Vous êtes sur la page 1sur 3

Dessinateur Projeteur Indépendant

Etre dessinateur projeteur est un métier peu connu de tous mais très important dans le monde de


la conception.  Le dessinateur-projeteur peut être spécialisé en mécanique, en bâtiment, en CVC, en
électricité etc. A l’heure actuelle, il est courant de voir des dessinateurs-projeteurs se lancer à leur
compte en tant que dessinateur-projeteur micro-entrepreneur ou sous d’autres statuts.
Vous aussi souhaitez vous lancer mais n’avez aucune idée de où, quand, comment ? Aucun
problème, nous allons vous éclairer …
Comment devenir dessinateur-projeteur indépendant ?
Premièrement, il faut avoir les compétences nécessaires. Etre dessinateur projeteur indépendant est
une liberté appréciée mais cela veut également dire que vous ne pourrez compter uniquement sur
vous, vos compétences et votre expérience. Avant de vous lancer à votre compte, il est important de
savoir quelles prestations pouvez vous proposer, quels logiciels maîtrisez vous en totale autonomie, et
oui … être dessinateur-projeteur indépendant c’est être son propre patron, son propre chef, et prendre
toutes les responsabilités qui vont avec. Il faut également choisir un statut juridique, savoir comment
trouver des prospects, des projets à réaliser, comment vous faire connaître…
Comme indiqué dans notre précédent article sur “Comment lancer son bureau d’études” il faut
procéder étape par étape et surtout se poser les bonnes questions.
Première étape pour devenir dessinateur-projeteur à son compte
Faire un bilan de vos compétences
Il est primordial de savoir quelles prestations allez vous proposer lors de ce bilan de compétences,
vous devez être le plus honnête possible avec vous même.
Comment procéder ?
Vous devez sur papier ou sur ordinateur faire un tableau, en mettant d’un côté les prestations, tâches
que vous souhaitez proposer, et d’un au côté votre niveau de maîtrise de celles-ci. Faire pareil avec
les logiciels.
Pour les niveaux de maîtrise, le mieux est de les spécifier de cette manière : Expert (vous maîtrisez à
100% en toute autonomie)  – A améliorer (avec une formation de mise à niveau vous passerez expert)
– Débutant (vous ne prenez pas la responsabilité de proposer cette prestation).
Voici un exemple : 
  Expert A améliorer
Compétence 1 x  
Compétence 2    
Compétence 3   x
Compétence 4 x  
Pour les logiciels (ex : Autocad, REVIT, Solidworks etc.)
  Expert A améliorer
Logiciel 1 x  
Logiciel 2    
Logiciel 3   x
Logiciel 4 x  
Une fois ces tableaux complétés, vous allez pouvoir visualiser et vous projeter sur quelles prestations
allez vous pouvoir proposer et si vous avez les compétences suffisantes pour vous lancer.
C’est simple, si vous n’avez aucune compétence cochée dans la case “Expert”, alors, avant de vous
lancer il sera préférable de suivre des formations correspondantes afin de vous mettre à niveau. Nous
vous rappelons qu’être dessinateur projeteur à son compte c’est prendre la responsabilité des
conséquences des prestations que vous proposez.
Deuxième étape : faire un bilan de vos outils
Impératif pour être dessinateur-projeteur indépendant, il vous faut les outils qui vont avec, tel un
ordinateur, les licenses des logiciels etc.
Comment procéder ?
Encore une fois, vous allez vous aider d’un tableau, mettre d’un côté tous les outils, logiciels etc. qu’il
vous faut pour vous lancer et réaliser vos prestations, de l’autre côté mettre les attributs “Je dispose”
et “Je ne dispose pas”, par exemple :
  Je dispose Je ne dispose p
Ordinateur x  
Téléphone x  
Autocad (exemple) x  
Traceur  
Liste des normes x  
Calculette x  
Kutch  
Doc. Technique x  
Plieuse (de plan)  
Maintenant que vous avez complété votre tableau, vous pouvez visualiser ce que vous avez déjà et ce
dont vous avez besoin d’acquérir pour pouvoir être autonome et quel budget avez vous besoin.
Attention pour un traceur et une plieuse, cela n’est pas obligatoire, par exemple, vous pouvez
collaborer avec un professionnel (un tireur de plan) lorsque vous en avez besoin.
Troisième étape : choisir un statut, un nom commercial, un logo, une assurance
Moment important lorsqu’on souhaite se lancer, c’est de savoir comment ? sous quel statut ? quel
nom choisir ?
Choisir un statut pour dessinateur projeteur
Honnêtement, ce n’est pas si difficile de choisir un statut, pour commencer il est préférable de choisir
le statut de micro entrepreneur, de plus, si vous êtes déjà salarié vous pouvez garder votre emploi en
parallèle ou prendre un congé pour création d’entreprise.
Les statuts :
– Auto Entrepreneur (Micro Entrepreneur)
– L’entreprise Individuelle (EI, EIRL)
– La société (SASU, SARL, EURL)
Choisir une assurance
Comme toute entreprise, vous devez être assuré et assurer les prestations que vous proposez, et être
protégé en cas de litige avec un client.
Il vous faudra une assurance responsabilité civile professionnelle et également d’autres assurances
en fonction des prestations que vous proposez et de votre secteur d’activité, par exemple
une assurance Multirisque vous offre une couverture plus complète.
Il faudra bien comparer, vérifier chaque conditions et franchises de l’assurance avant d’en souscrire
une.
Accéder aux différents comparateurs d’assurance
Faites des devis auprès de plusieurs assureurs en expliquant explicitement les prestations que vous
allez proposer.
Recevoir des devis d’assurances rapidement
Choisir une banque
Il vous faudra un compte dédié à votre activité, faites le tour des banques… pourquoi pas opter pour
une banque en ligne.
Choisir un nom commercial 
Notre conseil serait de choisir un nom commercial en rapport avec votre activité et pourquoi pas faire
un jeu de mot. Il est préférable de vérifier sur societe.com si le nom que vous avez choisit n’est pas
déjà utilisé par une autre société. Vous pouvez également vous aider d’un générateur comme le
site Nomatic.
Choisir un logo
Le logo doit représenté votre entreprise et son secteur d’activité, vous pouvez tenter de créer votre
logo vous même ou utiliser des site de création de logo gratuit comme Freelogoservices.
Quatrième étape : trouver des clients et des projets
Vous devez exister
Pour trouver des clients, il faut que votre entreprise “existe” sur des supports, pour cela, il vous
faudra :

 Des cartes de visites (utilisez Vista Print c’est simple et rapide)


 Vous inscrire sur des annuaires de dessinateurs-projeteurs
 Avoir un compte Linkedin
 Avoir un site internet (voir ci-dessous)

Avoir un site internet


A ne pas négliger, à l’heure où tout est au 2.0 , avoir un site internet pour un dessinateur-projeteur
indépendant est primordial. Pourquoi ? Car votre site internet sera votre vitrine, vous y afficherez votre
travail, vos compétences, vos expériences. Votre site internet servira à la fois à rassurer vos
prospects sur vos compétences acquises mais également à être contacté par des prospects qui sont
tombés sur votre site internet.
Comptez entre 300€ et 1000€ pour avoir un site classique et professionnel représentant votre secteur
d’activité (fourchette de prix pour un site de quelques pages sans fonction avancée).
Attention toutefois, il faudra payer pour la souscription de l’hébergement de votre site et nom de
domaine.
Etre sur Projeteurs.com
Et oui ….. on se met en avant 🙂 Projeteurs.com vous permettra de trouver des prospects et des
projets à réaliser dans votre domaine, en effet, Projeteurs.com est une plateforme de mise en relation
entre porteurs de projet (clients) et dessinateurs projeteurs indépendants (et autres métiers de la
conception). De plus, vous pouvez voir les projets publiés avant de vous inscrire.
Cinquième étape : Fidéliser vos clients
Il est très important de fidéliser ses clients, cela vous permettra d’avoir souvent des prestations à
réaliser et également de faire parler de vous via vos clients.
Quelques idées : 

1. Quand le budget vous le permettra, pourquoi pas faire des objets aux couleurs de votre
entreprise avec votre logo. Par exemple : Un tapis de souris, un calendrier, un bloc note, une clé usb
2. Notez vous d’envoyer un email pour souhaiter vos meilleurs vœux
3. Organiser un apéro (un peu onéreux)
4. Inviter au restaurant vos clients les plus fidèles
5. Quand vous avez une période “creuse” pourquoi pas envoyer un email à vos clients en
proposant d’offrir ou de faire des remises sur certaines parties de vos prestations
6. Si vos clients sont jeunes et en forme pourquoi pas organiser un petit tournoi de foot ou de
tennis
7. N’oubliez pas d’informer vos clients si vous avez effectué une formation qui pourrait les
intéresser

Pour finir
N’oubliez pas que rien est impossible. Si vous le voulez c’est que vous le pouvez !
Aujourd’hui, nous avons beaucoup de ressources et d’aides pour pouvoir nous lancer facilement et
rapidement.
Continuez à consulter notre blog, nous publions chaque semaine un article !