Vous êtes sur la page 1sur 7

4ème Année (Promotion El-Assil 2019/2020) HÉMATOLOGIE (PRATIQUE) par AFAF OULD KHESAL

Révision Générale - Hématologie (Pratique)


I/ Interprétation NFS (Hémogramme) :  (Hb) Hémoglobine : indicateur d'anémie ++
👨 Homme : [13 - 18] g/dl
A) LEUCOCYTES ✔ NORME 👩 Femme : [12 - 16] g/dl
1000 élt/mm3 = 1G/L
👶 N.Né : [14 - 23] g/dl
 (GB) Globules Blancs = Leucocytes (Total) :
✔ NORME [4000 - 10 000]/mm³  (Hte) : Hématocrite : proportion de GR% dans le sang :
- Leucopénie : INF à 4000 👨 Homme : 40% - 54%
✖ PATHO ✔ NORME
- Hyperleucocytose : SUP à 10 000
👩 Femme : 35% - 47%
 (PNN) Polynucléaires Neutrophiles :
✔ NORME [1800 - 7000]/mm³ = [50% - 70%]  (VGM) Volume Globulaire Moyen : c'est un paramètre
- Neutropénie : INF à 1500 sanguin rendant compte de la taille des GR :
✖ PATHO - Agranulocytose : INF à 300 ✔ NORME [80 - 100] femtolitre (fL)
- Polynucléose Neutrophiles : SUP à 7500 - Microcytose ° : INF à 80 fL
- Carence en FAP devant PNN Hypersegmentés ✖ PATHO
- Macrocytose ○ : SUP à 100 fL
✖ Pensez à : - Pseudo PELGER, Sd Myélodysplasique (MDS),
Infections sévères devant PNN Hyposegmentés
 (CCMH) Concentration Corpusculaire Moyenne en
Hémoglobine : rend compte la taille des GR, exprimé en % :
 (PNÉ) Polynucléaires Éosinophiles :
✔ NORME Normochrome : [32% - 36%]
✔ NORME [0 - 500]/mm³ = INF à 5%
- Hypochromie : INF à 32% + TCMH
✖ PATHO - Hyperéosinophilie : SUP à 500 Une CCMH SUP à 36 évoque en 1er lieu un
✖ PATHO
artifice d'hémogramme lié le plus souvent à la
 (PNB) Polynucléaires Basophiles : présence d'une agglutinine froide.
✔ NORME [0 - 50]/mm³ = INF à 2%
✖ PATHO - Hyperbasophilie : SUP à 100  (TCMH) Toneur Corpusculaire Moyenne en Hb :
✔ NORME [27 - 32] Picogramme (Pg)
 (LYMP) Lymphocytes : ✖ PATHO - Hypochromie : INF à 27 Pg + CCMH
✔ NORME [800 - 4000]/mm³ = [20% - 40%]
- Lymphopénie (Infection Virale) : INF à 1 G/L
✖ PATHO
- Hyperlymphocytose (LLC) : SUP à 4 G/L C) Calculs de Paramètres Sanguins
 (MONO) Monocytes : 𝐕𝐆𝐌 × 𝐆𝐑
Hte = %
✔ NORME [100 - 1000]/mm³ = INF à 10% 𝟏𝟎
𝐇𝐭𝐞 × 𝟏𝟎
✖ PATHO - Monocytose (Tuberculose...) : SUP à 1 G/L VGM =
𝐆𝐑
Femtolitre (fL)
𝐇𝐛 × 𝟏𝟎𝟎
CCMH = %
𝐇𝐭𝐞
𝐇𝐛 × 𝟏𝟎
B) Érythrocytes & Réticulocytes TCMH = Picogramme (Pg)
𝐆𝐑

 (GR) Globules Rouges = Érythrocytes = Hématies :


 TRÈS IMPORTANT :
👨 Homme : [4,5 – 6,2 millions/mm³]
✔ NORME ▪ Diminution () de (GR / Hb / Hte) : Anémie
👩 Femme : [4 - 5,5 millions/mm³] ▪ Augmentation () de (GR / Hb / Hte) : Polyglobulie Vraie
▪ Augmentation de VGM seul : Pseudo-Polyglobulie qui
 (RÉTIC) Réticulocytes : se voit ++ dans la Thalassémie hétérozygote.
 Sont des GR immatures fabriqués par la moelle osseuse.
▪ Cytopénie = Diminution d'une lignée ().
 Permettent de déterminer le mécanisme de l'anémie
▪ Bicytopénie = Diminution de 2 lignées ().
(CENTRALE ou PÉRIPHÉRIQUE) : ▪ Pancytopénie = Diminution de 3 lignées ().
✔ NORME [20 000 - 120 000]/mm³ = 0,5% - 2%
- Anémie Arégénérative (Centrale) : Si le
taux de RÉTIC = [25 000 - 80 000]/mm³ D) Plaquettes = Thrombocytes
✖ PATHO
- Anémie Régénérative (Périphérique) : Si
le taux de RÉTIC est ≥ à 120 000/mm³ - Ne sont pas des cellules, fragments de des mégacaryocytes.

Page 1 sur 7
4ème Année (Promotion El-Assil 2019/2020) HÉMATOLOGIE (PRATIQUE) par AFAF OULD KHESAL
- Ne se ÷ pas, Car sans noyaux. Possèdent des mitochondries.

✔ NORME [150 000 - 450 000]/mm³


- Thrombopénie : INF à 150 G/L
✖ PATHO - Thrombocytose = Hyperplaquettose :
SUP à 450 G/L

II/ Frottis Sanguin (FS) :


«C’est un examen qualitatif qui consiste en une étude
morphologique des Ȼ sanguine à partir d’une goutte de
sang étalée sur une lame de verre d’un microscope»

A) LEUCOCYTES
3- Anomalies de coloration :
 Leucocytes Granuleux (GRAN) : = Diminution anormale en Hb ;
Polynucléaire Aspect au FS Hypochromie S’observe principalement dans les
Neutrophile - Noyau polylobé. carences martiales sévères.
(PNN) 12-14𝝁 - légèrement plus petite que PNÉ. = mélange de GR normochromes
et hypochromes.
Eosinophile - Noyau bi-lobé (2 lobes).
S’observe au cours de :
(PNÉ) 12-14𝝁 - Granulation cytoplasmiques oranges. Anisochromie
- Carences martiales.
Basophile - Noyau bi-lobé (2 lobes). - anémies sidéroblastiques.
(PNB) 10-14𝝁 - Granulation foncée cachant le noyau. - SPM myéloïde chronique (parfois).
= Présence d’hématies de couleur
 Leucocytes Agranuleux : bleutée, souvent un peu + grandes
Polychromatophilie
Leucocyte Aspect au FS que les GR environnantes.
(= Basophilie)
Monocyte - Noyau en fer à cheval. S’observe au cours de :
(MONO) 20-40𝝁 - Grande de taille. - Toutes les anémies régénératives.
Physiologique chez le - Les grandes dysérythropoïèses.
Lymphocytes - Chromatine disposée en mottes. N.Né - Les myélofibroses.
(LYMP) 7-15𝝁 - Cytoplasme gris basophile.
- Les carcinomes métastasés.

4- Anomalies d’inclusion :
Corps de
= Restes de noyaux pycnotiques.
HOWELL JOLLY
= Fils fins et rouge-violet formant un
B) Érythrocytes (Ȼ annulées, biconcaves : 7-8 𝝁m) Anneaux de anneau ou une boucle à l’intérieur d’une
CABOT hématie. Correspondant à des reliquats
1- Anomalies de la taille (Anisocytose) : des microtubules du fuseau mitotique
Microcytose Macrocytose

2- Anomalies de forme (Poïkillocytose) :


Hématies Cibles GR à zone centrale plus foncée
Drépanocytes GR en faucilles
Poïkillocytes GR de formes variables C) Plaquettes (Thrombocytes) : 1-2 𝝁m)
-
Sphérocytes GR Arrondies, petites et denses
Petites fragment de cellules sans noyau
Schizocytes GR fragmentés

Page 2 sur 7
4ème Année (Promotion El-Assil 2019/2020) HÉMATOLOGIE (PRATIQUE) par AFAF OULD KHESAL
III/ Médullogramme (Myélogramme) :  Myélémie = passage d’éléments jeunes de la lignée
 Définition : c'est une étude quantitative et qualitative des granuleuse dans le sang (Ex : LMC).
différentes cellules de la MO  ((Étude Cytologique)).  Blastes = présence de cellules immatures de la lignée
lymphoïde (LAL) ou myéloïde (LAM).
 Intérêt : Il apprécie la richesse de la MO en :
Érythroblastes Granuleux
Mégacaryocytes
(7% - 30%) (30% - 80%) V/ Organes Hématopoïétiques :
 Indications :  Thymus :
- Anémies Arégénératives : Normocytaires Normochromes - Organe médian situé à la partie INF du cou en
ou Macrocytaires Normochromes. arrière du sternum.
- Bicytopénie / Pancytopénie. - Constitué de deux lobes accolés par leurs faces internes.
- Leucopénie (Neutropénie / Agranulocytose). - Rôle important dans la défense immunitaire : production
- Thrombopénie. des lymphocytes T.
- Présence de cellules anormales au FS.
- Présence d'Ig monoclonales (Sériques ou Urinaires).  Ganglions Lymphatiques :
- Petits organes ovalaires en forme de
 Technique : haricots qui se développent aux points de
- Rechercher au préalable des troubles de l’hémostase. confluence des vaisseaux lymphatiques.
- Asepsie rigoureuse. - Leur nombre varie de 500 à 1 000.
- Trocart de Mallarmé. - Représentent une masse totale de 500 à 800 g.
- Lieu : Sternum, Épine iliaque postéro-supérieure. - Leur taille va de quelques mm à plusieurs cm.
- Filtre interposé sur la circulation lymphatique.
- Produisent les acteurs du système immunitaire : AC, Ȼ
phagocytaires, Ȼ mémoires...
 La prolifération des lymphocytes compétents provoque
une augmentation du volume ganglionnaire (Adénopathie).

 Rate :
- Organe ovalaire aplati situe dans la région
IV/ Ponction Biopsie Osseuse (PBO) : étude qualitative et supérieure gauche de l'abdomen, entre
quantitative du tissu de la MO  ((Etude Histologique)). estomac et rein gauche.
 Indications : - Teinte rouge foncé, 200g.
- Moelle pauvre faisant suspecter une aplasie médullaire ; - Filtre placé en dérivation sur la circulation sanguine.
- bilan d’extension des lymphomes. * Pulpe blanche  épuration antigénique du sang.
- En cas d’aspiration infructueuse (sèche). * Zone marginale  lieu principal de capture des antigènes
par les macrophages.
 Intérêt :  Splénectomie  susceptibilité particulière de septicémies.
- Permet autres investigations :
immunohistochimie… VI/ Bilan Martial :
Coefficient de
✔ NORME

 Technique : Fer Sérique Ferrtinemie TIBC


Saturation (CS)
- La ponction biopsique de la 𝝁g/dL 𝝁g/dL 𝝁g/dL
%
crête iliaque POST (avec le [70 - 120] [50 - 200] [250 - 350] 30
trocart de JAMSHIDI) rapporte  Test Thérapeutique au fer (VO) : affirme le diagnostic
un petit fragment cylindrique quand les moyens biologiques ne sont pas disponibles 
(carotte) de la MO de 15-30 mm de long et de 1,2 – 1,5 mm responsable d’une crise réticulocytaire entre J7-J10 avec
de diamètre ; réparation de la moitié du déficit en Hb en J21.
- Ce fragment est fixé (en solution formolée) puis décalcifié
(en solution acide ou EDTA) puis déshydraté et inclus en
paraffine ; VII/ Dosage Vitaminique :
- Le fragment est ensuite coupé longitudinalement en fines Vitamine B12 Vitamine B9 Vitamine B9
✔ NORME

sections (= coupes en paraffine) de 3 μm d’épaisseur ; (Cobalamine Sérique) (Folates Sérique) (F.Érythrocytaires)


- Les coupes sont déparaffinées et colorées avec plusieurs [200 - 500] Pg/mL [5 - 12] 𝝁g/L INF à 200 𝝁g/L
techniques ;
- La technique de base est la coloration HES (Hématéine –  Test Thérapeutique (B12) : 1-2 𝜇g/j en IM pendant 3 J :
Eosine – Safranine) qui colore les noyaux (H), cytoplasmes Test (+)  Crise réticulocytaire entre J7-J10
(E) et tissus interstitiels (S). Test (-)  Injection de 100-200 𝜇g/j de B9 pendant 3 J

Page 3 sur 7
4ème Année (Promotion El-Assil 2019/2020) HÉMATOLOGIE (PRATIQUE) par AFAF OULD KHESAL
VIII/ Bilan d’Hémolyse :
Fer Sérique Bilirubine ID LDH Haptoglobine
𝝁g/L 𝒎g/L 𝑼𝑰/L 𝒎g/L
() : SUP à 70 () : SUP ou = à 10 () ()

IX/ Bilan d’Hémostase : 2- Anémie Mégaloblastique (Carence en FAP - B12/B9) :


Temps de Saignement (IVY) [2 - 4] minutes  Syndrome Neurologique (SCM) :
Temps de QUICK (TQ) [10 - 14] secondes Sclérose Combinée de la Moelle : grave et
✔ NORME

Carence en B12 irréversible mais inconstant.


Temps de Céphaline-A (TCA) [30 - 40] secondes
Taux de Fibrinogène (I) [2 - 4] g/L SCM Sd Cordonal POST Sd Pyramidal
1

Taux de Prothrombine (TP) [70 - 100] % Carence en B9  Purpura Ecchymotique.


Facteur de WILLEBRAND (FvW) [50 - 150] %  Syndrome Anémique : PCM intense, teint
* Hémostase Primaire. * Coagulation. cireux, subictère, dyspnée d’effort, vertiges
TQ Pathologique si > 2s / témoin Voie Exogène Céphalées, palpitations...
TCA Pathologique si > 10s / témoin Voie Endogène  Syndrome Digestif :
- Glossite atrophique de HUNTER.
 La voie exogène (extrinsèque) ↔ facteur 7/3. Communs
- Troubles dyspeptiques.
 La voie endogène (intrinsèque) ↔ facteurs 9/8/11/12. (B12 + B9) - Troubles de transit : Diarrhée indolore.
 La voie commune (TT) ↔ facteurs 1/2/5/10.  Autres :
 Ne jamais oublier : l’INR (International Normalised Ratio) - SPM absente ou modérée.
= TQ du patient / TQ du témoin  est réservé à la surveillance - Troubles psychiques.
du TRT anticoagulant ((AVK : Anti-Vitamine K)). - Stérilité féminine / Azoospermie...

X/ Variations d’Hémoglobine (Hb) :


HbA  (2∝ - 2𝜷) = forme majeure (97 %).
✔ NORME HbA2  (2∝ - 2𝜹) = [1,7 – 3,3] %
HbF  (2∝ - 2𝜸) = trace (INF à 1%).
A) Bêta-Thalassémie :
 Hétérozygote (Thalassémie Mineur) :
HbA2 = SUP à 3,3 % 3- Anémies Hémolytiques Congénitales :
 Homozygote (Thalassémie Majeur) :  PCM, Subictère.
HbA = 0 %  Retard staturo-pondéral.
Déficit Total
HbA2 = [3,5 – 7] %  Gros ventre (HPM – SPM).
(𝜷°)
HbF = [90 – 95] %  Membres grêles.
✖ PATHO HbA = [5 – 45] % 𝜷-Thalassémie  Dysmorphies cranio-faciale :
Déficit Partiel - Faciès mongoloïde.
HbA2 = [3,5 – 7] %
(𝜷*) - Aspect du crane en poils de brosse.
HbF = [50 – 80] %
1
 Hématopoïèse extra-médullaire (Rachis).
B) Drépanocytose :  Sensibilité aux infections.
 Homozygote :  Triade Hémolyse Chronique (TCH).
HbS = SUP à 90 %  Crises Vaso-Occlusives (CVO) : ce sont des
Drépanocytose
 Hétérozygote (S/S) : crises douloureuses (effort, stress, fièvre, DSH)...
HbA = 60 % HbS = 40 %  Retard staturo-pondéral moins marqué.
Drépanocytose (en fonction de l’âge)
 THC : PCM – Subictère conjonctival – SPM
XI/ Signes Cliniques et Radiologiques :  Séquestration splénique.
1- Anémie Ferriprive (Carence en Fer) : 6 mois – 3 ans  CVO : Syndrome main – pied (gonflement,
Troubles des  Koïlonychie, Ongles cassants, striées... douleur...) / douleurs abdominales.
phanères  Cheveux secs, cassants, chutent rapidement.  THC (disparition de la SPM après 10 ans).
 Perlèche = fissures des commissures labiales.  CVO : douleurs osseuses, priapisme...
Troubles des 3 ans – 15 ans
 Glossite atrophique.  Infection : urinaire, ostéomyélite...
muqueuses
 Atrophie des muqueuses...  Crise aplasique.
Troubles de  Géophagie : ingestion de terre ou de plâtre.  PCM – Ictère.
comportement  Trichophagie : ingestion de cheveux.  CVO, Infection, Lithiase Vésiculaire.
(M. de PICA)  Pagophagie : ingestion de substance gelée. Plus de 15 ans  Complications dégénératives :
Splénomégalie  Inconstante ; - Ostéonécrose de la tête fémorale.
(SPM) Modérée  En particulier chez le nourrisson. - Ulcère de jambe, rétinopathies, HTAP...

Page 4 sur 7
4ème Année (Promotion El-Assil 2019/2020) HÉMATOLOGIE (PRATIQUE) par AFAF OULD KHESAL
5- Aplasie Médullaire (AM) :
 Anémie de FANCONI (AR) :
Congénitale Dysmorphie faciale : visage triangulaire.
Diagnostic posé Dysgénésie du pouce.
par le caryotype Pigmentation cutanée : taches café au lait.
 Retard staturo-pondéral.
Cassures
Anomalie des voies urinaires : rein en fer à cheval.
chromosomiques
Malformation : cardiaque et osseuse
multiples
 Tableau d’AM sévère vers l'âge de 8ans !
 Hémoglobinurie Paroxystique Nocturne (HPN) :
Aquise - Fatigue intense.
- Urines foncées durant la nuit et le matin.
Secondaire
Diagnostic posé
- Ictère modéré (parfois).
par la CMF Signes d’insuffisance sanguine :
 - Syndrome hémorragique.
- Syndrome infectieux. Cyto-Métrie
Déficit en
- Syndrome anémique. en Flux
4- Hémophilie – Purpuras Thrombopéniques : protéine GPI-
 Hémarthroses des grosses articulations. dépendante Sans signes d’hémolyse (30%).
dans les GR et Bulles endobuccales : signe de gravité.
 Hématomes musculaires. les granulocytes  Médicamenteuse, Toxique, Infectieuse...
 Épistaxis, hématurie, digestives...  Idiopathique.
 Arthropathie hémophilique chronique : Critères de CAMITA
Hémophilie Stade I : élargissement des espaces articulaires. 11

Stade II : micro-géodes + pincement articulaire < 50% AM modérée AM sévère AM très sévère
Stade III : pincement articulaire > 50% NOTE PN > 0,5 G/L PN ˂ 0,5 G/L PN ˂ 0,2 G/L
PLQ > 20 G/L PLQ ˂ 20 G/L
Stade VI : destructions articulaires majeurs.
RÉTIC > 20 G/L RÉTIC ˂ 20 G/L
 Synovite chronique. 11

 Syndrome hémorragique spontané cutané :


Pétéchies : ne s’effacent pas à la vitro-pression.
Ecchymoses : suffusions hémorragiques ou placards
bleu-violacés.
PTI Vibices : stries ecchymotiques allongées (linéaires),
plis de flexion+++
pas de SPM  Hémorragies muqueuses :
Bulles endobuccales : signe de gravité. 6- Leucémies Aiguës :
Autres : épistaxis, gingivorragies, méno-métrorragies. Lymphoblastiques  80% Enfant (pic 2 – 5 ans).
 Hémorragies viscérales : (LAL)  Syndrome tumoral fréquent.
Oculaires / Digestives / Cérébro-méningé...  80% Adulte (pic 60 – 65 ans).
Myéloblastiques
 Syndrome tumoral rare : LAM3-LAM5.
(LAM)
+ Tumeur localisée (Chlorome).
 Signes d’insuffisance sanguine :
- Syndrome anémique.
- Syndrome infectieux.
- Syndrome hémorragique.
 Syndrome tumoral :
- Adénopathies superficielles.
Commun - Splénomégalie.
(LAL + LAM) - Hépatomégalie.
- Nodules ou placards fermes enchâssés
dans le derme, indolores.
- Hypertrophie gingivale.
- Atteinte des gonades.
- Atteinte osseuse.
- Méningite leucémique.
 Syndrome de Leucostase :
Cérébrale : agitation - confusion - coma.
Pulmonaire : dyspnée, cyanose, détresse
Aspects Particuliers
 Syndrome hémorragique par CIVD :
- Risque hémorragique majeur (LAM3) ;
Notamment cérébro-méningé.
 Les complications des leucémies aiguës : Hémorragies,
Infection, Leucostase, syndrome de lyse tumorale, CIVD...

Page 5 sur 7
4ème Année (Promotion El-Assil 2019/2020) HÉMATOLOGIE (PRATIQUE) par AFAF OULD KHESAL
7- Leucémies Chroniques :  Signes d’hyperviscosité : vertige, troubles visuels, signes
 Sujet âgé > à 60 ans neurologiques, hémorragies.
 Adénopathies superficielles :  PCM modérée.
- Bilatérales et symétriques.  Les complications de la MW : signes d’hyperviscosité
- Indolores, mobiles et multiples.
Lymphoblastiques neurosensoriels, neuropathies périphériques. Complications
- Non-inflammatoires.
(LLC) rénales (Amylose, Néphropathie, Glomérulopathie...)
- Non-compressives.
 Splénomégalie [50 – 70]% Pleuropulmonaires (infiltration parenchymateuse, pleurésie)
 Hépatomégalie (rare).
 Hypertrophie amygdalienne. 8. b- Maladie de KAHLER = Myélome Multiple (MM) :
 Adulte jeune [30 – 50] ans.  Homme > Femme – Sujet âgé > à 70 ans
 Adénopathies absentes.  Altération de l’état général (AEG).
 Splénomégalie (90%) : calculer DS +++  Signes osseux (70% – 90%) :
 Hépatomégalie inconstante.
Myéloblastiques - Douleurs osseuses d’allure inflammatoire qui ne cèdent
 État général conservé.
(LMC) pas au repos ni au antalgiques (rachis, côtes, bassin...)
 Autres (rare) :
- Signe de CRAVER : douleurs localisées - Fractures spontanées.
à la pression du sternum. - Tumeurs osseuses (Plasmocytome).
- Syndrome hémorragique : ecchymoses.
 Signes d’anémie.
 Les complications des LLC :
Néoplasie secondaire, Infections, Insuffisance médullaire,  Pas de SPM ni d’HPM.
 Radiographie Standard retrouve :
Syndrome de RITCHER, complications auto-immunes...
- Lésions ostéolytiques = des lacunes à
 Les complications des LMC : Imagerie l’importe pièce = GÉODES ;
Thromboses, Hyperuricémie (crises de goutte  responsable (MM) - Tassements vertébrales.
d’une lithiase urinaire), Hémorragies... - Fractures pathologiques.
Tumeur : - Déminéralisation diffuse.
8- Dysglobulinémie (Gammapathies) : Plasmocytome - Tumeurs (fémur, humérus, os plats et
 Taux SUP à 35 g/L en pic ; osseux solitaire métaphase proximale,).
 À base étroite. (1/3 INF du fémur)  IRM (si radiographie normale) :
 Pathologies Malignes : - Atteinte osseuse + médullaire.
Monoclonales - Myélome Multiple (MM). - Épidurite.
- Maladie de WALDENSTROME (MW).
 Pathologies Bénignes :
- MGUS (de signification indéterminée).
 Taux SUP à 35 g/L en dôme ;
Polyclonales  À base large.
 États inflammatoires.

8. a- Maladie de WALDENSTROM (MW) :


 80% des cas symptomatique – Sujet > à 60 ans
 Signes généraux : amaigrissement, +/- fièvre, AEG.
 Syndrome anémique généralement bien toléré.
 Syndrome tumoral (avec asthénie progressive) :
SPM (40%) associée à une HPM ADP périphériques (30%)

Page 6 sur 7
4ème Année (Promotion El-Assil 2019/2020) HÉMATOLOGIE (PRATIQUE) par AFAF OULD KHESAL
 Les complications de la MM : IMPORTANT : Classification d’ANN ARBOR – Staging de la MH
*Compression médullaire ou radiculaire. Stade I Une seule aire ganglionnaire atteinte.
*Insuffisance rénale, favorisée par : l’hypercalcémie+++ Plusieurs aires ganglionnaires atteintes d'un
Stade II
* Insuffisance médullaire. même côté du diaphragme.
*Fractures pathologiques. Plusieurs aires ganglionnaires atteintes de part
Stade III
et d’autre du diaphragme.
* Hypercalcémie (par lyse osseuse).
Stade IV Atteinte viscérale avec ou sans ADP.
*Anémie hémolytique auto-immune.
*Amylase  Syndrome du canal carpien.  Aires ganglionnaires superficielles :
* Syndrome d’hyperviscosité, Hémorragies, Infections... Cervicales, axillaires, inguinales, épithrocléennes, poplités.

9- Lymphomes :
 Adénopathies superficielles (70%) :
- Occipitales, sous-claviculaires gauches +++
- Asymétriques, unilatérales +++
- Fermes, indolores, non-compressives.
- Mobiles, non-adhérentes.
- Sans signes de périadénite.
- Peuvent régresser temporairement.
Maladie de  Adénopathies profondes :
HODGKIN
- Intra-thoraciques (Médiastinales).
(MH)
- Sous-diaphragmatiques.
 Signes généraux (d’évolutivité clinique) :
- Amaigrissement ≥ 10% du poids en 6mois.
- Fièvre > 38°C (non-infectieuse). XI/ Traitements :
- Sueurs profuses nocturnes. - Fumafer® : Fumarate ferreux.
 Signes de mauvais pronostic (rares) : - Tardyferon® : Sulfate ferreux.
Anémie
- Ferrostrane® : Ferederate de sodium.
- Prurit chronique généralisé isolé. Ferriprive - Trifer® : Hydroxyde ferrique polymaltose.
- Compression médullaire ou radiculaire. - Venofer® : Hydroxyde ferrique saccharose.
 Adénopathies superficielles : Carence en B12 - Hydroxocobalamine = Cyanocobalamine.
- Toutes les localisations sont possibles. - Foldine® : Acide folique.
Carence en B9
- Asymétriques, uniques ou multiples. - Lederfoline® : Acide folinique.
- Fermes, indolores et mobiles. - Transfusion sanguine : à vie.
- Splénectomie : pas avant 5ans.
- Non-inflammatoires, taille ˃ à 2cm. 𝜷-Thalassémie
- Chélateurs de fer : DFO – DFP – DFX.
 Adénopathies profondes :
- Greffe de la moelle – Thérapie Génétique.
- Signes de compression ou ; - Prévention CVO : hygiène de vie.
- découverte fortuite à l’imagerie. - Antalgiques : Mineurs et Majeurs + Repos.
 Signes généraux (d’évolutivité clinique) : Drépanocytose - Transfusion sanguine : ponctuelle.
- Amaigrissement ≥ 10% du poids en 6mois. - Hydrea® : TRT de fond  augmente l’HbF.
- Fièvre > 38°C (non-infectieuse). - Greffe de la moelle allogénique (GMO) – TG.
- Sueurs profuses nocturnes. - TRT symptomatique : Anémie-Infections...
 Signes extra-ganglionnaires (1/4) : Aplasie
- Nilvar® : AM modérée.
- Hypertrophie de l'anneau de WALDEYER. - GMO : âge < 40ans, HLA compatible.
Médullaire - Immunosuppresseurs (Ciclosporine + SAL) :
MALINS NON - Hématodermie.
HODGKINIEN âge > 40ans ou donneur HLA incompatible.
- Nodules mammaires.
- Induction : Anthracycline + Vincristine +
(LMNH) - Lymphomes intracérébraux. LAL Corticoïde
- Méningite. + TRT de complications
- Consolidation, Interval thérapie, Entretien.
- Gastriques recto-coliques intestinales. - Induction : Anthracycline + ARA-C.
- Gonadique : testicules++, ovaires. LAM - Consolidation : ARA-C à forte dose.
- Osseuse avec ou sans formes leucémiques. + TRT de complications - ATRA (LAM3) : Acide Transrétinoïque.
- Médullaire +/- envahissement sanguin. - Allogreffe de CSH : si HLA compatible.
 Signes d’urgence (à ne pas rater) : - Abstention thérapeutique : stade A.
LLC - RFC (< à 65 ans) : stade B et C.
- Syndrome cave SUP : un tableau très grave, + TRT symptomatique
révélateur d’un médiastin compressif : - R-CBM (> à 65 ans) : stade B et C.
R-CBM = R-(Chloraminophéne®, Bendamustine®, Mini-CHOP®)
Dyspnée œdème en pèlerine CVC - Hydrea® : Hydroxy-urée.
- masse abdominale rapidement progressive : LMC - Interféron alpha : +/- Aracytine.
tableau pseudo chirurgical, révélateur du LNH + TRT symptomatique - Imatinib® ou Glivec® : (-) la tyrosine kinase.
de BURKITT chez l’enfant - Allogreffe de la moelle.
- compression neurologique médullaire. RFC = Rituximab® – Fludarabine® – Endoxan® (Cyclophosphamide)

Page 7 sur 7