Vous êtes sur la page 1sur 21

Avis Technique 2/2017-09

Annule et remplace l’Avis Technique 2/2015 - 04

Avis sur le système constructif

Gros oeuvre CONCREWALL

Titulaire: SCHNELL SPA


via Borghetto 2B zona ind San Liberio

TC
61036 Colli al Metauro (PU) Italia
TEL +39 0721 87 87 11 Fax +39 0721 87 87 330

C
AU
Usine : Via Borghetto, 2 - zona Ind. San Liberio
61036 Colli al Metauro (PU) Italia
E
Tel: +39 0721 878711| Fax: +39 0721 8787330
N
R
TE
IN
E
G
SA

Groupe Spécialisé N° 2
U

“ Systèmes Constructifs ”

C.N.E.R.I.B

Centre National d’Etudes et Recherches Intégrées du Bâtiment


Cité El Mokrani - Souidania– ALGER-ALGERIE
Tel : (021) 38.03.57/04.05 fax : (021) 38.04.31
www.cnerib.edu.dz - mail: cnerib@mhuv.gov.dz

1
TC
C
AU
E
N
R
TE
IN
E
G
SA
U

© CNERIB, 2017
ISBN : 978-9961-845-95-0
Dépôt légal : 2 ème semestre 2017.
Le Groupe Spécialisé n° 2 « Systèmes Constructifs » a examiné, le 18 Mai 2017, le
système constructif CONCREWALL exploité par la société SCHNELL S.P.A. Il a formulé
sur ce procédé l’Avis Technique ci-après qui annule et remplace l’Avis Technique
2/2015 – 04 :

1. DESCRIPTION Leur nombre de niveaux est fonction du type


de contreventement approprié (§ 2.3.1).
1.1. Définition succincte
Concrewall est un système de construction 2.2 Appréciation sur le procédé
basé sur un ensemble de panneaux en
polystyrène, expansé ondulé, enfermés dans 2.2.1 Aptitude à l’emploi
deux nappes de treillis soudés galvanisés
reliées par des connecteurs d’acier galvanisé  Stabilité
éléctrosoudés. Ces panneaux peuvent être La résistance et la stabilité de l’ossature sont
simples ou doubles. normalement assurées dans le domaine
Des armatures de renfort ou de continuité d’emploi cité en 2.1 sous réserve de respecter
sont mises en place au droit des joints les dispositions complémentaires données
d’assemblage et points singuliers. dans les Prescriptions Techniques (§ 2.3 ci-

TC
Ces panneaux, placés sur chantier selon la après).
disposition des murs porteurs, des cloisons et
des planchers, sont complétés par projection  Sécurité au feu

C
d’un micro béton ou coulage du béton pour Le procédé permet de respecter la
les éléments structuraux et par projection de réglementation incendie applicable au
AU
mortier pour les autres éléments. domaine d’emploi accepté.
La stabilité au feu de l’élément porteur qu’il
soit vertical ou horizontal est estimée à une
E
1.2 Identification des composants
heure (REI 60). Pour le panneau simple
N

Les éléments qui composent le système


sont : employé comme cloison, elle peut être
R

estimée à deux heures (REI 120).


TE

Panneau Référence Désignation  Isolation thermique


Panneau Mur porteur L’existence d’une âme isolante en
IN

CONCREWALL PCS Cloison polystyrène expansé dans les panneaux


simple Plancher permet au procédé de satisfaire les
E

Panneau pour Panneau pour exigences de la réglementation thermique en


planchers PCSol plancher
G

vigueur. Néanmoins, une justification doit être


nervurés
apportée par application du Document
SA

Panneau
PCD Mur porteur Technique Règlementaire C3.2/4
CONCREWALL
Double « Réglementation thermique des bâtiments ».
U

Les caractéristiques des panneaux et des  Isolation acoustique


matériaux utilisés sont donnés dans le L’isolation des parois aux bruits aériens doit
dossier technique établi par le demandeur, être justifiée au cas par cas par application du
Document Technique Réglementaire C 3-1-1
respectivement aux §2 et §3.
« Isolation acoustique des parois aux bruits
aériens –Règles de calcul ».
2. AVIS
2.2.2 Durabilité et entretien
L’Avis porte uniquement sur le procédé décrit
La durabilité de l’ossature est équivalente à
dans le Dossier Technique.
celle des systèmes traditionnels en béton
utilisés dans les conditions comparables
2.1 Domaine d’emploi
définies dans la norme NA 16002, si les
conditions d’exécution du béton (ou mortier)
Le système CONCREWALL est destiné à la
projeté sont respectées.
réalisation des ouvrages à usage courant.

2
2.2.3 Fabrication et contrôle Eléments verticaux en panneaux doubles
La fabrication s’effectue au niveau de l’usine Les panneaux doubles sont assimilés à des
SCHNELL S.P.A via Borghetto 2B zona ind murs de grandes dimensions peu armés et
San Liberio 61036 Colli Al Metauro (PU) Italia. devront par conséquent être conçus
Il appartient au fabricant de mettre en place conformément aux articles 5.4.2.5 et 5.4.3.5
un auto-contrôle de leur fabrication (matières de l‘Eurocode 8.
premières et produit fini). Les panneaux doubles peuvent être assimilés
à des voiles en béton armé s’ils respectent les
2.2.4 Mise en œuvre prescriptions du RPA.
La mise en œuvre fera l’objet d’une
supervision par SCHNELL S.P.A et elle sera Coefficient de comportement et limitation
réalisée par des entreprises dûment d’emploi
qualifiées et agrées par cette dernière. Les valeurs du coefficient de comportement
et la limitation d’emploi pour chaque type de
2.3 Prescriptions Techniques structure sont données dans le tableau 1.

2.3.1 Conception et calcul


Contreventement R Nombre de niveaux
La conception et le dimensionnement de
l’ossature sont établis en respectant les -R+2 en zone sismique

TC
règlements suivants : Panneau III
 DTR B.C 2.2 Charges permanentes et Structural Simple 1,5 -R+3 en zone sismique
charges d’exploitation ; pour Mur Porteur IIa et IIb

C
-R+4 en zone sismique I
 DTR B.C 2.48 Règles parasismiques
algériennes RPA 99 / version 2003 ; AU Justification par note de
2,5
Panneau calcul réglementaire
 DTR C.2-47 Actions de la neige et du vent Structural
/ version 2013 Double pour
E

 DTR C.B.A 93 Calcul des éléments en Mur Porteur Conformément aux


3,5
prescriptions du RPA
N

béton armé.
R

Entre autre les hypothèses et exigences


Tableau 1 : Coefficient de comportement et
TE

suivantes doivent être adoptées :


limitation d’emploi
IN

Eléments horizontaux en panneaux 2.3.2 Conditions de mise en œuvre


simples L’entreprise chargée de la mise en œuvre doit
Les éléments horizontaux sont considérés
E

garantir que l’utilisation du système aura lieu


comme étant articulés sur leurs points
G

dans les conditions et les domaines


d’appui. Leur rigidité à la flexion se limite à d’application qui sont prévus dans le présent
SA

l’évaluation d’un module d’élasticité Avis Technique.


équivalent à 3000 Mpa, et les calculs seront Le béton projeté doit être exécuté
U

effectués en rapport avec la zone du conformément aux normes en vigueur.


comportement élastique. Le moment d’inertie La mise en œuvre du béton de remplissage
et le module de rigidité EI dépendront de doit respecter les exigences des documents
l’épaisseur du panneau sélectionné au cas techniques réglementaires suivants :
par cas. -D.T.R – B.E.2.1 : « Règles d’exécution des
travaux de construction des ouvrages en
Eléments verticaux en panneaux simples béton armé » ;
Les panneaux simples utilisés comme murs -D.T.R – B.E.2.2 : « Règles d’exécution des
porteurs doivent être disposés dans les deux travaux de construction des parois et murs en
directions pour assurer la stabilité de la béton banché ».
structure aux charges horizontales. Leur
rigidité à la flexion se limite à l’évaluation d’un
module d’élasticité équivalent à 8000 Mpa.
Les panneaux simples peuvent être
considérés comme des voiles en considérant
les caractéristiques du micro béton et le
module d’élasticité cité ci-dessus.

3
3. Remarques complémentaires du  La conception structurelle doit être faite pour
Groupe Spécialisé avoir le même type de contreventement ;
une structure soit en panneaux simples
Béton projeté porteurs ou en panneaux doubles.
Les caractéristiques du béton projeté et le
contrôle de sa qualité doivent être conformes Le Rapporteur du Groupe Spécialisé N° 2
aux normes en vigueur. Mme L. MOUFFOK

Joints entre panneaux


Un soin particulier doit être accordé aux
jonctions entre panneaux en assurant la
continuité des treillis soudés dans les deux CONCLUSION
sens.
APPRECIATION GLOBALE
Aciers
Les treillis soudés reliés aux panneaux de L’utilisation du système constructif
polystyrène doivent satisfaire les CONCREWALL dans le domaine d’emploi
prescriptions des normes en vigueur. visé est appréciée favorablement.
Les caractéristiques des aciers de renfort

TC
doivent être conformes à l'arrêté DELAI DE VALIDITE : 02 ANS
interministériel du 28 Chaoual 1417
correspondant au 8 mars 1997 relatif aux Sauf changement dans la fabrication

C
spécifications techniques et aux règles susceptible de modifier les caractéristiques
applicables aux aciers ronds de béton armé. AU
des produits ou leur comportement, et qu’il ne
soit pas porté à la connaissance du CNERIB
Contrôle de qualité des désordres suffisamment graves pouvant
E

 Un contrôle de qualité doit être effectué sur remettre en cause le présent avis, le Groupe
N

les matériaux, en particulier un contrôle Spécialisé estime nécessaire de revoir le


strict du béton doit être assuré, pour ce qui présent Avis Technique dans un délai de (02)
R

concerne la mise en œuvre du panneau deux ans expirant le 18 Mai 2019.


TE

double. La validité de cet Avis est subordonnée à la


 Les panneaux simples verticaux doivent permanence de la surveillance exercée sur
IN

être identifiés selon qu’ils soient porteurs ou l’usine productrice des panneaux.
cloisons et stockés convenablement sur Entre autre, Le fabriquant s’engage au
E

chantier pour éviter toute erreur de mise en respect des recommandations données dans
G

œuvre. le présent Avis Technique.


SA

Faute de demande de révision introduite un


Calcul (01) mois après la date d’expiration, le
 Pour chaque projet, les caractéristiques présent avis technique sera annulé.
U

mécaniques à introduire dans les calculs de


structure tels que les modules d’élasticité et
la rigidité des panneaux sont celles données
dans le présent Avis.
 Pour chaque projet, la société SCHNELL Pour le Groupe Spécialisé le Président
doit remettre une note de calcul et le dossier B. ABALACHE
graphique.

4
DOSSIER TECHNIQUE
ETABLI PAR LE DEMANDEUR

A. Description 2.3 Béton


Le micro béton projeté doit satisfaire les
1. Définition du procédé conditions suivantes :
 Facilité d’application : doté d’une plasticité
CONCREWALL est un système constructif permettant de l’appliquer par couche de 2
intégré servant à la construction des cm sans provoquer son détachement de la
ouvrages de tous types, dont la structure est paroi,
soit en panneaux porteurs simples ou  Présenter une résistance mécanique
doubles, le plancher peut être en panneaux suffisante (au moins 20 N/mm2),
simples ou panneaux plancher nervuré. Les  Provoquer un retrait réduit afin d’éviter
cloisons ainsi que les façades sont l’apparition de fissures.
généralement en panneaux simples. Pour satisfaire ces exigences, le béton doit
Ce sont des panneaux en polystyrène avoir la composition suivante :
expansé dotés d’une maille d’acier  Rapport Eau/Ciment = 0,52,
tridimensionnelle produits en usine. Ils  Le tassement mesuré avec la méthode
reçoivent ensuite sur chantier une projection « Cône d’Abrams », Slump S2, 50-90mm.

TC
et/ou un coulage de béton donnant lieu à un  Dosage en ciment est de l’ordre de 350
ouvrage final en béton armé d’apparence kg/m3,
similaire aux réalisations traditionnelles.

C
 Granulométrie continue comprise entre 0
et 5mm.
2. Matériaux AU
 Ajout d’un adjuvant super plastifiant
réducteur d’eau.
2.1 Plaque de polystyrène expansé
 Dans le cas où l’importance de l’œuvre
E
Les caractéristiques des plaques de
nécessite des garanties de qualité
N

polystyrène expansé sont les suivantes :


majeures, il est possible de disperser dans
 densité est de 15, 20 et 25 kg/m3.
R

le mortier de finition un faible pourcentage


 épaisseur variable.
TE

de fibres plastiques.
 La conductivité thermique (T = 10°) :  =
0.037 W/m.K pour la plaque de densité = 15
IN

3. Caractéristiques des panneaux


kg/m3,  = 0.034 W/m.K pour la plaque de
densité = 25 kg/m3 3.1 Panneau CONCRAWLL simple PCS
E

 Le pouvoir phono – isolant (déterminé selon 3.1.1 Constitution


G

les normes ISO 140-3 : 2006, ISO 717-1 : Il est constitué :


SA

2007, pour une paroi composée d’un  d’une plaque de polystyrène ondulée de
panneau CONCREWALL de 8 cm et densité densité 15 kg/m3 ou 25 kg/m3 pour mur
15 kg/m3 revêtue de deux couches de micro porteur, cloison et pour les planchers.
U

béton, est de 37 db. L’épaisseur minimale de la plaque est de


4 cm.
2.2 Aciers  d’une maille en fil d’acier galvanisé de
 fils d’acier pour mailles et connecteurs chaque côté de la plaque. Diamètre des
Tréfilé galvanisé à faible teneur en carbone fils verticaux et horizontaux est de 3 mm.
(<0.24%)  des connecteurs pour l’assemblage du
Limité à la rupture 700 N/mm2, panneau et la solidarisation des deux
Diamètre du fil d’acier : Ø3 mailles. Diamètre des fils de couture est de
3 mm.
 armature de renfort 3.1.2 Caractéristiques
 Fil d’acier tréfilé à adhérence améliorée - Epaisseur mur ou plancher finis :
 Limite d’élasticité fyk ≥ 450 N/mm2 (B450C) environ 9 à 35 cm
 Diamètre variable selon calcul. - Coefficient de transmission thermique :
Ut = 0,84 à 0,13W/K m2
- Classe de transmission sonore :
38 db à 500 Hz

5
3.2 Panneau nervuré pour planchers PCSol informatique définissent la densité du bloc de
3.2.1 Constitution polystyrène expansé qui en sera issu.
Il est constitué : Par la suite, les blocs sont découpés
 d’une plaque de polystyrène de densité 25 automatiquement en panneaux ondulés, avec
kg/m3 coupée avec un profil nervuré. une épaisseur et un profil d’ondulation dictés
L’épaisseur totale du polystyrène est également par la destination du panneau.
variable de 14 à 30 cm Tolérances :
 d’une maille en fil d’acier galvanisé de - Largueur panneau EPS : ± 0.1%
chaque côté de la plaque. Diamètre des - Longueur panneau EPS : ±0.2%
fils verticaux et horizontaux est de 3 mm. - Epaisseur panneau EPS : ±2mm
 des connecteurs pour l’assemblage du
panneau et la solidarisation des deux Etape 2 : Production des mailles d’acier
mailles. Diamètre des fils de couture est de Se déroulant parallèlement à l’étape 1, cette
3 mm. étape consiste en la production des mailles
3.2.2 Caractéristiques d’acier qui enserreront, une de chaque côté,
 Epaisseur plancher fini : 20 à 36 cm le panneau de polystyrène expansé.
 Coefficient de transmission thermique : en A partir de la matière première consistant en
fonction de l’épaisseur du polystyrène des bobines de fil d’acier galvanisé ou non,
de diamètre de 3mm pour le panneau simple

TC
3.3 Panneau double pour mur porteur PCD et de 3mm ou 6mm pour le double (6mm
3.3.1 Constitution seulement pour le treillis intérieur), des
mailles sont électro-soudées

C
Il est constitué :
 Deux plaques de polystyrène d’épaisseur automatiquement avec des pas horizontal et
variable en fonction des exigences de
AU
vertical programmés.
Tolérances :
projet. Leur densité varie entre 25 kg/m3 et
30 kg /m3, - Longueur fils longitudinaux : ± 0.2%
E

 Une maille en fil d’acier galvanisé sur - Longueur fils transversaux : ± 0.1%
N

chaque face externe du panneau. - Egalité de la mesure des diagonales du


treillis : ± 0.2%
R

Diamètre des fils verticaux et horizontaux


est minimum de 3 mm.
TE

Etape 3 : Assemblage des panneaux


 Une maille en fil d’acier galvanisé sur
Concrewall
chaque face interne du panneau. Diamètre
IN

Le panneau produit à l’étape 1 est enserré de


des fils verticaux et horizontaux est
part et d’autre par les mailles produites à
minimum de 3 mm.
E

l’étape 2 et l’ensemble est jumelé


 Des connecteurs pour l’assemblage du
G

automatiquement grâce à 33 connecteurs qui


panneau. Diamètre des fils de couture est
sont soudés de part et d’autre aux deux
SA

minimum de 3 mm.
mailles. Ces connecteurs qui transpercent le
3.3.2 Caractéristiques
panneau de polystyrène expansé servent à
- Epaisseur mur fini : de 24 à 34 cm
U

créer une liaison rigide entre ces deux mailles


- Coefficient de transmission surfacique :en
pour donner lieu à une maille
fonction de l’épaisseur du polystyrène
tridimensionnelle qui est l’origine du principe
du procédé Concrewall.
4. Description de la fabrication
Tolérances :
- Largueur panneau : ± 0.1%
La production des panneaux se déroule en
- Longueur panneau : ±0.2%
trois étapes :
- Epaisseur panneau sur les 4 angles :
±2mm
Etape 1 : Production des plaques en
- Egalité de la mesure des diagonales du
polystyrène expansé
treillis : ± 0.2%
A partir de la matière première qui est le
polystyrène expansible en billes, celle-ci est
5. Description de la mise en œuvre
expansé par l’introduction de vapeur d’eau
Les phases de construction sont décrites
dans un circuit automatisé prévu à cet effet,
succinctement ci-après :
avant de passer dans un moule à blocs dont
les paramètres régis par un processeur

6
1. Fondations sources d’air chaud (chalumeau ou autre).
Elles dépendront du type de sol : voile en Pour les portes et les fenêtres, on peut
infrastructure, radier superficiel, longrine faciliter l’opération ultérieure de leur fixation
porteuse ou longrine sur massif linéaire en en scellant des pré-cadres au pourtour des
gros béton. baies par leur attache à la maille du panneau.
Les fondations doivent être prévues avec des
barres de reprise (diamètre de 6 à 8 mm avec 6. Projection des murs
un pas de 60 cm environ) posées alternées Après vérification du bon étayage des
sur deux lignes en correspondance des treillis panneaux verticaux, on procède à leur
extérieurs du panneau, dans le cas de revêtement en micro béton sur leurs deux
panneau simple. faces et en deux couches jusqu’à atteindre
Dans le cas du panneau double, les barres de une épaisseur totale moyenne de 3,5cm en
reprise seront positionnées en cas de mur porteur ou de 2,5 cm en cas de
correspondance de l’espace interne des deux mur cloison.
plaques de polystyrène, de façon qu’elles
garantissent la continuité de l’acier à 7. Projection du plafond
l’intérieur de la coulée de béton. Dans le cas de plancher en panneaux simple,
on procède avant le coulage de la dalle de
2. Pose des panneaux verticaux compression à la projection de la première

TC
Les panneaux pour murs porteurs sont couche du plafond qui assure dans ce cas
attachés aux barres d’attente en veillant à la une fonction structurale. Par contre, dans le
planéité de leur pose et à leur verticalité à cas d’un plancher nervuré le revêtement du

C
l’aide d’étais et de règles d’alignement prévus plafond n’assure pas cette fonction, d’où la
spécialement à cet effet.
Les baies pour portes et fenêtres seront
AU
possibilité de la différer à plus tard.

également découpées lors de cette étape. 8. Coulage du plancher


E
Le débord de maille de 5 cm que présente Une fois le plancher convenablement étayé,
N

chaque panneau lui permet d’être attaché au on procède au coulage de la dalle de


panneau qui lui est adjacent. compression (et des nervures dans le cas
R

d’un plancher nervuré). Cette phase conclut


TE

3. Armatures de renfort la réalisation des gros œuvres de l’étage.


Les armatures de renfort en L seront posées
IN

au niveau de tous les angles verticaux et 9. Etage supérieur


horizontaux. On reprend les mêmes opérations décrites
E

Les armatures de renfort en U seront posées précédemment en commençant par attacher


G

au pourtour des baies et au niveau des les panneaux verticaux aux barres d’attente
extrémités libres de murs. qu’on aura prévus à l’étage inférieur avant la
SA

Les armatures de renfort plates seront projection de ses murs. Les finitions
posées aux angles des baies à 45°, sur les (carrelage, faïence, revêtements divers,
U

deux côtés des panneaux. peinture, etc.) se déroulent de la même


manière que dans le cas de constructions
4. Pose du plancher traditionnelles.
Que le plancher soit de type simple ou
nervuré, il est posé panneau par panneau de 10. Coulage du béton des panneaux
telle sorte à couvrir les espaces, travée par doubles
travée. Ils sont attachés les uns aux autres en Avant de couler le béton et pour éviter la
continuité avec les panneaux verticaux et pression latérale sur les deux panneaux en
sont assemblés à ceux-ci à l’aide de mailles polystyrène, des renforts horizontaux sont
angulaires. placés au milieu du panneau et sur toute sa
hauteur.
5. Réseaux divers, Menuiserie Au contact du panneau double avec la
Avant de procéder au revêtement des fondation, deux ancrages en forme de ‘L’ en
panneaux en béton, les réseaux électriques bois seront positionnés pour éviter le
et éventuellement de plomberie sont insérés soulèvement du panneau au moment du
facilement dans les panneaux de polystyrène coulage du béton.
à travers des saignées réalisées à l’aide de

7
Pour maintenir le panneau bien fermé, des Evaluation de l’isolement acoustique EN
barres d’aluminium externes fixées entre ISO 717-1 (sans et avec contre paroi) - CSI
elles sont positionnées en commençant de la Certification and Testing.
base du panneau à une distance verticale - Rapport n°200900729-A du 07-08-2009 –
l’une de l’autre de 50 cm jusqu’à une hauteur Essai d’impact avec projectile sur panneau
de 1.5m, puis on peut augmenter la distance FEMA 320/361 ICC-500 – Wind Science
à 60cm pour la hauteur restante du panneau.  Engineering Research Center Debris
Le coulage du béton sera effectué avec des Impact Test Facility.
hauteurs de 50cm le long des parois en se - Note de calcul thermique n°238905,
déplaçant selon la distribution des parois n°238906 et n°238907 du 10-04-2008 et
doubles. n°256028 du 11-06-2009 – Détermination
Le slump du béton doit être S=5 et le diamètre de la transmítanse thermique d’un
maximal des granulats est 15mm. panneau isolé par référence aux normes
Pour vérifier la qualité et l’homogénéité du EN ISO 10211-1:1998,EN ISO 10211-
béton à l’intérieur des panneaux doubles, des 2:2003, EN ISO 10211 :2008, EN
carottes seront prélevées. 1745:2005 et EN 12524:2001, Institut
GIORDANO.
B. RAPPORTS D’ESSAIS ET AGREMENTS
C. REFERENCES D’EMPLOI

TC
- Agrément technique 010-01/108-2008
valide jusqu’au 31 décembre 2011, Institut  MALAISIE
National de Recherche Développement - Entreprise de réalisation : IBS Concrete

C
en constructions Succursale de Timisoara panels MFG SDN.BHD Selangor Darul
– Roumanie.
- DCL Technical Evaluation Report Ref: 440
AU
Ehsan Malysia
Construction de 500 unités
-01 2010 -005199 du 16/09/2010 Dubai Construction de 300 unités de bâtiments à
E

Central Laboratory Research  deux niveaux à Perdana.


Bâtiments de 5 niveaux
N

Standardization Management Office.


- Essais mécaniques sur panneaux simples 100 unités de bâtiments à 1 niveau à Selangor
R

- Université Polytechnique des Marches – Usine à deux niveaux à Selangor


TE

Département d’Architecture, Bâtiment et


Structure : Essais de compression centrée  KENYA
IN

et excentrée, Essais de cisaillement - Entreprise de réalisation : National


(diagonal), Essais de flexion simple et Housing Corporation NHC House Nairobi -
E

cyclique. KENYA
Construction d’un petit village de maisons
G

- Rapport n° PSCND/014/09 du 26-08-


2009 : Essai de charge sur plancher - privées de surfaces différentes pour les
SA

Université Polytechnique des Marches – policiers.


Département d’Architecture, Bâtiment et Construction du théâtre du village.
U

Structure – Laboratoire officiel essais Les maisons construites sont à la périphérie


matériaux et structures. de Nairobi.
- Rapport d’essai n°1130.2MP0201/08 du
17-09-2008 - Essai de perméabilité à l’eau  TUNISIE
- Laboratoire Prévention Incendie (LAPI). - Entreprise de réalisation : Acia-
- Rapport d’essai n°1130.2MP0202/08 du Housing Sfax, Tunisie
17-09-2008 - Essai de choc de corps mou Construction des plancher d’un bâtiment
- Laboratoire Prévention Incendie (LAPI). commercial avec structure en acier.
- Rapport de classification n°CSI1386FR du Emploi des panneaux comme parois de
28-04-2008 - Essai de classification au feu cloison pour un hangar avec structure en
selon EN 13501-2 :2007 CSI Certification acier.
and Testing. Construction de 50 maisons sociales de 70m2
- Rapport d’essai n° 0053-A/DC/ACU/08 du Construction des modules transportables
09-07-2008 et n° 0053-B/DC/ACU/08 du avec différents destination d’emplois :
09-07-2008 : Mesure en laboratoire de - Bureaux pour les chantiers ;
l’isolement acoustique par voie aérienne - Construction provisoires ;
d’éléments de bâtiment EN ISO 140-3 et

8
- Habitations de vacances construites en - Entreprise de réalisation : Synergy
assemblant plus modules entre eux ; Thrislington Chandigarh
- Construction d’une villa de 330 m2 à Sfax ; Bâtiment pilote EWS, Mohali (Chandigarh):
- Construction d’une villa de 350 m2 à Sfax . bâtiment R+3. 2 unités sur chaque étage.
Bâtiment complètement construit en panneau
 AFRIQUE DU SUD simple portant. 2012
- Entreprise de réalisation : Ikhaya - Entreprise de réalisation : Jindal Steel
Future house Systems Centurion ,Afrique & Power Ltd
du Sud Jindal Industrial township,Angul (Odisha),
Emploie des panneaux simples comme parois ensemble de bâtiments en R+2 et R+3
de cloison pour la construction d’un théâtre complètement construits en panneaux
avec structure en acier : Jabulani Theater à simples porteurs. 2013-2014
Soweto. Année 2012. - Entreprise de réalisation : Rasha Ind
- Entreprise de réalisation : Citi Q Ltd Kolkata
Properties Braamfontein, Johannesburg JindalIndustrial township, Angul (Odisha),
Windsor Container Project, ensemble de villa : maison du Chairman en panneau
bâtiments populaires construits en panneau double et panneau plancher. Surface totale :
simple parois et planchers en Windsor plus de 4000 m². Année 2014
(Johannesburg), Année 2012.
- Entreprise de réalisation : MAAD

TC
- Entreprise de réalisation : Quatro
creations Afrique du Sud Construction Company Ltd Mumbai
Wildtuin Park HousingComplex : ensemble Bâtiment R+4 à usage de bureaux, Vasai

C
de bâtiments résidentiels avec parois en (Mumbai). Rez-de-chaussée en béton armé
panneaux simples. Premières maisons et les 4 étages construits complètement en
AU
terminées en 2013, projet en construction. panneau simple. Année 2014
- Entreprise de réalisation : Spage Maisons (low-cost), Vasai (Mumbai):
ensemble de bâtiments R+3 construits
E

Construction Johannesburg
complètement en panneau simple, édifices
N

Parois du périmètre d’un quartier résidentiel


en babelegi, Afrique du Sud. Année 2013 publiques. 2014.
R

- Entreprise de réalisation : Varnero Unité de traitement des pierres, Vasai


TE

Construction Afrique du Sud (Mumbai). Panneau simple employé en


Jindal Mining House, construction de diffèrent façons : parois de répartition, parois
IN

bâtiments industriels de différents étages. et plancher de la salle de contrôle, de la sale


Panneau simple employé comme paroi et électrique et de la chambre de garde.
Panneaux employés aussi pour construire les
E

comme plancher. Projet en construction.


parois d’un réservoir d’eau de 500,000 litres.
G

 INDE Année 2014


SA

- Entreprise de réalisation : Unitechpar - Entreprise de réalisation : JindalSteel&


un contractant Power Ltd Angul
Unitechcentre de shopping, Gurgaon (near
U

Salle de contrôle, Jindal Steel& Power, Angul


Delhi): Neighbourhood shopping center, un (Odisha) : panneaux simples employés pour
étage. Structure mixte: panneaux simples les parois des salles de contrôle de l’usine de
comme parois portantes. Toiture en production de l’acier. Années 2013.
panneaux simples planchers. Année 2011.

9
D. DETAILS CONSTRUCTIFS
Les détails techniques qui suivent sont donnés à titre indicatif. Chaque projet constituera un
cas unique qui devra faire l’objet d’une étude génie civile spécifique.

TC
C
AU
E
N
R
TE
IN
E
G
SA
U

10
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

11
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

12
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

13
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

14
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

15
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

16
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

17
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

18
U
SA
G
E
IN
TE
R
N
E
AU
C
TC

19
TC
C
AU
E
N
R
TE
IN
E
G
SA
U

ISBN : 978-9961-845-95-0

Vous aimerez peut-être aussi