Vous êtes sur la page 1sur 147

PREAMBULE

Le programme technique de l’Office National des Mines pour l’année 2017,

constitue la continuité logique de l’activité technique de l’année 2016.

Cette activité, englobe la cartographie géologique, l’exploration minérale,

l’exploration géophysique et géochimique, le patrimoine géologique, les bases

de données géologiques et minières et la base de données documentaires. Ces

M
actions bénéficient de l’apport des services d’appui comme les laboratoires

d’analyses chimiques et de caractérisation des matériaux (Valorisation, essais

géotechniques) et la pétrographie. De même, l’ONM assure des prestations de

services au profit d’organismes et de bureaux d’études nationaux et

internationaux sous forme d’analyses chimiques, d’essais géotechniques ou


N
encore d’études thématiques et d’expertises.

L’objectif principal du programme technique 2017, est d’améliorer le

rendement des projets en en qualité et quantité et de renforcer la présence de

l’ONM dans les différentes manifestations nationales et internationales pour


O
une meilleure visibilité de notre organisme qui se veut le dépositaire de

l’information géologique du pays.


2 Programme 2017 – Direction de la Géologie

DIRECTION DE LA GEOLOGIE

M CARTES GEOLOGIQUES DE BASE

ETUDES GEOLOGIQUES

DOCUMENTATION ET BASE DE DONNEES


N
DOCUMENTAIRE

PROJET GEOPARC MEDENINE - TATAOUINE


O
3 Programme 2017 – Direction de la Géologie

SOUS DIRECTION DE LA CARTOGRAPHIE


GEOLOGIQUE

MService Cartographie de Base

Service Edition
N
O
4 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Cartographie Géologique


Service Cartographie de Base

1- NATURE DES TRAVAUX


Il s’agit de la poursuite de la cartographie géologique de base aux échelles 1/50 000 et 1/100
000.

2- OPPORTUNITE
Les cartes géologiques de base constituent un outil indispensable pour toute investigation du

M
sol et du sous-sol. C’est également un document de base en matière d’aménagement du
territoire, de valorisation des ressources naturelles (Eau, hydrocarbures, ressources minérales)
et un support pédagogique.
Le programme de l’année 2017 s’insère dans la stratégie nationale de la finalisation de la
couverture géologique de base du territoire national, de la mise à jour des cartes épuisées ou
encore de la révision de certaines cartes.

3- PROGRAMME 2017
N
Les travaux de cartographie géologique de base à 1/50 000 et à 1/100 000, intéressent les
feuilles suivantes : Sidi El Itayem, Sousse, Hachichina, Sidi Bouzid, Ghraiba, Bir
Fatnassia, Bir Oum Souireh, Douz et Ghar el Melh.
 La feuille de Menzel Chaker est suspendue à cause de la mutation du géologue
responsable, elle sera reprogrammer avec le recrutement d’un nouveau géologue.
O
Remarque :
Les feuilles de Tunis, Chott Sabkhet En Naoual, Bir Ali Ben Khlifa, Oued Soula, et Bir
Fatnassia feront l’objet d’une lecture au courant du second semestre 2017.

Les programmes des travaux pour chaque feuille et les géologues responsables sont présentés ci-
après.
5 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Etat d’avancement de la cartographie géologique en 2016 et programme 2017

M
N
O
6 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Cartographie Géologique


Service Cartographie de Base

Programme de la cartographie géologique de la Feuille de Sidi Bouzid


à 1/50 000 (N° 94)
Auteur : Néjib BAHROUNI

M
Fig. 1- Localisation de la feuille de Sidi Bouzid à 1/50 000 (n° 94).
N
Premier semestre 2017
Lever de coupes dans la série sédimentaire bordant le diapir de Jebel Rhéouis, et celle des
Jebels Lahzem, El Hamra et Ksaira (Partie 1, Fig. 1) et cartographie de la portion 1 de la
carte (5 missions de terrain : Février, Mars, Avril, Mai et Juin).
Dépôt d’un lever partiel et d’un rapport semestriel (R1). Il sera intitulé : Etude de la série
O
sédimentaire des Jebel Rhéouis, Lahzem et Ksaira.

Deuxième semestre 2017


Lever de coupes dans la série sédimentaire de Jebel Boudinar (Partie 2, Fig. 1) et cartographie
de la portion 2 de la carte (3 missions de terrain : Octobre, Novembre et Décembre 2017).
Dépôt d’un lever partiel et d’un rapport semestriel (R2). Il sera intitulé : Etude de la série
sédimentaire de Jebel Boudinar.
7 Programme 2017 – Direction de la Géologie

(1)

M (2)

Fig. 1- Programme 2017 de la cartographie géologique de la feuille de Sidi Bouzid à


1/50.000.
Portion n°1 : première semestre et portion n° 2 : deuxième semestre.
N
Planning prévisionnel des missions de terrain (2017)

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
O
- 8 3 10 10 -
de terrain

Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - - 10 10 10
de terrain
8 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Cartographie Géologique

Service Cartographie de Base

Programme de la cartographie géologique de la Feuille de Hachichina


à 1/50000, N° 122
Auteur : Moez MANSOURA
Cadre géographique
La feuille de Hachichina (N° 122) couvre une zone côtière dans la partie nord du Golfe de
Gabès. La partie marine couvre les îles Kneïss. Cette feuille, située à cheval entre les feuilles

M
à 1/50000 et 1/100000, montre une partie commune avec la feuille de Skhira à 1/100000 qui a
été présentée lors des 11èmes journées de Géologie Tunisienne tenue à Gafsa le 22 Janvier
2016.
N
Figure 1 - localisation de la feuille de Hachichina dans le cartogramme

Cadre géologique et état de la cartographie


O
Au cours de l’année 2016 la partie nord de la feuille a été prospectée en collaboration avec le
responsable de la carte mitoyenne de Graïba. L’état d’avancement est estimé à 90%. La suite
des travaux sera effectuée au sein du projet de la révision cartographique des terrains
quaternaires du Golfe de Gabès et de la Jeffara maritime.
Programme de l’année 2017
 Lever cartographique de la partie Nord-est de la feuille et,
 Rédaction de la notice explicative.
9 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Planning prévisionnel des missions de terrain (2017)

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
- 5 5 5 - -
de terrain

Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - - - - -
de terrain

M
N
O
10 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Cartographie Géologique


Service Cartographie de Base

Programme de la Cartographie géologique de la Feuille de Sidi El Itayem


à 1/50 000 N° 97
Auteur : Kamel MAALAOUI

La feuille de Sidi El Itayem N°97 à 1/50.000 est limitée par les feuilles (1/50.000) de La
Hencha au Nord, Sidi Salah à l’Est, Menzel Chaker à l’Ouest et Agareb au Sud.

M
N
Figure 2 - localisation de la feuille de Sidi El Itayem dans le cartogramme

Programme de l’année 2017


O
Premier semestre (2017) :
 Lever partiel des zones 1 (suite) et 2
Deuxième semestre (2017) :
 Lever partiel des zones 3 et 4
 Préparation de la minute
 Préparation de la notice
11 Programme 2017 – Direction de la Géologie

1
3
3

4 2

M
N
Planning prévisionnel des missions de terrain (2017)

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
- - - 5 8 -
de terrain
O
Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - 5 5 8 -
de terrain
12 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Cartographie Géologique

Service Cartographie de Base

Programme de la cartographie géologique de la Feuille de Sousse à 1/50 000


N° 57
Auteur : Wissem MARZOUGUI

Cadre géographique
La carte est située dans le Sahel tunisien, à cheval entre les gouvernorats de Sousse et de

M
Mounastir (Fig. 1). Elle est limitée au Nord par la feuille de Halk El Mennzel (N° 50), à
l’Ouest par la feuille de Sebkha Kelbia (N° 56) et au Sud par la feuille de Jemmal (N° 65).
N
Figure 3 : Localisation de la feuille de Sousse.

Cadre géologique et état de la cartographie


La feuille de Sousse est une carte côtière appartenant au domaine structural du Sahel tunisien.
Les séries qui affleurent dans cette feuille s’étendent du Miocène jusqu’à l’Actuel (Fig. 2).
O
Toutes les cartes géologiques limitrophes sont levées.

Figure 4 : Cadre géologique de la feuille de Sousse.


13 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Planning des travaux durant l’année 2017


 Etude bibliographique et dépôt d’un rapport R1,
 Photo-interprétation des photos aériennes et des images satellites disponibles,
 Missions de prospection,
 Levées de coupes dans les séries néogènes et quaternaires au niveau de la zone 1,
 Dépôt d’un rapport technique R2.

M
N
Figure 5 : Zonage de la feuille de Sousse

Planning prévisionnel des missions de terrain (2017)

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin


O
Journées
- 5 - 5 - -
de terrain

Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - 5 - 5 -
de terrain
14 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Cartographie Géologique


Service Cartographie de Base

Programme de la cartographie géologique de la feuille de Graïba n°114


Auteur : Ilyes SALHI

Présentation de la feuille de Graïba


La feuille de Graïba fait partie de la plate-forme du Sahel. Elle est limitée au Nord et au Sud
respectivement par les feuilles de Bir Ali Ben khalifa et Hachichina et à l’Ouest et l’Est
respectivement par les feuilles de Mezzouna et Mahrès. Cette carte est caractérisée par un

M
relief modéré et un réseau hydrographique lâche.
N
Localisation de la feuille de Graïba au sein du cartogramme

Au plan géologique, cette feuille présente, pour l’essentiel, des affleurements de terrains
quaternaires.
O

Extrait de la carte géologique de la Tunisie à 1/500 000 situant la feuille de Graïba


15 Programme 2017 – Direction de la Géologie

 Travaux réalisés en 2014 (par El Mabrouk Essid) et 2016 (par Ilyes Salhi)

Lors de l’année 2014, il y a eu :


 Numérisation des courbes de niveaux du fond topographique,
 Numérisation du réseau hydrographique,
 Réalisation d’une étude morphologique basée sur l’analyse de la topographie et du
réseau hydrographique,
 Mission de reconnaissance de trois jours,
 Présentation de l’ensemble des travaux de l’année 2014, relatifs à la feuille de Graïba
dans un exposé oral à la sous-direction de la Cartographie Géologique (Décembre 2014).

M
Lors de l’année 2016, il y a eu :
Rédaction d’un rapport bibliographique synthétisant les différents travaux
géologiques,
Réalisation d’une sortie de terrain pour la reconnaissance de la feuille.

 Programme 2017
N
Lever cartographique de la feuille de Graïba
Planning prévisionnel des missions de terrain (2017)

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
5 5 5 5 5 5
de terrain
O
Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - 5 5 5
de terrain
16 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Cartographie Géologique

Service Cartographie de Base

Programme de la cartographie géologique de la Feuille


de Fériana à 1/50 000 (n°91) - 2017 -
Auteur : Amine HANINI

La feuille de Fériana est limitée au Nord par la feuille à 1/50 000 de Bou Chebka (n° 83), à
l’Est par la feuille à 1/50 000 de Jebel Selloum (n° 92), au Sud par la feuille à 1/50 000 de

M
N Oued Soulah (n°100) et à l’Ouest par la frontière Tuniso-algérienne.

Localisation de la feuille de Fériana à 1/50 000 (n° 91)

PROGRAMME – 2017 –

 Premier semestre (Avril –Mai)


O
 Vérification et cartographie de la structure E-W de la Zone 1,

 Levé de coupes, en cas de besoin,

 Vérification et finalisation de la cartographie de la série néogène de la zone 1.

 Deuxième semestre

 Cartographie des séries néogène et quaternaire de la zone 2,

 Dépôt du rapport technique des travaux de cartographie relatifs aux zones 1 et 2,

 Dépôt du lever provisoire des zones 1 et 2 vers la fin du mois de décembre.


17 Programme 2017 – Direction de la Géologie

M 1
N
Planning prévisionnel des missions de terrain (2017)

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
- - - 7 7 -
de terrain
O
Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - 7 7 7 7
de terrain
18 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Cartographie Géologique


Service Edition

PROGRAMME 2017

Nature des travaux :

Il s’agit de la rédaction et de l’édition des Notes du Service Géologique et des Annales des
Mines et de la Géologie.

M
Objectifs et programme des travaux 2017 :
1) Notes du Service géologique :

 Rédaction et édition du numéro 83 des Notes du Service Géologique.

2) Anales des Mines et de la géologie :

 Rédaction et édition des numéros 47 et 48 des annales des mines et de la géologie.

3) Rédaction et impression de quatre notices Explicatives :


N
La rédaction et l’impression des notices explicatives des feuilles à 1/50.000 :
Lamy, Jebel Serj, Bou Chebka, Mahares, Sidi Salah, Jebeniana, Moknine et Thala
O
19 Programme 2017 – Direction de la Géologie

M
SOUS-DIRECTION DES ETUDES GEOLOGIQUES

Service Etudes Thématiques

Service Paléontologie et Sédimentologie


N
O
20 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques

Service Etudes Thématiques

LA CARTE GEOLOGIQUE DE LA TUNISIE A 1/200 000

1. NATURE DES TRAVAUX

L’Office National des Mines est engagé dans un programme de production d’une nouvelle
couverture géologique de synthèse à 1/200 000 suite à l’épuisement de celle établie entre
1922 et 1934 et ce dans le cadre de leur mise à jour.

M
Il s’agit donc de poursuivre les travaux de synthèses géologiques à l’échelle 1/200 000 à partir
des documents de base (cartes géologiques à 1/50 000, travaux de recherches, etc.) et de
réaliser des levés complémentaires de terrain chaque fois que cela est nécessaire. Ces travaux
permettent :
- L’élaboration de cartes géologiques de synthèse à 1/200 000 ;
- La rédaction des notices explicatives et ;
- L’établissement de cartes structurales régionales.
N
Les cartes, ainsi réalisées, seront auditées par un comité interne et par la suite lues par un
groupe de spécialistes. Une fois validées, elles passeront à l’impression et seront mises à la
disposition des utilisateurs.

2. OPPORTUNITE

La carte géologique à 1/200 000 constitue un outil précieux en matière d’études thématiques
régionales. Elle est sollicitée par plusieurs utilisateurs opérant dans le champ des sciences de
O
la terre tels que l’exploration des ressources naturelles, l’aménagement du territoire,
l’environnement ainsi que l’enseignement.

3. PRESENTATION DES TRAVAUX

Les travaux de synthèse géologique pour une feuille à 1/200 000 (près de 15 feuilles à 1/50
000) comportent 4 phases :
1 – Synthèse pour un découpage lithostratigraphique (20 %) ;
2 – Synthèse cartographique par période, série et âge (60 %) ;
3 – Etablissement d’une minute et d’une notice (15 %) et ;
4 – Edition (5 %).
21 Programme 2017 – Direction de la Géologie

4. PROGRAMME 2017

- Suivi de la numérisation des cartes à 1/200 000 de Béja, El Kef et Mahdia ;


- Harmonisation des limites cartographiques et discussion des grands traits structuraux
des huit cartes du Nord à 1/200 000 (Jalta, Bizerte, Raf Raf, El Haouaria, Kef, Béja,
Tunis et Kélibia). Ces cartes feront l’objet d’une lecture ;
- Les cartes à 1/200 000 de Kasserine et Makthar sont en cours de finalisation et seront
déposées pour numérisation à la fin du premier semestre 2017 ;

- Suivi des travaux de synthèse géologique à 1/200 000 des feuilles à 1/200 000
de Sousse et Maknassy ;
-

M
Organisation d’une journée de discussion entre les cartographes de l’ONM et des
experts universitaires sur les subdivisions cartographiques à adopter pour les cartes de
synthèse par zone structurale.

Suspension des travaux de synthèse pour la carte de Sfax (indisponibilisé du géologue


responsable et mutation du co-auteur)
Eventuellement, l’Office National des Mines traitera les cartes à 1/200 000 d’El Hamma
N
et de Tozeur en collaboration avec les Facultés des sciences de Gabès et de Tunis.

Les programmes des travaux pour chaque feuille et les géologues responsables sont présentés
ci-après.
O
22 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques


Service Etudes Thématiques

Feuille de Sousse à 1/200 000


(NI-32-XXIII)
INGENIEUR RESPONSABLE : WISSEM MARZOUGUI

Présentation
La feuille de Sousse, couvrant une partie de la Plate-forme du Sahel, est bordée par la feuille
de Tunis au Nord, la feuille de Sfax au Sud, la feuille de Makthar à l’Ouest et la feuille de
Mahdia à l’Est. Elle couvre 24 cartes et portions de cartes géologiques à 1/50 000 (Fig 1).

M
N
(a) (b)
O
Fig. 1 – Position de la feuille de Sousse dans les assemblages des cartes à 1/200 000 (a) et
1/50 000 (b)

Etat d’avancement
 La synthèse des unités cartographiques a été effectuée. Les subdivisions adoptées ont

été discutées et détaillées dans un rapport intitulé : « Etat d’avancement de la

cartographie de synthèse des feuilles de Sousse et de Mahdia à 1/200 000 ».


 La synthèse géologique est en cours.

Programme 2017
 Poursuivre les travaux de synthèse de la feuille de Sousse à 1/200 000.
23 Programme 2017 – Direction de la Géologie

 Dépôt des rapports semestriels et des portions de carte présentant l’avancement des
travaux de synthèse.

M
N
O
Fig. 2 – Lever partiel de la feuille de Sousse à 1/200 000
24 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques

Service Etudes Thématiques

Feuille de Meknassy à 1/200 000


(NI-32-XVI)
INGENIEURS RESPONSABLES : NEJIB BAHROUNI ET YASSINE HOULA

Présentation

La feuille de Maknassy, couvrant une partie de la Tunisie centrale, est bordée par la feuille de
Makthar au Nord, la feuille d’El Hamma au Sud, la feuille de Sfax à l’Est et la feuille de

M
Gafsa à l’Ouest. Elle couvre 24 cartes géologiques à 1/50 000 soit totalement ou partiellement
(Fig.1). Toutes ces cartes géologiques de base sont disponibles à l’exception de la feuille de
Sidi Bouzid, qui a été reprogrammée en 2017.
N
O
(a) (b)

Fig. 1 – Position de la feuille de Meknassy dans les assemblages des cartes géologiques à
1/200 000 (a) et 1/50 000 (b)

Etat d’avancement
 La synthèse des unités cartographiques a été effectuée. Les subdivisions adoptées ont

été discutées et détaillées dans un rapport intitulé : « Découpage lithostratigraphique


adopté à l’échelle 1/200.000 de la Tunisie centrale » (Avancement d’environ 25%)
25 Programme 2017 – Direction de la Géologie

 Certaines limites géologiques pour la carte ont été effectuées sur les structures de Bir
Rekeb, Berda, Chemsi et Orbata (Fig. 2).

M
N
O

Fig. 2 – Lever partiel de la carte géologique de Meknassy à 1/200 000


26 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Programme 2017

 Poursuivre la synthèse de la feuille de Meknassy à 1/200 000 :


Nejib BAHROUNI : La virgation Bou Hedma Orbata, Triangle Meknassy-Mezzouna.
Yassine HOULA : El Hamma et Majoura-Meloussi

Dépôt des rapports semestriels et des portions de carte présentant l’avancement des travaux de
synthèse.
Une mission de terrain de 10 jours est prévue au cours de l’année 2017.

M
N
O
27 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques

Service Etudes Thématiques

Feuille de Maktar à 1/200 000


(NI-32-XXII)
INGENIEUR RESPONSABLE : MOEZ MANSOURA

Présentation
La feuille de Maktar, couvrant une partie de la Tunisie centrale, est bordée par la feuille de
Béja au Nord, la feuille de Meknassy au Sud, la feuille de Sousse à l’Est et la feuille de

M
Kasserine à l’Ouest. Elle couvre 24 cartes géologiques à 1/50 000 ; soit totalement ou
partiellement (Fig.1). Toutes les cartes géologiques de base sont disponibles à l’exception de
celle de Sidi Bouzid (Reprogrammée en 2017).
N
O
(a (b
) )

Fig. 1 – Position de la feuille de Maktar dans les assemblages des cartes géologiques à
1/200 000 (a) et 1/50 000 (b)

Etat d’avancement
- La synthèse des unités cartographiques a été effectuée. Les subdivisions adoptées ont été
discutées et détaillées dans un rapport intitulé : « Synthèse des unités lithostratigraphiques
et cartographiques dans la feuille de Maktar à 1/200 000 : Découpage et légende
adoptées »
28 Programme 2017 – Direction de la Géologie

- Les limites géologiques pour la carte ont été effectuées (à l’exception de la zone couverte, en
partie, par la feuille de Sidi Bouzid, non disponible).

M
N
O
Fig. 2 – Lever partiel de la carte géologique de Maktar à 1/200 000

Certains problèmes d’ordre structural concernant la terminaison méridionale du synclinal


d’Ousselatia restent encore posés.

Programme 2017
Le programme 2017 intéressera essentiellement la synthèse cartographique de Jebel Bouzzer
(Sidi Bouzid).
29 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques


Service Etudes Thématiques

Feuille de Béja à 1/200 000


(NJ-32-IV)
INGENIEURS RESPONSABLES : AMINE HANINI ET YASSINE HOULA

Présentation
La feuille de Béja, couvrant la partie centrale de la Tunisie septentrionale, est bordée par la
feuille de Bizerte au Nord, la feuille de Maktar au Sud, la feuille de Tunis à l’Est et la feuille
d’El Kef à l’Ouest. Elle couvre 24 cartes géologiques à 1/50 000 ; soit totalement ou

M
partiellement (Fig.1). Toutes les cartes géologiques de base sont disponibles.
N
(a)
(b)
O
Fig. 1 – Position de la feuille de Béja dans les assemblages des cartes géologiques
à 1/200 000 (a) et 1/50 000 (b)

Etat d’avancement

La feuille de Beja à 1/200.000 est au stade de numérisation.


30 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques


Service Etudes Thématiques

Feuille Le Kef à 1/200 000


(NJ-32-III)
INGENIEURS RESPONSABLES : YASSINE HOULA ET AMINE HANINI

Présentation
La feuille Le Kef, couvrant la partie ouest de la Tunisie septentrionale, est bordée par la feuille
de Jalta au Nord, la feuille de Kasserine au Sud, la feuille de Béja à l’Est et la frontière algéro-
tunisienne à l’Ouest. Elle couvre 19 cartes géologiques à 1/50 000.

M
N
(a) (b)
O
Fig.1 – Position de la feuille Le Kef dans les assemblages des cartes géologiques à 1/200
000 (a) et 1/50 000 (b).

Etat d’avancement
La feuille Le Kef à 1/200.000 est au stade de numérisation.
31 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques


Service Etudes Thématiques

Feuille de Kasserine à 1/200 000


(NI-32-XXI)
INGENIEURS RESPONSABLES : RIDHA MAAMRI ET EL MABROUK ESSID

Présentation
La feuille de Kasserine, couvrant une partie de la Tunisie Centro-occidentale, est bordée par la
feuille Le Kef au Nord, la feuille de Gafsa au Sud, la feuille de Makthar à l’Est et la frontière
algéro-tunisienne à l’Ouest. Elle couvre 14 cartes géologiques à 1/50 000 (Fig.1). Les cartes

M
géologiques de base ne sont pas toutes disponibles.
N
(a) (b)
O
Fig. 1 – Position de la feuille de Kasserine dans les assemblages des cartes
géologiques à 1/200 000 (a) et 1/50 000 (b)
Etat d’avancement
- La synthèse des unités cartographiques a été effectuée. Les subdivisions adoptées ont
été discutées et détaillées dans un rapport intitulé : « Synthèse des u nités
lithostratigraphiques et cartographiques du centre ouest de la Tunisie à 1/200 000,
(Feuille de Kasserine à 1/200 000) » ;
- Découpage et légende adoptés ;
- Les contours des limites géologiques de la carte sont effectués à 85% et ;
- Un lever partiel est disponible (Fig. 2).
32 Programme 2017 – Direction de la Géologie

M
N
O

Fig. 2 – Lever partiel de la carte géologique de Kasserine à 1/200 000

Programme 2017
Le programme 2017 comportera la synthèse des feuilles de Bouchebka, Feriana et les feuilles
frontalières (acquises auprès de nos collègues algériens).
33 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques


Service Etudes Thématiques

LES RISQUES NATURELS


NATURE DES TRAVAUX

Il s’agit de réaliser des études pluridisciplinaires permettant :

- L’établissement de cartes des risques naturels à différentes échelles pour les


mouvements de masse, les risques séismiques, la dégradation du littoral, les

M -
inondations, la désertification…
La numérisation et la mise en place d’une base de données attributaire de la carte des
risques naturels.

Ces études permettent la détermination des zones à risques et l’élaboration de synthèses


relatives à l’évaluation des aléas naturels devenus une des données principales de
l’aménagement du territoire à la suite de la pression démographique.
N
OPPORTUNITE

Chaque région de la Tunisie présente des caractéristiques spécifiques et des aléas naturels
particuliers liés à la morphologie, à la géologie, aux contextes régionaux, aux facteurs
climatiques et à l’action anthropique.
Les événements catastrophiques récents d’origine naturelle, qui ont touché le pays (Grand
Tunis, la presqu’ile du Cap-Bon et le Nord-ouest tunisien), imposent une prise en charge des
O
travaux de synthèses thématiques pour mettre à la disposition des décideurs une masse
d’informations de plus en plus exhaustives sur la nature et la structure du sol et du sous-sol
national.

PRESENTATION DES TRAVAUX

Les principales étapes de la réalisation de cette étude couvrent :

 La cartographie des risques naturels de la Tunisie selon un découpage administratif


par délégation ;
 Recherche, collecte et acquisition de toutes les données disponibles sur :
34 Programme 2017 – Direction de la Géologie

o La sismicité historique et instrumentale (données de l’Institut National de la


Météorologie)
o Le contexte sismotectonique général et régional et les failles qui présentent une
activité néotectonique et constituant des sources sismogéniques potentielles
o La caractérisation des champs de contraintes régionaux
o La délimitation des zones susceptibles aux mouvements de masse
o La délimitation des zones susceptibles aux inondations
o La délimitation des zones susceptibles à la variation relative du niveau marin

 Cartographie des risques à une échelle 1/200 000 ;

M
 Réalisation des études lithosratigraphiques, tectoniques, microtectoniques et
morphostructurales régionales et locales ;
 Etablissement de bases de données des risques naturels et une cartographie numérique
pour faciliter leur gestion et leur restitution pour une utilisation ultérieure ;
 Report sur des fonds topographiques des résultats obtenus et ;
 Etablissement des cartes des risques naturels nécessitant la contribution d’une équipe
pluridisciplinaire (géologue, géomorphologue, sismologue, géophysicien, hydrologue,
N
hydrogéologue, géomaticien etc.) en collaboration avec plusieurs autres institutions
nationales.

PROGRAMME DES TRAVAUX 2017

o Etude et cartographie des aléas de dégradation du littoral, mouvements de masses, et


néotectonique dans le gouvernorat de Bizerte selon les spécificités des régions.
o Poursuite du suivi de certains sites au niveau du Grand Tunis et du Cap Bon qui ont
O
présenté une forte dynamique pour établir, à moyen et à long terme, le bilan de leur
évolution.

RESULTATS ESCOMPTES

o Organisation d’une journée de lecture de la carte des risques naturels du Grand Tunis
et du Cap Bon (Gouvernorats de Tunis, Ariana, Ben Arous, Manouba et Nabeul) et ;
o Dépôt du rapport technique présentant un état des études préliminaires et des
prospections de terrain des différents risques identifiés dans le gouvernorat de Bizerte.
35 Programme 2017 – Direction de la Géologie

DOCUMENTS A FOURNIR

- Un rapport technique présentant un état des études préliminaires et des prospections de


terrain des différents risques identifiés dans le gouvernorat de Bizerte.

Planning prévisionnel des missions de terrain (2017)

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
- 5 5 - 5 -
de terrain

M Mois

Journées
de terrain
Juillet

-
Août

-
Septembre

5
Octobre

-
Novembre

Remarque : Une convention d’expertise d’une année est en cours avec le Pr. Ameur
Décembre

-
N
OUESLATI et ce pour l’étude et la cartographie des risques d’ordre géomorphologique.
O
36 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Des Etudes Géologiques

Service Paléontologie et Sédimentologie

LES ETUDES PALEONTOLOGIQUES ET SEDIMENTOLOGIQUES

NATURE DES TRAVAUX

Il s’agit de réaliser des études géologiques susceptibles d’enrichir la connaissance géologique


de base à partir :
 des études biostratigraphiques pour déterminer l’âge des séries sédimentaires.

M
 les études sédimentologiques de faciès basées sur l'observation des figures de dépôt
sur les roches à l'affleurement.
 Des études de pétrographie sédimentaire (Caractéristiques chimiques, minéralogiques
et paléontologiques)
 Des études stratigraphiques (Evolution des caractéristiques des dépôts sédimentaires
au cours du temps)
N
OPPORTUNITE

Le sous-sol tunisien constitué en grande majorité de roches sédimentaires permet de disposer


d’un patrimoine naturel à grandes richesses écologiques, faunistiques et floristiques. Ainsi,
plusieurs, sont les applications de la paléontologie et de la sédimentologie : Les études
biostratigraphiques des séries sédimentaires constituent une étape indispensable pour la
réalisation des cartes géologiques de base. Outre leur intérêt stratigraphique, les microfossiles
O
sont des témoins, très utilisés dans les reconstitutions paléo-écologiques et
paléogéographiques. Les études sédimentologiques des séries sédimentaires permettent de
reconstruire les paléo-environnements, les paléogéographies et les paléoclimats. Elles offrent
également des applications pour l'exploration et la cartographie des substances utiles, une des
activités de l’ONM.

PRESENTATION DES TRAVAUX

Il s’agit de :
 Préparer les prévisions des activités des études géologiques et suivre leur réalisation ;
 Déterminer la position stratigraphique des échantillons de terrain et de sondage ;
37 Programme 2017 – Direction de la Géologie

 Dater la microfaune et la macrofaune ;


 Etudier les associations micro et macrofaunistiques jouant un rôle important dans les
reconstitutions paléogéographiques et paléo-climatiques ;
 Etablir les corrélations stratigraphiques dans un même bassin, entre bassins de
Provenances différentes ou entre continents ;
 Etablir des biozonations basées sur les microfossiles et les macrofossiles ;
 Faire des prospections et des fouilles sur le terrain ;
 Faire la sédimentologie de faciès en affleurement ;
 Faire les analyses pétrographiques en lame mince et sur sédiment enrobé, les analyses

M
minéralogiques, granulométriques et morphoscopiques ;
 Gérer le laboratoire de préparation des lames minces, sections polies, lavages et
calcimétrie.

PROGRAMME DES TRAVAUX 2017 :

Le programme de l’année 2017 comporte les actions suivantes :


 Etudes biostratigraphique et pétrographique des séries sédimentaires des cartes
géologiques à 1/50.000 et 1/100.000 en cours de réalisation ;
N
 Suivi de l’avancement du projet d’accord-cadre entre l’ONM (SGN) et le Laboratoire
de Paléontologie de l’Institut des Sciences de Montpellier dont l’Accord-cadre 3 signé
en 2015, (responsable Mme Rim TEMANI).
 Projet d’études sédimentologique et biostratigraphique des dépôts du Turonien
inférieur à moyen en Tunisie, (responsable Mme Hayet KHAYATI AMMAR).Dépôt
du rapport de la première phase
O
 Projet d’études des Terrains Post-tortonien en Tunisie et réalisation de l’Atlas des
Ostracodes, (responsable Mme Hayet KHAYATI AMMAR).
 Projet de l’Atlas des fossiles de la Tunisie : Série 1 : Jurassique, (responsable Kamel
Maalaoui).
 Suivi de la gestion technique et administrative des laboratoires de paléontologie et de
sédimentologie.

DOCUMENTS A FOURNIR

 Rapports sur les études biostratigraphique et pétrographique des séries sédimentaires


levées pour la cartographie de base.
38 Programme 2017 – Direction de la Géologie

 Rapport de la première phase des travaux : « Etudes sédimentologique et


biostratigraphique des dépôts du Turonien inférieur à moyen en Tunisie » ;
 Rapport sur l’avancement des travaux : « Atlas des Ostracodes Post-tortonien de la
Tunisie » ;
 Rapport sur les activités des laboratoires de paléontologie et de sédimentologie.

Planning prévisionnel des missions de terrain (2017)

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

M Journées
de terrain

Mois

Journées
de terrain
5

Juillet

-
-

Août

-
5

Septembre

-
5

Octobre

5
-

Novembre

-
-

Décembre

-
N
O
39 Programme 2017 – Direction de la Géologie

M SOUS-DIRECTION DOCUMENTATION ET BASE DE


DONNEES
N
Service Documentation et Base de Données

Service Patrimoine Géologique


O
Service Documentation et Base de Données

Service Patrimoine Géologique


40 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Documentation et Base de Données

Service Documentation et Base de Données

PROGRAMME DU SERVICE DOCUMENTATION ET BASE DE


DONNEES POUR L’ANNEE 2017

Base de données documentaire PMB


 Alimentation de la base de données PMB par des nouvelles notices bibliographiques.
 Insertion progressive des notices bibliographiques et des exemplaires des documents

M
acquis dans le cadre de la convention ONM-FST.
 Correction des anomalies présentes dans la base de données.

Numérisation des fonds documentaires


 Scannage et insertion dans la base de données des documents disponibles en format
analogique (articles, thèses, rapports).

Gestion des usagées externes et internes


N
 Gestion des prêts et des consultations des usagers internes et externes.

Suivi de la Convention ONM-FST


 Suivi de la convention ONM-FST d’échange documentaire

Gestion des archives de l’ONM


 la mise en place d’une nomenclature des documents spécifiques et la réalisation du
O
calendrier de conservation des documents spécifiques.
41 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction Documentation et base de données


Service Patrimoine Géologique

PROGRAMME DU SERVICE PATRIMOINE GEOLOGIQUE POUR


L’ANNEE 2017

Inventaire national des sites géologiques exceptionnels en Tunisie

 Etablissement et validation d’une liste exhaustive préliminaire des sites géologiques à

M 


vocation patrimoniale en Tunisie (Géosites à préserver).
Poursuite et mise à jour de l’inventaire des sites géologiques remarquables dans le
gouvernorat de Zaghouan.
Validation de la fiche d’inventaire et de déclaration des sites géologiques
exceptionnels et du formulaire de saisie ;
Distribution de la fiche de recensement des sites géologiques exceptionnels à remplir
par les géologues de l’ONM ;
N
 Préparation d’un dossier pour l’inscription du site de la gorge de Thelja sur la liste
indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO ;
 Elaboration d’un projet de loi sur la conservation du patrimoine géologique.

Gestion du Musée de la Géologie


 Préparation et valorisation de l’échantillon paléontologique ;
 Evaluation de l’état des collections paléontologiques du Musée de la géologie et
O
poursuite de leur inventaire ;
 Recueil des publications scientifiques concernant les collections paléontologiques et
paléobotaniques du Musée ;
 Evaluation de l’état des collections minéralogiques du Musée de la géologie et ;
 Acquisition d’un logiciel pour l’inventaire et la gestion des échantillons du Musée de
la géologie.

Cellule de fouille et d’inventaire des sites géologiques exceptionnels


 Poursuite des prospections paléontologiques.
42 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Organisation du 6ème Colloque National du Patrimoine Géologique


 Le colloque sera organisé en Mai 2017 à Tataouine sous le thème « Les Géoparcs :
Concepts de Protection et de Valorisation du Patrimoine Géologique et Levier pour le
Tourisme Alternatif ».

M
N
O
43 Programme 2017 – Direction de la Géologie

M SOUS-DIRECTION : PROJET GEOPARC MEDENINE-


N
TATAOUINE
O
44 Programme 2017 – Direction de la Géologie

Sous-Direction : Projet Géoparc Médenine-Tataouine

PROGRAMME DES TRAVAUX DU PROJET GEOPARC


MEDENINE – TATAOUINE POUR L’ANNEE 2017

Introduction

Labellisés par l’UNESCO, les géoparcs sont des territoires valorisant leurs différents
patrimoines : géologique, naturel, culturel et immatériel. Un géoparc est un territoire bien
délimité et de taille suffisante pour contribuer au développement économique local. Il
comprend un certain nombre de sites géologiques et géomorphologiques de tailles diverses

M qui sont les témoins de l’histoire de la Terre et de la vie ainsi que de l’évolution des paysages
(géotopes) et qui peuvent être complétés par des sites de valeur écologique, archéologique,
historique ou autres.

l’ONM s’est engagé depuis 2014 à la mise en place du premier géoparc en Tunisie : le
géoparc de Medenine – Tataouine (GMT). L’opportunité d’une candidature pour sa création
s’est posée compte-tenu de l’originalité et de la valeur de son patrimoine géologique,
N
notamment lié aux dinosaures. Le territoire possède de nombreux atouts pour cette
candidature :

 Un patrimoine paléontologique exceptionnel, quasiment unique au niveau mondial


 Un riche patrimoine historique et architectural

Objectifs des travaux


O
Le projet du géoparc a pour objectif général de valoriser et de sauvegarder le patrimoine
géologique dans le cadre d’une approche globale et concertée du développement durable. En
effet, la labellisation d’un territoire pour pouvoir bénéficier du titre géoparc permet :
- Une reconnaissance au plan africain, européen et mondial comme territoire
d’exception ;
- La valorisation du patrimoine naturel et culturel de la région;
- Le développement économique local dans une perspective de développement durable,
par le biais d’activités économiques spécifiques du territoire comme les productions
agricoles labellisées, la production d’énergies renouvelables, le géo et éco tourisme,
etc. ;
45 Programme 2017 – Direction de la Géologie

- La contribution à l’implémentation des accords internationaux relatifs à la lutte contre


la désertification, la protection de la biodiversité et le changement climatiques;

- Le soutien des politiques de protection et de valorisation du patrimoine géologique ;


- La participation à la protection des géosites situés dans son périmètre en collaboration
avec les administrations concernées et ;
- Le développement des moyens pédagogiques permettant la diffusion des connaissances
en relation avec les géosciences.

Programme 2017

M
Poursuite et achèvement des actions programmées dans le cadre de la convention
ONM – OVERSEAS – AJZ
 Projet « GEOSPES » destiné aux écoliers des régions de Tataouine et
Médenine
 Projet « TUN-ER » pour le renforcement du dialogue entre les autorités locales
de Médenine et la société civile et pour la participation au développement et
valorisation du territoire de Beni Khedech.

 Création d’un comité scientifique du futur Géoparc Médenine – Tataouine


N
 Poursuite du recueil des publications scientifiques concernant la Région de Médenine
– Tataouine

 Etude de faisabilité socio-économique du Géoparc et ses nécessites en termes de


dotation financière (collaboration avec Swiss contact)

 Visite du Géoparc M’goun- Maroc (Eventuel partenariat)


O
Poursuite de la recherche de subventions (Nationales et Internationales) pour
l’aménagement des géosites du Géoparc Médenine – Tataouine et participation aux
éventuels appels à projets.

 Mise en place d’un site Web pour la diffusion des données relatives aux sites
géologiques remarquables dans les gouvernorats de Tataouine et Médenine

 Poursuite de l’Inventaire du patrimoine géologique, culturel et naturel du territoire du


géoparc Médenine-Tataouine

 « Démarche de candidature pour le label Géoparc pour la région Médenine –


Tataouine»
46 Programme 2017 – Direction du Projet de Cartographie Géologique de l’ERG Oriental de Tunisie

M DIRECTION DU PROJET DE CARTOGRAPHIE


GEOLOGIQUE DE L’ERG ORIENTAL DE TUNISIE
N
O
47 Programme 2017 – Direction du Projet de Cartographie Géologique de l’ERG Oriental de Tunisie

PROGRAMME TECHNIQUE DE LA DIRECTION DU PROJET DE


CARTOGRAPHIE GEOLOGIQUE DE L’ERG ORIENTAL DE TUNISIE

1- NATURE DES TRAVAUX

Il s’agit de poursuivre les levés des cartes géologiques à 1/100 000 de l’Erg oriental de
Tunisie, leurs impressions et leurs mises à la disposition des utilisateurs. C’est un document
de base nécessaire et indispensable à toute reconnaissance de la structure du sol et du sous–sol
national et de l’exploration de ses ressources naturelles.

M 2- OPPORTUNITE
L’Erg oriental correspond à l’extrême sud-ouest de la Tunisie. Cette zone est caractérisée par
une grande richesse en ressources minérales camouflées en grande partie par la grande
étendue du désert. En effet, d’importantes réserves en eaux douces sont accumulées dans
région du pays. Ces réserves sont connues sous les noms de la nappe Continentale Intercalaire
(CI) et la nappe du Complexe Terminal (CT).
N
Par ailleurs, depuis les années 60, cette zone a été le siège de beaucoup de travaux de
prospection pétrolière. Ces travaux ont été prometteurs dans la plupart des cas.

Etant le prolongement vers l’Ouest du gouvernorat de Médenine, cette zone peut receler
d’éventuelles potentialités minérales.
O
Ce projet sera également, un soutien pour les activités de l’Office de Développement du Sud
(ODS), les différentes délégations régionales de l’agriculture, l’Institut des Régions Arides
(IRA) et les établissements universitaires.

Moyennant un profond renouvellement des outils (Télédétection et surtout informatisation)


permettant de mobiliser plus de moyens pour répondre à des besoins qu’ils étaient difficiles
de prendre en considération auparavant : cartes des risques géologiques, cartes d’aptitude à la
construction, cartes des substances utiles…….
Le programme de l’année 2017 s’insère dans la stratégie nationale de la finalisation de la
couverture du territoire national en cartes géologique à 1/ 100 000.
48 Programme 2017 – Direction du Projet de Cartographie Géologique de l’ERG Oriental de Tunisie

3- REALISATIONS
Depuis le lancement du projet en 2012, deux (02) cartes géologiques à 1/100 000 : Jebel
Berga (97) et Bir Soltane (98) ont été finalisées et lues au cours des onzièmes Journées de la
Géologie Tunisienne (Gafsa, janvier 2016).

Les travaux de cartographies des trois (03) cartes géologiques à 1/100 000 : Bir El Guecira
(131), Jnein (139) et Gouiret Lila (140), ont été suspendus momentanément et reportés pour
une date ultérieure pour des raisons de sécurité (zone sous contrôle militaire).

4- PROGRAMME 2017

M Les travaux de cartographie géologique de l’ERG Oriental de Tunisie va concerner les feuilles
à 1/100 000 suivantes : Bir Fatnassia (n° 116), Bir Oum Souirh (n° 124), Douz (n° 89) et
Bir el Guecira (n° 131). Les programmes des travaux pour chaque feuille et les géologues
responsables sont présentés ci-après.
N
O
49 Programme 2017 – Direction du Projet de Cartographie Géologique de l’ERG Oriental de Tunisie

Programme de la cartographie géologique de la feuille de Fatnassia n° 116

Auteur : Aymen ARFAOUI

La feuille de Bir Fatnassia N° 116 à 1/100.000 est limitée par les feuilles à 1/100.000 de El
Ouara à l’Est, Aïn Zareth à l’Ouest, Foum Tataouine au Nord et Bir Oum Souirh au Sud.
Cette carte fait partie de la chaine du Dhahar-Jeffara au sein de la plateforme saharienne. Les
travaux réalisés ont permis d’atteindre un taux d’avancement d’environ 90%.

M Fig.1 : Localisation géographique de la feuille de Bir Fatnassia.


N
Programme restant à faire (Janvier-Mars)

 Mission de terrain de 10 jours pour cartographier les séries quaternaires


 Rédaction de la notice explicative.
O

Figure.2 : Répartition géographique (par zone) des travaux de


cartographie géologique de la feuille de Bir Fatnassia
50 Programme 2017 – Direction du Projet de Cartographie Géologique de l’ERG Oriental de Tunisie

Programme de la cartographie géologique de la feuille Souirh à 1/100 000


(n°124)
Auteur : YASSINE HOULA / Mohamed OUAJA

La feuille de BIR OUM SOUIRH à 1/100 000 (n°124), située dans le Sud tunisien, est limitée
par les feuilles à 1/100.000 de Bir Fatnassia au Nord, de Dehibat au Sud, de Bir Touila à
l’Ouest et de Mechehed Salah à l’Est.
La cartographie géologique de cette feuille entre dans le cadre du Projet de cartographie
géologique de l’ERG oriental tunisien.

M
N
Fig.1. Localisation de la feuille de BIR OUM SOUIRH à 1/100 000 (n° 124)

Programme – 2017 –
Premier semestre
O
 Dépôt du rapport de synthèse bibliographique (R1) intitulé : « Etude géologique et
synthèse bibliographique de la feuille de Bir Oum Souirh ».

 Prospection de terrain et reconnaissance des faciès.

 Lever de coupes dans la série qui affleure au niveau des structures de la zone 1.

 Entreprendre la cartographie de la zone 1.

Deuxième semestre

 Cartographie de la zone 1 avec lever de coupes.


51 Programme 2017 – Direction du Projet de Cartographie Géologique de l’ERG Oriental de Tunisie

 Dépôt du rapport technique des travaux de cartographie relatifs à la série géologique de la


zone1.

 Dépôt du levé provisoire de la zone 1 vers la fin du semestre.

Planning prévisionnel des missions de terrain pour l’année 2017

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
- - - 10 10 10

M
de terrain

Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - 10 10 10 10
de terrain
N
Zone 1 Zone 3
O
Zone 2 Zone 4
52 Programme 2017 – Direction du Projet de Cartographie Géologique de l’ERG Oriental de Tunisie

Programme de cartographie géologique de la feuille de Douz (N° 89) à


1/100.000
Auteur : Mohamed OUAJA / YASSINE HOULA

La feuille de Douz N°89 à 1/100.000 est limitée par les feuilles à 1/100.000 de Kébili au
Nord, de J. El Berga au Sud, de Tamazret à l’Est, et de Jarsine à l’Ouest.

M Localisation géographique de la feuille de Douz.


N
O

Carte topographique de la feuille de Douz.


53 Programme 2017 – Direction du Projet de Cartographie Géologique de l’ERG Oriental de Tunisie

La cartographie géologique de cette feuille entre dans le cadre du Projet de cartographie


géologique de l’ERG tunisien oriental. Elle a été entamée au début de l’année 2015 après une
prospection des terrains, et montre jusqu’ici un taux d’avancement d’environ 10 %. Les travaux de
cartographie géologique se poursuivront durant l’année 2017 selon le tableau suivant.

Planning prévisionnel des missions de terrain en 2017

Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
- - - - 8 -

M de terrain

Mois

Journées
de terrain
Juillet

-
Août

-
Septembre

8
Octobre

6
Novembre

8
Décembre

6
N
O
54 Programme 2017 – Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

DIRECTION DE L’INVENTAIRE
ET DE L’EXPLORATION MINERALE

M SOUS-DIRECTION GEOPHYSIQUE ET GEOCHIMIE

SOUS-DIRECTION DES ROCHES INDUSTRIELLES


ET DES SUBSTANCES UTILES
N
SOUS-DIRECTION DES SUBSTANCES MINIERES

SOUS-DIRECTION : PROJET DE LA COUVERTURE


O
GEOPHYSIQUE PAR GRAVIMETRIE AU SOL DE LA
TUNISIE
55 Programme 2017 – Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M SOUS-DIRECTION GEOPHYSIQUE ET GEOCHIMIE

Service Géophysique

Service Géochimie
N
O
56 Programme 2017 – Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction Géophysique et Géochimie


Service Géochimie
COUVERTURE GEOCHIMIQUE DU SUD-EST DU PAYS

1 - NATURE DES TRAVAUX


Il s’agit de la couverture géochimique à 1/100.000 des feuilles d’El Hamma, Oglet Merteba,
Matmata et Bir Rakeb (Sud-est du pays).
2 - OPPORTUNITE
L’exploration géochimique régionale constitue un des outils de l’inventaire minéral du pays.
Dans cette zone où les indices miniers sont réduits et l’exploitation fut rudimentaire et

M
sporadique, il était nécessaire de disposer d’une base de données géochimique pour statuer
objectivement sur sa prospectivité.
3 - PRESENTATION DES TRAVAUX
a) Définition
Il s’agit de :
- Etude bibliographique de la zone d’étude (consultation des documents topographiques,
géologiques et gîtologiques),
- établir un programme d’échantillonnage pour chaque coupure,
N
- effectuer des campagnes d’échantillonnage stream sediment,
- analyser les échantillons en 23 éléments chimiques (Pb, Zn, Cu, Sr, Ba, Cd, Ag, Fe, Mn, P,
V, Cr, Ni, Co, etc.),
- traiter et interpréter les résultats et,
- établir les cartes géochimiques des quatre coupures à 1/100 0000.
b) Limites géographiques
O
Les travaux, intéressant le domaine géographique du Sud-est du pays, couvrent les quatre (04)
coupures à 1/100 000 d’El Hamma, Oglet Merteba, Matmata et Bir Rakeb avec une superficie
d’environ 5760 km².

4 - OBJECTIFS VISES
A l’instar de ce qui a été réalisé dans le Nord tunisien (Zone des dômes et zone des nappes), la
Tunisie Centrale durant la période 1997-2006 et le Cap Bon (2012-2014), les travaux visent à
assurer la couverture géochimique du Sud-est du pays. Une synthèse géochimique multi-
élémentaire et une base de données géoréférencées seront à la disposition des explorateurs
miniers et d’autres utilisateurs (Environnement, Hydrogéologie, Agriculture....).
57 Programme 2017 – Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

5 - DUREE DES TRAVAUX


La durée prévisionnelle des travaux est de quatre (04) ans (2015 à 2018).
6 - PROGRAMME DES TRAVAUX
Au cours des deux dernières années (2015 et 2016), les travaux ont intéressé successivement
la coupure à 1/100 000 de Matmata et celle d’Oglet Merteba.
Le programme des travaux 2017 intéresse la coupure à 1/100 000 d’El Hamma ainsi que le
reste de l’échantillonnage de la feuille d’Oglet Merteba, interrompu au début de 2016 en raison
des problèmes sécuritaires qu’a connu le Sud-est tunisien. La prospection géochimique
stratégique de la coupure d’El Hamma comporte les opérations suivantes :
- Etude bibliographique de la zone d’étude,

M - Echantillonnage,
- Traitement et interprétation des données et,
- Elaboration de rapports et de documents cartographiques synthétiques à différentes échelles
(1/100.000, 1/200.000 et 1/500.000).
7 - RESULTATS ESCOMPTES
- L’actualisation de la base données SIGM (domaine géochimie)
- Synthèse géochimique par coupure à 1/100.000 mises à la disposition des explorateurs
N
miniers et à d’autres utilisateurs (Environnement, hydrogéologie, agriculture, aménagement
du territoire, etc.).
8 - DOCUMENTS A FOURNIR
- Cartes et documents de synthèse géochimique des zones étudiées.
O
58 Programme 2017 – Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Travaux de couverture géochimique du Sud-est du pays

M
Indice de Jebel Oum Souinia

Ancienne mine de Helg Jimel (J. Tebaga)

N Indice minier de Jebel Bou Afia


O
59 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction Géophysique et Géochimie


Service Géochimie

ETUDE DE L’IMPACT DES RESIDUS MINIERS


SUR L’ENVIRONNEMENT (Cas du district minier de Garn El Halfaya -
El Kef)

1 - NATURE DES TRAVAUX


Il s’agit d’un échantillonnage géochimique Stream (sédiments d’oueds) et sol des anciens
travaux miniers du district minier de Garn El HAlfaya à travers l’analyse des éléments
polluants tels que : Pb, As, Cd, As, etc., en vue d’étudier l’impact des rejets miniers sur la

M biosphère (pédosphère et hydrosphère).


Les travaux programmés pour l’année 2017 intéresseront le district minier de Garn El
Halfaya, qui comporte les anciennes exploitations de Garn Halfaya, Oum Deboua, Kat Nab
Lazreg, Kat Aziba,..). Il est situé en Tunisie centre-ouest, à environ 200 km au Sud-ouest de
Tunis et à 43 km au Sud-est de la ville d’El Kef. L’objectif sera donc de vérifier si ces anciens
sites miniers constituent, aujourd’hui, une source de pollution potentielle pour
l’environnement, après plusieurs décennies de leur fermeture.
N
2 - OPPORTUNITE
Le passif minier (galeries, carrières, digues à stérile, haldes, etc.) des anciennes mines et
exploitations recèle encore de la minéralisation à faible teneur qui constitue une source de
métaux très variés. Certains de ces métaux en particulier les métaux lourds peuvent former
une source de pollution pour l’environnement. En effet, sous certaines conditions climatiques,
ces métaux peuvent être remobilisés et contaminer les sols, les oueds, les nappes …
O
3 - PRESENTATION DES TRAVAUX
a) Définition
Il s’agit de :
- définir les auréoles de dispersion (primaires et/ou secondaires) des métaux et,
- comparer le fond géochimique local en éléments nocifs avec les normes de pollution tolérée
à l’échelle mondiale.
b) Limites géographiques
Les travaux intéresseront les anciennes exploitations du district minier (l’ancienne mine) de
Garn El Halfaya (Gouvernorat d’El Kef) qui fait partie du bassin versant de l’Oued Mellègue,
l’un des affluents de l’Oued Mejerda.
60 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

4 - OBJECTIF DES TRAVAUX


Ces travaux vont permettre :
1- une amélioration des critères d’orientation des études futures et,
2- une exploration exhaustive des aires polluées.

5 - PROGRAMME DES TRAVAUX


La réalisation de ces objectifs passe par l’achèvement de 3 opérations essentielles :
* Diagnostic de la situation,
* Visites de terrain et prélèvement d’échantillons pour analyses chimiques et,
* Traitement des données et élaboration du rapport.

M 6 - RESULTATS ESCOMPTES
Les résultats escomptés au terme de ces travaux couvrent :
* l’inventaire géochimique exhaustif des anciens sites miniers,
* l’évaluation et la délimitation des aires de pollution et,
* l’élaboration de cartes de distribution des éléments potentiellement toxiques (EPT).

7 - DOCUMENTS A FOURNIR
- Rapport concernant le diagnostic sur le bassin versant de l’Oued Mellègue
N
- Cartes des aires polluées et,
- Alimentation de la base de données géochimique.
O

Localisation de l’ancien district minier de Garn Halfaya


61 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

(A) (B)

M Localisation géographique de l’ancien district minier de Garn Halfaya


N
Service Géochimie
Planning prévisionnel des missions de terrain (Année 2017)

Mois Missions
Janvier 09/ au 15/01/2017 23 au 29/01/2017
Février 06 au 12/02/2017 20 au 26/02/2017
Mars 06 au 12/201/2017 20 au 26/03/2017
Avril 03 au 09/04/2017 17 au 23/04/2017
O
Mai 08 au 14/05/2017 15 au 19/05/2017 22 au 28/05/2017
Juin 05 au 11/06/2017 12 au 16/06/2017 19 au 25/06/2017 26 au 30/06/2017
Juillet
Aout
Septembre 04 au 10/09/2017 18 au 24/09/2017
Octobre 02 au 8/10/2017 16 au 22/10/2017
Novembre 30/10 au 5/11/2017 13 au 19/11/2017
Décembre 04 au10/12/2017 16 au 22/12/2017

Inventaire géochimique stratégique de Sud tunisien


Impact du passif minier sur l’environnement (Mine de Garn Halfaya)
62 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M SOUS-DIRECTION DES ROCHES INDUSTRIELLES


ET SUBSTANCES UTILES

Service Inventaire

Service Prospection
N
O
63 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction des Substances Utiles et Roches Industrielles


Service Inventaire

CARTE DES SUBSTANCES UTILES


ET ROCHES INDUSTRIELLES A 1/500 000 DE LA TUNISIE

1- NATURE DES TRAVAUX


Les travaux consistent à analyser et évaluer les données relatives aux sites potentiels en
substances utiles du Nord - est du pays (Gouvernorats Zaghouan, Nabeul, Bizerte, et les
gouvernorats du grand Tunis), réaliser des fiches de synthèse des principaux sites et élaborer un
« catalogue » qui résume les informations essentielles sur les sites existants. Ces documents à

M
réaliser constitueront un support nécessaire pour la lecture de la carte des substances utiles et
roches industrielles à 1/500.000 de la Tunisie programmée pour la période 2015 et 2018.
Il s’agit d’élaborer, dans une première phase, les synthèses géologiques nécessaires permettant de
recenser l’ensemble des sites potentiels en substances utiles de la Tunisie.
Dans une deuxième phase, l’intégration des cartes à 1/200 000, aboutira à la carte des substances
utiles et roches industrielles à 1/500.000.
2- OPPORTUNITES
L’ensemble des sites recensés par les opérations de l’inventaire des 24 gouvernorats s’élève à plus
N
de 1000 sites (toutes substances confondues), répartis sur tout le territoire national.
Les travaux d’inventaire des potentialités en substances utiles et roches industrielles du territoire
national ont été, essentiellement, orientés vers des opérations ponctuelles autour de secteurs et
structures connus. Ce qui a permis la création, dans les régions, de nombreuses unités industrielles
de transformation (Cimenteries, briqueteries, faïenceries…).
Compte tenu de l’accumulation d’un important volume de données fragmentaires, une nouvelle
O
orientation sera adoptée. Elle aura pour finalité l’élaboration de synthèses régionales thématiques
(par substances) permettant une meilleure visibilité des ressources en matériaux utiles, fer de
lance du développement régional durable.
Cette stratégie doit satisfaire les besoins des différents intervenants dans le domaine des
substances utiles. Elle reflète le grand effort de reconnaissance et d’exploration développé depuis
près de deux décennies.
Le regain d’intérêt pour les substances utiles et roches industrielles nécessite une meilleure
connaissance des potentialités du pays et ce à travers une cartographie de ces matériaux à la fois
actualisée et prévisionnelle.
64 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

3- PRESENTATION DES TRAVAUX


Les travaux intéressent l’ensemble du pays qui a été subdivisé du Nord au Sud en quatre
zones : Le Nord et Nord-ouest, le Centre-ouest, l’Est et Nord-est et le Sud.
Chaque zone fera l’objet de :
- Compilation des données (travaux développés et résultats acquis),
- Réalisation d’un « catalogue » qui résume les informations sur les sites potentiels en
substances utiles retenus et,
- Numérisation sur des fonds géologiques à 1/200.000 de l’ensemble des sites potentiels.
Cela aboutira à l’élaboration d’une carte des substances utiles et roches industrielles géo-
référenciée à 1/500.000 couvrant l’ensemble du pays.

M Les cartes à 1/200.000 et à 1/500.000 constituent un support indispensable pour l’orientation


des travaux de prospection, une meilleure définition des cibles et des documents d’aide à la
décision.
4- OBJECTIFS DES TRAVAUX
L’objectif principal des travaux est de doter le pays d’une carte des substances utiles et roches
industrielles numérisée à l’échelle 1/500.000 accompagnée d’une synthèse géologique. Cette
carte constitue un document essentiel pour l’exploration et la promotion des potentialités en
N
substances utiles et roches industrielles du pays.
5- DUREE DES TRAVAUX
La durée prévisionnelle des travaux est de 4 ans (2015 à 2018).
Au cours de l’exercice 2017, les travaux vont intéresser le Nord-est du pays (Gouvernorats de
Zaghouan, Nabeul, Bizerte, et les gouvernorats du grand Tunis).
6- PROGRAMME DES TRAVAUX
O
Les travaux projetés (2015 à 2018) comporteront les opérations suivantes :
. Homogénéisation des cartes à 1/200.000 des différents gouvernorats de chaque zone, support
de base pour l’élaboration de la carte des substances utiles et roches industrielles de la Tunisie
à l’échelle 1/500.000,
. Elaboration des cartes et des rapports de synthèse pour chacune des zones en détaillant les
différents types de substances et leurs domaines d’utilisation (description des principaux sites,
caractéristiques physico-chimiques, réserves géologiques, domaines d’utilisation, etc.),
. Préparation des fiches techniques par substance (Argiles, carbonates, sables et gypses) pour
les sites les plus prometteurs et par domaine d’utilisation.
Cette cartographie passe par un complément d’échantillonnage.
65 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

7- RESULTATS ESCOMPTES

 Caractérisation des sites potentiels,

 Evaluation des potentialités en substances utiles et roches industrielles du pays et,

 Intégration des données dans la base SIGM.

8- DOCUMENTS A FOURNIR

Cartes de synthèse intégrant l’ensemble des paramètres (Sites, caractéristiques physico-


chimiques, etc.) offrant une meilleure visibilité du potentiel en substances utiles et surtout, un
support dynamique révisable et actualisable et,

M
GOUVERNORAT

GRAND TUNIS

BIZERTE
Cartes thématiques à 1/200000 pour chaque substance (Argiles, carbonates, sables et gypses).

PLANNING DES TRAVAUX (CARTES THEMATIQUES DES GOUVERNORATS Zaghouan, Nabeul, Bizerte, et les

Janvier Février Mars


gouvernorats du grand Tunis

Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre


N
ZAGHOUAN

NABEUL
O
66 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M
N
O
67 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction des Substances Utiles et Roches Industrielles


Service Inventaire

ETUDE DES PLANS DIRECTEURS REGIONAUX DES CARRIERES


DES 24 GOUVERNORATS

1 - INTRODUCTION
Le Plan Directeur des Carrières, réalisé par l’ONM en 2007, ne satisfait plus les besoins des
différents intervenants dans le domaine des substances utiles et roches industrielles. Il ne
reflète plus le grand effort de reconnaissance et d’exploration développé par l’ONM sur

M
l’ensemble du pays.
L’étude des Plans Directeurs Régionaux des Carrières par Gouvernorat entre dans le cadre
d’une convention (Marché par voie de négociation directe) entre l’ONM et la Direction des
Carrières et des Explosifs (DCE) du Ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de
l’Aménagement du territoire.
La réalisation de cette étude par l’ONM, sans but lucratif, est motivée par la conscience de
l’importance du secteur des carrières et de l’intérêt de la collaboration avec la DCE, et ce,
pour soutenir ce secteur vital pour l’économie nationale et rationaliser l’exploitation de ces
N
ressources non renouvelables.

2- NATURE DES TRAVAUX


Les travaux consistent, pour chaque gouvernorat, à faire l'analyse de la situation actuelle des
carrières par type de produits (granulats, pierres marbrières, pierres de taille, sables, argiles,
etc.), évaluer l’impact socio-économique de ce secteur et proposer des gîtes potentiels.
O
3- OPPORTUNITE
Les Plans Directeurs Régionaux des Carrières constitueront une feuille de route pour
l'administration. Ils représenteront la synthèse d'une réflexion approfondie et prospective non
seulement sur l'impact de l'activité des carrières sur l'environnement, mais à un degré plus
large, sur la politique de gestion des matériaux dans le pays. Les autorisations de carrières
doivent être compatibles avec les orientations et objectifs définis par ces plans.
L'impact des carrières sur le milieu physique naturel est certainement négatif et les
réaménagements des carrières sont difficiles et coûteux. Cependant, cela est nécessaire pour
satisfaire les besoins régionaux en matières premières en quantité et en qualité, maîtriser les
68 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

coûts, et d'une façon générale, concilier dans le respect du long terme, tous intérêts confondus,
la juste valorisation du sous-sol et la protection de l'environnement.
C’est l’objectif de cette étude qui doit présenter des propositions d’implantation optimale de
zones de production de substances utiles pour les prochaines décennies.

4- OBJECTIFS DES TRAVAUX


L’étude a pour objet la réalisation des Plans Directeurs Régionaux des Carrières dans 24
Gouvernorats répartis en deux zones (Tableau ci-après) :
N° Zone Gouvernorats Nombre de
Gouvernorats

M
Zone 1 Tunis, Ben Arous, Manouba, Ariana, Nabeul, 11
Zaghouan, Bizerte, Béja, Jendouba, Kef et Siliana.
Zone 2 Kairouan, Kasserine, Sidi Bouzid, Sousse, Monastir, 13
Mahdia, Sfax, Gabès, Médenine, Tataouine, Gafsa,
Tozeur et Kébili.
2 Total 24

Bien que les substances utiles et les roches industrielles abondent et montrent une répartition
ubiquiste, ils constituent des ressources non renouvelables. Il est donc indispensable de
disposer d’une base de données, accessible, faisant le point, dans chaque gouvernorat, sur
N
l’état des ressources en termes de quantité et de qualité et permettant un suivi rigoureux de
l’exploitation et son impact sur l’environnement physique.

5- PROGRAMME DES TRAVAUX


L’étude sera menée en trois (03) phases :
Première phase (Identification et analyse) : Elle consiste à faire une analyse de la
O
situation actuelle du secteur des carrières par gouvernorat et par type de produit (granulats,
pierres marbrières, pierres de taille, sables, argiles, etc.). Les résultats seront présentés sous
forme d’une fiche d’identification pour chaque carrière et d’une carte de synthèse numérique,
liée à une base de données sémantique.
Deuxième phase (Etude socio-économique) : C’est l’étude du marché (Comparaison
de l’offre et de la demande), l’analyse des besoins existants et à venir, en matériaux par
substance et par domaine d’utilisation, puis l’évaluation de l’état actuel et des perspectives du
secteur ainsi que la présentation des recommandations nécessaires pour le développer.
Troisième phase (Perspective du secteur) : Elle consiste à effectuer un inventaire des
sites potentiels (granulats, pierres marbrières, argiles, sables) et une étude détaillée de chaque
gîte sur les différents aspects qui intéressent le secteur : géologique, géotechnique,
69 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

environnemental, foncier, social et économique … Lors de cette prospection, il est important


de signaler les gisements qui peuvent être utilisés à des fins industrielles.

6 - DOCUMENTS A FOURNIR
- 1ère phase : Un rapport pour chaque gouvernorat, ainsi qu'une carte en couleurs (Echelle
1/100 000 ou 1/200 000) de l'implantation des carrières.
- 2ème phase : Un rapport pour chaque gouvernorat.
- 3ème phase : Après approbation de la troisième phase, l’ONM remettra à la DCE le rapport
final en 10 exemplaires (en format numérique et sur tirage).

M
N
O

Illustrations des fiches d’identifications des carrières


70 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M
N Illustrations des carrières en activité

Illustrations des cartes d’implantation des carrières par gouvernorat

7- REALISATION
O
Le programme 2017 (PDRC) couvre les phases II et III du marché. La première phase (phase
I) a consisté en l’inventaire des carrières sur les 24 gouvernorats, ainsi que l’étude foncière
qui a couvert 10 gouvernorats avec une réalisation totale, 2 gouvernorats avec un taux de
90% et 6 gouvernorats ou le taux est de 40%.

Un rapport de la première phase a été élaboré et adressé à la direction des carrières.


71 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction des Substances Utiles et Roches Industrielles


Service Inventaire

LES POTENTIALITES EN CARBONATE DE CALCIUM


DE LA TUNISIE CENTRO-MERIDIONALE

1- NATURE DES TRAVAUX


Les travaux serviront à identifier et caractériser les principaux niveaux carbonatés (carbonates
de calcium) dans le Centre et le Sud du pays. Ces travaux consistent à :
 Une caractérisation chimique,

M 

Une caractérisation minéralogique (Analyse par diffractométrie X) et,
Des essais géotechniques.
Il s’agit donc d’une prospection à maille serrée, suivie par des travaux de caractérisation
industrielle (Essais industriels) sur les faciès carbonatés les plus prometteurs.

2- OPPORTUNITES
L’importance que revêt la valorisation et l’industrialisation des substances utiles dans le
N
développement régional et national, nécessite des études détaillées et spécifiques (Qualité,
traitement et essais semi-industriels, estimation des réserves, etc.) afin de stimuler
l’investissement privé pour la création de nouveaux projets dans les régions.

3- PRESENTATION DES TRAVAUX


Il s’agit de :
O
- Sélectionner, à partir des résultats de l’inventaire, les formations carbonatées jugées
potentielels et valorisables en carbonates de calcium,
- Déterminer les principaux paramètres qualitatifs (Physico-chimiques) et quantitatifs
(Réserves) et,
- Elaborer des dossiers techniques destinés à la promotion.

5- DUREE DES TRAVAUX


Les travaux ont débuté en 2015 et s’étendront jusqu’à 2017.
72 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

4- PROGRAMME DES TRAVAUX


Le programme des travaux pour l’exercice 2017 consiste à la caractérisation physico-
chimique des carbonates du Centre et du Sud tunisien. Ce programme comporte trois volets :
 Cartographique de détail, levé de coupes et échantillonnage,
 Analyses physico-chimiques et,
 Essais technologiques.

5- RESULTATS ESCOMPTES
Sélectionner les zones où les carbonates présentent des caractéristiques chimiques, physiques
et géotechniques répondant aux normes de création de nouveaux projets. l’Office national des

M mines pourra déposer des permis de recherche du 6ème groupe sur les zones potentielles
. Les spécifications recherchées sont :




Les réserves de la série carbonatée à utilisation industrielle en tant que
carbonate de calcium
L’accessibilité et les infrastructures de base,
Indice de blancheur,
Indice de jaune,
N
 Répartition granulométrique,
 Surface spécifique et,
 Abrasivité.

6- DOCUMENTS A FOURNIR
Un rapport de synthèse de caractérisation des matériaux prospectés (Données qualitatives et
O
quantitatives et différents domaines d’utilisation).

Les carbonates de Zemlet Beni Messouad (Gouvernorat de Gabès)


(A) Vue panoramique ; (B) Vue de détail
73 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Les carbonates de Zemlet El Majel (Gouvernorat de Gabès)


(A) Vue panoramique ; (B) Vue de détail

M Les calcaires de Jebel El Msilike (Gouvernorat de Tozeur)


N
(A) Vue panoramique ; (B) Vue de détail

PLANNING PREVISIONNEL DES MISSIONS DE TERRAIN

Huit (08) missions de cinq (05) jours, soit au total 40 jours terrain.
O
Mois Janvier Février Mars avril Mai Juin

Journées
- - 5 5 5 5
de terrain

Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - 5 5 5 5
de terrain
74 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction des Substances Utiles et Roches Industrielles


Service Inventaire

VALORISATION DES ARGILES NUMIDIENNES (REGIONS DE


SAJNENE, NEFZA ET AIN DRAHAM) POUR D’EVENTUELLES
APPLICATIONS INDUSTRIELLES

1- NATURE DES TRAVAUX


Les travaux consistent à la valorisation des argiles du "Flysch Numidien" (Zone des nappes
de charriage) aux environs de Sajnene, Nefza et Aïn Draham.

M Il s’agit d’une prospection à maille serrée, suivie de travaux avancés (Essais industriels) sur
les sites les plus prometteurs.

2- OPPORTUNITES
L’importance que revêt la valorisation et l’industrialisation des substances utiles dans le
développement régional et national, nécessite des études détaillées et spécifiques (Qualité,
traitement et essais semi-industriels, estimation des réserves, etc.) afin de stimuler
N
l’investissement privé pour la création de nouveaux projets dans les régions.

3- PRESENTATION DES TRAVAUX


Il s’agit de :
- Sélectionner, à partir des résultats de l’inventaire, les sites jugés potentiels et
valorisables en argiles,
O
- Déterminer les principaux paramètres qualitatifs (Physico-chimiques) et quantitatifs
(Réserves) et,
- Elaborer des dossiers techniques destinés à la promotion.

4- PROGRAMME DES TRAVAUX


Le programme des travaux de l’exercice 2017 consiste à la caractérisation physico-chimique
des argiles numidiennes dans les localités des Jebels Houichette et Louka (Sajnene), el
Aouinet et el Gasaa (Nefza) et aux environs d’Aïn Draham (route Beja-Ain Draham).
Ce programme comporte quatre volets :
 Reconnaissance générale des sites sélectionnés,
75 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

 Cartographique de détail, levé de coupes et échantillonnage,

 Analyses physico-chimiques et,

 Essais technologiques.

Cette dernière étape de l’étude porte sur l’élaboration et la caractérisation des carreaux de
céramique à base de différents types d’argiles locales mentionnées ci-dessous. Les travaux
présentés dans le rapport décrivent l'ensemble des processus de fabrication et les tests
industriels effectués sur les produits fabriqués.

5- RESULTATS ESCOMPTES

M Sélectionner les cibles et/ou zones dont les caractéristiques chimiques, physiques et
géotechniques répondent aux normes de création de nouveaux projets (céramique, briques
etc.).
6- DOCUMENTS A FOURNIR
Un rapport de synthèse de caractérisation des argiles étudiées (Données qualitatives et
quantitatives et différents domaines d’utilisation).
N
O
Vue panoramique des argiles d’El Houichette Vue de détail des argiles d’El Houichette

Vue panoramique des argiles de Jebel Louka Vue de détail des argiles de Jebel Louka
76 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Vue panoramique des argiles de Zouza (route Ain Vue de détail des argiles de Zouza

M Mois

Journées
de terrain
Janvier

-
Draham)

PLANNING PREVISIONNEL DES MISSIONS DE TERRAIN

Février

-
Mars

-
avril

5
(route Ain Draham)

Mai

10
Juin

-
N
Mois Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Journées
- - 10 - - -
de terrain
O
77 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction des Substances Utiles et Roches Industrielles


Service Prospection

LES SABLES SILICEUX DE « HAMDET ES SERASSIF- KALAAT BEL


RHAOUI » (SAOUAF-DJEBIBNA): GEOLOGIE, CARACTERISATION
PHYSICO-CHIMIQUE, VALORISATION ET POTENTIEL VERRIER

1- NATURE DES TRAVAUX


La silice est un matériau de plus en plus demandé dans le monde étant donné son utilisation
dans les diverses domaines telles que l’énergie solaire, l’électronique, les produits de
construction, les céramiques, les verres, la filtration des eaux usées, l’agriculture, l’industrie

M
métallurgique, les secteurs chimique…etc. Les sables siliceux d’âge Aquitano-Burdigalien
(Formation El Houaria), occupent le flanc est du Jebel Hamdet Es Serassif et de Kalaat Bel
Rhaoui. Il s’agit d’une épaisse formation sableuse (90 m) de couleur blanche. Bien que, ces
sables se caractérisent par des fortes teneurs en SiO2, à l’état brut (97,5%), ces matériaux sont
exploités seulement pour le domaine de la construction à Sidi Neji et à Enadhour. L’énorme
différence entre les prix de vente des sables industriels (49,6 dollars/tonne) et des sables
ordinaires (7,8 dollars/tonne), nous a incités de caractériser et de valoriser ces sables siliceux
N
en vue de leur utilisation industrielle. Les travaux consistent à la caractérisation physico-
chimique et la valorisation des sables de Hamdet Es Serassif (Saouaf ; Zaghouan) et Kalaat
Bel Rhaoui (Sidi Neji ; Djebibina). Il s’agit de :
- Caractérisation physico - chimique (chimie, minéralogie, granulométrie, etc.) et,
- Essais de purification (lavage, criblage, cyclonage, attrition, séparation gravimétrique et
séparation magnétique).
Il s’agit donc d’une prospection à maille serrée, suivie par des travaux avancés (Essais semi-
O
industriels).
2 - Opportunité
Après l’air et l’eau, le sable est la ressource la plus utilisée dans le monde. Il représente un
volume de commerce international de 70 milliards de $ par an. Les utilisations les plus
importantes sont la construction et l’industrie. Dans ce dernier cas, les domaines d’utilisation
de la silice sont nombreux et variés ; ces principales applications comprennent la fonderie,
l’industrie du verre, des alliages métalliques, des abrasifs, de l’isolation, des silicones et de la
chimie. En conséquence notre attention sera accordée au sables siliceux de la région de
Saouaf et de Djebibina qui nécessite des études détaillées et spécifiques (Qualité, traitement et
essais semi-industriels, estimation des réserves, etc.) afin de stimuler l’investissement privé
78 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

pour la création de nouveaux projets dans les régions de Zaghouan (création des unités de
traitement de sable siliceux).
3 - Programme des travaux
Les travaux, couvrant le secteur de Saouaf, Zagtoune, Djebibina comportent les opérations
suivantes :
- Collecte des données,
- Reconnaissances approfondie des conditions de gisement et des affleurements
(cartographie de détail et levés de coupes),
- Travaux de terrain et échantillonnage des sables siliceux,
- Analyses minéralogique, chimiques et caractérisation géotechnique des matériaux

M -

-
échantillonnés (analyse granulométrique, équivalent de sable…etc.),
Interprétation des résultats et traitement des données : Déterminer les principaux
paramètres qualitatifs et quantitatifs (réserves) de la formation sableuse,
Etudes spécifiques : traitement et purification des sables étudiés (schémas de
traitement) et définir les domaines d’applications des sables purifiés, et,
Elaborer un dossier technique destiné à la promotion.
4- Résultats escomptés
N
Les travaux programmés s’intègrent dans le cadre de la dotation du pays d’une base de
données relative aux substances utiles et roches industrielles, en particulier les substances
minérales des roches à prédominance mono - minérale «6ième groupe». Les spécifications
recherchées sont :
 L’accessibilité et les infrastructures de base,
 Les réserves en place,
O
 Teneur en silice et en fer (SiO2 et Fe2O3),
 Granulométrie (100-600µm), et,
 Domaine d’utilisation.

5- Documents à fournir
- Un rapport de synthèse de caractérisation des matériaux prospectés (données qualitatives et
quantitatives et différents domaines d’utilisation), et,
- Une carte de synthèse thématique intégrant l’ensemble des paramètres (Sites,
caractéristiques physico-chimiques, etc.) offrant une meilleure visibilité du potentiel en
sables siliceux et surtout, un support dynamique révisable et actualisable.
79 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M B
N
O

(A) et (B): Les Sables de Kalaat Bel Rhaoui (Djebibina)


80 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

6- Planning des travaux


Nombre de mission programmé : 7 (35 jours)

3ème
Opération Travaux 1er trimestre 2ème trimestre 4ème trimestre
trimestre
Synthèse des travaux
Collecte des données
antérieurs
Reconnaissances
Cartographie de détail, levés
approfondie des
de coupes, échantillonnage
conditions de gisement
serrés …etc.
et des affleurements
Etudes spécifiques : Chimie,
minéralogie, géotechnique.
Caractérisation physico-
Définir un schéma de
chimique et purification
traitement (attrition,
des sables étudiés

M
cyclonage, séparation
magnétique…etc.)
Interprétation des résultats
Etude qualitative et
Elaborer un dossier
quantitative des sables traités
technique destiné à la
Domaines d’utilisation.
promotion
Elaboration d’une carte de
synthèse thématique.
N
O
81 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

SOUS-DIRECTION DES SUBSTANCES MINIERES

M Service Inventaire et Exploration

Service Etudes Métallogéniques

Service Carothèque
N
O
82 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction Des substances Minières


Service Inventaire et Exploration

CARTE DES GITES MINERAUX DE LA TUNISIE

NATURE DES TRAVAUX


L’essentiel des travaux consiste à collecter, analyser et d’évaluer les données relatives aux
gîtes de la Tunisie Centrale, de réaliser des fiches de synthèses des principaux gites et
élaborer un « catalogue » qui résume les différentes informations essentielles sur les indices
existants. Ces documents à réaliser constitueront un support nécessaire pour la lecture de la

M carte des gites minéraux à 1/500.000 de la Tunisie programmée entre 2012 et 1017.
Il s’agit d’élaborer des cartes des gîtes minéraux géo-référenciées sur des fonds géologiques
simplifiés à l’échelle 1/200.000 accompagnées des synthèses géologiques et minières
nécessaires. Ces travaux nécessitent de recenser l’ensemble des gîtes et indices miniers de la
Tunisie.
Après la numérisation et l’association et de ces cartes, on aboutira à la carte des gites
minéraux à 1/500.000.
N
OPPORTUNITES
L’ensemble des gites ou indices recensés par les opérations de l’inventaire de 85 coupures
topographiques à 1/50.000 s’élève à plus de 600 répartis sur tout le territoire national. La carte
des gîtes minéraux à 1/500.000 élaborée en 1966 par NICOLINI ne satisfait plus les besoins des
différents intervenants dans le domaine de la recherche minière, elle ne reflète non plus le
O
grand effort de reconnaissance et d’exploration développé depuis une quarantaine d’années
sur les quatre principales zones minières de la Tunisie (zone du volcanisme, zone des dômes,
province fluorée et Tunisie centrale) sans oublier la zone des phosphates.

La relance de la prospection minière a été accélérée par la conjoncture internationale où les


métaux de base voient leurs cours révisés à la hausse. Ce regain d’intérêt pour les substances
minérales métalliques nécessite une meilleure connaissance des potentialités du sous-sol du
pays et ce à travers une cartographie gîtologique à la fois actualisée et prévisionnelle.
83 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

N
(1) Kef Abbed (2) Bizerte (3) Metline

(5) O.Sejnane (6) Menzel (7) Ghar


(4) Cap Negro Bourguiba El Melh (8) Sidi Daoud (9) Cap Bon

(10) Nefza (14) La Marsa (15) (16) Kélibia


(7) Tabarka (12) Mateur (13) Ariana
(11) Hedils Tazoghrane

(19) (17) Zahret (19) (21) La Goulette (22) Menzel (23)


Médian (18) Béja (20) Tunis
Ain Draham Tébourba Bou Zelfa
Menzel Heur

(35) (29) (30) Nabeul


(26) O.Zarga (28) Bir
Munier (24) Fernana (26) Bou Salem (27) Mejez El Grombalia
M’Charga
Bab

(55) Lamy (31) Ghardimaou (32) Jendouba (33) (36) (37) Hammamet
Téboursouk (34) Bou Arada (35) Zaghouan
Bou Ficha

(39) (40) (41) (42) Dj. Fkirine (43) Enfidaville


(78) O.Mougras (38) Ouargha Nebeur Gaafour
Dj. Mansour

(101) Gambetta (44) (45) (46) Siliana (47) Dj.Bargou (48) (49) (50) Halk El
Le Kef Djebibina Menzel
Les Salines Sidi Bou Ali

(125) Ouenza (52) Ebba Ksour (53) Maktar (54) Dj.Serj (55) (56) Sebkha
(51) Tajerouine Kelbia (57) Sousse
Ain Djeloula

(151) Bou Khadra(59) Kalaat (60) (61) Rohia - (62) Haffouz (63) Kairouan (64) (66) Moknine

M
es-Snam Dj. Barbrou (65) Jammel
Ain el Kseiba Sidi el Hani

(178) (73) Karkar (74)


(67) Thala (68) Ksar Tlili (71) Menzel (72) O. Chrita
(69) Sbiba (70) Dj. Trozza Mahdia
Mheri

(206)
(75) Dj. Bireno (76) (78) (79) (80) Chorbane (81) El Djem
(77) Dj. Mrhila (82) Chebba
Dj. Semmama Haje el Aoun Nasr Allah
Tunisie Centrale
(235) (87) (88) Bou Thadi (89) La Hancha (90) Jebeniana
(83) Bou Chebka (84) Kasserine (85) Sbeïtla (86) Dj. es-Souda
Dj. Khachem

(266) (91) Feriana (92) (99)


(93) (94) Sidi Bou Zid (95) Dj. Goubrar (96) Menzel (97) Sidi el (98) Sidi Salah
Dj. Selloum Chaker Itayem
Bir el Hafey
(297)
(100) O. Soulah (101) Dj. Sidi Aich (102) Sidi Ali (103) Dj. el (104) Gounifida (105) Bir Ali (106) Aguereb
Ben Khalifa (107) Sfax
Ben Aoun Melloussi (109) Iles
Kerkennah

Zone de la "Tunisie Centrale" programmée pour 2017


(109)
Moularès
(110) Sidi Aich (111) Dj. Majoura(112)
El Maknassi
(113) Mezzouna (114) Graiba (115) Mahrès
N
PRESENTATION DU PROJET
Le projet s’étend sur l’ensemble du pays qui a été subdivisé du Nord au Sud en quatre zones à
tradition minière : Le domaine des nappes de charriage (Zone du volcanisme), la zone des
diapirs, la province fluorée et la Tunisie centrale.
Chaque zone fera l’objet de :
- Compilation des données (travaux développés et résultats acquis),
O
- Réalisation d’un « catalogue » qui résume les différentes informations essentielles sur les
indices existants et,
- Numérisation sur des fonds géologiques à 1/200.000 de l’ensemble des gîtes et indices de
chaque zone,
Ceci aboutira à l’élaboration d’une carte des gîtes minéraux géo-référenciée à 1/500.000
couvrant l’ensemble du pays.
Les cartes à 1/200.000 et à 1/500.000 constituent un support indispensable à l’orientation des
travaux de prospection, à l’aide de prise de décision et à une meilleure définition des cibles.
84 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

OBJECTIF DES TRAVAUX


L’objectif principal des travaux est de doter le pays d’une nouvelle carte des gîtes minéraux
numérisée à l’échelle 1/500.000 sur un fond géologique simplifié comportant les principaux
niveaux porteurs et accompagnée d’une synthèse géologique et minière. Cette carte constitue
un document essentiel pour l’exploration et la promotion des potentialités en matières
premières minérales du sous sol national.

DUREE DES TRAVAUX DES TRAVAUX


Le projet s’étend jusqu’à 2018.

M PROGRAMME DES TRAVAUX


Au cours des exercices précédents, une carte des indices (échelle 1/200.000) a été élaborée
sur Surfer puis exportée sur ‘’Power Point’’ pour chacune des zones métallogéniques. Les
travaux projetés (2017 à 2018) comporteront les opérations suivantes :
. Continuer la numérisation sur Arc-Gis des cartes à 1/200.000, support de base pour
l’élaboration de la carte des gîtes minéraux de la Tunisie à l’échelle 1/500.000,
. Elaboration de rapports de synthèse pour chacune des zones détaillant les différents types de
N
minéralisations pour chaque zone et englobant l’étude de l’ensemble des expressions
minérales de surface (morphologie des gîtes, roches encaissantes, paragenèses minérales,
etc.),
. Préparation des fiches techniques pour les gîtes et/ou les indices les plus prometteurs.
Après la réalisation des cartes de la zone des nappes, la zone des dômes et la province fluorée,
le programme au cours de l’exercice 2017 sera consacré pour achever les travaux relatifs à la
O
Tunisie centrale avec, notamment, la numérisation sur Arc-Gis de la carte des gîtes minéraux
à 1/200.000 relative à cette zone ainsi que les zones à phosphates et l’élaboration d’une
synthèse géologique et minière détaillant les différents types de minéralisations et la
description des principaux gites.
85 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M Carte des gîtes minéraux au 1/500.000 de la zone des nappes.


N
O

Carte des gîtes minéraux à 1/500.000 de la zone des dômes et la province fluorée.
86 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

RESULTATS ESCOMPTES
. Caractérisation des gîtes et indices de la Tunisie,
. Evaluation des potentialités minières du pays.

DOCUMENTS A FOURNIR
. Rapports de synthèse pour la Tunisie centrale.
. Cartes des gites minéraux intégrant l’ensemble des données (indices, niveaux porteurs,
accidents majeurs…) permettant une meilleure compréhension du contenu miner.

M
N
O
87 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction Des substances Minières

Service Inventaire et Exploration

LES GITES ET INDICES MINIERS EN TUNISIE : CATALOGUE ET


COLLECTION DE REFERENCE DES MINERAIS

NATURE DES TRAVAUX


Il s’agit de collecter, d’analyser et de perfectionner des échantillons de références pour les
importants gîtes miniers en Tunisie (catalogue, échantillons solides de références, lames et
sections polies).

M OPPORTUNITES
Depuis plus d’un siècle, l’industrie minérale extractive du minerai (plomb et de zinc) a été un
des piliers de l’économie tunisienne. Elle a produit durant cette période l’équivalent de deux
millions de tonnes métal. Durant plusieurs décennies, un grand effort de reconnaissance et
d’exploration a été développé sur les quatre principales zones à tradition minière de la Tunisie
(Zone du volcanisme, zone des dômes, province fluorée et Tunisie centrale).
N
Sous la forte pression de retour à la mine à l’échelle internationale, par son passé minier qui a
intéressé la partie superficielle (profondeur inférieure à 200m), la Tunisie reste un pays à
potentialité minier certain, qui mérite d’être exploré. De ce fait, un catalogue de références
comportant la synthèse des principaux types de gisements, la métallogénie par district,
l’évolution des provinces géologiques et les méthodes d'exploration, appuyée par diverses
illustrations (rapports, cartes, photos, échantillons solides, sections polies, lames minces, etc.)
O
est nécessaire pour identifier et mettre en valeur les cibles prospectives.

PRESENTATION DU PROJET
Il s’agit d’élaborer une collection de référence des minerais de la Tunisie qui sera intégrée
dans un catalogue intitulé : Atlas des minéralisations de la Tunisie.

OBJECTIFS VISES
Ce programme a pour objectifs de :
* Réaliser un catalogue qui englobe les données et les informations concernant les différents
88 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

types de minéralisation de la Tunisie,


* Réaliser une notice explicative relative aux différents domaines gîtologiques du pays
* Elaborer une collection de référence des minerais représentatifs des différents gites miniers
de la Tunisie, par type d’association minérale et par province.

DUREE DES TRAVAUX


La durée prévisionnelle du projet est de 3 ans (2016 à 2018).

PROGRAMME DES TRAVAUX


Les opérations suivantes sont envisagées :

M - Collecte des échantillons solides et des informations pour les sites les plus importants,
- Analyses chimiques, minéralogiques et métallographiques des échantillons,
- Elaboration d'une collection de référence (échantillons de référence, sections polies et lames
minces polies),
- Elaboration d'un catalogue englobant les différentes fiches sur différents supports.
N
Exemple d'échantillons récoltés de quelques sites miniers
O
Exemple de lame mince Exemple de section polie

RESULTATS ESCOMPTES
. Elaboration d’un Catalogue rassemblant une collection de référence des différentes
expressions métallifères de la Tunisie. Ce document constituera une base de données
remarquable et un outil précieux pour l’explorateur et pour l’enseignant (Document de base
pour un précis de métallographie des concentrations métallifères de la Tunisie).
89 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Récapitulatif des travaux prévus (2016-2018)

M
TRAVAUX 2016 2017 2018

La collecte des échantillons et des données

Préparation de supports et analyses chimiques et


minéralogiques
Préparations des fiches

Elaboration du catalogue sur différents supports


N
O
90 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction Des substances Minières


Service Inventaire et Exploration

PERMIS DE RECHERCHE « JEBEL FEJ LAHDOUM »

NATURE DES TRAVAUX


Il s’agit de synthétiser les travaux réalisés sur l’ensemble de l’ancien district minier de Fej
Lahdoum, mettre en place une base de données comportant toutes les informations relatives
aux sondages exécutés, couvrir la structure par une campagne gravimetrique et tester par

M
sondages mécaniques carottés l’aval pendage et les extensions latérales de la zone de contact
Trias-Crétacé qui constitue le faisceau minéralisé en Pb-Zn.

OPPORTUNITES
La structure de Fej Lahdoum appartient à la zone des diapirs et/ou des dômes (Atlas tunisien
septentrional) où les potentialités minérales liées aux diapirs de sel triasique sont largement
prouvées. Les minéralisations à Zn-Pb-Fe-Ba-Sr (Cu), liées aux dômes triasiques, sont
N
exprimées en amas stratoïdes et en colonnes au sein de l’enveloppe des diapirs et dans la zone
de contact Trias-couverture (les formations bréchiques de type «Cap-rock»). Les principales
expressions de ce type sont : Bou Grine, Fej Lahdoum, Kebouch, Sakiet Sidi Youssef etc.

Le caractère économique des minéralisations plombo-zincifères décelées par sondages


mécaniques (Maghreb Minerals) au niveau de la zone de contact Trias-Crétacé (en dehors de
l’ancienne concession de la mine de Fej Lahdoum) confirme le potentiel métallifère de cette
O
zone. Toutefois, le caractère ponctuel des sondages ne permet pas de statuer définitivement
sur ce secteur.

PRESENTATION DES TRAVAUX


De nombreux indices miniers sont répertoriés dans la région de Fej Lahdoum (Bou
Dherouaya, Zone Lutétienne, Dar N’hal Nord, Dar N’hal Sud, etc.). L’activité extractive a
intéressé, essentiellement, le gîte de Dar N’Hal Nord.

Le permis de recherche de substances minérales de 3ème groupe « Jebel Fej Lahdoum »,


intéresse les extensions immédiates du permis de « Fej Lahdoum », couvrant l’ancienne
concession de la mine de Fej Lahdoum et détenu en association par l’Office National des
Mines et la société anglaise North Africa Mining and Minerals Limited BVI (NAMM).
91 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

OBJECTIFS VISES
L’objectif principal des travaux consiste à faire le bilan des travaux réalisés sur la région
minière de Fej Lahdoum et d’évaluer ses potentialités en Pb-Zn

M
N
O
92 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Limite nord de la campagne microgravimétrique (2017)

M
N
O
Limite sud de la campagne microgravimétrique (2017)

Limites de la campagne micro-gravimétrique à "Jebel Fej Lahdoum"


93 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

DUREE DES TRAVAUX


La durée prévisionnelle du projet est de trois ans (2017 à 2019 : période de validité du
permis).

PROGRAMME DES TRAVAUX


Les travaux projetés comporteront les volets suivants (Tableau ci-après) :

- Une campagne de géophysique par méthode gravimétrique à maille serrée, couvrant


l’ensemble de la structure,

- Une campagne de sondages mécaniques carottés (700 mètres) visant à tester la zone de

M
contact Trias-Crétacé (réceptacle des minéralisations). La planification des sondages
dépendra, en partie, des résultats obtenus par la campagne gravimétrique ci-haut citée.

Les sondages, jugés positifs, feront l’objet d’un échantillonnage systématique pour analyses
chimiques (Spectrométrie à plasma).

Au cours de l’exercice 2017, on procédera à l’élaboration d’une campagne de micro-


gravimétrie couvrant l’ensemble de la structure.
N
Récapitulatif des travaux prévus (2017-2019) pour le permis de Fej Lahdoum.

TRAVAUX 2017 2018 2019

Travaux de géophysique (gravimétrie de détail)

Travaux de sondages (700 m)


Et analyses chimiques
O
Rapport final
94 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction Des substances Minières


Service Inventaire et Exploration

PERMIS DE RECHERCHE « HAMMAM ZRIBA - GUEBLI »

NATURE DES TRAVAUX


Il s’agit de synthétiser les travaux réalisés sur le district minier de Hammam Zriba-Jebel
Guebli situé dans la province fluorée, mettre en place une base de données comportant toutes
les informations relatives aux sondages exécutés, modéliser et tester par sondages mécaniques
carottés les extensions latérales de la zone minéralisée.

M OPPORTUNITES
La province fluorée tunisienne (Dorsale jurassique) regroupe 47 gîtes et/ou indices miniers
dont le potentiel économique est, essentiellement, fluo-barytique (F-Ba-Sr-Zn-Pb). Les
concentrations minérales sont en relation avec une inconformité régionale et encaissées par
des calcaires construits à para-construits extrusifs d’âge Jurassique supérieur. Les extrusions
jurassiques s’alignent le long de la faille de Zaghouan, principal trait tectonique de la région.
N
Les corps minéralisés sont représentés, pour l’essentiel, par :
- Des amas péné-concordants reposants sur d’anciennes surfaces d’érosions au dessus des
calcaires para-construits du Jurassique (Hammam Zriba), et
- Des poches karstiques se développant au sein des calcaires (Jebel M’cella).
Ces deux types peuvent coexister dans un même gisement (Hammam Jedidi).
Le permis de recherche de substances minérales du 3ème groupe « Hammam Zriba-Jebel
Guebli » (Gouvernorat de Zaghouan) couvre la structure de Jebel Guebli et l’ancienne mine
O
de Hammam Zriba.

Mine de Hammam Zriba (Oued El Hammam)


95 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M
N
O

Carte géologique du secteur de Hammam Zriba- Guebli.


96 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

PRESENTATION DES TRAVAUX


Les travaux projetés par l’Office National des Mines (2017-2019) sur le permis de "Zriba-
Guebli" comporteront les volets suivants :

- Elaboration d’une base de données comportant toutes les informations relatives aux
sondages réalisés dans la région,

- Réalisation d’une campagne de géophysique (micro-gravimétrie), couvrant les la zone non


sondée,

- Une campagne de sondages mécaniques carottés (700 mètres) visant à tester les extensions
immédiates des minéralisations fluo-barytiques exploitées au niveau de l’ancien gîte de

M Hammam Zriba. La planification des sondages dépendra, en partie, des résultats obtenus par
la gravimétrie.

Les sondages, jugés positifs, feront l’objet d’un échantillonnage systématique pour analyses
chimiques (CaF2, BaSO4, SrSO4, Pb, Zn).

OBJECTIFS VISES
L’objectif principal des travaux consiste à faire le bilan des travaux réalisés sur la région
N
minière de Hammam Zriba-Jebel Guebli et d’évaluer ses potentialités en (CaF2, BaSO4,
SrSO4, Pb, Zn).
DUREE DES TRAVAUX
La durée prévisionnelle du projet est de trois ans (2017 à 2019 : période de validité du
renouvellement du permis).
O
PROGRAMME DES TRAVAUX
Les travaux projetés comporteront les volets suivants (Tableau ci-après) :

- synthèse des données de sondages réalisés,

- Une campagne de gravimétrie de détail, couvrant les zones de la structure non sondées,

- Une campagne de sondages mécaniques carottés (700 mètres) visant à tester l’extension de la
zone minéralisée. La planification des sondages dépendra, en partie, des résultats obtenus par
la gravimétrie.

Les sondages, jugés positifs, feront l’objet d’un échantillonnage systématique pour analyses
chimiques (Spectrométrie à plasma).
97 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Au cours de l’exercice 2017, on va procéder à l’élaboration d’une synthèse géologique et


minière permettant une meilleure connaissance de la structure de « Hammam Zriba - Jebel
Guebli », et de dégager des zones jugées favorables à la présence de concentrations
économiques.

Récapitulatif des travaux prévus (2017-2019) pour le permis de "Hamma Zriba-Jebel Guebli"

TRAVAUX 2017 2018 2019

Elaboration d’une base de données


Travaux de géophysique

M
Travaux de sondages (700 m)

Analyses chimiques
‫مثال موقع المساحة المعنية بالرخصة المطلوبة‬
522000 523000 524000 525000 526000 527000 528000 529000 530000

1 %a

340000
2
340000

a
%
340.740 346.740

‫ جبل القبلي‬-‫حمام الزري بة‬


N

339000
339000

W E

338000
338000

N
337000
337000

336000
336000

335000
335000

334000
334000

4 %a 340.734 346.734
a
% 3
O
522000 523000 524000 525000 526000 527000 528000 529000 530000
Ellipso id e:Clarcke 188 0
1000 0 1000 Meters Project ion carto grap hiqu e:L am bert Nord Tun isie

‫أرقام العالمات‬ ‫الزوايا‬


340.740 1

346.740 2

346.734 3

340.734 4

340.740 1
98 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction Des substances Minières


Service carothèque

GESTION, ORGANISATION ET AMENAGEMENT DE LA


CAROTHEQUE CENTRALE

NATURE DES TRAVAUX


Les travaux consistent à :
- La réception de nouveaux sondages (Opérateurs miniers, cimenteries,..), sciage,
échantillonnage et stockage,

M Classement, sauvegarde et présentation des produits des sites potentiels en roches industrielles
et substances utiles,
- Aménagement des locaux de stockage et d’exposition à Sidi Rezig (Tunis),
- Classement des sondages représentatifs des différents prospects et gisements,
- Etablissement des fiches d’information pour les forages et les roches industrielles, et
- Contribution et participation à la promotion du secteur minier et du secteur des roches
industrielles
N
OPPORTUNITES
La cartothèque centrale de l’Office National des Mines qui dispose actuellement d’environ
170 495 mètres linéaire de carottes de sondages et d’environ 640 échantillons de produits de
sites potentiels en roches industrielles et substances utiles est à la disposition des promoteurs
,chercheurs et étudiants…
O
Une base de données qui récapitule les données des sondages est mise en place et elle est
utilisée actuellement, elle nécessite une amélioration.
L’information fournie par la carothèque est d’une grande importance dans la reconnaissance
des structures géologiques et des minéralisations qui leur sont associées. L’ONM a aménagé
depuis 1999 une carothèque nationale à Sidi Rezig (Tunis). Celle-ci servira à rassembler les
sondages réalisés lors des campagnes de prospection réalisées en Tunisie, à conserver, à gérer
et à valoriser l’Information géologique et minière de sub-surface, nécessaire et indispensable à
toute action de promotion des potentialités du sous-sol tunisien.
La carothèque centrale, abrite aussi environ 640 gammes de produits, finis et bruts des sites
potentiels des roches industrielles et substances utiles de tous les gouvernorats dont cinq sont
en cours d’inventaire en phase finale.
99 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Ces produits sont mis à la disposition des promoteurs, et destinés à la promotion du secteur
des roches industrielles et substances utiles.

PRESENTATION ET OBJECTIFS
Le projet consiste au stockage des carottes de sondages à la carothèque centrale de Sidi Rezig.
Cette opération consiste à l’organisation, à l'aménagement, au classement des sondages
carottés en plus de l’informatisation des données relatives aux sondages et sites potentiels des
roches industrielles classés pour avoir une base de données accessible et opérationnelle pour
une meilleure gestion de l’information du sol et du sous-sol tunisien.
Pour assurer la continuité des services et prestations de la carothèque, l’amélioration de la

M base des données aussi bien des sondages que celle des sites potentiels en roches industrielles,
l’entretien permanant des locaux et des biens s’impose par le biais
d’aménagements qui consistent à :
des travaux

- La maintenance générale des locaux, réparation des toits et du sol, badigeonnage intérieur et
extérieur:
- L'entretien et tri des caisses à carottes stockés à l’extérieur de la carothèque
N
PROGRAMME DES TRAVAUX EN 2017

- Gestion des données :


 Création d’une base de données locale des produits des sites potentiels en roches
industrielles pour 19 gouvernorats.
 Sélection des sondages représentatifs et Libération du préau extérieur.
O

Préau extérieur
100 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

 Mise au point d’un livret des sites potentiels et des produits de chaque gouvernorat
avec un dépliant de promotion.

- Aménagements :
 Remplacement de la porte secondaire CC1
 Mise en place du carrelage pour la salle CC1
 Installation d’une porte en SAS pour la salle d’exposition CC2
 Installation de climatisation pour la salle CC2 (2 x 24000 BTU)
 Aménagement du bureau de la salle CC2 (porte, faux plafond, bureau + PC)

M  Rénovation totale du bloc sanitaire du local administratif (sol, portes, lavabos et


accessoires)

RESULTATS ESCOMPTES
 Mise à niveau de la carothèque centrale pour permettre une meilleure conservation des caisses à
carottes,
 Mise en place d’une application informatique locale, bien structurée afin d’assurer la
N
gestion de l’information géo-scientifique relative au sous-sol tunisien,

 Mise à niveau la salle d’exposition des produits des sites potentiels en roches
industrielles.
O

Présentation des échantillons


à la salle CC2
Organisation des caisses de carottes
101 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M
N
O
102 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction : Projet de la couverture géophysique par gravimétrie

COUVERTURE GEOPHYSIQUE PAR GRAVIMETRIE


AU SOL DE LA TUNISIE

1- NATURE DES TRAVAUX


Il s’agit de l’acquisition des mesures gravimétriques à raison d’une station au km², du
traitement des données et de leur interprétation en se basant sur les données géologiques.
La reconnaissance de la structure profonde du sous-sol national contribue, avec les autres
méthodes d’investigation, à l’exploration des potentialités en ressources naturelles du pays

M (eau, pétrole, minérales, etc.).


2- OPPORTUNITES
L’inventaire minéral entrepris par l’ONM n’a pas permis de grandes découvertes (à
l’exception de la mine de Bou Grine). Cette conclusion n’élimine pas, pour autant,
l’existence, en profondeur, de gisements métalliques cachés.
On peut penser, sans être affirmatif, que par analogie au contexte géologique de la
méditerranée, le sous-sol tunisien n’est pas épuisé et qu’il contient encore des potentialités à
N
rechercher en profondeur.
Avec les outils d’investigation utilisés par l’ONM (géologie, géochimie), l’exploration n’a
intéressé que la surface et légèrement la proche sub-surface (0-100m). Les nouvelles
techniques géophysiques, qui sont à l’origine des grandes découvertes dans le monde, sont
très utiles pour aider à la découverte de nouveaux gisements.
La couverture gravimétrique, entamée par l’ONM depuis 1997, a intéressé le Nord et le centre
O
du pays (Zones à potentialité minière). Ainsi, neuf campagnes (CG1 à CG9) sont réalisées,
elles ont couvert 76 coupures topographiques à l’échelle 1/50 000 à raison d’une station au
km2 soit au total 46 000 stations de mesures (Fig. 1). Après les neuf premières campagnes
réalisées par des sous-traitants, l’ONM a pris la décision en 2012, de terminer la couverture
gravimétrique par ses propres moyens (matériel et personnel). Cette décision parait judicieuse
puisqu’il a réalisé la compagne CG10 avec un coût beaucoup plus réduit par comparaison
avec ceux des campagnes précédente.
Le programme 2012-2013 a intéressé le Nord-est du pays précisément la péninsule du Cap
Bon. La campagne gravimétrique (CG10) a couvert 8 coupures topographiques à 1/50 000
soit près de 2300 km². Au total, 2213 points de mesure gravimétrique et topographique ont
été acquis.
103 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M
N
Carte de l’Anomalie résiduelle du Cap Bon (CG10)
O
La campagne gravimétrique (CG11), objet de la couverture de la plateforme orientale de la
Tunisie (Le Sahel), compte les 14 coupures au 1/50 000 suivantes : Enfidhaville, Sidi Bou
Ali, Halk El Menzel, Sebkha Kelbia, Sousse, Sidi El Hani, Jemmal, Moknine, Oued Cherita,
Kerker, Mahdia, Chorbane, El Jem et Chebba, soit une superficie d’environ 5000 km². Ainsi,
6500 stations de mesure sont prévues.
Au cours des exercices 2014, 2015 et 2016, les travaux de la Campagne CG11 ont intéressé
les feuilles d’Enfidhaville, Sidi Bou Ali, Halk El Mennzel, Sebkha Kelbia, Sousse, Sidi El
Héni et Jemmel.
104 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

‫ال ونسية‬ ‫ال طية ال ا بية بالب‬

M
N
‫الم ا‬

‫رو‬ ‫طري‬ ‫ن ا‬

‫ن ا ال يوا الوطن للمنا‬


O
‫ة‬ ‫ة ا بي‬ ‫حمل‬

Etat d’avancement des travaux de la couverture gravimétrique de la Tunisie

3- PROGRAMME 2017 (Campagne CG11)


3.1 Définition
Les travaux réalisés au cours de la CG11 ont concerné les feuilles 1/50000 d’Enfidha, Sidi
Bou Ali, Halk El Mennzel, Sebkha El Kalbia, Sousse, Sidi El Héni et Jemmal.
105 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Au cours de l’année 2017, les travaux de la campagne CG11 se poursuivront par l’acquisition
des mesures gravimétriques et topographiques au niveau des feuilles à 1/50000 de Moknine,
Mahdia et Chebba. Ces mesures s’intègrent dans :
- la couverture gravimétrique régionale du Sahel (1 station au km² en moyenne) et,
- l’identification des anomalies associées aux structures profondes susceptibles de présenter
des potentialités en ressources naturelles.

M
N
Carte gravimétrique préliminaire des travaux réalisés de la campagne CG11
O
106 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M
N
O
Traitement des données de la campagne CG11 (Réalisations 2016)
3. 2- Limites géographiques
Les travaux couvrent trois (03) coupures topographiques à 1/50 000 (Moknine, Mahdia et
Chebba) du gouvernorat de Mahdia, soit une superficie d’environ 1300 km².
107 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

M Programme 2017
N
4- OBJECTIFS DES TRAVAUX
La couverture gravimétrique, entamée depuis 1997, ajoutée aux inventaires gîtologiques et
géochimiques permet de répondre, en matière de reconnaissance et d’investigation profonde
du sous-sol national, à la demande des organismes explorateurs publics et privés œuvrant dans
les différents domaines de la recherche et de la valorisation des ressources naturelles
O
(minérale, pétrole, eau, etc.).
Le programme 2017, qui fait partie de la couverture de la plate-forme du Sahel, permettra de
soutenir l’exploration dans cette zone et répondre aux demandes d’organismes, surtout
pétroliers, opérants dans ce secteur.

5- DUREE PREVISIONNELLE DES TRAVAUX


La durée de réalisation de cette couverture s’étale sur l’année 2017.

6- PROGRAMME DES TRAVAUX


Les travaux comportent :
- la préparation de la campagne,
108 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

- l’acquisition des mesures gravimétriques,


- le traitement et l’interprétation des données,
- l’élaboration d’un rapport pour l’ensemble de la campagne.

7- RESULTATS ESCOMPTES
- la précision de l’organisation et de la morphologie des structures sub-affleurantes (diapirs,
horsts et grabens, dômes de sel, etc.) et,
- l’identification des discontinuités de densité (failles, alignements structuraux, etc.) et des
déformations affectant le socle.

M 8- DOCUMENTS A FOURNIR

- Cartes de l’anomalie de BOUGUER (Echelles 1/50 000, 1/200 000 et 1/500.000) ;


- Cartes de l’anomalie régionale (Echelles : 1/50.000, 1/200.000 et 1/500.000) ;
- Cartes de l’anomalie résiduelle (Echelles : 1/50.000, 1/200.000 et 1/500.000) ;
- Cartes du gradient vertical à 1/50.000, 1/200.000 et 1/500.000 et ;
- Une interprétation géologique de coupes gravimétriques (2 à 3 coupes par feuille).
N
* Différentes phases des travaux de la CG 11
Phase1 :
- Choix et construction des bases gravimétriques
- Choix des bases GPS
- Etablissement du réseau de base gravimétrique et GPS
- Rattachement du réseau de base
O
Phase 2 : Acquisition des données.
Phase 3 : Traitement et interprétation des données gravimétriques.
109 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

* Planning des travaux

Mois Nombre de jours de terrain

M Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
-
10
15
15
15
15
15
15
N
Septembre 15
Octobre 15
Novembre 15
Décembre 15
O
110 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Sous-Direction : Projet de la couverture géophysique par gravimétrie

ENTRETIEN ET MAINTENANCE DU RESEAU DE BASES


GRAVIMETRIQUES

I- INTRODUCTION

Le réseau de bases gravimétriques réalisé durant les dix (10) campagnes gravimétriques entrepris
depuis 1997 comporte 336 bases réparties sur 84 coupures à 1/50 000.

II-OBJECTIF

Entretenir le réseau de bases gravimétriques pour faciliter la prospection sur terrain en cas de

M contrôle des anomalies géophysiques décelées lors de la couverture gravimétrique stratégique et


répondre aux besoins des travaux tactiques demandés par les intervenants tiers dans le domaine
de la géophysique par méthode gravimétrique.

III-NATURE DES TRAVAUX

Il s’agit de la suite des travaux déjà démarrés en 2007, au cours desquels, on a inventorié,
entretenu et maintenu les bases des campagnes : CG1, CG2, CG3, CG4 et CG5.
N
Le programme 2017 comportera :

- L’inventaire de 168 bases réparties sur 47 coupures à 1/50 000 (Bases gravimétriques des
campagnes : CG6, CG7, CG8, CG9, et CG10).
- Entretien et maintenance des bases existantes (Reconstruction et liaison gravimétrique).
O
IV-DELAI D’EXECUTION

Les travaux démarreront au mois d’Avril et la période allouée à cette opération est estimée à 06
mois.

V-PROGRAMME DES TRAVAUX


111 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

Entretien du réseau de bases gravimétriques 2015

M
N
O

Programme d’entretien des


bases gravimétriques pour
2017 (CG6 à CG10)

Exécution (CG11)
112 Programme 2017 - Direction de l’Inventaire et de l’Exploration Minérale

VI- MOYENS HUMAINS ET MATERIEL

- 10 Géophysicien
- 10 Topographe dans le cas de création d’une nouvelle base
- 10 Manœuvres lors de la construction des bases endommagées.
- GPS Navigateur
- GPS Ashtech Promark 800
- Gravimètre (en cas de liaison)

M
N
O
113 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

M DIRECTION ANALYSES
ET CARACTERISATIONS MINERALES
N
SOUS-DIRECTION ANALYSES MINERALES

SOUS-DIRECTION CARACTERISATIONS MINERALES


O
114 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

M SOUS-DIRECTION ANALYSES MINERALES

Service Analyses Chimiques

Service Analyses Minéralogiques


N
O
115 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

I. SOUS-DIRECTION ANALYSES MINERALES


Le programme technique de l’année 2017 de cette Sous-Direction est tributaire des demandes
de prestations de services (analyses chimiques et minéralogiques) pour le compte des
programmes des directions techniques de l’ONM et pour satisfaire les demandes des clients
externes.

En plus de ces travaux de routine, la sous-direction continue d’assurer les actions des
programmes internes de ses laboratoires.

I-1 : SERVICE ANALYSES CHIMIQUES

M Les Analyses chimiques des échantillons reçus (demandes internes ONM et clients
externes / Tiers) ;
Projet d’accréditation du laboratoire d’analyses chimiques :
* Application des procédures qualité,
* Validation des méthodes d’analyses de chaque élément chimique suivant son
matrice minérale,
N
* Réalisation d’un audit interne,
* Préparation du dossier d’accréditation et déposer auprès du TUNAC pour
l’accréditation du laboratoire d’analyses chimiques (LAC).
Poursuite du programme d’analyses des phosphates (Sra Ouertane).
Poursuite du programme d’analyses des Actinides et des Lanthanides par ICP-AES.

I- 2 : ANALYSES MINERALOGIQUES
O
Les analyses minéralogiques par diffraction aux rayons X des échantillons reçus
(Demandes internes ONM et prestations externes pour tiers) ;
Des études métallographiques (Lumière réfléchie) ;
Des études pétrographiques (Lumière transmise).
116 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

Sous-Direction Analyses Minérales

ACCREDITATION DU LABORATOIRE D’ANALYSES CHIMIQUES


SELON LA NORME: ISO/CEI 17025 : 2005

1- NATURE DES TRAVAUX


L’essentiel des travaux consiste à mettre en place un système qualité dans les laboratoires
d’Analyses Chimiques en conformité avec la Norme internationale ISO/CEI 17025 et les
documents de l’Organisme tunisien d’Accréditation TUNAC.
Dans le détail, les travaux consistent à maîtriser et démontrer la qualité des analyses

M effectuées, conformément aux exigences :


1. de la Norme ISO/CEI 17025 : 2005 (exigences générales concernant la compétence des
laboratoires d’étalonnage et d’essai),
2. des Normes d’essais relatives aux activités du LAC et,
3. des documents des organismes d’accréditation (TUNAC, EA et de ILAC).

2- OPPORTUNITES
N
Accréditation des Laboratoires d’Analyses Chimiques selon la Norme ISO/CEI 17025 : 2005
(exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnage et d’essai) ;

3- PRESENTATION DES TRAVAUX


Il s’agit d’appliquer les normes à l’ensemble des activités du LAC de point de vue qualité et
quantité, pour les essais et les analyses chimiques inscrits dans la portée d’accréditation de
O
point de vue technique.

4- OBJECTIFS DES TRAVAUX


Nos objectifs sont :

4.1- La Qualité

Garantir la qualité des analyses et prestations en conformité avec la norme ISO/CEI


17025 ;
Assurer la prévention des pollutions et la protection de son environnement et ;
Permettre d’offrir un service de qualité et de produire des résultats spécifiques, fidèles
et fiables.
117 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

4.2- La Satisfaction Client

Satisfaire la clientèle par un partenariat contractuel systématique fondé sur une bonne
compréhension des besoins ;
Répondre aux attentes de la clientèle en matière de fiabilité des résultats, de délai de
réponse, de coût et de performance environnementale.

4.3- Une veille technologique attentive

Anticiper l’émergence de nouveaux besoins du marché ;


Identifier et développer, au sein du laboratoire, les nouvelles activités pouvant

M
répondre au moment opportun et ;
Communiquer, en amont, sur ces orientations afin d'informer les clients sur nos axes
de développement.
4.4- Le management à l’écoute des équipes

Permettre l’épanouissement du personnel en toute sécurité, encourager le travail


d’équipe, la prise d’initiative et les idées d’amélioration ; donner la priorité à la
formation continue et,
N
Sensibiliser et impliquer l’ensemble du personnel, de manière à intégrer à chaque acte
de travail la prise en compte des exigences qualité, sécurité et environnement.

4.5- Le respect scrupuleux de la réglementation

Respecter les exigences légales et réglementaires en matière de qualité, de sécurité et


d’environnement et ;
O
Eviter l’engagement dans toute activité à travers son personnel qui réduirait la
confiance en son jugement et son intégrité opérationnelle.

5- DUREE DES TRAVAUX


La durée prévisionnelle des travaux est de trois (03) années.
La période 2015-2016 a été consacrée à la formation du personnel et la rédaction des supports
documentaires (Manuel Qualité, Procédures Qualité et Procédures Techniques).
Le programme 2017 intéressera la poursuite de l’application des Procédures Qualité et
Procédures Techniques qui seront suivi par un audit à blanc par les auditeurs internes et ceux
de l’INNORPI dans les mêmes conditions qu’un audit d’accréditation TUNAC.
118 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

6- PROGRAMME DES TRAVAUX


Les travaux projetés comporteront les opérations suivantes :
a) Poursuivre les formations du personnel du laboratoire d’analyse chimique (Métrologie
pratique et Calcul d’incertitudes, Validation des méthodes d’analyses).
b) Application des procédures Qualité et Techniques.
c) Edition des documents qualité (Manuel, Engagement de la DG, Notes de service),
d) Audit à blanc fait par l’INNORPI,
e) Audit d’accréditation par TUNAC.

7- RESULTATS ESCOMPTES

M Les essais et analyses inscrits dans la portée d’accréditation sont les suivants :

Objet soumis aux


essais

Sol et roche

Sol et roche
Méthode d’essai

Dosage des éléments


Ti, P, Cd & Cr par spectrométrie
d’émission atomique à source de
plasma (SEA-ICP)
Dosage des éléments Pb, Zn, Cu, Sb,
Sn & As par spectrométrie
Norme

-
Type de méthode

2
(méthode adaptée)

2
N
d’émission atomique à source de (méthode adaptée)
plasma (SEA-ICP)
Analyse de Ca, Mg, Al, Fe, K et Na
2
Sol et roche par spectrométrie d’absorption -
(méthode adaptée)
atomique à flamme
Analyse de Si par spectrométrie 2
Sol et roche -
d’absorption atomique à flamme (méthode adaptée)
2
Sol et roche Détermination de la perte au feu -
(méthode adaptée)
NF T 90-
1
O
Qualité de l'eau : Détermination du 008
Eau (méthode
pH (Février
normalisée)
2001)
1
Qualité de l'eau : Détermination de la ISO 7888
Eau (méthode
conductivité électrique (mai 1985)
normalisée)

8- DOCUMENTS A FOURNIR
 Les procédures Qualité,
 Les Procédures Techniques,
 Manuel Qualité du Laboratoire d’analyses Chimiques
 Certificat d’accréditation TUNAC.
119 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

Sous-Direction Analyses Minérales


Service Analyses Chimiques

ANALYSES DES ACTINIDES ET DES LANTHANIDES

1- NATURE DES TRAVAUX


L’essentiel des travaux consiste à l’élaborer un protocole pour l’analyse des éléments
chimiques du groupe 4f et 5f (les actinides et les lanthanides) par ICP-AES. Dans le détail, le
projet consiste à maîtriser les méthodes de mise en solution, d’extraction et d’analyse de ces

M
éléments.

2- OPPORTUNITES
L’intérêt grandissant des ETR et des actinides constitue un défi majeur pour l’ONM d’autant
plus que ces éléments peuvent constituer un potentiel prospectif dans la zone du volcanisme
néogène (Nefza) et au niveau des bassins phosphatés (Gafsa et Sra ouartane).
N
3- PRESENTATION DES TRAVAUX
Ce projet permettra d’élargir la gamme des analyses des éléments chimiques au Laboratoire
des Analyses Chimiques (LAC).
Les étapes de ce projet sont les suivants :

4- OBJECTIFS DES TRAVAUX


Nos objectifs sont les suivants :
O
4.1- Maitrise de la mise en solution des échantillons

Efficience de la mise en solution,


Maitrise de la mise en solution pour les différentes matrices (nature de l’échantillon).

4.2- Mise en place d’une méthode d’extraction

Contrôler nos méthodes d’extraction inspirées de la bibliographie,


Mettre au point une méthode d’extraction des actinides et des lanthanides,
Optimiser le rendement d’extraction des actinides et des lanthanides.
120 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

4.3- Détermination des actinides et des lanthanides par ICP-AES

Analyse des éléments chimiques (actinides et lanthanides) par ICP-AES


Contrôler les analyses par des MRC (Matériaux de Référence Certifiés).
Valider les analyses par des analyses de comparaison inter laboratoires.

5- PROGRAMME DES TRAVAUX


Les travaux projetés comporteront les opérations suivantes :
1. Collectes des données (méthodes d’analyses publiées,…)
2. Essais des méthodes sélectionnées,
3. Perfectionnement de la méthode d’extraction sélectionnée (matériel, réactifs, rendement,…)

M 4. Formation du personnel (rendre la méthode développée comme analyse de routine).

6- RESULTATS ESCOMPTES
Analyses des éléments chimiques (Actinides et lanthanides) des échantillons reçus (ONM et
tiers).

7- DOCUMENTS A FOURNIR
N
 Méthodes d’analyses des Actinides et Lanthanides,
 Certificats de comparaison inter laboratoires.
O
121 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

M SOUS-DIRECTION CARACTERISATIONS MINERALES

Service Essais Laboratoires Et Semi-industriels


Service Géotechnique
N
O
122 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

Sous-Direction caractérisations Minérales

I - Service Essais Laboratoires Et Semi-industriels

Le programme du service Essais de laboratoires et semi-industriels est à la fois interne par la


réalisation des travaux de valorisation des sables et des phosphates de Stra Ouertane et externe par la
réalisation de prestations à la demande des services ONM et Tiers.

Valorisation des sables provenant de Siliana ( Jebel Rmil - Bou Arada ) par Attrition
et séparation magnétique .
Essais de flottation sur les minerais de phosphate.
Travaux d’entretien de l’usine pilote.

M II - Service Géotechnique

Essais géotechniques sur les échantillons reçus (clients internes ONM et clients
externes Tiers).
Il s'agit des essais relatifs à la compression simple et à l'usure (Micro-deval sec.humide,
LosAngeles) ainsi qu'a la masse volumique , limite de liquidité , limite de plasticité , Indice de
plasticité .
N
O
123 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

Sous-Direction Caractérisations Minérales


Service Essais Laboratoires Et Semi-industriels

TRAITEMENT ET VALORISATION
DES SABLES DE SILIANA (JEBEL RMIL – BOU ARADA)
PAR ATTRITION ET SEPARATION MAGNETIQUE

1- NATURE DES TRAVAUX


L’étude consiste à réaliser des essais d’attrition couplés à la séparation magnétique sur un

M échantillon composite moyen (7 échantillons) de sable provenant du gouvernorat de Siliana


(Jebel Rmil) au laboratoire de traitement des minerais de l’ONM.

2- OPPORTUNITES
Définir l'aptitude des sables étudiés à l'utilisation industrielle afin d'améliorer les opportunités
d'investissement et de préparer des dossiers techniques qui seront proposés à la promotion.
N
3- PRESENTATION DES TRAVAUX
Il s’agit de mettre au point un procédé de purification relatif aux sables siliceux en vue de
préparer un sable de qualité industrielle qui répond aux exigences des verriers.
Des essais d'attrition couplés à la séparation magnétique vont être effectués sur un échantillon
composite provenant d’un site de Siliana en vue d'obtenir une granulométrie optimale,
d’augmenter la teneur en silice, de réduire toutes les impuretés en oxyde majeur (Fe2O3,
O
Cr2O3, TiO2) pour une utilisation finale.

4- OBJECTIFS DES TRAVAUX


- Atteindre une teneur en silice > 99% ;
- Réduire les teneurs des impuretés en éléments gênants (Fe2O3, Cr2O3, TiO2)
- Obtenir une granulométrie optimale.

5- DUREE DES TRAVAUX


La durée prévisionnelle des travaux est de Six mois.
124 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

6- PROGRAMME DES TRAVAUX


- Caractérisation minéralogique :
• Analyses par diffraction des rayons X (DRX).
• Etude morphoscopique.
- Essai d’équivalent de sable (E.S) pour déterminer le degré de propreté du sable de Jbel Rmil

Les différents stades de traitement se résument comme suit :


- Analyse granulochimique.
- Classification par voie sèche (-630µm + 100 µm).
- Essais d'Attrition (% solide : 70%).

M - Classification par voie humide.


- Séchage.
- Analyse chimique des différents produits.
- Procédé d'attrition couplé à la séparation magnétique.
- Analyse chimique des différents produits (FM – FNM).
- Calcul du bilan minéralurgique.
N
7- RESULTATS ESCOMPTES
Elaborer Le flow sheet qui doit être retenu pour le traitement des sables de Siliana ( Jebel
Rmil) .

8- DOCUMENTS A FOURNIR
Rapport de synthèse.
O
125 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

Sous-Direction Caractérisations Minérales


Service Essais Laboratoires Et Semi-industriels

ETUDE DE TRAITEMENT ET VALORISATION


DU GISEMENT DE PHOSPHATES SRA OUERTANE

1- NATURE DES TRAVAUX


L’étude consiste à réaliser des essais de flottation sur les minerais de phosphates de Sra
Ouertane au laboratoire de traitement des minerais de l’ONM.
2- OPPORTUNITES

M
L'opportunité concernant la valorisation des minerais de phosphates de Sra Ouertane est
justifiée par les réserves de minerais de phosphates qui sont estimée à 2.103 Mt ainsi que la
tendance croissante de la demande de concentrés de phosphates. Il faut ajouter l'importance
majeure de matérialiser ce projet industriel sur l'incidence du développement durable,
économique et social de la région.
3- PRESENTATION DU PROJET
Des essais de flottation vont être réaliser au niveau du laboratoire pour la détermination des
paramètres de marche et le choix des réactifs , ce qui va permettre de fixer les concentrations
N
des réactifs et de déterminer le temps de séjour des différentes phases du procédé afin
d'obtenir un concentré marchand de phosphate titrant de 30% en P2O5 .

4- OBJECTIFS DES TRAVAUX


- Augmenter la teneur en P2O5 passant de 14% à 30% .
- Réduire les teneurs des impuretés en éléments gênants (MgO , SiO2) .
- SiO2  2%
O
- MgO < 1% .
CaO
- Rapport : = 1.6
P2 O5
L’élimination des carbonates dans les concentrés de phosphate est nécessaire car ils
consomment de l’acide sulfurique et augmentent la viscosité de l’acide phosphorique
Lors de la fabrication de l’acide phosphorique.
La limite généralement tolérée est K = teneur CaO/teneur P2O5 = 1,6

C'est pourquoi la qualité de la roche est évaluée en observant le rapport de CaO/P2O5


plutôt que la teneur en CaO.
126 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

5- DUREE DES TRAVAUX


La durée prévisionnelle des travaux est de six mois.
6- PROGRAMME DES TRAVAUX
Les différents stade de traitement se résument comme suit :
- Broyage (Maille de libération : 106 µm ) .
- Attrition.
- Dechlammage (Hydrocyclone ) .
- Essais de Flottation (-106µm + 32 µm).
Le procédé de flottation relatif à La séparation carbonate – phosphate pourrait se faire de
deux manières :

M 1. Flottation globale Bulk carbonate phosphate suivie d'une flottation sélective des
carbonates.
2. Flottation inverse des carbonates à pH acide suivie d'une flottation cationique (Amine) de
la silice.
Le concentré de phosphate étant récupéré dans le rejet final (non flottant).
N
O
127 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

Flow Sheet : Flottation Directe des Phosphates

Alimentation (-106µm+32µm)

Conditionnement

M Flottation
Carbonate - Phosphate
Conditionnement
N
Non Flottant : Silicates Flottation Carbonate Carbonates
Matière Silicatée

Non Flottant : Phosphate


O
128 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

Flow Sheet : Flottation Inverse des Phosphates

Alimentation (-106µm+32µm)

Conditionnement

M
Flottation Carbonate Carbonates

Non Flottant
Phosphate - Silicates
N
Filtration – Lavage - Désorption
O
Conditionnement

Silice - Silicates
Flottation Silice - Silicates

Concentré Phosphate
129 Programme 2017 - Direction Analyses et Caractérisations Minérales

- Analyses chimiques des différents produits.


- Calcul du bilan minéralurgique.

7- RESULTATS ESCOMPTES
- Déterminer la quantité des réactifs et le temps de séjour des différentes phases du procédé.

- Elaborer le flow sheet qui doit être retenu pour le traitement des minerais de phosphates de
Sra Ouertane.

8- DOCUMENTS A FOURNIR

M
N Rapport de synthèse.
O
130 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

M - SYSTEME D’INFORMATIONS

ET ADMINISTRATION SYSTEME

- DATA CENTER
N
I- SOUS-DIRECTION INFORMATIQUE :
1- SIGM

2- SIGestion
O
II- PROJET CENTRE DES DONNEES
GEOLOGIQUES ET MINIERES :
1- MISE A NIVEAU DU SIGM

2- CONSTRUCTION DU DATA CENTER


131 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

Sous-Direction Informatique

I- SYSTEME D’INFORMATIONS

1- LE SIGM

1-NATURE DES TRAVAUX

Une première phase a été consacrée à la concrétisation du plan d’action (schéma directeur

M
informatique de l’ONM). Elle a comporté l’acquisition des équipements informatiques et des
logiciels spécifiques, la formation des utilisateurs et la constitution des comités pour la mise
en place des lexiques et le suivi technique du projet.

La deuxième phase, en cours, comporte :

- L’alimentation de 12 domaines, la gestion, l’exploitation et la consultation de l’information


numérique, la mise en place de la messagerie, la consolidation de la sécurité informatique de
l’ensemble du système d’Information Géologique et Minier,
N
- La mise en place des recommandations de l’Audit de Sécurité concernant le SIGM et,

- L’accès à la vente des produits numériques de l’ONM à travers le web.

C’est dans cette optique que s’intègre le programme 2017 du service Gestion des Systèmes
d’Informations.
O
2-OPPORTUNITES

L’intégration de l’outil informatique dans la gestion des informations géologiques et minières


permet d’optimiser l’exploitation des informations, accumulées par l’ONM pendant plus de
45 ans. C’est à ce titre que l’ONM a décidé de mettre en place une stratégie qui lui permettra
d’atteindre cet objectif ; ce qui est de nature à consolider sa position en tant que service public
appelé à assurer la conservation, la valorisation et la mise à disposition des utilisateurs
potentiels et du grand public, des informations relatives au sol et au sous-sol tunisien.

Fort de la réussite de la première phase, l’ONM continue énergiquement le suivi de la


concrétisation de la deuxième phase de ce projet dans le cadre du programme 2017.
132 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

3-PRESENTATION
L’ONM a réussi à sécuriser le système d’Information Géologique et Minier. Il a également
réussi à engager l’opération d’alimentation de certaines bases de données et à pallier à
certaines difficultés qui handicapent l’alimentation en informations d’autres bases de données.
Au courant de l’exercice 2017, l’effort sera maintenu pour assurer la fonctionnalité de toutes
les bases de données, la consolidation de la sécurité à travers la mise en place des
recommandations de l’audit tri annuel (2014-2015-2016) de sécurité et la mise en place d’une
stratégie de diffusion des données de l’ONM sur le web.

M
4-OBJECTIFS DES TRAVAUX

• Assurer le suivi de l’alimentation des bases de données thématiques en informations fiables,


homogènes et non redondantes, et ce via l’organisation de sessions de formation aux
nouveaux chefs de domaines ainsi que des réunions techniques de suivi,

• Assurer une gestion et une exploitation efficaces de la géo-information et,

• Faciliter l’accès, à distance, à l’information.


N
5-PROGRAMME DES TRAVAUX

Le programme 2017 comporte les actions suivantes :

 Consolidation de la sécurité du Système d’Information Géologique et Minier

 Acquisition des licences informatiques,


O
 Acquisition d’équipements informatiques performants

 Accompagnement et formation des chefs de domaines et des utilisateurs SIG et,

 Mise en place du nouveau site web dynamique de gestion et de diffusion des données
géographiques issues du SIGM
133 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

2- LE SIGestion

1- NATURE DES TRAVAUX

Dans le cadre de la mise en place de son Schéma Directeur Informatique, l'ONM a procédé à
l'acquisition d'un ensemble de progiciels de gestion intégrée en mode client-serveur sous le
Système de Gestion de Base de Données Relationnelle : ORACLE 11 g release 2.

2- OBJECTIFS DES TRAVAUX :

M 


Automatiser les différentes tâches de gestion administrative (GRH, Comptabilité,
Commerciale, Financière, budget,
Approvisionnement, Télé déclaration CNRPS),
Parc auto, Stock, Immobilisations,

Automatiser les différentes tâches de gestion de courrier (Départ, Arrivée) du Bureau


d’Ordre Central (MAKATIB),

Assurer la sécurité, la disponibilité et l’intégrité des données de gestion administrative,


N
 Assurer la cohérence et éviter la redondance de la saisie et de traitement des données
par l’intégration entre les divers progiciels du SIG,

 Assurer la communication et l’échange des données de gestion administrative inter


entreprise (progiciel RACHED, Télé Déclaration, Remboursement STAR, Virement
postal …etc.),

 Assurer la continuité et la disponibilité de la base de données SIG,


O
 Assurer la sécurité par la mise en place de solutions de sauvegarde du système et des
données du SIG.

3- PROGRAMME DES TRAVAUX

 Rapprochement de l’inventaire physique arrêté au 31/12/2016,

 Audit du SIGestion en vue de sa mise à niveau,

 Test et validation des différentes actions de mise à jour sur les progiciels de Gestion,

 Paramétrage des applications SIG,


134 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

 Administration, maintenance et mise à jour du SIG,

 Administration et gestion de la Base de données SIG,

 Gestion de la Sauvegarde quotidienne, mensuelle et annuelle des Données du SIG sur


bande magnétique à travers des solutions de sauvegarde et de restauration en temps
réel : Backup Exec System Recovery (BESR) et Backup Exec System (BES).

M
N
O
135 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

M PROJET CENTRE DES DONNEES GEOLOGIQUES ET


MINIERES :
1- MISE A NIVEAU DU SIGM
2- CONSTRUCTION DU DATA CENTER
N
O
136 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

Sous-Direction Projet centre des données géologiques et minières

1- MISE A NIVEAU DU SIGM

A. NATURE DES TRAVAUX


En vue d’une adaptation et d’un suivi des énormes évolutions dans le domaine des bases de
données spatiales et pour optimiser notre système et contourner le blocage technologique lié à
l’évolution des OS et des logiciels, la Direction informatique a été amenée à entreprendre une
opération de mise à niveau du Système d’Information Géologique et Minier.

M B. PRESENTATION ET OBJECTIFS DES TRAVAUX

Après avoir audité le Système d’Information, la direction informatique a décidé de migrer la


solution actuelle vers une architecture web. En effet, la solution actuelle repose sur les
grandes composantes suivantes :

• Une base de données centrale Oracle qui centralise toute l’information


N
alphanumérique du SIGM,
• Des applications de saisie et consultations des données alphanumériques,
• Des bornes de consultation cartographiques développées sous ArcView et,
• Des applications de saisie/consultation des données développées sous Access.

Parmi trois (03) scénarios qui ont été proposés par le bureau d’études ST2i, la solution
appelée « Hybride » a été retenue par l’équipe informatique. Cette solution est basée sur un
O
mixte de composants commerciaux et d’autres open source complètement compatibles. Elle
consiste en une capitalisation de certains composants commerciaux existants tout en intégrant
des composants open source permettant de répondre aux besoins de performance tout en
réduisant le coût de la solution.

C. PROGRAMME DES TRAVAUX

Suite à l’attribution du marché de mise à niveau du SIGM au groupement SISGEO-


BESTWAY et au démarrage des travaux (Octobre 2016), le programme consiste à évaluer,
valider et réceptionner les différentes phases et étapes du projet et qui se présentent comme
suit :

- Recadrage du projet et ajustement du plan d’assurance qualité,


137 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

- Rédaction des spécifications générales et détaillées de l'architecture


organisationnelle, fonctionnelle et technique,
- Conception détaillée des fonctionnalités complémentaires,
- Portage du SIGM vers le Web / - Développement des nouvelles fonctionnalités / -
Etablissement du plan de tests,
- Intégration de toutes les fonctionnalités et vérification de la conformité du résultat
par rapport aux spécifications fonctionnelles et techniques,
- Installation et déploiement sur site de production après acquisition des composantes
de la solution et,
- Formation des équipes en fournissant les schémas pédagogiques et les supports de

M formation.
N
O
138 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

M
N
O
139 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

2- DATA CENTER

A. NATURE DES TRAVAUX

Soucieux d’optimiser et de sécuriser ses Systèmes d’Informations, et en vue de s’aligner aux


nouvelles normes de sécurité physique et de développer une meilleure activité de promotion
et de diffusion des données, l’ONM a engagé la procédure auprès des autorités compétentes
pour obtenir l’accord de construire un nouveau bâtiment informatique ou Data center.

Cette décision émane de la nécessité de construire ce nouveau bâtiment suite aux multiples
recommandations des différents audits de sécurité concernant la sécurisation des salles

M serveurs et des locaux informatiques selon les normes en vigueur.

B. PRESENTATION ET OBJECTIFS DES TRAVAUX

Depuis 2012 et suite aux recommandations des audits de sécurité informatique, la direction
informatique a commencé à élaborer un programme spatial et une étude budgétaire dans
l’optique de construire un nouveau bâtiment moderne qui répond aux normes de sécurité.
N
Après l’accord du ministère des finances et l’allocation du budget nécessaire, la direction
informatique a lancé plusieurs consultations (architecture, géotechnique, topographie, lots
techniques, bureau de contrôle) d’étude et de suivi d’exécution des travaux de construction.

Ces actions ont abouti à la réalisation des APS et APD ainsi que les dossiers d’appels d’offre
qui ont été validés par une commission interne avec la participation d’un représentant du
O
ministère de l’équipement (Direction des bâtiments civils).

A la fin de l’année 2015, un appel d’offres national a été lancé pour la construction du
nouveau bâtiment de la Direction Informatique. L’évaluation des offres a conduit à
l’attribution du marché à la Société Tunisie Construction (après approbation de la commission
ministérielle de contrôle des marchés publics). L’entreprise choisie a entamé les travaux en
date du 27/09/2016.

L’objectif des travaux au courant de l’année 2017 est de suivre, contrôler, assister, faciliter et
fournir les conditions appropriées à l’entreprise pour mener à bien et finaliser les travaux de
construction du bâtiment de la direction Informatique.
140 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

C. PROGRAMME DES TRAVAUX

- Le suivi budgétaire du projet ;


- La coordination entre tous les intervenants : Entrepreneur, Architecte,
Ingénieurs Conseils, Bureau de contrôle et ONM ;
- Le suivi, l’assistance et la coordination des travaux et les propositions de
règlement ;
- La conduite des réunions de chantier ;
- Le contrôle régulier de l’avancement des travaux ;
- La rédaction des procès-verbaux de réceptions ;

M -

-
L’organisation des réceptions provisoires et le suivi de levée des réserves
et ;
La clôture des dossiers avec tous les intervenants.
N
O
141 Programme 2017- Direction Informatique, Planification et Suivi des Programmes Techniques

M
N
O
142 Programme 2017- Projets

M PREOJETS DE COOPERATION
SCIENTIFIQUE
(En cours d’élaboration)
N
O
143 Programme 2017- Projets

STRATIGRAPHIE DES DEPOTS CONTINENTAUX DE LA TUNISIE :


APPORT DES CHAROPHYTES AU DECOUPAGE LITHO-CHRONO-
STRATIGRAPHIQUE ET IMPLICATIONS PALEOGEOGRAPHIQUES
INGENIEUR RESPONSABLE : YASSINE HOULA

PRESENTATION
Les premières espèces de charophytes de l’Albien inférieur découvertes en Tunisie Centrale
(Jebel Kebar et Majoura), ont permis une meilleure interprétation stratigraphique des
formations continentales et margino-littorales permettant des corrélations régionales.

M Ces découvertes à fort impact sur la cartographie géologique et la stratigraphie de la Tunisie


nous ont incités à proposer un projet national qui s’intègre dans les axes de recherche de
l’Office National des Mines avec la collaboration de certaines institutions universitaires
nationales et internationales.
Ce projet vise l’extension de telles études, basées sur les charophytes, à d’autres formations
géologiques et aussi à d’autres régions de la Tunisie (Nord, Centre et Sud) qui ont connu des
épisodes de développement de formations continentales caractérisées par des évènements
N
émersifs successifs durant l’intervalle Trias –Quaternaire.
L’objectif principal de ce projet est de réviser et de mettre à jour la cartographie géologique
des dépôts continentaux de la Tunisie.
Ce projet permet aussi d’établir un nouveau support paléontologique à la cartographie
géologique basé, essentiellement, sur les charophytes et les ostracodes. Il comporte, ainsi, des
études lithostratigraphiques, biostratigraphiques, sédimentologiques et isotopiques basées sur
O
des analyses de terrain et de laboratoire.
L’étude des microfossiles (ostracodes, charophytes) sera effectuée en collaboration avec des
spécialistes européens reconnus (France, Espagne). Cette étude sera complétée par des études
pétrographiques, séquentielles, tectoniques et géochimiques afin de mettre en évidence les
facteurs de contrôle des évènements immersifs.

RESPONSABLE DU PROJET
Monsieur Yassine HOULA, Ingénieur en Chef à l’ONM, est chargé de la réalisation de ce
projet. Il assure la coordination des activités techniques et scientifiques avec les intervenants.
144 Programme 2017- Projets

PARTENAIRES ET PARTICIPANTS
Le présent projet fait appel à des ingénieurs de l’ONM et des chercheurs universitaires
tunisiens et étrangers.

DUREE DU PROJET
Les différentes actions de ce projet seront réalisées durant cinq (05) ans. Ces actions sont
organisées en trois phases :
 une 1ère phase (02 ans) d’acquisition des données qui démarre dans le cadre du Projet
ERG ;
 une 2ème phase (02 ans) d’analyses et d’interprétations et ;

M  une 3ème phase (01 an) de synthèse et de valorisation des résultats.

PLANNING DES ACTIONS

1ère phase : Acquisition des données de terrain (02 ans) :

Prospection des affleurements continentaux, levés de coupes stratigraphiques et


N
sédimentologiques et échantillonnage. Cette étape démarrera dans le cadre du Projet ERG et
s’étendra vers le reste du pays.
 Cartographie des affleurements continentaux et mise à jour des cartes géologiques ;
 Inventaire des évènements tectoniques syn-dépôts continentaux et réalisation de
campagnes de mesures tectoniques et microtectoniques.

Remarque : le nombre de missions de terrain sera programmé en fonction des données


O
recueillies lors de la phase de prospection.

2ème phase : Analyses de laboratoire et déterminations (02 ans) :

 Analyse pétrographique des échantillons consolidés ;


 Extraction et détermination des charophytes à partir des échantillons consolidés et
friables ;
 Détermination micropaléontologique des ostracodes et foraminifères benthiques ;
 Synthèse des données micropaléontologiques, sédimentologiques et tectoniques.
145 Programme 2017- Projets

3ème phase : interprétation des données et publication des résultats (01 an) :

 Mise en évidence des facteurs de contrôle des évènements émersifs (tectoniques,


eustatiques, …).
 Elaboration d’un Atlas des faunes et flores méso-cénozoïques et quaternaires des
affleurements continentaux la Tunisie,
 Etablissement d’une charte stratigraphique des dépôts continentaux de la Tunisie.

M
N
O
146 Programme 2017- Projets

OFFICE NATIONAL DES MINES


DIRECTION DE LA GEOLOGIE

LES PIERRES MARBIERES DE TUNISIE

REVISION ET MISE A JOUR


DE L’ANNALE DES MINES ET DE LA GEOLOGIE N°38

Présentation :

M Sous la forte pression d’une croissance économique, démographique et urbanistique très


rapide, l’occupation des terrains s’intensifie et l’expansion urbaine devient remarquable. Cet
essor urbanistique induit une demande sans cesse croissante de matériaux de construction et
de roches ornementales.
La Tunisie, par sa position stratégique sur la marge méridionale de la Méditerranée et par sa
richesse en roches sédimentaires et particulièrement les pierres marbrières a une tradition dans
l’exploitation des marbres. Ce potentiel naturel d’une valeur économique assez importante
nous incite à engager une vision avenir pour le développement d’un secteur promoteur à
l’échelle nationale et internationale.
De ce fait, la révision et la mise à jour de l’Annale des Mines et de la Géologie n°38 édité en
N
2000, sous le thème « Les pierres marbrières de Tunisie » est indispensable, pour mettre en
valeur et à disposition, l’aspect économique et industriel de cette richesse géologique. Une
nouvelle version de ce numéro spécial sera élaborée en intégrant des nouvelles données
lithologiques, pétrographiques et géotechniques, mariées à des visions géo-économiques.

Programme :
O
- Phase I : Travaux de terrain
o Levé et étude de coupes lithostratigraphiques complémentaires,
o Echantillonnage et photographie des affleurements et des séries ciblées.
- Phase II : Travaux de laboratoire
o Confection de lames minces,
o Etudes pétrographiques détaillées (microscope polarisant, microscope
électronique à balayage) : microfaciès, nannofaciès et processus diagénètiques,
o Etudes et essais géotechniques,
o Etudes minéralogiques.
147 Programme 2017- Projets

- Phase III : Travaux de Bureau


o Rédaction du nouveau numéro,
o Mise en forme et photographie des microfaciès.

- Phase IV : Edition en partenariat du nouveau Annale

Prévisions :

- Phase I : Acquisition des données de terrain :

M
o Durée des travaux : 3 mois (20 à 25 jours de terrain)

- Phase II : Travaux de laboratoire :


o Durée des travaux : 3 mois pour l’étude pétrographique, minéralogique et les
essais géotechniques d’une centaine d’échantillons.

- Phase III : Elaboration du document final :


o Durée des travaux : 6 mois pour rédaction et mise en forme.
N
Partenaires et participants

Ce travail pluridisciplinaire nécessite l’intervention des ingénieurs de l’ONM et des experts


universitaires.
INTERVENANTS ONM :
O
Nouri HATIRA : Chef de projet
Ridha MAAMRI : Coordinateur de projet
Ahmed BRAHAM
Faouzi DHAHA
Amine HANINI
Yassine HOULA
Khaled OTHMAN

INTERVENANTS UNIVERSITAIRES :

Mohamed Faouzi ZAGRARNI : Professeur à l’ISSTEG


Mohamed Essghaier GAIED : Maître de conférences à ISBAS

Vous aimerez peut-être aussi