Vous êtes sur la page 1sur 17

www.aikido-budo.

fr
Types d’Actions LES FONDATIONS - D’APRÈS TAMURA SENSEÏ - 8ÈME DAN

Attitude à respecter
✴ tête dans l’axe de la colonne
Attitude vertébrale
S Posture ✴ épaules détendues
Position ✴ coudes près du corps
H Pose ✴ dos droit
I SHI = forme, figure, taille
✴ souple sur les articulations des
genoux
S SEÏ = force, vigueur ✴ genoux orientés vers l’extérieur
✴ regard et visage décontractés
E ✴ bouche fermée
Ï Rechercher : - une attitude correcte, tête, bassin
- l’équilibre dans l’action
Pieds = SAN KAKU HO SAN = 3 KAKU = côtés HO = direction

Maîtriser
K HAKU : KO = expirer ✴ respiration normale (éviter
SUU : KYU = inspirer
O halètement, essoufflement)
✴ car effort max. = résultat mini.
Respiration abdominale
K ✴ expiration = soulagement
Y Rechercher : - respiration abdominale, épaules basses
U - contact et travail avec respiration de l’autre
(inspiration / expiration)

KAMAE = construction, garde Garder


✴ détente et souplesse
K construire, préparer,
attendre avec intensité, ✴ attention constante
A être à l’affût, sur le qui-vive ✴ garder
✴ son naturel
contient les pouvoirs du Ki
M et le pouvoir de percevoir
✴ sa construction
✴ sa préparation
tous les détails
A ✴ bannir l’attente avec inquiétude

E Indications : - construction de travail


- amener à attaquer selon la forme désirée
- état de SEN HO SEN (avant l’autre)
IRI = passer l’entrée de la
I maison, y pénétrer, y être
invité Rechercher
R MI = idée d’enfant dans le ✴ l’entrée sans opposition à l’autre
ventre de sa mère (corps) ✴ créer la fusion avec l’autre
I IRIMI = mettre son propre ✴ la coordination, l’association
M corps dans celui de
l’adversaire
I irimi est réalisé après l’engagement de Aïté (Uke)
www.aikido-budo.fr

Types d’Actions LES FONDATIONS - D’APRÈS TAMURA SENSEÏ - 8ÈME DAN

C’est le mot qui définit la relation spatiale entre Aïte et soi-


même. La position d’où il est facile d’attaquer ou de se
M défendre. Le ma aï n’est donc pas seulement une notion de
distance ; il faut y inclure le mouvement des coeurs dans
A l’espace. Si j’ai peur, l’espace semble trop petit, si j’ai trop
confiance, l’espace semble trop grand. Le aï de ma aï est le
même que le aï de aïkido, avec le sens de faire Un, mettre en
A ordre, harmoniser... Ma aï est donc l’espace qui naît du coeur et
Ï de l’esprit, de soi-même et de l’autre, et les englobe tous deux
dans une évolution constante vers la position la plus
avantageuse.
Contrôler
TEN = transposer, changer, ✴ l’équilibre, la respiration
évoluer > mue ✴ le travail des hanches
T KAN = échanger ✴ avancer, entrer, attaquer sans
E TENKAN = pivoter,
peur
✴ centré = bon Shiseï
N changer de direction
✴ être présent : disponible
K IRIMI et TENKAN sont
l’endroit et l’envers d’une
✴ être dans le temps
✴ bonne coordination
A même chose
✴ mouvements continus sans
N saccade
Note : - bon Shiseï, bon Kamae = harmonisation et
mouvements d’un seul jet

T
A TAÏ = le corps Exploiter
Ï SABAKI = esquiver, ✴ MA AÏ et KAMAE
tourner ✴ équilibre - positionnement
rétablir la situation à son ✴ le juste déplacement ni trop
S avantage “lourd” ni trop “long”
renverser la situation ✴ relation avec Aïte ni trop
A perturber l’action de Aïte, précoce ni trop tardive
B action de l’amener et de le ✴ réflexes : engagement juste au
bon moment
contrôler
A
K
I Rechercher : Shiseï - Kamae - Irimi = ensemble
www.aikido-budo.fr

Types d’Actions LES FONDATIONS - D’APRÈS TAMURA SENSEÏ - 8ÈME DAN

ATEMI = ancien Budo


Frapper les points vitaux de Étudier
l’adversaire pour provoquer ✴ les points vitaux
A la blessure ou la mort ✴ le réalisme de l’atemi
But : ✴ le rythme : atemi dans le temps
T dominer la volonté de Aïte et «appuyé»
E provoquer une douleur ✴ spontanéité du geste précis
perturber la concentration ✴ attitude correcte
M stopper l’intention d’action
I Bonne entrée = MA AÏ SAN KAKU
MA AÏ = distance (des corps et des esprits)
SAN KAKU = 3+côtés = position triangle
KO = expire
KYU = inspire
K À voir
RYOKU = force, puissance ✴ épaules normales
O
>> Énergie de l’univers ✴ respiration tendue sans blocage
K donner vie ✴ le déséquilibre vers l’avant ou
Y apprendre par le corps via
l’arrière
✴ travail souple, ni musculaire, ni
exercices tous les jours
U rigide
sans Kokyu = technique
vide
RYOKU Rechercher : - la fluidité du geste
- canaliser l’énergie / stabilité = puissance

URA
Une technique en aïkido a deux aspects : ura waza - omote
& waza.
Ura représente principalement l’envers, le verso, l’aspect caché
des choses.
O Omote : l’endroit, la surface, l’extérieur, l’aspect apparent des
M choses.
En classifiant grossièrement, on dira omote waza des
O techniques exécutées en entrant face à l’adversaire et ura waza
T des techniques exécutées en entrant derrière l’adversaire.

E
www.aikido-budo.fr
LES ARMES

Longueur : 1,28 m - Diamètre : 2,6 cm. Ces dimensions ne


JO sont pas impératives mais sont le fruit de l’expérience.

TANTO La poignée est d'environ 10 cm, la lame d’environ 20 cm.

C’est un substitut en bois du katana. Il s’utilise en Aïkido


sans tsuba (garde). On utilise différents bois (chêne blanc,
BOKKEN chêne rouge, néflier, etc.). Comme pour le sabre, il faut le
choisir en fonction de sa taille et de sa main.
Dans la mesure où le bokken ou le shinaï ne procurent pas la
sensation véritable que l’on éprouve avec l’arme réelle, il est
bon de pratiquer si et quand cela est possible, avec un vrai
sabre ou à défaut un iaï-to.
«On dit que les mouvements du corps par lesquels, en
Aïkido, s’expriment les techniques font apparaître les
principes du maniement de la lance et du sabre. Inversement,
KATANA le corps qui a été longuement forgé par la pratique de l’Aïkido
agit comme si le sabre et la lance étaient le prolongement du
bras. Cela signifie que tout objet, sabre ou jo, se transmute
en une partie du corps. L’important est donc que cette arme
agisse librement comme obéissant aux ordres du cerveau.
Partant de là, suivant les principes de l’Aïkido, on frappe de
taille et d’estoc. Ces méthodes de travail portent le nom de
aïki kempo et aïki jo ho».

LES TECHNIQUES

OMOTE direct, de face - positif

URA dos, face cachée - négatif

WAZA technique

TACHI WAZA technique debout

USHIRO WAZA technique sur attaque arrière

SUWARI WAZA technique à genoux

technique à genoux sur


HANMI HANDACHI WAZA attaque debout

TORI celui qui exécute

à la fois partenaire et
AÏTE adversaire (nommé aussi UKE
= celui qui subit)
www.aikido-budo.fr

LES TECHNIQUES DE BASE

I
R Projection en entrant
dans le centre
I
IRI = centre
M MI = corps
I Exemple : saisie de la
nuque de aïte déséquilibre
N par déplacement en
pivotant à 180° (TENKAN)
A contrôle de son cou en
G poussant vers sa nuque
E
Torsion du poignet

KO = petit
KOTE TE = main
GAESHI = torsion

GAESHI Exemple : petit cercle


autour du poignet,
enroulement du poignet
sur lui-même

S Projection dans toutes


H les directions

I SHI = 4
H HO = direction
O NAGE = projection

Exemple : saisie du
N poignet, déséquilibre
passage sous le bras et
A torsion du poignet du haut
G vers le bas - coupe de
sabre
E
www.aikido-budo.fr

LES TECHNIQUES DE BASE

Projection par expansion


K de l’énergie potentielle
interne
O
KO = expire
K KYU = inspire
Y NAGE = projection
U Exemple : utilisation du
dynamisme des aïte sans
sollicitation des techniques
NAGE de base ou
d’immobilisation

T Projection bras en
extension, l’un - ciel,
E l’autre - terre
N TEN = ciel
C CHI = terre
H NAGE = projection
I Exemple : entrée sur le
côté de aïte avec une main
vers le ciel et l’autre vers la
NAGE terre

K
O Projection de hanches

S KOSHI = hanches
H Exemple :
I projection en se servant
des hanches
NAGE
www.aikido-budo.fr

LES TECHNIQUES DE BASE

USHIRO
Projection arrière par
K traction vers le bas
I USHIRO = arrière
R KIRI = couper
I OTOSHI = tomber
OTOSHI
Projection par action sur
le côté et contrôle des
S jambes
U SUMI = coin, angle
M OTOSHI = tomber
I Exemple : même entrée
que TENCHI une main
vers le bas mais descente
sur les genoux balayage
OTOSHI des jambes de aïte avec
l’autre main

Exercice d’expansion de
K l’énergie interne
O KO = expire
K KYU = inspire
HO = méthode, loi
Y
U Exemple : se pratique
principalement à genoux,
saisie des poignets,
HO poussée vers les épaules
www.aikido-budo.fr

LES TECHNIQUES DE BASE

J Projection sur bras liés


en croix
U JUJI = croix
J GARAMI = lier, nouer,
I maintenir
Exemple : saisir les bras
en les croisant, projection
GARAMI en avant

A Projection en ramassant
Ï les jambes

K Exemple : sur attaque


USHIRO RYO KATA DORI
I de aïte, saisie des genoux
de aïte, projection vers
l’arrière
OTOSHI

HIJI Immobilisation par


blocage du coude en
action inverse
K
HIJI = coude
I OSAE = immobilisation
M Exemple : contrôle du bras
E de aïte qui reste tendu,
arm-lock au niveau du
coude en descendant vers
le sol l’épaule de aïte
OSAE
www.aikido-budo.fr

LES TECHNIQUES D’IMMOBILISATION

I
K
1er principe : contrôle du
- coude poussée vers la
K tête en cercle
Y
O

N
I 2 ème principe : même
- mouvement que IK-KYO
avec sollicitation des
K articulations du poignet,
du coude et de l’épaule
Y
O

3ème principe : IK-KYO


avec contrôle du
SAN-KYO tranchant de la main de
aïte et mouvement de
vrille
www.aikido-budo.fr
LES TECHNIQUES D’IMMOBILISATION

4ème principe : IK-KYO


avec application sur la
face interne de l’avant-
bras de aïte d’une
YON-KYO pression avec la
première phalange de
l’index...

Mouvement de sabre

5ème principe : technique


particulière sur attaque
au couteau, même
GO-KYO principe que IK-KYO
(ura) mais contrôle du
poignet différent

LES AUTRES TECHNIQUES

SOTO
Projection rotatoire par
KAÏTEN l’extérieur
(SOTO)
NAGE

UCHI
Immobilisation par
l’intérieur combinée de
KAÏTEN UCHI
KAÏTEN et de SANKYO
SANKYO
www.aikido-budo.fr

LES AUTRES TECHNIQUES

U
C
H
I

K Projection rotatoire par


A l’intérieur
(UCHI)
Ï
T
E
N

NAGE

U
D
E
Projection en avant par
K blocage du coude

I UDE : bras
KIME NAGE : projection
M
Exemple : même départ
E que SHIHO NAGE, arm-
Iock du bras de aïte et
projection
N
A
G
E
www.aikido-budo.fr

Méthodes d’Attaque SAISIES FACE À L’ADVERSAIRE

Saisie du poignet
AÏ HANMI opposé

KATATE AI HANMI : même garde


KATATE : poignet
DORI DORI : saisie

GYAKU
Saisie du poignet
HANMI correspondant

GYAKU HANMI : garde


KATATE inverse

DORI

K
A
T Saisie au niveau de
l'épaule
A
DORI

S
O
D Saisie de la manche au
niveau du coude
E
DORI
www.aikido-budo.fr
Méthodes d’Attaque SAISIES FACE À L’ADVERSAIRE

M
U
Saisie du revers à une
N main
A
DORI

RYOTE
Saisie des deux poignets
DORI

RYO
S
O Saisie des manches au
D niveau des coudes

E
DORI

RYO
K
A Saisie des deux épaules
T
A
DORI

KATATE
Un poignet saisi par
RYOTE deux mains

DORI
www.aikido-budo.fr

Méthodes d’Attaque SAISIES ARRIÈRES - USHIRO WAZA

Saisie des poignets par


USHIRO l’arrière
USHIRO : derrière
RYOTE RYO : deux
TE : poignets
DORI
DORI : saisie

USHIRO
R
Y
O
Saisie des coudes par
l’arrière (au niveau des
HIJI manches)

D
O
R
I

USHIRO
RYO Saisie des épaules par
l’arrière
KATA
DORI
www.aikido-budo.fr
Méthodes d’Attaque SAISIES ARRIÈRES - USHIRO WAZA

USHIRO
E
R Saisie du col par l’arrière
I
DORI

USHIRO Enlacement de la
poitrine par l’arrière
HAGA
JIME : étrangler
JIME

USHIRO
D'une main, saisie d’un
poignet par l'arrière ; de
KATATE l'autre, étranglement par
la saisie du revers du
DORI keikogi

KUBI KUBI : cou


SHIME : étrangler
SHIME

Méthodes d’Attaque SAISIE LATÉRALE

HANMI Technique à genoux sur


attaque debout par saisie
HANDACHI d’un poignet
WAZA HAN : moitié
KATATE MI : corps
DACHI : debout
DORI
www.aikido-budo.fr
Méthodes d’Attaque COUPS PORTÉS DE FACE

Coupe venant de face


sur le haut de la tête
SHOMEN
SHO : de face
UCHI MEN : tête
UCHI : couper

Coupe sur le côté de la


YOKOMEN tête
YOKO : côté
UCHI
MEN : tête

MAE GERI : coup de pied


MAE : devant
GERI

CHUDAN Coup de poing bas (à


hauteur de buste)
TSUKI

JODAN Coup de poing haut (à


hauteur de visage)
TSUKI
www.aikido-budo.fr
Méthodes d’Attaque SAISIES ET COUPS PORTÉS DE FACE

KATA
DORI Saisie de l’épaule et
coupe sur le haut de la
MEN tête

UCHI

MUNA
DORI Saisie des revers à une
main et coupe sur la tête
MEN
UCHI

SODE
DORI Saisie de la manche et
coup sur la partie
JODAN supérieure du corps

TSUKI

Méthodes d’Attaque SAISIE ARRIÈRE ET COUP PORTÉ DANS LE MÊME TEMPS

USHIRO
ERI
Prise de col par l’arrière
DORI et coup sur la tête
MEN
UCHI
!