Vous êtes sur la page 1sur 12

Année Universitaire 2019 - 2020

Filière : Economie et Gestion Sections : 9-10-11-12


Matière : Comptabilité Générale II
Enseignante : Mme Ghada Moufdi Série I

Chapitre 1 : Les amortissements

Les travaux de fin d’exercice ou d’inventaire : Les Amortissements


I. Définition d’amortissement :
L’amortissement pour dépréciation est la constatation comptable d’un amoindrissement
(dépréciation) de la valeur d’un élément d’actif résultant, du temps, du progrès techniques ou
toute autre cause dont les effets sont jugés irréversibles.

Eléments d’actif amortissables :


- Immobilisation en non valeurs (21)
- Certaines immobilisations incorporelles (22) (recherches et développement,
brevets…).
- Immobilisation corporelles (23) dont :
 Constructions 232.
 Installations techniques, matériel et outillage 233.
 Matériel de transport 234.
 Mobilier, matériel de bureau et aménagement. Divers 235.
 Autres immobilisations corporelles 238.
Certaines immobilisations ne s’amortissent pas, généralement, on les provisionne. Exemple :
- Les terrains ;
- Le fonds commercial ;
- Les immobilisations financières.
-
II. Concepts fondamentaux :
1. Valeurs d’origine (VO)
C’est le coût d’acquisition de l’immobilisation amortissable. (Hors TVA récupérable)

1
Coût d’acquisition (Hors Taxe) = prix d’achat + frais d’installation et de montage + frais de
transport.
NB : s’il s’agit d’une immobilisation produite par l’entreprise pour elle-même, la valeur
d’origine correspond au coût de production de la dite immobilisation.
Exemple :
Prix d’achat d’une installation technique = 500 000
Frais d’installation = 20 000
Frais d’importation = 30 000
Coût d’acquisition (VO) (HT) = 550 000
Cette valeur d’origine constitue la base de calcul des amortissements.
NB : Lorsque le bien amortissable ne donne pas droit à déduction de la TVA, la base
d’amortissement est la VO (TTC).
Exemple : voiture de tourisme utilitaire
2. Durée d’amortissable (N) :
C’est la durée conventionnelle de dépréciation de l’immobilisation amortissable.
3. Taux d’amortissement :
C’est le taux qui servira de base au calcul des dépréciations annuelles.
Taux = 100\N
Donc, N = 100 \ t
Exemple :
Si on a : N = 8 ans donc t = 100\8 = 12,5%
Si on a : N = 25 ans donc t = 100 /25 = 4%
Si on a : t = 20% donc N = 100/20 = 5 ans
4. Dotation ou annuité d’amortissement :
C’est le montant de la dépréciation annuelle. Ce montant peut être constant ou variable selon le
système d’amortissement applicable.

Exemple : le 01/01/2014, une entreprise a acquis un matériel industriel pour un montant de


72 000 dh (TTC) durée de vie du matériel est 5 ans.

TAF :

- déterminer le taux d’amortissement.

- calculer la dotation d’amortissement au 31/12/2015.

2
Correction :

Taux d’amortissement = 100/5 = 20%

Dotation d’amortissement :

VE en (HT)= 72 000/ 1,2 = 60 000

Annuité = (VE x taux x n ) ( 100x12 )

Annuité = (60000 x 20x12) / (100 x 12) = 12 000

5. Amortissement cumulé :

Est la somme des annuités d’amortissements pratiqués depuis l’entrée de l’immobilisation dans
la patrimoine de l’entreprise.

L’exemple :

Matériel industriel acquis le 06/01/2014 pour 60 000.

Annuité pratiquée 31/12/2014 = 12 000

Annuité pratiquée 31/12/2014 = 12 000

Annuité pratiquée 31/12/2014 = 12 000

Amortissement cumulé au 31/12/2016 = 12 000 + 12 000 + 12 000 = 36 000

N.B. : le montant des amortissements cumulés ne peut jamais excéder la valeur d’entrée.

6. Valeur nette d’amortissement :

C’est la différence entre la valeur d’origine et le cumul des amortissements à une date précise.

VNA = valeur d’entrée - amortissements cumulés

Exemple :

La valeur d’entrée du matériel industriel acquis le 01/01/2014 est de 60 000 et amortissements


cumulés au 31/12/2016 est : 36 000.

VNA = 60 000 - 36 000 = 24 000

3
7. Mode d’amortissement :
a. Mode d’amortissement linéaire :

L’amortissement linéaire (ou constant) est égale au quotient de la valeur d’entrée (VE) par la
durée de vie probable n (exprimée en année).

Exemple : acquisition au début d’exercice. Soit une machine industrielle, acquise à 72 000 dh
(TTC), le premier janvier 2010, la durée de vie probable est de 5 ans .

TAF :

1. Présenter le tableau d’amortissement de cette machine.


2. Comment apparaitra cette machine dans le bilan 2012.

Correction :

1. Taux d’amortissement = 100/5 = 20%


VE en (HT)= 72 000/ 1,2 = 60 000

Dotation d’amortissement = Annuité = (60000 x 20x12) / (100 x 12) = 12 000 dh

 Tableau d’amortissement :
Années Base Taux Annuité Amortissement VNA
d’amortissement d’amortissement cumulés (AC)
(VE hors taxe)
31/12/2010 60 000 20% 12 000 12 000 48 000
31/12/2011 60 000 20% 12 000 24 000 36 000
31/12/2012 60 000 20% 12 000 36 000 24 000
31/12/2013 60 000 20% 12 000 48 000 12 000
31/12/2014 60 000 20% 12 000 60 000 0

Exemple : acquisition en cours d’exercice

Le 31/05/2010, une entreprise a acquis une machine industrielle pour le prix de 60 000 dh. La
durée de vie est de 5 ans.

TAF :

1. Calculer la dotation de la première année.


2. Dresser le tableau d’amortissement de la machine industrielle.

Correction :

1. Calcul de la dotation de la première année.

Taux d’amortissement = 100/N = 100/5 = 20%

Annuité = (60 000 x 20 x 7) / (100 x 12) = 7 000 dh

4
2. Tableau d’amortissement :
Années Base Taux Annuité Amortissement VNA
d’amortissement d’amortissement cumulés (AC)
(VE hors taxe)
31/5/2010 60 000 20% 7 000 7 000 53 000
(7 MOIS)
31/12/2011 60 000 20% 12 000 19 000 41 000
31/12/2012 60 000 20% 12 000 31 000 29 000
31/12/2013 60 000 20% 12 000 43 000 17 000
31/12/2014 60 000 20% 12 000 55 000 5 000
30/5/2015 60 000 20% 5 000 60 000 0
(5 mois)

Comptabilisation de la dotation d’amortissement :

a- A débiter (compte de charges) :


- Dotations d’exploitation.
- Dotations financières.
- Dotation non courantes.

b- A créditer (compte d’actifs immobilisés) :


- Amortissements des immobilisations en non-valeur.
- Amortissements des immobilisations corporelles.
- Amortissements des immobilisations incorporelles.

Exemple : enregistrer la dotation d’amortissement de l’année 2011.

31/12/11
61933 Dotations d’exploitation des 12 000
amortissements des ITMO
2833 Amortissements des 12 000
ITMO

b. Mode d’amortissement dégressif :


1. Définition de l’amortissement dégressif.
2. Tableau d’amortissement.
a. Méthode comptable.
b. Méthode fiscale.
3. Enregistrement comptable.

5
1. définition de l’amortissement dégressif

Taux dégressif = taux linéaire x coefficient multiplicateur

Il existe trois coefficients selon la durée d’amortissement :

 1,5 pour une durée d’amortissement entre 3 et 4 ans.


 2 pour une durée d’amortissement entre 5 et 6.
 3 pour une durée d’amortissement strictement supérieur à 6 ans.

Exemple :

 Une machine industrielle est amortissable sur 4 ans.


- Taux d’amortissement linéaire = 100/4 = 25%
- Taux dégressif = 25% x 1,5 = 37,5%

 Une voiture de service est amortissable sur 5 ans.


- Taux d’amortissement linéaire = 100/5 = 20%
- Taux d’amortissement dégressif = 20% x 2 = 40%

 Un camion est amortissable sur 10 ans.


- Taux d’amortissement linéaire = 100/10 = 10%
- Taux d’amortissement dégressif = 10% x 3 = 30%

2. Tableau d’amortissement dégressif

Exercice d’application :

- Un mobilier de bureau a été acquis le 31/04/2014, pour une valeur de 72 000 DH (TTC),
est amorti en mode dégressif sur 5 ans.

TAF : Dressez le tableau d’amortissement selon la méthode comptable et la méthode


fiscale

i. Méthode comptable

Valeur d’origine (HT) = 72 000/1,2 = 60 000

Taux d’amortissement linéaire = 100/5 = 20%

Taux d’amortissement dégressif = 20% x 2 = 40%

6
Années Base Tau Annuité Amortisse VNA Coefficient
d’amortissement x ment N= VNA/nombre
(VE hors taxe) cumulés d’années restant à
(AC) courir

01/4/2014 60 000 40% (60 000 x 18 000 60 000 - N1 = 42 000/4 =


(9 MOIS) 40 x 12) / 18 000 = 10 500
(100 x 12) 42 000
= 18 000
31/12/2015 42 000 40% (42 000 34 800 60 000 - N2 = 25 200/3 =
x40x12) 34 800 = 8400
/(100x12) 25 200
= 16 800
31/12/2016 25 200 40% (25 200 44 880 25 200 - N3 = 15 120 / 2 =
x40x12) 10 080 = 7560
/(100x12) 15 120
= 10 080
31/12/2017 15 120 40% *7 560 52 440 15 120 - 7560
= 7560
31/12/2018 15 120 40% 7 560 60 000 7560 - 7560
=0

EXPLICATION :

Dotation (2014) = 18 000

Ensuite, on doit calculer la dotation de l’année 2015 et la comparer avec le coefficient de l’année
précédente (coefficient2014 = N1). On doit retenir le montant le plus élevé

Dotation (2015) = 16 800 > N1 = 10 500. Donc on retient la dotation et non pas le coefficient.

Dotation (2016) = 10 800 > N2 = 8400. Donc on retient la dotation et non pas le coefficient.

*Dotation (2017) = (15 120 x40x12)/(100x12) = 6048 < N3 = 7560. On retient la somme la
plus élevée : le coefficient N3.

Dotation (2018) = 7 200

7
ii. Méthode fiscale
Années Base Taux Annuité Amortisse VNA Coefficient
d’amortissement ment N= le % linéaire
(VE hors taxe) cumulés en nombre de
(AC) mois
01/4/2014 (9 60 000 40% (60 000 x 18 000 60 000 - 18 000 = N1 = 9/60 = 15%
MOIS) 40 x 9) / 42 000 (60 mois)
(100 x 12)
= 18 000
31/12/2015 42 000 40% (42 000 34 800 42 000 - 16 800 = N2 = 12/51 =
x40x12) 25 200 23%
/(100x12) = (60-9 = 51mois)
16 800
31/12/2016 25 200 40% (25 200 44 880 25 200 - 10 080 = N3 = 12/39 =
x40x12) 15 120 30%
/(100x12) (51-12=39 mois)
= 10 080
31/12/2017 15 120 12/27 15 120 x 51 600 15 120 - 6720 = N4 = 12/27 =
(12/27)* = 8400 44%
6720 (39-12=27 mois)
31/12/2018 15 120 12/27 15 120 x 58 320 8400 - 6720 =
(12/27) = 1680
6720
01/04/2019 15 120 3/27 15 120 x 60 000 1680-1680 = 0
(3 mois) (3/27) =
1680

On commence, pour chaque année, par le calcul du coefficient. Ensuite, on le compare avec le
taux dégressif et on retient le taux le plus élevé.

2014 : Taux dégressif (40%) > N1 = 15% DONC, on retient 40%.

On applique la même chose pour les années suivantes.

*2017 : taux dégressif = 40% < N4= 44% DONC, on retient le coefficient parce qu’il est
supérieur du taux dégressif.

III . Enregistrement comptable de la cession d’une immobilisation amortissable.

Il faut procéder par trois étapes :

Etape 1 : Enregistrement du produit de cession : de la vente.

Etape 2 : Enregistrement de la dotation complémentaire : Annuité de l’année de vente.

Etape 3 : Constatation de la sortie de l’immobilisation cédée : Annulation de tous les comptes


en relation avec cette immobilisation cédée.

8
Etape 1 : vente
La date de cession
Banque / caisse / créances Prix de
sur cession cession
d’immobilisation
7513 Produit de cession des Prix de
immobilisations cession
corporelles

Etape 2 : Dotation complémentaire de l’année de cession :


31 / 12 / année de cession
6193 Dotations d’exploitation Annuité de
aux amortissements des l’année de
immobilisations corporelles vente
2833 Amortissements des Annuité de
ITMO l’année de
vente

Etape 3 : sortie de l’immobilisation


31/12/ année de cession
6513 VNA des immobilisations VNA
2833 cédées AC*
Amortissements des ITMO
234 Immobilisation cédée VE

AC* = amortissement cumulé est l’ensemble des annuités depuis la date d’acquisition jusqu’à
la date de vente.

Exemple : Un matériel de transport a été acquis le 01/01/2014, pour une valeur de 72 000 dh
(TTC), est amorti en mode linéaire sur 5 ans.

Le 01/06/2016, l’entreprise a cédé le matériel de transport à une valeur de 46 000 dh.

TAF : Enregistrer l’opération de cession

Correction :

Etape 1 : enregistrement du produit de cession


01/06/2016
5141 Banque 46
000
7513 Produit de cession des 46 000
immobilisations
corporelles

Etape 2 : Dotation complémentaire de l’année de cession :

On tout d’abord trouver la valeur d’entrée en Hors taxe (HT) = 70 000/1,2 = 60 000

9
Ensuite, on doit calculer le taux d’amortissement = 100/5 = 20%

Dotation d’amortissement = Annuité de l’année de 2016 = VE x t x n / 100x12 =

A 2016 = (60 000x20x5*) / (100x12)

A 2016 = 5000 dh

NB : 5* veut dire que l’entreprise a utilisé le matériel de transport 5 mois avant de le vendre
(depuis 1/1/2016 jusqu’au le 1/6/2016)

31 / 12 / 2016
61934 Dotations d’exploitation 5000
aux amortissements du
matériel de transport
2834 Amortissements du 5000
matériel de transport

Etape 3 : sortie de l’immobilisation

CA = Cumul d’amortissement = annuité de 2014 + annuité de 2015 + annuité de 2016 =

= 12 000 + 12 000 + 5 000 = 29 000

VNA = VE - AC = 60 000 - 29 000 = 31 000


31/12/ 2016
6513 VNA du M.T. 29 000
2834 Amortissements du matériel 31 000
de transport
2340 Matériel de transport 60 000

EXEMPLE :

Le 01/01/2012 une entreprise a acquis un matériel de transport au prix de 14 000 dh. La durée
de vie est de 5 ans : amortissement constant (linéaire).

Le 31/03/2015, l’entreprise a cédé le matériel de transport au prix de 60 000 par chèque.

TAF :

1. Comptabiliser au journal de l’entreprise les dotations de l’exercice 2012, 2013, 2014.


2. Calculer le montant de dotation de l’exercice 2015.
3. Passez au journal les écritures nécessaires et calculer le résultat de cession.

10
Correction :

1. On a la VE = 140 000 et n = 5 ans


Le taux d’amortissement constant = 100/5 = 20%
La dotation annuelle constante de l’année 2012 = (140 000 x 20 x 12) / (100 x 12) =
28 000 dh
La dotation annuelle constante de l’année 2013 = (140 000 x 20 x 12) / (100 x 12) =
28 000 dh
La dotation annuelle constante de l’année 2014 = (140 000 x 20 x 12) / (100 x 12) =
28000 dh

31 / 12 / 2012
61934 Dotations d’exploitation 28000
aux amortissements du
matériel de transport
2834 Amortissements du 28000
matériel de transport
31 / 12 / 2013
61934 Dotations d’exploitation 28000
aux amortissements du
matériel de transport
2834 Amortissements du 28000
matériel de transport
31 / 12 / 2014
61934 Dotations d’exploitation 28000
aux amortissements du
matériel de transport
2834 Amortissements du 28000
matériel de transport

2. Annuité de 2015 = (140 000 x 20 x 3) / (100 x 12) = 7 000 dh


3. Pour élaborer l’enregistrement, on a besoin de calculer la VNA et AC.

AC = amortissement cumulé est le total des amortissements pratiqués sur le matériel depuis
la date de son acquisition jusqu’à la date de cession (c’est-à-dire pendant 3 ans et 3 mois ou
39 mois).

AC = (140 000 x 20 x 39) / (100 x 12) = 91 000 dh

Ou bien AC = annuité 2012 + annuité 2013 + annuité 2014 + annuité 2015

= 28 000 + 28 000 + 28 000 + 7 000 = 91 000 dh

VNA = VE - AC = 140 000 - 91 000 = 49 000 dh.

11
Etape 1 : enregistrement du produit de cession
31/03/2015
5141 Banque 60 000
7513 Produit de cession des 60 000
immobilisations corporelles

Etape 2 : Dotation complémentaire de l’année de cession :


31 / 12 / 2015
61934 Dotations d’exploitation aux 7000
amortissements des
immobilisations corporelles
2834 Amortissements du 7000
matériel de transport

Etape 3 : sortie de l’immobilisation cédée


31/12/ 2015
6513 VNA du M.T. 91 000
2834 Amortissements du matériel de 49 000
transport
2340 Matériel de transport 140 0

IV. La balance avant inventaire et après inventaire

La balance avant inventaire veut dire que les données qui figurent dans la balance du
31/12/2012 ne concernent que l’année 2011.

La balance après inventaire veut dire que les données qui figurent dans la balance du
31/12/2012 concernent que l’année 2012 et que le comptable a déjà enregistré la dotation
complémentaire de 2012. Donc, on doit enregistrer que le produit de cession (la première
étape : la vente) et la régularisation de fin d’exercice (la dernière étape : la sortie de
l’immobilisation cédée).

12