Vous êtes sur la page 1sur 2

MODE DE VIE FORMATION ACTIVITÉ ACTIVITÉ

Plus souvent responsables de familles monoparentales Des écarts de diplômes en faveur des femmes très marqués De plus en plus de femmes chefs d’entreprise Les métiers au féminin
Les femmes vivent moins souvent seules, mais elles sont plus nombreuses à Les femmes sont plus nombreuses à obtenir un diplôme, ce constat se vérifie Le nombre d’entreprises gérées par des femmes et la part des femmes chefs Les femmes sont majoritaires dans les emplois de service, commerce, santé
assumer des enfants (famille monoparentale). Elles sont aussi plus présentes entre 15 et 59 ans, la tendance est inversée chez les plus âgés. Plus spécifi- d’entreprise évolue par rapport à 2012, passant de 41 % à 42 %, soit 2 700 et enseignement et davantage présentes sur des métiers traditionnellement
dans les familles élargies. quement, pour les classes d’âges les plus jeunes, la part de femmes ayant entreprises supplémentaires. Activités des ménages, santé et action sociale, masculins : les fonctions d’encadrement et de direction, en particulier, se
obtenu un diplôme universitaire est plus importante que celle des hommes. hôtellerie et restauration, industrie manufacturière et services collectifs et féminisent de plus en plus.
Type de ménage Hommes Femmes personnels sont les secteurs où les femmes sont les plus présentes.
15 à 19 ans 20 à 39 ans 40 à 59 ans 60 ans et plus Personnels des services directs aux particuliers 74,0 %
Personne seule 8,4 % 6,0 % Employés de commerce 67,9 %
Groupe de personnes seules 3,3 % 2,5 % F H F H F H F H Activités des ménages 4 172 64,3 %
Aucun diplôme 18,2 % 27,1 % 18,6 % 28,8 % 28,5 % 36,8 % 49,4 % 47,3 % Santé humaine et action sociale 1 067 57,2 % Employés administratifs d'entreprise 67,1 %
Famille monoparentale 2,3 % 5,2 %
CEP 1,6 % 2,8 % 2,9 % 4,1 % 14,6 % 12,6 % 20,4 % 15,7 % Hébergement et restauration 1 010 53,4 % Profess. intermédiaires de l'enseignt, de la santé, de la fonct. publique et assimilés 63,8 %
Couple sans enfant 15,8 % 14,6 %
BEPC 52,1 % 45,8 % 12,6 % 11,5 % 9,9 % 7,2 % 8,8 % 7,1 % Autres activités de services 1 265 52,3 % Professions intermédiaires administratives et commerciales des entreprises 52,0 %
Couple avec enfant 33,4 % 30,9 %
CAP-BEP 8,2 % 9,7 % 17,1 % 20,1 % 16,2 % 16,5 % 7,8 % 9,9 % Industrie manufacturière 1 172 51,2 % Cadres de la fonction publique, professions intellectuelles et artistiques 49,8 %
Famille élargie 36,8 % 40,7 %
Baccalauréat 18,9 % 14,0 % 28,6 % 22,1 % 14,0 % 10,8 % 6,0 % 7,1 % Enseignement 937 48,5 % Employés de la fonction publique 46,4 %
Total 100,0 % 100,0 %
1er cycle universitaire 0,9 % 0,6 % 15,5 % 10,2 % 12,3 % 10,8 % 5,4 % 7,1 % Activités immobilières 1 824 45,0 % Commerçants et assimilés 42,0 %
Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017) 2e ou 3e cycle universitaire 0,1 % 0,0 % 4,7 % 3,2 % 4,5 % 5,3 % 2,2 % 5,8 % Cadres d'entreprise 36,4 %
Activités de services administratifs et de soutien 942 44,7 %
Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017) Activités financières et d'assurance 33 42,9 % Artisans 35,9 %
La vie à deux mais pas seulement dans le mariage Effectifs présents au bac en 2007 et 2017
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles 1 781 41,6 % Professions libérales et assimilés 34,8 %
Activités spécialisées, scientifiques et techniques 544 33,9 % Chefs d'entreprise de 10 salariés ou plus 33,4 %
Les femmes les plus jeunes privilégient le concubinage au mariage, en 800 Ouvriers non qualifiés 31,2 %
Industries extractives 6 33,3 %
moyenne 46 % des femmes de 15 ans et plus en couple sont en concubinage. 700 Ouvriers agricoles 24,4 %
Arts, spectacles et activités récréatives 244 32,8 %
Le concubinage a moins de succès chez les ainées, seules 13 % des femmes 600 Agriculteurs exploitants 22,7 %
Agriculture, sylviculture et pêche 2 459 29,9 %
en couple de 60 ans et plus sont concernées. 500
Contremaîtres, agents de maîtrise 22,2 %
Transports et entreposage 201 21,5 %
400 Techniciens 21,3 %
2007 Product. et distribut. d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné 1 20,0 %
Âge En couple dont en concubinage 300
2017 Product. et distribut. d'eau ; assainisst, gest. des déchets et dépollut. 1 20,0 % Ouvriers qualifiés 16,3 %
15 à 19 ans 8,4 % 6,0 % 200
Information et communication 76 19,0 % Total 43,2 %
20 à 39 ans 3,3 % 2,5 % 100
40 à 59 ans 2,3 % 5,2 % Construction 228 6,7 % Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017)
0
60 ans et plus 15,8 % 14,6 % Filles Garçons Filles Garçons Filles Garçons Total 17 963 42,0 %
Général Technologique Professionnel
Total 100,0 % 100,0 % Unité : effectif et pourcentage • Sources : ISPF (répertoire des entreprises) Profils socio-professionnels
Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017) Unité : effectif • Sources : Direction des enseignements secondaires
Le chômage est plus important chez les jeunes femmes
Ouvriers 78,4 % 21,6 %
Statut matrimonial Réussite au bac en 2007 et 2017 Les femmes sont davantage affectées par le chômage, d’autant plus lorsqu’elles
100 % sont jeunes et ce, malgré les écarts de diplôme observés. Les femmes de moins Employés 41,1 % 58,9 %
Femmes Hommes 90 %
80 %
de 25 ans ont 6 points supplémentaires de chômage par rapport aux jeunes
100 % 100 %
70 % hommes, ceci malgré la baisse observée pour cette classe d’âge depuis 2012. Professions intermédiaires 47,4 % 52,6 %
80 % 80 %
60 %
Hommes
60 % 60 % 50 % 50,9 %
Cadres et professions
2007 Moins de 25 ans intellectuelles supérieures 55,4 % 44,6 % Femmes
40 % 40 % 40 % 56,8 %
2017
20 % 20 %
30 %
25 à 49 ans 17,9 % Artisans, commerçants
20 % 20,6 % 61,3 % 38,7 %
et chefs d’entreprise
0% 0% 10 % 6,0 %
15-19 ans 20-39 ans 40-59 ans 60-74 ans 75 ans et plus 15-19 ans 20-39 ans 40-59 ans 60-74 ans 75 ans et plus 50 à 64 ans
0% 4,5 % Agriculteurs exploitants 77,3 % 22,7 %
Filles Garçons Filles Garçons Filles Garçons Hommes Femmes
65 ans et plus 0,5 %
Divorcées Mariées ou pacsées Divorcés Mariés ou pacsés
Général Technologique Professionnel
Veuves Célibataires Veufs Célibataires 0,9 %
Unité : effectif • Sources : Direction des enseignements secondaires
0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %
Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017) Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017) Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017)
VAHINE
SANTÉ VIE SOCIALE POPULATION
Moins de femmes que d’hommes
Le niveau de fécondité est inférieur à celui de la métropole Les femmes dans le monde politique

EN CHIFFRES 2019
La légère surmasculinité enregistrée à la naissance perdure à tous les âges,
En 2017, les femmes ont en moyenne 1,8 enfants, soit un peu moins qu’en Comme en métropole, l’accès des femmes aux mandats électifs est très sauf après 75 ans. Elle est cependant plus faible qu’auparavant et s’inverse
métropole. L’âge moyen des mères à la naissance continue d’augmenter, il est progressif. Toutefois, les femmes sont plus présentes dans les conseils même chez les 30-34 ans.
de 28,0 ans en 2017, soit 1,1 ans de plus qu’en 1997. Il reste inférieur à celui de municipaux, 45 % et les mairesses sont 21 %. A l’assemblée, les femmes sont
la métropole, 30,9 ans en 2017. dorénavant majoritaires, 53 %. En 2017, au sein du gouvernement quatre 85-89 ans Femmes
80-84 ans
ministres sur neuf sont des femmes. 75-79 ans
Hommes

120 % 70-74 ans


65-69 ans
60-64 ans
100 %
Maires 10 38 55-59 ans
Polynésie française 50-54 ans
80 % 45-49 ans
Métropole Conseillers 40-44 ans
444 537
municipaux Femmes 35-39 ans
60 % 30-34 ans
Ministres 4 5 Hommes 25-29 ans
40 % 20-24 ans
10-14 ans
Représentants 5-9 ans
20 %
de l’assemblée 30 27 Moins de 5 ans
15 000 10 000 5 000 0 5 000 10 000 15 000
0% 0 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 60 % 70 % 80 % 90 % 100 %
15-19 ans 20-24 ans 25-29 ans 30-34 ans 35-39 ans 40-44 ans 45-49 ans Unité : nombre • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017)
Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017) Unité : nombre en milliers • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017) Une espérance de vie plus longue mais plus lentement
L’espérance de vie a continué à progresser, mais l’évolution est plus lente
que sur les périodes précédentes, notamment pour les femmes. La durée de
Le cancer première cause de mortalité prématurée vie des femmes demeure plus longue, mais l’écart entre les sexes diminue.
Le cancer demeure la première cause de mortalité chez les femmes avant 65 Année 2007 Femmes Hommes
ans. Le cancer du sein, bien que de meilleur pronostic reste le plus meurtrier, Polynésie française 77,2 72,2
suivi des tumeurs malignes du larynx, bronches, poumons dont l’incidence est Métropole 84,4 77,4
moins importante mais de moins bon pronostic. Les maladies de l’appareil Année 2017
circulatoire sont la deuxième cause de mortalité prématurée féminine, La Polynésie française 77,7 74,0
troisième a pour origine les causes externes de blessures et empoisonne- Métropole 85,3 79,4
ment dont, principalement, les suicides et accidents de transports. Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017)

272,9
Disparités géographiques
Toutes causes
180,7 La présence des femmes demeure toujours plus faible dans les subdivisions
Tumeurs
56,5 éloignés.
57,6
Hommes Femmes
Tuamotu-Gambier
Maladies de 49,3
l’appareil circulatoire 32,7
Australes

41,0 Hommes
Causes externes Marquises
11,4 Femmes

Îles Sous-le-Vent
Unité : taux standardisés sur l’âge pour 100 000 habitants, selon la population mondiale de réf. (SEGI)
Source : certificats de décès, Direction de la santé de Polynésie française Îles du Vent

Directeur de la publication : Nicolas Prud’homme, Institut de la Statistique de la Polynésie française Institut de la Statistique de la Polynésie française
Pré-presse : Scoop / Impression : STPmultipress / Photographies : Philippe Bacchet Unité : pourcentage • Sources : INSEE - ISPF (recensement de la population 2017)