Vous êtes sur la page 1sur 192

République Tunisienne

Ministère de l’éducation

GÉNIE ÉLECTRIQUE
MANUEL D’ACTIVITÉS

3
©

ème
année de l’enseignement secondaire
To

Sciences Techniques
us
dr
oi
ts

se

Les auteurs
rv

Mofdi JEDDI : Inspecteur Principal


é s

Sadok MAYEL : Inspecteur


au

Kamel Mabrouki : Inspecteur


Wahid BOU OTHMAN
C

: Professeur Principal hors classe


N

Hatem ABIDI : Professeur universitaire


P

Les évaluateurs
Mahmoud MANNAI : Inspecteur Principal
Rafik KASTOURI : Inspecteur

Centre National Pédagogique


©
To
us
dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P

© tous droits réservés au centre national pédagogique - Tunis


SOMMAIRE
AUTOMATIQUE
Page
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES
A1 Systèmes de numération et codes 7
codes numériques et codes alphanumériques 9
LOGIQUE COMBINATOIRE
©

Système combinatoire 16
A2
To

Opérations d’arithmétique binaire 24


Circuits combinatoires 37
us

LOGIQUE SÉQUENTIELLE
A
dr

Systèmes séquentiels 49
oi

A3 Applications à base de bascules 63


ts

GRAFCETs 80

Les séquenceurs 108


se

Microcontrôleurs
rv

Découverte du microcontrôleur 122


é

Prise en main du logiciel Flowcode 132


s

A4
Applications à base de microcontrôleurs 136
au

Modes de fonctionnement du Timer0 146


C

Interruption INT/RB0 149


N
P

ÉLECTROTECHNIQUE

MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT


Modélisation d’un moteur pas à pas 154
B B1
Maquette didactique 156
Commandes d’un moteur pas à pas 158

ÉLECTRONIQUE

AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS


Fonctionnement d’un haut parleur 172
C C1
Montages à base d’A.L.I 173
Banc de contrôle industriel (B.C.I) 181

3
AVANT-PROPOS
&HWRXYUDJHGHJpQLHpOHFWULTXHHVWFRQIRUPHDXSURJUDPPHRI¿FLHOGHème année
de l’enseignement secondaire, section sciences techniques. Il est publié en deux
volumes : manuel de cours et manuel d’activités. Ces deux manuels sont destinés
à être utilisés par les élèves. Ils sont composés de 6 chapitres regroupés en trois
©

parties:
A: Automatique ;
To

B: Électrotechnique ;
us

C: Électronique.
Les contenus du manuel de cours sont construits dans l’esprit de permettre à l’élève
dr

une exploitation optimale dans le but de consolider ses acquis.


oi

Les contenus du manuel d’activités sont construits dans l’esprit de permettre à


ts

l’élève, seul ou en groupes réduits, l’expérimentation et la manipulation de matériels


HWGHPR\HQVSpGDJRJLTXHVPLVjVDGLVSRVLWLRQSRXUHVVD\HUYpUL¿HUHWGpFRXYULU
des nouveaux concepts.
se

Dans le but de former et pas seulement d’informer, les activités proposées dans
rv

ce manuel se prêtent à être réalisées sur maquettes, sur supports appropriés, sur
é

simulateurs, sur plaques d’essais ou par simulations virtuelles. Les auteurs ont proposé
s

une batterie d’activités correspondantes à chacun de ces moyens pédagogiques.


au

Dans cette perspective, le contenu de chacune de ses activités est construit dans une
démarche d’analyse basée essentiellement sur la manipulation. Cette démarche,
C

adaptée à la technologie, s’appuie sur une stratégie structurée et organisée selon les
N
P

étapes suivantes :
# Étape 1 : une manipulation de matériels didactiques et de systèmes disponibles
aux laboratoires suivie d’un relevé des résultats expérimentaux ;
# Étape 2 : un interprétation guidée des résultats sous forme de réponses aux
questions posées ;
# Étape 3: une analyse de ces résultats sous forme de réponses aux questions
posées ou d’un paragraphe à compléter;
# Étape 4: une synthèse sous forme de conclusion à compléter.

Les auteurs tiennent à remercier leurs devanciers et tous ceux qui, par leurs idées
et leurs efforts ont contribué à la réalisation de cet ouvrage.
Les réactions, commentaires et critiques concernant cet ouvrage sont attendus à
l’adresse suivante : lesauteurs.3stge@gmail.com

Les Auteurs
AUTOMATIQUE
P
N
C
au
é s
rv
se

ts
oi
dr
us
To
©
hapitre A1
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

# ACTIVITÉ N°1: Comptage en binaire 7

# ACTIVITÉ N°2: Codage 9

# ACTIVITÉ N°3: Décodage et transcodage 10

# ACTIVITÉ N°4: Code ASCI 11

# ACTIVITÉ N°5: Code à barres 13


©
To
us
dr
oi
ts

00

0
1
se

111
11 0 1 0 111

10101111
10
110
10
rv

01
10
111

é
0

s
11

00
11 0 1 0 11 1
1

au

1
MHS0002908196
C
N
P
Manuel d’activités
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

SYSTÈME DE NUMÉRATION ET CODES


ACTIVITÉ N°1: Comptage en binaire
Utiliser dans cette activité un logiciel ou une maquette précablée.

R R R R
Q0 Q1 Q2 Q3

H
COMPTEUR BINAIRE (0 À 15)
R
©

Fig. 1
To

1)- Mettre sous tension la maquette.


us

2)- Appuyer successivement sur H et noter à chaque impulsion l’état des LED en
coloriant le jeton correspondant.
dr

Souvenez vous qu’une LED allumée correspond au niveau logique 1 et qu’une LED
oi

éteinte correspond au niveau logique 0. .


ts

3)- Indiquer le niveau logique de chaque sortie Q0, Q1, Q2 et Q3.



se

Nombre binaire indiqué


Nombre d’impulsions
Q3 Q2 Q1 Q0 par l’état des LED
rv

sur l’horloge (H)


L3 L2 L1 L0
é s

0 . . . .    
au

1 . . . .    
2 . . . .    
C

3 . . . .    
N
P

4 . . . .    
5 . . . .    
6 . . . .    
7 . . . .    
8 . . . .    
9 . . . .    
10 . . . .    
11 . . . .    
12 . . . .    
13 . . . .    
14 . . . .    
15 . . . .    

7
hapitre A1
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

4)- Interpréter les résultats du tableau:


a- Observer attentivement cette table, ligne par ligne et compléter la phrase sui-
vante.
Il apparaît que pour chaque nombre d’impulsions sur H (qui est un nombre décimal),
correspond le même nombre écrit en code ..............................
b- En commençant par le haut de la table, on trouve :
0000(2) = …. x 23 + …. x 22 + …. x 21 + …. x 20
= 0 x 8 + ……… + ………+ ………= ….(10)
0001(2)= …. x 23 + …. x 22 + …. x 21 + …. x 20
= 0 x 8 + ……… + ………+ ………= ….(10)
©

0010(2)=…. x 23 + …. x 22 + …. x 21 + …. x 20
To

= 0 x 8 + ……… + ………+ ………= ….(10)


us

et ainsi de suite jusqu’au nombre 1111 de la dernière ligne.


- Cette opération s‘appelle…………………………..
dr
oi

c- Rappelez-vous que la conversion d’un nombre décimal en un nombre binaire


ts

s’effectue par divisions successives par 2.


AUTOMATIQUE

Convertir le nombre décimal 12 en nombre binaire.


Le nombre binaire est obtenu en lisant les restes du ……… vers
se

12 2 le ………, dans le cas présent : 12(10) = ……….(2).


rv

2
2 Cette opération s’appelle………………..
é s

2
au

Fig.2
C

5)- Compléter les phrases par les termes convenables


N
P

Le montage étudié utilise le code....................................................


/D FRQYHUVLRQ G·XQ QRPEUH GpFLPDO YHUV XQ DXWUH V\VWqPH GH EDVH
©%ª V·REWLHQW HQ OH QRPEUH SDU  MXVTX·DX PRPHQW R OH
TXRWLHQWGHYLHQW
/HQRPEUHUHFKHUFKpVHUDREWHQXHQpFULYDQWOHUHVWHGXYHUV
OH&HWWHRSpUDWLRQV·DSSHOOH
/D VRPPH GHV  GRQQH GLUHFWHPHQW O·pTXLYDOHQW  GX
QRPEUH
&HWWHRSpUDWLRQV·DSSHOOH

8
Manuel d’activités
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

ACTIVITÉ N°2: Codage

8WLOLVHUGDQVFHWWHDFWLYLWpODFDOFXODWULFHGHZLQGRZVHQDI¿FKDJHVFLHQWL¿TXH.

Fig.3
©
To

Barre de menu de conversion Fig. 3


us

des nombres.

1)- Utiliser les boutons radios de conversion « Hex – Déc – Oct – Bin» en vue de
dr

convertir des nombres.


oi

a- Le bouton radio « Dec » (système décimal) étant coché, taper le nombre 78 ;


ts

- cocher le bouton radio Hex (système héxadécimal).


78 en décimal =……………..en Hex


se

b- Cocher le bouton radio Bin (système binaire).


rv

78 en décimal =……………..en Hex =………………..en binaire


é s
au

2)- Compléter la phrase par le terme convenable.


Les différentes opérations réalisées précédemment sont appelées:
C

..............................
N
P

3)- Conclusion

/HFRGDJHG·XQQRPEUHHVWODGHFHOXLFLGXV\VWqPH
YHUVOHV\VWqPHGHEDVH©%ª

9
hapitre A1
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

ACTIVITÉ N°3: Décodage et transcodage

8WLOLVHUGDQVFHWWHDFWLYLWpODFDOFXODWULFHGHZLQGRZVHQDI¿FKDJHVFLHQWL¿TXH.

Fig.3
©
To

Barre de menu de conversion Fig. 4


us

des nombres.

1)- Compléter le tableau suivant:


dr

Décimal (Déc) 35 45 171


oi
ts

Binaire (Bin) . . 1011 1101 . . .


AUTOMATIQUE

Hexadécimal (Hex) . . . . 1A 2A .
se

2)- Interpréter les résultat du tableau:


rv

a- Qu’appelle-t-on le passage du système décimal au système binaire ?


é

.....................................................................................................................................
s

b- Qu’appelle-t-on le passage du système décimal au système hexadécimal ?


au

.....................................................................................................................................
c- Qu’appelle-t-on le passage du système binaire au système décimal?
C
N

.....................................................................................................................................
P

d- Qu’appelle-t-on le passage du système hexadécimal au système décimal?


.....................................................................................................................................
e- Qu’appelle-t-on le passage du système hexadécimal au système binaire ?
.....................................................................................................................................
f- Qu’appelle-t-on le passage du système binaire au système hexadécimal?
.....................................................................................................................................

3)- Conclusion

/H GpFRGDJH HVW O·RSpUDWLRQGX FRGDJH /D VRPPH GHV


SRQGpUDWLRQVGRQQHGLUHFWHPHQWO·pTXLYDOHQWGXQRPEUH
/H WUDQVFRGDJH G·XQ QRPEUH HVW OH SDVVDJH HQWUH GHX[ V\VWqPHV
DXWUHVTXHOH

10
Manuel d’activités
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

ACTIVITÉ N°4: Code ASCII


Utiliser un éditeur de texte.
1)- Manipuler la touche ALT suivie du
nombre N(10) d’un éditeur de texte.

Fig. 5

2)- A partir d’un éditeur de texte (Word par exemple) compléter le tableau suivant en
adoptant la méthode suivante :
Appuyer sur la touche « Alt » suivie du nombre N(10) (0 < N(10) < 255) puis relâcher la
©

touche et compléter le tableau suivant (Utiliser le pavé numérique).


To

Décimal 48 50 65 68 97 100 120 123 126 128


us

Equivalent en ASCII . . . . . . . . . .
dr
oi

3)- Utiliser le tableau de correspondance binaire-ASCII pour remplir le tableau sui-


ts

vant :

Equivalent en binaire
1000111 0101110 1000101
se

(B6B5B4B3B2B1B0)2
rv

Equivalent en décimal . . .
é

Alt + (N)10 . . .
s
au

4)- A partir d’un éditeur de texte (Word par exemple) compléter le tableau suivant en
adoptant la méthode suivante :
C

2XYULUXQ¿FKLHU:RUGĺ,QVHUWLRQĺ6\PEROHĺ$XWUHVV\PEROHVĺ&OLTXHUVXU
N
P

« A » par exemple, On relève le code du caractère : 0041 ( ASCII hexadécimal) puis


65 (ASCII décimal).

Fig. 6

11
hapitre A1
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

5)- Compléter le tableau suivant:

Symboles A a M m N ? / : = &
Equivalent en ASCII
. . . . . . . . . .
(hexadécimal)
Equivalent en ASCII
. . . . . . . . . .
(décimal)

a- Qu’appelle-t-on l’équivalent en ASCII ?


……………………………………......................................................................
b- Pourquoi utilise-t-on ce code ?
©

.……………………………………......................................................................
To

……………………………………......................................................................
……………………………………......................................................................
us

c- A quoi correspond chaque touche du clavier ?


dr

……………………………………......................................................................
oi

……………………………………......................................................................
ts

……………………………………......................................................................
AUTOMATIQUE

6)- Conclusion
se
rv
és

8QRUGLQDWHXUHVWFDSDEOHGHWUDLWHUXQHLQIRUPDWLRQQRQQXPpULTXH
au

,OUHFRQQDvWGHVFRGHVTXLFRUUHVSRQGHQWjGHVQRPEUHVGHVOHWWUHV
GHVVLJQHVGHSRQFWXDWLRQHWGHVFDUDFWqUHVVSpFLDX[
C

/HVFRGHVGHFHJHQUHVRQWDSSHOpV«««««««««««
N
P

'RQF XQ FRGH DOSKDQXPpULTXH UHSURGXLW WRXV OHV FDUDFWqUHV HW OHV
GLYHUVHVIRQFWLRQVTXHO·RQUHWURXYHVXU«««««G·RUGLQDWHXUF·HVWXQ
FRGDJHXWLOLVpSRXUFRPPXQLTXHUHQWUHOH««««««««««G·XQRUGLQDWHXU
HW«««««««««««

12
Manuel d’activités
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

ACTIVITÉ N°5: Code à barres

À GAUCHE DU MILIEU À DROITE DU MILIEU

0 0001101 1110010
1 0011001 1100110
2 0010011 1101100
3 0111101 1000010
4 0100001 1011100
5 0110001 1001110
©

6 0101111 1010000
To

7 0111011 1000100
us

8 0110111 1001000
9 0001011 1110100
dr
oi
ts

1)- D’aprés le tableau de codage ci-dessus décoder le code à barres suivant:


se
rv
é
s
au
C
N
P

Fig. 7: Code à barres à huit chiffres

2)- D’après le tableau de codage ci-dessus,


a- Coder la partie «à gauche du milieu»
b- Décoder par coloriage la partie «droite du milieu».
c- Donner le nombre d’espaces élémentaires pour chaque chiffre : ………….

13
hapitre A1
SYSTÈMES DE NUMÉRATION ET CODES

6 6 0 3 8 7 .........
Fig. 8: Code à barres
©

3)- Chercher dans votre environnement sur les emballages des codes à barres à
huit chiffres et à treize chiffres.
To

.......................................................................................................................................................
us

4)- Le code à barres de la figure 8 est à combien de chiffres?


dr

.......................................................................................................................................................
oi
ts

5)- Compléter le paragraphe suivant par les termes convenables


AUTOMATIQUE


se
rv
é

,O\DGHVFRGHVjEDUUHVj«««FKLIIUHVHWGHVFRGHVEDUUHVj«««
s

FKLIIUHV
au

&HFRGDJHV·HIIHFWXHVXUXQFKDPSGH«««HVSDFHVpOpPHQWDLUHV
# O·HVSDFH%ODQFpTXLYDOHQWj«««ORJLTXH
C

# O·HVSDFH1RLUpTXLYDOHQWj«««ORJLTXH
N
P

/HV GHX[ RX WURLV SUHPLHUV FKLIIUHV FRUUHVSRQGHQW DX ««« GH
SURYHQDQFHGXSURGXLW
/HVVXLYDQWVVRQWOHQXPpUR«««GXSURGXLWDLQVLPDUTXp
/H WUHL]LqPH HVW XQH ««««««««« FDOFXOpH HQ IRQFWLRQ GHV GRX]H
SUpFpGHQWV
........................................................................................................................................

14
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

LOGIQUE COMBINATOIRE
SYSTÈMES COMBINATOIRES
# ACTIVITÉ N°1: Étude des fonctions OU-exclusif et ET-inclusif 16

# ACTIVITÉ N°2: Étude d’un problème de logique combinatoire 1 18

# ACTIVITÉ N°3: Étude d’un problème de logique combinatoire 2 21


©

OPÉRATIONS D’ARITHMÉTIQUE BINAIRE


To

# ACTIVITÉ N°1: Étude d’un demi-additionneur 24


us

# ACTIVITÉ N°2: Étude d’un additionneur complet 26


dr
oi

# ACTIVITÉ N°3: Étude d’un demi-soustracteur 28


ts

# ACTIVITÉ N°4: Étude d’un soustracteur complet


30
se

# ACTIVITÉ N°5: Étude d’un additionneur de deux nombres 32


rv
é

# ACTIVITÉ N°6: Étude d’un additionneur/soustracteur 35


s
au
C

CIRCUITS COMBINATOIRES
N
P

# ACTIVITÉ N°1: Codeur Décimal / BCD 37

# ACTIVITÉ N°2: Décodeur BCD / Décimal 39

# ACTIVITÉ N°3: &kEODJHG¶XQDI¿FKHXUVHJPHQWV41

# ACTIVITÉ N°4: Transcodeur BCD / 7 segments 42


hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

SYSTÈMES COMBINATOIRES
ACTIVITÉ N°1: Etude des fonctions OU-exclusif et ET-inclusif

Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation

Logigramme N°1 Logigramme N°2


S1 S1
=1 =1
S2 S2
H1 H2
©

R R
R R R R
Fig. 1 Fig. 2
To

Logigramme N°3
us

1)- Câbler les différents logigrammes sur un


S2
simulateur logique.
dr

2)- Manipuler les boutons poussoirs. Relever =1


oi

pour chaque combinaison les valeurs des k


ts

H3
sorties.
AUTOMATIQUE

R

R R
Fig. 3
se

3)- Compléter , ci-dessous, les tableaux par les résultats de la manipulation.


rv
é

Table de vérité Table de vérité


s

logigramme N° 1 logigramme N° 2
au

S1 S2 H1 S1 S2 H2
C

0 0 0 0
N

0 1 0 1
P

1 1 1 1
1 0 1 0
H1 = ........................ H2 = ........................

4)- Pour le logigramme n°3 compléter la table de vérité et les symboles logiques.

K S2 H3 Logigramme N° 3
0 Compléter les symboles suivants en fonction
0 des sorties :
1 VCC
1 S2
=1 .... =1 ....
1 S2
0 Fig.4
Fig.5

16
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

5)- Compléter les équations suivantes:

S2 † 0 = ....... S2†1 = .......

6)- Utiliser le document constructeur et chercher le ou les circuits intégrés qui maté-

rialisent la fonction OU-exclusif :

Quelle est la référence du circuit intégré ?………………………..........................……….

Donner le nombre de portes logiques existant dans ce circuit :…..............……………


©

7)- Utiliser le document constructeur et chercher le ou les circuits intégrés qui maté-
To

rialisent la fonction ET-inclusif :


us

Quelle est la référence du circuit intégré ?…………………...........................…………….


dr
oi

8)- Compléter le paragraphe par les termes convenables


ts

a- A partir de la fonction OU-exclusif on a réalisé .........................................................


se

b- La fonction OU-exclusif est représentée par l’opérateur …..................................….


rv
é

c- La fonction ET-inclusif est représentée par l’opérateur …....................................….


s
au

d- Compléter l’équation : S1†S2 = ………….....................................................…………..


C

e- Compléter l’équation : S1~S2 = ……….................................................…....…………..


N
P

f- Donner une relation entre le OU-exclusif et le ET-inclusif :

S1†S2 = ……………………

17
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°2: Étude d’un problème de logique combinatoire


MONTAGE DIT «VA ET VIENT»

$OD¿QGHFHWWHDFWLYLWpXWLOLVHUXQVLPXODWHXUORJLTXHHWXQORJLFLHOGHVLPXODWLRQSRXU
YpUL¿HUOHIRQFWLRQQHPHQW

E
C1 C2 = 0 0

ou

C2 C1 C2 = 1 1
©

C1
To
us
dr
oi

Fig. 6
ts
AUTOMATIQUE

C1 C2 = 0 1
se

ou
rv
é

C1 C2 = 1 0
s
au
C
N
P

Fig.7
Une lampe « E » est commandée de deux endroits différents.
# La lampe « E » est éteinte si les deux contacts « C1 » et « C2 » sont actionnés
ou non.
# La lampe s’allume si un parmi les deux contacts « C1 » et « C2 » est actionné.

1)- ,GHQWL¿HUOHVYDULDEOHVELQDLUHVG¶HQWUpHHWGHVRUWLH
# Variables binaires d’entrée :……............................................…………………………..

# Variables binaires de sortie :……………………………...........................................….

18
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

2)- Compléter la table de vérité 3)- Donner l’équation de la sortie E


Ligne C2 C1 E
1 0 0 E = ....................................................
2 0 1
= ....................................................
3 1 0
4 1 1

4)- Tracer le schéma électrique à contacts relatif à la sortie « E »

a- En utilisant des contacts b- En utilisant des inverseurs


©
To
us
dr
oi
ts

se
rv

Fig. 8 Fig. 9
és
au

5)- Tracer le logigramme relatif à la sortie « E »


C
N
P

c- En utilisant les fonctions logiques d- En utilisant la fonction OU-exclusif


de base

Fig. 10 Fig. 11

19
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

6)- &kEOHUOHORJLJUDPPHGHOD¿JXUHVXUXQVLPXODWHXUORJLTXH

7)- 9pUL¿HUOHIRQFWLRQQHPHQW

8)- En se référant à la table de vérité :


# Quel est l’état de la lampe dans la ligne 1 : E =…………......................................…

# Quel est l’état logique de la lampe « E » quand le contact « C1 » est actionné seul
(ligne 2):………......................................................................................................…………..

# Quel est l’état logique de la lampe « E » quand le contact « C1 » est


©

relâché:…………………..........................................................................................................
To

# Pour la même combinaison des variables d’entrée « C1 » et « C2 » la sortie


us

change -t- elle d’état ? ………………………………………………………………………


……………………………………………………………………………………………………
dr

……………………………………………………………………………………………………
oi

……………………………………………………………………………………………………
ts
AUTOMATIQUE

9)- Compléter la phrase par les termes convenables


se
rv
é

A chaque combinaison……………………………………………………correspond toujours


s

une et une seule………………………….des variables de ………………….


au
C
N
P

20
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°3: étude d’un problème de logique combinatoire


INSTALLATION D’ÉCLAIRAGE D’UNE CAVE
$ OD ¿Q GH FHWWH DFWLYLWp XWLOLVHU XQ
simulateur logique et un logiciel de
VLPXODWLRQSRXUYpUL¿HUOHIRQFWLRQQHPHQW
Une cave est constituée de quatre
chambres dont l’éclairage s’effectue de la
façon suivante :
Une personne entre et actionne
l’interrupteur « S1», la lampe « E1»
s’allume, il continue dans la deuxième
chambre et actionne l’interrupteur « S2 »,
©

la lampe « E2» s’allume et « E1 »s’éteint.


En entrant dans la troisième chambre il
To

actionne l’interrupteur «S3» la lampe «E3»


us

s’allume et « E2»s’éteint.
Il termine par la quatrième chambre et
dr

actionne «S4», la lampe «E4» s’allume et


oi

«E3» s’éteint.
ts

En sortant, il actionne «S4», «E4» s’éteint


et «E3» s’allume, il actionne «S3»,


«E3» s’éteint et «E2» s’allume, il actionne
se

« S2 », « E2 » s’éteint et « E1» s’allume.


rv

(Q¿QLODFWLRQQH©61 », « E1 » s’éteint.
é

NB : - Pour les autres combinaisons qui ne sont pas mentionnées par le problème
s

les lampes prennent des états indifférents « 0 » ou « 1 » c’est-à-dire « Ø ».


au

1)- Identifier les variables binaires d’entrée et de sortie.


Variables binaires d’entrée ……………………..
C

Variables binaires de sortie :………….……….


N
P

2)- Compléter la table de vérité

S1 S2 S3 S4 E1 E2 E3 E4 S1 S2 S3 S4 E1 E2 E3 E4
0 0 0 0 1 0 0 0
0 0 0 1 1 0 0 1
0 0 1 0 1 0 1 0
0 0 1 1 1 0 1 1
0 1 0 0 1 1 0 0
0 1 0 1 1 1 0 1
0 1 1 0 1 1 1 0
0 1 1 1 1 1 1 1

21
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

3)- Simplifier les équations de E1, E2, E3 et E4 par la méthode algébrique.

...........................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................

...............................................................................................................................................................................................................
©

.......................................................................................................................................................................................
To

4)- 6LPSOL¿HUl’équation de E1, E2, E3 et E4 par la méthode graphique (tableaux de


us

Karnaugh)
dr
oi

SS SS
S1S2 3 4 S1S2 3 4
ts

00 01 11 10 00 01 11 10
AUTOMATIQUE

00 00
se

01 01
rv
é

11 11
s
au

10 10

E1 E2
C

E1 = .................................................................................. E2 = ..................................................................................
N
P

SS SS
S1S2 3 4 S1S2 3 4
00 01 11 10 00 01 11 10

00 00

01 01

11 11

10 10

E3 E4

E3 = .................................................................................. E4 = ..................................................................................

22
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

5)- Tracer le schéma électrique à 6)- Tracer le logigramme relatif aux


contacts relatif aux sorties E1, E2, E3 sorties E1, E2, E3 et E4 en utilisant des
et E4 porte logiques à deux entrées.

Fig. 13 Fig. 14
©

7)- Câbler le logigramme sur un simulateur logique ou un logiciel de simulation.


8)- 9pUL¿HUOHIRQFWLRQQHPHQW
To

9)- Répondre aux questions suivantes:


us

a- La méthode algébrique, permet-elle de trouver facilement et rapidement les


équations simplifiées?.
dr

…………………………………………………………………………………………………
oi

b- Quelle méthode doit on adopter pour simplifier facilement les équations.


ts

…………………………………………………………………………………………………

c- Des combinaisons de la table de vérité ne sont pas définies par les conditions de
fonctionnement du système. Le tableau de Karnaugh peut ne pas être totalement
se

rempli; dans ce cas on le complète par le symbole (…) et on attribue à ce symbole


rv

la valeur …. ou ….. conduisant à l’équation la plus ……………...


é

d- A partir du logigramme ci-dessus et du document constructeur disponible à la fin


s

du chapitre compléter le tableau suivant en indiquant le nombre de portes logiques


au

utilisées, la référence du circuit intégré correspondant à chaque famille TTL et


CMOS et le nombre de circuits intégrés:
C
N
P

ET NON
Nombre de portes logiques . . -
. . Famille TTL
Référence du circuit intégré
. . Famille CMOS
Nombre de circuits intégrés . ..

10)- &RPSDUHUOHVGHX[PpWKRGHVGHVLPSOL¿FDWLRQHWFRQFOXUH.

............................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................
................................................................................................................................................................

23
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

OPÉRATIONS D’ARITHMÉTIQUE BINAIRE


ACTIVITÉ N°1: étude d’un demi-additionneur
Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation
Logigramme

A0
=1
B0

& C1 S0
R R
©
To

R R
Fig. 1
us

1)- Câbler le logigramme sur un simulateur logique ou logiciel de simulation.


dr

2)- Compléter la table de vérité correspondante par les résultats de la manipula-


oi

tion.
ts

Table de vérité
A0 B0 C1 S0
se

0 0 . .
rv

0 1 . .
é s

1 1 . .
au

1 0 . .
3)- A partir du logigramme ci-dessus et du document constructeur disponible à la
C

fin du chapitre compléter le tableau suivant en indiquant le nombre de portes lo-


N
P

giques utilisées, la référence du circuit intégré correspondant à chaque famille TTL


et CMOS et le nombre de circuits intégrés:

ET OU-EXCLUSIF
Nombre de portes logiques . .
. . Famille TTL
Référence du circuit intégré
. . Famille CMOS
Nombre de circuits intégrés . .

4)- Retrouver les équations de S0 et C1.

S0 =…………………………………….............

C1 =……………………………………….......
24
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

5)- Donner la fonction réalisée par ce circuit.

………………………………………………………….………………………………………
6)- Conclure sur les valeurs de S0 et C1 en fonction de A0 et B0 et sur les limites de

ce circuit:

...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
©

...........................................................................................................................................
To
us
dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P

25
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°2: étude d’un additionneur complet


Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation
Logigramme
CI

AI
=1 =1
BI

& & ≥1 Ci+1 Si


R R R
©
To

Fig. 2 R R
us

1)- Câbler le logigramme sur un simulateur logique ou logiciel de simulation.


dr

2)- Compléter la table de vérité correspondante par les résultats de la manipula-


oi

tion.
ts

Table de vérité
AUTOMATIQUE

AI BI CI Ci+1 Si
se

0 0 0 . .
rv

0 0 1 . .
é s

0 1 0 . .
au

0 1 1 . .
1 0 0 . .
C
N

1 0 1 . .
P

1 1 0 . .
1 1 1 . .
3)- A partir du logigramme ci-dessus et du document constructeur disponible à la
fin du chapitre compléter le tableau suivant en indiquant le nombre de portes lo-
giques utilisées, la référence du circuit intégré correspondant à chaque famille TTL
et CMOS et le nombre de circuits intégrés:
OU ET OU-EXCLUSIF
Nombre de portes logiques . . .
. . . Famille TTL
Référence du circuit intégré
. . . Famille CMOS
Nombre de circuits intégrés . . .

26
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

4)- Retrouver les équations de Si et Ci+1.


AiBi AiBi
Ci 00 01 11 10 Ci 00 01 11 10

0 0

1 1

Si Ci+1

Si = ..........................................................................................................................................

= ...........................................................................................................................................
©

Ci+1 = .......................................................................................................................................
To
us

= .........................................................................................................................................
dr

5)- Donner la fonction réalisée par ce circuit.


oi
ts

………………………………………………………….………………………………………..........

6)- Donner le symbole d’un additionneur élémentaire de deux nombres à un seul bit.
se
rv
é s
au
C
N
P

7)- Compléter le paragraphe suivant :

Un additionneur complet à un bit peut être réalisé à partir de................


.............................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...................................................................................

27
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°3: étude d’un demi-soustracteur

Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation

Logigramme
B0
=1
A0
&
1 C1
R R
D0
©

R R
Fig. 3
To

1)- Câbler le logigramme sur un simulateur logique ou logiciel de simulation.


us

2)- Compléter la table de vérité correspondante par les résultats de la manipula-


tion.
dr
oi

Table de vérité
ts

A0 B0 C1 D0
AUTOMATIQUE

0 0 . .
se

0 1 . .
1 1 . .
rv
é

1 0 . .
s
au

3)- A partir du logigramme ci-dessus et du document constructeur disponible à la


fin du chapitre compléter le tableau suivant en indiquant le nombre de portes lo-
C

giques utilisées, la référence du circuit intégré correspondant à chaque famille TTL


N
P

et CMOS et le nombre de circuits intégrés:

NON ET OU-EXCLUSIF
Nombre de portes logiques . . .
. . . Famille TTL
Référence du circuit intégré
. . . Famille CMOS
Nombre de circuits intégrés . .

4)- Retrouver les équations de D0 et C1.

D0 =…………………………………........…........

C1 =……………………………….................

28
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

5)- Donner la fonction réalisée par ce circuit.

………………………………………………………….………………………………………
6)- Conclure sur les valeurs de D0 et C1 en fonction de A0 et B0 et sur les limites de

ce circuit:

...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
...........................................................................................................................................
©

...................................................................................
To
us
dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P

29
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°4: étude d’un soustracteur complet

Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation

Logigramme
CI

AI
=1 =1
BI
& ≥1
1
&
1
©

Ci+1 Di
To

R R
R R R Fig. 4
us

1)- Câbler le logigramme sur un simulateur logique ou logiciel de simulation.


dr

2)- Compléter la table de vérité correspondante par les résultats de la manipula-


oi

tion.
ts
AUTOMATIQUE

Table de vérité
AI BI CI Ci+1 Di
se

0 0 0 . .
rv

0 0 1 . .
é s

0 1 0 . .
au

0 1 1 . .
1 0 0 . .
C
N

1 0 1 . .
P

1 1 0 . .
1 1 1 . .
3)- A partir du logigramme ci-dessus et du document constructeur disponible à la
fin du chapitre compléter le tableau suivant en indiquant le nombre de portes lo-
giques utilisées, la référence du circuit intégré correspondant à chaque famille TTL
et CMOS et le nombre de circuits intégrés:

NON OU ET OU-EXCLUSIF
Nombre de portes logiques . . . .
. . . . Famille TTL
Référence du circuit intégré
. . . . Famille CMOS
Nombre de circuits intégrés . . . .

30
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

4)- Retrouver les équations de Di et Ci+1.


AiBi AiBi
Ci 00 01 11 10 Ci 00 01 11 10

0 0

1 1

Di Ci+1

Di = ..........................................................................................................................................

= ...........................................................................................................................................
©

Ci+1 = .......................................................................................................................................
To
us

= .........................................................................................................................................
dr

5)- Donner la fonction réalisée par ce circuit.


oi
ts

………………………………………………………………………………..........

6)- Conclure sur les valeurs de Di et Ci+1 en fonction de Ai et Bi et sur les limites de
se
rv

ce circuit:
é s
au

...........................................................................................................................................
C

...........................................................................................................................................
N

...........................................................................................................................................
P

...........................................................................................................................................
...................................................................................

31
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°5: étude d’un additionneur de deux nombres à deux bits


Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation
Logigramme
A0
=1
B0
&
A1
=1 =1
B1
& & ≥1 C1 S1 S0
R R R R
Fig. 5 R R R
©

1)- Câbler le logigramme sur un simulateur logique ou logiciel de simulation.


To

2)- Compléter la table de vérité correspondante par les résultats de la manipulation


us

pour réaliser un additionneur binaire de deux nombres à 2 bits :


(A : A1A0), (B : B1B0) en utilisant un demi-additionneur et un additionneur complet de
dr

deux nombres à 1 bit chacun branchés en cascade.


oi

Table de vérité
ts

B1 B0 A1 A0 C1 S1 S0
AUTOMATIQUE

0 0 0 0 . . .
se

0 0 0 1 . . .
rv

0 0 1 0 . . .
é

0 0 1 1 . . .
s

0 1 0 0 . . .
au

0 1 0 1 . . .
C

0 1 1 0 . . .
N

0 1 1 1 . . .
P

1 0 0 0 . . .
1 0 0 1 . . .
1 0 1 0 . . .
1 0 1 1 . . .
1 1 0 0 . . .
1 1 0 1 . . .
1 1 1 0 . . .
1 1 1 1 . . .

3)- Le montage précédent ne traite pas les problèmes d’une éventuelle retenue à
l’entrée (C0).
Compléter le schéma de deux additionneurs complets pour réaliser l’addition de
deux nombres à deux bits avec la possibilité d’ajouter une retenue à l’entrée (C0).
32
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

B1 A1 C1 B0 A0 C0

1/2 add 1/2 add

1/2 add 1/2 add


C2 ≥1 C1 ≥1
Fig. 6 Fig. 7
S1 S0

a- Raccorder les deux additionneurs représentés ci-dessus.


©

b- Compléter la table de vérité correspondante par les résultats de la manipulation


pour réaliser un additionneur binaire de deux nombres à 2 bits : (A : A1A0),
To

(B : B1B0).
us

Sorties
dr

Entrées
Quand C0 = 0 Quand C0 = 1
oi

B1 B0 A1 A0 C2 S1 S0 C2 S1 S0
ts

0 0 0 0 . . . . . .

0 0 0 1 . . . . . .
se

0 0 1 0 . . . . . .
rv

0 0 1 1 . . . . . .
é s

0 1 0 0 . . . . . .
au

0 1 0 1 . . . . . .
0 1 1 0 . . . . . .
C

0 1 1 1 . . . . . .
N
P

1 0 0 0 . . . . . .
1 0 0 1 . . . . . .
1 0 1 0 . . . . . .
1 0 1 1 . . . . . .
1 1 0 0 . . . . . .
1 1 0 1 . . . . . .
1 1 1 0 . . . . . .
1 1 1 1 . . . . . .

4)- En se référant à la table de vérité simplifier les équations de S0, S1 et C1 par la


méthode graphique (tableaux de Karnaugh).
5)- Vérifier théoriquement les résultats trouvés pratiquement.

33
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

A1A0 A1A0
B1 B 0 00 01 11 10 B1 B 0 00 01 11 10

. 00 00

01 01

11 11

10 10

C2 S0
©
To

A1A0
B1 B 0
us

00 01 11 10

00
dr
oi

01
ts
AUTOMATIQUE

11
se
rv

10
é s

S1
au

S0 = ........................................................................................................................................
C
N
P

S1 = ........................................................................................................................................
........................................................................................................................................
........................................................................................................................................
........................................................................................................................................

C2 = .......................................................................................................................................
........................................................................................................................................
........................................................................................................................................

6)- Compléter le paragraphe suivant :


Un additionneur de deux nombres à deux bits peut être réalisé à partir de…………
………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………............

34
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°6: étude d’un additionneur/soustracteur de 2 nombres à 2 bits

Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation


Logigramme
B1 A1 B0 A0 k

=1 C1 =1

1/2 add 1/2 add


©

1/2 add 1/2 add


C2 ≥1 ≥1
To
us

S1 Fig. 7 S0

1)- Câbler le logigramme sur un simulateur logique ou logiciel de simulation.


dr

2)- Compléter la table de vérité correspondante par les résultats de la manipulation


oi

pour réaliser un additionneur/soustracteur binaire de deux nombres à 2 bits :


ts

(A : A1A0), (B : B1B0) en utilisant deux additionneurs complets de deux nombres à 1


bit chacun branchés en cascade et deux portes logiques OU-EXCLUSIF.


Sorties
se

Entrées
Quand k = 0 Quand k = 1
rv
é

B1 B0 A1 A0 C2 S1 S0 C2 S1 S0
s

0 0 0 0 . . . . . .
au

0 0 0 1 . . . . . .
C

0 0 1 0 . . . . . .
N

0 0 1 1 . . . . . .
P

0 1 0 0 . . . . . .
0 1 0 1 . . . . . .
0 1 1 0 . . . . . .
0 1 1 1 . . . . . .
1 0 0 0 . . . . . .
1 0 0 1 . . . . . .
1 0 1 0 . . . . . .
1 0 1 1 . . . . . .
1 1 0 0 . . . . . .
1 1 0 1 . . . . . .
1 1 1 0 . . . . . .
1 1 1 1 . . . . . .

35
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

3)- Rappeler les résultats des équations suivantes:


B † 0 =..... B†1 =.....

4)- Rappeler la représentation en complément à 2

A-B=A+( ) = .......+ .......+....

5)- Compléter la phrase suivante:


Pour effectuer la soustraction: A - B, il faut complémenter chacun des bits formant le
nombre B à l’aide de portes logiques................................; puis rajouter le chiffre 1 par
l’intermédiaire de l’entrée de ..................
©

6)- Compléter les phrases suivantes :


To

Si k = 0 on réalise un ............................ de deux nombres à deux bits .


us

Si k = 1 on réalise un ............................ de deux nombres à deux bits


dr

En fonction de l’entrée k des portes OU-EXCLUSIF on réalise......................................


oi
ts

.......................................................................................................................................
AUTOMATIQUE


se
rv
é s
au
C
N
P

36
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

CIRCUITS COMBINATOIRES
ACTIVITÉ N°1: codeur décimal / bcd
Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation
+5 V
0 CODEUR EN CIRCUIT INTÉGRÉ
1

2
+5 V
3 NC
©

4
To

5 74LS147
us

6
dr

7
oi

8
ts

9 a3 a2 a1 a0
se

+5 V
rv

R R R
é

Fig.1: Schéma du codeur BCD 74LS147


s
au

1)- &kEOHUOHVFKpPDGHOD¿JXUHVXUXQVLPXODWHXUORJLTXH
2)- Compléter la table de vérité par la valeur des sorties (a0, a1, a2, a3) correspon-
C

dantes à chaque valeur d’entrée décimale.


N
P

Sorties
Entrées
a3 a2 a1 a0
0 . . . .
1 . . . .
2 . . . .
3 . . . .
4 . . . .
5 . . . .
6 . . . .
7 . . . .
8 . . . .
9 . . . .

37
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

3)- A partir de la table de vérité écrire l’équation de chaque sortie en fonction des
variables d’entrée 0; 1; .....;9.

a0 = ...................................

a1 = ...................................

a2 = ...................................

a3 = ...................................
©

4)- Quelle est la fonction réalisée par le circuit 74147?


To
us
dr
oi

La fonction réalisée par le circuit 74147 est ............................................................


ts

...................................................................................................................................................................
AUTOMATIQUE

...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
se

.....................................................................................................................
rv
é s
au
C
N
P

38
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°2: décodeur bcd / décimal

Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation


.
+5 V
Schéma du décodeur BCD/décimal 74LS42
D

C
+5 V
B 0
1 A
A
2 B
©

3 C
7442 D
To

4
5 9
us

6 8
7
dr
oi
ts

S9 S8 S7 S6 S5 S4 S3 S2 S1 S0
se

+5 V
rv

R R R R R R R R R R
é

Fig.2
s
au

1)- &kEOHUOHVFKpPDGHOD¿JXUHVXUXQVLPXODWHXUORJLTXH
2)- Compléter la table de vérité suivante.
C
N
P

Entrées Sorties
D C B A 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0
0 0 0 0 . . . . . . . . . .
0 0 0 1 . . . . . . . . . .
0 0 1 0 . . . . . . . . . .
0 0 1 1 . . . . . . . . . .
0 1 0 0 . . . . . . . . . .
0 1 0 1 . . . . . . . . . .
0 1 1 0 . . . . . . . . . .
0 1 1 1 . . . . . . . . . .
1 0 0 0 . . . . . . . . . .
1 0 0 1 . . . . . . . . . .

39
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

3)- Compléter les phrases suivantes :


En appliquant aux interrupteurs n’importe quelle combinaison DCBA compris

entre ............ et ............., le circuit est capable de décoder et d’activer la broche de

sortie ........... En mettant les combinaisons DCBA = 1010,1011,1100,1101,1110 et

1111, qui sont des combinaisons interdites, toutes les sorties se retrouvent au niveau

.............................................

4)-,GHQWL¿HUOHVYDULDEOHVELQDLUHVG¶HQWUpHHWGHVRUWLH
©

Variables binaires d’entrée :………………………………


To
us

Variables binaires de sortie :………………………………


dr

5)- A partir de la table de vérité, écrire l’équation de chaque sortie en fonction des
oi
ts

variables d’entrée D; C; B et A.
AUTOMATIQUE

0 = ................................... 5 = ...................................
se
rv

1 = ................................... 6 = ...................................
é s

2 = ................................... 7 = ...................................
au

3 = ................................... 8 = ...................................
C
N
P

4 = ................................... 9 = ...................................

6)- Compléter le paragraphe suivant :

/HFLUFXLWSHUPHWGHUHWURXYHUXQFRGHGpFLPDO j ORUVTX·RQ


met aux entrées un code ........................... la fonction de ce circuit est
limitée car il ne permet pas de trouver les codes ............ à .............
................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................

40
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°3: FkEODJHG


XQDI¿FKHXUVHJPHQWV

Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation.

1)- Cocher la bonne réponse.

5V
a a
Afficheur à anodes Afficheur à anodes
communes. communes.
f f
b b
©

g g
To

e Afficheur à e Afficheur à
us

cathodes cathodes
c c
communes. communes.
d d
dr

Fig. 3
oi
ts

2)- &kEOHUO¶DI¿FKHXUVHJPHQWVHQIRQFWLRQGXW\SHGXWUDQVFRGHXU%&'VHJ-
ments fourni.
se
rv
és

Transcodeur 5V
au

A
a R
C

B
N

b R
C
P

c R
D
d
7448 e
R

R
LT
f R
RBI
g R
BI/RBO

fig. 4

41
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

ACTIVITÉ N°4: transcodeur bcd / 7 segments

Utiliser dans cette activité un simulateur logique et/ou un logiciel de simulation.


Transcodeur en circuit intégré 7447
+5 V

LT
Anode 5V
BI/RBO commune
RBI
©
To

+5 V
us

A B
R
f
dr

C
R
B LT g
oi

R
BI/RBO a
ts

C R
AUTOMATIQUE

RBI b

R
D c
D
se

R
A d
R
rv

e
7447
é s

Fig.5: Afficheur 7 segments commandé par un transcodeur 74LS47


au

1)- &kEOHUOHVFKpPDGHOD¿JXUHVXUXQVLPXODWHXUORJLTXH
C
N
P

2)- Manipuler les inverseurs LT, RBI et BI/RBO.

3)- Manipuler les interrupteurs A, B, C et D

4)- Compléter la table de vérité suivante:

42
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

Entrées Sorties
Aff
Déc LT RBI D C B A BI/RBO a b c d e f g
0 1 1 0 0 0 0 1 . . . . . . .
1 1 x 0 0 0 1 1 . . . . . . .
2 1 x 0 0 1 0 1 . . . . . . .
3 1 x 0 0 1 1 1 . . . . . . .
4 1 x 0 1 0 0 1 . . . . . . .
5 1 x 0 1 0 1 1 . . . . . . .
6 1 x 0 1 1 0 1 . . . . . . .
7 1 x 0 1 1 1 1 . . . . . . .
8 1 x 1 0 0 0 1 . . . . . . .
©

9 1 x 1 0 0 1 1 . . . . . . .
To

10 1 x 1 0 1 0 1 . . . . . . .
us

11 1 x 1 0 1 1 1 . . . . . . .
12 1 x 1 1 0 0 1 . . . . . . .
dr

13 1 x 1 1 0 1 1 . . . . . . .
oi

14 1 x 1 1 1 0 1 . . . . . . .
ts

15 1 x 1 1 1 1 1 . . . . . . .

RBI 1 0 0 0 0 0 0 . . . . . . .
se

LT 0 x x x x x 1 . . . . . . .
rv

BI x x x x x x 0 . . . . . . .
é s

5)- Compléter les phrases suivantes


au

a- Si BI/RBO = 0, tous les segments ...........................................................................


C

...........................................................................................................................................
N
P

b- Si RBI = 0 et que les entrées A, B, C et D sont à 0, LT = 1, alors:

............................................................................................................................................

............................................................................................................................................
c- Si BI/RBO = 1 et LT = 0, tous les segments sont.......................quel que soit le
code d’entrée.Cette opération sert à .........................le bon ....................................du
transcodeur.

6)-,GHQWL¿HUOHVYDULDEOHVELQDLUHVG¶HQWUpHHWGHVRUWLH

# Variables binaires d’entrée : ………………………………

# Variables binaires de sortie : ………………………………

43
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

7)- A partir de la table de vérité, Compléter les tableaux de Karnaugh relatifs aux
sorties «a» à «g» du transccodeur.
Ecrire l’équation de chaque sortie en fonction des variables d’entrée D; C; B et A.

BA BA
DC 00 01 11 10 DC 00 01 11 10

00 00

01 01

11 11
©
To

10 10

a b
us
dr

a = ............................................................ b = ............................................................
oi
ts

BA BA
AUTOMATIQUE

DC DC 00 01 11 10

00 01 11 10
se

00 00
rv

01 01
és

11
11
au

10
C

10
N

c d
P

c = ............................................................ d = ............................................................

BA BA
DC 00 01 11 10 DC 00 01 11 10

00 00

01 01

11 11

10 10

e = ............................................................
e f = ...........................................................
f

44
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

BA
DC 00 01 11 10
g = ...................................................
00

01

11

10

g
©

8)- Quelle est la fonction réalisée par le circuit 7447?


To
us

La fonction réalisée par le circuit 7447 est .........................................................................


dr

.....................................................................................................................................................
oi
ts

9)- Compléter les phrases suivantes:



se
rv
é

/DYDULDEOH/7HVWVXUWRXWHVOHVDXWUHVYDULDEOHVG·HQWUpH
s

HOOHHVWDFWLYHjO·pWDWTXHOTXHVRLWO·pWDWGHVDXWUHVYDULDEOHVG·HQWUpH
au

WRXWHVOHVVRUWLHV VHJPHQWV VRQWPLVHVjO·pWDW/7HVW


..................................................................................................................
C
N
P

45
hapitre A2
LOGIQUE COMBINATOIRE

I
C.
SO
CM

VDD VDD
14 13 12 11 10 9 8 14 13 12 11 10 9 8

1 1

4001
4001
1 1

05 T BP
1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7

88 0 1
S 88 0

2
LS 12 40
8 F
E
H
©

VSS VSS
VDD VDD
14 13 12 11 10 9 8 14 13 12 11 10 9 8
To
us

& &

4011
4011

& &
dr
oi

1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7
ts

VSS VSS
VDD VDD
AUTOMATIQUE

14 13 12 11 10 9 8 14 13 12 11 10 9 8

VDD= 3 à 15 V(MAX:18V)
se

VSS= Ground 1 1

4071
4071

rv

1 1
é s

1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7
au

VSS VSS
VDD VDD
14 13 12 11 10 9 8 14 13 12 11 10 9 8
C
N

& &
4081

4081
P

& &
BE
0 81
4
_E_

D4
3K

1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7
7T

C
C
68

VSS VSS
VDD VDD
© 2013 - B. Selma Med Habib
12
15

13

10
16

14

11

14 13 12 11 10 9 8
9
NC
4030

4049
NC

5
4
3

7
8
6
1

1 2 3 4 5 6 7
VSS VSS

46
Manuel d’activités
LOGIQUE COMBINATOIRE

I
C.
L
TT

14 13 12 11 10 9 8 14 13 12 11 10 9 8

7400 & &

7400
E
& &

02
T
C
H
44
74
95
H
D
C
1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7
©
To

14 13 12 11 10 9 8 14 13 12 11 10 9 8
us

1 1

7402
7402

1 1
dr
oi

1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7
ts

14 13 12 11 10 9 8 VCC= 3 à 5 V 14 13 12 11 10 9 8
se

GND= Ground = 0 V
& &
7408

7408
rv

& &
é s
au

1 2 3 4 5 6 7 1 2 3 4 5 6 7
C
14
13
12

10
11

14 13 12 11 10 9 8
© 2013 - B. Selma Med Habib
9
8

N
N
47

P
S
G
L
A

1 1
74
18
7432

7432
98
M
P
D

1 1

1 2 3 4 5 6 7
1
2
3
4
5
6
7

VCC f g a b c d e
12
15

13

10
16

14

11

74LS47

f g a b c d e
OUTPUTS
B C LT BI/RBO RBI D A
40 mA max
2

4
5
3

7
8
6
1

B C Lamp BI/RBO RBI D A GND

47
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

SYSTÈMES SÉQUENTIELS
# ACTIVITÉ N°1: Commande d’une calculatrice 49

# ACTIVITÉ N°2: Bascule RS 50

# ACTIVITÉ N°3: Bascule RSH 51

# ACTIVITÉ N°4: Bascule RSH 52


©

# ACTIVITÉ N°5: Bascule JK 53


To

# ACTIVITÉ N°6: Bascule D 54


us

# ACTIVITÉ N°7: Le circuit intégré 74111 55


dr
oi

# ACTIVITÉ N°8: Le circuit intégré 4013 57


ts

# ACTIVITÉ N°9: Bascules équivalentes 1


59
se

# ACTIVITÉ N°10: Un diviseur de fréquence avec une bascule D 60


rv
é

# ACTIVITÉ N°11: Bascules équivalentes 2 61


s
au

# ACTIVITÉ N°12: Un diviseur de fréquence avec une bascule JK 62


C
N
P
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°1: Commande d’une calculatrice


Utiliser dans cette activité une calculatrice ayant les deux boutons ON et OFF.

1)- Appuyer sur les boutons ON et OFF de la cal-


culatrice dans l’ordre inscrit dans le tableau ci-des-
sous.

2)- Relever, pour chaque combinaison des bou-


tons ON et OFF, les valeurs logiques de l’écran
(écran allumé =1 ; écran éteint =0). On pose
«écran = Qn»
©
To
us
dr

Tableau de fonctionnement Fig. 1


oi
ts

n° ON OFF Qn 3)- Répondre aux questions suivantes :


a- Quel est le bouton d’enclenchement ?


se

1 0 0 .... ......................................................................................................
b- Quel est le bouton de déclenchement ?
rv

2 1 0 .... ......................................................................................................
é

c- Le circuit de commande de la calculatrice mémo-


s

3 0 0 rise t-il son état antérieur ? Justifier la réponse.


au

......................................................................................................
d- La mémoire est-elle à marche prioritaire ou à arrêt
C

4 0 1
prioritaire ? Justifier la réponse.
N
P

5 0 0 ......................................................................................................

6 1 1

4)- Compléter le paragraphe suivant par les termes convenables:

Le circuit de commande de cette calculatrice .......................... son état


antérieur. Ce circuit est une .............................commandée par ................
SRXUO·HQFOHQFKHPHQWHWSRXUOHGpFOHQFKHPHQW&HWWHPpPRLUH
HVWj­O·DFWLRQVXU21(72))
cette mémoire donne la ......................... au bouton ........................ .

49
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°2: Bascule RS


1)- Câbler le logigramme de la figure 2 sur un simulateur logique ou sur une plaque
d’essais.
S
& Q
&

Q
R & &

R R R R
Fig. 2
©

2)- Actionner les boutons S et R dans l’ordre donné dans le tableau suivant:
To

Tableau de fonctionnement
us
dr

S R Qn Qn+1
3)- Répondre aux questions suivantes:
oi

0 0 0 .... a- Quelle est la fonction du bouton S?


ts

...............................................................................................
AUTOMATIQUE

0 0 1 .... b- Quelle est la fonction du bouton R?


se

...............................................................................................
0 1 0 c- La bascule RS, mémorise t-elle son état antérieur?
rv

...............................................................................................
é

0 1 1 d- Quels sont les états des sorties Q et Q obtenus en


s

actionnant simultanément S et R?
au

1 0 0 ...............................................................................................
e- Pourquoi appelle -t-on cet état de fonctionnement
C

1 0 1 un «état indéfini»?
N
P

..............................................................................................
1 1 0 ..............................................................................................

1 1 1
4)- Compléter le paragraphe suivant par les termes convenables:

/D EDVFXOH 56 GpMj pWXGLpH   VRQ pWDW DQWpULHXU


(OOHHVWFRPPDQGpHSDU6SRXUHWSRXUOH
GpFOHQFKHPHQW/·DFWLRQVLPXOWDQpHVXU(7HQJHQGUHXQ
................................ .

50
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°3: Bascule RSH


1)- Câbler le logigramme de la figure 3 sur simulateur logique ou sur une plaque
d’essais.
S
Q
H
Q
R

R R R R R
Fig. 3
©

2)- Agir sur les boutons S , R et H et compléter le tableau suivant:


To

S R H Qn Qn+1
3)- Répondre aux questions suivantes:
us

0 0 0 0
0 0 0 1 a- Quelle est la condition d’enclenchement ?
dr

0 0 1 0
oi

.......................................................................................
ts

0 0 1 1
b- Quelle est la condition de déclenchement ?

0 1 0 0
se

0 1 0 1 .......................................................................................
c- Quelles sont les conditions permettant à la
rv

0 1 1 0 sortie Q de maintenir l’état (0 logique)?


é

0 1 1 1 .......................................................................................
s

d- Quelles sont les conditions permettant à la


au

1 0 0 0
sortie Q de maintenir l’état (1 logique)?
1 0 0 1
C

.......................................................................................
1 0 1 0 e- Agir simultanément sur les boutons S, R
N
P

1 0 1 1 et H. Observer les valeurs des sorties Q et Q.


Qu’appelle-t-on cet état de fonctionnement?
1 1 0 0
.......................................................................................
1 1 0 1
4)- Compléter le paragraphe suivant par les termes convenables:

/DEDVFXOHpWXGLpHHVWXQHEDVFXOHjODTXHOOHRQDDMRXWpXQH
troisième ...................... appelée .............................................. La fonction de
cette variable est la suivante :
- Si H =0 alors la sortie maintient son état ;
 6L +  DORUV OD EDVFXOH  UpSRQG DX[ FRPPDQGHV DSSOLTXpHV j VHV
entrées;
6L6 5 + DORUVFHWWHFRQGLWLRQHQJHQGUHXQpWDW

51
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°4: Bascule RSH


1)- Câbler le logigramme de la figure 4 sur simulateur logique ou sur une plaque
d’essais. R
≥1
≥1 Q
≥1
H
≥1
Q
≥1 ≥1
S
≥1
R R R R R
Fig. 4
©

2)- Agir sur les boutons S , R et H et compléter le tableau suivant:


To

S R H Qn Qn+1
3)- Répondre aux questions suivantes:
us

0 0 0 0 a- Quelle est la condition d’enclenchement ?


0 0 0 1 ....................................................................................
dr

0 0 1 0
oi

b- Quelle est la condition de déclenchement ?


ts

0 0 1 1
..................................................................................
AUTOMATIQUE

0 1 0 0
c- La bascule RSH, mémorise t-elle son état
se

0 1 0 1
antérieur ? Justifier la réponse.
rv

0 1 1 0 ......................................................................................
é

0 1 1 1 ......................................................................................
s
au

1 0 0 0
d- Qu’appelle-t-on l’état de fonctionnement
1 0 0 1 correspondant à S=R=H=1?
C

1 0 1 0
N

......................................................................................
P

1 0 1 1 .....................................................................................

1 1 0 0
1 1 0 1
4)- Compléter le paragraphe suivant par les termes convenables:

/DEDVFXOHpWXGLpHHVWXQHEDVFXOHjODTXHOOHRQDDMRXWpXQH
troisième ...................... appelée ....... La fonction de cette variable est la
suivante :
- Si H =0 alors la sortie maintient son état ;
 6L +  DORUV OD EDVFXOH UpSRQG DX[ FRPPDQGHV DSSOLTXpHV j VHV
entrées;
6L6 5 + DORUVFHWWHFRQGLWLRQHQJHQGUHXQpWDW

52
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°5: Bascule JK


1)- Câbler le logigramme de la figure 5 sur simulateur logique ou sur une plaque
d’essais. J
Q
J Q
H CLK
Q
K K Q

R R R R R
Fig. 5

2)- Agir sur les boutons J, K et H et compléter le tableau suivant:


©

n° H J K Qn Qn+1 Qn+1
3)- Répondre aux questions sui-
To

0 0 0 0 0 vantes:
us

1 0 0 0 1 a- Quelles sont les conditions


2 0 0 1 0 d’enclenchement ?
dr

............................................................
oi

3 0 0 1 1
.........................................................
ts

4 0 1 0 0 b- Quelles sont les conditions


5 0 1 0 1 de déclenchement ?
se

6 0 1 1 0 ............................................................
.........................................................
rv

7 0 1 1 1
c- A quel instant de transition
é

8 Ļ 0 0 0 de H se sont déroulés les chan-


s

9 Ļ 0 0 1 gements d’états?
au

10 Ļ 0 1 0 .........................................................
d- Mettre J= 1 et K=1, puis ma-
C

11 Ļ 0 1 1
nipuler le bouton H. Quel est le
N

12 Ļ 1 0 0
P

comportement de la bascule à
13 Ļ 1 0 1 chaque front d’horloge?
14 Ļ 1 1 0 .............................................................
............................................................
15 Ļ 1 1 1
4)- Compléter le paragraphe suivant par les termes convenables:

La bascule JK étudiée est commandée par J pour ..................... et K pour


OH/·HQFOHQFKHPHQWRXOHGpFOHQFKHPHQWVRQWHIIHFWXpVDX[
IURQWGHO·KRUORJH
6L - .  &HWWH EDVFXOH j FKDTXH IURQW
............................. .

53
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°6: Bascule D


1)- Câbler le logigramme de la figure 6 sur simulateur logique ou sur une plaque
d’essais.
D Q
D Q

H Q
CLK Q

R R R R
Fig. 6

2)- Agir sur les boutons D et H et compléter le tableau suivant:


©

n° H D Qn Qn+1 Qn+1 3)- Répondre aux questions sui-


To

0 0 0 0 vantes :
us

a- Quelle est la condition d’en-


1 0 0 1
clenchement ?
dr

2 0 1 0 .............................................................
oi

3 0 1 1 .............................................................
ts

b- Quelle est la condition de


AUTOMATIQUE

4 Ĺ 0 0

déclenchement ?
5 Ĺ 0 1
se

.............................................................
.............................................................
6 Ĺ 1 0
rv
é

7 Ĺ 1 1
s

c- A quel instant de transition du signal d’horloge H se sont déroulés les change-


au

ments d’états de la bascule?


C

...................................................................................................................................................................
N
P

d- Débrancher le bouton poussoir D. Brancher l’entrée D de la bascule à sa sortie


Q. Agir sur le bouton H plusieurs fois et identifier les états de la sortie Q.
Quel est le comportement de la bascule à chaque front d’horloge ?
..................................................................................................................................................

4)- Compléter le paragraphe suivant par les termes convenables:

/DEDVFXOH'GpMjpWXGLpHHVWFRPPDQGpHSDUXQHVHXOHHQWUpH ' $


FKDTXHIURQWG·KRUORJHF·HVWODYDOHXUGH'TXLHQJHQGUHVRLW
VRLW
Si D =QODVRUWLH4jFKDTXHIURQW

54
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°7: Le circuit intégré 74111


1)- Câbler le schéma de la figure 7 sur une maquette à base du CI 74111.
+VCC

K 1K
x ........

CI 74111
y
........
J 1J ........
H 1CLK ........
1Q ........
1Q ........
©

GND ........
To

R R R R R R R Fig. 7
us

1
11
74
dr

F
E
H
oi
ts

se

2)- Alimenter la maquette. Ensuite :


rv

Mettre x et y sur la position fermée (x = y = 1).


é

a- Manipuler les boutons J, K et H jusqu’à ce que la sortie Q = 0. Ensuite, mettre


s

J, K et H chacun sur la position (0);


au

..................................................................................................................................................................
b- Q étant à 0 logique, fermer le bouton J. Ensuite, fermer H . Indiquer le résultat:
C
N

................................................................................................................................................................
P

c- Ouvrir H. Indiquer le résultat:


...................................................................................................................................................................
d- Ouvrir puis fermer le bouton J. Indiquer le résultat:
...................................................................................................................................................................
e- Manipuler J et H plusieurs fois. Indiquer le résultat:
...................................................................................................................................................................
f- Mettre J=0 et H=0 (Q étant à 1 logique), Ensuite fermer K. Indiquer le résultat:
...................................................................................................................................................................
g- Fermer H, (K est déjà fermé). Indiquer le résultat:
...................................................................................................................................................................
h- Ouvrir H, (K est déjà fermé). Indiquer le résultat:
...................................................................................................................................................................
i- Mettre H=0, J=O , K=0 ( Q = 0). Ensuite, ouvrir x (mettre x=0). Indiquer le résul-
tat:.....................................................................................................................................

55
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

j- Garder x=0 (y étant fermé: y=1 ). Actionner J, K et H plusieurs fois. Indiquer le


résultat:....................................................................................................................................................

k- Mettre x=1 (Q = 1). Ensuite ouvrir y (mettre y=0). Manipuler J, K et H plusieurs


fois. Indiquer le résultat:................................................................................................

3)- Répondre aux questions suivantes:

a- Quel est le type du front d’horloge ?


...................................................................................................................................................................

b- Quelle est la fonction de l’entrée x ?


©

...................................................................................................................................................................
To

c- Quelle est la fonction de l’entrée y ?


us

...................................................................................................................................................................
dr

4)- Compléter, en se référant au mémotech ou à un autre document de référence,


oi

le schéma de brochage de la figure 8.


ts
AUTOMATIQUE

+VCC
se

1K
rv

........
CI 74111

........
é

1J
1

s
11

........
74
F

1CLK
E

au
H

........
1Q ........
1Q
C

........
GND
N

........
P

Fig. 8

5)- Compléter le paragraphe suivant par les mots qui conviennent:

/H FLUFXLW LQWpJUp  HVW FRPSRVp GH GHX[ EDVFXOHV -.
LGHQWLTXHV&KDFXQHG·HOOHVHVWpTXLSpHGHGHX[HQWUpHVGHFRPPDQGHV
............................... .
Ces deux bascules sont à front.................................................... .

56
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°8: Le circuit intégré 4013


1)- Câbler le schéma de la figure 9 sur une maquette.
+V DD
1Q
1Q ........

CI 4013
H 1CLK ........
X ....
........
D 1D ........
Y ....
........
Vss
........
©

E
B
To

13
40
F
R R R R R R

C
H
us

Fig. 9
dr
oi

2)- Alimenter la maquette. Ensuite :


ts

Mettre X et Y sur la position ouverte (X = Y = 0);


a- Actionner les boutons D et H jusqu’à ce que la sortie 1Q = 0. Ensuite, mettre
se

D et H chacun sur la position (0).


rv

...................................................................................................................................................................
é

b- Fermer le bouton D. Ensuite, fermer H, indiquer le résultat.


s

...................................................................................................................................................................
au

c- Ouvrir H, indiquer le résultat.


C

...................................................................................................................................................................
d- Ouvrir puis fermer le bouton poussoir D. Indiquer le résultat.
N
P

...................................................................................................................................................................
e- Garder (D=1). Manipuler H plusieurs fois. Indiquer le résultat.
...................................................................................................................................................................
f- Q étant à 1, mettre H=0, puis D=0. Ensuite, fermer H, Indiquer le résultat.
...................................................................................................................................................................
g- Manipuler H, (D étant ouvert). Indiquer le résultat.
...................................................................................................................................................................
h- Q = 0, Y étant ouvert fermer X . Actionner D et H plusieurs fois. Indiquer le ré-
sultat.
...................................................................................................................................................................
i- Mettre X=0 (Q = 1). Ensuite fermer Y (mettre Y=1), manipuler D et H plusieurs,
Indiquer le résultat.
...................................................................................................................................................................
3)- Répondre aux questions suivantes.

57
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

a- Quel est le type du front d’horloge ?


...................................................................................................................................................................
b- Quelle est la fonction de l’entrée X ?
...................................................................................................................................................................
c- Quelle est la fonction de l’entrée y ?
...................................................................................................................................................................
4)- Représenter, ci-dessous, le symbole de la bascule déjà étudiée.

5)- Compléter, en se référant au mémotech ou à un autre document de référence,


©

le schéma de brochage de la figure 10.


To

+V DD
us

1Q
dr

1Q ........

CI 4013
oi

1CLK
E
B

........
13
40

ts

....
F
C
H

........
AUTOMATIQUE

1D ........
....
se

........
Vss
rv

........
é s

Fig. 10
au
C

6)- Compléter le paragraphe suivant par les termes convenables.


N
P

/HFLUFXLWLQWpJUpHVWFRPSRVpGHGHX[EDVFXOHV'LGHQWLTXHV
&KDFXQHG·HOOHVHVWpTXLSpHGHGHX[HQWUpHVGHFRPPDQGHV
.............................. .
Ces deux bascules sont à front............................ .

58
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°9: Bascules équivalentes 1

1)- Câbler le logigramme de la figure 11 sur un simulateur logique.

D Q

H
CLK Q
©

R R R
To

Fig. 11
us

2)- Agir sur le bouton H et compléter la table de vérité de la figure 11 par les
dr

résultats de la manipulation.
oi
ts

H Qn Qn+1

se

Ĺ 0
rv

Ĺ 1
é s

Ĺ 0
au

Ĺ 1
C

Ĺ 0
N
P

Ĺ 1

3)- Quel est le comportement de la sortie Q à chaque front d’horloge?


................................................................................................

4)- Compléter la phrase suivante:

$\DQW' QODEDVFXOH'HVWpTXLYDOHQWHjODEDVFXOH

59
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°10: Un diviseur de fréquence avec une bascule D


1)- Réaliser sur une maquette le câblage du schéma ci-dessous:

X
Y
D Q

GBF
CLK Q
Fig.12
©
To
us
dr
oi
ts

2)- Relier les masses des appareils à la maquette, positionner le commutateur du


AUTOMATIQUE

GBF sur le signal carré 5 V crête à crête, choisir une fréquence f= 400 Hz. Visualiser
les chronogrammes CH(t) et CQ(t), reproduire ci-dessous CQ(t):
se
rv

H
é

1
s
au

0 t
Période TH Période TH
C
N
P

Q
1

0
t
Fig. 13

3)- Compléter la phrase suivante:


fH= ......................... ; fQ = ....................
/D IUpTXHQFH GX VLJQDO GH VRUWLH GH OD EDVFXOH 7 HW OD  GH FHOOH GX
VLJQDO

4)- Compléter la phrase suivante:


/DEDVFXOH7HVWXQGLYLVHXUGH

60
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°11: Bascules équivalentes 2

1)- Câbler le logigramme de la figure 14 sur un simulateur logique.


Vcc

Q
J Q
H CLK
Q
K Q

Fig. 14
R R R
©

2)- Agir sur le bouton H et compléter la table de vérité ci-dessous par les
To

résultats de la manipulation.
us

H Qn Qn+1
dr

Ĺ
oi

0
ts

Ĺ 1

Ĺ 0
se

Ĺ 1
rv
é

Ĺ 0
s
au

Ĺ 1
C

3)- Quel est le comportement de la sortie Q à chaque front d’horloge?


N
P

................................................................................................

4)- Compléter la phrase suivante:

$\DQW- . ORJLTXHODEDVFXOH-.

HVWpTXLYDOHQWHjODEDVFXOH

61
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°12: Un diviseur de fréquence avec une bascule JK


1)- Réaliser le schéma ci-dessous:

Vcc
x
Y
J Q

GBF CLK

K Q Fig.15
©
To
us
dr
oi

2)- Relier les masses des appareils à la maquette, positionner le commutateur du


ts

GBF sur le signal carré 5 V crête à crête, choisir une fréquence f= 400 Hz. Visualiser
AUTOMATIQUE

les chronogrammes CH(t) et CQ(t), reproduire ci-dessous CQ(t):


se

H
rv

1
é s

0 t
au

Période TH Période TH
C
N

Q
P

0
t
Fig. 16

3)- Compléter par ce qui convient:


fH= ......................... ; fQ = ....................
/DIUpTXHQFHGXVLJQDOGHVRUWLHGHODEDVFXOH7HVWODGHFHOOHGX
VLJQDO

4)- Compléter la phrase suivante:


/DEDVFXOH7HVWXQGLYLVHXUGH

62
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

APPLICATIONS À BASE DE BASCULES


# ACTIVITÉ N°1: ,GHQWL¿FDWLRQG¶XQHIRQFWLRQ 

# ACTIVITÉ N°2: )RQFWLRQFRPSWDJH 

# ACTIVITÉ N°3: $SSOLFDWLRQjEDVHGHEDVFXOHV'jIURQWGHVFHQGDQW 

# ACTIVITÉ N°4 :$SSOLFDWLRQjEDVHGHEDVFXOHV-.jIURQWGHVFHQGDQW 


©

# ACTIVITÉ N°5: 8WLOLVDWLRQGHVHQWUpHVGHIRUoDJHj]pUR 


To

# ACTIVITÉ N°6: 8WLOLVDWLRQGHVHQWUpHVGHIRUoDJHj]pURFRPSOpPHQWpHV


us

# ACTIVITÉ N°7: )RQFWLRQGpFRPSWDJH 


dr
oi

# ACTIVITÉ N°8: &RPSWHXUV\QFKURQH 


ts

# ACTIVITÉ N°9 :'pFRPSWHXUV\QFKURQH 



se

# ACTIVITÉ N°10:5HJLVWUHjGpFDODJH 
rv
é
s
au
C
N
P
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°1: ,GHQWL¿FDWLRQG¶XQHIRQFWLRQ


  Réaliser le câblage du logigramme de la figure 1 sur une plaque d’essai.

VCC
D Q

K 1
H Q

0 Q

R R
Fig. 1
©

Fig.2
To

5HPDUTXH un front descendant est obtenu à l’instant de l’ouverture de l’inverseur


us

K (instant de transition de 1 à 0).


dr

  Fermer puis ouvrir l’inverseur K plusieurs fois. La bascule change-t-elle d’état à


oi

chaque front descendant d’horloge?


ts

.......................................................................................................................................................................................................
AUTOMATIQUE

.......................................................................................................................................................................................................
  Câbler le logigramme de la figure 3 sur la même plaque d’essai.
se
rv

D Q
é

VCC
s

R Q0
au

K ≥1 H Q
C

1
Q
N

0
P

≥1
S
R R R
Fig. 3

Fig.4
64
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

  Agir sur l’inverseur K plusieurs fois. La bascule change -t-elle d’état à chaque
front descendant d’horloge? Quelle est la différence entre les deux montage?
.......................................................................................................................................................................................................
.......................................................................................................................................................................................................

  Relier les bornes S et Q0 de la figure 3 aux voix X et Y d’un oscilloscope à mé-


moire. Agir sur K. Visualiser et reproduire, ci-dessous, les oscillogrammes obtenus.
N.B. : relier la masse de l’oscilloscope à la masse du montage.

S
1

0 t
©

Q0
To

1
us

0 t
dr

Fig. 5 Fig. 6
oi

  Comparer les deux signaux électriques obtenus.


ts

.......................................................................................................................................................................................................

.......................................................................................................................................................................................................
se

  Quelle est la fonction de la bascule RS dans ce montage?


rv

.......................................................................................................................................................................................................
é

.......................................................................................................................................................................................................
s
au

ACTIVITÉ N°2: )RQFWLRQFRPSWDJH


C

  Câbler le logigramme (fig. 8) sur un simulateur logique ou sur une plaque d’es-
N
P

sai. Relier le capteur (I3) du système de tri à l’entrée H de la bascule A.

VCC
D Q D Q

I3 A B
H Q H Q

QB QA

R R
Fig. 7 Fig. 8

65
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

SYSTÈME DE TRI

Fig. 9 Fig. 10

UpFDXWLRQVG¶HPSORL # La tension délivrée par les cap-


P Tensions de polarisation teurs ne doit pas dépasser la ten-
©

74, 74S, 74F, 74LS : 5V ± 5%; sion de polarisation des circuits


74ALS, 74AS, 74HCT : 5V ± 10% intégrés.
To

74HC : 2 à 6V # Relier les masses des systèmes


us

74 C et série 4000 : 3 à 15V utilisés dans le même montage.


dr
oi

Remarque: le capteur I3 traduit un événement ( détection d’une pièce amenée par le


ts

convoyeur) en une impulsion électrique.


AUTOMATIQUE

  Mettre le système de tri et la plaque d’essai ou le simulateur en état de fonc-


se

tionnement. Placer des pièces sur le convoyeur à bande. Compléter le tableau ci-
rv

dessous:
é

# Tableau de fonctionnement
s
au

n° QB QA Équivalent décimal
. 0 0 0
C

. . . .
N

. . . .
P

. . . .
. . . .
. . . .
n°: numéro de la pièce détectée par I3
  Répondre aux questions suivantes:
D Quelle est la fonction de ce montage? Quel est son nom?
................................................................................................................................................
E D’après le logigramme (fig. 8), quelle est la fonction réalisée par chacune des
bascules ?
................................................................................................................................................
F Pendant quel front d’horloge ces bascules réagissent-elles?
................................................................................................................................................

66
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

G Débrancher le cordon électrique reliant Q A à HB. Relier HB à QA . Mettre en oeuvre


le système de tri. Indiquer, ci-dessous, le cycle obtenu. Comparer ce cycle à celui
de la question 2.
...................................................................................................................................................................
H Débrancher (DA ; QA). Relier Q A à +VCC. Quel est le résultat obtenu?
....................................................................................................................................................................
  &RQFOXVLRQ

Un .................................................. est un circuit séquentiel à base de


 GRQW OD IRQFWLRQ GH FKDFXQH G·HOOHV HVW pTXLYDOHQWH j OD
bascule ...... .
La fonction comptage dépend du type du front .................................. .
©
To

ACTIVITÉ N°3: $SSOLFDWLRQjEDVHGHEDVFXOHV'jIURQWGHVFHQGDQW


us

  Câbler le logigramme de la figure 11 sur un simulateur logique. Relier l’entrée H


de la bascule A au capteur I3 du système de tri.
dr
oi
ts

V
CC

D Q D Q D Q

A B C
se

I3
rv

H Q H Q H Q
é

QC QB QA
s
au

Fig. 11
R R R R
C
N
P

  Mettre en état de fonctionnement le système de tri et le simulateur logique.


Placer des pièces sur le convoyeur à bande. Compléter le tableau ci-dessous:
n° de la pièce détectée QC QB QA 'pFLPDO
. 0 0 0 0
. . . 1 .
. . . . .
. . . . .
. . . . .
. . . . .
. . . . .
. . . . .
. . . . .

67
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

D Quel est l’équivalent décimal de la combinaison la plus élevée du cycle de ce


compteur?
..............................................................................................................................................................
E Quel est le nombre de combinaisons des sorties pendant un cycle ? Qu’appelle-
t-on ce nombre?

..............................................................................................................................................................
F Écrire le modulo M sous la forme de puissance de (2) :

..............................................................................................................................................................
G Comparer ce chiffre (l’exposant de 2) trouvé au nombre de bascules de ce
compteur.
©
To

....................................................................................................................................................................
us

  &RQFOXVLRQ
dr
oi

8Q FRPSWHXU DV\QFKURQH HVW j EDVH GH EDVFXOHV pTXLYDOHQWHV j 


ts

dont le nombre (n) est tel que ................... . Il compte de ........................


AUTOMATIQUE

MXVTX·j

se
rv
é

ACTIVITÉ N°4 :$SSOLFDWLRQjEDVHGHEDVFXOHV-.jIURQWGHVFHQGDQW


s

  Réaliser le câblage du logigramme (fig. 12) sur un simulateur logique. Relier


au

l’entrée CLK à un GBF. Régler la fréquence à 5Hz. Choisir un signal carré 5V crête
à crête.
C
N
P

D Q D Q D Q

A B C
CLK H Q H Q Q

QC QB QA

Fig. 12
R R R

  Mettre le GBF et le simulateur sous tension. Quel est le cycle de ce montage?


.....................................................................................................................................................................
68
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

  Câbler le logigramme de la figure 13 sur un simulateur logique. Relier l’entrée H


de la bascule A au capteur CP du système de tri.
V
CC

J Q J Q J Q
CP
HA HB H C
K Q K Q K Q
QC QB QA

R
R R R
Fig. 13
©

  Mettre sous tension la maquette et le système de tri. Quel est le cycle réalisé
To

par ce nouveau circuit?


us

.....................................................................................................................................................................
dr

  Interprétations
oi

D Quelle est la fonction des deux montages?


ts

.....................................................................................................................................................................

E Quel est le type du front d’horloge des bascules du premier montage (fig. 12)?
se

.....................................................................................................................................................................
F Quel est le type du front d’horloge des bascules du deuxième montage (fig. 13)?
rv

.....................................................................................................................................................................
é

  D’après les résultats obtenus, indiquer dans le tableau ci-dessous, la sortie à la-
s

quelle est reliée l’horloge de chaque bascule pour réaliser un compteur asynchrone:
au

(Hi = Qi-1) ou (Hi = Qi-1 ).


C

7\SHGXIURQWG¶KRUORJH &RPSWHXUDV\QFKURQH
N

Front montant ( Ĺ)


P

Front descendant ( Ļ)

  &RQFOXVLRQ

8QFRPSWHXUDV\QFKURQHHVWjEDVHGHEDVFXOHVpTXLYDOHQWHVj
/·KRUORJHHVWUHOLpHjO·HQWUpH+GHODEDVFXOH3RXUOHVDXWUHV
bascules :
VLOHIURQWHVWGHVFHQGDQWDORUVO·HQWUpH+GHFKDTXHEDVFXOHHVW
branchée à la sortie ...... de la ............ immédiatement précédente;
  VL OH IURQW HVW DORUV O·HQWUpH + GH FKDTXH EDVFXOH HVW
branchée à la sortie ...... de la bascule immédiatement précédente.

69
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°5: 8WLOLVDWLRQGHVHQWUpHVGHIRUoDJHj]pUR


  Câbler le logigramme de la figure 14 sur un simulateur logique. Relier l’entrée H
de la bascule A au capteur I3 du système de tri.

V
CC

J Q J Q J Q
I3
H A H B H C
K Q K Q K Q

R R R
©

R RAZ
To

&
us

QC QB QA
dr
oi

Fig. 14 R R R
ts
AUTOMATIQUE

  Mettre en oeuvre le système et le simulateur logique. Placer des pièces sur le


se

convoyeur à bande. Compléter le tableau ci-dessous:


rv
é s

n° de pièce détectée par I3 QC QB QA 'pFLPDO


au

. 0 0 0 0
. . . . .
C

. . . . .
N
P

. . . . .
. . . . .
. . . . .
. . . . .
. . . . .
. . . . .

  Interpréter les résultats obtenus


D A quelle pièce détectée le compteur est-il forcé à (0)10? Quel est son modulo?
.....................................................................................................................................................
E Mettre hors tension le système de tri et le simulateur. Débrancher le cordon
électrique de la borne QC et le bancher sur QB. Mettre en oeuvre. Quel est alors le
modulo de ce compteur?
....................................................................................................................................................................
70
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

F Compléter le paragraphe suivant:


Un compteur modulo 5 compte de ..... jusqu’à .... . L’équation logique de sa
commande RAZ est égale au produit des sorties .... ayant le niveau logique (..) dans
la combinaison binaire correspondante au .................... de ce compteur.
G Quel est le nombre de bascules utilisées dans ce compteur?
....................................................................................................................................................................
  Conclusion
Un compteur asynchrone modulo M compte de ..... jusqu’à (M- .. ). Il est composé
de (n) bascules équivalentes à T tel que : 2.........”.........
Ce compteur est remis à 0 par une commande désignée par ............ dont l’expression
logique est égale au produit logique des sorties ..... ayant le niveau logique ...... dans
la combinaison binaire correspondante au ...................... de ce compteur.
©

ACTIVITÉ N°6: 8WLOLVDWLRQGHVHQWUpHVGHIRUoDJHj]pURFRPSOpPHQWpHV


To

  Compléter le logigramme du compteur modulo 6 ci-dessous. Réaliser le


us

câblage. sur un simulateur logique. Relier l’entrée CLK à un GBF.


dr
oi

V
ts

CC

J Q J Q J Q
se

CLK H A B C
H H
rv

K Q K Q K Q
é s

R R R
au

&
C
N

QC QB QA
P

Fig. 15 R R R

  Mettre le GBF et le simulateur logique sous tension. Quel est le nombre de com-
binaisons des sorties pendant un cycle? Quel est le type des entrées de forçage à 0
des bascules? Quelle est l’équation de l’entrée RAZ?
....................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................
  Conclusion
La commande RAZ dans un compteur asynchrone à cycle incomplet est
complémentée dans le cas où les entrées de forçage à 0 des différentes
............................. du compteur sont ...............................

71
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°7: )RQFWLRQGpFRPSWDJH

  Câbler le logigramme de la figure 16 sur un simulateur logique.

V
CC

J Q J Q J Q
CLK HA HB H C
K Q K Q K Q
©
To

QC QB QA
us
dr

Fig. 16 R R R
oi
ts
AUTOMATIQUE

  Relier l’entrée CLK à un GBF. Choisir un signal carré à une fréquence de 3HZ.
se
rv

V
CC

au

J Q J Q J Q
CLK H A H B H C
C
N

K Q K Q K Q
P

QC QB QA

Fig. 17 R R R

  Câbler le logigramme de la figure 17 sur un simulateur logique.


  Relier l’entrée CLK à un GBF. Choisir un signal carré à une fréquence de 3HZ.

72
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

  Répondre aux questions suivantes:


D Quelle est la fonction de chacun des deux montages (fig. 16) et (fig. 17)?
.....................................................................................................................................................
E Quelle est la fonction réalisée par les bascules utilisées ?
F Quel est le type du front d’horloge des bascules du premier montage (fig. 16)?
.....................................................................................................................................................
G Quel est le type du front d’horloge des bascules du deuxième montage (fig. 17)?
.....................................................................................................................................................

&RQFOXVLRQ
©

8QGpFRPSWHXUDV\QFKURQHHVWjEDVHGHEDVFXOHVpTXLYDOHQWHVFKDFXQH
jODEDVFXOHj/·KRUORJHHVWUHOLpHjO·HQWUpH+GHODEDVFXOH3RXU
To

les autres bascules:


us

 VL OH IURQW HVW GHVFHQGDQW DORUV O·HQWUpH + GH FKDTXH EDVFXOH HVW
reliée à la sortie ...... de la ............ immédiatement précédente;
dr

VLOHIURQWHVWDORUVO·HQWUpH+GHFKDTXHEDVFXOHHVWUHOLpH
oi

à la sortie ...... de la bascule immédiatement précédente.


ts

se
rv
é s
au
C
N
P

73
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°8: &RPSWHXUV\QFKURQH


Utiliser dans cette activité un logiciel de simulation.
  Saisir le logigramme figuré ci-dessous:
V
CC

J Q J Q & J Q

H A H B C
K Q K Q K Q
©

CLK
To

QC QB QA
us
dr

R Fig. 18 R R R
oi
ts
AUTOMATIQUE

  Appuyer sur le bouton poussoir. Indiquer les valeurs des sorties Q après chaque
se

impulsion dans la table de comptage ci-dessous:


rv
é

ÉTATS PRÉSENTS Qn ÉTATS FUTURS QQ ÉTATS DES BASCULES


s
au

&/. QC QB QA QC QB QA C B A
C

Ĺ 0 0 0 . . . . . .
N

Ĺ . . . . . . . . .
P

Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .

  Déterminer, pour chaque combinaison binaire des sorties, le comportement de


chaque bascule.
74
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

  Répondre aux questions suivantes:


D Quel est le modulo du compteur de la figure 18?

................................................................................................................................................................
E Quel est le nombre des bascules utilisées dans ce compteur ?

....................................................................................................................................................................
F Compléter la phrase suivante par les valeurs numériques correspondantes :
Dans un compteur modulo (M=.....), le nombre de bascules est (n =.....). tel que
”

G Comment sont branchées les entrées d’horloge des différentes bascules?
©
To

................................................................................................................................................................
us

H Déterminer à partir du montage de la figure 18 les équations logiques des en-
trées J et K de chaque bascule.
dr
oi

J0 = ............................. K0 = .............................
ts

J1 = ............................. K1 = .............................

se

J2 = ............................. K2 = .............................
rv
é

J3 = ............................. K3 = .............................
s
au

  Conclusion
C
N
P

Un compteur synchrone modulo M est composé par des bascules


branchées à une horloge .........................
 ,O FRPSWH GH  MXVTX·j  /H QRPEUH Q  GH EDVFXOHV HVW WHO
que ................... . Les équations des entrées de commande des bascules
dépendent du modulo du compteur à réaliser.

75
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°9 :'pFRPSWHXUV\QFKURQH


Utiliser dans cette activité un logiciel de simulation.
  Saisir sur logiciel ou câbler sur maquette le logigramme de la figure 19:
V
CC

J Q J Q & J Q

H A H B C
K Q K Q K Q
©

CLK
To

QC QB QA
us
dr

R Fig. 19 R R R
oi
ts
AUTOMATIQUE

  Appuyer succéssivement sur le bouton poussoir et noter les valeurs des sorties
après chaque impulsion dans la table de comptage ci-dessous:
se
rv

ÉTATS PRÉSENTS Qn ÉTATS FUTURS QQ ÉTATS DES BASCULES


é s

&/. QC QB QA QC QB QA C B A
au

Ĺ 1 1 1 . . . . . .
C

Ĺ . . . . . . . . .
N

Ĺ . . . . . .
P

. . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
Ĺ . . . . . . . . .
  Répondre aux questions suivantes:
D Quel est le modulo du compteur de la figure 19?
.............................................................................................................................................................

76
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

E Quel est le nombre de bascules utilisées dans ce compteur ?


....................................................................................................

F Compléter la phrase suivante par les valeurs numériques correspondantes:

Dans un décompteur modulo (M=.....), le nombre de bascules est (n =.....). tel


que 2.........<”.........

  &RQFOXVLRQ
©

Un décompteur synchrone modulo (M) est composé de bascules


branchées à une horloge .........................
To

,OGpFRPSWHGHMXVTX·j/HQRPEUH Q GHEDVFXOHVHVWWHO
us

que ................... . Les équations logiques des entrées de commande des


bascules dépendent du modulo du décompteur à réaliser.
dr
oi
ts

ACTIVITÉ N°10:5HJLVWUHjGpFDODJH
se

Utiliser dans cette activité un logiciel de simulation.


rv

  Saisir le logigramme de la figure 20:


é s
au

V
C

CC
C
N

D Q D Q D Q
P

A B C
H Q H Q H Q

CLK

RAZ QC QB QA

R R R R R
Fig. 20

77
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

  Manipuler les boutons poussoirs C , CLK et RAZ dans l’ordre du tableau de


fonctionnement ci-dessous-. Indiquer les valeurs des sorties Q:

ÉTAPE 5$= C &/. Q Q Q


Remise à 0 1 × × . . .
0 0 0 . . .
Charger le bit 1 0 1 Ļ . . .
Charger le bit 2 0 0 Ļ . . .
Charger le bit 3 0 1 Ļ . . .
©

  Quelle est la fonction de ce montage ?


To

......................................................................................................................................
us

  Quel est le mode de chargement de ce circuit? Quel est son mode de transfert ?
dr
oi

......................................................................................................................................
ts
AUTOMATIQUE

  Quel est le type de décalage ?


se

......................................................................................................................................
rv
é

  Comment procède-t-on pour mémoriser le code suivant (100)? Donner la ré-


s

ponse dans le tableau de fonctionnement ci-dessous:


au
C
N

ÉTAPE 5$= C &/. Q Q Q


P

Remise à 0 . . . . . .
. . . . . .
Charger le bit 1 . . . . . .
Charger le bit 2 . . . . . .
Charger le bit 3 . . . . . .

  Vérifier pratiquement la réponse à la question 6.

78
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

GRAFCET
# ACTIVITÉ N°1: banc de contrôle industriel (B.C.I) 80

# ACTIVITÉ N°2: parc à grumes 83

# ACTIVITÉ N°3: robot pneumatique 86

# ACTIVITÉ N°4: commande d’un robot par grafcet à séquence unique 97


©

# ACTIVITÉ N°5: cycle de transfert 98


To

# ACTIVITÉ N°6: comptage de séquences effectuées par un robot 99


us

# ACTIVITÉ N°7: grafcet à séquences simultanées 100


dr
oi

# ACTIVITÉ N°8: système de tri 101


ts

# ACTIVITÉ N°9: mise en oeuvre d’un système de tri


104
se

# ACTIVITÉ N°10: tri de pièces métalliques et de pièces non métalliques 105


rv
é

# ACTIVITÉ N°11: commande d’un système de tri 106


s
au
C
N
P
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°1: banc de contrôle industriel (B.C.I)

Le système de tri type « SET » est matérialisé par la maquette suivante:


©
To
us
dr
oi
ts
AUTOMATIQUE

On donne sur le schéma suivant l’emplacement des différents capteurs:


1)- À partir du système de tri associé à un micro-ordinateur :
se
rv

C1
I1 Zone Tri I2 Zone -Tri (haut)
é s
au

Zone Tri
C

M1 In
N

Inductif
P

Zone Zone
capacitive rejet

Zone
Assemblage I3 I4 C2 I M2
5
I0
Cp
Barrière
Capacitif

# Lancer le logiciel de gestion du système ;


# Mettre en marche le système de tri et taper la touche de fonction F1 (fonction-
nement automatique du système) ;
Observer le comportement du système dans les trois zones: de tri, d’assemblage et
80
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

de rejet en visualisant les diodes de la carte de traitement de signaux, dans les trois
cas suivants en mettant :
# seulement des bouchons ;
# seulement des bouteilles ;
# des bouteilles et des bouchons.
2)- Identifier les capteurs, les actionneurs et les zones de fonctionnement puis
compléter le tableau ci-dessous :

Capteur Type de capteur Fonction

I0 ........................................... ..........................................................
©

I1 ........................................... ..........................................................
To

I2 ........................................... ..........................................................
us

I3 ........................................... ..........................................................
dr
oi

I4 ........................................... ..........................................................
ts

I5 ........................................... ..........................................................
se

In ........................................... ..........................................................
rv
é

Cp ........................................... ..........................................................
s
au

Actionneurs
C

Actionneur Type d’actionneur Fonction


N
P

Vérin C1 .......................................... ..........................................................

Vérin C2 .......................................... ..........................................................

Solénoïde .......................................... ..........................................................

Moteur M1 .......................................... ..........................................................

Moteur M2 .......................................... ..........................................................

81
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

3)- Compléter les grafcets d’un point de vue partie opérative relatifs au fonctionne-
ment du système:
a- 1- Tapis et chaîne a- 2- Triage de bouchons

0 ...................... 0 ......................

....... .......

.. ...................... .. ......................
©
To

Fig. 4
us

b- 1- Alimentation en bouchons b- 2- Tri de bouchons, embases et bouteilles


dr
oi
ts
AUTOMATIQUE

0 ...................... 0 ......................

se

....... .......
rv

1 ...................... 1 ......................
é s

....... .......
au

2 ...................... 2 ......................
C
N

....... .......
P

3 ...................... 3 ......................

....... ....... ....... .......

4 ...................... 14 ...................... 4 ...................... 14 ......................

....... ....... ....... .......

15 ...................... 15 ......................

....... .......

Fig. 6
Fig. 5

82
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°2: Parc à grumes


Le parc à grumes ci-dessous est destiné à trier des grumes selon leur longueur.

Parc à Grumes
ir Grumes
r vo
se Tapis1
p Capteur
é du guide
R

M0 +

Photo-
©

Bac de M1
+
Tapis3 + cellule
rangement
To

M5
us

Ejecteur
+
+
+

M3
dr

M4
+

Tapis2
oi

Tapis4 +

M2
ts

Les grumes placées dans le réservoir, sont acheminées sur le tapis 1, par
l’intermédiaire de l’axe pourvu de griffes. Du tapis 1, les grumes chutent sur le tapis
se

2, où elles sont mesurées en longueur grâce à une photocellule, et ensuite placées


rv

devant l’éjecteur qui les pousse sur le tapis 3.


é

Ce dernier achemine les grumes dans l’un des trois compartiments du tapis 4 (bac),
s

la sélection s’effectuant par rapport à la mesure effectuée.


au

1)- Mettre en marche le système Parc à grumes.


C

2)- Observer le fonctionne-


N

Ejecteur
I9 I10 I4
P

ment du système en mettant :


# une grume de petite taille; Photo-cellule I5
# une grume de taille Tapis 2

moyenne; Guide de
I2 I3
# une grume de grande
de chute

taille. Tapis
Tapis 33
3)- Identifier les différents
types de capteurs et action- Tapis 1
neurs en complétant le tableau I6 1
suivant : I7
2
3 Bac
Réservoir I1 I8

83
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Capteurs Type Fonction

I1 ............................................. .............................................................
................................................ ................................................................

I2 ............................................. .............................................................
................................................ ................................................................

I3 ............................................. .............................................................
................................................ ................................................................

I4, I5 ............................................. .............................................................


©

................................................ ................................................................
To

I6, I7, I8 ............................................. .............................................................


us

................................................ ................................................................
dr

Actionneurs
oi
ts

Actionneurs Type Fonction


AUTOMATIQUE

M0 ............................................. ...........................................................
se

................................................ ..............................................................
rv
é

M1 ............................................. ...........................................................
s

................................................ ..............................................................
au

M2 ............................................. ...........................................................
C

................................................ ..............................................................
N
P

M3 ............................................. ...........................................................
................................................ ..............................................................

M4 ............................................. ...........................................................
................................................ ..............................................................

M5 ............................................. ...........................................................
................................................ ..............................................................

84
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

4)- Compléter le GRAFCET d’un point de vue système du transfert des grumes du
réservoir au tapis 2.

0 ..........................................

.......

1 ..........................................
©

....... .......
To
us

2 ..........................................
dr

....... Fig. 10
oi
ts

5)- Compléter le GRAFCET d’un point de vue partie opérative ( PO) du transfert des

grumes du réservoir vers le tapis 2 :


se
rv
é

0
s
au

.......
C

1 ............... ...............
N
P

....... .......

2 ............... ...............

....... Fig. 11

85
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°3: robot pneumatique


La maquette, ci-dessous, est un robot pneumatique destiné à déplacer une
pièce de forme cylindrique d’une position A à une position B.
©
To
us
dr
oi
ts
AUTOMATIQUE


se

Cette maquette est commandée par un ordinateur équipé d’un logiciel nommé
rv

«EDUGRAF». Ce logiciel est conçu pour la simulation et l’implantation de grafcets.



au
C
N
P

86
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Le robot est équipé des composants suivants:


# 3 vérins à double effet (C3, C4 et C5) dont la commande est assurée par des
distributeurs monostables;
# 2 vérins rotatifs à double effet (C1 et C2);
# 5 électro-distributeurs 5/2 (3 monostables et 2 bistables);
# 10 capteurs de fin de mouvements des 5 vérins ( 2 capteurs du type ILS pour
chaque vérin);
# 1 capteur optique SQA détecte la présence de la pièce en position A;
# 1 capteur optique SQB détecte la présence de la pièce en position B;
# 1 bouton poussoir de mise en marche désigné par SB1;
# 1 bouton poussoir d’arrêt désigné par SB2.
Les composants sont donnés dans la table des affectations suivante:
©

Vérins Électro- Capteurs


To

Désignation Type Fonction distributeurs Désignation Type Fonction

Fin de la
us

SQ3 ILS
Double Translation montée
C3 YV3
dr

effet verticale Fin de la


SQ4 ILS
oi

descente
ts

SQ5 ILS Fin de la sortie


Double Translation
C4 YV4

effet horizontale SQ6 ILS ¿n de la rentrée


se

Rotation de la ¿n de la rotation
rv

pince en sens 2YV1 SQ7 ILS dans le sens


é

Horaire horaire
s

C2 Rotatif
au

Rotation pince ¿n de la rotation


en sens 2YV2 SQ8 ILS dans le sens
C

trigonométrique trigonométrique
N
P

¿n du
Rotation base 1YV1 SQ1 ILS déplacement
vers la position A vers la position
C1 Rotatif A

Rotation base ¿n du déplace-


vers la position B 1YV2 SQ2 ILS ment vers la
position B

SQ9 ILS ¿n de la rentrée


Double (pince fermée)
C5 effet Fermeture pince YV5
SQ10 ILS ¿n de la rentrée
(pince ouverte)

87
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Le schéma simpli¿é, ci-dessous, montre les différents mouvements effectués par le


robot:

SQ3

C3: Vérin à double effet


Descente de la pince

C5: Vérin à double effet


SQ4 Préhension

SQ6 SQ5
©

C4: Vérin à double effet SQ1 SQ9 SQ10


Translation de la pince
To

SQ2
us

Arbre de commande entraîné


SQB C1: Vérin rotatif SQ A
en rotation par le vérin C2
Tige Rotation de la pince
dr

SQ7
w
oi

SQ8
ts
AUTOMATIQUE


se

C2: Vérin rotatif


Fig. 3 : vérin rotatif
rv

Fig. 12
é

Le grafcet d’un point de vue partie commande ci-dessous décrit les mouvements
s

effectués par le vérin rotatif C2.


au
C
N
P

0 Rotation de C2
à Droite
Rotation C2 à
SB1
gauche

1 1YV2 C2

SQ2
Fig. 14

1 1YV1

SQ1

88
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

1)- Répondre aux questions suivantes:

a- Donner les significations des variables suivantes:


SB1 : ........................................... , SQ1: ........................................... SQ2 : ...........................................
1YV1: ........................................... , 1YV2 : ...........................................
b- Donner dans l’ordre les mouvements indiqués dans le grafcet de la figure 13
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
2)- Simuler le grafcet déjà donné à l’aide du logiciel «EDUGRAF»: Appliquer le dé-
roulement suivant:
a- Ouvrir EDUGRAF:
©
To
us

b- Cliquer 2 fois sur l’icône EDUGRAF2


dr

c- Le menu principal est activé:


oi
ts

se
rv
é s
au

d- Ouvrir un nouveau projet: cliquer sur «P» :


C

e- Cliquer sur «Choisir un système»:


N
P

89
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

f- Cliquer sur «système». Choisir «Robot pneumatique. Cliquer sur valider.

©
To

g- Écrire le nom de l’activité: act4. Ensuite, valider.


us
dr
oi
ts
AUTOMATIQUE


se
rv
é s
au
C
N
P

h- La page du menu de l’activité 4 est ouverte. Cliquer sur GRAFCET.


90
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Dessiner le GRAFCET de la ¿gure 7:

Cliquer sur ÉTAPE INITIALE; puis cliquer une seule fois dans la zone de dessin :
une étape initiale est dessinée.
©
To
us

i- Dessiner les étapes intermédiaires au dessous de l’étape initiale: cliquer sur étape
intermédiaire. Garder un carreau vide entre les étapes. Cliquer autant de fois que
dr

d’étapes du grafcet.
oi
ts

se
rv
é
s
au

j- Dessiner les transitions : cliquer sur transition; cliquer dans chacun des carreaux
compris entre les étapes du grafcet.
C

.
N
P

91
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

k- Fermer la séquence:
# Cliquer sur «saut et liaison»;
# Cliquer au dessous de la dernière tran-
sition.
N. B. : le vecteur (saut et liaisons) est conçu
pour relier une dernière transition à une étape
choisie par l’utilisateur.
©
To
us

l- Repérer l’étape initiale:


# Cliquer au dessus de l’étape initiale déjà dessinée;
dr

# Cliquer sur :numéro de l’étape.


oi

# Choisir (00) ;
ts

# Cliquer sur valider.


AUTOMATIQUE


se
rv
és
au

m- Repérer les étapes intermédiaires:


C
N
P

92
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

n- Repérer le vecteur relié à la dernière transition:


# cliquer sur le vecteur;
# choisir l’étape cible (N° 0);
# cliquer sur valider ( la tran-
sition T02 est reliée à l’étape
0).

o- Choisir l’action associée à l’étape (01):


# cliquer au dessus de l’action associée à l’étape (01);
©

# cliquer sur «Ajouter»;


# choisir «1YV2»;
To

# valider.
us
dr
oi
ts

se
rv
é
s
au
C
N
P

p- Choisir l’action associée à l’étape (02):


Appliquer les mêmes instructions données pour choisir «1YV1».
q- Identifier la réceptivité associée à la transition (T00):
# cliquer au dessus de la transition (T01);
# cliquer sur «Capteur»;
# choisir «SB1»;
# valider;
# valider.

93
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

r- Identifier la réceptivité associée à la transition (T01):


Appliquer les mêmes instructions données en (p) pour choisir «SQ2».

©
To
us
dr
oi

s- Identifier la réceptivité associée à la transition (T02).


ts

.
AUTOMATIQUE

t- Comparer le grafcet dessiné sur la zone de dessin


du logiciel «EDUGRAF» au grafcet de la ¿gure 13.
se
rv
é
s
au
C
N
P

u- Compiler le grafcet :
# cliquer dans le menu sur «système»;

94
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

# cliquer sur «compiler»;


v- Vérifier les messages donnés par le logiciel:
Remarque
Le logiciel af¿che, dans la zone des messages, «O.» si le
grafcet compilé est correctement dessiné.
En cas d’erreur, le logiciel donne un message inscrit en couleur
rouge. Dans ce cas: corriger l’erreur commise dans le grafcet.
Ensuite: compiler; Cliquer sur l’icône «Marche».
©
To
us
dr
oi
ts

Page de l’animation en 3D

se
rv
é
s
au
C
N
P

95
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Cette page est composée d’:


# une zone de variables d’entrée : les variables d’entrées actionnées sont en
couleur rouge;
# une zone de variables de sortie;
# une zone pour l’état initial du système;
# une zone du grafcet : l’étape initiale étant active. Elle apparaît avec un fond bleu
clair.
w- Mettre en oeuvre le grafcet :
# cliquer sur le bouton «M»;
# vérifier si le cycle de fonctionnement du système correspond au cycle défini par
le grafcet.
©
To
us
dr
oi
ts
AUTOMATIQUE


se
rv
é
s
au
C
N
P

96
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°4: commande du robot par grafcet à séquence unique


Le robot pneumatique décrit le cycle dé¿ni par le grafcet d’un point de vue partie
commande donné ci-dessous :

Grafcet PC 1)- En se référant au dossier


technique du robot pneumati-
que:
a- Donner la désignation et la
0 fonction de chaque variable
SB1. SQA
d’entrée:
- SB1 : bouton marche ;
1 YV3 - ........ : .......................................................... ;
©

- ........ : .......................................................... ;
To

SQ4
us

2 YV3 YV4 - ........ : .......................................................... ;


dr

SQ5
- ........ : .......................................................... ;
oi
ts

3 YV3 YV4 YV5


- ........ : .......................................................... ;

SQ9
- ........ : .......................................................... ;
se

4 YV3 YV4 YV5 1YV2


rv

- ........ : .......................................................... ;
é

SQ2
s

- ........ : .......................................................... ;
au

5 1YV2 YV3 YV4


C

SQ10
N
P

6 1YV1

SQ1
Fig. 42

b- Donner la désignation et la fonction de chaque variable de sortie:


- ........ : ...................................... ; - ........ : ...................................... ; - ........ : ...................................... ; - ........ : ........
.............................. ; - ........ : ...................................... ; - ........ : ...................................... ;

2)- Déduire le cycle décrit par le grafcet de la figure 42 en indiquant dans l’ordre les
actions exécutées par le robot pneumatique :
1ère action : ............................ ;
2ème action: ..................................... ;
3ème action: ........................................... ;
4ème action: ..................................... ;
97
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

5ème action : .......................................... ;


6ème action : ..................................... ;
3)- Saisir le grafcet à l’aide du logiciel «EDUGRAF».
4)- Compiler ce grafcet.
5)- Mettre en oeuvre le robot.

ACTIVITÉ N°5: cycle de transfert


Le robot pneumatique décrit le cycle donné ci-dessous:
1
0

0
©

5
SB1. SQA
To

9 4 2
6 8 1
us
dr
oi

7 Fig. 43 2
3
ts
AUTOMATIQUE

3
se

1)- Identifier les actions effectuées


rv

par le robot pneumatique:


é

1ère action : .......................................... 4


s

2ème : ...................................................
au

3ème : ...................................................
4ème : ...................................................
C

5
5ème : ...................................................
N
P

6ème : ...................................................
7ème : .................................................. 6
8ème : ..................................................
9ème : ..................................................
7
2)- Compléter, le grafcet ci-contre
correspondant au cycle de la ¿gure 43
N.B. : Utiliser les désignations du logiciel 8
«EDUGRAF»
3)- Établir le grafcet du point de vue partie
commande: utiliser la désignation du logi- 9
ciel «EDUGRAF». voir table des affecta-
tions (page 87).
Fig. 44
4)- Saisir le grafcet dans la zone de
98
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

dessin du logiciel «EDUGRAF».


5)- Compiler ce grafcet;
6)- Mettre en oeuvre le système.
7)- Comparer le cycle effectué par le robot à celui décrit par le grafcet demandé.
ACTIVITÉ N°6: comptage de séquences effectuées par un robot
Le robot pneumatique est commandé par un ordinateur équipé du logiciel
«EDUGRAF». Ce robot décrit le cycle donné ci-dessous:
Le cycle décrit par la pince du robot est :
1ère action : Avance de la pince 10
2ème : Descente de la pince
0
3ème : Montée de la pince 1
4ème : Descente de la pince
©

5ème : Montée de la pince


6ème : Descente de la pince
To

7ème : Montée de la pince


us

8ème : Recule de la pince 2 3 4 5 6 7


Le cycle est décrit par le grafcet ci-
dr

dessous. Les variables d’entrée et de Fig. 45


oi

sortie sont données dans le logiciel


ts

«EDUGRAF»

1)- Saisir le grafcet dans la zone de


dessin du logiciel «EDUGRAF».
se

2)- Compiler ce grafcet;


rv

3)- Mettre en oeuvre.


é

4)- Quelle variable doit-on modi-


s

0
fier pour augmenter le nombre des
au

montées et des descentes de la SB1.


pince à 5. Modifier cette variable.
C

Vérifier pratiquement. 1 YV4


N
P

5)- La pince doit attendre 5 se-


SQ5
condes tant qu’elle est en haut et
en avant. Ajouter au grafcet les va- 2 YV4 YV3
riables à utiliser. Vérifier pratique-
ment ce résultat. SQ4

3 YV4

4 [C0] YV4

[C0]/X04/=3 [C0]/X04/<3
Fig. 46
99
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N° 7: Grafcet à séquences simultanées


Le robot pneumatique est commandé par un ordinateur équipé du logiciel
«EDUGRAF». Le cycle décrit par la pince du robot est dé¿ni par le grafcet ci-
dessous:
1)- Déterminer les
équations d’activation et de 0
désactivation demandées ci- T0 SB1
dessous:
AX0 = ......................................
DX0 = .......................................
1 1YV2 11 YV3
AX01 = ....................................
DX01 = .................................... SQ2 SQ4
©

AX03 = ....................................
DX03 = ....................................
To

2 12 YV3
us

2)- Déterminer les équations


des variables de sortie de-
dr

SB1
mandées ci-dessous:
oi

YV3 = .................................... 3 YV4 YV3 1YV1


ts

1YV1 = .....................................
AUTOMATIQUE

T0 = ..................................... SQ1
3)- Saisir le grafcet dans
se

la zone de dessin du logiciel 4 [T0]


rv

Fig. 47
«EDUGRAF».
é

[T0]/X04/5s
4)- Compiler ce grafcet;
s

5)- Mettre en marche.


au

6)- Quelle est la condition de franchissement de la transition T0 ?


C
N
P

................................................................. ................................................................. ..............

7)- Vérifier pratiquement la réponse.

8)- Quelles sont les conséquences de franchissement de T0?


................................................................. ................................................................. ..............
Véri¿er pratiquement la réponse.
9)- Les branches du grafcet composées par les étapes (1; 2) et (11 ; 12) évoluent-
elles simultanément?
................................................................. ................................................................. ..............
......................................................................
10)- Vérifier pratiquement la réponse.

100
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N° 8: système de tri


La maquette, ¿gurée ci-dessous, est un système automatisé destiné à trier des
pièces cylindriques de matériaux et couleurs différents.
©
To
us
dr
oi

Schéma synoptique
ts

KA1
se

Convoyeur à bande
Goulotte des pièces triées
rv

Zone d’identification des pièces


é s

Magasin
M
au

SQ13
SQ
12 S
Q 11
C

SQ4 SQ
10 S
Q9
N

SQ3 SQ VC
7 SQ
P

8 VB
SQ2
VA
YV3
SQ
6 SQ
5
YV3
SQ1 V1
YV2

rs
uteu
is trib
o-d
YV1
tr
Élec

Fig. 49

101
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Cette maquette est composée de (d’) :


# un magasin de forme cylindrique contenant des pièces à trier;
# un convoyeur à bande entraîné par motoréducteur ;
# quatre zones de tri: les trois premières zones sont équipées chacune d’un vérin
à double effet pour orienter les pièces vers les goulottes. Ces vérins sont à pis-
ton magnétique équipé chacun de deux capteurs de fin de course; la quatrième
zone est équipée d’un dispositif permettant d’orienter les pièces vers la dernière
goulotte.
La maquette est commandée par un ordinateur.

Choix technologiques
©

Vérins Capteurs
To

Électro-
Dési- Dési-
Type Fonction distributeur Type Fonction
us

gnation gnation
Simple Amener une Fin de la
dr

SQ5 ILS
effet pièce du rentrée
oi

V1 YV1
magasin au Fin de la
ts

tapis SQ6 ILS


AUTOMATIQUE

sortie

Simple Amener les Fin de la


SQ8 ILS
se

effet pièces vers rentrée


VA YV2
rv

goulotte 1 Fin de la
SQ7 ILS
é

sortie
s

Amener les Fin de la


au

SQ9 ILS
Simple pièces vers rentrée
VB YV3
effet goulotte 2 Fin de la
C

SQ10 ILS
sortie
N
P

Amener les Fin de la


SQ11 ILS
Simple pièces vers rentrée
VC YV4
effet goulotte 2 Fin de la
SQ12 ILS
sortie
Moteur à
Entraîner le
M courant .A1
tapis roulant
continu

102
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Les autres capteurs et boutons poussoirs utilisés dans cette maquettes sont :

Désignation Type Fonction

Détecteur de
SQ1 Détecter une pièce dans le magasin
présence
Capteur
SQ2 Détecter les pièces métalliques sur le tapis roulant
magnétique
Capteur
SQ3 Détecter les pièces de couleur rouge sur le tapis roulant
capacitif
Détecteur de
SQ4 Détecter les pièces sur le tapis roulant
présence
©

Détecteur de Détecter les pièces pendant le transfert vers les


SQ13
présence goulottes.
To

Bouton
us

SB1 Mise en marche


poussoir
Bouton
dr

SB1 Mise à l’arrêt


poussoir
oi
ts

# Zone d’identification des pièces


La maquette est utilisée pour trier quatre types de pièces de matériaux et


couleurs différents. La zone d’identi¿cation est équipée de trois capteurs (SQ2, SQ3
se

et SQ4).
rv

- Les pièces de couleur noir non métalliques détectées uniquement par SQ4;
é

- Les pièces détectées simultanément et uniquement par SQ3 ET SQ4 sont non
s

métalliques et capables de reÀéter le rayon infrarouge émis par SQ3;


au

- Les pièces détectées simultanément et uniquement par SQ2 ET SQ4. Ces


pièces sont métalliques et incapables de reÀéter le rayon infrarouge émis par SQ3;
C

- Les pièces détectées par les trois capteurs sont métalliques et capables de
N
P

reÀéter le rayon infrarouge émis par SQ3;


# Zones de tri
Zone A : elle est équipée du vérin VA.
Zone B : elle est équipée du vérin VB.
Zone C : elle est équipée du vérin VC.
Zone D : elle est équipée d’un dispositif pour orienter les pièces vers la goulotte 4.

N.B. : le concepteur du grafcet de commande de cette maquette à la possibilité


de choisir la nature de la pièce et la goulotte dans laquelle il range les pièces triées.

Question: identi¿er sur la maquette les capteurs et les actionneurs utilisés dans
ce système.

103
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N° 9: Mise en oeuvre d’un système de tri


1)- Identifier les composants du système de tri :
a- Quel est le nombre de vérins utilisés dans cette maquette?
..................................................................................................................................................
b- Quel est le type et la fonction du vérin V1?
..................................................................................................................................................
c- Pour trier une seule pièce, combien de vérins doit-on utiliser?
..................................................................................................................................................
d- Est-il nécessaire d’alimenter les vérins VA et VB en même temps? Justifier.
..................................................................................................................................................
e- Quelle est le capteur qui détecte tout type de pièce dans la zone d’identifica-
tion?
©

..................................................................................................................................................
f- Quels sont les capteurs et actionneurs à utiliser dans un cycle permettant d’ame-
To

ner toutes les pièces à la première goulotte?


us

..................................................................................................................................................
..................................................................................................................................................
dr

..................................................................................................................................................
oi

..................................................................................................................................................
ts

2)- Le grafcet ci-dessous décrit un cycle de fonctionnement de la maquette. Ce


AUTOMATIQUE

cycle correspond au tri des pièces de couleur rouge dans la goulotte 1. Les autres
pièces sont rassemblées dans la goulotte 4.
se

3)- Saisir le grafcet de la figure 50 dans la zone de dessin du logiciel «EDUGRAF».


rv

4)- Compiler ce grafcet;


é

5)- Mettre en oeuvre.


s

6)- Quelles variables doit-on


au

modifier pour trier les pièces


non métalliques et de couleur 0
C

noire dans la première gou-


N

SB1.SQ1
P

lotte.
................................................................... 3 YV1
...................................................................
................................................................... SQ6

4 KA1

SQ2.SQ3.SQ4 SQ2.SQ4

1 KA1 YV2 11 KA1


SQ13 SQ13

Fig. 50

104
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N° 10: Tri de pièces métalliques et de pièces non métalliques


Le grafcet, ci-dessous, décrit un cycle de fonctionnement du système de tri. Ce
cycle correspond aux tris des pièces dans les goulottes suivantes:
# goulotte 1 pour les pièces, non métalliques, et d’une couleur capable de refléter
le rayon infrarouge émis par SQ3;
# goulotte 2 pour les pièces métalliques non détectées par SQ3;
# goulotte 4 pour les autres pièces.

0
©

SB1.SQ1
To

1 YV1
us

SQ6
dr
oi

2 KA1
ts

SQ2.SQ3.SQ4 SQ2.SQ3.SQ4 SQ2.SQ3.SQ4


se

3 KA1 YV2 13 KA1 YV3 23 KA1


rv
é

SQ13 SQ13 SQ13


s
au

Fig. 51
C

Saisir le grafcet de la figure 51 dans la zone de dessin du logiciel «EDUGRAF».


N

1)-
P

2)- Compiler ce grafcet;


3)- Mettre en oeuvre.
4)- Quelle est la structure de ce grafcet?

...........................................................................................................................................................................................................

5)- Déterminer les réceptivités des transitions T2-3 et T2-13 .

R2-3 = ...................................................................................................................................................................................

R2-13 = ...................................................................................................................................................................................

6)- Les deux réceptivités sont composées par des termes complémentés. Lesquels?
Pourquoi ces termes sont-ils complémentés?

105
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°11: Commande d’un système de tri


On donne ci-dessous un grafcet du point de vue partie commande incomplet. Ce
grafcet décrit un cycle correspondant aux tris des pièces dans les goulottes suivantes:
# goulotte 2 pour les pièces non métalliques;
# goulotte 3 pour les pièces métalliques;
# goulotte 4 pour les autres pièces.
1)- Saisir le grafcet dans la zone de dessin du logiciel «EDUGRAF».

0
©

.........SQ1
To

1 ........
us

........
dr
oi

2 ........
ts
AUTOMATIQUE

.......................... .......................... ..........................


se

3 ........ ........ 13 ........ ........ 23 ........


rv
é

SQ13 ........ ........


s
au

Fig. 52
C

2)- Compiler ce grafcet ;


N
P

3)- Mettre en oeuvre.


4)- Les pièces rangées dans la goulotte n°2 ont-elles la même couleur? Quelle est
la caractéristique commune à ces pièces ?
...........................................................................................................................................................................................................
5)- Les pièces rangées dans la goulotte n°3 ont elles la même couleur? Quelle est
la caractéristique commune à ces pièces ?

...........................................................................................................................................................................................................
6)- Quelle est la condition de réceptivité permettant de trier seulement des pièces
noires et non métalliques ?
...........................................................................................................................................................................................................
.

106
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

LES SÉQUENCEURS

# ACTIVITÉ N°1: Sertisseuse pneumatique 108

# ACTIVITÉ N°2: Machine de marquage 110

# ACTIVITÉ N°3 : Opérateurs logiques 113

# ACTIVITÉ N°4: Réalisation d’un cycle en «U» 116


©

# ACTIVITÉ N°5: Séquenceur électronique


To

117
us

# ACTIVITÉ N°6: Machine à fermer les boîtes 118


dr

# ACTIVITÉ N°7: Banc d’essais 119


oi
ts

se
rv
é
s
au
C
N
P
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°1: Sertisseuse pneumatique

/DPDFKLQH¿JXUpHFLFRQWUHHVWXQHVHUWLVVHXVH
(OOHHVWGHVWLQpHjIHUPHUGHVERvWHV

(OOHHVWpTXLSpHG¶XQYpULQjGRXEOHHIIHW/HFLUFXLWGH
FRPPDQGHHVWjEDVHG¶XQVpTXHQFHXUSQHXPDWLTXH
/HIRQFWLRQQHPHQWHVWGpFULWSDUOHJUDIFHWG¶XQSRLQWGH
YXHSDUWLHFRPPDQGHLQFRPSOHWGHOD¿JXUH
/HV FRPSRVDQWV SQHXPDWLTXHV XWLOLVpV GDQV FHWWH
AUTOMATIQUE

PDFKLQHVRQWLQGLTXpVGDQVODWDEOHVXLYDQWH
©

# Choix technologiques
To

$FWLRQQHXU 3UpDFWLRQQHXUV &DSWHXUV


7\SH 'pVLJQDWLRQ 7\SH 'pVLJQDWLRQ 7\SH 'pVLJQDWLRQ
us

9HULQj C+VRUWLUWLJH 'LVWULEXWHXU 14M 'LVWUXEXWHXU l11


dr

GRXEOHHIIHW& C-5HQWUHUWLJH SQHXPDWLTXH 12M jJDOHW l10


oi

'&<GLVWULEXWHXUjFRPPDQGHSDUSRXVVRLU
ts

1)- &kEOHUVXUXQVLPXODWHXUSQHXPDWLTXHOHVFKpPDGXVpTXHQFHXUGHFRPPDQGH
GHFHWWHPDFKLQH
se
rv

N. B. : choisir, parmi les l10 l11


é

GHX[  VFKpPDV ¿J  RX C 2 1 1 2


s

¿J FHOXLTXLFRQYLHQWDX
au

PDWpULHOGLVSRQLEOH
4 2
C

14M1 12M1
2)- 0HWWUHHQRHXYUH
N
P

3)- 'pGXLUHOHJUDIFHW3&
FRUUHVSRQGDQW DX F\FOH M1 3 1 5

GpFULWSDUFHWWHPDFKLQH

3 3 3 3
0 1 2

a A a A a A

a B a B a B

P 1 1 1 1

Dcy

1 2
Fig. 2

108
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

0
Fig. 3 l10 l11
................ C 2 1 1 2

1 ................
4 2
14M1 12M1
................

2 ................ 3 1 5
M1
................
©
To
us

& & &


dr

≥1 ≥1 ≥1
oi
ts

se

RAZ Dcy
2 1 1 2
rv

Fig. 4
é s

4)- Identifier l’état de chaque mémoire:


au

$\DQWOHVGHX[¿JXUHVVXLYDQWHV
C

1:HQWUpHGHODSUHVVLRQ 3 
N

2:HQWUpHGHGpVDFWLYDWLRQ Coulisseau
P

Tiroir
3:VRUWLHFRPSOpPHQWpHGHODPpPRLUH
4:pFKDSSHPHQW
5:VRUWLHGHODPpPRLUH
6:HQWUpHG¶DFWLYDWLRQGHODPpPRLUH 2 3 4 5 6
Fig. 5
a- &RORULHUOHV]RQHVVRXPLVHVjODSUHV
VLRQ 3 GDQVOHVGHX[ILJXUHV
b- /D PpPRLUH ILJ   HVW HOOH DFWLYH RX Coulisseau
LQDFWLYH" Tiroir

...........................................................................

c- /D PpPRLUH ILJ   HVW HOOH DFWLYH RX 2 3 4 5 6


LQDFWLYH" Fig. 6
...........................................................................
109
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°2: Machine de marquage


8QHPDFKLQHSQHXPDWLTXHHVWGHVWLQpHjPDUTXHUGHVSLqFHVPpWDOOLTXHV
(OOHHVWpTXLSpHGHGHX[YpULQVjGRXEOHHIIHWGRQWOHYpULQ&HVWXWLOLVpSRXUOH
SRVLWLRQQHPHQWGHODSLqFHHW&SRXUOHPDUTXDJH
2QGRQQHGHX[VFKpPDVGXVpTXHQFHXUSQHXPDWLTXHGHFHWWHPDFKLQH ¿J HW
¿J 
/H IRQFWLRQQHPHQW HVW GpFULW SDU OH JUDIFHW G¶XQ SRLQW GH YXH SDUWLH FRPPDQGH
LQFRPSOHW ¿JRX¿J 

N.B.8WLOLVHUGDQVFHWWHDFWLYLWpOHVFKpPDGXVpTXHQFHXUTXLFRQYLHQWDXPDWpULHO
AUTOMATIQUE

GLVSRQLEOH
©

/DWDEOHGHVFKRL[WHFKQRORJLTXHVFLGHVVRXVHVWLQFRPSOqWH
To

Actionneur Préactionneurs Capteurs


7\SH 'pVLJQDWLRQ 7\SH 'pVLJQDWLRQ 7\SH 'pVLJQDWLRQ
us

C1+'pSODFHUj
dr

GURLWHODWrWHGH 14M l11


oi

9HULQjGRXEOH PDUTXDJH 'LVWULEXWHXU 'LVWUXEXWHXU


ts

HIIHWC1 C1-'pSODFHU SQHXPDWLTXH jJDOHW


jJDXFKHODWrWH 12M l10

GHPDUTXDJH
se

 
rv

  



é

  


 
s
au

'&<GLVWULEXWHXUjFRPPDQGHSDU
C

1)- &RPSOpWHUHQVHUpIpUDQWDXVFKpPDGHFkEODJHGXVpTXHQFHXUODWDEOHFRQIRU
N
P

PpPHQWDX[PDWpULHOVGLVSRQLEOHV
2)- 2QGRQQHOHVFRPSRVDQWVVXLYDQWV
a- 5HSpUHUVXUOHVILJXUHV HW OHV
pOpPHQWVLQGLTXpVFLGHVVRXV
1:GLVWULEXWHXUSQHXPDWLTXH
2:YpULQjGRXEOHHIIHW
3:PRGXOHG¶pWDSH
4:SODTXHVG¶H[WUpPLWpV
5:FRQQHFWHXUG¶HQWUpH
6:VpTXHQFHXUSQHXPDWLTXH

110
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

b- &kEOHUOHVFKpPDGXVpTXHQFHXUGHODILJXUHVXUXQVLPXODWHXUSQHXPDWLTXH
c- 0HWWUHHQRHXYUHOHVLPXODWHXU
d- 'pFULUHOHIRQFWLRQQHPHQWHQFRPSOpWDQWOHJUDIFHW3&GHODILJXUH

.......

14M1
1 .........
M1
.......

3 1 5

4
2 .........
C1
©

2
.......

l10
To

12M1

2
3 .........
us

1
.......

4 .........
dr

l11
oi

1
.......
ts

2
Fig. 9 l20 l21

C2 2 1 1 2
se
rv

4 2
14M2 12M2
é s

3 1 5
M1
au
C
N
P

& & & & &


≥1 ≥1 ≥1 ≥1 ≥1

RAZ DCY

2 1 1 2

Fig. 10

111
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

3)- &kEOHUOHVFKpPDGXVpTXHQFHXUGHODILJXUHVXUXQVLPXODWHXUSQHXPDWLTXH
a- 0HWWUHHQRHXYUHOHVLPXODWHXU
b- 'pFULUHOHIRQFWLRQQHPHQWHQFRPSOpWDQWOHJUDIFHW3&GHODILJXUH

.......

14M1
AUTOMATIQUE

1 .........
M1
.......
©

3 1 5

4
2 .........
C1
To

2
.......

l10
12M1

2
3 .........
us

1
.......
dr

4 .........

l11
oi

1
.......
ts

2
Fig. 11 l20 l21

C2 2 1 1 2
se

4 2
rv

14M2 12M2
é s

3 1 5
M2
au
C
N
P

3 3 3 3 3 3
0 1 2 3 4

a A a A a A a A a A

a B a B a B a B a B

P 1 1 1 1 1 1

DCY

1 2

Fig. 12


Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°3 : Opérateurs logiques


1)- ,GHQWLILHUOHVFHOOXOHVSQHXPDWLTXHVVXLYDQWHV
Cellule ......... Cellule ..........
Symbole Symbole

... ... ... ... ... ...

Fig. 13 Fig. 14
©

2)- 5HSpUHU
To

a- OHVRULILFHVG¶HQWUpHSDU  HW  
us

b- O¶RULILFHGHVRUWLHSDU  
dr

3)- 5HSUpVHQWHUOHV\PEROHGHFKDTXHFHOOXOHSQHXPDWLTXH
oi
ts

4)- 2QGRQQHFLFRQWUHXQJUDIFHWG¶XQSRLQWGHYXHSDUWLHFRPPDQGHG¶XQV\V

WqPHFRPPDQGpSDUGHX[YpULQVjGRXEOHHIIHW
a- 'pGXLUH
se

0
# /HVYDULDEOHVG¶HQWUpH GpVLJQDWLRQHWW\SH 
rv


é

DCY
# /HVYDULDEOHVGHVRUWLH
s

1 14M1
 3UpDFWLRQQHXUV
au

 l11
2 14M2
C


 $FWLRQQHXUV
N

l21
P


3 12M2 12M1
b- &RPELHQGHFHOOXOHVSQHXPDWLTXHVGRLWRQXWLOLVHU"
 l20 l10
Fig. 15

N. B. 8WLOLVHUGDQVFHWWHDFWLYLWpVRLWOHVFKpPDGHOD¿JXUHRXFHOXLGHOD¿JXUH
VXLYDQWOHPDWpULHOGLVSRQLEOH


hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

5)- &RPSOpWHUOHVFKpPDGHFkEODJHGXVpTXHQFHXUSQHXPDWLTXHGHODILJXUH
SHUPHWWDQWG¶LPSODQWHUOHJUDIFHWGHODILJXUH  

14M1
DCY
M1
1 14M1
l11

3 1 5

4
2 14M2 C1
AUTOMATIQUE

2
l21

l10
12M1

2
3 12M2 12M1
©

l20 l10

1
Fig. 16
To
us

l11
1
dr

2
l20 l21
oi

C2 2 1 1 2
ts

4 2
14M2 12M2
se
rv

3 1 5
M2
é s
au
C
N
P

3 3 3 3 3
0 1 2 3

a A a A a A a A

a B a B a B a B

P 1 1 1 1 1

DCY

1 2

Fig. 17

114
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

6)- &RPSOpWHUOHVFKpPDGHFkEODJHGXVpTXHQFHXUSQHXPDWLTXHGHODILJXUH
SHUPHWWDQWG¶LPSODQWHUOHJUDIFHWGHODILJXUH  

14M1
DCY
M1
1 14M1
l11

3 1 5

4
2 14M2 C1

2
l21

l10
12M1

2
3 12M2 12M1
©

l20 l10

1
To

Fig. 18
us

l11
1
dr

2
l20 l21
oi

C2 2 1 1 2
ts

4 2
14M2 12M2
se
rv

3 1 5
M2
é s
au
C
N
P

& & & &


≥1 ≥1 ≥1 ≥1

RAZ DCY

2 1 1 2

Fig. 19


hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°4: Réalisation d’un cycle en «U»


&RPSOpWHUOHVFKpPDGHFDEOkJHVXLYDQWSHUPHWWDQWGHUpDOLVHUXQF\FOHHQ©U» en
XWLOLVDQWOHVGHX[YHULQVC1HWC2
14M1

M1
3 1 5

C1
2
AUTOMATIQUE

l10
12M1

2
©
1
To l
us
11
1

dr

l20 l21
2

C2
oi

2 1 1 2
ts

4 2
14M2 12M2
se
rv

3 1 5
M2
é s
au
C
N
P

00 01 02 03 04 05 06

DCY

1 2
Fig. 20


Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°5: Séquenceur électronique


$\DQWOHVLPXODWHXUORJLTXHFLGHVVRXV
1)- 4XHOOH HVW OD
IRQFWLRQ UpDOLVpH
SDU FH VLPXOD
WHXU"




2)- 4XHO HVW OH


QRPEUH GH PR
©

GXOHVPpPRLUHV"
To



us


dr
oi
ts

3)- 2QGRQQHOHJUDIFHW3&FLGHVVRXV
se

a- &kEOHUGLUHFWHPHQWVXUOHVLPXOD
rv

0 WHXU OH VFKpPD GX VpTXHQFHXU PDWp


é

ULDOLVDQWFHJUDIFHW
s

E1
au

1 H1 # 5HOLHU XQ ERXWRQ j O¶HQWUpH 6(7


GXSUHPLHUPRGXOHUHOLHUXQERXWRQj
C

E2
O¶HQWUpH(
N
P

2 H2
# $YDQW WRXWH XWLOLVDWLRQ DFWLRQQHU
E3 XQ DSSXL EUHI  OH ERXWRQ UHOLp j (
SXLVOHERXWRQUHOLpjO¶HQWUpH6(7
3 H3

E4
Fig.22

b- 0HWWUHHQRHXYUHOHVLPXODWHXU
c- 9pULILHUVXUOHVLPXODWHXUO¶pYROXWLRQGHFHJUDIFHWHQ
DFWLRQQDQWVXFFpVVLYHPHQWOHVERXWRQVPDWpULDOLVDQWOHV
UpFHSWLYLWpV (((( 
)LJ


hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

ACTIVITÉ N°6: Machine à fermer les boîtes


/DPDFKLQH¿JXUpHFLFRQWUHHVWGHVWLQpHjIHUPHUGHVERvWHV

 (OOH HVW pTXLSpH G¶XQ YpULQ


SQHXPDWLTXH j GRXEOH HIIHW
FRPPDQGp SDU XQ pOHFWUR
GLVWULEXWHXU  

 /H FLUFXLW GH FRPPDQGH


GH FH YpULQ HVW j EDVH G¶XQ
AUTOMATIQUE

VpTXHQFHXU pOHFWURQLTXH GRQW OH


VFKpPDHVWGRQQp )LJ 
©

1)- &kEOHU OH VFKpPD GX Vp


To

TXHQFHXU VXU XQ VLPXODWHXU


us

pOHFWURQLTXH
dr

2)- 0HWWUHHQIRQFWLRQQHPHQWOH
oi

VLPXODWHXU
ts

5V
se

Init 12V 12V


rv

4 2
é

R
s

1X14 1X12
& Q
au

≥1 M1 3 1 5 C1
C

l10
N
P

5V
1X 14
Dcy Q R 1 3
& 5V
2 4
R ≥1
l11

5V 1X12
RAZ Q R 1 3
&
2 4
≥1
R

Fig.25

118
Manuel d’activités
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

3)- 'pGXLUHOHJUDIFHWGXSRLQWGHYXHSDUWLHFRPPDQGHGHFHWWHPDFKLQH

1
©
To

Fig.26
us
dr

ACTIVITÉ N°7: Banc d’essais


oi
ts

/HEDQFG¶HVVDLVGHOD¿JXUHSHUPHWGHFRQWU{OHUODFRQIRUPLWpGHVIRXUFKHVGH

ELF\FOHWWHVFRQIRUPpPHQWjODQRUPHHQYLJXHXU&HV\VWqPHHVWFRPPDQGpSDUXQ
VpTXHQFHXU pOHFWURQLTXH GRQW OH VFKpPD HVW LQFRPSOHW ¿J   HW HVW HQWUDvQp SDU
se

GHX[YpULQVGpFULYDQWXQF\FOHHQ©/ªGRQQpSDUOHJUDIFHWG¶XQSRLQWGHYXHSDUWLH
rv

FRPPDQGH )LJ 
é s
au

0
C

Dcy
N

1
P

14M1

l11
2 14M2

l 21
3 12M2

l 20
3 12M1

l 10

Fig.28

119
hapitre A3
LOGIQUE SÉQUENTIELLE

1)- &RPSOpWHUOHVFKpPDGXVpTXHQFHXU
2)- 6LPXOHUOHIRQFWLRQQHPHQW

C1
5V
l10 l11

l21
5V

2X14
12V 12V

12V
4 2

1X14 1X12
M2
AUTOMATIQUE

l20
M1 3 1 5

3 1 5

4
©

2
To

12V
us

2X12
dr

C2
oi

& Q
ts

5V
≥1

Init
se

R
rv

Q R 1 3
&
é

2 4
≥1
s
au

Q R 1 3
5V &
C

2 4
N

≥1
Dcy
P

R
Q R 1 3
&
2 4
≥1

5V
RAZ
Q R 1 3
&
2 4
R ≥1

Fig.29


hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

MICROCONTRÔLEURS
# ACTIVITÉ N°1: Découverte du microcontrôleur 122

# ACTIVITÉ N°2: Schéma électronique à base d’un microcontrôleur 123

# ACTIVITÉ N°3: Exploration de la valise d’expérimentation ZITOPIC 124

# ACTIVITÉ N°4: Programmation en langage machine 125


©

# ACTIVITÉ N°5: Câblage de base. 127


To

# ACTIVITÉ N°6: Gestion d’un aquarium 128


us

# ACTIVITÉ N°7: Prise en main du logiciel FlowCode V4.3 (v. Demo) 130
dr
oi

# ACTIVITÉ N°8: Système de vote 136


ts

# ACTIVITÉ N°9: Distributeur de boissons


138
se

# ACTIVITÉ N°10: Fonction mémoire 140


rv
é

# ACTIVITÉ N°11:*HVWLRQG¶XQDI¿FKHXU/&' 142


s
au

# ACTIVITÉ N°12: Gestion d’un clavier matriciel 144


C

# ACTIVITÉ N°13: Timer0 en mode compteur


N

146
P

# ACTIVITÉ N°14: Timer0 en mode temporisateur 147

# ACTIVITÉ N°15: Interruption INT/RB0 149

# ACTIVITÉ N°:16 : compteur binaire à base de PIC 16F877A 150


hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°1: Découverte du microcontrôleur


On dispose d’une maquette dont le schéma structurel est présenté ci-dessous et de
deux circuits intégrés de même référence (deux PICs 16FXX, avec deux programmes
différents et utilisant des entrées/sorties conformément au schéma ci-dessous).

+5V +5V
Support 18 broches 1N4001
AUTOMATIQUE

1 k2

S1
©

S1
R5
To

330
S2 +5V 2
R6
us

10K
dr

H1
oi

R1 R2 R3 R4 H2
ts

330 330 1K 1K
+5V

se
rv

S1 S2 H1
é

1)- Placer les commutateurs K1 et K2 sur la position 1, monter


s

0 0
l’un des deux circuits précédemment indiqués. Manipuler les
au

interrupteurs S1 et S2 et observer l’état de H1 puis remplir le 0 1


tableau ci-contre: 1 0
C

1 1
N
P

S1 S2 H1
2)- Reprendre le même travail pour l’autre circuit intégré, puis
remplir le tableau ci-contre: 0 0
0 1
1 0
1 1

3)- Identifier la fonction réalisée par le premier circuit, puis celle réalisée par le
deuxième circuit:

# Conclure
Fonction:dans ........................................................................................................................
le premier cas : .................................................................................
#................................................................................................................................................
Fonction dans le deuxième cas : .............................................................................

122
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°2: Schéma électronique à base d’un microcontrôleur


1)- Démarrer ISIS Proteus.
2)- Dans le menu principal, cliquer sur Help ou Aide puis Sample Designs ou
Exemples.
Ouvrir le fichier 3,&&$/&'61 dont le chemin est le suivant :
SAMPLE
VSM for PICMICRO
VSM for PIC16
PIC Calculator

C2
LCD1
©

10p LM020L
X1 C1
To

R5
10k
10p

VDD
1MHz
us

VSS

VEE

RW
RS

D0
D1
D2
D3
D4
D5
D6
D7
E
U2

1
2
3

4
5
6

7
8
9
10
11
12
13
14
dr

9 21
OSC1/CLKIN RB0/INT
10 22
OSC2/CLKOUT RB1
1 23
oi

MCLR/Vpp/THV RB2
24
RB3/PGM
2 25
ts

RA0/AN0 RB4
3 26
RA1/AN1 RB5
C3 4
RA2/AN2/VREF- RB6/PGC
27
5 28

1uF RA3/AN3/VREF+ RB7/PGD


6
RA4/T0CKI
7 11
RA5/AN4/SS RC0/T1OSO/T1CKI
se

12
RC1/T1OSI/CCP2
13
RC2/CCP1
14
RC3/SCK/SCL
rv

15
RC4/SDI/SDA
16
RC5/SDO
17
é

RC6/TX/CK
18
RC7/RX/DT
s

PIC16F876
KeyPad
au

D1
7 8 9
C

A
N

D2
B 4 5 6
P

D3
C 1 2 3
D4
R1
10k
R2
10k
R3
10k
R4
10k
D 0 = +
1

Fig. 1

3)- Lancer la simulation. Manipuler les touches du clavier et déduire la fonction


assurée par ce montage : ..............................................................................................
..................................................................................................................................................
123
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

4)- Compléter la liste des composants utilisés dans ce montage


Symbole Désignation Valeur ou référence
R1,R2,R3,R4,R5
C1,C2
C3
X1
D1,D2,D3,D4
LCD1
AUTOMATIQUE

U2
KeyPad
©

5)- Le circuit intégré U2 est un microcontrôleur qui possède trois ports d’entrées/
To

sorties. Pour chaque port, indiquer le nombre des entrées/sorties.


us

N. B. : une entrée/sortie logique commence par la lettre ” R” ; une entrée


analogique par les lettres ”AN”.
dr
oi

Ports Nombre des entrées/sorties logiques Nombre des entrées analogiques


ts

Port A

Port B
se

Port C
rv

ACTIVITÉ N°3: Exploration de la valise d’expérimentation ZITOPIC


é s
au

B2
C
N

B1
P

B3 B4
B5
B6’
B6
B7
B8

B9
B10 B11

124
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

1)- Identifier les différents blocs qui constituent cette valise :


B1 B6’ Série de 4 Interrupteurs
B2 B7
B3 B8
B4 B9
B5 B10
B6 Programmateur B11

2)- A partir du document constructeur, relever les caractéristiques des micro-


contrôleurs équipant cette valise :
©

μC Famille Nbre de broches Nbre entrées/sorties Type de Boîtier


To
us
dr
oi
ts

se

ACTIVITÉ N°4: Programmation en langage machine


rv

1)- Éditer un programme:


é

a- Lancer bloc-notes ( éditeur des textes sous Windows) et taper les cinq lignes
s

suivantes sans espaces :


au

NB: Chaque ligne doit commencer par ”:”


C

:020000000328D3
N

:10000600831603138501FF308600831285010618C7
P

:100016001028861810280510112805140A281228F9
:02400E004A2F37
:00000001FF
b- Enregistrer le fichier obtenu sur le bureau avec l’extension .hex (exemple : “test.
hex”).
2)- Transférer le programme vers le microcontrôleur en appliquant les instructions
suivantes:
a- Vérifier que la valise est hors tension et que le câble d’alimentation est débran-
ché;
b- Connecter le programmateur ( B6) au micro-ordinateur avec le câble USB;
c- Raccorder le programmateur avec le connecteur J1 du bloc B4;
d- Mettre le commutateur J4 du bloc B4 sur la position ”PROGRAM”;
e- Fermer l’interrupteur S5 du bloc B4: la Led D15 s’allume.

125
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

3)- Transférer le programme vers le microcontrôleur :


a- Démarrer le logiciel WinPic 8.0 V3.55.

b- Choisir la famille du Pic

c- Choisir votre Pic


AUTOMATIQUE

©
To

e- Lancer la programmation par un clic


d- Charger le fichier «Hex» sur l’icône ; Le logiciel demande
us

en utilisant la commande: si on veut vraiment effectuer l’action ,


fichier/ouvrir/....etc répondre par oui.
dr

Fig. 3
oi
ts

4)- Tester le programme en appliquant les instructions suivantes :


a- Connecter:
# RB0 du bloc B4 à S1 du Bloc B11;
se

# RB1 du bloc B4 à S2 du bloc B11;


rv

# VCC1 du bloc B4 à Vcc du bloc B11;


é

# RA0 du bloc B4 à la diode D1 du bloc B9.


s

b- Remettre le commutateur J4 du bloc B4 sur la position ”RUN”.


au

c- Actionner les boutons poussoirs du bloc B11 et compléter la table de vérité de la


led D1 en fonction de S1 et S2.
C
N
P

S1 S2 D1
0 0
0 1
1 0
1 1

D1=....................

126
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

5)- Modifier un programme :


a- Démarrer bloc-notes , réouvrir le fichier édité précédemment et remplacer les
caractères en bleu du fichier précédent par les caractères en rouge ci-dessous.
:020000000328D3
:10000600831603138501FF30860083128501061CC3
:100016001028861C10280514112805100A281228F5
:02400E004A2F37
:00000001FF

b- Enregistrer le fichier et le transférer vers le microcontrôleur comme précédem-


ment sans toucher au câblage.
c- Actionner de nouveau les boutons poussoirs du bloc B11 et compléter la table
©

de vérité de la led D1 en fonction de S1 et S2.


To

S1 S2 D1
0 0
us

0 1
dr

1 0
oi

1 1
ts

D1=..............................

6)- Interpréter:
a- Quelles sont les fonctions logiques obtenues dans les deux cas ?
se

......................................................................................................................................................
rv

b- Avez-vous changé le microcontrôleur ou modifié le câblage ?


é

....................................................................................................................................................
s

c- Avez-vous modifié le programme?


au

......................................................................................................................................................
d- Conclure :
C
N

......................................................................................................................................................
P

......................................................................................................................................................
ACTIVITÉ N°5: Câblage de base.
Compléter le câblage des éléments suivants :
# l’alimentation;
# l’oscillateur;
# la reset (initialisation). 0V

1 18
2 17
16 F 628

3 16
R 4 15 C1
5 14
XT

6 13
7 12 C2
8 11
S 9 10

Vcc

127
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°6: Gestion d’un aquarium


/¶DTXDULXP¿JXUpFLGHVVRXVHVWUHPSOLG¶HDXHWpTXLSpGHFRPSRVDQWVSHUPHWWDQW
une reproduction du milieu naturel où vivent des poissons.
AUTOMATIQUE

©
To
us
dr

Ces composants, commandés par une carte électronique à base de microcontrôleur,


oi

assurent les fonctions données dans le tableau ci-dessous:


ts

Fonction Action Actionneurs Capteurs


se

Changer Remplir bac Electrovanne BD Capteur 1


rv

et de déchloration
dechlorer l’eau
é

Vider l’aquarium Electrovanne A Capteur B


s

Remplir Pompe A Capteur H


au

l’aquarium
Réguler Chauffer l’eau Résistor chauffant Thermostat
C

la
N
P

témpérature Refroidir l’eau Ventillateur Ther-


mocouple
Contrôler le Détecter niveau ----------- Capteur C
niveau critique critique de l’eau
de l’eau Signaler atteinte Buzzer ----------
niveau critique
Eclairer --------- Tubes Néon Capteur LDR
l’aquarium

1)- Identifier les entrées logiques, les entrées analogiques et les sorties en co-
chant la case correspondante à chaque composant donné dans le tableau suivant:

128
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

Composant Entrée logique Entrée analogique Sortie


Électrovanne BD X
Capteur 1
Pompe A
Électrovanne A
Capteur B X
Capteur H
Résistor chauffant
Thermostat
Ventilateur
Thermocouple
©

Buzzer
To

Capteur C
us

Tube Néon
Capteur LDR
dr
oi

Total
ts

Capteur LDR: capteur sensible à la variation de la lumière reçue. (LDR : Light


dependent resistor)
se

2)- Le tableau suivant présente les principales caractéristiques de trois micro-


rv

contrôleurs. Choisir celui qui convient le mieux à cette application.


é s
au

Microcontrôleur Nbre E/S logiques Nbre E. Ana Nbre Broches Prix DT


C

16F84A 13 0 18 7.580
N

16F876A 16 5 28 11.000
P

16F877A 33 8 40 12.080

3)- Justifier votre choix :


.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................

129
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°7: Prise en main du logiciel FlowCode V4.3 (version Demo)

1)- Lancer Flowcode. La fenêtre ci-contre


apparait:

2)- Sélectionner : Créer Nouveau Algorigramme


FlowCode ...
3)- Cliquer sur le bouton OK
AUTOMATIQUE

Une deuxième fenêtre apparaît:


©
To
us

4)- Sélectionner le microcontrôleur (16F84A)


5)- Valider par OK.
dr
oi
ts

se
rv
é s
au

B C
E
C
N
P

D
A

Les six zones désignées par les lettres (A, B ..., F) sont :
A- Fenêtre Algorigramme:
/HVLF{QHVTXLFRQVWLWXHQWO¶DOJRULJUDPPHVRQWDI¿FKpHVGDQVFHWWHIHQrWUH
B- Barre des icônes de commandes:
La barre d’outils propose les icônes de commandes usuelles . Cette barre contient
130
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

aussi des icônes pour démarrer, arrêter et suspendre la simulation.


C- Barre de composants:
Pour choisir les composants à utiliser.
D- Barre des icônes de programmation:
Sélectionner, glisser et déposer l’icône appropriée sur la page de l’algorigramme
pour créer une application.
E- Fenêtre aperçu microcontrôleur:
Cette fenêtre présente le brochage du microcontrôleur. Lors de la simulation, les
broches actives sont mises en surbrillance en fonction de l’évolution du programme
mis en jeu .
F- Panneau de simulation:
Ce panneau permet de visualiser le comportement des différents composants
©

«Icône Sortie».
1)- Saisir l’algorigramme suivant :
To
us
a-

dr

b- Double cliquer sur le


Aj
ou

BEGIN
oi
te

bloc sortie
ru
n

ts

BEGIN
Bl
oc
so


rti
e

0 -> PORT B
se

END
rv
é

END
s
au

c- Sélectionner PORT B
d- Sélectionner Port entier
C

e - Taper 170
N

f- Cliquer sur OK
P

g- Ajouter une série de Leds ( LEDarray)

131
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

h- Connecter cette série de LEDs au Port B.

♦ Cliquer avec le bouton


droite sur la série de
LEDs.
♦ Choisir la commande
AUTOMATIQUE

connexions
♦ Choisir PORT B.
©

♦ Terminé
To

i- Lancer la simulation en cliquant sur le bouton .


us

j- Quelles sont les LEDs allumées ?


..................................................................................................................................................
dr

k-0RGL¿HUODYDOHXUDVVRFLpHDXSRUW%SDUDXOLHXGH4XHOOHVVRQWOHV
oi

LEDs à nouveau allumées .


ts

..................................................................................................................................................

l- Quelle valeur doit-on associer au port B pour allumer uniquement les LEDs
B1,B3 et B6 ?
se

..................................................................................................................................................
rv

2)- Modifier le programme


é s

BEGIN
au
C

170
N

-> PORT B
P

85
-> PORT B

END
Fig.9

a- Ajouter un bloc de sortie dont la valeur est 85.


b- Relancer la simulation.
c- Quelles sont les Leds allumées ?
...............................................................................................................................................................
d- Justifier le résultat obtenu.
...............................................................................................................................................................
132
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

3)- Ajouter des temporisations et relancer la simulation. BEGIN

170
-> PORT B
a- Qu’observe-t-on ?
....................................................................................................
....................................................................................................
1s
....................................................................................................

b- A quoi servent les temporisations? 85


-> PORT B
....................................................................................................
©

....................................................................................................
c- Combien de fois le programme se répète-t-il ?
To

.................................................................................................... END
us

....................................................................................................
4)- Ajoutez une boucle et relancer la simulation: Fig.10
dr

a- Qu’observe-t-on ?
oi

....................................................................................................
ts

....................................................................................................

b- A quoi sert la boucle ?


BEGIN
se

....................................................................................................
....................................................................................................
rv

c- Le programme se termine-t-il ?
é

.................................................................................................... While 1
s

5)- Modifier les propriétés de la boucle et relancer la simulation..


au

170
a- Qu’observe-t-on ?
C

-> PORT B
N
P

1s

85
-> PORT B

..................................................................................................................................
1s
..................................................................................................................................

b- Quelle est la différence avec la boucle précédente ?

END

Fig.11
133
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

6)- Utiliser les variables :


a- Dans la barre de menu Édit, cliquer sur la commande Variables.

Une première fenêtre apparaît:

b- Cliquer sur le bouton «Ajouter Variable…».


AUTOMATIQUE

©
To

Une deuxième fenêtre apparaît:


us
dr

c- Taper le nom de la variable (exemple: X1).


oi

Choisir le type de la variable.


ts

BEGIN d- Cocher Octet.Cliquer


sur OK.
Créer une deuxième variable X2 de type Octet.
se

X1=170 e-
X2=85 f- Ajouter dans l’algorigramme précédent un bloc calculs
rv

g- Modifier les valeurs affectées au Port B, puis simuler le pro-


é

While 1 gramme.
s

h- Établir maintenant
au

170 un programme permet-


tant d’allumer uniquement
C

-> PORT B
les LEDs B0, B1, B2 et B3
N
P

pendant 500 ms, puis uni-


1s quement les LEDs B4, B5,
B6 et B7 pendant 500 ms.
85 Cette séquence devra se
-> PORT B répéter 7 fois.
i- Enregistrer le pro-
gramme, le compiler puis le transférer vers le microcontrôleur Vé-
1s
rifier le fonctionnement.

END

Fig.12
134
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

7)- Utiliser des Blocs Calculs : BEGIN


a- Créer un nouveau fichier avec le microcontrôleur 16F628A
et saisir l’algorigramme ci-contre.
X=0
b- Ajouter une série de LEDs ( LEDarray).
c- Connecter cette série au PORT B.
d- Lancer la simulation en cliquant sur le bouton While 1

e- Quelle est la fonction assurée par le programme correspon- X=X+1


dand à l’algorigramme ci-contre ?
..........................................................................................
.......................................................................................... X
........................................................................................ -> PORT B
©

.......................................................................................
To

......................................................................................... 1s
.......................................................................................
us

8)- Ajouter des Tests.


dr
oi

BEGIN END
ts

Fig.13

X=0
se
rv

While 1
é s
au

If Yes
C

X=9
a- Saisir l’algorigramme ci-contre,.
N

?
No
P

b- Quel est le modulo de ce compteur?


................................................................................................
X=X+1 X=0 c- Remplacer dans la condition Test 9 par 15.
Que devient le modulo de ce compteur?
.................................................................................................
X
d- Déduire le rôle du Test dans cet algorigramme
-> PORT B ..............................................................................................
.................................................................................................
1s

Fig.14
END
135
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°8: Système de vote

Trois délégués d’entreprise représentent respectivement le nombre de voix suivantes:


a = 175 voix, b = 150 voix et c = 250 voix.
Pour être acceptée lors des réunions, une proposition doit recueillir au moins 50 %
(plus de 287 voix) des voix représentées.

1)- Compléter la table de vérité suivante :

a b c S
AUTOMATIQUE

c\a.b 00 01 11 10
0 0 0 0
0 0 1
©

1
0 1 0
To

0 1 1 2)- Déduire l’équation logique


us

1 0 0
1 0 1 S = ...................................................................................................................
dr

1 1 0
oi

1 1 1
ts

3)- Concevoir une solution programmée à base de PIC:


se
rv

a- Indiquer une référence de PIC qui convient le mieux à cette application


é s

...................................................................................................................
au

b- Compléter la table d’affection des entrées/sorties pour le microcontrôleur choisi


C
N
P

a b c S
RA0 RB1
c- Configurer les registres de direction des ports A et B

RA7 RA6 RA5 RA4 RA3 RA2 RA1 RA0

RB7 RB6 RB5 RB4 RB3 RB2 RB1 RB0

136
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

4)- Etablir l’algorigramme correspondant à ce système de vote.

©
To
us
dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P

5)- Éditer cet l’algorigramme avec FlowCode Demo.


6)- Simuler la solution proposée
7)- Enregistrer puis compiler l’algorigramme.
8)- Transférer le fichier .hex obtenu vers le microcontrôleur et vérifier son fonction-
nement sur une maquette ou sur la valise d’expérimentation.

137
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°9: Distributeur de boissons


Un distributeur de boissons est commandé par 3 boutons désignés par e, c et m et
un détecteur de pièce de monnaie p. Il est équipé de 3 électrovannes désignées par
E, C et M. Ces électrovannes sont branchées sur 3 cuves contenant les différentes
boissons: eau (E), cassis (C) et menthe (M). Un relais électrique P commande la
caisse d’admission de pièces de monnaie.
Fonctionnement:
/¶HDXHVWJUDWXLWH3RXUFKRLVLUXQHERLVVRQLOVXI¿WG¶LQWURGXLUHXQHSLqFHGHPRQQDLH
puis d’appuyer sur 2 boutons e et c ou e et m. Tout autre choix est interdit et la pièce
de monnaie est restituée.
AUTOMATIQUE

1)- Établir la table de vérité et déterminer les équations logiques simplifiées des
variables de sorties E, C, M et P.
©

e c m p E C M P
To

0 0 0 0 mp\ec 00 01 11 10

0 0 0 1
us

00

0 0 1 0 01
dr

0 0 1 1 11
oi

0 1 0 0 10
ts

0 1 0 1

0 1 1 0 E = ...............................................
se

0 1 1 1
mp\ec 00
rv

01 11 10
1 0 0 0
00
é

1 0 0 1
s

01
1 0 1 0
au

11
1 0 1 1
10
C

1 1 0 0
N

1 1 0 1
P

C = .............................................
1 1 1 0
1 1 1 1

mp\ec 00 01 11 10 mp\ec 00 01 11 10
00 00

01 01

11 11

10 10

M = .............................................. P = ...............................................

138
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

2)- Proposer une solution à base de PIC :


a- Choisir le microcontrôleur qui convient à cette application

................................................................................................................................................................
b- Compléter la table d’affection des entrées/sorties du microcontrôleur choisi.

e c m p E C M P
RA0 RB1

c- Établir l’algorigramme correspondant


©
To
us
dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P

d- Vérifier le fonctionnement sur maquette ou par simulation.


e- Compiler et transférer le fichier .hex vers le microcontrôleur.
f- Vérifier le fonctionnement sur maquette ou valise d’expérimentation.

139
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°10: Fonction mémoire


Un moteur électrique est commandé à ..... .....
l’aide de deux boutons poussoirs m et
a:
# Une impulsion sur m entraîne la X
mise en marche du moteur;
# Une impulsion sur a entraîne l’arrêt X
du moteur;
# L’action simultanée sur a et m entraîne l’arrêt du moteur.
1)- Compléter le schéma du câblage du circuit de commande:
AUTOMATIQUE

2)- Déterminer l’équation logique de X = ..................................


3)- Compléter
©

l’algorigramme avec BEGIN


FlowCode Demo.
To

4)- Enregistrer puis While 1


us

compiler l‘algo-
Input
rigramme.
dr

5)- Transférer le A0 ->a


oi

fichier .hex obtenu Input


ts

vers le microcontrôleur A1->m


et vérifier son
fonctionnement.
se

Yes
rv
é

No
s
au

No
x=.............
C

If No
Yes
N

x=1
P

?
x=............. Yes

x=1 x=0

Output

x->B0

END
140
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

6)- 4XHOOHVVRQWOHVPRGL¿FDWLRQVjDSSRUWHUjO¶DOJRULJUDPPHSUpFpGHQWSRXUTXH
ODSULRULWpGHYLHQQHjODPDUFKH,QGLTXHUFHVPRGL¿FDWLRQVVXUO¶DOJRULJUDPPH
ci-dessous:

BEGIN

While 1
Input
©

A0 ->a
To

Input
us

A1->m
dr

Yes
oi
ts

No

se

No
x=.............
rv

If No
Yes
é

x=1
s

?
x=.............
au

Yes
C

x=1 x=0
N
P

Output
x->B0

END

141
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°11:*HVWLRQG¶XQDI¿FKHXU/&'
1ère partie Effectuer dans l’ordre les opérations suivantes:

3)- Paramétrer les BEGIN


routines composants
comme indiqué sur . 4)- Pour afficher des caractères
LCDdisplay sur l'LCD, utiliser la Macro :
l'algorigramme
Init Ecriture_caractère.
Dans la zone. de saisie relative
aux paramètres, saisir le texte
LCDdisplay à afficher entre guillemets.
AUTOMATIQUE

Écrit _ chaîne(....
©

END
2)- Glisser vers la zone de travail
To

deux instances de l'icône


"Routine composant"
us
dr

1)- Ajouter au panneau


de simulation un
oi

Fig 9 composant : LCD.


ts

/DURXWLQH©,QLWªSHUPHWG¶LQLWLDOLVHUO¶DI¿FKHXU
/DURXWLQH©eFULWBFKDvQHªSHUPHWG¶DI¿FKHUOHVFDUDFWqUHVGpVLUpV
se

5)-'DQVOD]RQHFRUUHVSRQGDQWHVDLVLUOHPRWjDI¿FKHUVXUO¶/&'HQWUHJXLOOHPHWV
rv

6)- Simuler le fonctionnement.


é

7)- Ajouter la routine « Curseur » avec les paramètres : 0,0.


s

8)- Changer le paramètre de la routine « Curseur » avec 1,0 puis 2,0 puis 2,1.
au

9)- Simuler le fonctionnement à chaque changement de paramètre .


10)- A quoi sert le premier chiffre ?
C
N

.......................................................................................................................................................................
P

11)- A quoi sert le deuxième chiffre ?


.......................................................................................................................................................................
12)- &RPSLOHU SXLV WUDQVIpUHU OH SURJUDPPH YHUV OH PLFURFRQWU{OHXU 9pUL¿HU OH
fonctionnement sur une maquette ou sur la valise d’expérimentation .

142
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

2ème partie: BEGIN


On désire concevoir un chronomètre
1)- Créer la routine « Init » pour l’afficheur. LCDdisplay
2)- Créer une case « Calcul » pour mettre T = 0 et définir la Start
variable T en tant qu’octet.
3)- Créer une boucle tant que T < 1000.
T=0
a- Dans cette boucle, afficher T puis une case « Calcul » pour
incrémenter T de 1.
b- Ajouter une pause de 1 seconde. While
4)- Compiler puis transférer le programme vers le T<1000
microcontrôleur et vérifier le fonctionnement.
5)- Observer l’affichage des nombres sur l’LCD LCDdisplay
©

PrintNumber(...
..................................................................................................................................
To

..................................................................................................................................
.................................................................................................................................. T=T+1
us

..................................................................................................................................
dr

1s
oi

6)- Ajouter une Routine « Curseur » pour que le nombre se


ts

remette toujours au début.


7)- Changer la pause de 1 seconde en 100 millisecondes.


Le chronomètre fonctionne-t-il correctement ?
se
rv

END
.....................................................................................................................................
é s

8)- Remplacer la routine « Curseur » par la routine « Efface » pour effacer l’écran.
au

a- Simuler le fonctionnement
b- Quelle est la valeur maximale atteinte par le chronomètre ?
C
N

.................................................................................................................................................................
P

9)- Double cliquer sur l’icône calcul. Cliquer sur « variable ». Renommer la variable
T et choisir l’option Entier.
a- Simuler le fonctionnement .
b- Quelle est la valeur affichée lorsque le programme atteint sa fin ?
....................................................................................................................................................

10)- Indiquer la nature de la variable T pour pouvoir afficher le nombre 1000 .


.........................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................
.........................................................................................................................................................................

143
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°12: Gestion d’un clavier matriciel

1)- Démarrer Flowcode et créer un nouveau fichier avec le PIC16F877A.


2)- Ajouter le composant Outputs -> LCDDisplay. Éditer les propriétés de
connexion afin qu’elles correspondent à la configuration matérielle telle que toutes
les broches soient connectées au PORTB.
3)- Ajouter le composant Inputs -> KeyPad et éditer ses Propriétés Étendues pour
avoir un clavier matriciel 4x4.
4)- Connecter ce clavier sur le PORTC.
5)- Créer une variable ch[20] de type “chaîne de caractères”.
AUTOMATIQUE

BEGIN
©
To

250 ms
us

LCDdisplay 1
Start
dr
oi

While 1
ts

KeyPad(0) 2

T<1000
ch[0]=GetKeypad
se

LCDdisplay 3
rv

Cursor(0,0)
é

LCDdisplay 4
s

PrintString(ch)
au
C
N

END
P

6)- Saisir l’algorigramme ci-dessous:


Configurer les différentes routines en utilisant les données du tableau suivant:
Routine Composant Commande Paramètres
1 LCDdisplay(0) Start -
2 KeyPad(0) GetKeypad ch[0]
3 LCDdisplay Cursor 0,0
4 LCDdisplay PrintString ch

7)- Simuler l’ algorigramme obtenu et visualiser le résultat sur l’afficheur .


Conclure :
.......................................................................................................................................................................
8)- Compiler puis WUDQVIpUHUOH¿FKLHUKH[REWHQXYHUVOHPLFURFRQWU{OHXUHWYpUL-
144
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

¿HUOHIRQFWLRQQHPHQW
/¶DOJRULJUDPPHFLFRQWUHSHUPHWG¶DI¿FKHUXQHFKDvQH
BEGIN
de caractères issue du clavier.
LCDdisplay
Start

While 1

# Il utilise toujours la variable nommée [ch] qui reçoit le KeyPad(0)


caractère saisi. ch[0]=GetKeypad

# ,OWHVWHVLXQHWRXFKHHVWHQIRQFpHSRXUQHSDVDI¿FKHUOH If
ch[0]=255
Yes
©

code ASCII 255. ?


To

No String Manipulation

# Une nouvelle variable nommée texte, elle, aussi de Texte=texte+ch


us

type chaîne de caractères, est utilisée pour enchaîner


les caractères récupérés par la variable chaine[0].
dr

LCDdisplay
Cursor(0,0)
oi

# 3XLVLODI¿FKHOHUpVXOWDWVXUODSUHPLqUHOLJQHGHO¶/&'
ts

LCDdisplay
PrintString(Texte)
# &HWWHWHPSRULVDWLRQSHUPHWGHTXDQWL¿HUODGXUpHGH

répétition de l’appui entre deux touches.


se

250 ms
rv

9)- Saisir, simuler puis transférer le programme vers le


é

microcontrôleur et vérifier le fonctionnement.


s

10)- Réinitialiser le microcontrôleur et appuyer de nouveau


au

sur une touche du clavier .


END
C

Conclure
N

.....................................................................................................................................................
P

......................................................................................................................................................

11)- Pour éviter ce dysfonctionnement, il faut initialiser la variable texte comme


étant une chaîne de caractères vide : texte=”” . Ajouter l’icône suivante au début
du organigramme.
BEGIN
String Manipulation

Texte=’’ ‘’

LCDdisplay
Start

While 1

145
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°13: Timer0 en mode compteur


8QHFKDLQHGHSURGXFWLRQGHÀDFRQVGHVLURSSKDUPDFHXWLTXHHVWFRPPDQGpHSDU
une carte électronique à base de microcontrôleur. La gestion de production est assurée
par un module de comptage permettant de comptabiliser la production horaire.
/HVÀDFRQVDPHQpVVRQWGpWHFWpVSDUXQFDSWHXUGHSUpVHQFHCp.
Un opérateur peut à tout moment réinitialiser le cycle de comptage par action sur un
bouton poussoir Bp.
/HQRPEUHGHÀDFRQVFRPSWpVHVWDI¿FKpVXUXQDI¿FKHXU/&'
1)- Établir l’algorigramme correspondant à cette opération.
AUTOMATIQUE

©
To
us
dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P

2)- Simuler le fonctionnement.


3)- Compiler, transférer et tester l’algorigramme sur la maquette de développe-
ment.

146
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°14: Timer0 en mode temporisateur


Une société de construction routière désire installer un module permettant de
signaler le début d’un chantier sur un tronçon d’autoroute en travaux.
Le cahier des charges stipule les contraintes suivantes:
# Une solution à base de microcontrôleur PIC 16F628A, assurant deux fonctions
(fonction clignotement et fonction signalisation).
# /DIRQFWLRQVLJQDOLVDWLRQDVVXUHO¶DI¿FKDJHGHODFKDLQHGHFDUDFWqUHVVXLYDQWH
«attention chantier».
# La fonction signalisation quant à elle, assure le clignotement d’un feu rouge
constitué par une rampe de 3 lampes alimentées sous 24V et raccordées à la
même broche RA2. Ce clignotement est à deux vitesses (2Hz et 4Hz) et est assuré
par le Timer0 (TMR0).
©

# La sélection de la vitesse est assurée par l’ouvrier responsable de la sécurité


HQIRQFWLRQGHODGHQVLWpGXWUD¿FJUkFHjXQLQWHUUXSWHXU6EUDQFKpjODEURFKH
To

5$ 6 WUD¿FQRUPDO6 WUD¿FGHQVH 


us

# La mise en marche du système est effectuée par un interrupteur Dcy branché


à la broche RA0.
dr

1)- Partant de la formule figurant dans le manuel de cours donnant l’expression de


oi

Th et pour chacune des fréquences de clignotement :


ts

a- déterminer les paramètres du TIMER0 (pré-diviseur, valeur initiale N et nombre


de débordements) donnant les valeurs les plus proches de celles exigées par le
cahier des charges.
se

....................................................................................................................................................................
rv

....................................................................................................................................................................
é

....................................................................................................................................................................
s

....................................................................................................................................................................
au

.....................................................................................................................................................................
C

....................................................................................................................................................................
N
P

b- En fonction des paramètres calculés précédemment, configurer le registre OP-


TION_Reg pour les deux vitesses (2Hz et 4Hz)
Bit 7 Bit 6 Bit 5 Bit 4 Bit 3 Bit 2 Bit 1 Bit 0
Fréquence
RBPU INTEDG TOCS TOSE PSA PS2 PS1 PS0
2 Hz T=
4 Hz T=
NB : Les bits 6 et 4 peuvent prendre indifféremment 1 ou 0

c- Compléter le tableau d’affectation


/&'
LR1 LR2 LR3 S Dcy RS x x E D4 D5 D6 D7
RB0 RB1 RB2 RB3 RB4 RB5 RB6 RB7
NB : La broche RW de LCD doit être reliée à la masse.
147
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

2)- Etablir l’algorigramme de ce système en utilisant le logiciel LOGIPIC(pour plus


de lisibilité, exploiter les possibilités des sous-programmes).
AUTOMATIQUE

©
To
us
dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P

3)- Simuler le fonctionnement. Transférer le programme vers le microcontrôleur


4)- Vérifier le fonctionnement sur une maquette ou avec la valise d’expérimentation
5)- Pour chacune des deux fréquences, utiliser l’oscilloscope pour mesurer la
période du signal au niveau de la broche RA2.
2Hz=.............................................................
4Hz=.............................................................
6)- Sachant que le courant et la tension nécessaires à l’alimentation de la rampe
des lampes dépassent de loin les possibilités du microcontrôleur, remédier à cet
inconvénient en utilisant un circuit d’interfaçage. Vérifier le fonctionnement sur ma-
quette préalablement préparée par l’enseignant.
....................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................
....................................................................................................................................................................
148
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°15: Interruption INT/RB0


)(8'(&,5&8/$7,21
8QHUXHjWUD¿FGHQVHHVWpTXLSpHG¶XQIHXGHFLUFXODWLRQSHUPHWWDQWDX[SLpWRQVGH
SUHQGUHPRPHQWDQpPHQWOHGHVVXVVXUOHVXWLOLVDWHXUVGHODGLWHYRLHD¿QGHWUDYHUVHU
en toute sécurité. A tout moment un piéton désirant traverser cette voie actionne un
bouton Bp.
©
To
us

L’action sur ce bouton entraine :


- l’extinction du feu vert destiné aux automobilistes;
dr

- l’allumage du feu jaune invitant les automobilistes à ralentir durant 10s;


oi

- l’allumage du feu rouge pendant 20s;


ts

- l’allumage du feu vert durant 20s autorisant le passage des piétons.


$SUqVpFRXOHPHQWGXWHPSVSUpYXOHWUD¿FUHSUHQGVRQFRXUVQRUPDO IHXYHUWSRXU
les automobilistes et feu rouge pour les piétons).
se

1)- Établir l’algorigramme gérant ce fonctionnement.


rv
é s
au
C
N
P

2)- Simuler le fonctionnement. Transférer le programme vers le microcontrôleur


3)- Vérifier le fonctionnement sur une maquette ou avec la valise d’expérimentation

149
hapitre A4
LES MICROCONTRÔLEURS

ACTIVITÉ N°:16 : compteur binaire à base de PIC 16F877A


Une carte électronique à base d’un microcontrôleur PIC 16F877A est utilisée pour
compter les pièces amenées par le convoyeur à bande du système de tri ci-dessous.
Les pièces à compter sont détectées par le capteur capacitif Cp. Ce capteur est relié
jODEURFKH5%GXPLFURFRQWU{OHXU/HUpVXOWDWGHFRPSWDJHGpFRPSWDJHHVWDI¿FKp
AUTOMATIQUE

©
To
us

en binaire sur 8 LEDs connectées au port C du microcontrôleur.


dr

1)- Établir l’algorigramme.


oi

2)- Modifier les propriétés de l’icône Interruption en effectuant dans l’ordre:


ts

a- Double cliquer sur l’icône Interruption.


b- Choisir la source c- Pour créer le programme


se

l’interruption de l’interruption
rv
é s
au
C
N
P

d- Nommer le programme
de l’interruption
e- Éditer le programme
de l’interruption

BEGIN

N=N+1

END

150
Manuel d’activités
LES MICROCONTRÔLEURS

3)- Simuler le fonctionnement, puis compiler, transférer et tester l’algorigramme sur


la valise d’expérimentation.
NB : Pour tester ce programme correctement, utiliser pour l’entrée RB0, l’un des
boutons poussoirs du clavier de la maquette.
Exemple: L4 du clavier à Vcc du microcontrôleur et H4 du clavier à RB0.
4)- Quel est le modulo de ce compteur.
....................................................................................... BEGIN
...................................................................................... Input
...............
S ->B1
5)- On désire faire fonctionner ce micro-
contrôleur en un compteur/décompteur:
La sélection du mode s’effectuera à l’aide If Yes
©

d’un interrupteur S connecté à RB1 et qui S=1


respectera les conditions suivantes :
To

?
# S=0 fonctionnement en mode compteur ;
us

# S=1 fonctionnement en mode N=............ N=............


décompteur.
dr
oi

6)- Compléter l’algorigramme de l’interrup-


ts

END
tion ci-contre.

L’algorigramme de la question N°5 est celui d’un compteur/décompteur modulo


255, compléter
se

BEGIN
l’algorigramme
rv

ci-dessous pour Input


é

réaliser un
s

S ->B1
compteur/
au

décompteur
modulo10.
C

If Yes
S=1
N

?
P

N=............ N=............

If
N=......... Yes
If Yes ?
N=.........
?
N=............
N=............

END
151
ELECTROTECHNIQUE
P
N
C
au
é s
rv
se

ts
oi
dr
us
To
©
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT


# ACTIVITÉ N°1 : Modélisation d’un moteur pas à pas 154

# ACTIVITÉ N°2 : Maquette didactique du moteur pas à pas XK-CZ9103 156

# ACTIVITÉ N°3 : Etude d’un moteur unipolaire 4 phases 158

# ACTIVITÉ N°4 : Inversion du sens de rotation 159


©

# ACTIVITÉ N°5 : Commutation unidirectionnelle symétrique 160


To

# ACTIVITÉ N° 6 : Commutation unidirectionnelle asymétrique 161


us

# ACTIVITÉ N°7 : Commande du moteur pas à pas par circuit spécialisé 162
dr
oi

# ACTIVITÉ N°8a : Commande du moteur p.à p.par microcontrôleurs 164


ts

# ACTIVITÉ N°8b : Commande du moteur p.à p.par microcontrôleurs


166
se

# ACTIVITÉ N°8c : Commande du moteur p.à p.par microcontrôleurs 168


rv
é

# ACTIVITÉ N°8d : Commande du moteur p.à p.par microcontrôleurs 169


s
au

#
C
N
P

153
hapitre B1
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N°1: Modélisation d’un moteur pas à pas

Les photos ci-dessous montrent deux systèmes techniques : une montre électrique
et une mini perceuse. Les actionneurs des deux systèmes fonctionnent avec l’énergie
électrique.
©
To
us

1)- Compléter le tableau suivant avec les mots :


dr

Foret, continue, discontinue, aiguille des secondes.


oi
ELECTROTECHNIQUE

ts

Nature de la rotation
Système Effecteur

de l’effecteur
se

Montre électrique ............................ ............................


rv

Mini-perceuse ............................ ............................


é s

2)- Les aiguilles et le foret sont Vd


au

entrainés par des moteurs


électriques. t
C
N

Vc
P

Les tensions d’alimentation de


ces moteurs sont représentées t
ci-contre :

L’actionneur de la montre est


alimenté avec la tension Vd et celui de la mini perceuse avec la tension Vc. Compléter
le tableau suivant par : continue, discontinue

Nature de la rotation Nature de la rotation


Effecteur de l’actionneur de l’effecteur
Aiguille des ............................ ............................
secondes
Foret ............................ ............................

154
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

3)- Compléter le modèle fonctionnel du moteur qui entraine le foret et de celui qui
entraine l’aiguille de la montre avec les termes convenables:

Réglage vitesse, énergie mécanique (rotation continue), énergie électrique


(impulsions électriques), ordre (AV ou AR), énergie mécanique (rotation discontinue)
énergie électrique, convertir l’énergie électrique en énergie mécanique.

........................ ........ ..................

........................... ...........................
©

...................................
............................ ............................
To
us

Moteur mini perceuse


dr

........................ ........
oi

..................
ts

se

........................... ...........................
rv

...................................
é

............................ ............................
s
au

Moteur montre
C
N
P

4)- L’observation du mouvement de l’aiguille des secondes montre que celle-ci


avance par pas.
a- Combien de pas effectue cette aiguille par tour?
…………………………………….................................................................…………………………
b- Un tour est équivalant à 360°, calculer le pas angulaire.
…………………………………….................................................................…………………………

155
hapitre B1
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N°2: Maquette didactique XK-CZ9103 du moteur pas à pas

1)- Identification des caractéristiques du moteur.

YEL 2

ORG 5 M
RED 4
©

1 6 3
To

WHT BRN BLK


us
dr
oi
ELECTROTECHNIQUE

ts

$SDUWLUGHOD¿JXUHFLGHVVXVUpSRQGUHDX[TXHVWLRQVVXLYDQWHV
a- Le moteur est du type:
se
rv

Moteur à courant continu Moteur pas à pas


é s

b- Ce moteur est fabriqué en :


au

CHINE FRANCE
C
N
P

c- La tension d’alimentation de ce moteur est égale à..................…


d- Le nombre de phases (ou bobines) du moteur est égal à :

2 4 6 8

e- Le pas angulaire (En anglais DEG/STEP, en français °/pas) vaut :


…………………………………….................................................................…………………………
…………………………………….................................................................…………………………

156
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

2)- Etude pratique


a- Réaliser le câblage suivant :

©
To
us
dr
oi
ts

b- Le câble USB étant branché entre l’ordinateur et la maquette. Mettre le


montage sous tension, le voyant “ALIM” s’allume. Le mode d’emploi initial est le
contrôle PIC, le voyant “PIC” s’allume.
se

c- Lancer le logiciel
rv

# Choisir le PC MODE en appuyant


é

sur le bouton “MODE” du logiciel:


s

Le voyant “PC” s’allume.


au

# Mettre 5 dans la case


“FREQUENCE” pour choisir la
C

fréquence = 5Hz par exemple.


N

# Dans la case “Nbre DE PAS”


P

PHWWUH OHV YDOHXUV  ¿JXUpHV VXU  OH


tableau et appuyer l’un des deux
boutons “GAUCHE” ou “DROITE”, le
moteur tourne dans le sens choisi et sous la fréquence réglée.

Nombre d’impulsions ou pas 0 12 24 48 72 96 120

Angle réalisé (en degrés) ... ... ... ... ... ... ...

157
hapitre B1
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N°3: Etude d’un moteur unipolaire 4 phases

Le micro-tour et la micro-freuseuse installés au laboratoire de génie mécanique,


sont tout les deux équipés de moteurs pas à pas.
©
To
us

P
dr

Q
oi
ELECTROTECHNIQUE

ts

1
S S

N
se

4 2

S
rv

N N
é

3
s
au

R
S
C
N

- +
P

En se référant au shéma ci-dessus, compléter le tableau suivant en indiquant les


phases excitées et les positions du rotor dans les deux sens de rotation :

Rotation horaire Rotation antihoraire


Phases excitées Position du rotor Phases excitées Position du rotor
P-R 1 Q-R 4
.......... .......... .......... ..........

.......... .......... .......... ..........

Q-R 4 P-R 1

158
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N°4: Inversion du sens de rotation


/HVGHX[¿JXUHVVXLYDQWHVUHSUpVHQWHQWGHX[SRVLWLRQVVXFFHVVLYHVGXURWRUG¶XQ
moteur pas à pas.

P P
Q Q

S S
S 8 1 S N 8 1 S
7 N 2 7 2
R R

N
N S N S

S
S 3 S 3
6 S 6
N 5 4 N N 5 4 S
N N

T T
©

U U
To

V W V W
us
dr

Position 1 Position 2
oi

- + - +
ts

Compléter le tableau suivant en indiquant les phases excitées et les positions du


rotor dans les deux sens de rotation :
se
rv

Rotation horaire Rotation anti-horaire


é s

Phases excitées Position du rotor Phases excitées Position du rotor


au

P-R-T-W 1 P-R-T-V 8
C
N

.................... .................... .................... ....................


P

.................... .................... .................... ....................

.................... .................... .................... ....................

.................... .................... .................... ....................

.................... .................... .................... ....................

.................... .................... .................... ....................

P-R-T-V 8 P-R-T-W 1

159
hapitre B1
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N°5 : Commutation unidirectionnelle symétrique

Le mode de fonctionnement du moteur


pas à pas suivant est symétrique avec
alimentation de deux bobines lorsqu’il
passe d’un pas à un autre. S
N

+ Vcc
©
To

Bobines du
us

moteur pas à pas A B C D


dr

QA
oi

T1
ELECTROTECHNIQUE

ts

QB

CIRCUIT
DE COMMANDE QC
se

T2
rv

QD
é s

T3
au
C

T4
N

Préactionneurs
ou étage de puissance
P

Compléter le tableau suivant:

QA QB QC QD T1 T2 T3 T4 Bobines alimentées Position du rotor

... ... ... ... ... ... ... ... ......................... ...

... ... ... ... ... ... ... ... ......................... ...

... ... ... ... ... ... ... ... ......................... ...

... ... ... ... ... ... ... ... ......................... ...

160
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N° 6: Commutation unidirectionnelle asymétrique

On reprend le schéma du moteur de l’activité N°4. On adopte un mode de


fonctionnement asymétrique avec commutation unidirectionnelle.

P P
Q Q

S S
S 8 1 S N 8 1 S
7 N 2 7 2
R R

N
N S N S

S
S 3 S 3
6 S 6
N 5 4 N N 5 4 S
N N
©

T T
To

U U
us

V W V W
dr
oi

Position 1 Position 2
ts

- + - +

1)- Calculer le nombre de pas par tour.


se

………………………………………………………………………………….
rv
é

2)- Déterminer la séquence d’alimentation des bobines.


s

………………………………………………………………………………….
au

3)- Compléter la table de fonctionnement suivante:


C
N
P

QA QB QC QD T1 T2 T3 T4 Phases excitées Position du rotor


1 0 0 0 ... ... ... ... .................... ...

1 1 0 0 ... ... ... ... .................... ...

0 1 0 0 ... ... ... ... .................... ...

0 1 1 0 ... ... ... ... .................... ...

0 0 1 0. ... ... ... ... .................... ...

0 0 1 1 ... ... ... ... .................... ...

0 0 0 1 ... ... ... ... .................... ...

1 0 0 1 ... ... ... ... .................... ...

161
hapitre B1
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N°7: Commande du moteur pas à pas par circuit spécialisé

+Vcc
R1 Rb
C 0.1K 0.1K
0.1uF Phases
14 4 13
Vcc1 Rx Vcc2
du moteur
Q1 6 L1
15 C 8 L2
GBF Q2
L3
9
SM 3 M SAA 1027 Q3 11 L4
Q4

NC 2 R=0.47 K
R
D1
©

VEE1 VEE2
R=0.47 K
To

D2
18
411 9036 3
HSH
1027
us

SAA R=0.47 K
D3
dr

R=0.47 K
D4
oi
ELECTROTECHNIQUE

ts

1)- Régler la fréquence du GBF à une valeur de 1 Hz ; décrire alors la nature de la


rotation obtenue.
se

……………………………………………………............………………………
rv
é

2)- Changer la position du commutateur SM, observer le fonctionnement et conclure.


s

……………………............………………………………………………………
au

3)- Observer l’allumage des diodes LED correspondant aux différentes sorties Q1,
C

Q2, Q3 et Q4. Ensuite, remplir le tableau suivant:


N
P

SM=0 SM=1
Q1 Q2 Q3 Q4 Q1 Q2 Q3 Q4
... ... ... ... ... ... ... ...
... ... ... ... ... ... ... ...
... ... ... ... ... ... ... ...
... ... ... ... ... ... ... ...

162
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

4)- Tracer les chronogrammes des différentes sorties.

Q1 Q1
SM = 0 SM = 1

t t

Q2 Q2
©
To

t t
us
dr
oi

Q3 Q3
ts

se

t t
rv
é s
au

Q4 Q4
C
N
P

t t

163
hapitre B1
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N °8 : Commmande de moteurs pas à pas par microcontrôleurs

ACTIVITÉ N°8- a: Prise en main du logiciel «FLOWCODE»

La commande des moteurs pas à pas par microcontrôleurs nécessite généralement


une interface de puissance

1) - cahier des charges :

Microcontrôleur : 16F84A
©

Sorties microcontrôleur utilisées


To

RB0 Pilotage de la phase 1


us

RB1 Pilotage de la phase 2


dr
oi

RB2 Pilotage de la phase 3


ELECTROTECHNIQUE

ts

RB3 Pilotage de la phase 4


2)- Pilotage sous FlowCode.
se

Pour piloter un moteur pas à pas sous FlowCode, on utilise le composant STEPPER
rv

(voir barre de composants Mécatronique).


é

&HFRPSRVDQWSHUPHWGHFRQ¿JXUHUOHPRWHXUSDVjSDVHWJpQpUHUOHVVLJQDX[
s

pilotant l’interface de puissance qui fournit l’énergie électrique à ce dernier.


au

3)- Prise en main du composant STEPPER


C

a- Lancer FlowCode
N
P

b- A partir de la barre de composants (rubrique : Mechatronics), cliquer sur le com-


posant Stepper une instance (copie) du composant Stepper apparait dans la fe-
nêtre de simulation.

164
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

c- Cliquer avec le bouton droit de la souris sur le composant puis choisir (Ext pro-
priétés), ou dans la palette propriétés, cliquer sur les trois points de suspension en
face de (Ext propriétés).
©

d- La fenêtre d’édition des propriétés s’ouvre comme suit:


To
us
dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C

'DQV FHWWH IHQrWUH YRXV SRXYH] FRQ¿JXUHU OHV GLIIpUHQWV SDUDPqWUHV GH YRWUH
N
P

composant
e- Pour finir et avant de saisir votre algorigramme de commande, vous devez
configurer la connexion des différentes phases de votre composant aux sorties
respectives du microcontrôleur (voir cahier des charges). Pour réaliser cette
opération, cliquer en face de la commande (connexions) dans la palette des
propriétés ou clic droit sur le composant puis clic gauche sur (connexion).

165
hapitre B1
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

ACTIVITÉ N°8- b :
a- Paramétrer le composant STEPPER comme suit:

b- Compléter le tableau suivant en se basant sur les données de la fenêtre précé-


To

dente.
us

Type du moteur pas à pas ......................................................


dr

Nombre de pas par tour ......................................................


oi
ELECTROTECHNIQUE

ts

Mode de commande ......................................................


c- Saisir l’algorigramme suivant:


se
rv
Appel de la routine comoposant

Appel de la routine comoposant

IncrementStep()
é
EnableMotor()

s
Stepper(0)

Stepper(0)

au
While 1

1s
C
N
Boucle

Pause

P
BEGIN

END

d- Lancer la simulation, observer le fonctionnement du moteur et compléter le


tableau suivant :
Nombre de phases excitées à
... Mode de fonctionnement ...
chaque pas
Sens de rotation ... Type de la commutation ...

166
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

e- Compiler le programme en vue de son exécution (Compile to HEX).

NB :9RXVSRXYH]WUDGXLUHYRWUHDOJRULJUDPPHHQODQJDJH & SRXUFHODLOVXI¿WGH


cliquer sur:
©
To
us

/¶HQVHPEOHGHV¿FKLHUVREWHQXVVXLWHjO¶DFWLRQVXU &RPSLOHWR+(; HWVXU &RPSLOH


dr

to C):
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P

f- Transférer le programme vers le microcontrôleur. En fonction du programmateur


disponible, utiliser le logiciel de transfert adéquat.
g- Vérifier le fonctionnement sur une maquette préalablement préparée par l’en-
seignant, comportant essentiellement un moteur pas à pas, une interface de puis-
sance et une partie commande à base de microcontrôleur.

167
hapitre B1
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

h- Dans l’algorigramme précédent, changer la routine composant intitulée


(IncrementStep()) par celle intitulée (DecrementStep()). Lancer la simulation puis
conclure.
………………………………………………………………………………………………………………….

i- Dans la fenêtre Ext propreties du composant Stepper, puis dans la rubrique


(Drive Mode) changer (Full Step (2-2)) par (HalfStep). Lancer la simulation puis
conclure.
……………………………………………………………………………………………………………………

ACTIVITÉ N°8- c : reprendre l’activité 8-a avec les modifications suivantes :


a- Ajouter deux boutons poussoirs S1 et S2 et configurer leurs connexions respec-
©

tivement à RA1 et à RA2.


To
us
dr
oi
ELECTROTECHNIQUE

ts

se
rv
é

b- saisir l’algorigramme suivant :


s
au

BEGIN
décision
Appel de la routine comoposant
C

Stepper(0) If Sens2?
N

EnableMotor() décision
Yes
P

Boucle If Sens1? No Appel de la routine


While comoposant
1 Yes Stepper(0)
No Appel de la routine Decrementstep()
Sens horaire comoposant
A1 -›
Stepper(0) Pause
sens 1 Incrementstep()
Entrée 1s
A2 -› Pause
sens 2
1s

END

168
Manuel d’activités
MOTEUR PAS À PAS À AIMANT PERMANENT

c- Lancer la simulation, vérifier le fonctionnement et déduire le rôle des deux bou-


tons S1 et S2.
……………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………………

d- Compléter le tableau suivant:

Full Step/rev 12 24 36 48 60 100 200 400


Pas angulaire ... ... ... ... ... ... ... ...

ACTIVITÉ N°8- d:
©

a- reprendre l’activité 8-c et parametrer le composant Stepper comme suit :


- nombre de pas par tour (zone de saisie : Full steps /rev) : 4;
To

- moteur bipolaire (bouton radio : bipolar) ;


us

- pas entier (bouton radio : full step (2-2))


b- Lancer la simulation et cliquer sur le bouton S1, observer le fonctionnement
dr

et remplir le tableau suivant :


oi

Nombre de phases excitées à


ts

... Mode de fonctionnement ...


chaque pas

Sens de rotation ... Type de la commutation ...


se
rv
é

# N.B : Allouer une attention particulière aux changements des couleurs des
s

phases.
au
C
N
P

169
ELECTRONIQUE
P
N
C
au
é s
rv
se

ts
oi
dr
us
To
©
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

# ACTIVITÉ N°1: Fonctionnement d’un haut parleur 172

# ACTIVITÉ N°2: Un premier montage à base d’A.L.I. 173

# ACTIVITÉ N°3: Un deuxième montage à base d’A.L.I. 175

# ACTIVITÉ N°4: Un troisième montage à base d’A.L.I. 177

# ACTIVITÉ N°5: Un quatrième montage à base d’A.L.I. 179


©

# ACTIVITÉ N°6: Un cinquième montage à base d’A.L.I. 180


To
us

# ACTIVITÉ N°7: Banc de contrôle industriel (B.C.I) 181


dr
oi
ts

se
rv
é s
au
C
N
P
ELECTRONIQUE
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

ACTIVITÉ N°1: Fonctionnement d’un haut parleur

R2
1 K
1 8 NC
ve(t) R1 2 7 +12V 2
3 6
HP
-12V 4 μA 741
5

Fig. 1

1)- Sur une plaque d’essais, réaliser le montage de la figure 1.


©

2)- La bande des fréquences audibles s’étend de 20 Hz à 20 kHz


To

Ve(t) est une tension sinusoïdale de faible amplitude,


us

# Choisir pour ve(t) une fréquence appartenant à la bande audible;


# L’interrupteur K a deux positions:
dr

- En position 1 le haut parleur est alimenté directement avec la tension ve(t);


oi

 (QSRVLWLRQOHKDXWSDUOHXUHVWDOLPHQWpjWUDYHUVOHFLUFXLWȝ$
ts

# Manipuler l’interrupteur K et comparer les sons émis par le haut parleur dans les

deux positions;
En position 2 l’intensité du son est ………………………que l’intensité du son en
se

position1.
rv

# (QGpGXLUHODIRQFWLRQGXFLUFXLWFRPSRVpGHVpOpPHQWVȝ$5HW5
é

Le circuit réalise la fonction …………………………...........................……………………;


s
au

3)- Maintenir les mêmes valeurs de ve(t) que pour la question 2.


# Mettre les tensions +Vcc et – Vcc à zéro;
C

# Manipuler l’interrupteur K et comparer les sons émis par le haut parleur dans les
N
P

deux positions;
ELECTRONIQUE

En position 2 l’intensité du son est …………………………………………..


# En déduire le rôle de +Vcc et de –Vcc en plaçant les mots suivants à leur place
respective dans le texte suivant:
/¶DPSOL¿FDWLRQSRODULVDWLRQO¶pQHUJLHpOHFWULTXH

Sans les tensions +Vcc et –Vcc, le circuit ȝA741+R1+R2 ne peut pas


réaliser …………………… …de la tension ve(t). Le rôle de +Vcc et –Vcc est
G·DOLPHQWHUOHFLUFXLWĂ$55DYHF«««««««««««
&HWWHDOLPHQWDWLRQHVWDSSHOpH««««««««««««««««««««««««««

172
Manuel d’activités
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

ACTIVITÉ N°2: Un premier montage à base d’A.L.I.


+Vcc GND -Vcc

D
H
G

B
A
C
E
J

F
I
1

1
5

5
10

10
uA741
©

vs(t)
ve(t)
15

15
(Voie 2)
To
us

GND
Fig. 1
20

20
dr

ve(t)
oi

(Voie 1)
ts
25

25

se
30

30

Fig. 2
rv
é

1)- 5pVXOWDWVSUDWLTXHV
s

a- câbler le montage de la figure 2.


au

b- 5  RUDQJHRUDQJHURXJH 5  PDUURQQRLURUDQJH 


C

# 9H W HVWXQHWHQVLRQVLQXVRwGDOH5pJOHUVDYDOHXUPD[LPDOHj9
N

# 5pJOHU9FFj9HW±9FFj9
P

# Visualiser à l’aide de l’oscilloscope les oscillogrammes des deux tensions ve(t)


et vs(t).

c- 5HOHYHU OHV YDOHXUV PD[LPDOHV GHV GHX[ WHQVLRQV YH W  HW YV W  HW FDOFXOHU
O¶DPSOLILFDWLRQ$YGXPRQWDJH

Vemax= ……….…… Vsmax= …….. ……. Av= …………………..

d- Comparer, sur une période les signes des deux tensions ve(t) et vs(t).
La tension vs(t) est de signe ………………….à celui de la tension ve(t).

e- En déduire la fonction du montage.


………………………………………………………………….

173
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

2)- Justification théorique des résultats


2QVXSSRVHTXHO¶$/,XWLOLVpHVWLGpDO
a- À partir de la figure 2 compléter le schéma suivant:

R2
+Vcc
R1 -

Ve (t) +
-Vcc Vs (t)
©
To

Fig. 3
us
dr

b- En appliquant les lois de Kirchhoff, déterminer l’expression de Vs en fonction de


oi

9H5HW5
ts

……………………………………… …………………………………………..

……………………………………… …………………………………………..
se

……………………………………… …………………………………………..
……………………………………… …………………………………………..
rv

……………………………………… …………………………………………..
é s

Quelle est la fonction du montage? Comparer avec la question 1-e


au

……………………………………………………………………………………..
C

……………………………………………………………………………………..
N
P

c- (QGpGXLUHO¶H[SUHVVLRQGHO¶DPSOLILFDWLRQ$YHWODFDOFXOHU
ELECTRONIQUE

$Y ………………………………………………………..
………………………………………………………..
Comparer avec la question 1-c:

La valeur théorique de Av est ……................…………. la valeur calculée en 1-c.


Manuel d’activités
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

ACTIVITÉ N°3: Un deuxième montage à base d’A.L.I.


+Vcc GND -Vcc

D
H
G

B
A
C
E
J

F
I
1

1
5

5
10

10
uA741
©

vs(t)
ve(t)
15

15
(Voie 2)
To
us

GND
20

20
dr

ve(t)
oi

(Voie 1)
ts
25

25

se

Fig. 4
30

30
rv
é

1)- 5pVXOWDWVSUDWLTXHV
s

a- FkEOHUOHPRQWDJHGHODILJXUH
au

b- 5  RUDQJHRUDQJHURXJH 5  PDUURQQRLURUDQJH 


C

# 9H W HVWXQHWHQVLRQVLQXVRwGDOH5pJOHUVDYDOHXUPD[LPDOHj9
N

# 5pJOHU9FFj9HW±9FFj9
P

# Visualiser à l’aide de l’oscilloscope les oscillogrammes des deux tensions ve(t)


et vs(t).

c- 5HOHYHU OHV YDOHXUV PD[LPDOHV GHV GHX[ WHQVLRQV YH W  HW YV W  HW FDOFXOHU
O¶DPSOLILFDWLRQ$YGXPRQWDJH

Vemax= ……….…… Vsmax= …….. ……. Av= …………………..

d- Comparer, sur une période les signes des deux tensions ve(t) et vs(t).
La tension vs(t) est de signe ………………….à celui de la tension ve(t).

e- En déduire la fonction du montage.


………………………………………………………………….

175
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

2)- Justification théorique des résultats


2QVXSSRVHTXHO¶$/,XWLOLVpHVWLGpDO
a- ÀSDUWLUGHODILJXUHFRPSOpWHUOHVFKpPDVXLYDQW:

+Vcc Fig. 5
+

- -Vcc
Ve (t)
Vs (t)
R1 R2
©
To
us
dr

b- En appliquant les lois de Kirchhoff, déterminer l’expression de Vs en fonction de


oi

9H5HW5
ts

……………………………………… …………………………………………..

……………………………………… …………………………………………..
se

……………………………………… …………………………………………..
……………………………………… …………………………………………..
rv

……………………………………… …………………………………………..
é s

Quelle est la fonction du montage? Comparer avec la question 1-e


au

……………………………………………………………………………………..
C

……………………………………………………………………………………..
N
P

c- (QGpGXLUHO¶H[SUHVVLRQGHO¶DPSOLILFDWLRQ$YHWODFDOFXOHU
ELECTRONIQUE

$Y ………………………………………………………..
………………………………………………………..
Comparer avec la question 1-c:

La valeur théorique de Av est ……................…………. la valeur calculée en 1-c.

176
Manuel d’activités
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

ACTIVITÉ N°4: Un troisième montage à base d’A.L.I.


+Vcc GND -Vcc

D
H
G

B
A
C
E
J

F
I
1

1
5

5
10

10
©

uA741

vs(t)
To

ve(t)
15

15
(Voie 2)
us

GND
20

20
dr

ve(t)
oi

(Voie 1)
ts
25

25

se
30

30

Fig. 6
rv
é

1)- 5pVXOWDWVSUDWLTXH
s

a- câbler le montage de la figure 6.


au

b- 5  PDUURQQRLURUDQJH 5  PDUURQQRLURUDQJH 


C

# 9H W HVWXQHWHQVLRQVLQXVRwGDOH5pJOHUVDYDOHXUPD[LPDOHj9
N

# 5pJOHU9FFj9HW±9FFj9
P

# Visualiser à l’aide de l’oscilloscope les oscillogrammes des deux tensions ve(t)


et vs(t).

c- 5HOHYHU OHV YDOHXUV PD[LPDOHV GHV GHX[ WHQVLRQV YH W  HW YV W  HW FDOFXOHU
O¶DPSOLILFDWLRQ$YGXPRQWDJH

Vemax= ……….…… Vsmax= …….. ……. Av= …………………..

d- Sur une période comparer les signes les deux tensions ve(t) et vs(t).
Les tensions ve(t) et vs(t) sont de …………………..

e- En déduire la fonction du montage.


………………………………………………………………….

177
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

2)- Justification théorique des résultats


2QVXSSRVHTXHO¶$/,XWLOLVpHVWLGpDO
a- À partir de la figure 6, compléter le schéma de la figure 7:

R2
-
R1
+
Vs
Ve
©
To

Fig. 7
us

b- En appliquant les lois de Kirchhoff, déterminer l’expression de Vs en fonction de


dr

9H5HW5
oi

……………………………………… …………………………………………..
ts

……………………………………… …………………………………………..

……………………………………… …………………………………………..
se

……………………………………… …………………………………………..
……………………………………… …………………………………………..
rv
é

Quelle est la fonction du montage? Comparer avec la question 1-e


s

……………………………………………………………………………………..
au

……………………………………………………………………………………..
C

c- (QGpGXLUHO¶H[SUHVVLRQGHO¶DPSOLILFDWLRQ$YHWODFDOFXOHU
N
P

$Y ………………………………………………………..
ELECTRONIQUE

………………………………………………………..
Comparer avec la question 1-c:

La valeur théorique de Av est ……................…………. la valeur calculée en 1-c.

178
Manuel d’activités
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

ACTIVITÉ N°5: Un quatrième montage à base d’A.L.I.

1)- Schéma de montage


R
10KΩ
R
10KΩ
+12V
R -
10KΩ

V1=3V V2=2V
+
©

-12V Vs
To
us

Fig. 8
dr

Fig. 20
oi

2)- Simulation
ts

a- Saisir avec le logiciel approprié le schéma de la figure 8.


b- V1 et V2 sont des tensions continues. Simuler le fonctionnement du montage et


visualiser les courbes de V1(t), V2(t) et Vs(t).
se

c- 5HOHYHUODYDOHXUGH9s «««««
rv

d- Calculer – (V1 - V2  «««««


é

e- Comparer la valeur de Vs à – (V1- V2)


s

Vs est ……………………– (V1- V2)


au

En déduire la fonction du montage:


Le montage est un ………………………………………..................................………
C
N
P

3)- Justification des résultats


a- Exprimer Vs en fonction de V1 et V2:
…………………………………………… …………………………………….
…………………………………………… …………………………………….
…………………………………………… …………………………………….

b- Sachant que V1 9HW92 9FDOFXOHU9S :

VS = ………..........................................……………

c- Comparer avec la valeur de VS trouvée en 1-c:

Les deux valeurs sont…………......………………..

179
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

ACTIVITÉ N°6: Un cinquième montage à base d’A.L.I.

1)- .Schéma de montage


R
10KΩ +
R
10KΩ
-
V1 V2 Ve
R Vs
3V 2V
10KΩ
©

R 10KΩ
To
us

Fig. 9
dr

2)- Simulation
oi

a- Saisir avec le logiciel approprié le schéma de la figure 9.


ts

b- V1 et V2 sont des tensions continues. Simuler le fonctionnement du montage et


visualiser les courbes de V1(t), V2(t) et Vs(t).


c- 5HOHYHUODYDOHXUGH9s «««««
se

d- Calculer (V1 + V2  «««««


rv

e- Comparer la valeur de Vs à (V1+ V2)


é

Vs est ……………………(V1+ V2)


s

En déduire la fonction du montage:


au

Le montage est un …………………………..............................……………………


C

3)- Justification des résultats


N
P

a- Exprimer Vs en fonction de V1 et V2:


ELECTRONIQUE

…………………………………………… …………………………………….
…………………………………………… …………………………………….
…………………………………………… …………………………………….

b- Sachant que V1 9HW92 9FDOFXOHU9s:


Vs = ………..............................................

c- Comparer avec la valeur de Vs trouvée en 1-c:

Les deux valeurs sont…………………………..

180
Manuel d’activités
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

ACTIVITÉ N°7: Banc de contrôle industriel (B.C.I)


1)- %&,

©
To
us

2)- Carte de commande du moteur convoyeur à bande.


dr
oi
ts

12V

se

1/2 C.I.3 12V


rv
é

0-5V,0-10V
s

0-20mA
au

1-5V
4-20mA
C
N

12V
BC102L
P

Vs3
1/2 C.I.3

1-5V

Vref GAIN ADJUST


50K Multiturn BANC DE CONTRÔLE
+12V +12V
-
741 -
INDUSTRIEL
TP16
Vs1 741
Vp -12V C.I.2 Vs2
C.I.1
100K
Multiturn -12V

Start/stop Button Fig. 10

181
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

'DQVWRXWHODVXLWHRQVXSSRVHTXHO¶$/,HVWLGpDOHWTXH“9VDW|“9FF
5pSRQGUHDX[TXHVWLRQVVXLYDQWHVHQVHUpIpUDQWjOD¿JXUH

3)- Compléter le tableau suivant, à partir de la figure ci-dessus, en indiquant la


référence de chaque circuit:
&, &, &,
Référence ......... ......... .........

4)- '¶DSUqVOHVGRQQpHVFRQVWUXFWHXUHQILQGXFKDSLWUHFRPELHQG¶$/,FRPSRUWH
FKDFXQGHVFLUFXLWVȝ$HW/"
©

ȝ$ ………………………………… L272……………………………


To

5)- Compléter le tableau suivant en indiquant, pour chaque circuit, la valeur de +Vcc
us

et de -Vcc:
&, &, &,
dr
oi

+Vcc(V) ......... ......... .........


ts

-Vcc(V) ......... ......... .........



se

6)- 2QQRWH0OHPRQWDJHjEDVHGH&,0OHPRQWDJHjEDVHGH&,HW0OH
rv

PRQWDJHjEDVHGH&,D\DQWODVRUWLH9V
é s

a- Compléter le tableau suivant en indiquant, pour chaque montage, la valeur maxi-


au

male et la valeur minimale de la tension de sortie Vs:


C

M1 M2 M3
N

Vsmax(V) ......... ......... .........


P
ELECTRONIQUE

Vsmin(V) ......... ......... .........

b- Le potentiomètre multi tours de 50 K:*$,1$'-867HVWUpJOpSRXUDYRLUXQH


UpVLVWDQFH5S
Donner pour chaque montage la fonction, l’expression de la sortie en fonction de la
RXGHVHQWUpHVHWO¶DPSOL¿FDWLRQHQWHQVLRQ$Y
M1 M2 M3
Fonction ......... ......... .........

Vs ......... ......... .........

Av ......... ......... .........

182
Manuel d’activités
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

c- En déduire VsHQIRQFWLRQGH5S9SHW9UHI

………………………………………………………………….........…………………………………………

d- 9S 9HW9UHIYDULHHQWUHHW9

# Quelle est la valeur maximale de Vs1?


……………………………….............……………………….........…………………………………………
# 4XHOOHYDOHXUGRLWWRQFKRLVLUSRXU5SSRXUTXHODYDOHXUPD[LPDOHGH9s3 soit
égale à 5V?
………………………………………………………………….........…………………………………………
……………………………………………………………….........……………………………………………
©

7)- La figure 10 montre que le moteur du convoyeur à bande-belt conveyor


To

PRWRU HVW DOLPHQWp DYHF &, 'DQV OH FDV R FH FLUFXLW LQWpJUp HVW JULOOp RQ
us

VRXKDLWHYpULILHUV¶LOHVWSRVVLEOHGHOHUHPSODFHUDYHFOHFLUFXLW/0/HVGRQ-
nées constructeurs relatives aux circuits utilisés dans les pages suivantes.
dr
oi

a- 3RXUOHVFLUFXLWV/HW/0GpWHUPLQHU
ts

# /HQRPEUHG¶$/,
# Le courant maximal délivré;

# Le nombre de broches.
se
rv

Courant maximal Nombre de


é

Nombre d’A.L.I.
s

délivré broches
au

L272 ......... ......... .........


C

LM2904 ......... ......... .........


N
P

b- &RQFOXUHVXUODSRVVLELOLWpGHUHPSODFHUOH/SDUOH/0

……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………

183
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

RÉFÉRENCES CONSTRUCTEURS

ȝ$
DESCRIPTION
7KH8$LVDKLJKSHUIRUPDQFHPRQROLWKLFRSHUDWLRQDODPSOL¿HUFRQVWUXFWHGRQD
VLQJOHVLOLFRQFKLS,WLVLQWHQGHGIRUDZLGHUDQJHRIDQDORJDSSOLFDWLRQV
‡6XPPLQJDPSOL¿HU
‡9ROWDJHIROORZHU
©

‡,QWHJUDWRU
‡$FWLYH¿OWHU
To

‡)XQFWLRQJHQHUDWRU
us

PIN CONNECTIONS (top view)


dr

1- Offset null 1
oi

1 2- Inverting input
ts

8
3- Non-inverting input
2 7 4- Vcc-

5- Offset null 2
se

3 6 6- Output
rv

4 5 7- Vcc+
μA 741
é

8- N.C.
s
au

ABSOLUTE MAXIMUM RATINGS


C

Symbol Parameter UA741M-A UA741I UA741C-E Unit


N

Vcc Supply Voltage “ “ “ V


P
ELECTRONIQUE

Vid 'LIIHUHQWLDO,QSXW9ROWDJH “ “ “ V


Output Short-circuit Duration ,QILQLWH
Ptot 3RZHU'LVVLSDWLRQ 500 500 500 mW
2SHUDWLQJ)UHH$LU WR
7RSHU -55 to +125 0 to +70 °C
7HPSHUDWXUH5DQJH +105

ELECTRICAL CHARACTERISTICS
9&& “97DPE R& XQOHVVRWKHUZLVHVSHFL¿HG
Symbol Parameter Min. Typ. Max. Unit
,RV Output Short-circuit Current 10 35 P$
5L ,QSXW5HVLVWDQFH 0.3 2 M:


Manuel d’activités
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

RÉFÉRENCES CONSTRUCTEURS

L272
DUAL POWER OPERATIONAL AMPLIFIERS

‡ 287387&855(1772$
‡ 23(5$7(6$7/2:92/7$*(6
‡ 6,1*/(2563/,76833/<
©

‡ *5281'&203$7,%/(,13876
‡ /2:6$785$7,2192/7$*( Powerdip
To

(8 + 8)
‡ 7+(50$/6+87'2:1
us

Minidip
dr

SO16 (Narrow)
oi

ORDERING NUMBERS: L272 (Powerdip)


ts

L272M (Minidip)
L272D (SO16 Narrow)

DESCRIPTION
7KH/LVDPRQROLWKLFLQWHJUDWHGFLUFXLWVLQ3RZHUGLS0LQLGLSDQG62SDFNDJHV
se

LQWHQGHG IRU XVH DV SRZHU RSHUDWLRQDO DPSOL¿HUV LQ D ZLGH UDQJH RI DSSOLFDWLRQV
rv

,QFOXGLQJVHUYRDPSOL¿HUVDQGSRZHUVXSSOLHV&RPSDFWVGLVF9&5HWF
é s

L272 L272D L272M


au

+Vs +Vs +Vs


2 4 2
C
N
P

8 - 14 - 8 -
1 3 1
7 + 13 + 7 +

6 + 12 + 6 +
3 5 3
5 - 11 - 5 -

S-5906M 4,9- 16 S-10678


6 S-5929
4

ABSOLUTE MAXIMUM RATINGS


Symbol Parameter Value Unit
Vs Supply Voltage 28 V
Vi 'LIIHUHQWLDO,QSXW9ROWDJH “9V
,R DC Output Current 1 $

185
hapitre C1
LES AMPLIFICATEURS LINÉAIRES INTÉGRÉS

RÉFÉRENCES CONSTRUCTEURS

LM2904
LOW POWER DUAL OPERATIONAL AMPLIFIERS
DESCRIPTION
7KLV FLUFXLW FRQVLVWV RI WZR LQGHSHQGHQW
high gain, internally frequency compensated
ZKLFK ZHUH GHVLJQHG VSHFL¿FDOO\ IRU
©

DXWRPRWLYHDQGLQGXVWULDOFRQWUROV\VWHP,W N D
RSHUDWHVIURPDVLQJOHSRZHUVXSSO\RYHUD
To

DIP8 SO-8
ZLGHUDQJHRIYROWDJHV (Plastic package) (Plastic micropackage
us

$SSOLFDWLRQ DUHDV LQFOXGH WUDQVGXFHU


DPSOL¿HUV GF JDLQ EORFNV DQG DOO WKH
dr

FRQYHQWLRQDO RSDPS FLUFXLWV ZKLFK QRZ


oi

can be more easily implemented in single P


ts

SRZHUVXSSO\V\VWHPV)RUH[DPSOHWKHVH TSSOP8
(Thin shrink small outline package)

FLUFXLWVFDQEHGLUHFWO\VXSSOLHGZLWKRIIWKH
VWDQGDUG  9 ZKLFK LV XVHG LQ ORJLF V\VWHPV DQG ZLOO HDVLO\ SURYLGH WKH UHTXLUHG
se

LQWHUIDFHHOHFWURQLFVZLWKRXWUHTXLULQJDQ\DGGLWLRQDOSRZHUVXSSO\
rv
é

PIN CONNECTIONS (top view)


s
au

1 - Output 1
2 - Inverting input 1
C

3 - Non -inverting input 1


4 - VCC -
N

5 - Non -inverting input 2


P
ELECTRONIQUE

6 - Inverting input 2
7 - Output 2
LM 2904
8 - VCC+

ABSOLUTE MAXIMUM RATINGS


Symbol Parameter Value Unit
Vs Supply Voltage +32 V
Vid 'LIIHUHQWLDO,QSXW9ROWDJH +32
,R DC Output Current (see note)  P$

1RWH 7KH PD[LPXP RXWSXW FXUUHQW LV DSSUR[LPDWLYHO\  P$ LQGHSHQGHQW RI WKH
magnitude of VCC. Destructive dissipation can result from simultaneous short-circuits
RQDOODPSOL¿HUV

186
P
N
C
au
é s
rv
se

ts
oi
dr
us
To
©
hapitre

BIBLIOGRAPHIE
# &LUFXLWVORJLTXHVHWVpTXHQWLHOV0+LFKHP7UDEHOVL

# /HVDXWRPDWLVPHVORJLTXHVVpTXHQWLHOV6&0&/$85*($8

# Manuel de cours, 3ème DQQpH GH O¶HQVHLJQHPHQW VHFRQGDLUH &HQWUH 1DWLRQDO

Pédagogique

# Manuel d’activités, 3èmeDQQpHGHO¶HQVHLJQHPHQWVHFRQGDLUH&HQWUH1DWLRQDO


©

Pédagogique
To
us

# /¶pOHFWURQLTXHVHWVHVIRQFWLRQV3LHUUH6$/(77($QGUp%,$1&,(7723LHUUH
dr

%2<('(/$*5$9(
oi
ts

# /(*5$)&(7*URXSHGHUpGDFWLRQ DSSHOp*: $)&(7$'(3$


# 0(027(&+&ODXGH%DUOLHU5%285*(2,65&2*1(7(/('8&$/,95(
se
rv

# (OHFWULFLWpFROOHFWLRQ-HDQ1,$5'01,$5'31,$5'-1,$5'-&/$8'(
é s

*$//2,6*8<6$9(/06<%,/(16.<
au

# 0(027(&+(O(&7521,48(&20326$176èmepGLWLRQ*&+(9$/,(5
C
N
P

-&&+$9($8%&+(9$/,(5(/('8&$/,95(

# /HV DFWLYLWpV GH PDLQWHQDQFH 3 '(1,6 ' 085$,/ $ %,$1&,(772 3

%2<('((/$*5$9(

# (OHFWURQLTXH'812'6pULHFRHXUG¶DFLHUDQFLHQpOqYHGHO¶(16(7

1. les composants discrets non linéaires,

 DPSOL¿FDWLRQEDVVHIUpTXHQFH

 DPSOL¿FDWLRQKDXWHIUpTXHQFH
Manuel d’activités

WEBOGRAPHIE
# KWWSZZZFRXUVSRO\PWOFDHOH

# ZZZJHFLIQHW

# KWWSZZZDFRUOHDQVWRXUVIU

# KWWSZZZDXUHOQHWHOHFFRGHVBEDUUHVSKSIU
©

# KWWSZZZSUHPLXPRUDQJHFRPGDQLHOUREHUW
To

# http://sitelec.org/index.php
us

# http://automafip.e-monsite.com/pages/cours/logique-sequentielle/logique-se-
dr
oi

quentielle-1-la-modelisation-des-systemes-sequentiels.html
ts

# KWWSGHVYLJQHRUJFRXUV16<ELEOLR0RGHOLVDWLRQB6\VB6HTXHQWLHOB
se

WKUHDGV/LQX[0DJB1PDLBSGI
rv
é

# http://fritzing.org/
s
au

# KWWSIUZLNLSHGLDRUJZLNL*UDIFHW
C

# KWWSZZZIDEULFDQWYHULQVFRP
N
P

# KWWSJHHDRUJSDJHVSHUVRRUDQJHIU31(80'LVWULEXWHXUVKWP

# KWWSZZZDOOGDWDVKHHWFRP
P
N
C
au
é s
rv
se

ts
oi
dr
us
To
©
P
N
C
au
é s
rv
se

ts
oi
dr
us
To
©
P
N
C
au
é s
rv
se

ts
oi
dr
us
To
©

Vous aimerez peut-être aussi