Vous êtes sur la page 1sur 5

Buzz politique :

Les personnalités politiques qui


font l’actualité sur la blogosphère

LH2 – nouvelObs.com
2 février 2011

Semaine du 26 janvier au 1er février


www.lh2.fr
Méthodologie
■ Ce baromètre mesure, parmi les 100 blogs les plus influents* parlant de sujets
politiques, le nombre de citations des personnalités politiques nationales, afin d’identifier
de qui on parle dans ces blogs et dans quelles proportions. Il s’agit d’un baromètre de
suivi du bruit en ligne et non d’un baromètre de popularité des personnalités.

■ Méthodologie : Ces 100 blogs sont indexés et analysés grâce au logiciel dédié Ami
Opinion Tracker.

■ Il s’agit, sur l’ensemble des billets postés sur une semaine de temps, de réaliser une
indexation et un comptage exhaustif des personnalités politiques, afin de mesurer les
réactions du web à l’égard de ces personnalités.

■ Semaine analysée : du mercredi 26 janvier au mardi 1er février 2011 (480 posts).
Comparaison réalisée avec les résultats collectés du mercredi 19 au mercredi 26 janvier
2011** (528 posts).

 Ces données correspondent au nombre de citations de chacune des personnalités


constatées sur les blogs. Elles ne prennent pas en compte la tonalité, positive ou
négative, des posts.

*Classement réalisé par Wikio


2
** Le classement de la semaine dernière avait été réalisé sur 8 jours, celui de cette semaine est réalisé, comme pour les éditions précédentes, sur les
7 derniers jours.
De qui a-t-on parlé sur les blogs politiques ?
Les personnalités qui ont fait le buzz politique cette semaine

Semaine du mercredi 26 janvier au mardi 1er février 2011


Pourcentage de posts sur le nombre de posts total* Nb moy. de
Du 19 au 26 Du 26 janvier citations
janvier au 1er février par post
De qui a-t-on parlé cette semaine sur les blogs
politiques ?
528 480
Nombre de posts

N ico las Sar ko z y 24% Nicolas Sarkozy 26% 24% 6,6


1 Jean- Luc M élencho n 7% Jean Luc Mélenchon 11% 7% 7,3
M ar ine Le Pen 5% Marine Le Pen 11% 5% 4,2
B r ice Ho r t ef eux 3%
2
Brice Hortefeux 2% 3% 3,5
D o miniq ue St r auss- Kahn 3% Dominique Strauss-Kahn 7% 3% 5,6
Jean- F r anço is C o p é 3%
Jean-François Copé 3% = 3% 3,4

3
Jacq ues C hir ac 3%
3%
Jacques Chirac 3% = 3% 8,1
F r anço is B ayr o u
François Bayrou 4% 3% 3,8
M ichèle A llio t - M ar ie 3%
F r anço is F illo n 3% Michèle Alliot-Marie 3% = 3% 3,5

M anuel V alls 2% François Fillon 3% = 3% 2,9


F r anço is Ho lland e 2% Manuel Valls 2% = 2% 4,9
Er ic W o er t h 2% François Hollande 1% 2% 6,2
Luc C hât el 2% Eric Woerth 2% 2% 4,4
=
M ar t ine A ub r y 2%
Luc Châtel 1% 2% 3,0
Ces citations de chacune des personnalités constatées sur les Martine Aubry 5% 2% 3,6
blogs ne prennent pas en compte la tonalité, positive ou

3
négative, des posts (cf. verbatim détaillés)
* Classement réalisé parmi les 100 blogs les plus influents (Wikio).
Total supérieur à 100% : Plusieurs personnalités peuvent être citées dans un même post.
De qui a-t-on parlé sur les blogs politiques ?
Buzz des personnalités - Détails
Semaine du 26 janvier au 1er février Le nuage de tags des expressions les plus répétées sur les blogs politiques

1
Extrême droite Frères musulmans Parti socialiste Politique
2 française Premier cercle Premier ministre Révolution tunisienne Service
Union européenne Election présidentielle
3
public

La semaine des bloggeurs politiques en résumé

Aucun évènement n’a particulièrement fait réagir les bloggeurs politiques cette semaine, ce qui se traduit notamment par une baisse du nombre de posts publiés
par rapport à la semaine dernière (480 billets contre 528).

Nicolas Sarkozy (1er) est cité dans les nombreux dossiers de politique intérieure. Sa présence à une réunion du « Premier cercle » des donateurs de l’UMP,
longtemps géré par Eric Woerth (13ème), a été amplement commentée. Bien que Jean-François Copé (6ème) défendait la présence du Président de la République à
cette réunion, les liens privilégiés entretenus par ces importants donateurs avec l’Elysée sont décriés par nombre de bloggeurs alors que l’offensive du Président
de la République contre l’ISF et les 35 heures pendant ce discours ont fuité et furent largement repris.

Nous retrouvons ensuite plusieurs citations concernant les ministres du gouvernement de François Fillon (10ème) : Michèle Alliot-Marie (9ème), encore décriée pour
sa gestion de la révolution tunisienne et la valse-hésitation du Quai d’Orsay au sujet du président égyptien Hosni Moubarak ; Brice Hortefeux (4ème) qui doit faire
face à la grogne des CRS après l’annonce de la disparition certaines compagnies ; Luc Châtel (14ème) dont l’idée de prime au mérite pour les chefs
d’établissements scolaires est loin de recueillir l’accueil favorable des bloggeurs.

La bataille du leadership au Parti socialiste, et plus globalement à gauche, continue d’alimenter les écrits des bloggeurs. De nombreux posts s’inquiètent ainsi du
risque d’éclatement des voix à gauche, de par l’incertitude causée par les primaires socialistes et par la concurrence accrue de Jean-Luc Mélenchon (2ème).
L’inconnue autour de la candidature de Dominique Strauss-Kahn (5ème) anime toujours les commentaires politiques des blogs alors que le candidat à l’investiture
du Front de gauche en a fait une de ses principales cibles. Pour la blogosphère, François Hollande (12ème) semble se positionner pour pouvoir se déclarer au
moment opportun tandis que Martine Aubry (15ème) s’essaye à garder une certaine unité au sein du Pati socialiste. Enfin, Manuel Valls (11ème), candidat à la
candidature socialiste depuis de longs mois est évoqué suite au vif débat qu’il a eu avec Jean-Luc Mélenchon au micro d’Europe 1 le 30 janvier dernier.

Enfin la visibilité médiatique de Marine Le Pen (3ème) deux semaines après de son accession à la tête du Front National reste importante tandis qu’un risque de
recomposition d’une force alternative d’extrême droite menace celle qui portera les couleurs de son parti en 2012. La réélection de François Bayrou (8ème) à la tête

4
de l’UDF et la santé de Jacques Chirac (7ème) quelques semaines avant l’ouverture de son procès ont aussi été commentés par un certain nombre de blogs
politiques.

Entrent dans le Top15 : Brice Hortefeux, Manuel Valls, François Hollande, Eric Woerth, Luc Châtel
Sortent du Top15 : Dominique de Villepin, Jean-Christophe Cambadélis, Olivier Besancenot, Jean-Marie Le Pen, Ségolène Royal
De qui a-t-on parlé sur les blogs politiques ?
Sélection de verbatim
Extraits

« Il faut bien l'admettre, dans le débat qui l'a opposé ce dimanche matin, sur Europe 1, à Jean-Luc Mélenchon, Manuel Valls est sorti vainqueur aux
points. (...) Le président du Parti de gauche est pris dans une contradiction dont il ne peut sortir. Paradoxalement, il est victime de son propre succès. Oui,
la majorité des Français, notamment ceux du peuple de gauche, n'en peuvent plus du régime actuel. Oui, ils sont déterminés à tout faire pour virer l'actuel
président. Oui, ils sont prêts à le faire à n'importe quel prix. Oui, le "qu'ils s'en aillent tous ! " est un sentiment partagé par de nombreux Français. Et c'est là
que surgit le problème de Mélenchon. Dans le contexte décrit ci-dessus, taper, taper et taper encore sur le PS, surtout sur son candidat d'évidence (DSK),
est insupportable et déloyal. » (Le Post-Bruno Roger-Petit)

« Cécile Duflot trouve que François Hollande fait trop de tactique, notamment quand il considère que le PS cède à l’excès aux revendications des
écologistes. Pour elle, il ne songe qu’à flatter les militants socialistes et méconnaît la sociologie de la gauche. « Et puis, venir mettre en garde contre un
nouveau 21 avril, comme il le fait, alors qu’on n’a rien su faire pour empêcher celui de 2002… », cingle-t-elle, ajoutant que l’ex premier secrétaire du PS a
surtout le chic de flatter les journalistes…En revanche, Cécile Duflot trouve qu’il est de plus en plus facile de converser avec Martine Aubry – ce qu’elle
ne disait pas au début de 2010… » (Le blog de Christophe Barbier)

« Après Valls, Huchon, Cambadélis, Quatremer, voici le petit dernier : Moscovici…. Comment dire ? Non rien. On va encore nous reprocher notre anti-
socialisme primaire. Et pourtant… Pourtant, pas du tout : anti-libéraux, voilà tout. Comme je l’écris dans mon commentaire chez Mosco, ce genre de
réactions ne fait que confirmer mon analyse sans cesse ressassée (avec les cons, la répétition est pédagogique) et le fait que Mélenchon puisse taper
juste, tant cette frange libérale dite de gauche s’en prend si sévèrement à lui : il y a une ligne de fracture au PS que tous ces gens ne font que souligner, et
ponctuer de leurs attaques de plus en plus violentes. Et inutiles : le peuple tranchera. » (Gauche de combat)

« Hier soir se tenait, à l'hôtel Méridien de la Porte Maillot (le Formule 1 d'Aulnay Sous Bois était sans doute complet), une réunion quasi-secrète (le
journaliste précise qu'aucune pancarte ni banderole ne l'annonçait et qu'aucun service d'ordre ne l'encadrait) : celle du "Premier Cercle" des donateurs de
l'UMP, qui avaient déjà défrayé la chronique à l'époque de l'affaire Woerth, puisque celui-ci en était le président. C'est même la première fois que Sarkozy
s'y rendait à nouveau depuis l'exfiltration de Woerth. (...) Mais ce qui m'a le plus marqué, et qui a motivé ce billet, c'est une petite phrase rapportée par le
seul participant qui ait daigné parler au micro de France Inter : c'est un "homme d'affaires", qui a rapporté que Sarkozy était totalement "débridé", et qu'il
aurait lâché cette petite phrase : "L'ISF, c'est un scandale". (Superno)

« Le ministre de l’Education nationale Luc Châtel a annoncé ce matin la création d’une prime au mérite pour les chefs d’établissements. Ces critères « au
mérite » sont une véritable machine de guerre contre l’Ecole de la République, l'accès aux droits et aux savoirs. » (Nicolas Maury)

« C’est l’événement politique de la semaine : l’UDF a réélu François Bayrou président…Je croyais que l’UDF avait disparu. Mais non. Son assemblée
générale s’est réunie hier et a réélu Bayrou président à l’unanimité des… 218 adhérents présents (sur 355...). Explication : si l'UDF est une coquille vide,
5
elle est propriétaire à Paris d'un ensemble immobilier de 900 m2, près des Invalides. Le MoDem y a installé son siège et l'utilise pour cautionner ses
emprunts bancaires... » (le blog d’Yves Daoudal)