Vous êtes sur la page 1sur 4

Industrial Electric Drives Linear Motion and Service Mobile

Hydraulics and Controls Assembly Technologies Pneumatics Automation Hydraulics

RF 90 220/11.03
Fluides hydrauliques remplace 05.03

à base d‘huile minérale

pour unités à pistons axiaux

Résumé La variation de la viscosité en fonction de la température des


huiles minérales se caractérise par une nette diminution de la
Dès le stade de l‘étude, il convient de sélectionner
viscosité aux températures croissantes. L‘indice de viscosité
soigneusement le fluide hydraulique d‘un circuit hydrostatique (indice VI) 3 décrit cette variation de la viscosité en fonction
sur la base d‘un certain nombre de caractéristiques essentiel- de la température.
les mentionnées ci-après, afin d‘assurer un fonctionnement à la
fois exempt de dérangements et économique. En raison de La viscosité se mesure toujours à pression normale (pression
considérations économiques en particulier, il n‘est guère atmosphé-rique). La variation de la viscosité en fonction de la
possible de répondre uniformément à toutes les exigences, de pression se traduit par une augmentation de la viscosité aux
sorte qu‘il est recommandé à l‘utilisateur de procéder à une hautes pressions (avec doublement de la viscosité à 400 bar).
appréciation ciblée. Les viscosités admissibles sont spécifiques aux produits.
Veiller aux limites spécifiques aux produits, telles que
mentionnées dans les notices correspondantes.
Comportement dynamique
Viscosité maximale admissible en conditions temporaires de
La viscosité 1 ou la variation de la viscosité en fonction de la démarrage à vide :
tempéra-ture a (comportement VT) est d‘une importance
νdémarrage ≤ 1600 mm2/s, à température min. admissible de tmin. = - 40 °C
capitale. Par ailleurs, il convient également de tenir compte de
la variation de la viscosité en fonction de la pression b , de la νdémarrage ≤ 1000 mm2/s, à température min. admissible de tmin. = - 25 °C
masse volumique 2 et du point d‘écoulement (point de
solidification) 6 .
Une viscosité élevée, c‘est-à-dire une huile plus épaisse, est Plage de viscosité de service avec un facteur de marche de
100 % :
préjudiciable au rendement mécanique-hydraulique. Les pertes
par fuites sont par contre réduites. A un faible niveau de νservice = 16 ... 100 mm2/s
pression, les jeux de palier ne sont pas remplis, ce qui
engendre une augmentation des phénomènes d‘usure. Des
défauts de remplissage se produisent également à l‘aspiration, Plage de viscosité pour un rendement optimal :
ce qui se traduit par des dommages de cavitation (dommages
par implosion). Une viscosité trop faible se traduit par des νoptimal = 16 ... 36 mm2/s
pertes accrues et une usure plus importante.
2/4 Bosch Rexroth AG | Mobile Hydraulics Fluides hydrauliques à base d‘huile minérale | RF 90 220/11.03

Aux très hautes termpératures du fluide hydraulique (+ 90 °C à


Viscosité minimale admissible (temporairement) :
max. + 115 °C), la classe de pureté minimale suivante est
νmin. ≥ 5 mm2/s, à température max. admissible de tmax. = + 115 °C requise :
νmin. ≥ 10 mm2/s, à température max. admissible de tmax. = + 90 °C 19/17/14 selon ISO 4406
Le code de la classe de viscosité correspond à la viscosité Si ces classes de pureté ne peuvent pas être atteintes, veuillez
moyenne nous consulter.
en mm2/s à 40 °C 5 (VG pour “viscosity grade“).
VG 22 : pour conditions de température très basse ou pour
conduites extrêmement longues
Interaction avec les composants de l‘installation
VG 32 : pour conditions hivernales
Corrosion
VG 46 : pour conditions estivales ou locaux fermés En stockage et en cours d‘exploitation, les additifs
VG 68 : pour conditions tropicales ou locaux à forte anticorrosion assurent la protection des composants contre
l‘eau de condensation et l‘humidité en provenance de
production de chaleur
refroidisseurs non étanches 7 . Les combinaisons acides
VG 100 : pour production de chaleur anormalement élevée résultant de phénomènes d‘oxydation (effet Diesel) amplifient
la corrosion. Les huiles minérales sans ces inhibiteurs de
corrosion n‘offrent pas de protection suffisante contre la
Les fluides hydrauliques à indice de viscosité relativement corrosion.
élevé (VI > 140), appelés huiles HVLP 4 , ainsi que les huiles
Avec les grosses installations faisant l‘objet d‘une surveillance
multigrades pour moteurs, sont plus particulièrement conçus
permanente, l‘utilisation d‘une huile désémulsifiante à haut
pour des fourchettes de température importantes (applications
mobiles). pouvoir de séparation d‘eau 8 est avantageuse, l‘eau pouvant
être vidangée du fond du réservoir. Dans le cas d‘installations
Les basses températures impliquent en outre la prise en plus légères (par exemple sur des engins industriels mobiles),
compte du point d‘écoulement 6 . dont le remplissage est moins surveillé, une huile émulsifiante
est plus avantageuse (par exemple une huile pour moteurs).
La viscosité au démarrage (qui dépend de la température Utiliser excluvisement de l‘huile avec un inhibiteur de
ambiante) et la viscosité optimale à température de corrosion.
service (en tenant compte de la classe de charge)
déterminent la sélection optimale de la classe de viscosité Joints d‘étanchéité
(voir page 3).
Fluide hydraulique et matériau d‘étanchéité doivent être
compatibles, l‘incompatibilité risquant de provoquer des
modifications de dureté et de volume du matériau d‘étanchéité
Air 9.

Avant mise en service du circuit, purger complètement l‘air de Aux températures supérieures à 80 °C, Rexroth recommande
l‘installation. l‘utilisation de joints FKM (en particulier pour le joint d‘arbre).
A pression normale, le fluide hydraulique contient de l‘air en Veiller à la compatibilité du fluide hydraulique avec les
solution c , qui se dégage sous vide partiel. joints d‘étanchéité.
Une teneur en air trop importante entraîne le risque de
cavitation (implosion des bulles d‘air sous vide partiel) et celui
de l‘effet Diesel (explosion du mélange air-vapeur d‘huile à Etat d‘utilisation, durée d‘utilisation
haute pression), ce qui se traduit par une érosion matérielle. C‘est essentiellement l‘effet Diesel qui augmente l‘acidité
Une conception appropriée du réservoir permet de favoriser la (indice de neutralisation) 10 et la polymérisation
séparation de l‘air. (résinification 11 , colmatage de filtres et d‘étrangleurs) du
fluide. Son état précis peut par exemple se définir avec l‘indice
de neutralisation, la viscosité et l‘indice colorimétrique. La
détermination de la réserve d‘additifs (additifs haute pression)
Filtration constitue une autre approche.
La classe de pureté atteinte par le fluide hydraulique, et par Les températures de service supérieures à 80 °C se traduisent
conséquent la durée de vie de l‘unité à pistons axiaux, sont par une réduction de moitié de la durée de vie par 10 °C
d‘autant plus grandes que la filtration est plus fine. d‘augmentation de température et doivent donc être évitées.
Pour assurer la sécurité de fonctionnement de l‘unité à pistons La durée d‘usage d‘un plein d‘huile dépend de la réciproque
axiaux, la classe de pureté du fluide hydraulique doit être d‘au de la durée de cycle d , du volume de remplissage correct, de
moins: l‘aération, de la pression de service, de la température et
d‘autres paramètres.
20/18/15 selon ISO 4406
Lors de la mise en service, il convient de veiller à ce que le
montage ou une pollution résiduelle des composants ne rende
nécessaire un rinçage de l‘installation ou un remplacement
d‘huile après une durée de fonctionnement limitée.
RF 90 220/11.03 | Fluides hydrauliques à base d‘huile minérale Mobile Hydraulics | Bosch Rexroth AG 3/4

Fluides hydrauliques spéciaux :


! Avertissements
(Avant toute utilisation, veuillez nous consulter en indiquant les
Les fluides hydrauliques à base d‘huile minérale conditions d‘utilisation.)
– sont des substances polluantes pour l‘eau ; – fluides pour l‘aéronautique 14
– sont inflammables (tenir compte du point éclair) ; – fluides pour la marine 15
– ne doivent être utilisés que si la fiche technique de sécurité – huiles de graissage 16
du fluide utilisé est disponible et si les consignes de sénurité
qui y sont prescrites sont mises en œuvre.
Informations complémentaires relatives aux fluides
Pour l‘évacuation du fluide hydraulique, observer les directives hydauliques :
de la fiche technique de sécurité.
Fluides hydrauliques compatibles avec l‘environnement
HEES, HEPG, HETG pour unités à pistons axiaux,
Sélection des types de fluides hydrauliques
voir RF 90 221.
Les différents types de fluides hydrauliques à base d‘huile
minérale con-viennent à l‘utilisation sur des pompes et des Unités à pistons axiaux pour exploitation avec des fluides
moteurs à pistons axiaux. hydrauliques HF,
Leur aptitude dépend entre autres des facteurs suivants : voir RF 90 223.
– résistance à l‘usure des composants
Directives pour l‘utilisation d‘entraînements hydrostatiques
– variation de la viscosité en fonction de la température à basse température,
– protection contre l‘oxydation et la corrosion voir RF 90 300-03-B.
– compatibilité avec les matériaux
– pouvoir de séparation de l‘air 12
– pouvoir de séparation de l‘eau 8
Dans les applications mobiles se produisent de hautes
pressions et de fortes fluctuations de température. C‘est
pourquoi les huiles multigrades (huiles hydrauliques et huiles
pour moteurs), les huiles HLP à propriétés détergentes 4 et
les fluides ATF 13 conviennent tout particulièrement à ces
applications.

Fluides hydrauliques
Fluides standards (voir également diagramme de sélection) :
– fluides hydrauliques HLP et HVLP
selon DIN 51524 parties 2 et 3 4
– huiles HD pour moteurs selon API-SF ou CD, ou encore selon
MIL-L-2104 C et MIL-L-46152 B
– fluides ATF 13

Diagramme de sélection
2500 -40° -20° 0° 40° 60° 80° 100°
1600
20v
1600 viscosité max. admissible (temporaire)1)
1000 1000 viscosité max. admissible (temporaire) 1)
600
400
VG 68
VG

VG 32
VG 46
VG 2
viscosité ν en mm2/s

200
10
2

100

60

40 36

νopt.
plage de viscosité de service optimale /
20 rendement optimal
16

II
10 10 viscosité min. admissible (temporaire) 1)

I
5 5 viscosité min. admissible (temporaire) 1)
température t en °C
-40° -25° -10° 0° 10° 30° 50° 70° 90° 115°

tmin = -40° C plage de température du fluide hydraulique tmax = +115° C

1) En fonction du produit, les plages de viscosité max. sont applicables :


I : 5 mm2/s (tmax = + 115 °C) … 1600 mm2/s ( tmin. = - 40 °C)
II : 10 mm2/s (tmax = + 90 °C) … 1000 mm2/s ( tmin. = - 25 °C)
(Pour la plage de viscosité max. admissible, se référer aux notices des différents produits.)
4/4 Bosch Rexroth AG | Mobile Hydraulics Fluides hydrauliques à base d‘huile minérale | RF 90 220/11.03

Formules physiques Procédés de mesure et normalisation

a Viscosité en fonction de la température 1 Viscosité cinématique en mm2/s


mesure par exemple avec viscosimètre Ubbelohde
U1 – U2
pente n= où U = ar sinh ln ν selon DIN 51562
2,303 (lg T2 – lg T1)
indice de viscosité VI (calcul selon DIN ISO 2909) 2 Masse volumique à 15 °C en g/cm3
avec aréomètre selon DIN 51757
b Viscosité en fonction de la pression (viscosité dynamique η)
ηp = ηo • e a • p (p en bar) mPa • s 3 Indice de viscosité (VI) DIN ISO 2909
α 20 °C = 0,00240 bar–1
α 50 °C = 0,00205 bar–1 4 Pour fluides HLP DIN 51524 partie 2
α 100 °C = 0,00147 bar–1 Pour fluides HVLP DIN 51524 partie 3
(selon “Fluides hydrauliques” de Dipl. Ing. Horst Dietterle, Shell)
5 Classe de viscosité (selon ISO) DIN 51519
c Coefficient de Bunsen pour l‘air dans l‘huile minérale ≈ 0,09
p2 6 Point d‘écoulement (atteinte de la limite d‘écoulement,
VL ≈ 0,09 • Vhuile • à 3 °C au-dessus du point de solidification) DIN ISO 3016
p1
VL = air en solution dans l‘huile en cm3 7 Propriétés anticorrosion
Vhuile= volume d‘huile en cm3 par rapport à l‘acier (procédé A) DIN 51585
p2 = pression finale en bar Effet corrosif sur cuivre DIN 51759
p1 = pression initiale en bar
8 Pouvoir désémulsifiant DIN 51599
d Réciproque de la durée de cycle (nombre de cycles) Teneur en eau DIN ISO 3733
qV
i= min-1 9 Compatibilité avec
Vinstallation
matériau d‘étanchéité DIN 53538 partie 1
en combinaison avecDIN 53521
qV en L/min (débit de la pompe) et DIN 53505
V en L (volume d‘huile dans l‘installation)

10 Indice de neutralisation mg KOH DIN 51558 partie 1


g

Tableau comparatif des classes de pureté 17


11 Détermination du résidu de coke
NAS 1638 (non valable) ISO 4406 (c) selon Conradson DIN 51551
7 18/16/13
8 19/17/14
12 Pouvoir séparateur de l‘air DIN 51381
9 20/18/15 13 ATF (Automatic-Transmission-Fluid) AQ A suffixe A
10 21/19/16
14 Fluides pour l‘aéronautique MIL-H-5606 A
Nato-H-515

15 Fluides pour la marine Nato-H-540

16 Huiles de graissage DIN 51517 feuillet 3

17 Classes de pureté ISO 4406 (c)

Bosch Rexroth S.A.S. • BP 101 • 91, boulevard Irène-Joliot-Curie • F-69634 Vénissieux Cedex • France
téléphone : +33 (0)4 78 78 52 52 • télécopie : +33 (0)4 78 78 68 90 • vx.marketing@boschrexroth.fr • www.boschrexroth.fr

Bosch Rexroth AG © 2003 by Bosch Rexroth AG, Mobile Hydraulics, 89275 Elchingen
Mobile Hydraulics Tous droits réservés. Sous aucune forme que ce soit et sans accord préalable de Bosch Rexroth
Produktbereich Axialkolbenmaschinen AG, Industrial Hydraulics, aucune partie de la présente notice ne doit être reproduite ni, au
Werk Elchingen Werk Horb moyen de systèmes électroniques, stockée, modifiée, diffusée ou photocopiée. Toute action
contrevenante expose à une action en dommages-intérêts.
Glockeraustraße 2 An den Kelterwiesen 14
Les données contenues dans ce document servent exclusivement à la description du produit. Il
89275 Elchingen, Germany 72160 Horb, Germany ne peut être tiré argument d‘aucune des indications portées au présent document quant aux
Telefon +49 (0) 73 08 82-0 Telefon +49 (0) 74 51 92-0 propriétés précises ou à une adéquation du produit en vue d‘une application précise. Ces
Telefax +49 (0) 73 08 72 74 Telefax +49 (0) 74 51 82 21 indications ne dispensent pas l‘utilisateur d‘une appréciation et d‘une vérification personnelles.
ll convient de tenir compte du fait que nos produits sont soumis à un processus naturel d‘usure
info.brm-ak@boschrexroth.de
et de vieillissement.
www.boschrexroth.com/brm

Vous aimerez peut-être aussi