Vous êtes sur la page 1sur 5

ENTREPRENEURIAT par A.-M.

Didegouamy Baboguel

L’entrepreneuriat est généralement admis comme l’art/science de créer et de conduire des


structures nouvelles. L’entrepreneuriat (entrepreneurship in English), désigne le fait de mener une
activité dont on est soi-même l’initiateur, comme le montre son sens étymologique (Entreprendreur).
C’est du domaine de l’entrepreneur, « créateur d’entreprise, pour son propre compte : chef
d’entreprise ou porteur d’un projet». Celui, celle qui fait métier d’entreprendre sur contrat certains
travaux, notamment de construction, ou de fournir des marchandises, des services.

« Initiative portée par un individu (ou plusieurs par circonstance) construisant ou saisissant une
occasion d’affaires … dont le profit n’est pas forcément d’ordre pécuniaire, … , et créant de la valeur
nouvelle … pour des parties prenantes auxquelles le projet s’adresse ». Verstraete & Fayolle (2005).

Selon Paturel (2007), « à partir d’une idée, l’entrepreneuriat est l’exploitation d’une opportunité …
créée de toutes pièces ou reprise dans un premier temps, puis développée ensuite par une personne
physique ou une équipe … qui aboutit à la création d’une valeur nouvelle ou à l’économie de
gaspillage de valeur existante ».

Ces définitions font ressortir des concepts clés : idée/projet, opportunité, nouveauté/reprise,
création, valeur ajoutée. Elles sous entendent une dynamique humaine, une croissance, un
développement, enrichissement de l’individu et/ou communauté.

I. La personne de l’Entrepreneur : qualités, caractéristiques, aptitudes

Un entrepreneur est une personne à l’origine de la création d’une activité économique, … qui
possède les compétences et la motivation suffisantes pour créer une activité économique, se lancer
sur un secteur d’activité, créer des emplois, etc. (Le Journal du Net). Celui qui organise, gère et
assume le risque d’une activité ou d’une entreprise. (Merriam-Webster).

Vision et ambition, ouverture d’esprit, organisation, Courage et persévérance, focus oriented, goût
du risque et des initiatives, pragmatisme, maitrise de soi (connaissance de soi : limites et forces).

II. Les secteurs d’Entrepreneuriat

Privé, public, social, culturel, … Startup.

Création (sous franchise, par essaimage, ex-nihilo), reprise d’entreprise, intrapreneuriat,


entrepreneuriat solidaire.

III. Les Etapes de l’Entrepreneuriat

Entrepreneur est une personne physique qui, après avoir réunis des moyens financiers, techniques et
humains, réalise un certain nombre de projets et/ou de prestations moyennant rémunération sous le
couvert d’une entité/structure juridique (SARL, SA, …) ou personne physique. (mataf.net)

Trouver son idée, construire son programme (business model/modèle économique) après études, se
lancer après réunion des impératifs (moyens et ressources).

Business plan ou plan d’affaires.


Dans « start-up » il y a l’idée de démarrage « start » et l’idée de croissance forte « up ». Deux idées
qui sont l’essence même de la startup. Une startup est une entreprise, mais elle est plus qu’une
simple entité. Une startup c’est un état d’esprit, une vision, portée par son fondateur et qui agit sur
un marché en création ou instable. De ce fait, elle ne dispose pas d’un business model fixe et explore
les possibilités. (1001startups.fr)

Phases : lancement, croissance-développement, maturité, déclin.

IV. L’accompagnement de l’Entrepreneur : difficultés fréquemment rencontrées et


pistes de solution

Mauvais modèle économique (mauvaise étude), manque d’engagement, non ouverture d’esprit
(manques d’info).

Promotion des valeurs (audace, créativité, responsabilité, solidarité, persévérance, confiance en soi,
esprit d’initiative). Série de mesures sont susceptibles de favoriser l’entrepreneuriat chez les jeunes :
service d'appui et à la formation, sources de financements.

QUESTIONS.

1. Qu’est-ce que l’entrepreneuriat en de mots simples ?


2. Pourquoi/comment entreprendre ?
3. Que faut-il faire pour entreprendre ? quelles valeurs/qualités doit-on avoir ?
4. Quel type d’entrepreneuriat distingue-t-on ?
5. Quelles en sont les étapes ?
6. Comment développer une idée ?
7. Comment faire un business plan ?
8. Qu’est-ce qu’une startup ?
9. Quelles sont les difficultés pré lancement ? Comment les surmonter ?
10. Quelles sont les difficultés post lancement ? comment les surmonter ?
11. Quel est l’apport de la communauté ?
12. Qui sont des entrepreneurs Nangjéré connus ? quelle fierté en tire-t-on ? Quel regret aviez-
vous ?
13. Quelles suggestions/recommandations pourrait-on faire à l’AJAN ? et aux jeunes Nangjéré
en général ?
14. Quelles opportunités existe-t-il dans ce monde en pleine mutation ? quel avantage
pourrions-nous tirer des avancées technologiques (RS, applis, …) ?

Identifier opportunités, trouver bonne idée, Acter ! Vision, Motivation, Résilience, Connexion.

Conclusion: Nous sommes ou en phase d’être Entrepreneur d’une manière ou d’une autre. Go
ahead!
QUELQUES INTERVENTIONS RAPPORTEES.

***

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat en de mots simples ?

Entrepreneuriat ne keme ku bane mejeg ka kar sene koye wei debe katie ddangwa su pure de kela
sege kang wei uji deng ya kei ddang, wei hab lar ddosé ka kone kone ku ba ma er tiaye.

R. Doulgue

l'entrepreneuriat est la capacité de concrétiser une idée, de se mettre en projet, ce qui peut mener,
entre autres, à la création d'une entreprise, mais cela peut mener également à l'intrapreneuriat
(capacité collective et organisationnelle pour encourager et accompagner la prise d'initiatives.

Bab D. E.

***

Attention à entreprendre dans le contexte local. Prière adapter son Idée à l’acceptation des parties
prenantes.

Kemtchang Tchina A

***

La problématique de l’Entrepreneuriat nous permettra de faire face à des impératifs qui se


présenteront à nous si nous l’assimilons et la mettons en pratique !

M. S. Waide Guelpina

***

Afin de développer une Idée il faudrait consulter les personnes (expert, Sages, Parents, Amis). Leur
apport permettra de concevoir avec croissance positive. Tout investissement répond positivement à
la question Où et Comment ?

Doulgue

***

On peut développer une idée à partir de l'observation de don environnement. C'est sur la base de
cette observation qui découle sur l'étude du milieu. Ainsi, on peut proposer un service ou un bien en
fonction des besoins de la population observé. Exemple ouvrir un secrétariat public pour les
impressions et photocopie à côté d'un lycée où le besoin se fait sentir. Créer une école dans un
quartier périphérique nouvellement habité pour réduire la distance et les dépenses en transport.
Tout cela prend en compte la qualité du service ou du bien à offrir.
B. Daldigué

***

Pour dévolopper une Idée, il faudrait penser assez particulièrement en considérant une valeur
ajoutée. « Comment vais-je me différencier par rapport aux offres existantes » est la question.

Tibegue Ire

***

Après découverte et étude de l’Idée, il faudrait alors étudier le milieu et adapter ton offre aux
besoins du client. Ensuite la fidélisation du client par divers canaux et la gestion des résultats
(ressources, activités, relations, …). La question de fonds propres est très importante. Un outil qui me
passionne tellement à travers duquel on pourrait développer notre Idée : Business Model Canva.

A. Kassir

***

Question 9 et 10 : Difficultés pré et post lancement. Comment les surmonter?

9-Découragement, démotivation, trahison, concurrence et jalousie nocive.

10-Manque de confiance en soi, détournement des fonds ou financements, taxes et/ou impôts...

T Tchadigué Digra

***

Beaucoup d'entrepreneurs Nangjéré existent. L’appréciation reste satisfaisante de leur parcours.


Toutefois, on pourrait encore émettre des critiques positives/constructives.

Il est l'occasion de pouvoir se constituer et apporter des concours dans la mesure du possible aux
entrepreneurs locaux. Conseil et encouragement serait l'apport communautaire.

***

A props des financements des projets, j’estime qu’il y a un lien avec les objectifs et les cadres
(milieux). … toutefois il faille noter le manque crucial d’infrastructure routière : il se trouve que nos
contrées soient annuellement coupées des grands centres sur une durée assez longue (1 à 2 mois).
Citons l’exemple des villes/agglomérations « carrefour » : Bongor, Pala, moundou, Doba, Koumra, …
il ya beaucoup d’échanges et cela favorisent leurs essors. … notre association (de Tamio ndlr) a connu
un échec faute de voies de communication.
Tenna

la problématique du transport. "La Route voie du développement"!


Merci pour le partage riche en expériences.

Noté.

***

Serait-il possible d’organiser un atelier de formation dans ce groupe pour permettre aux futurs
entrepreneurs de présenter leurs projets?

T Tchadigué Digra

je partage cet avis.

pour cela les admin devraient constituer une équipe qui s'essayerait au coaching des projet et plans
d'affaires partagés...

***

Mais avant tout, étant arrivé à la fin du temps réglementaire, je voudrais remercier toute la
communauté qui m'a accompagné et qui par l'échange m'ont nourri intellectuellement. Je suis
reconnaissant aux responsables de AJAN pour l'opportunité offerte et au cousin @Tibegue pour la
recommandation.

Un autre thème sous-tend cette présentation hachée. Montage de Business Plan ou le Business
Model Canva . Suivez mon regard...

la proposition de Formation sur une journée est aussi à entrevoir. Merci!