Vous êtes sur la page 1sur 36

La conduite défensive

OULMI RIAD/ R.HSE


Sommaire
I. Introduction.

II. Objectifs de la formation.

III. Les causes d’un accident de circulation.

IV. Comment conduire en sécurité.

V. Les principes de la conduite défensive.

VI. La conduite au mois de ramadan.

VII. Message de la direction à tous ses employés.


I. Introduction
En Algérie, les statistiques démontrent que 40.000 à 50.000
accidents de circulation sont enregistrés chaque année causant
entre 4.000 et 5.000 décès et plus de 60.000 blessés.
Cela est dû aux :
1. Mauvais état des routes;
2. Mauvais état du véhicule;
3. Mauvaises conditions climatiques;
4. Facteurs humains (Comportement dangereux).
90% des accidents de circulation sont dus au comportement
humain.
II. Objectifs de la formation

Le but de cette présentation est de :

 Réduire la probabilité d’accidents de


circulation.

 Sensibiliser et influencer nos conducteurs


à changer positivement leur comportement
et leur attitude au volant.
 Inculquer à nos conducteurs la notion
de responsabilité au volant afin qu’ils
pratiquent une conduite plus sure et
moins stressante.

 Inculquer à nos conducteurs la notion


de responsabilité de protection de
l’environnement.
III. Les causes d’un accident de circulation
1. Excès de vitesse.
2. Manger ou boire au volant.
3. Ne pas céder les priorités, passage et STOP.
4. Lire ou consulter une carte tout en conduisant.
5. Faire des dépassements dangereux, se faufiler entre
les véhicules.
6. Ignorer la distance de sécurité.
7. Négliger la ceinture de sécurité.
8. Ne pas utiliser les clignotants.
9. Utiliser le téléphone mobile.

10. Stress et fatigue accentués.

11. Agressivité envers les autres conducteurs.

12. Réaction hostile vis-à-vis des actions des


autres (Comportement égoïste ou impoli).

13. Conduire en état d’ivresse.


IV. Comment conduire en sécurité
Une conduite défensive Signifie :
 Eviter de commettre soi-même des erreurs.
 Tenir compte des erreurs des autres.
 Tenir compte des circonstances de conduite défavorables.
Conduire :
 Avec responsabilité.
 Avec concentration totale.
 D’anticipation.
 Avec politesse et non pas agressivement.
V. Les principes de la conduite défensive
La conduite défensive est basée sur les principes suivants :
1. La Responsabilité.
2. Le Port de la ceinture de sécurité.
3. Le Respect de la limite de vitesse.
4. Le Maintien de la distance de sécurité entre
véhicules.
5. La visibilité dans la conduite.
6. L’entretien régulier de véhicule.
1. La Responsabilité
Le conducteur doit prendre conscience des aspects suivants :
 Inspecter quotidiennement le véhicule (Leger et Lourd).
 Rapporter, immédiatement, tout défaut constaté.
 Maintenir toujours le véhicule propre (vitres, par brise…etc).
 Faire une pré - vérification avant de prendre la route (carburant,
pression des pneus, lubrifiants, freinage…etc).
 Aviser le responsable de parc de votre destination et respecter le
chemin de trajet.
 S’assurer des documents de conduite requis par la réglementation
avant le démarrage.
 S’assurer que tous les passagers ont bouclé leur ceinture de sécurité
avant de démarrer.
 Sécurisez les bagages ou les charges transportées.
 Éviter de boire, manger, fumer ou utiliser le téléphone à l’intérieur
du véhicule durant la conduite.
 Programmer les déplacements suffisamment à l’avance afin d’éviter
de rouler plus vite pour être à l’heure.
 Respecter le code de la route (les priorités, signalisation).
 Tenir compte des erreurs des autres (infractions).
 S’arrêter et se reposer chaque 200 Km de trajet ou 02h de temps.
 Garder la distance de sécurité.
 Etre accompagné est préférable pour les longs trajets.
2. La ceinture de sécurité
 Mettez votre ceinture de sécurité avant de
sortir du garage ou de l’arrêt de
stationnement.
 Obliger tous les passagers de porter la ceinture
de sécurité car c’est elle qui vous maintient en
vie.
 Porter et bien ajuster le plus bas possible
sur les hanches la ceinture sous-abdominale.
 Mettre votre enfant sur le siège bébé si il ne
dépasse passe les 5 ans.
 Vérifier l’état des ceintures de sécurité
régulièrement.
Bon pour savoir :
Les muscles des bras ne peuvent pas résister à la force d’un choc
contre un obstacle qui pèse 25 Kg à une vitesse supérieure ou
égale 50 Km/h, en revanche la ceinture de sécurité est conçue
pour résister ou arrêter une force de 2.5 à 3 tonnes;
3. Le Respect de la vitesse
 Ne jamais conduire à une grande vitesse si :

1. L’état de la route est dégradée.

2. Conditions climatiques difficiles


(vent de sable, forte pluie…etc).

3. Nous portons des bagages et des charges.


4. Nous ne connaissons pas bien le chemin de trajet.

5. Nous conduisons la nuit.

 Respecter la vitesse indiquée dans la signalisation.

 Réduire la vitesse dans les descentes.

 Réduire la vitesse si nous constatons des feux


de détresse allumés.
Bon pour savoir :
• Le respect de la vitesse favorise la sécurité routière, car il y aura
moins d’accidents.
• Le respect de la vitesse favorise la fluidité du trafic routier (les
accidents de la route provoquent les embouteillages).
• Avec le respect de la vitesse on pollue moins, la consommation
d’énergie fossile (essence, gasoil, GPL) se réduit avec la réduction
de la vitesse.
4. Le Maintien de la distance de sécurité entre véhicules
La distance de freinage : C’est la distance parcourue à partir du moment
de freinage jusqu’à l’arrêt complet du véhicule.
Le temps de réaction : C’est le temps nécessaire pour percevoir un
événement imprévu, enregistrer les informations et réagir en
conséquence.
Distance pendant le temps de réaction = (Vitesse/10) x 3
La distance d’arrêt total : C’est la distance parcourue depuis le moment
qu’on perçoit la nécessité de freiner et le moment ou le véhicule
s’arrête.
Distance d’arrêt total = distance parcourue pendant le temps de réaction +
distance de freinage.
La distance de sécurité : C’est l’espace entre deux véhicules pour réagir
à temps en cas d’événement imprévu.
A. Le calcul de la distance de freinage :
I. Sol sec :
(Vitesse/10) x (Vitesse/10)
Distance de freinage =
2
Exemple 01 :
Calcul de distance de freinage d’une voiture qui roule à une vitesse de
60 Km/h
À savoir que 1 km  1000 m et 1 heure  3600 S
Donc Vitesse (m/s) = (60 x 1000 / 3600) = 16,6 m/s

(16,6/10) x (16,6/10)
Distance de freinage = = 1,37 m
2
Exemple 02 :
Calcul de distance de freinage d’une voiture qui roule à une vitesse de
85 Km/h
Donc Vitesse (m/s) = (85 x 1000 / 3600) = 23,6 m/s

(23,6/10) x (23,6/10)
Distance de freinage = = 2,78 m
2

2,78 – 1,37 = 1,47 m


II. Sol mouillé :
Distance de freinage = (Vitesse/10) x (Vitesse/10)
Exemple 01 : Calcul de distance de freinage d’une voiture qui roule
à une vitesse de 60 Km/h.
Donc Vitesse (m/s) = (60 x 1000 / 3600) = 1,66 m/s.
Distance de freinage = (16,6/10) x (16,6/10) = 2,75 m

Exemple 02 : Calcul de distance de freinage d’une voiture qui roule


à une vitesse de 85 Km/h.
Donc Vitesse (m/s) = (85 x 1000 / 3600) = 23,6 m/s.
Distance de freinage = (23,6/10) x (23,6/10) = 5,56 m

5,56 – 2,75 = 2,81 m


B. Calcul de la distance de sécurité :
I. Sol Sec :
La distance de sécurité = Vitesse/2.
Exemple 01 :
Calcul de distance de freinage d’une voiture qui roule à une vitesse de
60 Km/h = 16,6 m/s.
La distance de sécurité = 16,6/2 = 8,3 m.
Exemple 02 :
Calcul de distance de freinage d’une voiture qui roule à une vitesse de
85 Km/h = 23,6 m/s.
La distance de sécurité = 23,6/2 = 11,8 m.
II. Sol mouillé :
La distance de sécurité = Vitesse
Exemple 01 :
Calcul de distance de freinage d’une voiture qui roule à une vitesse de
60 Km/h = 16,6 m/s.
La distance de sécurité = 16,6 m
Exemple 02 :
Calcul de distance de freinage d’une voiture qui roule à une vitesse de
85 Km/h = 23,6 m/s.
La distance de sécurité = 23,6 m

Exemple 01 : 16,6 (sol mouillé) – 8,3 (sol sec) = 8,3 m


Exemple 02 : 23,6 (sol mouillé) – 11,8 (sol sec) = 11,8 m
Bon à savoir :
La distance de sécurité dans le sol mouillé est toujours
le double de La distance de sécurité dans le sol sec.
La distance de sécurité doit s’approcher de la distance
d’arrêt dans le cas des intempéries.
5. La visibilité dans la conduite :
Plus nous avançons vite plus notre champ de vision se rétrécit.
Evitez d’encombrer votre champ de vision devant
comme derrière avec des gadgets inutiles.
Les principes de la vision lors de la conduite :
 Vision large : une vision aussi périphérique et large que centrale.

 Vision de loin : un regard devant d’au moins 5 secondes.


Ce qui signifie :
A 50 km/h  5 secondes = 70m
A 90 km/h  5 secondes = 125m
A 120 km/h  5 secondes = 167m

 Vision autour de soi : en utilisant les rétroviseurs et en tournant


la tête.
6. L’entretien régulier de véhicule
Un véhicule bien entretenu permet de limiter l’occurrence des pannes
et d’accidents, car il réagit mieux dans les situations dangereuses.
Eclairage
Les feux :
 Contrôler le fonctionnement des feux
d’éclairage et périodiquement.
 Contrôler quotidiennement le fonctionnement
des clignotants (avant, arrière) et feux stop.
 Remplacer les ampoules défectueuses.
 Prévoir une boite d’ampoules de rechange
à bord de véhicule.
 Nettoyer régulièrement la surface des feux.
Visibilité
Essuie-glaces :
 Vérifier régulièrement le niveau de liquide
des lave-glaces.
 Utiliser des liquides de lave-glaces évitant le
gel en période d’hiver.
 Contrôler périodiquement l’état des essuie-glaces.
 Remplacer les balais des essuie-glaces dès qu’ils
commencent à laisser des traces sur le pare-brise.
Pare-brise et vitres :
 Vérifier si le pare-brise ne présente pas des éclats.
 Nettoyer les vitres et dégraisser le pare-brise.
Système pneumatique
La pression :
 Vérifier régulièrement la pression des quatre roues.
 Vérifier régulièrement l’état des valves .
 La vérification et la correction doivent se faire
lorsque les pneus sont froids.
Les pneus :
 Vérifier régulièrement si la bonde de roulement
des pneus présentent des coupures ou déchirures.
 Vérifier régulièrement l’usure du flanc des pneus.
 Prévoir des clés appropriées, pour remplacer
les roues crevées, à bord de véhicule.
Carrosserie :
 Vérifier régulièrement si la carrosserie ne présente pas des
déformations ou des rayures superficielles.
 Réparer les rayures pour éviter la corrosion de la carrosserie.

Batterie :
 Vérifier la batterie et la changer si elle montre des signes
de faiblesse avant l'hiver.
Autres vérifications :
 Nettoyer la voiture, la carrosserie, les tapis de sol, sièges,
dépoussiérer la planche de bord.
 Vérifier régulièrement les niveaux des liquides de lubrification
et de refroidissement lorsque le moteur est froid.
VI. La conduite au mois de ramadan
1. Statistiques
Le dernier bilan livré par la protection civile sur la période du 18 au 21
juillet 2013, dénombre 27 accidents, de la route, mortels qui se sont
soldés par le décès de 24 personnes et des blessures à 62 autres à
travers le pays.
De son coté, la gendarmerie nationale avance un bilan d’une moyenne
de 11 morts par jour depuis le début du Ramadan, dont 345 morts et
4493 autres blessées dans 2 428 accidents de la route enregistrés
depuis le début du mois de Ramadan le 10 juillet 2013.
801 accidents (33% des accidents) se sont produits entre 18h et 00h.
Des statistiques catastrophiques qui risquent d’être revues à la hausse
en cette période de Ramadan où les accidents de la route sont encore
plus nombreux qu'en temps normal.
2. Les principales causes
Les facteurs de risques sont démultipliés en raison :
1. Changement du rythme de vie pendant le mois de Ramadan.
2. Manque de sommeil et manque de contrôle de soi du conducteur.
Durant la journée, les piétons et les automobilistes ressentent un fort
besoin de dormir car ils veillent jusqu’à une heure très tard de la nuit et
en fin de journée, ils sont pressés de rentrer chez eux ». Ce moment de la
journée est le plus dangereux pour qui s'aventure sur les routes.
3. Variations saisonnières de l’environnement (Température très élevée,
journée longue…).
4. Variations du trafic (moins de trafic les weekend que les jours de semaine).
5. Envie de fumer et boire un café engendre le stresse et le manque
d’humour.
Comment se prévenir contre ces accidents
Afin d’éviter la survenu des accidents au mois de Ramadan vous devez :
1. Obtenir suffisamment de sommeil.
2. Eviter de conduire en état fatigué.
3. Planifier des poses repos pendant le trajet.
4. Mieux d’être accompagné (ayant un permis de conduire) que de
voyager seul.
5. Planifier les trajets très tôt le matin.
6. Suivre les consignes de sécurité fournit par le formateur lors des
premiers cours (distance de sécurité, Port de ceinture de sécurité,
limite de vitesse…etc).
7. Éviter les voyages inutiles.
VII. Message de la direction à tous ses employés

 Les conducteurs et les passagers doivent mettre


leur ceinture de sécurité en tout temps et quelque
que soit la vitesse de conduite et la distance à
parcourir.

 L’excès de vitesse est inacceptable et aucune


excuse n’est tolérée.
 Aucune personne n’est autorisée à
conduire sous l’effet de drogue, d’alcool
et de la fatigue.

 Tous les véhicules doivent être garés aux


aires prévues à cet effet, sécurisés et mis en
position de départ.
 Respecter la distance de sécurité.

 Avoir une vision large et utiliser les


rétroviseurs avant d’engager une manœuvre.

 L’entreprise procédera au sanction en cas


d’entrave des consignes de sécurité.
Merci et à bientôt

Vous aimerez peut-être aussi