Vous êtes sur la page 1sur 41

1

DOCTORIALES POUR LA RECHERCHE ET LE


DEVELOPPEMENT NATIONAL

« Former des Doctorants par la Recherche et pour la


Recherche »

RAPPORT TECHNIQUE
2

TABLE DES MATIERES

REMERCIEMENTS………………………………………………….. 3

I. CONTEXTE................................................................................ 4

II. OBJECTIFS DES DOCTORIALES.................................... 4

III. RESULTATS ATTENDUS................................................... 5

IV. DEROULEMENT................................................................. 5

V. RESULTATS OBTENUS................................................... 13

REPARTITION DES DOCTORANTS............................ 13

EVALUATION DES EXERCICES.................................. 15

LES CONFERENCES....................................................... 19

LES LAUREATS............................................................... 20

VI. PROBLEMES RENCONTRES........................................ 20

VII. LECONS APPRISES ET RECOMMANDATIONS…… 21

CONCLUSION………………………………………................. 22

ANNEXES………………………………………………………… 23
3

REMERCIEMENTS

A l’issue de cette 2è édition des Doctoriales, qui s’est déroulée du 13 au 17 Décembre 2016
à l’Institut Halieutique et des Sciences Marines, le comité d’organisation voudrait remercier les
nombreuses personnes qui ont participé à la conception, à l’organisation et au déroulement de
l’ événement. Nous remercions l’Université de Toliara, particulièrement l’IHSM pour
avoirhébergél’événement, lesdoctorants, les conférenciers, pour leur participation enthousiaste et
également les enseignants chercheurs et opérateurs économiquesde l’Université de Toliara qui ont
accepté d’yconsacrer du temps.

Nous remercions également le personnel technique de l’UA qui s’est beaucoup investi dans
l’organisation de cet événement et en a fait sa réussite

Nous adressons les remerciements les plus chaleureux aux officiels présents qui ont soutenu la
manifestation par leur présence.

Merci à l’ARES –CCD (Académie de la Recherche et d’Enseignement Supérieur – Commission


de la Commission de la coopération pour le Développement), partenaire technique et financier
dans l’organisation des Doctoriales.

Enfin, nous exprimons notre reconnaissance aux sponsors qui ont apporté leur contribution.
4

I. CONTEXTE
Une première édition des Doctoriales a été réalisée en 2014 dans le cadre du projet du
«Renforcement de la recherche scientifique pour la Gouvernance et le Développement
Humain Durable » piloté par l’Université d’Antananarivo avec l’appui du PNUD et de
l’UNESCO. La 2ème édition s’est tenue cette année à Toliara, du 13 au 17 Décembre 2016,
dans le cadre de la décentralisation de l’événement recommandée par le Projet d’Appui
Institutionnel ARES-CCD, avec la participation des doctorants issus de 3 Universités de
Madagascar : Antananarivo, Toliara, et Fianarantsoa.
L’appui aux doctorants est une part importante des activités de l’ARES-CCD qui
vise à soutenir et à développer les capacités d’enseignement, de recherche et de gestion
d’institutions universitaires des pays du sud comme Madagascar.
« Intégrer la recherche dans l’enseignement » correspond à un objectif du projet d’Appui
Institutionnel de l’ARES-CCD, la participation ou l’organisation des journées doctoriales est une
des obligations du Pilote d’Atteinte des Résultats n° 4 (PAR4).

II. OBJECTIFS DES DOCTORIALES


Les Doctoriales sont une manifestation scientifiquequi apour but de renforcer les
capacités des futurs docteurs tout en leur donnant un plus large horizon en ce qui concerne leurs
avenirs professionnels, notamment leurs rapports au développement national.
Il s’agit particulièrement de renforcer l’aptitude des doctorants à communiquer (Posters
et présentation orale de la thèse), à échanger et à valoriser l’interdisciplinarité en amenant les
participants à prendre conscience de la complémentarité dans la conception d’un projet de
recherche et de promouvoir les différentes compréhensions de la recherche pour le
développement auprès des acteurs du développement constitués en trilogie : les académiques,
les professionnels et les acteurs locaux représentés par les collectivités et les services
décentralisés.

Les objectifs spécifiques sont de :


- Sensibiliserlegrandpublicd’importancedesrechercheseffectuées par les jeuneschercheurs
- Inciter et sensibiliser les jeunes à s’investir dans la recherche
5

- Renforcer les capacités de communication des doctorants à présenter publiquement leurs


activités de recherche devant diverses audiences
- Aider les doctorants à savoir identifier/optimiser leurs compétences et apprendre à les
valoriser au travers des projets professionnels
- Faire ressortir les capacités des doctorants à créer un projet innovant ayant des retombées
socio-économiques et environnementales sur le développement d’une localité
Chaque doctorant a donc dû se prêter aux exercices suivants :

- Présentation orale de son poster au comité scientifique puis à un public non spécialisé
- Communication de sa thèse en cinq minutes, en anglais, devant le comité scientifique
pour faire comprendre l’utilité de ses recherches, et qui met l’accent sur l’importance
de la présentation orale
- Présentation en groupe d’un projet innovant susceptible d’intéresser les opérateurs
locaux : exercice qui sert à échanger et valoriser l’interdisciplinarité dans la
conception de projets

III. RESULTATS ATTENDUS


Les Doctoriales doivent permettent aux doctorants sélectionnés de se rencontrer, d’échanger
sur leurs travaux de recherche, tout en participant à divers exercices : présentation d’une partie
ou de la totalité de leurs travaux de recherche à l’aide de posters, écriture en anglais du résumé de
leur thèse, élaboration et présentation d’un projet innovant dans la région d’accueil.

IV. DEROULEMENT
La deuxième édition des Doctoriales s’est tenue à l’IHSM (Institut Halieutique et des
Sciences Marines) de Toliara, du 13 au 17 Décembre 2016. L’événement a réuni cette année 38
doctorants inscrit(e)s en troisième année de thèse dans l’une des Ecoles Doctorales de trois
Universités: Antananarivo, Toliara, Fianarantsoa.

Les doctorants étaient sélectionnés par un comité scientifique spécifiquement formé pour
ces Doctoriales
6

1. La cérémonied’ouverture

La cérémonie d’ouverture a eu lieu le mardi 13 décembre à 8h30 heures à l’IHSM. Les


Doctoriales ont débuté par la formulation de discours par différents officiels, tous concernés par
le développement de la recherche à Madagascar.

1.1. Série de discoursofficiels


Se sont ainsi tour à tourexprimés:

Monsieur le Président de l’Université de Toliara


dans son discours de bienvenue a exprimé son
plaisir d’accueillir les doctoriales.

Docteur Hugues LEZO, Président de


l’Université de Toliara

Le Vice-président de l’Université
d’Antananarivochargé des ressources et du
patrimoine a expliqué la tenue de cette 2e édition
des doctoriales à Toliara par l’intérêt de
l’événement à être délocalisé : les doctorants en
venant à Toliara prennent connaissance des réalités
socio-économiques de la région et peuvent avoir
Professeur Roger RANDRIANJA, Vice-
des échanges scientifiques entre doctorants de
président de l’Université d’Antananarivo
régions différentes.
chargé des ressources et du patrimoine,
Coordonnateur local du projet d’appui
institutionnel de l’ARES-CCD
7

Professeur Igor ECKHAUT, représentant de


l’ARES –CCD à Madagascar a souligné
l’importance de la tenue régulière d’évènement
scientifiques pour la visibilité des produits de
recherche

Pr Igor ECKHAUT, Responsable Belge du


PAR 4 du Projet AI ARES-CCD

Monsieur le Conseiller Technique représentant


le Chef de la Région Atsimo-Andrefana

Conseiller Technique du Chef de la Région


Atsimo-Andrefana

Et enfin, le Directeur Général de la Recherche


Scientifique représentant de Madame la Ministre
de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
Scientifique, Professeur Claudine RAMIARISON,a
réaffirmé l’importance de la recherche dans le
développement national, la recherche permettant
l’innovation et la création d’emplois.
Pr Claudine RAMIARISON, Directeur
Général de la Recherche Scientifique du
MESUPRES
8

Les Doctoriales en donnant aux doctorants une plus grande ouverture au niveau
professionnel permettent également une contribution au développement de Madagascar.

1.2. Visite des officiels et du public des expositions des posters


La première journéela tenue régulière d’événements scientifiques de cette envergure,
donne par ailleurs de la visibilité au monde de la recherche. Madame la ministre du
MESupRES a rappelé

Cérémonie de coupure de ruban inaugural des Présentation des posters aux officiels par les
Doctoriales 2016 doctorants

Les posters ont été ensuiteexposés au public dans la salle de la Présidence de l’Université
de Toliarapendant les cinq journées des Doctoriales.
Les visiteurs n’ont pas été nombreux, probablement à cause d’une insuffisance de
médiatisation de l’événement.

1.3. Conférences scientifiques

Dans l’après-midi de la première journée, des conférences se sont tenues par des
Enseignants- Chercheurs et des opérateurs économiques locaux.
9

Les conférences d’une durée chacune de quinze minutes par intervenant ont été tenues devant les
doctorants. Elles ont été suivies de quelques séries de questions-réponses

2. Communication orale en 5 minutes

La deuxième journée a été consacrée à la présentation des thèses, en cinq minutes en


anglais devant le comité scientifique. Cet exercice demande au doctorant de savoir présenter son
travail de façon synthétique et rapide.

3. Visites de sites et d’entreprises


La troisième journée a consisté en des visites de sites et d’entreprises dont les objectifs
étaient de familiariser les doctorants avec les réalités locales. Trois sites ont pu être visités :
- IOT (IndianOceanTrepang), entreprisehalieutique
- L’Arboretumd’Antsokay
- La localité de Saint Augustin, d’importance historique
10

Les visites ont été organisées par les responsables des sites qui après avoir expliqué leurs
activités ont répondu aux questions posées par les doctorants

4. Projet innovant

La quatrième journée a eu lieu la constitution de groupes de travail en vue de


l’élaboration d’un projet innovant ayant des retombées socio-économiques et environnementales
sur le développement de la région du Sud.

Des groupes de 6 à 7 personnes, personnes ne se connaissant pas au départ et provenant


d’horizons différents, ont été constituées. Il a été tenu compte également des genres.
Dans l’idée, cet exercice devait permettre de monter un projet viable du point de vue de la
rentabilité, intéressant pour la région de Toliara, savoir le vendre, à un jury composés
d’enseignants-chercheurs. C’est un exercice qui nécessite également de savoir argumenter et
persuader.Comme objectif supplémentaire, il devait permettre le dialogue entre les chercheurs et
11

les entreprises de la Région, et éventuellement l’insertion des jeunes doctorants dans le monde du
travail.
Plusieurs opérateurs économiques étaient attendus à cet évènement pour accompagner ces groupes
constitués, cela n’a pas pu avoir lieu compte tenu d’une réunion en parallèle avec la Chambre de
commerce de la région où les mêmesacteurs socio- économiques étaient conviés

5. La cérémonie de clôture

La cinquième journée a eu lieu la cérémonie de clôturequi s’est déroulée le samedi 17


Décembre à l’Hôtel Amazone, en présence du Professeur PanjaRAMANOELINA, du Président
de l’Université d’Antananarivo qui représentait également Madame la Ministre de l’Enseignement
Supérieur et de la Recherche Scientifique. La Présidence de l’Université de Toliara a été
représentée par son Directeur de Cabinet, celle de Fianarantsoa par son Vice-Président .Le
coordonnateur du Projet ARES-CCD ainsi que plusieurs enseignants chercheurs et personnalités
de Toliara ont également été présents à la soirée.

Les prix des meilleurs posters, résumés et projets innovants, ainsi que les attestations de
participations aux Doctoriales, ont été attribués à cette cérémonie de clôture.
12
13

V. RESULTATS OBTENUS
1. REPARTITION DES DOCTORANTS
La sélection des doctorants, doivent être dans leur troisième année de thèse. Ils ont été
recrutés sur dossier, a été effectuée par les membres du Conseil scientifique.

Ont participé aux doctoriales :

- 2 doctorants par Ecole Doctorale pour l’Université d’Antananarivo ;


- 2 doctorants par Ecole Doctorale pour l’Université de Fianarantsoa ;
- 17 doctorants pour l’Université de Toliara.
14

L’importance de la participation des écoles doctorales d’Antananarivo est représentée dans


le graphe suivant :

Les trois écoles doctorales de l’université de Toliara ont participé de la façon suivante :
15

Fianarantsoa avec ses trois écoles doctorales a été représenté par 5 doctorants venant de
l’EDMI, de GOUVSOMU et de DNR

2. EVALUATION DES EXERCICES

Les exercices sont jugés par un comité scientifique.Toutes les évaluations reposent sur des
critères bien déterminés qui figurent en annexes.

2.1. Communication par les posters


Les posters sont un moyen de communication efficace de transmettre des
informations à un public, général ou spécialisé. Ils permettent la compréhension
rapide d’un sujet d’étude (contexte, méthodologie et résultats)

Pour l’Université d’Antananarivo, les thèmes ont été les suivants :

- Modélisation de la théorie de développement d'un pays


- La consommation des services nutritionnels dans la région Sud-Est de Madagascar
- Externalités du Port d’Ehoala pour le Développement Durable de la Région Anosy
- Rôle de l'anomalie climatique El Nino au nord de Madagascar et Comores
- Flow modeling of heat Itasy (Madagascar)for use geothermal
- Une méthode pédagogique approprié an mathématiques au niveau lycée à l'ère numérique
pour Madagascar
- Comportement dynamique d’un cylindre partiellement rempli en oscillation pendulaire
dans un écoulement confiné
- Configuration et simulation de l'évolution de la température d'un champ de puits
géothermiques
- Adaptation des populations de Magnaportheoryzae à une variété de riz pluvial
partiellement résistante et analyse des risques de propagation vde la pyriculariose sur les
hautes terres de Madagascar
- Différenciation de la sécurité alimentaires et de la trajectoire de résilience des paysans
positivement déviants
- Potentialités d’Albiziamasikororum (Fabaceae) pour la protection des cultures
16

- Evaluation of antioxidant and antimicrobial properties of Pittosporumochrosiaefolium


extract
- Impacts de l’activité charbonnière à la subsistance des ménages et au processus de
déforestation sur le plateau Mahafaly
- Management environnement d'un site d'exploitation des ressources minérales par Rio Tinto
à Tolagnaro Madagascar
- Utilisation des grés bitumineux de Bemolanga et de l’huile lourde de Tsimiroro dopes avec
hrts dans la construction routière: cas de la route reliant Morafenobe – Tsiroanomandidy
- L'importance de Centellaasiatica(Talapetraka) à Madagascar
- Optimisation pour la résolution des np-difficiles par les méthodes classico-met heuristiques
- Isolement du principe antalgique et/ ou anti- inflammatoire de la plante anti- inflammatoire
codée LPA007 et étude de son mécanisme d’action
- Flow modeling of heat Itasy(Madagascar)for geothermal use
- Etude géobotanique du massif d’Ankerana et son application dans le développement
durable

Pour l’Université de Toliara :

- Stratégie de développement durable de la pêche artisanale en union des Comores:


politiques, réalités, le cas d'Anjouan
- Le rôle des religieuses dans la préservation de la biodiversité
- De la période coloniale a la postcoloniale: intertextualité dans Antidote de J-F
Rabemananjara et Za de J-L RAHARIMANANA
- Biodiversity of reef fish post-larvae in Madagascar: a work in progress
- Tentative d’évaluation de la liberté dans la démocratie à Madagascar à travers l’esprit des
lois de Charles de Montesquieu
- Evaluation de réhabilitation de site d’extraction d’ilménite dans le périmètre minier à
RANOBE
- Résolution du problème de la non-assiduité de l’élève à apprendre l’anglais, langue
étranger
- Experiences on the feasibility of shellfish farming (coastline and lagoons of fort dauphin
Madagascar)
- Purification et tests d’activité d’un extrait de Byssochlamyslagunculariae
- Etude adaptative Paratilapiasp. Fiamangaen pisciculture dans la Région Haute Matsiatra
17

- Les enjeux Mine et environnement et impacts environnementaux des grandes mines à


Madagascar
- La (dé)-vezoification du littoral sud-ouest malgache. De la terre sacrée Tanifaly à la mise
en place des réserves marines.
- Etude de l’utilisation de l’espace chez Myzopodaschliemanniin (myzopodidae, chiroptera),
dans la région occidentale Madagascar
- Démocratie et raison d’État
- Eco morphologie, bioacoustique et conservation des chiroptères des régions sèches de
Madagascar
- Mobilité et tradition des paysans face à la conservation du foret.Cas des villages
deBekorakaka et deBesariaka (district de Moramanga, région Alaotra-Mangoro
- Intégration de la riposte au sida, réinsertion socioprofessionnelle des personnes atteintes de
VIH

Pour Fianarantsoa :

- Urbanisation d’un Système d’Information en Lexique de la Langue étendue élaborée


décisionnel.
- Inférence floue et décision entrepreneuriale « sondage flou »
- Méthode modale polynomiale pour les réseaux de diffraction dans le domaine optique
- Urbanisme et disparités sociales à Fianarantsoa Contribution à l'étude de l'espace urbain à
Madagascar
- Conception de nouveaux environnements de travail collaboratif : Collaboration entre les
humains et les robots collaboratifs

L’on peut voir que 9 thèmes ont été consacrés au développement, 7 à la santé et à
l’environnement, 6 aux sciences marines ,6 aux lettres et aux sciences sociales, 4 à la sécurité
alimentaire, 2 à la biodiversité et 2 aux sciences de l’informatique. Les thèmes de l’agriculture,
des sciences de la terre et de l’économie ont été également chacun l’objet d’un poster.
18

2.2. Communication orale en anglais


Les résumés des thèses ont été présentés en anglais par les doctorants à un jury qui
devait juger la clarté des explications d’une part, la fluidité dans l’élocution d’autre
part.
Le doctorant apprend à présenter ses résultats de façon concise et claire, il doit
convaincre de la valeur de ses travaux dans un temps limité.

2.3. Les projets innovants


Les projets ont été jugés sur la clarté de la formulation de leurs objectifs, leur utilité et leur
faisabilité.
Les doctorants se constituent en groupes de 7 à 8 personnes, et simulent le montage d’un
projet qui doit répondre aux besoins de la région et être rentable en termes économiques.
Ont été proposés les projets suivants :

- Production et commercialisation de four amélioré dans le Sud de Madagascar


- La datte, innovation pour le développement durable de Toliara et de la partie Sud de
Madagascar
- Promotion de sources d’énergie alternative par l’exploitation de biogaz dans le contexte du
Sud de Madagascar (PSEAEB)
- Projet de création d’une agence de voyage spécialisée pour le tourisme standard et
scientifique
- Valorisation des ressources halieutiques: le fumage du poisson
- Extraction de l’huile de raketa

3. LES CONFERENCES
5 conférences ont pu être tenues ; une sur un thème à considérations économiques, 5 sur des
thèmes purement scientifiques.

Ces conférences ont été effectuées dans un but de partage avec les doctorants. Ils permettent
la découverte soit de secteurs de recherche pouvant intéresser les doctorants de façon générale,
soit de découvrir des aspects de l’économie de la région.
19

Les thèmes des conférences, très variés, figurent dans le tableau suivant :

Titres Conférenciers Organismes de


rattachement
Mise en jeux de l’aquaculture pour le Plateforme des Plateforme aquaculture
développement. aquaculteurs représentée Toliara
par Jacquot CHAN KIT et
AL.
Recherches universitaires appliquées Pr. MARA Edouard Ecole Doctorale IHSM et
au développement. Contexte du REMANEVYetPr. CUR Androy, Université de
Grand Sud ANDRIAMAMPIHANINA Toliara
Hanitra Sylvia
Qualité nutritionnelle des laits crus Dr RAZAFINDRATOVO LABASAN, Université
distribués au niveau des marchés ANDRIAMANAMISATA d’Antananarivo
d’Anosy et d’Ambodinisotry : Etudes Valérie
physico-chimiques et détection des
pratiques frauduleuses

« Problématique de l’enseignement Mme RAKOTOSON ENS, Université


de la langue maternelle à Olivia d’Antananarivo
Madagascar »
Ressources minières et Pr RAZAKAMANANA Université de Toliara
développement du sud-ouest Théodore
malgache

Les conférences ont constitué une opportunité pour les chercheurs des trois universités d’exposer
devant un public intéressé l’essentiel de leur recherche. La séance de questions-réponses qui a
suivi a été perçue comme productive par les doctorants.
20

4. LES LAUREATS

Pendant la nuit des doctorants, trois prix ont été décernés : au meilleur poster, à la meilleure
communication et au meilleur projet.

Le prix du meilleur poster a été attribué à Mr JAONALISON Henintsoa, de l’Université de


Toliara

Le prix de la meilleure communication à Mr KOFOKY Amyot, de l’Université de Toliara

Le prix du meilleur projet innovant a été remporté par le groupe ayant travaillé sur
l’extraction et la commercialisation d’huile de raketa.

VI. PROBLEMES RENCONTRES

Il convient de se poser la question de la pertinence du choix du lieu et des cibles pour


atteindre les objectifs des Doctoriales.
Il aurait été également mieux de demander aux responsables des écoles doctorales
d’identifier plus à l’avance les doctorants qu’ils veulent proposer.
De même dans la mise en œuvre même des Doctoriales, il aurait été mieux de planifier plus
en avance plusieurs aspects organisationnels dont surtout la répartition des tâches

Il n’y a pas eu d’études préalables des activités planifiées à Toliara au moment des
Doctorialesqui tiennent compte des risques liés à la non-participation des partenaires à
Toliara. Les programmes étaient prévus se faire avec la participation des professeurs-
enseignants de l’Université de Toliara et de l’IHSM, mais aussi des opérateurs économiques
dans la Région. La tenue d’autres manifestations même moment dans la Région, a fait que
plusieurs participants attendus n’ont pas pu venir.
21

VII. LECONS APPRISES ET RECOMMANDATIONS

Il faut dès la formulation de l’évènement, une analyse de pertinence plus complète:


- Analyser les facteurs de risques et prévoir les mécanismes d’y faire face au moment où ils
se matérialisent.
- Bien réfléchir sur la cohérence des thématiques choisies avec le lieu de réalisation des
Doctoriales.
- Faire en sorte que les problèmes rencontrés lors de ces Doctoriales soient pris encompte
lors des prochainesDoctoriales.
- Il convient de prendre en considération les capacités de l’Université d’accueil à laquelle
sera confiée une partie de l’exécution de l’évènement.
- Ouvrir les prochains événements scientifiques aux enseignants-chercheurs pour augmenter
leur intérêt et leur participation aux efforts de valorisation de la recherche entrepris.
22

CONCLUSION

La deuxième édition des doctoriales a permis la rencontre de 38 doctorants de différents


horizons sur la base de l’intérêt commun pour la recherche. Les doctoriales ont permis d’une part à
chaque doctorant de prendre part à différents exercices relatifs à la valorisation de leurs travaux de
recherche, et d’autre part d’améliorer la visibilité de l’Université de Toliara qui a accueilli
l’événement
L’appréciation des différents aspects des doctoriales par les doctorants est inégale comme
ont pu le montrer les réponses aux questions posées lors de l’évaluation
Les visites d’entreprises ont été bien appréciées : deux aspects ont marqué et ont été
régulièrement cités par la majorité des doctorants D’une part, une vision concrète et pratique de la
valorisation de la recherche, notamment sur des points précis comme l’exploitation des résultats
des recherches, le marketing, la production, l’organisation, la gestion des ressources humaines, la
stratégie, la communication.
D’autre part, la dimension internationale de la production, et la prise en compte de cette
dimension dans toutes les activités de l’entreprise
Les contacts avec l’entreprise IOT ont donné lieu à des demandes de stage, de même des
projets de collaboration sont en cours d’élaboration entre l’entreprise et des enseignants
chercheurs de l’Université d’Antananarivo

Au vu de ces évaluations, il semblerait que les Doctoriales aient atteint leurs objectifs de
façon générale, en ce sens qu’elles contribuent à la visibilité des chercheurs en permettant par
ailleurs à terme la publication des actes dans des revues. En effet il est prévu que les actes
présentés soient soumis et publiés dans le Journal Madamine/Madarevues

Malgré les imperfections de cette deuxième édition des Doctoriales, c’est un événement
scientifique qui se voudrait de haut niveau, et qui présente une utilité certaine. Elles constituent
un cadre important pour la valorisation des travaux des chercheurs, en cela elles répondent aux
objectifs préalablement fixés, et c’est pourquoi une troisième édition est d’ores et déjà envisagée.
23

ANNEXES

ANNEXE 1 Liste des doctorants participants

N° NOM ET PRENOMS ECOLES DOCTORALES


1 RAKOTOARIVELO OnialisoaMirana Mathématiques et Applications
2 RABIBISOA NirhyLanto Gestion des Ressources Naturelles et Développement
3 FAHARANO Marcel Gestion des Ressources Naturelles et Développement
4 SALIM AHMED ALI Physiques et Applications
5 RAMANITRA Narisoa Problématiques de l’éducation et didactique des disciplines
6 TOVONIRINA Mamiharizo Jackie Ingénieries et Géosciences
7 RAVELOSONHarinjaka Sciences de la vie et de l’environnement
8 ANDRIANAIVOARIMANGA Justin Nathanaël Gestion des Ressources Naturelles et Développement
9 RAZAFINDRAKOTO AnjarasoaRavo Sciences de la vie et de l’environnement
10 RATSIMIEBO MaholyPricille Sciences de la vie et de l’environnement
11 RANAIVOSONTahiryNarivony Sciences de la vie et de l’environnement
12 TOLOJANAHARY JosoaMbohira Sciences Humaines et Sociales

13 RAKOTONDRABEZAHARINORO Njarazo Sciences de la Terre et de l’Evolution


14 RANOVONA Zoelinoronirina Sciences de la vie et de l’environnement
15 ANDRIAMIADANOMENJANAHARY Sciences et Techniques de l’Ingénierie et de l’Innovation
HariveloChandellina Camille
16 NALIMANANA Nina Robertina Valorisation des Ressources Naturelles Renouvelables
17 SOULEMAN IBRAHIM Sciences de la Terre et de l’Evolution
18 ASSANE Hakim LHIC LETTRE
19 RAHARINIRIANTSOA Blandine BIODIVERSITE ENVIRONNEMENTS TROPICAUX
20 FITAHAIANJANAHARY Ralaiharinony LHIC LETTRE
21 JAONALISON Henitsoa SCIENCES MARINES ET HALIEUTIQUES
22 BIALAHY William Zozol LHIC LETTRE
23 FIDIARISOAVONINARIVO Andriamananjara BIODIVERSITE ENVIRONNEMENTS TROPICAUX
Salomon
24 BERIZIKY ABDOU LHIC LETTRE
25 MASIMANA GahidïMarenjaka SCIENCES MARINES ET HALIEUTIQUES
26 MAHERIZO TiandrainyGédice SCIENCES MARINES ET HALIEUTIQUES
27 RAZAFINDRAVOLA Raymonde BIODIVERSITE ENVIRONNEMENTS TROPICAUX
28 RASOLONDRAINY Edmond Biodiversité et Environnements Tropicaux
29 VERIZA Francis EDLHIC "lettre

30 KOFOKY Amyot Félix Biodiversité et Environnements Tropicaux


31 RAKOTOMALALA Oelinjanahary Olivier EDLHIC "lettre
32 MANJOAZY THEODORE Biodiversité et Environnements Tropicaux
33 RANDRIAMPARANY Helisoa Zoe Eliette
34 RAHARIHAJA Philbertine
35 RAZAFINDRAMINTSA Jean Luc EDMI Fianarantsoa
36 RATSIMBAZAFY Sahondramalala Esther Fianarantsoa
37 RANDRIAMIHAJA Manjakavola Honoré Fianarantsoa
38 VOLOLONA Marie Fidèle Fianarantsoa ED GOUVSOMU
39 RIVOSOANIAINA Alain Nimbol EDMI Fianarantsoa Modélisation Informatique 2ème Année
24

ANNEXE 2 Programme des Doctoriales

09heures30 Ouverture Officielle GRANDE SALLE-IHSM MAHAVATSE


10heures15 Vernissage des posters 4 SALLES IHSM
11heures30 Cocktail GRANDE SALLE-IHSM MAHAVATSE
14heures- Conférences GRANDE SALLE IHSM
17heures - Mme RAKOTOSON Olivia : « Problématique de
l’enseignement de la langue maternelle à
Madagascar »
Mardi 13
- Mme ANDRIAMANAMISATA Valérie, « Qualité
Décembre
nutritionnelle des laits crus distribués au niveau des
marchés d’Anosy et d’Ambodinisotry : Etudes
physico-chimiques et détection des pratiques
frauduleuses »
- 3 conférenciers de Toliara
Evaluation des posters par 4 SALLES : affichages des posters
15heures30
les CS
08heures Présentation orale en anglais 3 SALLES IHSM

14 heures Installation des posters GRANDE SALLE-PRESIDENCE DE L’UU


Mercredi
14 Décembre 14heures30- Explication des critères au GRANDE SALLE-PRESIDENCE DE L’UU
16heures public et
Evaluation des posters par
le public
19heures Diner (constitution des groupes de travail + 6thématiques)
08heures Visite de la ferme Aquacole,Retour
de 12heures
l’Arboretum d’Antsokay et de St
Augustin

Jeudi 15 14heures Préparation des projets 4 SALLES (constitution des groupes de travail + 6
Décembre multidisciplinaires thématiques)
14heures-16heures
Evaluation des posters par le GRANDE SALLE-PRESIDENCE DE L’UU
public

08heures Préparation des projets 4 SALLES (constitution des groupes de travail +


18heures multidisciplinaires par groupe 6 thématiques)
de doctorants d’UA, d’UF et
d’UU
Vendredi
16 Décembre
14heures- Evaluation des posters par le
GRANDE SALLE-PRESIDENCE DE L’UU
16heures public

08heures Présentation des projets GRANDE SALLE-IHSM MAHAVATSE


multidisciplinaires avec les CS
14heures30 Délibération du jury PETITE SALLE
Samedi 17 16heures
Décembre
17heures Clôture et présentation des GRANDE SALLE-IHSM MAHAVATSE
résultats
19heures SOIREE DOCTORIALES HOTEL AMAZONE -Bord de la mer-
2016
25

ANNEXE 3
Grilles d’évaluation des posters, des résumés en anglais et en français, et des projets
innovants
DOCTORIALES 2016 - GRILLE D’EVALUATION POUR LA SELECTION DES
POSTERS
Nom de l’évaluateur :
Pour chaque rubrique, allouez à chaque poster 0 à 3 points (1: Faible; 2: Moyen; 3: Très bien)
No du poster N0 N0 N0 N0 N0 N0 N0 N0 N0 N0
Rubrique ____ ____ ____ ____ ____ ____ ____ ____ ____ ____
En-tête Titre compréhensible pour un
public non spécialisé ?
Titre attractif pour un public non
spécialisé ?
Nom de(s) auteur(s) avec mention
de l’institution d’origine ?
Tous les logos nécessaires
présents et bien clairs ?
Contenu Est-ce que le poster introduit bien
la recherche (indication du
contexte/des objectifs) ?
Est-ce que les résultats présentés
sont compréhensibles pour un
public non spécialisé ?
Est-ce que le poster donne
explicitement une idée de l’utilité
de la recherche ?
Contenu concis sans information
superflue ?
Texte Vocabulaire compréhensible pour
un public non spécialisé ?
Syntaxe/Structure des phrases
appropriées (ex. pas de longues
phrases complexes) ?
Français sans faute de
grammaire/orthographe ?
Illustrations Illustrations à la bonne taille et à
la bonne résolution ?
Illustrations avec titres et
légendes approprié pour être
comprises sans devoir lire le
corps du texte ?
Aspect Sens de lecture claire ou est-ce
esthétique que le lecteur risque de ne pas
savoir par où commencer ?
Bon équilibre / bonne répartition
des textes et illustrations ?
Tailles de tous caractères
adaptées (lisible à distance) ?
Bon choix des couleurs ?
Poster en Est-ce que le poster est attractif,
général vu de loin ?
Est-ce qu’une lecture rapide
(30sec) du poster peut donner une
petite idée de la recherche ?
26

DOCTORIALES 2016 - GRILLE D’EVALUATION POUR LA SELECTION DES


ABSTRACTS EN ANGLAIS

Nom de l’évaluateur :

Pour chaque rubrique, allouez à chaque Abstract 0 à 3 points (1: Faible; 2: Moyen; 3: Très bien)

No du poster N0 N0 N0 N0 N0 N0 N0 N0 N0 N0
Rubrique ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Respect de la longueur exigée
(20 lignes) ?
Contenu de la traduction
anglaise reflète le contenu de
la traduction française ?
Syntaxe correcte ?

Grammaire correcte ?

Orthographe correcte ?

Termes techniques bien


traduits ?
27

DOCTORIALES 2016 – GRILLE D’EVALUATTION POUR LA SELECTION DES


PROJETS INNOVANTS
Nom de l’évaluateur :
Note : 0 = Incompréhensible ; 1 = Faible ; 2 = Moyen ; 3 = Très bien

1- 2- 3- 4- Projet 5- Agence 6- Projet sur


Production Exploitation Fumage Biogaz de voyage les Dattes
d'un four de fruit de
amélioré Raketa poissons
1- Contexte et
justificatif
2- Objectif
général et
spécifiques

3- Méthodologie
4- Activités du
projet
5- Qualification
des ressources
humaines
6- Public cible
(bénéficiaires)
7- Durée
8-
Chronogramme
9- Faisabilité
10- Pérennité du
Projet
11- Partenaires
(Technique
&Financier)
12- Indicateurs
d’impact
13- Coût
14-
Bibliographie
15- Qualité de la
présentation
16- Maîtrise des
questions
TOTAL
28

ANNEXE 4 Les évaluations faites par les doctorants


Résultats Objectifs
D’après vous, dans quelles mesures est-ce que les objectifs des Doctoriales 2016 furent atteints?
29

Résultats des activités menées

Dans quelles mesures est-ce que les activités menées pendant ces Doctoriales vous ont satisfaits?
30

Résultats Organisations
Dans quelles mesures est-ce que l’organisation de ces Doctoriales vous a satisfait?
31
32

ANNEXE 5 Personnes ressources

NB NOM et PRENOM ATTRIBUTION


1 Mr RAMANOELINA Panja PUA
2 Mr LEZO Hugues PUU
3 Mr MANERA Jean Yves VP UU
4 Mr Jamal MAHAFINA (IHSM) Directeur IHSM
5 Mr RASOLOFONIRINA Richard Représentant UU
6 Mr Jacky Youssouf DR UU
7 Mr Igor Eechkaut PAR 4 UMONS
8 Représentant Directeur ED UU Représentant Directeur ED UU
9 Mr RAZAFINDRANDRIATSIMANIRY
Michel VP UF
10 Mme RASOAMAMPIONONA Clarisse VP UF
11 Mr RANDRIANJA Roger COORDONNATEUR ARES
12 Mme RAMBOAZANAKA Murielle DR UA
13 Mme RAZANOELINA Vero DPSG UA
14 Mr RATSIRARSON Joelison VPRIPT UA
15 Mme RAVALISOA Agnès GESTIONNAIRE ARES
16 Mr ANDRIANARIMANANA Omer VPFR UA
17 Mme RAKOTOSON Olivia
Assistante VPFR
18 Mme ANDRIAMANAMISATA Valérie Chef de Service SPCP
19 Mr RANDRIANTEFISON Niry Chef de Service SRED
18 Mme RASOAMAMPIANINA Vanessa
Aliniaina RELECTEUR/CSFR DR UA
19 Mme RAJAOHARILALA Nivo Assistante DR UA
20 Mme RAZAFINDRABE Hasina
Equipe SRED/DR UA
Hiotimamy
21 Mme RABENJASON MinoVololona Equipe SRED/DR UA
22 Mr RANDRIANILANA AntenainaNirina Equipe SPCP/DR UA
23 Mr RAVELOARIJAONA Lanto Adel Equipe CAMTICE
24 Mme RANDRIANARISON Tsirihanitra DPSG/SGPP
25 MrRATOVOSON Manampy Equipe CAMTICE
26 Mr RADOMARIVONY Tiana Equipe DPSG
27 Mr RAMAROSON Tolotra Equipe DPSG
28 Mme RAZAFINANDRINA Vorombato
Annie Equipe DPSG
29 Mr RAKOTOMAMONJY Modeste Chauffeur
30 Mr RAKOTOMANARIVO Benjaminina Chauffeur
33

ANNEXE 6 Le comité scientifique

NOM et PRENOM ATTRIBUTION


Mr ANDRIANARIMANANA Omer Vice-président chargé de la formation et de la
recherche de l'UA
Mr RATSIRARSON Joelison Vice-président chargé des relations internationales,
de partenariat et des Tics de l'UA

Mr MANERA Jean Yves Vice-président de l'UU


Mr MAHAFINA Jamal Directeur IHSM de l'UU
Mr RAZAFINDRANDRIATSIMANIRY Vice-président1 UF
Michel
Mme RASOAMAMPIONONA Clarisse Vice-président2 UF
Mr Igor Eechkaut Responsable Par4 de l'UMONS

ANNEXE 7 Le comité d’organisation

NOM et PRENOM ATTRIBUTION


Mr RANDRIANJA Roger Coordonnateur local de ARES-CCD
Mme RAVALISOA Agnès Gestonnairede ARES-CCD
Mme RAMBOAZANAKA Murielle Directeur de la Recherche de l'UA
Mr RASOLOFONIRINA Richard Représentant de l'UU
Mme RAZANOELINA Vero Directeur du patrimoine et des services
généraux de l'UA
Mr Jacky Youssouf Directeur de la Recherche de l'UU
Mme ANDRIAMANAMISATA Chef de Service SPCP
Valérie
Mr RANDRIANTEFISON Niry Chef de Service SRED
Mme NELINANDRIANINA Rhina Secrétaire/ARES CCD
Mme RANDRIAMIAKATRA Iony Comptable/ARES CCD

Mr RAKOTONATOANDRO Lalaina CAMTICE de l'UA


Mme Michelle Responsable logistique/ISHM
34

ANNEXE 8 LES PERSONNES RESSOURCES

NB NOM et PRENOM ATTRIBUTION


1 Mr RAMANOELINA Panja PUA
2 Mr LEZO Hugues PUU
3 Mr MANERA Jean Yves VP UU
4 Mr Jamal MAHAFINA (IHSM) Directeur IHSM
5 Mr RASOLOFONIRINA Richard Représentant UU
6 Mr Jacky Youssouf DR UU
7 Mr Igor Eechkaut PAR 4 UMONS
8 Représentant Directeur ED UU Représentant Directeur ED UU
9 Mr RAZAFINDRANDRIATSIMANIRY Michel VP UF
10 Mme RASOAMAMPIONONA Clarisse VP UF
11 Mr RANDRIANJA Roger COORDONNATEUR ARES
12 Mme RAMBOAZANAKA Murielle DR UA
13 Mme RAZANOELINA Vero DPSG UA
14 Mr RATSIRARSON Joelison VPRIPT UA
15 Mme RAVALISOA Agnès GESTIONNAIRE ARES
16 Mr ANDRIANARIMANANA Omer VPFR UA
17 Mme RAKOTOSON Olivia Assistante VPFR
18 Mme ANDRIAMANAMISATA Valérie Chef de Service SPCP
19 Mr RANDRIANTEFISON Niry Chef de Service SRED
20 Mme RASOAMAMPIANINA Vanessa Aliniaina RELECTEUR/CSFR DR UA
21 Mme RAJAOHARILALA Nivo Assistante DR UA
22 Mme RAZAFINDRABE Hasina Hiotimamy Equipe SRED/DR UA
23 Mme RABENJASON MinoVololona Equipe SRED/DR UA
24 Mr RANDRIANILANA AntenainaNirina Equipe SPCP/DR UA
25 Mr RAVELOARIJAONA Lanto Adel (Bota) Equipe CAMTICE
26 Mme RANDRIANARISON Tsirihanitra DPSG/SGPP
27 MrRATOVOSONManampy Equipe CAMTICE
28 Mr RADOMARIVONY Tiana Equipe DPSG
29 Mr RAMAROSON Tolotra Equipe DPSG
30 Mme RAZAFINANDRINA Vorombato Annie Equipe DPSG
35

ANNEXE 9 RESUMES

1- RECHERCHE MINIERE ET DEVELOPPEMMENT DURABLE DE LA REGION


SUD-OUEST DE MADAGASCAR
Pr Razakamanana Théodore, RavelomananaNjaratiana, ZafimakasonFrancois Smalah,
Randriatsitohaina Jacques Bablon. Département des Sciences de la Terre, Université de
Toliara
Résumé
La Région Sud-Ouest est riche d’une métallogénie particulièrement diversifiée. Cette richesse
s’est traduite au cours de l’histoire par de nombreuses exploitations de saphir, d’ilménite, de
charbon, d’or, d’argent, d’uranium, de pétrole et gaz etc. À l’exception des granulats et minéraux
industriels, l’activité des gisements métallifères a été arrêtée quand le prix des matières premières
minérales s’est effondré à la fin du XXe siècle. Compte-tenu des lois et textes en vigueur régissant
les mines et la ruée des investisseurs miniers à Madagascar, une bonne gouvernance à travers
l’ITIE reste toujours l’une des meilleures conditions pour faire augmenter le PIB de la Nation à
partir des ressources minérales.
Cependant, l’envolée récente des cours des substances utiles pourrait permettre de jeter un
nouveau regard sur ce patrimoine afin de contribuer au développement durable de la Région Sud-
Ouest.

2- RECHERCHES UNIVERSITAIRES APPLIQUEES AU DEVELOPPEMENT :


Contexte du Grand Sud
Par Pr MARA Edouard REMANEVY, Pr ANDRIAMAMPIANINA Hanitra Sylvia, Centre
Universitaire Régional Androy, Université de Toliara
Résumé
En 2015, Madagascar est classé cinquième pays le plus pauvre du monde. D’après la Banque
Mondiale, 81,8% des Malgaches vivaient sous le seuil de pauvreté en 2010. Dans ce contexte, il
appartient aux universitaires, les élites des populations, de s’engager dans les actions de
développement par leurs travaux de recherches. Dans l’ensemble de l’île, le Grand Sud malgache
évolue dans un contexte qui lui est particulier et sur lequel il importe de se pencher afin de niveler
par le haut les régions de Madagascar. Les recherches de tout domaine universitaire sont
sollicitées pour cela. Comment valoriser et rentabiliser les recherches universitaires malgaches ?
Pour répondre à cette problématique, nous partons d’exemples concrets en répondant
successivement aux questions : Comment choisir et accomplir des recherches universitaires dans
36

le contexte qui prévaut à Madagascar ?La posture et la démarche scientifique que nous présentons,
sont-elles faisables et productives, liées à une thématique? Quels sont les intérêts des recherches
appliquées au contexte national et local pour le développement ?
En une phrase, les résultats de recherche peuvent contribuer à renforcer un plan local de
développement qui se préoccupe d’une bonne gestion des ressources, mais également, les
recherches peuvent s’inspirer de ce plan pour être pertinentes pour le développement. Ce qu’il
faut, c’est connaître et appliquer les méthodes et méthodologies adaptées. Nous en venons, au
final, à proposer des pistes de recherches pour divers domaines d’études, tout en soulevant les
obstacles qui se présentent dans la réalisation, indépendants de la recherche et des chercheurs, et
en conseillant des mesures d’accompagnement face à cette situation.

3- QUALITE NUTRITIONNELLE DES LAITS CRUS DISTRIBUES AU NIVEAU DE


DEUX MARCHES DE LA CAPITALE : Etudes physico-chimiques et détection des
pratiques frauduleuses
RAZAFINDRATOVO-ANDRIAMANAMISATA Lalao Valérie*, ANDRIAMANDROSO
Haja-TianaLABASAN (Laboratoire de Biochimie appliquée aux sciences de l’Alimentation et à la
Nutrition), Mention Biochimie Fondamentale et Appliquée, Faculté des Sciences, Université
d’Antananarivo
Resumé
Le lait est le produit de la traite totale d’une femelle laitière, sans rien y ajouter ou en soustraire.
Aucun additif n’est autorisé pour le lait cru destiné à la consommation humaine.
Depuis la traite jusqu’à la consommation, le lait évolue au cours du temps et subit des
modifications biochimiques. L’évaluation de la qualité nutritionnelle du lait cru est essentielle
pour la protection du consommateur.
L’étude consiste à étudier les qualités nutritionnelles de 60 laits, en provenance de la région
Vakinankaratra, échantillonnés auprès de six collecteurs approvisionnant les marchés d’Anosy et
d’Ambodin’Isotry et à détecter les éventuelles pratiques frauduleuses par mouillage ou écrémage.
Les 60 échantillons de laits crus prélevés, ont fait l’objet de différentes analyses physico-
chimiques : pH, densité, teneur en matières sèches, teneur en lactose, teneur en matières grasses,
teneur en protéine, test formol, test d’amidon et test à l’alcool.
96% des laits étudiés ont une densité inférieure à la référence traduisant une pratique très
probable de mouillage. Les résultats obtenus sur la matière sèche confirment la pratique du
mouillage : 93% des échantillons analysés ont une teneur en MS non conforme à la référence. Le
37

taux de mouillage est compris entre 5 et 44 p 100. 93 p 100 des échantillons ont une teneur en
MG inférieure à la référence avec un taux d’écrémage atteignant 43p 100. La pratique
frauduleuse concernant les laits crus semble être généralisée. L’étude a ainsi révélé une nette
diminution des teneurs en éléments nutritifs des laits consommés dans les ménages de la capitale.
Les résultats obtenus suggèrent la nécessité de sensibiliser l’ensemble des acteurs de la filière
laitière au respect des réglementations établies et la mise en place d’un organisme de contrôle.
Mots clés : Lait - Fraude – Mouillage – Ecrémage- Qualité nutritionnelle

4- PROBLEMATIQUE DE L’ENSEIGNEMENT DU MALGACHE A MADAGASCAR


RAKOTOSON Sahondra Olivia., Ecole Normale Supérieure d’Antananarivo, Parcours
Formation d’Enseignants de Malgache.
Résumé
L’exposé consiste à présenter deux constats sur la situation de l’enseignement de la langue
maternelle malgache à Madagascar : l’incompétence en langue malgache chez les jeunes après une
dizaine d’années d’apprentissage et la difficulté affichée chez les enseignants dans
l’enseignement. Parmi les différents facteurs constituant les sources de ces problèmes, ceux
d’ordre sociolinguistique et d’ordre de formation des enseignants sont rapportés. En premier lieu,
l’univers plurilingue dans lequel vivent les apprenants malgaches, la pratique langagière dans la
société qui en découlent et enfin la politique linguistique adoptée par l’Etat sont les causes
déterminantes de cet échec. Concernant les enseignants, l’hétérogénéité des statuts au sein des
corps enseignants de l’Education Fondamentale et leur faible niveau de compétence en matière de
plurilinguisme, lié à des lacunes dans la formation, ne permettent pas de répondre aux exigences
de l’enseignement de langue maternelle dans un contexte plurilingue comme le cas de
Madagascar.
38

ANNEXE 10 PROJET INNOVANT

GROUPE EQUIPE INTITULE DU PROJET


GROUPE 1 • VERIZA ROBERTO Francis « PRODUCTION ET
• RIVOSOANIAINA Alain Nimbol COMMERCIALISATION DE
• RATSIMIEBO MaholyPricille FOUR AMELIORE DANS LE
• RAHARIHAJA PHILBERTINE SUD DE MADAGASCAR »
• BERIZIKY ABDOU
• RANAIVOSON TahiryNarivony

GROUPE 2 • Sahondramalala RATSIMBAZAFY EXTRACTION ET


• Zoelinoronirina RANOVONA COMMERCIALISATION
• Manjoazy D’HUILE DE
• Henitsoa JAONALISON « RAKETAMENA » (Opuntia
• Amyot KOFOKY stricta) DANS LE SUD-OUEST
• Ahmed Ali SALIM DE MADAGASCAR

GROUPE 3 • RAKOTOMALALA OELINJANAHARY «VALORISATION DES


OLIVIER RESSOURCES
• HAKIM ASSANE HALIEUTIQUESLE FUMAGE
• RAHARINIRIANTSOA Blandine DU POISSON »
• RAMANITRA NARISOA

GROUPE 4 • SALOMON FIDIARISOAVONINARIVO «PROMOTION DE SOURCES


• MARIE FIDELE VOLOLONA D’ENERGIE ALTERNATIVE
• JOSOA MBOHIRA TOLOJANAHARY PAR L’EXPLOITATION DE
• HARIVELO CHANDELLINA CAMILLE BIOGAZ DANS LE CONTEXTE
ANDRIAMIADANOMENJANAHARY DU SUD DE MADAGASCAR
• HARINJAKA RAVELOSON (PSEAEB)»

GROUPE 5 • SOULEMAN IBRAHIM « PROJET DE CREATION


• TOVONIRINA MAMIHARIZO JACKIE D’UNE AGENCE DE VOYAGE
• NALIMANANA NINA ROBERTINA SPECIALISEE POUR LE
• RAZAFINDRAMINTSA JEAN LUC TOURISME STANDARD ET
• RAZAFINDRAVOLA RAYMONDE SCIENTIFIQUE »
ANGELE
• RASOLONDRAINY EDMOND
GROUPE 6 • RAKOTOARIVELO OnialisoaMirana « LA DATTE, INNOVATION
• MAHERIZO TiandrainyGédice POUR LE DEVELOPPEMENT
• RAKOTONDRABEZAHARINORO Njarazo DURABLE
• BIALAHY William Zozol DE TOLIARA ET DELA PARTIE
• RANDRIAMPARANY Helisoa Zoe Eliette SUD DE MADAGASCAR»
• ANDRIANAIVOARIMAN Justin Nathanaël
39

LISTE DES CANDIDATS SELECTIONNES AUX DOCTORIALES 2016 2ème EDITION

NOM ET PRENOMS ECOLES DOCTORALES THEMES

Modélisation de la théorie de
MATHEMATIQUES ET développement d'un pays
RAKOTOARIVELO OnialisoaMirana
APPLICATIONS

La consommation des services


GESTION DES RESSOURCES nutritionnels dans la région Sud -
RABIBISOA NirhyLanto NATURELLES ET Est de Madagascar
DEVELOPPEMENT

Externalités du Port d’Ehoala pour


GESTION DES RESSOURCES
le Développement Durable de la
FAHARANO Marcel NATURELLES ET
Région Anosy
DEVELOPPEMENT
Différenciation de la sécurité
GESTION DES RESSOURCES alimentaires et de la trajectoire de
Justin Nathanaël
NATURELLES ET résilience des paysans positivement
Andrianaivoarimanga
DEVELOPPEMENT déviants

Rôle de l'anomalie climatique el


PHYSIQUES ET Nino au nord de Madagascar et
SALIM AHMED ALI
APPLICATIONS Comores

PROBLEMATIQUES DE Flow modeling of heat


L’EDUCATION ET Itasy(Madagascar)for use
RamanitraNarisoa
DIDACTIQUE DES geothermal
DISCIPLINES
configuration et simulation de
INGENIERIES ET l'évolution de la température d'un
TOVONIRINA Mamiharizo Jackie
GEOSCIENCES champ de puits géothermiques

Adaptation des populations de


Magnaportheoryzae à une variété
de riz pluvial partiellement
SCIENCES DE LA VIE ET DE
Harinjaka RAVELOSON résistante et analyse des risques de
L’ENVIRONNEMENT
propagation vde la pyriculariose sur
les hautes terres de Madagascar

Potentialités d’Albiziamasikororum
SCIENCES DE LA VIE ET DE (Fabaceae) pour la protection des
RAZAFINDRAKOTO AnjarasoaRavo
L’ENVIRONNEMENT cultures

Evaluation of antioxidant and


SCIENCES DE LA VIE ET DE
RATSIMIEBO MaholyPricille antimicrobial properties of
L’ENVIRONNEMENT
Pittosporumochrosiaefolium extract
Impacts de l’activité charbonnière à
la subsistance des ménages et au
SCIENCES DE LA VIE ET DE
TahiryNarivony RANAIVOSON processus de déforestation sur le
L’ENVIRONNEMENT
plateau Mahafaly

RAKOTONDRABEZAHARINORO SCIENCES DE LA TERRE ET Utilisation des grés bitumineux de


Njarazo DE L’EVOLUTION Bemolanga et de l’huile lourde de
40

Tsimiroro dopes avec hrts dans la


construction routière: cas de la
route reliant Morafenobe –
Tsiroanomandidy
Etude géobotanique du massif
SCIENCES DE LA TERRE ET d’Ankerana et son application dans
SOULEMAN IBRAHIM
DE L’EVOLUTION le développement durable

L'importance de
SCIENCES DE LA VIE ET DE Centellaasiatica(Talapetraka) à
RANOVONA Zoelinoronirina
L’ENVIRONNEMENT Madagascar

Optimisation pour la résolution des


SCIENCES ET TECHNIQUES
ANDRIAMIADANOMENJANAHARY np-difficiles par les méthodes
DE L’INGENIERIE ET DE
HariveloChandellina Camille classico-met heuristiques
L’INNOVATION
Isolement du principe antalgique et/
VALORISATION DES ou anti- inflammatoire de la plante
Nina Robertina NALIMANANA RESSOURCES NATURELLES anti- inflammatoire codée LPA007
RENOUVELABLES et étude de son mécanisme d’action

Stratégie de développement durable


de la pêche artisanale en union des
Assane Hakim LHIC LETTRE
Comores: politiques réalités, le cas
d’Anjouan
De la période coloniale a la
postcoloniale: intertextualité
FITAHIANJANAHARY
LHIC LETTRE dans « Antidote » de J-F
Ralaiharinony
Rabemananjara et « Za » de J-L
RAHARIMANANA
Tentative d’évaluation de la liberté
dans la démocratie
BIALAHY William Zozol LHIC LETTRE
à Madagascar à travers l’esprit des
lois de Charles de Montesquieu
Résolution du problème de la non-
BERIZIKY ABDOU LHIC LETTRE assiduité de l’élève à apprendre
l’anglais, langue étranger
SCIENCES MARINES ET Biodiversity of reef fish post-larvae
JAONALISON Henitsoa
HALIEUTIQUES in Madagascar: a work in progress
Experiences on the feasibility of
SCIENCES MARINES ET shellfish farming (coastline and
MASIMANA GahidïMarenjaka
HALIEUTIQUES lagoons of fort dauphin
Madagascar)
Purification et tests d’activité d’un
SCIENCES MARINES ET
MAHERIZO TiandrainyGédice extrait de
HALIEUTIQUES
Byssochlamyslagunculariae
BIODIVERSITE
Le rôle des religieuses dans la
RAHARINIRIANTSOA Blandine ENVIRONNEMENTS
préservation de la biodiversité
TROPICAUX
Evaluation de réhabilitation de site
BIODIVERSITE
FIDIARISOAVONINARIVO d’extraction d’ilménite dans le
ENVIRONNEMENTS
Andriamananjara Salomon périmètre minier à Ranobe
TROPICAUX
Etude adaptative Paratilapiasp.
BIODIVERSITE
Fiamanga
RAZAFINDRAVOLA Raymonde ENVIRONNEMENTS
en pisciculture dans la Région
TROPICAUX
Haute Matsiatra
BIODIVERSITE ET Les enjeux « Mine et
RASOLONDRAINY Edmond ENVIRONNEMENTS environnement et impacts
TROPICAUX environnementaux » des grandes
41

mines à Madagascar
BIODIVERSITE ET Eco morphologie, bioacoustique et
MANJOAZY ENVIRONNEMENTS conservation des chiroptères des
TROPICAUX régions sèches de Madagascar
Etude de l’utilisation de l’espace
BIODIVERSITE ET chez Myzopodaschliemanni in
KOFOKY Amyot Félix ENVIRONNEMENTS (myzopodidae, chiroptera), dans la
TROPICAUX région occidentale Madagascar

La dé-vezoïfication du littoral sud-


ED LHIC "lettre
VERIZA Francis ouest malgache : de la terre sacrée
tanifalyà la mise en place des
réserves marines.
RAKOTOMALALA Oelinjanahary Démocratie et raison d’État
EDLHIC "lettre
Olivier
Mobilité et tradition des paysans
face à la conservation de la forêt
Cas des villages de Bekorakaka et
RANDRIAMPARANY Helisoa Zoe ED GOUVernance et SOciété
de Besariaka (district de
Eliette en MUtation (GOUVSOMU)
Moramanga, région Alaotra-
Mangoro

Intégration de la riposte au sida,


ED GOUVernance et SOciété en
RAHARIHAJA Philbertine réinsertion socioprofessionnelle des
MUtation (GOUVSOMU)
p.v.VIH
Urbanisation d’un Système
ED Modélisation – Informatique d’Information en Lexique de la
RAZAFINDRAMINTSA Jean Luc
(EDMI) Langue étendue élaborée
décisionnel.
RATSIMBAZAFY Sahondramalala ED GOUVernance et SOciété en Inférence floue et décision
Esther MUtation (GOUVSOMU) entrepreneuriale « sondage flou »
Méthode modale polynomiale pour
RANDRIAMIHAJA Manjakavola ED Modélisation – Informatique
les réseaux de diffraction dans le
Honoré (EDMI)
domaine optique
Urbanisme et disparité s sociales à
ED GOUVernance et SOciété en
VOLOLONA Marie Fidèle Fianarantsoa : contribution à l'étude
MUtation(GOUVSOMU)
de l'espace urbain à Madagascar
Modeling of drying rate of on
RANDRIAMILANTONIAINA Yves hydroseo pic products
DNR
Odon APPLICATION TO THE
POZZOLANA DRYING
Conception de nouveaux
ED MODELISATION – environnements de travail
RIVOSOANIAINA Alain Nimbol
INFORMATIQUE (EDMI) collaboratif : collaboration entre les
humains et les robots collaboratifs