Vous êtes sur la page 1sur 7

PRE-TEST IFADEM-PAPDES FORMATION

DES DIRECTEURS D’ÉCOLES PRIMAIRES


(DEP)
*Obligatoire

INFORMATIONS SUR L’APPRENANT

N° Matricule de l'apprenant instituteur

Votre réponse

Nom et prénom(s) de l'apprenant instituteur *

Votre réponse
DRENETFP *

Sélectionner

Sélectionner

GENRE *

Feminin

Masculin

Emploi actuel *

IO (Instituteur Ordinaire)

IA (Instituteur Adjoint)

IC (Instituteur Contractuel)

Date de l'administration du TEST *

Date

jj/mm/aaaa

QUESTIONS - LIVRET 1
THÈME 1 : AGIR SELON LES VALEURS PROFESSIONNELLES * 6 points

Vrai Faux

Les valeurs inscrites dans la


devise de la Côte d’Ivoire
sont : Union-Égalité-Travail.

Un directeur d’école primaire


ne doit pas partager les
valeurs, l’éthique et la
déontologie du métier
d’instituteur avec ses
collaborateurs.

L’instituteur fait partie de la


chaîne de la hiérarchie de
l’école primaire

Pour faire partager les


valeurs, l’éthique et la
déontologie le directeur
d’école primaire doit :
travailler avec ses adjoints,
faciliter la vie et le travail des
élèves à l’école, associer les
parents à la vie de l’école,
impliquer les partenaires
dans la vie de l’école.

La bonne appropriation de
l’éthique et de la déontologie
ne se mesurent pas dans le
comportement du directeur
d’école primaire.

Le directeur d’école primaire


doit permanemment
renforcer ses capacités au
niveau de la gestion l’école
au niveau des postures a
adoptées vis-à-vis des
différents acteurs de
l’éducation.
THÈME 2 : ACCOMPAGNER EFFICACEMENT LES ENSEIGNANTS DANS LES 6 points

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES *

Vrai Faux

Dans son rôle d’encadreur


pédagogique, le directeur
d’école primaire ne doit pas
contrôler la conformité des
actes et des comportements
de ses collaborateurs avec
ce qui est attendu.

Le directeur d’école primaire


dans son rôle
d’accompagnateur doit
encourager ses
collaborateurs et les soutenir
dans leur réflexion
personnelle et leur
développement
professionnel de même que
suivre le parcours de chaque
élève

L’analyse des résultats des


évaluations (devoirs
journaliers de classe-
compositions mensuelles-
compositions nationales-
examen blanc) est un outil de
pilotage pour le directeur
d’école primaire.

Le directeur d’école primaire


doit encourager ses
collaborateurs à la pratique
d’une pédagogie qui facilite
les apprentissages et
améliore le rendement des
élèves.

Le directeur d’école primaire


doit proscrire la consultation
de ressources numériques
(l’internet) pour l’élaboration
des fiches pratiques.

Le Directeur doit impulser la


pédagogie inclusive dans son
école.
THÈME 3 : AMENER LES ENSEIGNANTS À CONDUIRE EFFICACEMENT LES 6 points

ACTIVITÉS DE VIE SCOLAIRE *

Vrai Faux

Le directeur d’école primaire


est le premier animateur des
activités socio-éducatives de
son école.

Les activités de vie scolaire


qu’un directeur d’école
primaire peut coordonner
sont : les activités scolaires,
les activités parascolaires,
les activités périscolaires, les
activités extrascolaires.

Les activités de vie scolaire


n’ont aucun lien avec la
future insertion sociale et
citoyenne des élèves.

Le directeur d’école primaire


doit favoriser l’éducation à
l’entreprenariat qui est pour
les élèves un moyen de
réinvestissement des acquis
des disciplines.

La coopérative, les clubs et


les associations sportives
scolaires ne sont pas pour le
directeur d’école primaire et
ses collaborateurs des
structures d’animation de la
vie scolaire

Le COGES participent
indirectement aux activités
de vie scolaire.

QUESTIONS - LIVRET 2
THÈME 1 : MANAGER EFFICACEMENT L’ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE * 6 points

Vrai Faux

Une des finalités du projet


d’école est de répondre aux
difficultés que rencontrent
certains élèves dans leurs
apprentissages.

Pour élaborer un projet


d’école, le directeur et ses
adjoints doivent : faire un
diagnostic, concevoir une
matrice d’actions, mettre en
œuvre le projet puis faire le
suivi et l’évaluation du projet.

C’est le conseiller
pédagogique et non le
directeur qui est le premier
responsable de l’équipe
pédagogique d’une école
primaire.

Le directeur d’école primaire


doit éviter la délégation de
tâches à ses collaborateurs.

L’équipe éducative est une


instance composée d’un
directeur d’école primaire,
d’un enseignant et de parents
d’élève lorsque survient une
difficulté importante dans le
parcours d’un élève

L’équipe éducative se réunit à


l’initiative des parents d’un
élève en difficulté
d’apprentissage.
THÈME 2 : AMÉLIORER LA COLLABORATION ENTRE LES MEMBRES DE LA 6 points

COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE *

Vrai Faux

Un partenariat fonctionne
bien si : les partenaires ont
un objectif et un intérêt
communs, les partenaires
sont autonomes, chacun des
partenaires agit selon ses
missions et les partenaires
mettent en commun leurs
expériences et leurs
compétences.

Le directeur d’école doit


distinguer les partenaires
institutionnels des autres
partenariats.

Le Comité de gestion des


établissements scolaires
(COGES) ne fait pas partie du
partenariat institutionnel.

Sont classés autres


partenaires : Les
organisations non
gouvernementales (ONG), les
entreprises privées
nationales ou internationales,
les mutuelles de
développement, les
associations de jeunes, les
associations des femmes,
les groupements menant des
activités génératrices de
revenus…

Il peut exister une


collaboration entre l’équipe
pédagogique et la
communauté.

Pour une bonne collaboration


entre l’école et la
communauté, un plan de
communication n’est pas
indispensable.