période d’attente décrite dans la section 2.10.1 ne sera pas entièrement
écoulée ; et

4.6.1.4 si la vente ou le transfert sont approuvés, le distributeur acheteur doit soumettre une nouvelle
demande de contrat de distribution accompagnée d'un formulaire de transfert d’entreprise complété selon
les instructions énoncées dans le formulaire.

4.6.2 Entreprises. Les changements d'intérêt à titre bénéficiaire chez une personne morale, que ce soit
par ajout ou remplacement (mais non par retrait ni démission) d’un actionnaire, d'un administrateur, d'un
dirigeant, d'un gestionnaire ou d'un membre sont réputés être un transfert d’intérêt et sont donc sous
réserve du droit de premier refus énoncé à la section 4.7.

4.6.3 Droits réservés. Nonobstant toute disposition contraire, toute cession de son poste actuel par un
parrain ou un distributeur en aval ne se fera que si Jeunesse estime la chose dans l’intérêt de son entreprise,
tel que déterminé par Jeunesse et à sa seule discrétion.

4.7. Droit de premier refus (RFR)


Toutes les offres de vente ou de transfert de propriété d’un accord de distribution sont soumises au droit
de premier refus tel qu'ici décrit, à l'exception des transferts effectués en vertu des articles 4.1,4.2 et 4.3.

4.7.1 Procédures. Si un distributeur reçoit une offre de bonne foi (tel que définie ci-après) pour l’achat
de son intérêt dans un accord de distribution, le distributeur doit tout d’abord offrir de vendre cette
participation à Jeunesse aux mêmes termes et conditions que ceux énoncés dans l’offre de bonne foi. Le
distributeur doit fournir l’offre de bonne foi par écrit à Jeunesse, qui aura quinze (15) jours ouvrables pour
accepter ou non l’offre. Une « offre de bonne foi » est une offre écrite d’achat des droits de distribution et
des obligations par une personne n'étant pas un distributeur et que Jeunesse, à sa seule discrétion,
considère comme une offre légitime. Les preuves d’une offre légitime peuvent inclure, sans s'y limiter, des
espèces ou des valeurs déposées sur un compte séquestre, la preuve d’un engagement de prêt et toute

21
autre mesure importante prise dans le seul but d’acheter ces droits de franchise de distribution et ces
obligations.

4.7.2 Cette section s’applique à chaque nouvelle offre bonne foi reçue par le distributeur.

4.7.3 Approbation du service de la conformité. Le vendeur et l’acheteur doivent fournir les documents
suivants au service de conformité pour leur examen et approbation : i) un contrat de vente et d'achat
dûment signé entre l’acheteur et le vendeur ; ii) un formulaire de demande et d'accord dûment rempli et
signé par l’acheteur ; et iii) un formulaire de vente ou de transfert. Jeunesse peut faire la demande de
documents supplémentaires jugés nécessaires pour analyser la transaction entre l’acheteur et le vendeur.
Le service de conformité, à sa seule et absolue discrétion, approuvera ou refusera la vente, le transfert ou
la cession de tous les documents nécessaires par les parties dans les trois (3) jours ouvrables suivant leur
réception.

4.7.4 Ventes révocables ; prise en charge des obligations ; délai d’attente. Si le vendeur transfère ou
tente de transférer sa franchise à des conditions différentes de celles figurant dans l’offre faite à Jeunesse,
la transaction sera annulable à la seule discrétion de Jeunesse. En outre, si les parties ne parviennent pas à
obtenir l’approbation de la transaction par Jeunesse, la Société peut refuser de reconnaître ladite
transaction.

SECTION 5 – PROMOTION DES PRODUITS ET OPPORTUNITÉS JEUNESSE


5.1. Ventes de produits
5.1.1 Présentations de vente. Lors des présentations de vente, les distributeurs se présenteront,
présenteront les produits Jeunesse et la finalité de leur entreprise à leurs clients potentiels. Les
distributeurs ne peuvent utiliser aucune pratique de vente jugée mensongère, trompeuse ou déloyale. Les
explications et démonstrations des produits proposés doivent être exactes et complètes dans tous les
domaines, y compris, et sans s'y limiter, leur prix, leurs modalités de paiement, le remboursement de leurs
droits, leurs garanties, services après-vente et leur livraison.

5.1.1.1 Les contacts, qu'ils soient téléphoniques ou en personne, seront effectués d’une manière
raisonnable et pendant une durée raisonnable afin d'éviter toute intrusion. Les distributeurs doivent cesser
immédiatement leur démonstration ou présentation de vente à la demande du consommateur.

5.1.1.2 Les distributeurs ne doivent pas abuser de la confiance des consommateurs individuels, doivent
prendre en compte le manque d’expérience commerciale des consommateurs et ne peuvent exploiter
l'âge, la maladie, le manque de compréhension ou le manque de compétences linguistiques d'un client.

5.1.1.3 Les distributeurs ne peuvent, directement ou implicitement, dénigrer toute autre société ou
produit. Les distributeurs doivent s’abstenir d’utiliser des comparaisons susceptibles d’induire leurs clients
potentiels en erreur et incompatibles aux principes de concurrence loyale. Les points de comparaison ne
peuvent être injustement choisis et doivent être fondés sur des faits pouvant être justifiés.
22
5.1.1.4 Lors de la location d'un établissement pour une réunion, les frais de participation imputés aux
distributeurs et à leurs invités seront limités à ceux raisonnablement nécessaires pour couvrir les coûts
directs de la réunion. Le but de ces réunions n'est pas de générer un profit pour les distributeurs.

5.1.1.5 Les présentations de vente doivent se limiter au contenu spécifique aux produits et à l’opportunité
Jeunesse.

5.1.2 Prix de détail suggéré. Jeunesse fournit un prix de détail suggéré pouvant servir de référence pour
les ventes au détail du distributeur. Un distributeur n’est pas autorisé à faire de la publicité d’un prix
inférieur au prix de gros ; cependant, un distributeur peut négocier et vendre, à titre privé, un produit
Jeunesse à tout prix sur lequel il tombe d’accord avec le client.

5.1.3 Reçu pour les ventes. Lors de la conclusion d'une vente « hors établissement » (en face à face ou
en réunion), le distributeur fournira à son client de détail un reçu de vente dûment rempli conformément
à l’Annexe B. Le distributeur conservera également une copie des reçus de ces ventes pour une durée
minimum de trois (3) ans. 5.1.3.1 Jeunesse peut, à sa seule discrétion, effectuer des vérifications aléatoires
et ciblées de distributeurs afin de déterminer leur conformité à ce paragraphe.

5.1.3.1 Jeunesse peut, à sa seule discrétion, effectuer des vérifications aléatoires et ciblées de
distributeurs afin de déterminer leur conformité à ce paragraphe. Jeunesse se réserve également le droit
d'entrer en contact avec les clients au détail pour vérifier que les ventes ont bien eu lieu.

5.1.3.2 les distributeurs échouant à ces audits seront soumis à des mesures correctives pouvant inclure
celles décrites dans les sections 8.2 et 8.3.

5.2. Déclarations
Cette section décrit les déclarations sur les produits et les opportunités pouvant être effectuées par un
distributeur et leurs limitations. Elle explique également les types et les méthodes de publicité pouvant
être utilisées par le distributeur lors du développement d’un accord Jeunesse.

5.2.1 Allégations sur les produits. Un distributeur ne peut faire des déclarations que sur les produits
présents dans la documentation officielle Jeunesse du pays pour lequel ils ont été approuvé. Un
distributeur ne peut faire de déclarations concernant des produits n'étant pas listés dans la documentation
officielle Jeunesse.

5.2.2 Déclarations concernant les opportunités, le mode de vie et les revenus. Les distributeurs doivent
décrire le plan de récompenses financières honnêtement et équitablement.

5.2.2.1 Aucune déclaration concernant les revenus passés, potentiels ou réels ne peut être faite aux
distributeurs potentiels ou actuels, et les distributeurs ne peuvent faire état de leurs propres revenus
comme preuve de succès assuré pour les autres.

23
5.2.2.2 Les distributeurs ne peuvent divulguer les montants de leurs commissions, ni faire de déclaration
ou de représentation spécifique quant aux revenus qu'ils ont obtenus lors de recrutements ou lors de toute
autre présentation d'opportunités.

5.2.2.3 Les images de récompenses monétaires ne peuvent être affichées en ligne, ni utilisées de quelque
autre façon que ce soit pour promouvoir les opportunités.

5.2.3 Déclarations autorisées. Les déclarations traitant du mode de vie et des revenus dérivés du Plan
de récompense seront en stricte conformité avec les déclarations préalablement autorisées par Jeunesse.

5.3. Matériel publicitaire


En raison du fait que de nombreux aspects des opportunités et produits Jeunesse sont réglementés, le
respect des lois sur la publicité est important. La société s’efforce de se conformer au droit publicitaire et
s'attend à ce que chaque distributeur en fasse de même.

5.3.1 Utilisation de matériels approuvés. Seule la documentation officielle Jeunesse peut être utilisée
lors de la présentation des produits Jeunesse et/ou du plan de récompenses et des opportunités Jeunesse.
La documentation officielle ne peut être dupliquée ou reproduite sans l'autorisation écrite préalable du
service de la conformité Jeunesse. Pour obtenir une telle autorisation, veuillez envoyer par courrier, fax ou
par e-mail une copie du matériel publicitaire proposé au service de la conformité Jeunesse. Une fois une
telle approbation obtenue, le texte ne pourra être modifié ou changé de quelque façon que ce soit. Si
quelque modification est apportée, le nouveau matériel doit être soumis pour approbation. Les
distributeurs devraient allouer quarante-huit (48) heures à dater de la réception pour le traitement de leur
requête.

5.3.2 Publicité par voie électronique. Seuls les matériels approuvés par Jeunesse peuvent être utilisés
lors du placement de toute publicité dans un média quel qu'il soit, imprimé, radio, télévision, internet,
média électronique ou autre. Les bannières, matériaux d'exposition et autres matériels promotionnels
connexes doivent recevoir l'approbation écrite préalable de Jeunesse. Les articles sur le site Web de
l'entreprise et les sites Web répliquant ses informations peuvent être téléchargés à des fins
promotionnelles. Cependant, un distributeur peut offrir des produits gratuitement à des fins
promotionnelles.

5.4. Marques déposées et droits d’auteur


5.4.1 Propriété. Le nom de Jeunesse et le nom de tous les programmes, services et produits de
l’entreprise sont des marques commerciales et sont la propriété de la société. La société possède
également les droits des noms et de certains ingrédients présents sur les produits de la société (marques
de tiers). La société engage des ressources importantes dans l'obtention, l’entretien et la préservation de
ses marques déposées et droits d’auteur.

5.4.2 Utilisation autorisée. Les distributeurs ne peuvent utiliser les marques et les marques de tiers que
lorsqu'ils en sont autorisés par écrit. Un distributeur ne peut utiliser les noms ou les marques de la société,
24
leurs dénominations sociales, leurs, logos, adresses électroniques, uniformes commerciaux, noms
commerciaux ou des phrases distinctives utilisées par la société ou des marques tierces pour promouvoir
ses activités Jeunesse sans l’autorisation écrite de la société. Si cette autorisation est accordée, au fur et à
mesure que la société modifie ou abandonne certaines marques ou certains noms commerciaux, le
distributeur accepte également de modifier ou d'abandonner ces marques commerciales ou noms
commerciaux. Afin de protéger les droits de la société, un distributeur ne peut obtenir, par dépôt de brevet,
une marque, un nom de domaine Internet, un droit d’auteur ou tout droit, titre ou intérêt portant le nom
de Jeunesse, ni portant atteinte à ses marques, logos, noms commerciaux ou produits quels qu'ils soient.
L'utilisation illicite de toute marque de commerce n'appartenant pas à Jeunesse ou non licenciée par celle-
ci est strictement interdite. Quand un distributeur a été autorisé à développer et à vendre des cadeaux
promotionnels, il peut utiliser les marques Jeunesse si cela a été autorisé par écrit ; néanmoins, il ne peut
pas vendre le cadeau promotionnel à un prix excédant le coût réel.

5.4.3 Enregistrements non autorisés. Les distributeurs ne peuvent inscrire, ni tenter d'inscrire quelque
nom de commerce de société, marque, marque de service, droit d’auteur, nom de produit appartenant à
Jeunesse, porteur du nom de Jeunesse ou dérivé de celui-ci auprès d'organismes gouvernementaux ou
privés (y compris quelque service d’enregistrement de nom de domaine Internet que ce soit).

5.4.4 Droits d’utilisation. Le distributeur reconnaît que toute licence fournie par la société pour
l'utilisation de marques et de matériel Jeunesse sous copyright est non exclusive. Le distributeur reconnaît
expressément que toute création de valeur ajoutée associée aux marques de commerce et aux matériaux
sous copyright (y compris de la valeur ajoutée résultant de l’utilisation du distributeur) profite directement
et exclusivement à Jeunesse et en est la propriété, et qu'à l’expiration ou à la résiliation de l’accord, aucun
montant monétaire ne sera attribuable à quelque valeur ajoutée découlant de l'utilisation des marques ou
des matériaux sous copyright par le distributeur.

5.4.5 Dommages et intérêts. Les distributeurs sont responsables de tout dommage découlant de leur
utilisation abusive des noms commerciaux de Jeunesse, des marques de commerce, marques de service,
droits d’auteur et autres droits de propriété intellectuelle, sous quelque forme que ce soit, sauf dans les
cas expressément autorisés par ces politiques et procédures ou autrement reconnus par écrit par Jeunesse.

5.4.6 Droits d’auteur. Toute la documentation de la société, les cassettes audios, les cassettes vidéo, le
matériel présent sur le site web et les programmes sont la propriété de la société et peuvent être reproduits
qu’en obtenant le consentement écrit préalable de la société.

5.5. Autres usages et moyens de publicité


5.5.1 Définition du statut d’entrepreneur indépendant. Toute utilisation d’un nom commercial ou une
marque Jeunesse dans une publicité doit clairement indiquer que le distributeur est un distributeur
indépendant de la société.

5.5.2 Numéros de téléphone « sans frais ». Les distributeurs Jeunesse ne sont pas autorisés à inscrire
leurs numéros de téléphone dans la liste des numéros « sans frais » sous le nom de Jeunesse.

25
5.5.3 Chèques imprimés. Les distributeurs Jeunesse ne sont pas autorisés à utiliser le nom commercial
de Jeunesse, ni aucune de ses marques pour leur entreprise ou leurs comptes chèques personnels.

5.5.4 Cartes de visite imprimées ou papier à en-tête. Les distributeurs indépendants Jeunesse ne sont
pas autorisés à créer leurs propres cartes de visite ou leur papier à en-tête comportant le nom de Jeunesse
ou l'une de ses marques de commerce sans son autorisation écrite préalable.

5.6. Publicité sur Internet et via un site web


5.6.1 Répliques de sites web Jeunesse. Sauf tel que décrit dans la présente sous-section, seuls les sites
répliquant le programme du site Web de Jeunesse peuvent être utilisés à des fins publicitaires et pour la
vente de produits ou opportunités Jeunesse. Les sites répliqués devraient être reliés directement et en
toute transparence au site officiel de Jeunesse, fournissant ainsi au distributeur une présence
professionnelle et agréée Jeunesse sur Internet.

5.6.2 Aucun site non autorisé. Aucun distributeur ne peut autoriser, posséder ou utiliser un site Web
(autre que ceux décrits ci-dessus), ni utiliser de noms, logos ou descriptions de produits de Jeunesse
promouvant (directement ou indirectement) les produits, opportunités ou services de Jeunesse autres que
celles présentes sur le site officiel de Jeunesse. Les plates-formes de ventes au détail à des tierce- partie en
ligne (Amazon, Alibaba.com, Allegro, etc.), les sites d’enchères (eBay) et les sites de médias sociaux (par
ex., Facebook Marketplace, Wish, etc.) ne constituent pas des canaux de distribution autorisés et ne
peuvent être utilisés pour la vente de produits Jeunesse.

5.6.3 Site de formation. Un distributeur doit atteindre le rang de Emerald Executive afin de demander
l’autorisation d’exploiter un site de formation, qui peut comprendre un service de génération de leads. Un
distributeur doit conclure une convention de site avant de pouvoir monter un site de formation. Pour plus
d'informations, consulter la licence de création de site web et le formulaire de procédure présents sur le
JOffice.

5.6.4 Sites Web. Les produits vendus sur Internet, soit sur un site de vente au détail tel que décrit aux
présentes ou sur un site Web approuvé par Jeunesse, doivent être vendus et promus conformément aux
conditions des présentes Politiques et Procédures. Un distributeur doit signer un accord de site Web et
recevoir l’approbation du Service Conformité de la société pour pouvoir gérer un site Web qui n’est pas un
site Web de formation. Se reporter à la Licence de site Web du distributeur et au Formulaire de procédure
dans JOffice. L’approbation doit être reçue avant le lancement du site Web ou avant d’y apporter des
modifications. Il est interdit de vendre des produits par le biais d’un panier privé sur ces sites Web.

5.6.5 Réseaux sociaux. Les distributeurs peuvent utiliser les réseaux sociaux, les blogs et autres forums,
applications et sites dont le contenu repose sur la participation des usagers et sur du contenu généré par
les utilisateurs, tels que des réseaux sociaux, forums, wikis et podcasts (p. ex., Facebook, Twitter, Flickr,
etc.) (collectivement, les « réseaux sociaux ») pour (1) communiquer des informations préliminaires sur
Jeunesse ou sur la participation du distributeur aux activités de la société, (2) rediriger les utilisateurs vers

26
le site Web de la société ou vers un site distributeur agréé ; et (3) poster du contenu officiel agréé par
l'entreprise. Dans le cas où Jeunesse jugerait un contenu affiché en vertu du présent paragraphe
inapproprié pour une raison quelconque, le distributeur devra, dans les 24 heures la notification, supprimer
ledit contenu. Les distributeurs ne sont pas autorisés à utiliser des plateformes de médias sociaux pour
vendre directement des produits Jeunesse (par ex., Facebook Marketplace, Wish, etc.).

5.6.6 Exigences supplémentaires. Si l’entreprise accorde à un distributeur l’autorisation écrite préalable


d’utiliser un site Web ou d'autres formes de publicité sur Internet pour promouvoir ses produits ou
opportunités de quelque façon que ce soit, le distributeur doit respecter les lignes directrices présentes
dans l’approbation écrite, ainsi que les clauses suivantes :

5.6.6.2 Les distributeurs ne pourront faire d'offres ou de sollicitations sous prétexte de recherches, de
sondages ou de communications informelles, lorsque leur intention réelle est de vendre des produits, des
services ou de parrainer des distributeurs ; Les distributeurs, qu'ils cherchent ou non à recueillir des
renseignements personnels sur des consommateurs individuels, divulgueront aux consommateurs, à une
place de choix sur leur site Web, comment leurs informations seront utilisées et leur engagement à
respecter par ailleurs toutes les lois et les règlements sur la protection des données personnelles et la
confidentialité ;

5.6.6.3 Les distributeurs ne peuvent en aucune circonstance utiliser ou partager les informations
personnelles recueillies en ligne, sauf si cette utilisation s'avère conforme à cet accord. Les distributeurs
doivent fournir aux consommateurs individuels la possibilité d’interdire la diffusion de leurs informations,
et à la demande de tout consommateur, s'engager à ne pas les partager ;

5.6.6.4 Les distributeurs fourniront à chaque consommateur individuel la possibilité de mettre fin à toute
communication entre le distributeur et le consommateur, et si un consommateur demande à ce qu’un
distributeur mette fin à ses communications, le distributeur obtempérera immédiatement ;

5.6.6.5 Les distributeurs doivent respecter toutes les lois et règlements concernant les communications
électroniques ;

5.6.6.6 Les distributeurs ne peuvent distribuer de contenu, par l'intermédiaire de listes de distribution ou
directement, à une personne n'ayant pas donné son autorisation expresse de figurer dans un tel processus;
l'envoi de pourriels ou la distribution de chaînes de lettres ou de courrier indésirable n’est pas autorisé ;

5.6.6.7 Les distributeurs ne peuvent distribuer de contenu illégal, harcelant, diffamatoire, calomnieux,
injurieux, menaçant, nuisible, vulgaire, obscène ou autrement répréhensible ou qui pourrait donner
entraîner une action en responsabilité civile ou violer de quelque manière que ce soit une loi ou un
règlement local, national ou international ; et

5.6.6.8 Les distributeurs ne peuvent, directement ou indirectement, envoyer d'emails non sollicités en
vrac à des personnes avec lesquelles ils n'ont établi aucune relation d'affaire ou personnelle au préalable.

27
5.6.7 Domaines Internet. Un distributeur ne peut utiliser ou enregistrer les marques de commerce, les
noms commerciaux ou les noms des produits de Jeunesse ou tout dérivé ou abréviation de ceux-ci pour
établir un nom de domaine, un nom de compte de médias sociaux ou une adresse e-mail.

5.6.8 Envoi d'e-mails et publicité par groupes de conversation. Les distributeurs communiquant par e-
mail ou utilisant les services de messagerie électronique, par circulaires électroniques et e-mails non
sollicités et non approuvés sont entièrement responsables de toutes les informations concernant le produit
et le marketing du programme ne figurant pas expressément dans le matériel publicitaire fourni
directement par Jeunesse. L'envoi de « pourriels », ainsi que les communications par téléphone ou par fax
dans le non-respect des diverses lois, sont strictement interdits. Les distributeurs ne doivent ni diffamer, ni
abuser, harceler, traquer, menacer ou enfreindre de quelque manière que ce soit les droits légaux d’autrui
(tels que les droits à la vie privée et sur la publicité). Les distributeurs ne peuvent publier, afficher,
télécharger, distribuer ou communiquer quelque information ou matériel que ce soit qui s'avérerait
inapproprié, blasphématoire, diffamatoire, non autorisé, obscène, indécent ou illégal. Les distributeurs ne
peuvent faire la promotion, ni offrir à la vente, quelque marchandise ou service que ce soit autre que les
produits Jeunesse, à des fins commerciales ou pour la conduite de sondages, concours, chaînes de lettres
ou autre. Les utilisateurs du site Web Jeunesse ne participeront à aucune activité qui pourrait restreindre
ou empêcher tout autre utilisateur d’utiliser et de profiter du site Web. En accordance avec la section 5.4,
les marques Jeunesse ne peuvent figurer dans les adresses e-mail des distributeurs (par exemple,
jeunessediamondmaker@getrich.com).

5.6.9 Enregistrements. Les distributeurs ne peuvent produire, ni reproduire, quelque document audio
ou vidéo Jeunesse que ce soit décrivant les produits ou opportunités Jeunesse. Les distributeurs ne peuvent
enregistrer, de quelque manière que ce soit, aucune réunion, événement ou conférence de Jeunesse, ni ne
peuvent publier de tels enregistrements en ligne sur un forum ou des réseaux sociaux quels qu'ils soient.

5.6.10 Modalités de réponse au téléphone. Les distributeurs ne peuvent répondre au téléphone en


utilisant le terme « Jeunesse » ni utiliser une boite vocale qui ferait état d'un terme ou un expression
similaire qui pourraient induire l’appelant à penser qu’il ou elle communique avec le bureau corporatif de
Jeunesse.

5.6.11 Système de messagerie vocale. Jeunesse maintient un système de messagerie vocale pouvant être
utilisé par les distributeurs. Ce système est un outil destiné à promouvoir la communication avec les
organisations en aval. Les distributeurs ne doivent en aucun cas utiliser le système de messagerie vocale
de Jeunesse afin de promouvoir la vente d’autres services ou produits, ni de programme ou opportunité
extérieurs à Jeunesse.

5.7. Canaux de vente autorisés ; établissements de vente au détail ;


établissements de service
5.7.1 Établissements de service. Un distributeur peut, après approbation par le service de la conformité
de Jeunesse, offrir des produits par le biais des circuits de commercialisation stipulés dans le contrat, y

28
compris les établissements de service tels que des salons de coiffure, gymnases, bureaux professionnels et
autres établissements similaires, tant qu’ils ne font pas partie d'une grande chaîne (trois établissements ou
plus dans ladite chaîne). Aucun affichage publicitaire n'est autorisé à l’extérieur de l’établissement. La
signalisation intérieure doit mentionner le fait que les produits sont offerts par un distributeur indépendant
de Jeunesse. La politique de remboursement de l’Annexe B s’applique à toutes les ventes et une facture
devra être remise au client lors de chacune d'entre elles, dont un exemplaire sera disponible sur le Joffice.
Les produits ne peuvent être remballés et des portions de récipients ouverts ne peuvent être présentées
dans ces établissements (p. ex. fouettés, soins du visage Luminesce™, etc.). Cependant, des échantillons
gratuits peuvent être proposés.

5.7.2 Canaux interdits. Les circuits de commercialisation interdits comprennent les établissements au
détail. Un établissement de vente au détail est défini comme n’importe quel lieu fixe dont l’activité
principale est de vendre des Produits au public.

5.8. Endossements
Aucune allégation d'endossement par des tierces parties ne peut être faite, sauf dans les cas expressément
communiqués dans la documentation et les communications de Jeunesse. Cependant, un distributeur peut
utiliser des images avant et après de lui-même, des membres de sa famille ou de tiers si ceux-ci lui en
donnent la permission. Les conditions de prise de vue de l’image « après » doivent être aussi proche de
celles de l’image « avant » que possible. En d’autres termes, l’éclairage, l'angle de vue, l'expression du
visage, le maquillage, les vêtements, etc., doivent être aussi identiques que possible. Le distributeur doit
également inclure la date de prise de chaque image ou le nombre de jours écoulés entre les images. Les
images ne peuvent être modifiées ou filtrées. Le distributeur doit accompagner les images d'une
déclaration statuant qu’il ou elle est un distributeur indépendant de Jeunesse.

5.9. Salons professionnels


5.9.1 Les distributeurs peuvent promouvoir, afficher et vendre les produits et l’opportunité Jeunesse
lors de salons professionnels, d’expositions professionnelles, d’événements, de marchés ou de forums
publics. Avant de réserver un espace ou d’envoyer une caution aux organisateurs de l’événement, les
distributeurs doivent d’abord obtenir l’autorisation de Jeunesse pour s'assurer qu’aucun autre
distributeur n’a confirmé sa participation à cet événement.

5.9.2 L’autorisation sera donnée pour un maximum de trois stands distincts gérés séparément par des
distributeurs. L’autorisation sera attribuée dans l’ordre d’arrivée des demandes. L’autorisation ne sera
accordée que pour l’événement aux dates spécifiées, à moins que l’événement soit un marché régulier,
permanent. Dans ce cas, une autorisation « permanente » sera accordée jusqu’à son annulation. Toute
demande de participation à des événements futurs doit être soumise pour approbation. Le fait d’avoir eu
une autorisation pour une participation précédente à un événement ne garantit pas nécessairement que
le distributeur se verra accorder une autorisation pour des participations futures.

5.9.3 Pendant les événements, le distributeur doit utiliser une signalétique, une documentation, du
matériel promotionnel et publicitaire approuvés. Le distributeur doit indiquer clairement qu’il est un

29
distributeur indépendant Jeunesse. Le distributeur est tenu de tenir un stand exclusivement réservé à
Jeunesse, à savoir qu'il ne peut pas proposer d’autres produits ou services à ce stand.

5.9.4 Jeunesse ne fournit pas d'assurance responsabilité civile ou toute autre assurance qui est parfois
requise pour participer à de tels événements. Une telle assurance, le cas échéant, est de la responsabilité
du distributeur. Jeunesse a une assurance responsabilité civile mondiale sur les produits, qui n’est pas de
la responsabilité des distributeurs.

5.10. Soins des produits et Contrôle de qualité


5.10.1 Le distributeur doit vendre les produits dans leur emballage d’origine. Refaire les étiquettes, les
emballages (y compris séparer des produits groupés ou grouper des produits) et toute autre modification,
est strictement interdit. Falsifier, dégrader ou modifier un numéro de série, un code UPC, un code QR, un
code de lot ou toute autre information d’identification sur des produits ou leur emballage, est strictement
interdit. Le distributeur ne peut pas enlever, traduire ou modifier le contenu d’une étiquette ou d'une
documentation sur un produit, ou d’une étiquette ou d'une documentation fournie avec le produit. Outre
les limitations décrites dans la section 3.7.1, le distributeur ne peut pas promouvoir, commercialiser,
afficher ou faire une démonstration de produits non Jeunesse avec des produits Jeunesse ; cela pourrait
donner l’impression que les produits non Jeunesse sont fabriqués et approuvés par Jeunesse, ou associés
à Jeunesse.

5.10.2 Stockage et manipulation des produits. Le distributeur doit apporter tous les soins possibles dans
le stockage et la manipulation des produits. Il doit stocker les produits dans un endroit sec et frais, à l’abri
de la lumière directe du soleil, d’une chaleur extrême, de l’humidité, et dans le respect de toute autre
instruction de stockage fournie éventuellement par Jeunesse.

5.10.3 Inspection des produits. Dès réception des produits, le distributeur doit les inspecter afin de
déceler un dommage, un défaut ou une non-conformité quelconque (collectivement, les « Défauts »). Le
distributeur doit inspecter régulièrement son stock afin de repérer les produits périmés ou arrivant à
expiration, pour les retirer de son stock. Le distributeur ne doit pas vendre un produit périmé. Si un défaut
est identifié, le distributeur ne doit pas mettre le produit à la vente, et doit reporter immédiatement le
défaut à Jeunesse, soit en envoyant un ticket d’aide au Help Desk via le back-office, soit en contactant le
Service Client.

5.10.4 Rappel et sécurité du client. Pour garantir la sécurité et le bien-être des utilisateurs finaux des
produits, le distributeur doit coopérer avec Jeunesse concernant le rappel d'un produit ou toute initiative
de diffusion d’informations sur la sécurité du client, y compris, mais sans s’y limiter, contacter les clients
au détail du distributeur.

5.11. Entrevues avec les médias


Les distributeurs ne sont pas autorisés à faire la promotion de Jeunesse à la radio, la télévision, dans les
journaux, sur Internet ou via des entrevues, apparitions en public, conférences publiques ou tout autre
type de déclaration aux médias pour faire connaître Jeunesse, ses produits ou les entreprises Jeunesse,

30
sans le consentement écrit préalable de Jeunesse. Toutes les demandes de renseignements à destination
des médias doivent être adressées au siège social de Jeunesse à l'adresse press@jeunesseglobal.com.

SECTION 6 – COMMISSIONS, BONUS ET AUTRES RÉCOMPENSES


6.1. Admissibilité et paiement
6.1.1 Gains. Un distributeur peut recevoir des commissions et des récompenses conformément au plan
de récompenses financières actuellement publié, tant qu'il n’est pas en violation de l’accord et qu'il s’est
conformé par ailleurs à toutes les exigences de Jeunesse. Les commissions et les primes sont versées
UNIQUEMENT sur les ventes de produits Jeunesse. Aucun bonus n'est payable pour l'achat de matériel
de vente, de matériel de promotion ou pour le recrutement de distributeurs.

6.1.2 Aucune garantie de gain. Aucun revenu spécifique, niveau de profit ou de réussite n'est assuré ni
garanti à quelque distributeur que ce soit. La réussite de ses ventes et les profits générés ne peuvent
résulter que des ventes réussies, de l’utilisation et de la consommation de produits et des activités des
autres distributeurs en aval.

6.1.3 Paiements. Jeunesse verse les commissions à ses distributeurs dans les trente (30) jours suivant
la fin d’une période de commission. Les bonus de promotions seront versés pendant la période indiquée
sur le plan de promotion. Pour les sociétés, les versements seront effectués à la société listée sur le
compte ; si le nom de la société n'est pas listé, Jeunesse effectuera les versements au titulaire du compte
principal. Sans porter préjudice à son droit de résiliation, Jeunesse peut suspendre ou révoquer les
paiements si un distributeur est en violation d'une quelconque condition de l’accord. Jeunesse peut
également débiter le compte du distributeur ou retenir des paiements sur les commissions à venir en cas
de dettes.

6.1.4 Ajustements des commissions. Lorsqu’un produit est renvoyé à Jeunesse pour remboursement,
les commissions et les primes attribuables aux produits retournés seront déduites du paiement pour le
mois au cours duquel le remboursement est effectué, et de chaque période de paie suivante jusqu'au
remboursement de la commission payée au distributeur si celui-ci a déjà reçu une commission ou un
bonus pour la vente d'un produit remboursé.

6.1.5 Erreurs ou questions. Si un distributeur se pose des questions concernant la commission et le


calcul des bonus, des frais ou des compensations ou pense que des erreurs ont été commises, il doit en
aviser la société par écrit dans les soixante (60) jours suivant la date de la prétendue erreur ou de l’incident
en question. Jeunesse ne sera pas responsable des erreurs, omissions ou des problèmes non signalés dans
les soixante (60) jours.

6.1.6 Montant minimum des commissions. Les commissions seront payées si le total du cycle de
commission atteint 10 USD ou plus.

6.1.7 Frais de traitement. Des frais seront prélevés pour chaque paiement de commission émis par
31
Jeunesse à un distributeur (voir Appendice A.10), Jeunesse peut percevoir une taxe de traitement pour
des services spéciaux demandés par le distributeur (p. ex., rapports spéciaux ; Jeunesse peut charger un
tarif horaire avec un minimum d’une heure ou un forfait).

6.1.8 Paiements de commission non réclamés. Si un distributeur ne réclame pas les commissions qui lui
ont été versées en vertu des dispositions du présent accord, Jeunesse facturera des frais pour chaque avis
qui lui est envoyé, et l’avisant que le bien n’a pas été réclamé.
Le montant des frais est détaillé en Annexe A.10.

6.1.9 Frais de dormance. Une redevance mensuelle de dormance (voir l’Annexe A.10) sera facturée
pour ce qui suit :

6.1.9.1 Toutes les commissions en suspens n’ayant pas été retirées dans les six (6) mois suivant leur
émission du porte-monnaie virtuel du distributeur ;

6.1.9.2 Les commissions dans le portefeuille d'un distributeur lorsqu’aucune activité n'a eu lieu dans son
porte-monnaie virtuel pendant une période de six (6) mois ;

6.1.9.3 Les paiements de commissions en attente retardés pour une période de six (6) mois en raison
d'une action d’un distributeur ou de son inaction.

6.1.9.4 Les frais seront facturés mensuellement sur chaque paiement de commission hebdomadaire en
suspens. Les frais de dormance ne peuvent faire passer une commission au-dessous de 0 $.

6.2. Interdiction des achats visant à obtenir des commissions ou des bonus.
Acheter un produit en aval dans le but d'obtenir des commissions plus élevées, des bonus, d'autres
récompenses ou un avancement dans la société est strictement et absolument interdit. De tels
achats comprennent :

6.2.1 l’inscription auprès de la Société de personnes physiques ou morales sans leur consentement,
suivi ou non par l’exécution d’un formulaire de demande par ces personnes physiques ou morales ;

6.2.2 l’inscription frauduleuse d’une personne ou d'une société en qualité de distributeur ou de client ;

6.2.3 l’inscription ou la tentative d’inscription d'individus ou d'entreprises non existantes comme


distributeurs ou clients « fantômes » ;

6.2.4 L'achat de produits pour le compte d’un autre distributeur ou d'un client ;

6.2.5 l'achat d’une quantité excessive de marchandises ou de services ne pouvant raisonnablement


être utilisés ou revendus en un mois ; et/ou

32
6.2.6 tout autre mécanisme ou artifice visant à obtenir un avancement, des avantages, des prix ou des
primes non motivées par des achats de produits de bonne foi par les utilisateurs finaux.

SECTION 7 – COMMANDE ET EXPÉDITION DE PRODUITS


7.1 Commande
7.1.1 Achat à rabais. Les distributeurs possèdent le droit d’acheter des produits Jeunesse à un prix
inférieur à celui du prix de vente au détail. Tous les produits Jeunesse et les tarifs indiqués dans la
documentation sont sujets à modification sans préavis.

7.1.2 Achats directs. Un distributeur Jeunesse doit acheter ses produits directement auprès de
Jeunesse. Dans le cas où un distributeur obtiendrait un produit directement de la part de son parrain ou
de l'inventaire personnel d'un distributeur en amont, les commissions liées à cet achat seront attribuées
au parrain ou au distributeur en amont lui ayant vendu le produit.

7.1.3 Limites d’achat. Les opportunités Jeunesse reposent sur la vente de produits aux consommateurs
finaux. Le but principal d'un distributeur est de développer et maintenir son réseau de clients. La société
autorise également l’achat de produits à utiliser pour la création de leur entreprise et pour leur
consommation personnelle. Un distributeur s’engage à ne pas acheter plus de produits qu’il ne peut en
revendre à ses clients, ou à les utiliser personnellement dans un délai raisonnable, tel que permis dans les
présentes.

7.1.4 Règle des soixante-dix pour cent. Les distributeurs ne sont tenus d’acheter ni de détenir aucun
volume d’inventaire de produits prédéfini. Concernant les produits achetés par un distributeur, le
distributeur doit personnellement vendre, consommer ou utiliser pour le développement de son
entreprise au moins soixante-dix pour cent (70) % du produit de chaque commande placée auprès de la
compagnie avant de passer une autre commande. Le distributeur s’engage à valider sa conformité à ce
point si requise par l’entreprise ou par un organisme gouvernemental.

7.1.5 Commandes en souffrance. Dans le cas où un produit ou un matériau de vente Jeunesse se


trouvait indisponible pour une période donnée, les distributeurs Jeunesse auront la possibilité de placer
leurs commandes et d'attente que le produit soit de nouveau disponible ou d'annuler leur commande
avec un remboursement intégral sans pénalité jusqu'à ce que ces articles soient de nouveaux disponibles.

7.1.6 Aucun stockage. Le succès de Jeunesse dépend des ventes au détail au consommateur final ; par
conséquent, toutes les formes de stockage sont découragées. Jeunesse reconnaît cependant que les
distributeurs pourraient vouloir acheter certains produits en quantités raisonnables pour leur propre
usage, à des fins d’inventaire et à des fins de fourniture à de nouveaux distributeurs qu'ils pourraient
parrainer.

7.2 Achats par carte de crédit


7.2.1 Limitations. Les achats par carte de crédit ne peuvent être effectués que par la personne dont le
nom et l'adresse sont indiqués sur la carte de crédit. Tout distributeur qui utiliserait la carte de crédit

33
d’une autre personne pour payer ses achats doit soumettre un formulaire d’autorisation de carte de crédit
à Jeunesse avec sa commande avant sa passation. Jeunesse considère l’utilisation non autorisée de cartes
de crédit comme frauduleuse et peut signaler ces actes aux autorités compétentes pour règlement.

7.2.2 Débits compensatoires. En aucun cas un distributeur ne facturera le retour de produits pour tout
achat effectué avec une carte de crédit. Tout distributeur qui ferait une telle chose sera réputé avoir
volontairement abandonné son accord de distribution et son contrat sera résilié. Si une facturation
erronée est appliquée à la carte de crédit du distributeur, le distributeur doit immédiatement entrer en
contact avec Jeunesse pour amorcer une enquête et un éventuel remboursement.

7.3 SmartDelivery
7.3.1 Frais mensuels. Un distributeur peut choisir de poster de façon mensuelle et automatique
chacune de ses commandes (SmartDelivery). SmartDelivery n’est pas obligatoire et est gratuit pour les
distributeurs. La carte de crédit ou le numéro de compte fournis pour l’accord seront automatiquement
facturés pour chaque commande de livraison automatique mensuelle.

7.3.1.1 Les commandes pour lesquelles la méthode de paiement est refusée ne peuvent être traitées.
Jeunesse peut tenter de traiter à nouveau ces commandes en cas d'échec du mode de paiement ;
Cependant, jeunesse ne donne aucune assurance que ces tentatives auront lieu.

7.3.1.2 Si la carte de crédit est sur le point d'expirer, le distributeur reconnaît que sa banque émettrice
peut mettre à jour la date de péremption de la carte automatiquement, permettant à Jeunesse de traiter
le paiement de la commande ; Toutefois, le distributeur s’engage à fournir un mode de paiement valide.

7.3.1.3 Toutes les commandes peuvent être soumises à une taxe sur les transactions ou les ventes, qui
s’ajoutera au total de la commande. Des frais de livraison et de manutention seront également facturés.

7.3.2 Responsabilité. Si une commande ne peut être traitée en raison de difficultés de paiement,
Jeunesse ne pourra être tenu responsable des réductions de volume entrainant une réduction du plan de
récompenses financières. Le distributeur accepte que Jeunesse se réserve le droit de modifier le
règlement de ses commandes SmartDelivery en utilisant les modes de paiement alternatifs fournis par le
distributeur si la première méthode de paiement devait échouer. L'ordre d'utilisation des différents
modes de paiements sera celui fourni par le distributeur comme méthode de paiement lors de la mise en
place de son compte.

7.3.3 Annulation. Pour annuler son profil SmartDelivery, le distributeur doit remplir et soumettre un
formulaire d'annulation de SmartDelivery, disponible sur le JOffice ou contacter le Service Client par
téléphone. Les modifications du profil SmartDelivery du distributeur doivent être reçues par Jeunesse
soixante-douze (72) heures avant la date d’expédition suivante.

7.3.4 Virement bancaire. Si un distributeur choisit de payer ses commandes SmartDelivery ou toute
autre commande par le biais de virements bancaires, il doit utiliser le formulaire prévu à cet effet qui se

34
trouve sous « Membres seulement », dans Joffice. Le virement bancaire doit être fait dans les 3 à 5 jours
ouvrés précédant la fin de la période de calcul des commissions, pour s’assurer que le CV acheté est pris
en compte dans le cycle des commissions. En finançant le virement bancaire, le distributeur doit payer les
frais de la banque expéditrice et ajouter 15 USD pour couvrir les frais de réception du virement de
Jeunesse. Jeunesse n’est pas responsable d’une insuffisance de volume personnel au cas où les fonds
nécessaires au paiement complet de la commande ne sont pas reçus.

7.4 Expédition
7.4.1 Responsabilités du distributeur. Il incombe à la seule responsabilité du distributeur d'indiquer (a)
la méthode et les moyens de transport ; et (b) l’adresse de destination. Les méthodes disponibles sont
indiquées sur chaque bon de commande et sur le site de Jeunesse, ainsi que les frais prépayés pour
l’expédition.

7.4.1.1 Jeunesse n’acceptera que les adresses physiques aux fins d’expédition.

7.4.1.2 Les commandes seront expédiées par l’intermédiaire de ses transporteurs sous contrats afin
qu’elles soient suivies et, si nécessaire, remplacées en temps opportun.

7.4.2 Coûts. [réservé]

7.4.3 Risques de perte et passation de titre Les risques de perte et de passation de titre, en ce qui
concerne les produits achetés et vendus aux termes des présentes, sont transférés au distributeur au
moment où les produits sont mis à leur disposition, que ce soit à leur départ des entrepôts de Jeunesse
ou une fois remis au distributeur, conformément aux dispositions de leur commande.

7.4.4 Marchandises endommagées. Si un produit semble endommagé à sa livraison, un distributeur


doit accepter la livraison et avant que le livreur ne reparte, documenter sur l’accusé de réception le
nombre de boîtes qui semblent être endommagées et si possible, prendre des photos à utiliser comme
preuves, conserver le produit et les cartons endommagés pour contrôles par l’agent de livraison, prendre
un rendez-vous avec l'entreprise de livraison pour inspection de la marchandise défectueuse et le cas
échéant, déposer une réclamation auprès de la compagnie de transport et aviser le département du
Service clientèle de Jeunesse.

7.4.5 Livraisons en temps opportun. Jeunesse est fier d'exécuter ses commandes de façon exacte et
opportune. Toutefois, dans les rares cas où des erreurs pourraient se produire, une correction sera traitée
rapidement pour éviter tout retard supplémentaire causé au destinataire. Les distributeurs doivent
déclarer tout dégât dans les cinq (5) jours ouvrables suivant la réception de l’expédition. Une fois notifié
et après vérification, Jeunesse expédiera les objets manquants à l’adresse indiquée sur la commande
d’origine.

7.4.6 Commandes non distribuables.

35
7.4.6.1 Si la partie destinataire d’une commande expédiée par Jeunesse devait refuser la livraison et que
celle-ci était retournée à Jeunesse, la commande du distributeur indiquera « en suspens » jusqu'à la
résolution du refus de livraison. Les frais de retour de la commande seront déduits du compte du
distributeur.

7.4.6.2 Dans le cas où un colis était retourné en raison d'une l’erreur du distributeur, ou si le paquet
n’était pas ramassé en temps opportun et retourné, Jeunesse facturera au distributeur les honoraires
d’expédition.

7.4.7 Aucun envoi « Retenu ». Jeunesse ne « retiendra » aucune commande, ni ne retardera


l'expédition de produits déjà traités. Une fois le paiement reçu, toutes les commandes doivent être
traitées pour leur expédition.

7.4.8 Aucun lots. Afin de protéger les activités de Jeunesse et son intégrité, les produits Jeunesse ne
peuvent être remis en consignation à un distributeur Jeunesse ou à une autre partie. Seuls les
distributeurs agréés Jeunesse peuvent vendre des produits Jeunesse.

7.4.9 Abandon de produit. Une commande est considérée comme ayant été effectuée lorsque la
commande a été payée et que le mode de livraison a été respecté. Si ces conditions ne sont pas remplies
dans les quatre-vingt-dix (90) jours à compter de la date de commande, la société se réserve le droit de
déterminer le résultat final de la commande et le distributeur libère la société de toute autre obligation
ou responsabilité concernant son résultat.

7.4.10 Commandes NDR.

7.4.10.1 Les frais d’expédition Jeunesse pour les commandes internationales non destinées à la revente
(NDR) couvrent la livraison jusqu'au domicile de l’acheteur, mais ne comprennent pas les autres frais
susceptibles d'être facturés dans le pays de destination, tels que les frais de manutention (sans s'y limiter),
de documentation, de mise en quarantaine, taxes, frais de stockage etc. Ces frais doivent être payés par
le distributeur selon les besoins.

7.4.10.2 Les produits expédiés depuis l’outre-mer sont en franchise de droits, ce qui signifie que
Jeunesse ne recueille pas les taxes et droits perçus. Selon les pays d'envoi des commandes, celles-ci
peuvent être réceptionnées dans les locaux du distributeur ou par leurs autorités locales à leur arrivée
sur le marché. Ces frais sont déterminés localement et Jeunesse ne possède aucune influence ni d'intérêt
financier sur ceux-ci. À moins qu’il n'existe de convention spécifique avec un pays et/ou que le montant
total soit non imposable, les taxes sur les articles hors taxes doivent généralement être payées avant la
livraison des produits et peuvent habituellement être payées dans la devise locale.

7.4.10.3 Les pays désignés comme des marchés NFR par Jeunesse n'ont pas de produits enregistrés dans
le pays. Les produits qui y sont expédiés sont destinés à un usage personnel uniquement. La revente et la
distribution de produits dans des pays NFR sont illégales et strictement interdites. Les distributeurs qui

36
violeraient cette politique peuvent encourir des mesures disciplinaires, y compris la résiliation de leur
contrat.

7.5 Renvoi des commandes


7.5.1 Politiques de retour. Voir l’Annexe B pour les politiques de retour de produits et d'aides à la vente.

7.5.2 Ajustement des commissions. Jeunesse récupèrera l'ensemble ou une partie des commissions
versées pour les produits retournés pour un remboursement. Les distributeurs en amont seront donc
sujets à un ajustement de leurs commissions, primes et rangs suite au nouveau calcul du volume
effectué après le retour du produit.

SECTION 8 – LITIGES ; VIOLATIONS ; RUPTURE DE CONTRAT ; RÉSILIATION


DU CONTRAT ; APPEL
8.1 Différends entre distributeurs
Lorsqu'un distributeur est en litige ou dépose une plainte à l'encontre d'un autre distributeur au sujet de
toute pratique ou conduite liée à sa distribution, le distributeur doit essayer de résoudre ledit litige avec
l’autre distributeur. Si l’affaire concerne l’interprétation ou la violation de l’accord avec l’autre
distributeur, le distributeur plaignant ou lésé doit signaler la chose par écrit au service de la conformité
Jeunesse, par e-mail ou par courrier recommandé. Les détails de l’incident tels que les dates, le nombre
d’occurrences, les personnes impliquées, les témoins et toute autre pièce justificative doivent figurer dans
le rapport. Ces communications doivent être porteuses de la signature et du nom d’utilisateur du
distributeur. Les plaintes anonymes seront acceptées, mais Jeunesse ne pourra prendre de mesures
correctives sans preuve crédible. Aucun appel téléphonique ne sera accepté concernant ces questions, la
documentation devant être présentée par écrit, à la fois par la partie plaignante et, par la suite, par la ou
les personnes accusées de violation de la politique. Jeunesse peut informer les dirigeants en amont d’un
distributeur de toute action ou mesure éventuelle prises en application de la présente section 8.

8.2 Résolutions en cas de violations de l’accord


Jeunesse a pour habitude de résoudre toute violation par des méthodes pédagogiques, s'il y a lieu.
L’intensification d’une action disciplinaire peut être justifiée par la nature de l’infraction ou de la violation.
Les résolutions choisies par Jeunesse sont à sa seule discrétion. Toutes les résolutions sont cumulatives et
n’excluent pas d’autres résolutions. La durée et les conditions de la suspension peuvent varier, en fonction
des circonstances et de l’enquête. La suspension peut entraîner, ou pas, la résiliation du compte du
distributeur.

8.2.1 Pédagogie. Jeunesse a pour habitude d’éduquer les distributeurs qui ont violer les politiques de cet
accord. Cette éducation se fait généralement par l’envoi d’une lettre. Lorsque ces efforts pédagogiques
sont ignorés et les violations répétées, Jeunesse se réserve le droit d'augmenter les sanctions à l'encontre
du distributeur. Toutefois, cette disposition ne limite en aucun cas le droit de Jeunesse à prendre des
mesures plus strictes, incluant la suspension et la résiliation, si Jeunesse, à sa seule discrétion, détermine
une telle mesure appropriée et nécessaire pour protéger la société.

37
8.2.2 Suspension. Jeunesse peut suspendre l’accord avec un distributeur pour un motif valable.

8.2.2.1 Cette suspension involontaire est à la seule discrétion de Jeunesse. En général, elle est imposée
dans l’attente d'une enquête sur une possible violation. Jeunesse avisera le distributeur par voie postale
ou par e-mail, envoyé(s) à la dernière adresse fournie à Jeunesse par le distributeur. Dans le cas d’une
suspension, le distributeur cessera immédiatement de se présenter en tant que distributeur de Jeunesse.

8.2.2.2 La durée et les conditions de la suspension peuvent varier, en fonction des circonstances et de
l’enquête. La suspension peut entraîner, ou pas, la résiliation du compte du distributeur.

8.2.3 Effets de la suspension.

8.2.3.1 Au cours de la durée de la suspension, les paramètres SmartDelivery du distributeur peuvent être
maintenus à la seule discrétion de la société, ce qui peut entraîner la passation de commandes et leur
imputation au compte du distributeur, à moins que celles-ci ne soient annulées par le distributeur.

8.2.3.2 Toute commission, substitution ou prime pouvant être due, le cas échéant, sera suspendue par
Jeunesse en attendant la résolution du litige. Si la violation est considérée comme infondée par Jeunesse,
la suspension sera levée et les gains non payés seront reversés au distributeur ; Toutefois, si la violation est
avérée, Jeunesse peut retenir la totalité ou une partie de la rémunération pour compenser les dommages
causés par le manquement du distributeur.

8.2.3.3 Au cours de la période de suspension applicable, Jeunesse aura le droit d’interdire l’achat de
produits et de services par le distributeur suspendu.

8.2.3.4 Un distributeur ayant été suspendu perd le droit de se représenter en tant que distributeur, ainsi
que celui de promouvoir son entreprise ou les produits au cours de la période de suspension applicable.

8.2.4 Pénalités. Lorsqu'elle en juge les circonstances appropriées et à sa seule discrétion, Jeunesse peut
imposer une amende pour toute violation de cet accord.

8.2.5 Ajustement du volume. En cas d’inversion de lignées et violations connexes, Jeunesse a le droit
de déplacer le volume vers d’autres lignées de parrainage, le cas échéant, et de récupérer les commissions
déjà payées.

8.2.6 Ajustement de rang. Quand un distributeur avance dans les rangs en violant la section 6, Jeunesse
peut annuler cet avancement de rang.

8.3 Résiliation
8.3.1 Résiliation En cas de violation de l’accord, en sus des autres recours disponibles en droit, la partie
non défaillante pourra résilier le contrat, sous réserve des conditions ci-après définies.

38
8.3.2 Avis de violation grave. En cas de violation grave par le distributeur, Jeunesse peut résilier son
contrat et doit transmettre au distributeur contrevenant un avis écrit de résiliation citant les raisons d'une
telle action. L’avis écrit sera remis au distributeur par e-mail et/ou par courrier recommandé. La résiliation
sera effective telle que mentionnée dans l'avis, si un appel en temps opportun n’est pas fourni par le
distributeur conformément à la procédure d’appel énoncée ci-après. « Manquement grave » inclut, sans
s'y limiter, le dépassement de fonction, le parrainage croisé et l'incitation (voir article3.9), la non-
sollicitation avant et après la résiliation (voir section3.7) et toute autre violation de l’accord que Jeunesse
aurait des raisons de penser irrémédiable ou irréparable, pourrait menacer la structure en aval du
distributeur ou entraîner des recrutements croisés.

8.3.3 Avis de tout autre type d'infraction. L'avis de la résiliation citant les raisons d'une telle action sera
remise par écrit au distributeur et transmis par e-mail et/ou par courrier recommandé. Le distributeur aura
(i) un droit de réponse sous dix (10) jours ouvrables suivant la date de l’avis (sauf pour les infractions
relatives aux produits et aux opportunités, pour lesquelles le temps de réponse est de 48 heures) qui devra
mentionner des faits étayant sa défense ou des circonstances atténuantes expliquant son manquement ;
ou (ii) l'opportunité de résoudre le différend. L'absence de réponse ou de règlement entraînera une
résiliation sans davantage de préavis. Si une réponse est fournie, Jeunesse examinera la réponse et
répondra avec une demande de clarification ou à l'avis de résiliation.

8.3.4 Entrée en vigueur Si un appel en temps opportun n’est pas fourni par le distributeur conformément
à la procédure d’appel énoncée ci-avant, l'avis de résiliation entrera alors en vigueur.

8.3.5 Effets de la résiliation. Immédiatement après la résiliation, le distributeur dont la licence a été
résiliée :

8.3.5.1 Doit retirer les produits de son site et définitivement cesser d’utiliser les marques de commerce,
marques de service, noms commerciaux et autres enseignes, étiquettes, éléments de papeterie ou matériel
publicitaire se référant à ou ayant trait à quelque produit, plan ou programme Jeunesse que ce soit ;

8.3.5.2 Doit cesser de présenter comme un distributeur Jeunesse ;

8.3.5.3 Perd tout droit sur son accord de distribution et sa position dans le Plan de récompenses, ainsi que
toutes les commissions futures et les revenus qui en découlent ;

8.3.5.4 Doit prendre toutes les mesures raisonnablement exigées par Jeunesse relatives aux documents
et à la protection des informations confidentielles et de propriété intellectuelle de Jeunesse ;

8.3.5.5 Est proscrit de soumettre quelque future demande de contrat ou d'accord de distribution.

8.3.5.6 Doit cesser immédiatement de vendre les produits Jeunesse.

8.3.6 Droit de compensation. Jeunesse possède un droit de compensation sur tous les montants lui étant
39
dus par un distributeur. Si les lois françaises sur la résiliation s'avéraient incompatibles avec la présente
politique, la législation française en question serait alors applicable.

8.3.7 Appel Un distributeur dont le contrat a été résilié peut faire appel de cette décision en envoyant
au département de la conformité de Jeunesse une lettre indiquant les motifs de son recours. (Note : Aucun
appel téléphonique ne sera accepté, sous aucun prétexte). Jeunesse doit recevoir la lettre d’appel dans les
dix (10) jours ouvrables suivant la date de l’avis de résiliation, ou comme indiqué dans la notification.

8.3.7.1 Si un distributeur dépose un appel en temps opportun, Jeunesse, à sa seule discrétion, examinera
celui-ci et informera le distributeur de sa décision. La décision de Jeunesse sera définitive et ne sera pas
soumise à un examen plus approfondi.

8.3.7.2 Si Jeunesse n’a pas reçu de demande d'appel écrite à la date d’échéance, la résiliation sera
définitive.

8.3.7.3 Dans le cas où un appel est refusé, la résiliation demeure en vigueur à la date où l’avis initial de
Jeunesse a été émis.

SECTION 9 – DISPOSITIONS DIVERSES


9.1 Accord
9.1.1 Intégralité de l’accord. L’accord, dans sa forme actuelle, tel que modifié par la Jeunesse à sa
discrétion, constitue l'intégralité du contrat entre Jeunesse et le distributeur. Toutes les promesses,
représentations, offres ou autres communications non expressément énoncées dans cet accord sont
réputées nulle et sans effet. Une copie de l’accord envoyée par fax est considérée comme un original à tous
égards.

9.1.2 Amendement. Jeunesse, à sa discrétion, se réserve le droit de modifier le contrat de distribution,


le prix de ses produits, la disponibilité de ceux-ci et leur formulation, si jugé nécessaire. Toute modification
du contrat de distribution sera publiée sur le site Web de Jeunesse et entrera en vigueur trente (30) jours
après sa publication. Le droit d’un distributeur à divulguer le contenu de ces rapports et les informations
qui y figurent, ainsi que d'autres informations distributeur compilées par Jeunesse, est expressément
réservé par Jeunesse et peut être refusé à sa seule discrétion. Il relève de la responsabilité du distributeur
de rester informé des informations actuelles et actualisées, et Jeunesse n’est aucunement responsable du
manque d'information d'un distributeur ou de sa méconnaissance des informations mises à jour et
actuelles. En cas de conflit entre cet accord applicable et toute modification, la dernière modification aura
prévalence. En cas de révision des brochures, des catalogues de produits, des tarifs, de la documentation,
du site Web, des informations faxées sur demande, etc., seule la version la plus récente sera autorisée à
être utilisée par les distributeurs de Jeunesse.

40
9.1.3 Renonciation. Aucune défaillance de Jeunesse à exercer quelque pouvoir que ce soit, en vertu de
ces politiques et procédures, ou d’exiger le respect strict par un distributeur, sans aucune obligation, de
conformité aux présentes, ni aucune coutume ou pratique des parties contraires à l’accord, ne constituera
une renonciation de Jeunesse à son droit d’en exiger l’application exacte. Une renonciation par Jeunesse
ne peut être établie que par écrit uniquement et par un agent autorisé de Jeunesse. La renonciation par
Jeunesse de faire rectifier quelque manquement particulier par un distributeur n’affectera ni n'altérera en
aucune façon son droit ou son obligation envers celui-ci, ni celle d'aucun autre distributeur de Jeunesse, de
même qu'aucun retard ou omission par Jeunesse d’exercer quelque droit provenant d'un manquement ne
pourrait affecter, ni porter atteinte, au droit de Jeunesse à faire rectifier ledit manquement ou à une partie
de celui-ci.

9.1.4 Autonomie des dispositions. Si en vertu d'une loi ou d'un règlement applicable et obligatoire dans
quelque juridiction concernée que ce soit, une disposition de l’accord, y compris ces politiques et
procédures ou toute spécification, standard ou procédure prescrite par Jeunesse est déclarée invalide ou
inapplicable, Jeunesse est en droit de modifier la disposition, la spécification, le mode opératoire normalisé
ou toute partie de celui-ci réputée invalide ou inexécutable, dans la mesure requise pour devenir valide et
exécutoire. Un distributeur doit être lié par ces modifications. La modification entrera en vigueur dans la
juridiction où elle s'avère nécessaire.

9.1.5 Assignation. Un distributeur ne peut attribuer quelque droit que ce soit, ni déléguer ses fonctions
en vertu de l’accord sans l’autorisation écrite préalable de Jeunesse. Toute tentative de transférer ou de
céder ce contrat sans le consentement exprès et écrit de Jeunesse rend le contrat annulable au gré de
Jeunesse et peut entraîner la résiliation de l’accord.

9.1.6 Survivance Toute disposition de l’accord qui, selon ses termes, est destinée à survivre à la résiliation
ou l’expiration de l’accord doit donc y survivre, y compris et sans limitations, les articles de cet accord
concernant l’arbitrage, la non-concurrence, la non-sollicitation, les secrets commerciaux, les alliances et les
informations confidentielles.

9.2 Divers
9.2.1 Limitations de responsabilité. Dans la mesure permise par la loi, Jeunesse et ses sociétés affiliées,
agents, directeurs, employés et autres distributeurs ne seront pas responsables des actions de chaque
distributeur et ceux-ci, par les présentes, renoncent à toute réclamation pour perte de profits, dommages
et intérêts exemplaires, fortuits, spéciaux, consécutifs ou pouvant résulter d’une réclamation quelconque
concernant les performances de Jeunesse, son inexécution, tout acte d’omission en ce qui concerne leur
relation d’affaires ou tout autre objet d’importance entre le distributeur et Jeunesse, que celui-ci soit
contractuel , une faute ou relève de sa responsabilité stricte. En outre, il est convenu que tout dommage
au distributeur ne peut pas dépasser et est expressément limité à la quantité d’invendus de produits
Jeunesse appartenant au distributeur et ayant été achetée directement à Jeunesse, et aux commissions ou
bonus dus.

41
9.2.2 Indemnisation. Chaque distributeur s’engage à indemniser et à tenir indemne Jeunesse, ses
actionnaires, dirigeants, directeurs, employés, agents et successeurs à l'encontre de revendications,
demandes, responsabilités, pertes, coûts ou dépenses, y compris, et sans s'y limiter, les frais de tribunaux
et honoraires d’avocats, à leur encontre, subis ou encourus par l’un d'entre eux, directement ou
indirectement, découlant ou liés de quelque façon aux activités alléguées : (a) du distributeur ; (b) de
violation des termes de l’accord par le distributeur ou de ces politiques et procédures ; et/ou (c) des
violations ou du non-respect des réglementations fédérales, étatiques, locales ou réglementaires.

9.2.3 Cas de Force Majeure. Jeunesse ne sera pas tenu responsable de retards ou d’échecs en matière
de performances résultant de circonstances non imputables à l'une des partie, telles que des grèves,
relations de travail perturbées, incendies, guerre, décrets gouvernementaux ou tarissement des sources
d’approvisionnement habituelles d’une des parties.

9.2.4 Arbitrage. Voir l’Annexe A.11.

9.2.5 Prescription d'une action. Si un distributeur souhaite intenter une action contre JEUNESSE pour
tout acte ou omission concernant ou découlant de l’accord, cette action doit être intentée dans un (1) an
suivant la date de la conduite reprochée ou ayant donné naissance à la cause de l’action. L'omission
d’intenter une telle action dans les délais interdit tout recours contre JEUNESSE pour tel acte ou omission.
Le distributeur renonce à toute réclamation où à faire appel à quelque loi ou limitation applicable que ce
soit.

SECTION 10 – DÉFINITIONS
10.1 SmartDelivery. Un programme dans lequel Jeunesse expédie automatiquement des produits aux
distributeurs de manière récurrente et facture automatiquement le compte du distributeur pour chaque
livraison. Le distributeur doit établir un profil par l’intermédiaire de son JOffice pour désigner les produits,
la somme à imputer, le mode d'expédition, l'adresse de livraison, etc.

10.2 Commissions. Les sommes gagnées par un distributeur, tel que déterminées par le volume de
produits soumis à commission vendus au détail ou achetés par un distributeur et/ou par ses filleuls en aval.

10.3 Volume soumis à commission (VSC). La valeur numérique attribuée aux produits vendus aux fins
du calcul des Commissions en vertu du régime de rémunération.

10.4 Client. Consommateur final du produit, notamment les clients au détail privilégiés et les clients
grossistes.

10.5 Distributeur. Un entrepreneur indépendant, dont la demande de contrat de distribution a été


acceptée par la Jeunesse.

42
10.6 Distribution. Les droits collectifs et les obligations découlant de l’accord. Parfois dénommés sous
le terme de « compte » du distributeur.

10.7 Plan de récompenses financières. Méthode par laquelle un distributeur peut générer des
Commissions et est rémunéré pour le volume de ventes et de ventes au détail généré par ses filleuls. Le
Plan de récompenses financières est décrit dans la documentation de Jeunesse.

10.8 Documentation officielle de Jeunesse. Brochures et documents imprimés, enregistrements audio


ou vidéo, sites Web et autres matériaux mis au point, imprimés, publiés et distribués par Jeunesse aux
distributeurs.

10.9 Volume personnel (VP). Volume personnel de produits généré grâce aux ventes d'un distributeur
et grâce à ses achats de produits pour son usage personnel.

10.10 Placement. Position dans l’accord de distribution d'un parrain en amont de son distributeur.

10.11 Client privilégié. Client présent dans la base de données de Jeunesse pouvant placer des
commandes en ligne directement avec auprès de Jeunesse. Ces ventes sont créditées directement au
distributeur désigné. Un client privilégié n’est pas un distributeur.

10.12 Produits. Toute marchandise vendue par Jeunesse et à laquelle un VSC a été attribué.

10.13 Parrain Un distributeur qui présenterait un candidat à Jeunesse est appelé Parrain dans le
formulaire de demande de distribution. Parrainer une personne signifie la présenter à Jeunesse pour en
faire un distributeur.

10.14 Kit de démarrage. Une sélection de matériels de formation Jeunesse et de formation aux
techniques de ventes, devant être acheté par chaque nouveau distributeur.

10.15 Actif a la même signification que dans le Plan de récompenses financières.

43
ANNEXE A — MODIFICATIONS APPORTÉES AUX POLITIQUES &
PROCÉDURES — TUNISIE
Ces dispositions s’appliquent en Tunisie.

A.1 Entrepreneur indépendant (ajout à la section 1.5)


Entrepreneur indépendant Je reconnais qu’en tant que Distributeur, je suis un Entrepreneur indépendant
et non un employé, associé, représentant légal ou affilié de la Société. Je reconnais qu’il m'appartient de
déterminer mes horaires de travail, et que je suis intégralement responsable du paiement de l’ensemble
des frais engagés au cours de mon activité, qui incluent, sans que cela ne soit limitatif, mes déplacements,
mes repas, mon hébergement, tout secrétariat, bureaux, les appels longue distance et autres frais. IL EST
ENTENDU QUE JE NE SERAI PAS CONSIDÉRÉ COMME UN EMPLOYÉ DE JEUNESSE.

A.2 Références aux conditions d’inscription (section 2.1.1 modifiée)


Les agents publics ou fonctionnaires ne peuvent faire acte de candidature pour devenir distributeurs.

A.3 Inscription d’une nouvelle entreprise (modification de l'article 2.4 Sociétés, partenariats
et fiducies)
Les documents requis à l’article 2.4.2 et 2.6 incluent un original du registre de commerce, le matricule
fiscal et de son registre de commerce, et une copie de la CIN du représentant légal ainsi qu’une copie des
statuts et une copie du matricule fiscal.

A.4 Renseignements personnels (modification de l'article 2.6 Numéro d’identification fiscale)


Tous les distributeurs Tunisiens sont requis de fournir une copie de leur Carte d’identité nationale

A.5 Documents de transfert de propriété d'une personne morale (modification de l'article


4.3.3.3)
En cas de transfert de propriété vers une entité juridique, fournir un extrait du registre de commerce de
l’entité concernée ainsi qu’une copie de ses statuts et listes des associés et dirigeants ; ou

A.6 Prix de vente (modification de l'article 5.1.2)


Prix de vente. Un distributeur n’est pas autorisé à faire de la publicité à des prix inférieurs aux prix de gros;
un distributeur peut vendre des produits Jeunesse à tout prix sur lequel il tombe d’accord avec le client.

A.7 Prix de vente (modification de l'article 5.1.3)


Le distributeur conservera également une copie des reçus de ces ventes pour une durée minimum de cinq
ans.

A.8 Règlement des commissions impayées (suppression des sections points 6.1.8 et 6.1.9)
Les sections points 6.1.8 et 6.1.9 ne sont pas applicables et sont réputées supprimées.

44
A.9 Taxes Impôts
A.9.1 Responsabilités. S’agissant des impôts, de la retenue et du devoir d’information. Jeunesse a
l’obligation d’effectuer une retenue sur les sommes à verser au distributeur selon le montant de la
commission versée. Il incombe au distributeur de déclarer les revenus verses par les activités de
distribution de produits jeunesse aux autorités fiscales et de payer l’impôts sur les revenus.

A.9.2 Commissions. Si vous disposez d’un code TVA, vous devez fournir votre numéro de TVA à JDNA
avant de facturer la TVA à Jeunesse.

A.9.2.1 Vous Acceptez par la présente de notifier à JDNA votre code TVA à toute réquisition et vous
acceptez de fournir les preuves de votre enregistrement à JDNA dans un délai raisonnable.

A.9.2.2 Jeunesse n’appliquera pas rétroactivement votre enregistrement à la TVA. Vous acceptez de
fournir une facture avec TVA pour vos services dans un délai de 14 jours de la réception de vos
commissions et vous reconnaissez qu’après 14 jours, 100 % de vos bonus futurs seront retenus jusqu’à
remise d’une facture avec TVA à JDNA ;

A.9.3 Vente de produits. JDNA collecte et verse la TVA sur les ventes de produits aux autorités fiscales.
Vous pouvez obtenir une copie de la facture avec TVA en entrant sur votre Joffice.

A.10 Fees

Section 1.3.2 Frais de renouvellement annuel $19.95 convertir en DT

Section 2.7 Placement et changement de sponsors $50

Section 2.8 Ajout ou changement de codemandeur $50

Section 4.3-4.4 Changement d’une personne physique $50


vers une société

Section 4.6 Vente ou transfert d’un accord de $50


distribution

Section 6.1.7 Traitement des paiements $2.00

Section 6.1.7 Services Speciaux Tel que fixé par


Jeunesse

Section 6.1.8 Ré-paiements $15

Section 6.1.9 Notification de non reclamation d’un actif $10

Section 6.1.9 Redevance mensuelle pour non activation $20


d’un accord

Section 7.12.4 Virement $2.50

45
A.11 Arbitrage obligatoire
Tout chef d'accusation, contestation, réclamation, demande, cause d’action ou controverse entre les
Parties fondées sur un contrat, une loi, un règlement, une ordonnance, un délit civil (incluant sans s'y
limiter, la fraude, les fausses déclarations, les incitations frauduleuses, la négligence ou tout autre délit
intentionnel) ou toute autre théorie juridique ou équitable («le litige ») relatif à Jeunesse, ses produits,
cet accord, les droits et obligations d’un distributeur indépendant, le distributeur et Jeunesse, ou tout
autre réclamations ou causes d’action relative aux prestations d'un distributeur indépendant ou de
Jeunesse en vertu de cet accord seront résolus via un processus d’arbitrage obligatoire, confidentiel,
individuel et équitable et non devant un tribunal. Les seules exceptions à cette règle sont que (i) chaque
partie peut engager des poursuites en justice contre l’autre pour empêcher la contrefaçon ou tout autre
abus envers ses droits de propriété intellectuelle; et (ii) chaque partie peut solliciter du tribunal
compétent, un injonction de saisie, une saisie-arrêt, une mesure conservatoire pour sauvegarder et
protéger ses intérêts avant, pendant ou après le dépôt de tout arbitrage ou de toute autre procédure ou
dans l’attente d’une décision ou de la sentence dans le cadre d’un arbitrage ou de toute autre procédure.;
tous les autres différends sur l’arbitrabilité devront être résolus par l’arbitre. L'arbitrage entre les Parties
sera mené conformément à la loi tunisienne sur l’arbitrage, a Zone portuaire de Radès, 2040 Radès. La
décision de l’arbitre sera définitive, liera les parties. Chacune des parties à l’arbitrage sera responsable de
ses propres dépenses et frais d’arbitrage, y compris les honoraires d’avocat et frais de dépôt. Cette
Convention d’arbitrage survivra à toute résiliation ou à l’expiration de l’accord.

46
ANNEXE B — POLITIQUES DE RETOUR — TUNISIE
B.1 Procédure de retour
Chaque distributeur, client en ligne ou client privilégié, le cas échéant, doit respecter les procédures
suivantes lors du retour de produits pour un remplacement, son échange ou son remboursement.

B.1.1 Contacter le service à la clientèle en présentant un billet aux bureaux du distributeur ou en


appelant le service à la clientèle JOffice au Skype : Tunisia.cs.jns pour obtenir un numéro d’autorisation
de retour de marchandise (RMA) avant de retourner le produit.

B.1.2 Emballer et réexpédier les produits à Jeunesse. Des cartons d’expédition et du matériel
d’emballage appropriés doivent être utilisés. Il est recommandé de faire usage des moyens d'expédition
les meilleurs et les plus économiques. Tout colis reçu sans que le numéro RMA soit clairement indiqué
sur le paquet pourra être refusé.

B.2 Retours de ventes au détail (particuliers)


B.2.1 Garantie. Jeunesse propose une garantie de remboursement inconditionnelle de cent pour cent
(100 %), valable pendant les trente (30) premiers jours suivant la première commande de produits par
un client au détail. Chaque distributeur Jeunesse doit étendre cette garantie à ses clients de détail pour
les ventes effectuées directement à ses clients au détail (ventes en personne et non en ligne).

B.2.2 Annulation. Les clients ont le droit d’annuler la totalité de leur première commande et d'en
obtenir le remboursement complet en notifiant leur distributeur Jeunesse dans les trente (30) jours
suivant la date du contrat, telle qu'indiquée sur la facture. Les clients souhaitant annuler leur contrat
doivent le faire par écrit et peuvent exercer leur droit en envoyant ou en remettant un avis d’annulation
écrit à la personne nommée sur le reçu, dans les trente (30) jours suivant la date du contrat ou dans les
quatorze (14) jours suivant la réception du produit au plus tard.

B.2.3 Procédures d’annulation. Les clients recevront un remboursement complet du prix payé pour les
produits dans les trente (30) jours suivant leur demande de remboursement, conformément aux termes
de la facture. Si les clients annulent leur commande, ils devront avoir pris un soin raisonnable des
produits avant l’annulation. Les clients doivent retourner les produits à leurs frais et prendre des
mesures raisonnables pour s’assurer que les produits soient retournés à leur distributeur Jeunesse et
que les ceux-ci ne soient pas endommagés au cours du transport. Les clients seront responsables de
toute perte ou tout dommage causé aux produits à la suite de fautes résultant de leur manquement à
prendre un soin raisonnable des produits. Les clients ne peuvent annuler une commande, un contrat ou
retourner les produits pour la livraison de produits confectionné selon leurs spécifications, clairement
personnalisés ou qui, en raison de leur nature, ne pourront être réexpédiés ou sont susceptibles de se
détériorer rapidement. Le reçu fourni au client par un distributeur lors de la vente d'un produit doit
inclure l'avis d’annulation suivant :

47
AVIS D’ANNULATION

___________________________
[ENTRER LA DATE DE TRANSACTION]

Vous pouvez annuler cette transaction par écrit dans les quatorze (14) jours suivant la réception
du produit ou dans les trente (30) jours suivant la date du contrat.

En cas d'annulation, les paiements effectués par vous en vertu du contrat vous seront
remboursés en totalité dans les trente (30) jours suivant l’avis d'annulation, conformément à la
date indiquée sur la facture.

L'annulation ne sera possible que si un soin raisonnable des produits a été pris. Vous devrez
retourner les produits à vos frais et prendre des mesures raisonnables pour vous assurer que les
produits soient retournés à votre distributeur Jeunesse et qu'ils ne soient pas endommagés au
cours du transport. Vous serez tenu(e) responsable de toute perte ou tout dommage causé aux
produits à la suite de fautes résultant de votre manquement à prendre un soin raisonnable des
produits. Vous ne pouvez pas annuler une commande.

Pour annuler cette transaction, remettre une copie signée et datée du présent avis d’annulation,
en main propre ou par voie postale, à l'adresse suivante :

Nom du distributeur : _______________________________


Adresse de l’établissement du distributeur : __________________________________________
______________________________________________________________________________
AU PLUS TARD À MINUIT, LE ___________________ (date)
J’annule cette transaction par la présente.

_________________________________________ ____________________
Signature du client Date :

B.2.4 Modalités de remboursement. Outre les exigences détaillées dans la section B.1 :

B.2.4.1 Transmettre à Jeunesse une copie de la facture de vente au détail utilisée pour l’achat et de
l'avis d’annulation par l’acheteur au détail. Celle-ci doit être complétée et la portion de remboursement
doit être signée par l’acheteur au détail.

B.2.4.2 Retourner le produit à Jeunesse dans les quinze (15) jours suivant la réception des produits
renvoyés par l'acheteur.

B.2.5 Coûts. Jeunesse acquittera les frais d'expédition du produit de remplacement au distributeur.

48
B.2.6 Conformité. Jeunesse ne remplacera pas le produit au distributeur pour ses ventes au détail en
cas de non-respect de ces politiques.

B.3 Retours de produits pour les ventes en ligne réalisées auprès de tous les clients et
distributeurs
B.3.1 Garantie. Jeunesse propose une garantie de remboursement inconditionnelle de trente (30) jours
lors de la première commande de produits ou de Starter Kit/JKit aux distributeurs comme aux clients. Si
pour une raison quelconque, ceux-ci sont insatisfaits avec l'un des produits Jeunesse, ledit produit peut-
être retourné à Jeunesse dans les trente (30) jours pour son remplacement, échange ou un
remboursement intégral du prix d’achat (frais d’envoi exclus).

B.3.2 Modalités de remboursement. Outre les exigences détaillées dans la section B.1 :

B.3.2.1 Le distributeur sur le compte duquel la vente a été effectuée doit s'acquitter des frais de port pour
la réexpédition du produit ;

B.3.2.2 Le produit doit être reçu par Jeunesse dans les dix (10) jours à compter de la date de délivrance
de la RAM.

B.3.3 Les commandes passées après trente (30) jours sont assujetties aux articles B.4.2 et B.4.3.

B.4 Retours de produits et remboursement à la fin d'un accord


Lorsqu’il met fin à l’accord, un distributeur peut retourner un produit actuellement sur le marché et
obtenir un remboursement si le produit a été acheté dans les trois 3 mois précédant la demande de
remboursement. Parce que les Starter Kits sont virtuels et les frais d'utilisation de JOffice sont des frais de
service uniquement, Jeunesse fournira un remboursement du Jkit au prorata de sa durée d'utilisation.

B.4.1 « Actuellement sur le marché » signifie que les produits et/ou JKit à renvoyer sont dans un état
de revente. En outre, sont exclus de la liste des produits actuellement sur le marché ceux dont la durée
de vie commerciale raisonnable a expiré, ainsi que les produits pour lesquels Jeunesse aura défini avant
achat comme saisonniers, abandonnés ou sujets à une promotion spéciale et non soumis à l’obligation de
rachat.

B.4.2 Frais de restockage. Un frais de restockage de dix pour cent (10 %) sera facturé pour les retours
autorisés. Le montant du remboursement sera de quatre-vingt-dix pour cent (90 %) du prix d’achat net
original.

B.4.3 Frais d’expédition. Le distributeur prendra en charge les frais de retour des produits à Jeunesse.
Les frais d’expédition et de manutention engagés par le distributeur lorsque les produits ont été achetés
ne seront pas remboursés.

B.4.4 Non-conformité. Dans le cas où le produit retourné ne respecterait pas les conditions pour le
retour, cette marchandise sera stockée jusqu'à trente (30) jours, période pendant laquelle le distributeur

49
devra se mettre en conformité avec les procédures de retour afin d'obtenir un remboursement. Si, à
l'expiration des trente (30) jours, les conditions n’ont pas été remplies ou un retour n’a pas été demandé,
Jeunesse peut détruire le produit retourné sans autre forme de compensation à ce distributeur.

B.4.5 Fin d'un accord Toute demande de remboursement des produits est considérée comme une
rupture volontaire de l’accord.

B.5 Marchés NFR


Les produits achetés par l’intermédiaire du programme Jeunesse NFR doivent être retournés dans les
quatre-vingt-dix (90) jours suivant leur achat.

B.5.1 Procédures. Les procédures de restitution indiquées à l'article B.1 sont applicables.

B.5.2 Coûts. Le distributeur prendra en charge les frais de retour des produits à Jeunesse. Les coûts
d’expédition et de manutention engagés par le distributeur lorsque les produits ont été achetés ne seront
pas remboursés. Jeunesse s'acquittera des frais d’expédition et de manutention pour le remplacement
des produits.

B.6 Remboursements
B.6.1 Remboursements au même destinataire Les remboursement seront délivrés de la façon dont le
paiement a été reçu. Cela signifie que si une carte de crédit a été utilisée pour passer la commande, le
remboursement sera émis sur cette même carte. Si le paiement a été effectué par chèque, le
remboursement sera émis sous la forme d’un chèque.

B.6.2 Droit à retenue. Jeunesse se réserve le droit de retenir les commissions versées au Distributeur
et les frais d'expédition dus associés aux remboursements. Jeunesse se réserve également le droit de
retenir les commissions payées sur les Produits retournés des futurs paiements de commissions versés à
la upline.

B.7 Refus de livraison


Si un distributeur refuse la livraison d’un envoi par Jeunesse et que cet envoi est la première commande
du distributeur, Jeunesse appliquera sa politique de remboursement de cent pour cent (100 %) du
montant tel que prévu dans la section B.3.1. Pour toutes les autres commandes de distributeurs, Jeunesse
traitera le refus comme une déclaration de rupture d'accord tel qu'il est stipulé à la section B.5 ci-dessus.

B.8 Garanties
SAUF MENTION EXPRESSE SUR L’ÉTIQUETAGE DES PRODUITS, JEUNESSE N’ÉMET AUCUNE GARANTIE OU
REPRÉSENTATION, EXPRESSE OU IMPLICITE, QUANT À LA QUALITÉ MARCHANDE, D’ADÉQUATION POUR
UN USAGE PARTICULIER, DE FABRICATION, D’ABSENCE DE CONTREFAÇON OU TOUTE AUTRE GARANTIE
DÉCOULANT DE LA LOI, STATUT, USAGE COMMERCIAL OU CONDUITE HABITUELLE CONCERNANT TOUT
PRODUIT OU SERVICE ACHETÉ À JEUNESSE OU PAR SON BIAIS. DANS LA MESURE MAXIMALE PERMISE PAR
LA LOI, TOUS LES PRODUITS ET LES SERVICES DE JEUNESSE SONT FOURNIS « TELS QUELS », « AVEC TOUTES
LEURS IMPERFECTIONS » ET « SELON LES DISPONIBILITÉS ». JEUNESSE NE GARANTIT PAS QUE SES

50
PRODUITS OU SERVICES SERONT COMPATIBLES AVEC N’IMPORTE QUEL MATÉRIEL OU LOGICIEL
SYSTÈMES, NI QUE LES SERVICES EN LIGNE NE SERONT PAS INTERROMPUS OU DÉNUÉS D'ERREUR.
JEUNESSE NE GARANTIT PAS QUE L'ACCÈS À TOUT SITE WEB EXPLOITÉ, PARRAINÉ OU ORGANISÉ PAR
JEUNESSE OU L'UNE DE SES FILIALES SERA ININTERROMPU OU CONTINUELLEMENT ACCESSIBLES OU
DÉNUÉS D’ERREUR. JEUNESSE N’EST PAS RESPONSABLE DES RÉSEAUX INTERROMPUS, INACCESSIBLES OU
NON DISPONIBLES, NI DES SERVEURS, SATELLITES OU PRESTATAIRES DE SERVICES ; NI DES ERREURS DE
COMMUNICATION, DES ÉCHECS, PERTURBATIONS, BROUILLAGES, RETARDS OU DU MAUVAIS
ACHEMINEMENT DE TRANSMISSIONS ÉLECTRONIQUES, DE TÉLÉPHONE OU DE CÂBLE ; NI TENU
RESPONSABLE DE DÉFAILLANCES TECHNIQUES, PANNES OU DIFFICULTÉS.

© 2018 - 2019 Jeunesse Global Holdings, LLC. Tous droits réservés.

51