Vous êtes sur la page 1sur 5

L2-Génie Civil-Résistance Des Matériaux (RDM) Chapitre 02 : Traction et Compression

Chapitre 02 : Traction et Compression

2.1. Introduction
Ce chapitre étudie le comportement des éléments de structure sollicités axialement. Tous les
éléments ayant des lignes moyennes droites et soumis à des efforts axiaux (de traction ou de
compression) font l'objet de cette étude. Ce type d'éléments (généralement des barres) peuvent
être rencontrés dans différentes structures tel que les systèmes réticulés (ferme, poutre à
treillis,...etc), les diagonales de contreventement, les boulons, et les poteaux des
bâtiments...etc. Les aires des sections de ces éléments peuvent avoir plusieurs formes: section
pleine, creuse, ou à paroi épaisse.
Le calcul des contraintes maximales développées et les déformations longitudinales
constituent une étape essentielle dans l'analyse et la conception des structures formées
d'éléments sollicités par des efforts axiaux.

2.2. Déformation des barres en traction et compression


Soit une barre prismatique de longueur L soumise à un effort de traction P (Fig. 2.1).

P P

L ΔL

P N

Fig. 2.1. Barre soumise à un effort de traction.

La contrainte normale : σ = (2.1)

Avec :
N = P : effort de traction.
S : aire de la barre.

La déformation relative : ε = (2.2)

La loi de Hooke : σ = E.ε (2.3)


En substituant les équations (2.1) et (2.2) dans (2.3), on obtient :

= E. ⇒ ΔL = (2.4)

Pour une barre composée de plusieurs tronçons, la déformation totale est donnée par:
L2-Génie Civil-Résistance Des Matériaux (RDM) Chapitre 02 : Traction et Compression

ΔL = ∑ NiLi /EiSi (2.5)

Ai ; Ei
A1 ; E1 A2 ; E2 A3 ; E3

L1 L2 L3 Li

Fig. 2.2. Barre composée de plusieurs tronçons.

Pour le cas le plus général ou l'aire de la section droite et l'effort normal N varient le long de
la ligne moyenne de l'élément, l'équation (2.5) devient alors:

( )
∆L = ∫ dx (2.6)
( )

2.3. Sollicitations dues à la variation de température


Comme les structures sont généralement sujettes à des variations de température climatique
ou industrielle, l'effet de ces dernières se manifeste sous forme de déformations (dilatation et
rétrécissement) des éléments. Ces déformations induisent des contraintes supplémentaires.
Dans cette section on étudiera l'effet de la variation de température sur les éléments
structuraux. Toute variation de température entraîne un changement de dimensions. La
déformation est uniforme selon les trois directions et elle est donnée par:

ε = α. ΔT (2.7)

Avec :

: coefficient de dilatation thermique (1 /°C)

ΔT : variation de la température.

Quelques valeurs de pour certains matériaux :

- Cuivre: 19.1×10-6 /°C


- Acier : 12×10-6 /°C
- Béton : 11×10-6 /°C

2.4. Systèmes de barres isostatiques


Un système est isostatique quand on peut déterminer les efforts internes par les seules
équations d'équilibre.
L2-Génie Civil-Résistance Des Matériaux (RDM) Chapitre 02 : Traction et Compression

2.5. Série d’exercices


Exercice 01

Déterminer les efforts, les contraintes et les déformations dans les différents tronçons de la colonne
représentée sur la Fig.1, sachant que d1 = 50 mm, d2 = 100 mm, d3 = 200 mm et E = 2.1 x 105 MPa.

400 KN

d1
500 KN 500 KN 3m

800 KN d2 800 KN
3m

d3 3m

Fig.1

Exercice 02

Soit la vis ci-dessous (Fig.2) de longueur 150 mm et de diamètre 16 mm , en équilibre sous l’action
des deux forces F1 et F2 d’intensité chacune 1000 daN. La vis est en acier et son module d’élasticité
longitudinal est de 200 GPa.

F1 F1

Fig.2

1- A quel type de contrainte est soumise la vis ?

2- Calculer la valeur de la contrainte.

3- Si on adopte un coefficient de sécurité de 4, calculer la résistance élastique de l’acier.

4- Déterminer l’allongement de la vis.

Exercice 03

Déterminer la contrainte normale dans les deux sections de la barre ci-dessous (Fig.3), et
l’allongement total ΔL sachant que E = 2 x 105 MPa.
L2-Génie Civil-Résistance Des Matériaux (RDM) Chapitre 02 : Traction et Compression

20 KN 10 KN

150 mm 150 mm

Fig.3

Exercice 04

Un câble de diamètre 8 mm et de longueur 300 m réalisé en acier de module d’élasticité E =


200 GPa et σe = 295 MPa est soumis à une contrainte de 40 MPa.

1- Vérifier que le coefficient de sécurité appliqué à ce câble est supérieur à 4.

2- Calculer la force appliquée à ce câble.

3- Calculer l’allongement de ce câble.

4- Calculer l’allongement relatif.

5- Déterminer le diamètre que devrait avoir ce câble si le coefficient de sécurité est supérieur ou égal à
10.

Exercice 05

Les forces de compression et de traction maximales qu’une barre puisse supporter sont
15.4 KN et 6.6 KN respectivement. Si la longueur de cette barre est de 3.2 m et l’aire d’une
section transversale est de 418 mm2, déterminer la différence entre la longueur maximale
et minimale de cette barre sachant que E = 2.07 x 105 N /mm2.

Exercice 06

Déterminer les contraintes normales provoquées dans les barres élastiques de système
représenté dans la Fig.4 par l’action de force appliquée. Déterminer E si l’allongement total
est de 1 mm. Le module d’élasticité et le même pour toutes les barres.
L2-Génie Civil-Résistance Des Matériaux (RDM) Chapitre 02 : Traction et Compression

40 cm
2S

400 KN
70 cm
1.5 S

2
100 cm S = 20 cm

Fig.4

Vous aimerez peut-être aussi